Skip to main content

Full text of "Répertoire bibliographique des travaux des médecins et des pharmaciens de la marine française 1698-1873. Suivi d'une table méthodique des matières"

See other formats


Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 



IL^^S^Sl 








/^^^ V 



APPENDICE AUX ARCHIVES DE MÉDECINE NAVALE 



RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE 



DES TRAVAUX 



DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS 

DE LA MARINE FRANÇAISE 

1698-1873 



SUIVI d'une table méthodique des matières 



PAR LES DOCTEURS 



Charles BERGER 

DB BItEST 

Ex Médecin de la Marine 



Henri RBT 

MÉDECIN DB l'*CL&8U 

Secrétaire du Conseil supérieur de santé 



Ooirage publié sons les auspices da liaislère de la larino et des Coknies 



• ■• » 



« • 




PARIS 

J. B. BAILLIÈRE et FILS 

Rue Haiitp feuille, 19, près le boulevard Saint-Germain 



1874 



ANE MED\CKVVV»W^ 



<^ 



• • 






• • 






• • 






• • • 






•. .•••: 


• 
•• 


••; 


•• • 

• • 




• • • 


* •• 


•• ••• 


• • 


••• 


••• 

• 




1 • • 


• • • 
9# ft 


• • • 


• • • 


• • 


» •• • 




# 




• • • 


• • 


• « 


• • • < 


t • m • 





• • • 



/ô7f 



PRÉFACE 



En publiant ce Répertoire bibliographique , nous avons eu 
pour but : 1** De rendre hommage à la mémoire de nos devan- 
ciers et d'appeler l'attention du monde médical, plus particu- 
lièrement du Corps de santé de la marine, sur une masse con- 
sidérable de travaux , parmi lesquels un grand nombre sont, 
les uns ignorés, les autres oubliés. 

2° D'offrir à nos collègues des éléments d'étude, surtout pour 
ce qui touche aux questions les plus importantes de la patho- 
logie exotique et de l'hygiène navale. 

Obligés, par les nécessités du service, à de fréquents départs ; 
placés, à bord des navires ou dans les colonies, dans des con- 
ditions peu favorables à l'étude ; aux prises, maintes fois, avec 
des endémies meurtrières, les médecins et les pharmaciens delà 
marine ont su pourtant, guidés par l'idée du dévouement et 
par le sentiment du devoir accompli, enrichir les lettres médi- 
cales d'œuvres" originales et trop peu connues. Nous avons eu 
à cœur d'aller rechercher ces productions scientifiques dans 
les recueils, les journaux, les publications de toute nature, où 
elles se trouvent disséminées, et d'en dresser l'inventaire : c'est 
là tout notre mérite. Ainsi sera nettement définie la part qui re- 
vient à notre Corps de santé dans l'œuvre scientifique de notre 
pays, depuis les premiers temps de la médecine navale. 

Établir une liste alphabétique dans laquelle sont compris les 
noms des médecins et des pharmaciens de la marine qui, sous 
les formes les plus diverses, ont payé leur tribut à la science, 
ce n eût été remplir qu'à moitié le but que nous nous étions 



II PREFACE. 

proposés. Il était indispensable, pour rendre nos recherches pro- 
fitables de faire suivre Ténumération des travaux, d'une Table 
MÉTHODIQUE, dans laquelle ceux-ci seraient rangés suivant Tor- 
dre alphabétique des sujets traités. C^est ce que nous avons fait. 
Cette table comprend, à l'occasion de chacun des sujets dont il 
a pu être fait mention dans le courant du Répertoire, les noms 
des auteurs , auxquels il y a lieu de recourir. Ainsi, rien de 
plus facile que de remonter aux sources, un sujet étant donné. 
Un Appendice de quelques pages fait mention des travaux 
omis et des publications parues dans le cours de l'impression 
du Répertoire, Est-ce à dire pour cela que nous soyions parvenus 
à ne rien oublier et que toutes les productions de nos collègues 
se trouvent indiquées ici? Quel que soit le soin que nous ayons 
mis dans nos recherches, il serait téméraire de l'affirmer. Les 
érudits, qu'a touchés le démon de la bibliographie, auraient 
sans doute bien des omissions à nous signaler. A ceux-là, nous 
sommes heureux de faire savoir, que le Directeur de la rédac- 
tion des Archives de médecine navale^ toujours attentif à ce qui 
touche aux intérêts scientifiques de notre Corps, recevra avec 
empressement toutes les communications qui lui seraient adres- 
sées et les mettra à profit, l'occasion venant. 

L'Histoire du Service de santé de la marine a été écrite avec 
une rare érudition par feu le docteur A. Lefèvre*. Elle com- 
prend près de deux siècles. 

Une première période , d'environ vingt-cinq années, com- 
mence à Tannée 1689, date de la création du Corps de santé et 
finit en 1720, époque de l'institution des Ecoles de médecine 
navale. 

Pendant ce quart de siècle, nous ne trouvons guère à relever 
qu'un seul nom , celui de Cochon-Dupuy, premier médecin à 
Rochefort et le véritable fondateur de TÉcole de ce port. 

Dès que la marine possède des Écoles de médecine, un élan 
remarquable se produit vers les études médico-navales ; ce 
mouvement scientifique remplit la deuxième moitié du dix- 
huitième siècle : Chirac, Bajon, Chardon de Courcelles, Dazilc, 
les deux Poissonnier, etc., procèdent à l'étude de l'hygiène na- 
vale et des maladies des pays chauds. 

* Histoire du service de safité de la marine militaire. Paris, 1867, J.- B. Bail- 
lière et Fils, in-8<* de 500 pages, avec 12 plans, cartes, et fac'simile. 



PKÉFACE. III 

La réorganisation des Facultés de médecine (19 ventôse 
an XI), va donner désormais au médecin de la marine l'occa- 
sion de faire connaître , dans sa thèse inaugurale, les résultats 
de son expérience et les souvenirs de ses navigations. Dès 
lors l'hygiène navale se constitue à l'état de science, pose les 
limites de son domaine, et cela, grâce aux travaux des Campet, 
des Delivet, des Pallois, des Keraudren, etc. La liste serait lon- 
gue, si nous voulions inscrire ici les noms de tous ceux qui, 
pendant près de vingt années (1798-1815), ont marqué leur 
passage, non sans éclat, dans la médecine de la marine. 

Mais voici de nouvelles voies ouvertes à la génération médi- 
cale qui nous a précédés. Les Annales maritimes et coloniales 
sont fondées en 1816. Le Corps de santé s'empresse d'apporter 
à ce recueil, mi-partie officiel, mi-partie scientifique, le tribut 
de ses travaux. Vers la même époque ont lieu les grandes expé- 
ditions maritimes, campagnes scientifiques pendant lesquelles 
Lesson, Gaudichaud, Quoy et Gaimard, Eydoux, Souleyet, etc., 
enrichissent la science d'importantes découvertes. Dans les 
Écoles de médecine navale, nous voyons Clémot, à Rochefort, 
pratiquer la grande chirurgie ; — Delaporte, à Brest ; J.- J. Rey- 
naud, à Toulon, laissent une renommée chirurgicale non moins 
incontestée. A côté de ce dernier, Laurent enseigne l'anatomie, 
Fleury observe le typhus... La médecine navale vient de donner 
à la Faculté de Montpellier le professeur Dubrueil, et Forget 
quitte Rochefort pour prendre part à de brillants concours, 
grandes luttes médicales, d'où il sort, une première fois , avec 
le titre d'agrégé de la Faculté de Paris, et, plus tard, avec celui 
de professeur à Strasbourg. 11 nous laisse sa Médecine navale^ 
comme souvenir de son passage dans la carrière maritime. 

Vers le milieu du dix-neuvième siècle, commence pour le 
Service de santé une période contemporaine riche en travaux 
des plus divers. Egalement diverses sont les circonstances vers 
lesquelles son attention est attirée. Voici d'abord un grand fait 
militaire et maritime, la guerre de Grimée ; en même temps, la 
transformation de la marine à voiles en marine à vapeur ; plus 
tard, une modification non moins profonde se produit dans les 
conditions de Thygiène navale par la création du navire cuirassé. 
Dans un autre ordre d'idées, c'est l'expédition de Chine, la 
colonisation de la Cochinchine, la campagne du Mexique, la 
fondation d'une colonie pénitentiaire à la Nouvelle-Calédonie... 



iT PREFACE. 

Dans cette période, si riche d'enseignements pour la médecine 
nayale, deux des nôtres ont une place bien marquée : l'auteur 
du Traité des maladies des Européens dans les pays chauds et 
celui du Traité d'hygiène navale. Au regretté docteur Dutrou- 
làu nous n'avons pas à ménager l'éloge ; le monde savant con- 
naît les persévérants travaux de thérapeutique et d'hygiène aux- 
quels Tancien professeur de l'École de Brest, aujourd'hui pro- 
fesseur à Montpellier, M. Fonssagrives, est redevable d'une 
haute renommée médicale et littéraire. 

Il y a une dizaine d'années, le Corps médical de la marine 
s'est trouvé enfin en possession de ses annales ; elles prirent le 
nom à^ Archives de médecine navale. Depuis lors, c'est dans 
cette publication que s'est manifestée, pour la plus grande part, 
l'activité du Corps de santé maritime ; c'est là que devront se 
renseigner ceux qui voudraient désormais écrire l'histoire scien- 
tifique des médecins et des pharmaciens de la marine. 



En terminant, nous sommes heureux d'adresser l'expression 
de notre vive reconnaissance à ceux de nos collègues qui* ont eu 
l'obligeance de s'associer à nos recherches. Nous citerons par- 
ticulièremet MM. Berchon, Louis Vincent, P. Duplessy, Thèze, 
Taulier, Madon, etc. 

Pour ce qui est de la publication de ce travail, nous avons 
trouvé le plus bienveillant accueil et les plus sympathiques en- 
couragements auprès de notre Inspecteur général, le docteur 
Jules Roux. Nous le prions d'agréer l'assurance de notre pro- 
fonde gratitude. 

Nous ne saurions enfin oublier l'empressement et les soins 
minutieux que les habiles éditeurs des Archives de médecine 
navale^ servis par une connaissance peu commune des choses 
médicales, ont mis à établir, avec nous, les titres de noblesse 
du Corps de santé de la marine. 



Mars 1874 

CHARiES BERGER, Henri REY. 



RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPIIFQUE 

DES TRAVADX 

DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS 

DE LA MARINE FRANÇAISE 



A. L. — Revue des thèses soutenues par les cliirurgiens de la marine. (Ar- 
chivM de médecine navale, 1869, t. XI, p. 466 à 472.) 

ABBLARD (Jules-Martin), médecin de 2* classe, né à Perpignan (Pyrénées- 
Orientales), — Quelques considérations sur Tangine de poitrine. Paris, 
1872, thèse iii-4% 56 pages. 

ABELIN (Auguste-Charles-Gerinain), médecin de 2* classe, né à Asnières 
(Charente Inférieure). — Contribution à la géographie médicale. — Etude 
sur le Gabon, Paris^ 1872, thèse in-4*, 51 pages. 

ACUARD (Mathieu-Jusiinien), pharmacien de l'* classe. — Note sur la 
sangsue ofHcinale, sa reproduction aux Antilles. Saint- Pierre (Martin 
nique), 1825, in-18. {Annales marit. et colon., 1824, t. XXII, p. 551 
à 557.) 

ACKËRMAN (Paul), chirurgien-major de la marine. — Nouveau procédé 
appliqué à l'amputation du doigt indicateur de la main droite, avec ré- 
section de la tête du métacarpien. (Transact. médicales, 1835, t. Xlll, 
p. 551 à 554.) 

— Observations sur le climat et les fièvres intermittentes à Madagascar. 
Strasbourg, 1855, thèse in-4* de 22 pages. 

— Histoire des révolutions de Madagascar, depuis 1642 jusqu'à nos jours. 
Paris, 1855, Gide, in-8^. 

— Sac chirurgical. Mémoire explicatif présenté à Texamen de TAcadémie des 
sciences, de la Société d'encouragement et de TAthénéedes arts. (Journal 
des connaiss. médic, prat. et de pharmacol., mai 1858, p. 256.) Tiré à 
part s. 1. ni d., in-4", 7 p. avec planche. 

— Mémoire sur la phlébite spontanée du bras et de Pavant- bras. (Bull, de 
VAcad, de méd., 1840-41, t. VI, p*. 874.) 

— Considérations anatomo-physiologiques et historiques sur le Coïpo du 
Chili. IMém. lu à VAcad. des sciences le 27 nov. 1845.) Paris, 1845, 
veuve Bouchard-lluzard, in-4*' de 16 p. avec 5 çl. 

— Mémoire et observations sur le choiera observé k Tbôpital de Saint-Man- 
drier de Toulon du 25 juin au 25 août 1855. i' édition, revue, corrigée et 
augmentée de notes. Paris, 1845, veuve Bouchard-Uuzard, in-8'de 52 p. 
La première édition a paru dans les Archives médicales de Strasbourg. 

— Résumé historique de la chirurgie militaire en France, comme complé- 
ment du Mémoire sur Tappareil portatif connu sous le nom de sac chirur- 
gical. Pans. 1844, Gide, in-4" de 24 p. 

AFFRÉ (J.-B.), ancien chirurgien de marine, né à Thouars (Deux-Sèvres). 

— Essai sur le scorbut. Paris, an XlV-1805, thèse in-4' de 51 p. 
AIGUIER (Joseph-Wîircel), médecin de 1" classe, né h Solliès-Ponl (Var), 

chirurgien sur le brick le Dragon. — De la mortalité au bagne de Toulon, 

Ret et Berger, Répcrt. bibliogr. 1 



2 RÉPEUTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TKAVaUX [AIL-AMI] 

contributions à Tétude de la réforme pénitentiaire. Montpellier, 1868, 
thèse in-^** de 56 p. 
AILHAUD (Jean -Antoine-Louis), ex-chirurgien de la marine, né à Digne 
(Basses-Alpes). - Essai sur Thygiène des femmes en couche. Montpellier, 
1814, thèse in-4" de 20 p. 

AiLIlAUD (Michel-Benjamin- Victor), ex-chirurgien de 2* classe, né à Aix 
(Bouches-du- Rhône). — Quelques réflexions sur le scorbut. Montpellier, 
1822, thèse in- 4» de 11 p. 

AILLAUD (Charles-Paul), médecin de la marine, né à Toulon (Var). — De 
l'urémie, envisagée principalement dans la forme dyspnéique. Montpellier, 
1872, thèse in-4», 42 pages. 

ALAVOINE (Joseph-Jules), médecin de 1" classe, né à Crozon (Finistère). — 
De la profession maritime dans ses rapports avec les affeclions endémo- 
épidcmiques.- — De l'influence du heu de recrutement des équipages sur 
le développement et la gravité de quelques maladies infectieuses. P^ris, 
1872, thèse in-4^ 44 pages. 

ALIENET (Léon), ex-chirurgien de la marine, né à Saint-Jean-d'Angely. — 
Du climat des Antilles et des précautions que doivent prendre les Euro- 
péens qui se rendent dans ces régions. Paris, 1823, thèse in-4' de 34 p. 

ALLAIN (Louis-J.-B.-Anguste), chirurgien de la marine, né à Vannes (Morbi- 
han). — Essai sur le varicocèle. Montpellier, 1846, thèse in-4'* de 57 p. 

ALLARD (P.-Eugène) . . . , né à Fontenay-lc-Comte (Vendée), — Quelques 
considérations sur le mal de mer. Montpellier, 1829, thèse in-4" de 18p. 

AMALBERT (Joseph-Mariusj, ex-chirurgien de 2* classe, né à Gardanne (Bou- 
ches-du-Rnône). — De 1 hépatite des pays chauds. Montpellier, 1862, thèse 
in-4' de 48 p. 

AMIG (A.), maître en chirurgie, ex-officier de santé en chef aux hôpitaux du 
gouvernement en Amérique. — Mémoire sur l'état d'un enfant affligé d'une 
espèce particulière de mutisme. (UAscîépiade, joum, de médec. chirurg. 
etphai^., 1823, t. I, p. 88 à 93.) 

— Considérations médico-topographiques sur la ville de Brignoles, accompa- 
gnées de réflexions critiques sur la plupart de ses établissements publics, 
suivies d'une table chronologique des hommes distingués dans tous les 
genres quelle a fournis à la société et d'une nomenclature synonymique, 
botanique française, provençale et latine à Tusage des médecins et habi- 
tants des communes rurales. Brignoles, 1837, Perreymondr-Dufort, in-8'* 
de 66 p. 

AMIC (Jean-Charles-Geneviève), premier médecin en chef à la Martinique, né 
le 2 ifévrier 1794 h la Basse-Terre (Guadeloupe), mort à la Pointe-à-Pître 
le 28 février 1861 «. — Dissertation sur la fièvre jaune observée à la Guade- 
loupe. Paris, 1819, thèse in-4' de 40 p., avec une vue de la Soufrière de 
la Guadeloupe. 

— Extrait d'un Rapport au ministre de la marine sur le service médical de 
l'hôpital de Fort-de-France (Martinique) en 1849 : épidémie de variole. 
(Journ. offic, de laMartiniq,, 9 mars 1850.) 

— Du traitement de la céphalée nerveuse ou migraine et de la névralgie fa- 
ciale par un nouveau médicament désigné sous le nom de hittérine. In-S" 
de 11p. 

AMIC (Marius), chirurgien de la marine, né à Brignoles (Var). — Note sur 
une maladie de la peau endémique dans les provinces de llio de la Plata. 
Monlpellier, 1842, thèse in-4'* de 44 p. 

À)I1LLET (Corne- Alexandre), ex-chirurgien de 2' classe, né à Vivonne 

* Fils (le Amie (Jenn-Mario), médecin du gouvernement à la Guadeloupe, né à 
Brest en 1752, mort à la Guadeloupe le 15 janvier 1819. 



[AMO-AliD] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 3 

(Vienne). — Dissertation sur la menstruation. Montpellier, 1814, thèse 

in-4' de 19 p. 
AMOURËTTl (Etienne-flenri), médecin principal de la marine, né à Toulon 

(V:ir). — Histoire médicale de l'ipécacuanha. Montpellier» 1870, thèse in-4% 

49 pages. 
A^'DRIEU (Amédêe), ancien chirurgien de marine, né à Hyèr^ (Var). — Du 

diagnostic des maladies de matrice en général. Montpellier, 1861, thèse 

in4" de 89 p. 
ANGtiLlN (Justm-Pascal), chirurgien de la marine, né à Marseille (Bouche»- 

du-Rhône). — Rapport de H. Angelin, chirurgien à hord du LauqsoTy sur 

rétat sanitaire.de la Uaute-Ëg?pte pendant Tirruption du choléra-morbus en 

1851 et sur les moyens qu'il a employés pour guérir les hommes de Téqui- 

page atteints de cette affection. (Annal, maiit, et colon, y t. XLYl, 1831, 

p. 559 à 572.) 

— Expédition du Louqsor, ou Relation de la campagne faite dans la Théhaide 
pour en rapporter lobélisque occidental de Thèbes. Paris, 1853, Thomîne, 
m-8*de 120 p. avec pi. 

— Du choléra en Egypte, observations faites sur cette maladie et sur son 
traitement pendant Texpédition du Loti^sor, entreprise en 1851. Paris, 
1î»34, thèse in-4* de 26 p. 

— Mémoire sur F épidémie de fièvre jaune qui a régiié en 1858 è la Gua- 
deloupe et particulièrement à la Pointe-à-Pitre. Toulon, 1859, iD-8* de 
34 p. 

ANiNEH (Gustave-Désii'é-llonoré-Uuis), chirurgien de 2* classe, né è Brest 
(Finistère). — Des épanchements pleurétiques, du pyothorax en particu- 
lier. Montpellier, 1867, thèse in-4« de 34 p. 

— Guide des mères et des nourrices. — Ouvrage couronné par la Société pro- 
tectrice de Tenfance, de Pari&, en séance publique du 23 janvier l)i70. 
Paris, 1870. Adr. Delahaye, 1 vol. en-18* de 200 pages. 

— Etudes des causes de la mortalité excessive des enfants pendant la pre- 
mière année de leur existence et des moyens de la restreindre. — Recner- 
ches sur l'infanticide. — Ouvrage couronné par la Société protectrice de 
Tenfance, de Paris, en séance publique du 18 février 1872. Paris, 1872. 
Adr. Delabave, 1 vol. in-12 de 156 pages. 

ÂM'ELMY (Désiré), chirurgien de marine, né à Bargemon (Var). — De 
Furine en séméiologie. Montpellier, 1850, thèse in-4* de 41 p. 

ANTOINE (Ferdinand), médecin de 2« classe, né à Toulon (Var). — Essai 
sur la diarrhée endémique de Cochinchine. Paris, 1873, thèse in-i*, 58 p. 

ARBAUD (Joseph-Paul), ex-officier de santé de la marine, né à Correns (Var). 
— A perçu sur Tépislaxis habituel et périodique qui attaque les jeunes gens. 
Montpellier, 1818, thèse in-4' de 19 p. 

ARCHIVES DE MÉDECINE NA VALE, recueil fondé par S. Exe. le comte 
P. de ChasseloiipLaubat, ministre de la marine et des colonies, publié sous 
la surveillance de l'inspection générale du service de santé. Directeur de la 
rédaction : A. Le Roy de Méricourt, professieur aux écoles de médecine na- 
vale. Paraissent depuis le !•' janvier 1864 mensuellement par numéro de 
80 pages avec planches et figures, formant chaque année ^ vol. in-8*' de 
chacun 500 p. Paris, J.-B. Baillière et Fils. 

ÂRDILOUZE (Ulysse-Jean), médecin de la marine, né à Monhut (Lot-et- ' 
Garonne). — Considérations sur les abcès profonds de la marge de Tanus. 
Paris, 1873, thèse in-4% 40 p. 

ARDlSbOiN (François-Kininanuel), ex-chirurgien de la marine, né à Dra^ui- 
gnan (Var). — Dissertation sur Tanasarque, précédée de quelques considé- 
rations sur l'hydropisie en général. Montpellier, an XlI-1804, thèse in-4'. 

ARDOIN (J.-B. -Paulin), officier de santé auxiliaire.de la marine, ne à Aulps 



s; 



RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [ARL-AitN] 

fYar). — Propositions générales sur les fièvres intermittentes. Montpellier, 
1827, thèse in-4" de 15 p. 
ARLàUD (François-Joseph-Charles), directeur du service de santé, né à Tou- 
lon. — Observation de strongles géants sortis des voies urinaires d'une 
femme. Rapport fait à TAcadémie de médecine par Ségalas. (Bull, de V Aca- 
démie de méd.j 1846, t. XI, et tirage à part. Paris, 1846, in-vde 12 p. — 
Extrait de 4 p. dans Archives générales de médecine, 1846.) 

— Parallèle des points d^amputation de la jambe et du pied, amputation 
tibio-tarsienne en particulier. Montpellier, 1848, thèse in-4* de 4Ô p. 

— Compte rendu des travaux de la Société pendant Tannée académique 
1852-53. (Trav. de la Soc, d'agricult. de Rochefort, 1852-53, p. 85.) 

— Rapport sur les travaux adressés à la Société de chirurgie. (Bull, de la 
Soc. de chirurg., 1857, t. Vn, p. 523 et 551, et 1858, t. VIII, p. 26.) 

— Du drainage préventif appliqué aux plaies qui résultent des amputations 
des membres. (Gaz. des hôpitaux, 18 juin 1 61, n<* 71, p. 282.) 




employés chez ces mutilés. (Bull, de thérap., 1862, t. LXII,p 525 à 528.) 

— Amputation fémoro-tibiale à la suite d'une plaie d'arme à feu ; résection 
des nerfs sciatiques poplités interne et externe. Guérison. Déambulation fa- 
cile à Taide du pilon cLissique. (Idem, 1863, t. LXIII, p. 26 à 31.) 

— Mort par asphyxie déterminée par Tingéstion d'un poisson vivant. (Union 
méd , nouvelle série, 1863, t. XVII, p. 568 à 570; Gaz. des hôpitaux, 
28 mars 1863, n» 37, p. 147.) 

ARNAUD-DARGENTEUIL (P.-P.-E.), ex-chirurgien de la marine au port de 
Rochefort, ne à Mous (Charente-Inférieure). — Dissertation sur la néphrite 
ou inflammation des reins. Paris, 20 mars 1817, thèse in-4'* de 26 p. 

ARNAUD (Dariste), chirurgien de la marine, né à Sommières (Gard), mort à 
Salazie (la Réunion), le 13 nov. 1863 ^ — Des maladies chirurgicales au 
bagne de Toulon. Montpellier, 1850, thèse in-4* de 46 p. 

— Mémoire sur le scorbut dans Tescadre de la mer Noire. (Gaz. méd. d'O- 
rient, sept. 1857; Gaz. hebd., 1858, t. V, p 214.) 

— L'hôpital maritime de Thérapia pendant la guerre de Crimée. Paris, 1859,^ 
W. Remquet et C'% in-8» de 45 p. 

ARNAUD avec LACGAUDiN'et Villette. — Rapport sur rétablissement hydro- 
thérapique du docteur Herland à Pile de la Réunion. (Monit. de Vile de 
la Réunion, 9 oct. 1861, n* 965.) 

ARNAUD (Léonard), médecin de la marine, né à Castres (Tarn). — Des in- 
fluences morales de la vie nautique et des moyens hygiéniques pour pré- 
venir leur action fâcheuse. Montpellier, 1872, thèse in-4°, 51 pages. 

ARNAUD (Emmanuel-Jules-Marie), médecin de la marine, né à Trans (Var). — 
Essai sur les rapports desafTections du foie, avec la dysenterie chronique des 
pavs chauds. Paris, 1873, thèse in-4" de 42 pages. 

ARNÔULD (M.-R.-Joseph), chirurgien de 2» classe, né à Pont-PAbbé (Finis- 
tère). — Essai sur TmAammalion de rarachnoïde. Montpellier, 1814, thèse 
in-4" de 2 S p. 

ARNOUX (J.-F.-M.), chirurgien de 1^* classe, né h Rochefort (Charente-Infé- 
rieure). — Dissertation sur la fièvre miliaire essentielle. Paris, an XIV- 
1805, thèse in-4'> de 12 p. 

ARNOUX (Pierre- Alexandre), médecin en chef, né à Rochefort le 22 juin 
1807, mort à Fort-de-Francn (Martinique) le 24 mai 1862. — Scorbut chez 
les marins. Montpellier, 1834, thèse m-4° de 15 p. 

* Notice nécrolodque sur Darisic Arnaud, par Le Siner. (BuUel. de la Soc» 
de$ se, et arts de la Réunion, 1863, p. 155.) 



[AnN-ADD] DES MÉDECINS ET DES PIIARMAGIEMS DE LA MARINE. 5 

AUNOUX. — Rapport chirurgical adresse au Conseil do santé de la Guade- 
loupe sur les évcneinents qui ont accompagné et suivi dans cette ville le 
tremblement de terre du 8 février 1845. (Journal officiel de la Marti- 
nique, il mars 1843.) 

— Rapport sur le mouvement des malades à Thôpital de la Pointe-à-l'itre en 
1843 et sur Tinfluence que le tremblement de terre a exercée sur la .««anté 
publique dans la colonie. (Annal marit. et colon. ^ 1844» t. LXXXVIIl, 
p. 748 à 769.) 

'— Luxation en arrière de rextrémitc sternale de la clavicule. (Gaz, des hôpi- 
taux, 18 avril 1848, p. 181.) 

ARNOZAN (Amant), ex-chirurgiren de marine, né à Bordeaux (Gironde). — 
Considérations sur Tapoplexie. Montpellier, 18^22, thèse in>4*'de 19 p. 

ARTAUD, médecin h Saint-Domingue. — Observations sur une hydrophobie 
spontanée, suivie de réllexions sur les moyens préservatifs de la rago. 
(Gazelle de santé, 1788, n* 22, p. 85.) 

— Extrait d'une dissertation sur la forme de Ip tète des Caraïbes. (Idem^ 
1789, n- 3, p. 9.) 

AUBAN (Jacquos-Cyprien), vice-démonstrateur des Écoles de la marine k 
Toulon, né à Toulon le 10 avril 1751, mort dans cette ville le 14 mars 
1824. — Observation sur une fièvre miliaire. (Jown. de méd. chit» 
^ pharm,, 1783.) 

AUBAiN (Jacques-Robert-Camille), directeur du service de santé, né à Toulon 
(Var) le 10 avril 1 798, mort à Toulon le 21 mars 1 870 ». — Essai sur Tan- 
gine laryngée œdémateuse. Montpellier, 1828, thèse in-4* de 20 p. 

AUBE (Honoré-Paul-Michel), médecin de 2' c]a>se, né à Toulon (Var). — 
Quelques considérations sur les amputations tibio-tarsienm s. Relation d'un 
procédé nouveau. Paris, 1870, thèse in-4'*, 44 pages avecl planche. 

AUBENAS (Louis-François-Jules), ancien chirurgien de marine, né à Yalréas 
(Vaucluse). — Essai sur les membranes séreuses considérées sous le point 
de vue anatomique physiologique et pathologique. Montpellier, 184(>, thèse 
in-4* de 57 p. 

AUBEUT, médecin 5 Brest. — Sur les cornes de bélier du cerveau. (Collect, 
académ,, 1785, t. IX, p. 200.) 

AUBEUT (Charles-François), médecin en chef, né à Toulon (Var). — In- 
fluence des passions tristes sur le développement des fièvres. Montpellier, 
1814, thèse in-4* de 28 p. 

AUBERT (André-Victor), chirurgien auxiliaire de 2* classe, né à Toulon (Var). 
— Essai sur la fièvre jaune d'Amérique. Montpellier, 1832, thèse in-4*, 26 u. 

AUBERT (Jean-Marie^, ex-chinirçien auxiliaire de la marine, né à Ge- 
nérac (Gard). — Quelques considérations sur une épidémie qui se déclara 
à l'Hôtel-Dieu de Marseille en 1830. Montpellier, 1835, thèse in-4% 19 p. 

AUBERT (Sylvain-Adolphe), médecin principal, né à Camps (Var). — La 
scarlatine observée à bord de la frégate à vapeur VAsmodée, Montpellier, 
1864, thèse in-4* de 45 p. 

AUBRY (Jules-Oscar-Antoine) , ex-chirurgien de 2* classe, né à Toulon 
(Var). — De la variole. Montpellier, 1859, thèse in-4* de 64 p. 

AUDE (Philippe-Félix-Sexlius), médecin de 1'" classe, né à Aix (Bouches-du- 
Rhène). — Essai sur le phagédénisme dans la zone tropicale. Paris, 1866, 
thèse in-4°. 

— Compte rendu de : 1* c Histoire du chêne dans Tantiquité et dans la na- 
ture, etc., par A. Coutance, pharmacien professeur de la marine. > Paris, 
1873, J.-B. Baillière et Fils, 1873, 1 vol. in-8* et 2». » Les saisons et les 
travaux des champs, en Provence, par Romain Blache, médecin en chef de 

* Police nécrologique sur le doct. Auban. [Union médic., 1870, t. IX, p. 500.\ 



6 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [AUD-AUF] 

la marine. » Marseille, 1872, Camoin, libr. 4 vol. in-S**. {Archiv, de méd, 
nav., 1873, t. XX, p. 228.) 
AUDEMAR (Dominiaue-Forlunc-Joseph), chirurgien de la marine à Fort- 
Royal (Martinique). — Observation sur une anomalie particulière de la vac- 
cine, (jour. gén. demédec.f diirurg.fphaifti.f de SédiUol, 1821, t. LXXVI, 
p. 57.) 

— Observation d'une singulière conformation deâ reins. (Idem, 1822^ 
t. LXXYIII, p. 62 à 65.) 

AUDIBEIRT (Joseph-Antoine), ex-chirurçien ' de la marine, né à Vins (Var). 

— Essai sur le mal de mer. Montpellier, 1831, thèse in-4* de 17 p. 
AUDIBERT (François), ex-officier de santé de la marine, né à Cogolin (Var). 

— Dissertation sur les hémorrhagies à la Fuite des plaies et des grandes 
opérations. Montpellier, 183*1, th^e ^-4*" de 32 p. 

AUDIBERT (C.-F), chirurgien auxiliaire de la marine, né au Puget (Var). 

— Essai sur Térysipèle. Montpellier, 184U, thèse in-4" de 51 p. 
AUDIBERT (Eugène-François- Antoine), chirurgien de la marine, né à 

Six-Fours (Var). — Considérations générales sur le scorbut. Montpellier^ 
1848, thèse in-4<' de 46 p. 
AUDIBERT (Ange-André-Louis), pharmacien de 1" classe, né à Toulon (Var). 

— Observations météorologiques recueillies à Saint-Louis (Sénégal). (Revue 
colon., 1854, t. XllI, p. 474 à 481, et 1855, t XIV, p. 150 h 167.) 

— Rapport adressé à la Commission de l'Exposition universelle réunie à* 
Saint-Louis (Sénégal) en vertu des ordres ae M. le gouverneur. (Idem, 
1855, t. XIV, p. 177 5 211.) 

AUDIBRAN (Anaré) ahié, officier de santé de la m rine , né à Salon 
(Bouches-du-Rhone) — Quelques considérations sur les fistules de Tanus. 
Paris, 1814. thèse in-4'^ de 26 p. 

AUDOUIT (Edmond), ex-chirurgien de la marine, né à Marans (Charente-In- 
férieure). — De rhéméralopic. Paris, 1855, thèse in-4' de 32 p. 

— De rhéméralopie observée dans les voyages de circumnavigation. (Arch, 
d^ophthalm,, 1855, i. IV, p. 85). 

— Etudes pathogénétiques et thérapeutiques sur Vhydrocotyle asiatictty 
(Journal de la Soc. gallicane de médecine homœopaihique, Paris, 1857), 
et tirage à part. J.-B. Baîllièrc et Fils, in-8* de 116 p. 

— Du progrès en théra])eutique par rhoinœopatlie. Deuxième lettre 
adressée en réponse au docteur Perrv. Paris, 1856, J.-B. Baillière et Fils, 
in-8-. ^ ■ 

— Du tricophyton et du système du docteur Bazin sur la teigne. (Journal de 
la Soc. qaÛicane de médecine homœopathique. Paris, 1857), et tirage à 
part, J.-B. Baillière et Fils, in-8*. 

A publié divers travaux à Fusage des gens du inonde. 
AUDOUIT (Volcy), chirurgien de 1" classe, né à Marans (Charente-Infé- 
rieure), le 17 février 1833. — Des désordres produits chez Thomme par 
les larves de la Lucilia hominivorax. Paris, 1864, thèse iu-4'*. 

— Lettre sur les avantages qu'il y aurait à introduire à la Guyane h culture 
du sorgho saccharin (Holcus saccharatus). (Feuille de la Guyane fran- 
çaise, 22 décembre 18G0.) 

— Notice sur la culture de Tindigotier et sur la préparation de Tindigo. 
(Idem, 25 mars 1865.) 

AUFFRAY (Charles- Louis-Marie), chirurgien de 2* classe , né h Crozon 
(Finistère). — Considérations physiologiques sur les stades de la fièvre in- 
termittente simple. Montpellier, 1829, thèse in-4" de 27 p. 

AUFFRET (Charles-Jacques-Euiile), médecin professeur, né à Brest (Finis- 



tère). — Gangrène complète de la peau du bras, du coude, de la partie 
supérieure de Pavant-bras, de Tépaule et de la pa 



partie latérale du thorax. 



[AUF-AZA] DES MÉDECINS ET DES PUARMAGIEiNS DE LA MAIUNE. 7 

suite d*une chute sur le coude, élimination des escharcs, hcuiorrhagitis, 
chloro-anémie, guérison. (Gaz. méd. d'Orient^ Janvier 1865.) 
AUFFRET. — Ouverture de Tartère cubitale à O^.OS au-dessus de rarliciilalion 
radio-carpienne par un corps contondant, hcmorrhagie, ligature cinq jours 
après Taccident, guérison. (Idem, août 18H3.) 

— La variole observée à Phôpital maritime de Brest en 1869. Observations 
thermiques dans la variole et la scarlatine. Montpellier, 1869, thèse in- 4** 
de 40 p. avec 5 planches. 

ÂUGÉ (Benjamin), ofiicier dosante de!'' classe de la marine, né à CluUelle- 
rault (Vienne). — Dissertation sur Térysipcle. Paris, 1809, thèse in-4* de 
22 p. 

âUGUIOT (Jedn-Baptiste), chirurgien auxiliaire de la marine, né à Saint- 
Georges-de-Reneins (Rhône). — Opération de hernie étranglée pratiquée 
au Congo (côte occidentale d'Afrique). (Montpellier médical, 1865, t. Xï, 
p. 576.) 

— Constitution médicale du Rio-Congo. (Idem, 1864, t. XIII, p. 201 à 217). 
AUMAS (Armand-Marie), chirurgien de la marine. — Étude clinique sur le 

tcmia solium, Montpellier, 1868, thèse in-4° de 45 p. 
AURILLAC (Honoré-François), chirurgien de 1"* classe, né à Ribérac (Dor- 
dogne). — Des crachats. Strasbourg, 1864, thèse in-4" 42 p. 

— Cochinchine : Annamites, Mois, Cambodgiens. Rochelort, 1870, thèse 
tmpr. in-8" de 146 pages. 

AURRAiN (Charles-Marius-Benoist), médecin de la marine, né à Toulon (Var). 
— Considérations sur quelques cas de lésions traumatiques de la moelle 
épinière. Montpellier, 1872, thèse in-4°, 68 pages et 2 tableaux. 

AUTRET (Charles), pharmacien de Isolasse de la marine. — Recherches chi- 
miques sur Teau sulfureuse de Sainte-Rose (Guadeloupe). (Gazelle officielle 
de la Guadeloupe, 15 mars 1864.) 

AUTRIC (Marins), médecin principal, né k Digne (Basses- Alpes). — Théorie 
physiologique du mal de mer. Montpellier, 1868, thèse in-4" de 51 p. 

Al) VRAY (L. -Rodolphe), ex-cliirurgien de la marine, né k Châteaulin (Finis- 
tère). — Essai sur le panaris. Montpellier, 1865, thèse in-4'' de 22 p. 

AVIENY-FLORY (Jean -Emile- Adrien) , ex-chirurgien de la marine, né à 
Marseille. — Dissertation sur la maladie dite fièvre jaune qui a régné à la 
Guadeloupe Montjiellier, 1820, thèse in-4" de 45 p. 

AVON (François-Grégoire), chirurgien de la marine, né à Cabrières-d' Avignon 
(Vaucluse). — Propositions accompa^ées d'une observation sur Tirritation 
cérébro-spinale. Paris, 1855, thèse m-4*' de 20 p. 

AVRARD (Joseph-Ferdinand-Paul-Alfred), ex-chirurgien entretenu de la 
marine, né k Bordeaux. — Des engorgements inflammatoires de la fosse 
iliaoue après Taccouchement. Paris, 1845, thèse in-4° de 68 p. 

AYASSE (Joseph-Laurent), ex-chirurgien de la marine né à Curbans (Basses- 
Alpes). — Des causes du typhus et de sa prophylaxie. Mont|)ellier, 1858, 
thèse in-4' de 56 p. 

AYRAUD (Gabriel), chirurgien de 2° classe, né k Roche''ort (Charente- Infé- 
rieure). — Dissertation sui- la rougeole. Montpellier, 1814, thèse in-4* de 
25 p. 

AYRAUD (Auguste], officier de santé de la marine, né à Rochefort (Cha- 
rente-Inférieure). — Quelques réflexions générales sur le catarrhe pulmo- 
naire sporadique aigu. Montpellier, 1822, thèse in-4' de 20 p. 

AYRAUD (Gabriel-Ilenri-Emmanuel), médecin de 2* chisse, né h Surgères 
(Charente-Inférieure). — Aperçu sur la dysenterie principalement observée 
dans les pays chauds. Montpellier, 1868, thèse in-4° de 56 p. 

AZAN (Victor-Honoré), chirurgien de la marine, né à Toulon (Yar). — Des 
fièvres intermittentes pernicieuses. Montpellier, 1845, thèse in4" de 48 p. 



8 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [AZE-BAL] 

iZE (Joseph-Théoçhile-Alfred), médecin principal, né à Brest (Finistère). 
— Quelques considérations sur la fièvre uréthraleet les phlegmasies à siège 
spécial à la suite des opérations pratiquées sur le canal de Turèthre. Mont- 
pellier, 1862, thèse in-4'* de 44 p. 

B***, ancien médecin dans les colonies françaises en Amérique. — Réflexions 
sur un ouvrage intitulé : « Des maladies des créoles en Europe, avec la ma- 
nière de les traiter, et des observations sur celles des gens de mer et sur 
Quelques autres plus fréquemment observées dans les climats chauds, par 
.^.deGardanne, docteur Régent, etc., etc.» (Gaz, de santé, 1784, p. 129.) 

B. D. R. — Conjectures sur la cause du tétanos ou mal de mâchoire, qu'on 
observe à Cayenne et ailleurs. (Gazette de santés 2 janvier 1780, p. 1.) 

B. R. — Revue des thèses soutenues par les chirurgiens de la marine. (Ar-^ 
chives de médecine navale, 1864, t. I,j).449 à 454.) 

BABINET (Victor), chirurgien de marine, né à Preuilly (Indre-et-Loire). 
— Quelle est TmAuence de la lésion des plaques de Pever sur la production 
des accidents typhoïdes? Paris, 1843, thèse m-4'' de 39 p. 

BACIIELOT (Charles-Joseph), ancien chirurgien des armées de terre et de 
mer, né à Saintes (Charente-Inférieure). — Propositions de médecine et de 
chirurgie, Paris, 1835, thèse in-4* de 18 p. 

BADOUR (Antoine), ex-chirurgien auiiliaire, né à Tulle (Corrèze). — Etude 
sur la colique. Paris, 1859, thèse in-4* de 36 p. 

BAJON (Bertrand), chirurgien major à Cayenne, correspondant de TAcadémîe 
royale des sciences, etc., né à Toulouse. — Mémoire sur le tétanos. (Journ. 
de méd, de Vandermonde, mai 1769, t. XXX, p. 406 à 42*2 et 499 à 513.) 

— Observation sur Tusage du basilic sauvage de Cayenne pour la guérison 
des fleurs blanches. (W«m, juin 1770, t. XXXIl, p. 519 à 531.) 

— Observation sur une morsure de serpent guérie par Tusage de Falcali vo- 
latil. (Idem, août 1770, t. XXXIIÏ, p. 146 à 148.) 

— Observations sur quelques bons remèdes contre les vers de File de 
Cayenne. (Idem, 1770, supplément, t. XXXlV, p. 60 à 75.) 

— Description du figuier de Cayenne. (Idem, septembre 1771, t. XXXVI, 
p. 241 à 247.) 

— Observations sur un bec-de-lièvre opéré avec succès sans sulure. (Mém. de 
V Académie royale dechirurg., in-4", t. y. 1774, Didot, p. 877.) 

— Colonie de Cayenne préservée de la petite vérole. (Gazette de santé, 
6 mars 1777, p. 37.) 

— Mémoires pour servir à Fhistoire de Cayenne et de la Guyane française, 
dans lesquels on fait connaître la nature du climat de cette contrée, les 




pa^s 
avec figures. 

— Observation sur un dépôt à la matrice avec grossesse. (Journal de méd,, 
chir,,pharm., 1779, t.LI, p. 511 à 524.) 

— Extrait d'une lettre écrite de Cayenne le 1" juin 1781 à M. Daubenton sur 
une goutte guérie au moyen de la commotion causée par Tanguille trem- 
blante. (Histoire et mém, de la Soc. roy. de médecine, 1780-81, p. 344.) 

BALBAUD (Marie-Léonce), médecin de 2* classe, né à Chaniers (Charente- 
Inférieure). — Etude sur Tempoisonnement par les moules et autres ce 
Îuillages. Paris, 1870, thèse in-.% 44 pages 
L.4ND (Joseph-Georges), ex-chirurgien de 2** classe de la marine, né ai 
Bruyères (Vosges). — Dissertation sur Tunion de la médecine et de la ch 
rurgie. Paris, 1815, thèse in-4'* de 30 p. 
BALLAND (Jean- Joseph), ex-chirurgien de la marine, né à Ramberville 



[BAUBAR] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 9 

(Vosges). — Essai sur la maladie dite fièvre putride ou adynamique. Paris, 
thèse in-4' du 19 août 1819, n' 242, 34 p. 
BALLOT (Victor-Alexis-Louis-François), chirurgien en chef de la marine, né à 
Arzons (Morbihan). — De la dysenterie endémique des pays chauds maré- 
cageux et particulièrement de celle qui a été observée en 1840, à bord du 
brick de TEtat le Lancier., pendant la campagne de ce bâtiment sur les 
côtes de Sumatra. Montpellier, 1847, thèse m-4*' de 43 p. 

— Epidémie de fièvre jaune k Saint-Pierre-Martini^ue 185d-1857. Faits de 
transmission, études sur les urines dans la fièvre jaune, résultats pratiques. 
(Gaz. hebdomad,deméd, et de chirur., 1858, t. V, p. 275 k 279 et tirage 
à part, Paris, 1858, V. Masson, in-S" de 15 p.) 

— Ictère épidémique observée en 1858 à la Martinique et principalement à 
Saint-Pierre. (Gaz. des hôpit., 7 juin 1859, n? 66, p. 262.) 

— Lettre à M. le directeur des Archives de médecine navale sur la fièvre 
jaune. (Arch. de méd. nav., 1869, t. XII, p. 233 à 235.) 

— Note à Tappui de la théorie du développement spontané de la fièvre jaune 
épidémique dans les petites Antilles. (Archiv. de méd. nav., t. XIII, 1870, 
p. 54.) 

— Epidémie dedengue à la Martinique, en 1860. (idem^ id,, id., p. 470.) 
BALLOT, DB Luppé, d' m., et Sigaloux, pharmacien de la marine. — Rap- 
port de la commission instituée pour constater le résultat des travaux d*a- 
mélioralion faits aux eaux thermales du Prêcheur (Martinique). (Moniiew 
de la Martinique f 4 décembre 1859.) 

BALLOT (Joseph-Marie), médecin de 2* classe, né à Rochefort. — De la 
méningite cérébro-spinale. Montpellier, 1870, thèse in-4*, 51 pages. 

BANCAL, (Étienne-Prosper), chirurgien de la marine, né à Rochefort (Cha- 
rente-Inférieure). — Des fièvres du Sénégal. Montpellier, 1831, thèse in-4" 
de 19 p. 

BANON (Stanislas-Alexis-Antoine), professeur de pharmacie à TEcolede méde- 
cine de Toulon, né à Hyères (Var) le 7 mai 1776, mort à Toulon en 1835. 

— Sucre indigène, extrait ae la sève du noyer. (Bull, de pharmacie, 
1812,t. IV, p. 125 à 128.) 

— Extrait d'un mémoire sur le sucre de noyer. (Joum de méd, et de chirur, 
deCorvisart, 1812, t. XXIII, p. 56.) 

— Tableau synoptiaue des produits pharmaceutiques officinaux. 1812. 

— Observation sur la salsepareille officinale. (Joum, de méd. et de chir, de 
Corvisait, 1814, t. XXXI, p. 371 à 379.) 

— Cours de pharmacie. Toulon, 1831 , Duplessis-OUivault, 1. 1, in-8'*. 
BAQUIÉ (Charles-Henri), médecin de 1'* classe, né à Saint-Pierre (Martinique). 

— Quelques considérations hygiéniques et médicales sur la campagne du 
transport r Allier en 1862 et 1863 au Mexique. Montpellier, 1865, thèse 
in-4'* de 43 p. 

BARAT (Emile), médecin en chef, né à Tonnay-Charente (Charente-Inférieure). 
~j De l'angine couenneuse épidémique. Montpellier, 1857, thèse in-4'', 38 p. 

— Etude sur la fièvre épidémique qui a régné en 1869 à Tiie de la Réunion. 
(Arch. de méd. nav., 1869, t. Xil, p. 422 k 440.) 

— Note de la commission * du conseil sanitaire de la Réunion, relative à la 
maladie épidémique de Saint-Andié. (Moniteur de Vile de la Réunion, 
10iuilletl869.) 

BAKBEDOR (Joseph-Marie-Camille), pharmacien de 2* classe. — Note sur la 
faune et la flore du Gabon. (Bull, de la Soc.de géographie^ 1869, 5' série, 
t. XVIII, p. 5 à 15.) 

' Composée de MM. Barat, médecin en chef, président; Allanic, médecin de 
1'" classe de la marine ; Le Siner, Azéma et Lacaze, docteurs en médrcine. 



10 nËPBUTOinB BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [BARB-BARR] 

BâRBERET (Denis), premier médecin des hôpitaux de la marine à Toulon, 
né dans le bailliage d'Arnay-le- Duc en Bourgogne, le 27 décembre 1714, 
mort à Toulon vers 1785. — Dissertation sur le rapport qu'il y a entre les 
phénomènes du tonnerre et ceux de Télectrlcité, Mémoire couronné à Bor- 
deaux en 1750. Bordeaux, 1750, in-12. 

— Mémoire qui a remporté le prix de physique derannée 1761 au jugement 
de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon sur celte ques- 
tion : Quelles sont les causes qui font pousser le vin? Quels sont les 
moyens de prévenir cet accident et d'y remédier sans que la qualité du vin 
devienne nuisible à la santé? Lyon, 1762, in-12. 

— Mémoire sur les maladies éjâdémiques des bestiaux avec des notes 
instructives par Bourgelat. Couronné par la Société d'agriculture de Paris 
en 1765. Paris, veuve d'Iloury, 1766, in-8'del60 p. 

BARBET, ancien chirurgien major des vaisseaux du roi. — Sur l'amputation 
de In cuisse dans l'article, Mémoire couronné par l'Académie de chirurgie 
en 1759. {Journ. de méd. chir. pharm. 1778.) 

BARBIER (Jean-Marie-Gabriel), chirurgien aux armées navales, né à Landi- 
visiau (Finistère). — Quelques réflexions sommaires sur li pneumonie. 
Paris, 1813, thèse in-4° de Vl-18 p. 

BARBIER (Emile), ex-chirurgien de la marine né à Vesoul (Haute-Saône). — 
L'Orient au point de vue médical. Les maladies régnantes et les eaux miné- 
rales de Vichy appliquées au traitement qu'elles comportent. Paris, 1865, 
1 vol. in-18. " 

BARION (Auguste- Philippe), pharmacien de 2* classe, né à Longue (Maine-et- 
Loire). — Ës^sai sur quelqi es engraiset amendements employés dans le dépar- 
tement de la Vendée. Montpellier, 1857, thèse de pharmacie, in-4'* de 
53 p. 

— Botanique générale dos galjes; de la galle du jambosier (Jamhosa Ma- 
iaccensis.) (Messaget*de Tditi, 17 octobre et 7 novembre 1858.) 

— Moyen pratique de reconnaître le gluten. (Idem, 4 septembre 1859.) 

— Promenade au lac de Taïti. {Idem, janvier et février 1860.) 
BARNETCHE (Louis-Jean), chirurgien de 2" classe, né à Rochefort (Charente- 
Inférieure). — Essai sur la nostalgie. Montpellier, 1831, thèse in-4*' de 
30 p. 

— Éclat de cuivre ayant pénétré dans la chambre postérieure de l'œil droit, 
extraction du corps étranger, cristallin laissé en place, conservation de la 
vision. Plusieurs faits de cataracte opérés avec succès par l'extraction. Ob- 
servation tirée de la clinique de M. Clémot, chirurgien en chef a Roche- 
fort. (Lancette française, 17 mars 1832, t. VI, n" 7, p. 25.) 

BARNIfiR (Jean-Baptiste-Joseph-Charles), médecin de 1" classe. — Note sur 
l'épidémie de choléra qui a sévi l'ile de Nossi-bé, pendant les mois de 
septembre, octobre et novembre 1870. (Archives de méd. nav., t. XVI, 
1871, p. \90ei Gazette hebdomadaire, 1871, 2« série, t. VIII, p. 559.) 

BARRALLIIiiR (Alexandre-Louis-Thomas), médecin de 2' classe, né à Toulon 
(Var). — Des accidents herniaires et de leur traitement. Montpellier, 
1870, thèse in-4%. 50 pag.s. 

BARRALLIER (Auguste-Marie), médecin en chef, né à Toulon. — Note sur 
les propriétés antiblennorrhagiques de l'aloès. (Bulletin de thérap., 1843, 
t. XXIV, p. 413 à 418.) 

— Note sur les potiot)s purgatives à la magnésie calcinée. (Idem, 1844, 
t. XXV), p. 209 à 210.) 

— Des accidents tertiaires delà syphilis. Montpellier, 1847, thèse in-4% 55 p. 

— Du traitement des céphalalgies nerveuses par l'emploi du chlorhydrate 
d'ammoniaque. (jBm//. de //idra/?., 1859, t. LVI, p. 305 à 313, et tirage 
à part. Paris, 1859. Ilennuyer, in-8" de 10 p.) 



[BARR 6ARR] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 41 

BARRALLIER. — Des effets physiologiquos et île Tcmploi Ihërapeutique de 
rhuile essentielle de Talériane. (Bull, de ttiérap., 1860, t. LiX, p. 241 h 
254, et tirage à part. Paris, 1800. llennuyer, in-8'*, 15 p.) 

— Du typhus épidcmiqu^ et histoire médicale des épidémies de typhus ob- 
servées au bagne de Toulon en 1855 et 1S56. Pans, 1861, J.-B!^ Baillière 
et Fils, 1 vol. in-S"* de 384 p. Ouvnige couronné par TAcadéinic des scien- 
ces en 1862. (Prix Bréant, 2,000 fr.) 

■ Note sur une épidémie de dysenterie observée à Thopital de la marine 
de Toulon pendait l'année 1859. (Union médicale, 1861, t. X, p. 497.) 

— Traitement de la dysenterie emplové dans son service à l'hôpital de Tou- 
lon. (Bull, de thérap., 1861, t. lit, p. 277 à 280.) 

— Mellite au safran contre le prurit et les douleurs de la première dentition. 
(Idem, 1863, t. LXIV, p. 308.) 

— Observation d'un céphalématome d'un nouveau-né. Ponction. Guénson. 
(Union méd., 1863, nouv. série, t. XÏX, p. 187 à 189.) 

— Des effets phvsiolngiques et de Teinploi thérapeutique de la Lobelia in- 
flata. (Bull, de thérap., 1864, t. LXVl, p. 72 à 80, 103 à 109, et tirage 
à part. Paris, 16*64. Hennuyer, in-8*, 15 p.) 

— Compte rendu de : « Histoire médicale de la marine française pendant les 
expéditions de Chine et de Cochinchine de 1859 a 1862, par M. Laure 
(J.-F.), chirurgien principal de la marine. » (Gaz. médic. de Paris, 1864 
(16 avril). Paris, 1864, J.-B. Baillière et Fils, in-8*» de 152 p.) 

— Les articles suivants du Nouveau Dictionnaire de médecine et de chiintr- 
gie pratiques : A nti scorbutiques (t. II. 1865, p. 601). — Bouton d'Alep 
(t. V, 1866, p. 493.]— Boulon des Zibans ou de Biskra. (Idem, p. 501.) 

— Calenture (t. VI, 1867, p. 93.) — Camphre (action physiologique, toxi- 
que et thérapeutique). (Idem, p. 108 ) — Charbon végétal (effets physiologi- 
(jues et thérapeutiques. (Idem, p. 305.) — Chaibon animal (eifets thérapeu- 
tiques.) (Idem, p. oll.) — Charbon minerai (effets thérapeutiques). (Idem, 
312.) — Carbone (Oxyde de) (propriétés anesthésiqut%,action toxique). (Idem. 
p. 338.) — Carbone (Sesqiii-chlorure de) (effets Ihérap ). (Idetn, p. 348.) 

— Chaux (thérapeutique), (t. VU; 1867, p. 233.) — Chlore, chlorate et 
chlorure (physiolog. et thérap). (Idem, p. 263.) — Citrique (Acide), ci- 
trates (théro))). (Idem, p. 751.)— Citron. (Idem, p. 755.)— Crasse et crasses 
parasitaires (t. X, 1869, p 194.) — Cuivre (effets physiolog., thérap). 
(Idem, p. 536.) — Cyanogène et ses composés (effets physiolog. et thérap). 
(Idem, p. 607.) — Dam-el-Mouia. (Idem, p. 692.) — Diurétiques (t. XI, 



(Idem, p. 536.) — Cyanogène et ses composés (effets physiolog. et thérap). 

'" ; " " "■ i, p. 692.) ~ " 

1869, p. 648.) — Dysenterie. (Idem, p. 713.) — Elephanliasis (t. Xll, 



1870, p. 292.) — Elhers(rffels physiolog., thérap.) (t. XIV, 1871, p. 287.) 
— Glycérine (thérap.) (t. XVI, 1873, p. 445.) — Goudron (effets physio- 
logiq. et thérap.) (Idem, p. 523.) — Iode (t. XVIII, 1874.) 

BARRALLIER (Joseph-Étienne-Antoine), e.\-chirurgien de marine, né à Tou- 
lon (Var). — Essai sur les ophthalmies purulentes. Montpellier, 1855, 
thèse in-4° de 53 p. 

— Des luxations de la clavicule. Montpellier, 1854, tlièse in-4" de 59 p. 

BARRâUD (Élie), ancien chirurgien de la marine, né à Auteuil (Seine). — 
Essai sur raccouchemcnt naturel. Paris, thèse in-4'' du 7 juillet 1819, 
n* 163, 16 p. 

BARRE (Paul-Auguste), médecin de 2* classe, né ù Toulon (Var). — Quel- 
ques considérations sur le scorbut envisagé au point de vue étiologique. 
Montpellier, 1871, thèse in-4\ 42 pages. 

BARRET (Eugène-Marie-Jos^eph-Jean), médecin de 2' classe, né à Brest. — 
De la coxalgie. Montpellier, 1870, thèse in-4", 57 pages. 

BARRET. — (Paul-Marie-Victor), médecin de 2« classe, né à Brest (Finis- 



12 RÉPERTOIRE RIBLIOGRAPUIQUE DES TRAVAUX [BART-BART] 

1ère). — De la lumière naturelle envisagée comme modificateur physiolo- 
gique, hygide et thérapeutique. Montpellier, 1870, thèse in-4*, 56 pages 
BARTHE (Jean), chirurgien de 1" classe, né à Agen (Lot-et-Garonne), mort 
à Tamaris (Gard) le 18 août 1866 >. — De la cçlique sèche. Montpellier, 
1852, thèse in-4» de 40 p. 

— Observations médicales prises à bord de In frégate la Sibylle pendant la 
campagne de cette frégate dans llnde, là Chine, la JKIanche de Tartane, etc. 
(Compte rendu de Vlcad, des sciences, le 19 avril 1858, t. XLVI ) 

BARTHELEMY (Antoine-Joseph-Charles), chirurgien professeur, né à Toulon. 
— De Tamputalion tibio-tarsienne. Montpellier, 1857, thèse in-^** de 
88 p. ■ 

— De la navigation au point de vue thérapeutique. (Nouvelles Annales de la 
marine et des colonies, août et sept. 1863.) 

— Études sur la nature et les causes des lésions traumatiques à bord des bâ- 
timents de guerre suivant les professions. (Arch. de médec. nav,y 186-*», 
t. m, p. 5 à 24, 97 à 115, 209 à 226, 302 à 318, 536 à 553, 585 
à 602.) 

— Compte rendu de : « Relation médico-chirurgicale de rexpédition de Co- 
chinchine, 1861-1862, par A. Didiot. » (Arch. de méd. nav., 1866, t. V, 
p. 407 à 413.) 

— Compte rendu de « Nouveaux éléments d*anatoinîe descriptive et d'em- 
bryologie, par II. Beaunis et Bouchard, professeurs agrégés à la Faculté de 
médecine ne Strasbourg. » Paris, 1868, J.-B. Baillière et Fils. 1 vol., 
in-8» de 1000 avec ï\g. (Arch, de méd. nav,, 1867, t. VIII, p. 573 à 
p. 377.) 

— La vie, phénomènes, conditions. Discours d'ouverture de Tannée scolaire 
1867-68 prononcé à FÉcole de médecine navale de Brest. (Arch, de méd, 
nav., 1867, t. VUI, p. 425 à 453.) 

— Description et usages d'un fanal pour les hôpitaux des navires. (Idem, 
1868, t. IX, p. 63^69.) 

— Du rôle de la physiologie dans la médecine moderne. — Discours d'ou- 
verture de TEcole de Toulon pour Tannée scolaire 1869-1870, prononcé 
le 3 novembre 1869. (Idem, t. XIIL 1870. p. 81.) 

^- Hôpital de Toulon. Accident du chemin de fer du 5 février 1871 (Leçon 

clinique recueillie par M. Magallon, aide-médecin.). (Idem., t. XV, 1871, 

p. 152.) 
BARTHELEMY-BENOIT (Pierrc-Émile), médecin professeur, né à Angoulême 

(Charente). — De la polyémie générale. Montpellier, 1857, thèse m-4° de 

51 p. 

— Rapport médical sur les opérations militaires du Cayor en février, mars, 
avril et mai 1861. (Revue maritime et coloniale, 1861, t. Uï, p. 459 à 
487, avec carte.) 

— De la fièvre bilieuse liémnturiquc observée au Sénégal. (Arch, de méd, 
nav., 1865, t. IV, p. 4 à 28, 105 à 131, 209 à 225. 298 à 309 et 379 à 
403, et tirage à part, Paris, 1866, J.-B. Baillière et Fils, in-8» de 106 p.) 

— Compte rendu de « Études sur la fièvre jaune à la Martinique de 1669 jus- 
qu'à nos jours, parlî D' Cornillac. » Fort-de-France (Martinique), 1864, 
1 vol. 'm-S\ (Arch, de méd. nav., 1865, t. IV, p. 169 à 175.) 




1868, t. IX, p. 405 h 409 ) 



Nécrologie et discours sur In tombe de Barllic, par Pellegrin (L.-M.-D.) mé- 
dccm de la marine. (Archives de méd. nav., 1866, t. VI, p. 231.) 



[OART-JBAU] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MAIUNE. 13 

BARTHELEMY-BENOIT. — Quelques réflexions pratiques sur l'éléphantiasis. 
mémoire présenté ï la Soc. de médec. de Paris le l"mar8 1860. (Gaz. 
des kôpity 8 mai 1860, n* 55, p. 219.) 

BASQUK (Pierre-Marie-Anatole), médecin auxiliaire, no à Angouléme (Cha- 
rente). — Delà descente de matrice au point de vue de son traitement. 
Strasbourg, 1866, thèse in-4* de 33 p. 

BASSIGNOT (François- Louis-Théodore), chirurgien de 1" classe, né à Molsheiin 
(Bas-Rhin). — De Tulcére de Cochinchine. Strasbourg, 1864, thèse in4* 
de 36 p. 

— Extrait traduit de : « Considérations générales sur les maladies qui ont été 
traitées dans le service de la marine hollandaise pendant Tannée 186i, 
par le docteur G. F. Pop, inspecteur général du service de santé de la 
marine hollandaise. » (Arch. de méd. nao., 1866, t. Y, p. 381 à 384.) 

— Rapport à radminislration sur la fièvre endémo-cpidémique qui règne h 
la Réunion. Saint-Denis (Réunion), Gabriel Lahuppe, 1872,in-8*de 64 p., 
et Arch. de méd. nav., 1873, t. XX. 

— Instruction sur les moyens préservatifs et curatifs de la maladie régnante 
(Hèvre rémittente de malaria). — Saint-Denis (Réunion), Gabriel Lahuppe, 
1872. in;8*, S pages. 

— Traduction du hollandais de : c Dans quelles limites les taches de la 
cornée rendent-elles impropre au service militaire? par J. van Doore- 
maal. » (Archiv. de méd. nav., t. XX, 1873, p. 139.) 

BASTIN (Eliemie-Gustave Adiilphe), ex-chirurgitn auxiliaire, né à LiUe (Nord). 
— De la congestion utérine pendant la grossesse. Paris, 1861, thèse in-4* 
de 85 p. 

BATBY-BbRQUIN (Charles-Théodore), médecin de 2« classe, né à la Basse- 
Terre (Guadeloupe). — Note sur le développement de la récente épidémie 
de lièvre jaune à la Gaideloupe (Arch. de méd, nav. 1869, t. XII, p. 440.) 

— Notes sur Quelques maladies observées à la Guadeloupe. Paris, 1 873, 
thèse in-4*, 49 pages. 

BATTANDIËR (Emile), chirurgien de la marine, né à Rochefort (Charente- 
Inférieure). — Essai sur la stomatite mercurielle considérée surtout sous 
le point de Tue de ses causes. Montpellier, 1852, thèse in-4* de 36 p. 

BATTAREL (François- Pelage), médecin principal, né à Toulon (Yarj. — Relation 
médico-cnirurgicalede la campagne delà frégate à Tapeur le Yauban dans 
la mer Noire, du mois de juillet 1854 au mois de mars 1855. Montpellier, 
1859, thèse in-4* de 43 p. 

BAUCHOT (Louis), ancien chirurgien major de la marine et de Thôpital 
du roi à Port-Louis. — Nouveaux instruments pour l'opération de la bron- 
chotomie. Opérations faites avec succès. (Mém. de VAcad. roy. de chir. , in-4*, 
t. lY, 1768, p. 506.) 

BAUD, chirurgien de la marine à Brest. — Observations extraite du Re- 
cueil d'observations des hôpitaux de la marine au port de Brest sur une 
invagination du duodénum, du pancréas, du commencement du jéjunum, 
de la fin de riiéuin, du caecum, du côlon ascendant et du transverse dans 
le côlon descendant et dans le rectum *. Lue à la Société de médecine de 
Paris le 20 messidor an XIII. (Journ. gén. de méd. chir.^pharm., deSé- 
dillol, anXIlï, 1805, t. XXIV, p. 20.) 

— Description d'une nouvelle machine à distiller Teau de mer à bord des 
vaisseaux à la voile, précédée d'une notice sur les moyens employés 
jusqu'à ce jour pour dessaler ce liquide. (Bull, de la Soc. méd. d'émulation 
de Paris, 1811, t. YII, p. 249 à 264 avec pi.) 

* L'autopsie est certifiée par Durel, Dupré, Pichon, Thaumenin, Billard et Du- 
breuil. 



U RÉrERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [BAU-BEAÏÏ] 

BAUD (Jean-Antoine), chirurgien de 2" classe né à Toulon (Var) le 15 octobre 
1802, riiort k Toulon le 18 juillet 1833. — Dissertation sur un cas de pa- 
thologie chirurgicale et propositions sur les amputations. Paris, 1831, thèse, 
in4" de 21 p. 

BAUD{Barthélemy''Fidèle), ex-chirurgien auxiliaire de la marine, né à Mar- 
seille. — Essai sur quelques espèces d'inertie de la matrice pendant la par- 
turition. Montpellier, 1857, thèse in^**. 

BAUDAMANT (Jean-Baptiste), chirurgien major à Cayenne, né a Verdun 
(Meuse). — Mémoire sur des cheveux trouvés dans l'estomac et dans les 
intestins grêles. (Joum, de méd, chir. de Vandermonde, 1779, t. LU, 
p. 507 k 515 avec lig.) 

BAUDRY (Auguste), ex-chirurgien de 2" classe, né à Négreville (Manche). — 
Essai sur les épanchements sanguins dans la cavité de la poitrine produits 
par des causes externes. Paris, an XII, 1803, thèse in-4' de 33 p. 

— Nouvelles notions sur Moka, extrait du rapport médical fait le 28 juin 1824, 
pendant un voyage du brick de Sa Majesté la Mayenne aux iles Bourbon 
et Madagascar, l'Inde et la mer Rouge. (Annal, maril. et colon,, 1824, 
t. XXIII, p. 252 à 263.) 

BAUDRY-LACANTINERlE(Marie-Paul-Al|.honse), médecin de 2- classse de la 
marine, né à Saint-Sauveur-de-Nuaillé (Charente-Inférieure). — Des in- 
dications de Talcool dans te traitement de la pneumonie. Montpellier, 1872, 
thèse in-4*', 50 pages. 

BAV AY (Arthur René-J.-B.) pharmacien de 1" classe, né à Lamballe (Côtes-du- 
Nord). — Étude sur deux plantes de la Nouvelle-Calédonie, le Niaouli et 
TAnacardicrc Paris 1869, tnèsede pharmacie in4° de 30 p. 

— Catalogue dos reptiles de la Nouvelle-Calédonie et description d'espèces 
nouvelles. (Mémoires de la Soc. linnéenne de Normandie, t. XV et tirage 
à part. Caeu, 1872, Le Blanc llardel., in-4"41 pages.) 

— Note sur VHylodes martinicensis et ses métamorphoses. Basse-Terre 
(Guadeloupe), 1872, imprimerie du gouvernement, in-8' de 14 pages avec 
planches. 

BAYOL (Joseph), chirurgien entretenu de la marine, né à Varages (Var). — 
Essai sur la pleurésie inflammatoire. Montpellier, 1808, thèse in-4°. 

— Nomenclature des objets d'histoire naturelle, préparés, recueillis et con- 
servés par ses soins et déposés dans le cabinet de PËcole de santé du port 
de Toulon en l'an iS'iO. (Annal, marit. et colon. 1820, t. XII, p. 558). 

BAZIL (François-Paul), ex-chirurgien de la marine, né à Brest. — Des compli- 
cations de la goutte, des analogies que Ton a entrevues entre la goutte, le 
rhumatisme articulaire, l'arthrite et la gravelle. Paris, 1839, thèse in-4'' 
de 37 p. 

BÉAL (Benjamin-Augustin), chirurgien de 2" classe, né à Pont-FAbbé (Cha- 
rente-Inférieure). — Quelques considérations sur les maladies observées 
au Sénégal. Pans, 1862, thèse in-4° de 46 p. 

BEAU (Louis-Hercule), chirurgien en chef, né à Toulon. — Du bubon véné- 
rien et de son traitement local en particulier. Montpellier, 1850, thèse 
in-4** de 38 p. 

— Nouvelle méthode de résection des nerfs de la face, méthode par extrac- 
tion. (Union médic, 1853, p. 161, 165, 179, 187, 191, et tirage h part, 
Paris, 1853, Malteste, in-S'^de 38 p.) 

— Observation d'anévrysme de la crosse de Taorte ouvert dans l'oreillette 
gauche, mort instantanée, (/dem, 9 août 1853, p. 374.) 

— Artère bronchique droite surnuméraire, naissant de l'aorte abdominale 
par un tronc commun avec les diaphragmatiques inférieures, (/rfem, 20 août 
1853, p. 392.) 



[BEAL-BED] DES MÉDEaNS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 15 

BEAU. — Description et étude d'un appareil nouveau pour les (racturoffde la 
cuisse. (Archiv. de méd. fwir., t. xVlll, 1873, p. 161.) 

— Etude cl description d'appareils nouveaux pour les fractures obliciues ou 
compliquées de la jambe et pour les lésions graves du cou-de-pied. ( Idem^ 
id., p. 241.) 

— Ëtuae et description d*appareils hyponai thcciques à double plan, pour les 
fractures compliquées et les trauroatismes articulaires graves du membre 
supérieur. {Idem, id,, p. 521.) 

Les trois précédents travaux ont été réunis sous le titre : Contributions 
à la chirurgie des fractures des membres (Appareils nouveaux). Paris, 
1872, J.-B. Baillière et Fils, in-S", avec fig. interc. dans le texte. 

— Du traitement des plaies en général, et en particulier d'un mode nouveau 
de pansement antiseptique, par le coaltar et le charbon; suivi d'un aperçu 
sur la pourriture d'hôpital et ?on traitement. (Idem, t. XK, 1875. p. 5, 
104, 169, 261 et 521.) Tirage k part. Paris, J.-B. Baillière, 1875, in-8« 
de 156 p. 

BEÂLCHEF (Alexandre-Marie-René), chirurgien de la marine, ne à Pire (Ule- 
et-Yilaine). — Étude sur la dysenterie. Paris, 1865, thèse iii4', n* 127, 
57 p. 

BEAUFILS (J.-B. -Edouard), médecin de la marine. — Notes sur Tuphasie. 
Paris, 18/2, thèse in-4«, 28 pages. 

BEAUGENDRE (François-Marie-Théophile), ex-chirurçien de 5* classe, né à 
Quimperlé (Fmistère). — Dissertation sur Tapoplexie. Paris, 27 juin 1818, 
thèse in-4" de 27 p. 

BEAU JE AN (Jean-Baptiste-Jules) , médecin en'chef, né à Rochefort le 5 juin 1821 , 
mort à Pondichéry le 25 millet 1867 *. — Quelques observations médicales 
sur une campagne dans la Baltique. Montpellier, 1856, thèse in-4° 58 p. — 
Nouvelles annales de la mar. et des colon., 1856, t. VI, p. 550 à d50, 
(Extrait.) 

— Immigration indienne. Rapport sur le voyage du Richelieu de Pondichéry 
à la Martinique (du 4 janvier au 4 mars 1860). (Revue algérienne et colo- 
niale,' nosemhre 1860. p. 662-686, et tirage k part, l^aris, 1860, in-8* 
de 24 p.) 

— Cas de rétroversion de Tutérus observé à Thôpital de Pondichéry. (Arch. 
de méd. nav. 1867, t. VIII, p. 254.) 

BËAUJEU (Louis* André), ancien élève de TEcole navale de santé de Toulon, 
né à Toulon (Var). — Dissertation sur la fièvre jaune de Saint-Domingue. 
Paris, 51 août 1815, thèse in-4» de 21 p., n» 502. 

BEAIÎMANOIR (Jean-Marie-Julien), médecin de 2* classe, médecin du Mar- 
ceau. — Cas d'empoisonnement de treize personnes à bord de l'aviso à va- 
peur le Marceau, par la chair de la bécune. (Moniteur de la Nouvelle^ 
Calédonie, 25 septembre 1866.) 

BEAUMONT (Jacques-Constantin), chirurgien de 2* classe. — Deux mots sur 
la topographie médicale du fort de Bakel (Sénégal). Paris, 1854, thèse in-4' 
de 18 p. 

BÉDOR (Henri), ancien chirurgien de marine, né à Brest (Finistère) en 1784. 
— Quelques considérations générales sur Texcitation subite des aflections de 
l'âme. Paris, 1812, thèse in-4° de 22 p. 

— Notice physiologique sur un individu masculin avant des mamelles et 
inhabile à la génération. Présentée 5 la Société médicale d'émulation. (Journ, 
de méd., chir.,pharm. deCorvisart, 1812, t. XXV, p. 171 à 176.) 

* Notice nécrologique sur Bcaujean, par le doct. Iluiilet, méd. principal de la 
marine. (Archives de méd. nav., 1807, t. VIII, p. 523.) 



16 lŒPËRTOlRE BIDLIOGRAPIIIQUË bËS TMVâUX [BëD-BEK] 

BÉDOll. — Âmputalion partielle du pied. (Annales de la méd. physiolog», 

\oo2f t« aaU, P» Otio.j 

BÉGUERIE (Jean-Marie), ex-chirurgien major de la marine né à Bagnères 
(Âdour). — Considérations médicales sur les maladies endémiques. Montpel- 
lier, an XÏI, 1804, th^c in-4». 

— Histoire de la fièvre qui a régné sur la flottille française sortie du port de Ta- 
rente dans la mer Ionienne pendant Tan X, allant au Gap Français de Saint- 
Domingue; avec des réflexions sur les principales causes de l'insalubrilé du 
Port-Mahon et du Cap Français. Montpellier,! 806 ^Tournel.l vol. in^S", 104 p. 

BÉGUIN (Louis-Timothée-Dieudonné), médecin principal. — De la couleur des 
cicatrices sur les nègres. (Union médic, 24 mai 1856, p. 255.) 

— Phlegmon de Tépaule. Montpellier, 1867, thèse in-4"de35 p. 

— Histoire médicale de la campagne de la frégate la Thémis (1868-1870). 
Station du Levant. (Archiv. de méd. nat)., t. XIII, 1870, p. 241.) 

BEHIER (T.-D.-J.-M.), ex-chirurgien de la marine, né à Saint-Malo (lUe-et- 
Yilaine). — Essai sur la sympathie. Paris, 1815, thèse in-4'' de 94 p. 

BEISSER (André), chirurgien de 2' classe de la marine, né à Ribeauvillé (Haut- 
Rhin). — Dissertation sur la calenture. Paris, 1832, thèse in-4*' de 27 p. 

BEL (Joseph), médecin de 1" classe, né à Valoris (Var). — Mémoire sur l'épi- 
démie de fièvre jaune qui a sévi sur Tile de Corée pendant le 4* trimestre 
de rannéel859. (Rev. marit et colon., 1861, 1. 1, p. 194à 239 et tirage 
à part, in-S"* de 44 p.) 

BËLIàRD (Léon), chirurgien de 2' classe, chirurgien du poste de Médine (Se- 
négal). — Extrait de son Rapport sur le voyage qu*il a fait à Nioro. (Moni- 
teur du Sénégal et dépendances, 22 août et 12 septembre 1865.) 

BELLAMY (François-Auguste), médecin de 2« classe, né à Saint-Brieuc (Cô(e&- 
du-Nord). — Des causes de la lymphangite superficielle. Paris, 1870, 
thèse in-U**, 48 pages. 

BELLEBON (Laurent), officier de santé de 1"" classe de la marine, né à Dinan 

tCôtes-du-NorJ). — Essai sur Tinflammation des membranes du cerveau, 
^aris, 1810, thèse in-4« de 34 p. 
BELLEBON fils et Guéradlt, médecins de la marine. — Les Esquimaux du 
Groenland, considérés sous le point de vue de leur race, de leurs caractères 
au physique et au moral, de leur hygiène et de leurs maladies ordinaires. 
Voyages dans les mers du Nord à bord de la corvette la Reine-Hortense, 

Spartie physiologique etmédicale, p. 21 à 41) . Paris, 1857 , Michel Lévy frères, 
vol. m-4^ 
BELLEFIN (Jérôme-Jean-Claude), chirurgipu de marine, néàCrémieux (Isère) 
le 27 décembre 1764, mort au Havre vers 1835. — Observations sur le 
traitement du scorbut en pleine mer. Paris, 1810, thèse in-4" de 28 p. 

— Instruction sur l'usage des médicaments pour MM. le^ capitaines de navire 
du commerce. Le Havre, 1827, Thouret, in-8" de 56 p., avec MM. Huet 
etDupray. 

BENARu (Pierre-François-Charles), officier de santé de la marine, né à 
Saonnet (Calvados). — Dissertation sur les vésicants. Montpellier, 1811, 
thèse in-4*» de 28 p. 

BENOIST (Charles-Louis), ex-chirurgien de la marine, né à Nantes (Loire- 
Inférieure). — Essai sur le choléra morbus épidémique. Montpellier, 1835, 
thèse in-4' de 29 p. 

BENOIST DE LA GRÂNDIÈRE (Auguste-Etienne), chirurgien de 2« classe, né 
à la Tremblade (Charente-Inférieure). — Relation médicale d'une traversée 
de Cochinchine en France à bord du transport mixte /a Saône, 1861. Paris, 
1862, thèse in-4» de 60 p. 

— Les expéditions françaises dans Texlrême Orient. Deux mois à Manille, 
(fiwtte /ranpawe, juillet 1864.) 



[BHN-BER] DES MÉDECINS ET DES l'IlAUMAClENS DE LV MARINE. 17 

BENOIST DE LA GRAINOIÈRE. — Souvenirs de campagne, Les porls de l'ex- 
trême Orient, Débuts de Toccupation française en Gochinchine. F^ris, 
1864!, Arm. Lechevalier, 1 voL in-i2. 

— Siège de Paris. L*anibulance des sœurs de Saint-Joseph de Guny (succur- 
sale du Val-de-Grâce). Compte rendu médico-chirurgical. Paris, 1871, J.-B. 
Baillière et fils, in-S**, de 80 pages. 

— De la nostalgie ou mal du pays. Ouvrage récompensé par rAcadémie de 
médecine. Paris, 1873, A. Delahaye, in-18, 221 pages. 

BERCIION (Jean-Adam-Ernest), médecin principal, membre de la Société 
d'anthropologie de Paris, correspondant de la Société de chirurgie de Paris, 
directeur du service de la Santé k Bordeaux, né à Cognac (Charente). — 
Note sur le procédé suivi dans les hôpitaux de la marine pour Fintroduc- 
tion des vapeurs de chloroforme. (Gaz, deshôp. 50 juillet 1857, n° 89, 
p. 555. Bull, de VAcad. de méd. 1857, t. XXII, p. 925.) 

— De remploi du chloroforme comme anesthésique dans la médecine navale. 
(Gaz. des hôpitaux, 1857, p. 359.) 

— Le tatouage aux îles Marquises, fragment ethnologique. (Bull, de la Soc. 
d'anthropol. de Paris, 1858, t. I" p. 99, Paris, V.Masson, 1860.) 

— Non-Identité de la fièvre jaune et des fièvres paludéennes. (Gaz. des 
hôpitaux, 1858, p. 531. Annuaire de méd. et de chir.prat. de Jamain, 
année 1859, p. 23 à 29.) 

-»Une campagne médicale aux mers du Sud. Paris, Rignoux, 1858, thèse m^* 
de 94 p. 

— Notes sur les dangers aue présentent certains poissons et mollusques, 
t. I, p. 272 à 275. — Observations d'empoisonnement par les moules 
recueillies à Rio-Janeiro (Brésil),, t. II, p. 46. In Zoologie médicale de 
P. Gervais et Van Beneden. Paris, 1859, J.-B. Baillière, 2 vol. in-8"*. 

-— Documents sur le Sénégal, première note anthropologique, avec le concours 
J des docteurs Girard et Huard. (Bull, de la Soc. d'anthropoL, 1800, t. I, 
p. 519 à 534.) 

— Observation de cryptorchidie. Absence d'animalcules dans le sperme. 
(Comptes rendus des séances de la Soc. de biologie de Paris, 1860. 
Gaz. médic. de Paris, 1861, p. 122.) 

— Plaie du larynx dans un cas de suicide, section transversale complète, 
guérison en 25 jours (Gaz. deshôpit., 1860, p. 178.) 

— Colique saturnine chez un ouvrier du port de Rochefort employé à la 
fabrication des boites de conserves de la marine. (Idem, p. 586. Bull, 
de thérap. 1861, t. LXI, p. 37. Joum. de chimie médic. de Chevalier, 
1861, p. 120.) 

— Documents sur le Sénégal, deuxième note anthropologique. Maladies des 
* nègres et des blancs. (Bm//. de la Soc. d'anthropol. 1861, t. II, p. 515 

à 526.) 
-— Anévrysme de Taorle. (Comptes rendus des séances de la Société de bio- 
logie, 1861, 3« série, t. llï, p. 205. Gaz. médicale de Paris, 1862, 
p. 124.) 

— Influence de l'hérédité sur les anomalies du testicule, famille de monor- 
chides. (Idem, 1861, Gaz. médic. de Paris, 14 juin 1861, p. 379.) 

— De Tanesthésie locale à Taide d'un mélange réfrigérant dans le traitement 
de l'ongle incarné par Tablalion. Observations recueillies dans le service de 
clinique de M. Maher. (Gaz. des hôp.,^\ mars 1861, n° 34, p. 135.) 

— Un chapitre des erreurs, lacunes el imperfections de la littérature médicale. 
Lettre chirurgicale à M. Verneuil. (Gaz. hebdom. deméd. etdechir. 1861, 
t. Yllï, p. 209 et tirage à part. Paris, 1861, Y. Masson, in-8".) 

— Un accident de tatouage. (Union médicale de la Gironde, 1861, p. 225. 
Annuaire deméd. et de chir. pratiques de Jamain et Wahu, 1862.) 

Rey et Bekoer, Répert. bibliogr. 'l 



18 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX /BER-BER] 

BERCHON. — Premières recherches médicales sur le laloua^e. (Gaz. méd. de 
Paris, 1861, p. 503, 539 et 507, feuilleton. Mémoire de la Société 
de bioîoqie de Paris, 1801, 3' série, t. 111, p. 13 à 37. Paris, 1801, 
J.-B. BaîUière, in-8«» de 28 p.) 

— De remploi méthodique des aneslhésicjues et, principalement du chloro- 
forme à l'aide de Tappareil réglementaire dans le service de santé de la 
marine. Paris, 1801, V. Masson, in-8* de 90 p. avec planche. 

— Rapport sur le traité d'adénisalion du docteur Cornay, ou principes à 
suivre dans Famélioration de la viande des animaux. Paris, 1801, Maréchal, 
in-12. 

— Gangrène superficielle, mais très-étendue du membre supérieur gauche 
suite de tatouage. Amputation du bras dans Tarticulation. Observation 
recueillie à Thôpitalde Ilochefort dans le service de M. le docteur Malier. 
(Annuaire de méd. et de chir. pratiq., 1802, p. 104 à 179. Union médicale 
de la Gironde.) 

— Fracture comminulive du frontal avec enfoncement des fragments et 
irradiations nombreuses et étendues. Fracture simultanée des condyles de 
l'occipital, complètement indépendante de la première et dont la produc- 
tion ne saurait s'expliquer cependant par les effets de contre-coup*. Théorie 
nouvelle sur le mécanisme de certaines fractures de la base du crâne. 
(Bull, de la Soc. anatomiq. 1802, 2" série, t. YII, p. 80, et tirage à part. 
Paris, 1802. Martinet, in-8'* avec une planche.) 

— Singulière collection de corps étrangers dans l'estomac d'une autruche. 
(Gaz. des hôp., 28 juin 1802, p. 300.) 

— Suicide à l'aide aun pistolet. Plaies d'entrée et de sortie de la bulle. 
Double perforation du diaphragme, hernie diaphragmajique et Ihoracique 
de Tépiploon. Lésion étendue et centrale de la rate, mort en 7 heures. 
Autopsie. (Gaz. des hôpitaux, 25 septembre 1802, n" 112, p. 447. 
Annuaire de méd. etdechir.pratiq, 1802, p. 270 à 275. Union médicale 
de la Gironde, 1802.) 

— Compte rendu de : « Leçons d'orthopédie professées à la Faculté de méde- 
cine de Paris par M. J.-F. Malgaigne, recueilhes et publiées par M. F.Guyon 
et F. Panas. » Paris, 1801, Aci. Delahaye, 1 vol. in-8**. (Gaz, des hôpitaux, 
7 octobre 1802, n' 117, p. 405, feuilleton.) 

— Notice nécrologique sur le docteur Ernest Godard. (Idetn, 21 octobre 
1802, p. 492.) 

— Compte rendu de : « Traité élémentaire de pathologie externe, par M. E. 
FoUin, professeur à la Faculté de Paris. » Paris, 1803, V. Masson, grand 
in-8°. (Idem, 27 octobre 1803, p. 501 .) 

— Compte rendu de : « Anatomie philosophique. Conformation osseuse de la 
tête chez l'homme et chez les vertébrés, par le docteur Camille Bertrand, 
prosecteur à la Faculté de médecine de Montpellier. » Paris, 1802, V. Mas- 
son, 1 vol. in-8^ (Gaz. des Hôpitaux, 25 novembre 1802, n" 137, 
p., 545.) 

*^ Étude sur les fractures du crâne, la cicatrisation de fractures tros-éten- 
dues ou accompagnées de dépressions considérables des os, sans con- 
séquences fatales pour le sujet. (Bull, de la Soc. anatom., 1805, 2' série, 
t. Vlll, p. 93, et tirage à part. Paris, 1803, Moquet, in-8% avec pi.) 

-— Archéologie chirurgicale. Histoire et pérégrinations d'un fémur, étude 
sur le premier os de la cuisse extrait du corps de son légitime propriétaire, 
sans conséquence fâcheuse pour ce dernier. (Gaz. hebd. de méd., 1805, 
t. X* p. 053 à 040 et 081 à 091 (feuilleton.) 

^— Notice nécrologique sur L. P. Poteslas, capitaine de corvette. (Ménoires 
de la Société d'agricult.^ belles-lettres, etc., de Roche fort, 1803, et tirage 
à part. Rochefort, 1805, Thèse impr., in-8^) 



fBER-BER] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 19 

BERCHON. — Notes médicales et lopograpbiqucs sur Foochow (Chine), 
par le docteur John Rose, de la marine royale. Traduit du Pacific médical 
and sur g ical journal, août, 1862. (Arch. de médec. navale, 18G4, t. Il, 
p. 88.) 

— Les hôpitaux de San Francisco (Californie). (Idem, 1864, t. II, p. 170.) 

— Note sur la coloration des mulâtres et des noirs h la naissance. (BulL de 
la Société d'anthropol. de Paris., 1864,1. V,.p. 360.) 

— Compte rendu de : « Mémoire sur les polypes naso-pharyngiens, par Is 
professeur Michaux de Louvain. » (Gaz. des Hôpitaux, 2 juin 1864, 
p. 254.) 

— Compte rendu de : « Élude analomiquc et pathologique sur les divcrti- 
cules de Tinteslin, par le docteur Henry Cazin. i Paris, 1862, Assclin. 
(Idem, 30 juin 1864, p. 303.) 

— Note sur le Mémoire du professeur Le Roy de Méricourt sur la chromhi- 
drose ou chromocrinie cutanée. (Idem, 23 juillet 1864, p. 342.) 

— Nouveau cas de mort par le chloroforme. Traduit de Médical and surgi- 
cal Review of Melbourne (Australie), décembre 1863. (Idem, 30 août 

1864, p. 402.) 

— Naissances multiples. Grossesses triples, traduction d'une observation du 
docteur Coon, de San Francisco. (Idem, 22 septembre 1864, p. 422.) 

— Compte rendu de : 1" t Lettres sur l'expédition de Chîhe et de Cochin- 
chine, par Ad. Armand, médecin major de 1" classe. » Paris. 1864, V. Ro- 
zier, 1 vol. in-8°; 2° « L'expédition de Chine, relation physique, topogra- 
phique et médicale de la campagne de 1860 et 1861, par Caslano, médecin 
principal de 1" classe. » Paris, 1864, V. Rozier, 1 vol. in-8\ (Arch. de 
méd.nav.A. III, p. 279 à 284.) 

— Note sur Tinnocuité de l'emploi méthodique du chloroforme dans la mé- 
decine navale. (Bull, de VAcad. de méd., 1865-66, t. XXXI, p. 464; 
Gaz. des Hôpitaux, 24 juillet 1866, p. 343.) 

— Sur les derniers recensements de la population des îles Taïti et Moréa 
(Océanie). (BulL de la Soc, d'anthropol. de Paris, 1865, 1" série, t. VI, 
p. 499.) 

— Compte rendu de : « Des fractures en V au point de vue de leur gravité et 
de leur traitement, du docteur Bérenger-Feraud, médecin de la marine. » 
Paris, 186i, Adr. Delahaye, in-8'' de 50 p. (Gaz. des Hôpitaux, 23 février 

1865, p. 91.) 

— De l'alcoolisme dans les classes ouvrières à propos de la thèse du docteur 
Piasecki sur l'hygiène de la classe ouvrière du Havre au point de vue de 
l'alcoolisme. (Gaz. des Hôpitaux, 6 ma! 1863, p. 213.) 

— Note sur une observation de résection de trois centimètres de tendon d'A- 
chille, imparfaitement réuni, avec succès par la suture. Traduit de V Ameri- 
can médical limes du 3 septembre 1804. (Idem., 23 novembre 1865, 
p. 546.) 

— Compte rendu de « Traité des tumeurs, par P. Broca, chirurgien des hô- 
pitaux de Paris. » Paris, 1866, t. I, Asselin, 1 vol. in-S"; Paris, 1869* 
t. H, Asselin, 1 vol. in.8^ (Idem., 1866, t. V, p. 245 et 1869, t. XII, 

P- 231.) . . . 

— Revue critique : 1° « La commission sanitaire des Etats-Unis, son origine^ 
son organisation et ses résultats; » 2* « Essai d'hygiène et de thérapeu- 
tique militaires présenté à la commission sanilaire des États-Unis par Id 
docteur Évans. » (Arch. de méd. nav., 1866, t. VI, p. 98, 216.) 

BERCHON. — Notice biographique sur Théodore Dwight, ethnologue et pa- 
triote distingué des États-Unis. (Bull, de la Soc. d'anthropoL, 1866, 2* 
série, t* I, p. 641.) 



20 RÉPEnTOinE B1BLI0GR\PHIQUE DES TRAVAUX [BERC-BERE] 

— La France est-elle apte à fonder des colonies lointaines? A-t-elle intérêt à 
ces colonisations? (Journal la Campagne ^ 18G6, 2" année, p. 152.) 

— Du danger des boissons froides en été. (Idem., juillet 18G0, p. 103.) 

— Des dangers de Tinsolation. (Idem., août 1866, p. 174.) 

— Des services à vapeur transatlantiques, et de ceux d'Europe aux Etats- 
Unis en particulier (Mémoires de la Société havraise d'études diverses, 
1864-1865, p. 3-53), e^ le Havre, Lepelletier, impr., in-S" de 23 p.; 
2' édition. Le Havre, 1867. Lepelletier, impr., in-8* de 37 p. 

— En steamer. — D'Europe aux États-Unis. Histoire, souvenirs, impressions 
de voyage. 1 vol. in-18 Jésus de xv-288 p., avec 5 cartes. 

— Un remède assuré contre le mal de mer, faradisatiôn du docteur Leco- 
niât. (Gaz, des Hôpitaux, 15 février 1867, p. 70.) 

— Une anecdote sur Velpeau. (Idem., 1867, p. 546.) 

— Des mesures prophvlactiques prises contre la propagation de la syphilis 
par les services médicaux qui dépendent du ministère de la marine et des 
colonies. (Congrès médical international de Paris, Paris, 1866, V. Masson 
et fils, 1 vol. in-8'' de 800 p. IV® session, p. 433; Gaz. des Uôpi^ 
taux, 31 août 1867, p. 403; Gaz, hebdomad,, 1867, 2^ série, t. IV, 
p. 572.) 

— Considérations générales sur les ambulances et les hôpitaux des armées 
de mer à bord des vaisseaux. Extrait de : « Éléments de pathologie chi- 
rurgicale de Nélaton. » Paris, 1868, Germer-Baillicre, in-8% 2* édition, 
p. 84. 

— Histoire médicale du tatouage. Anatoraie, physiologie, médecine légale, 
pathologie, applications chirurgicales. (Arch. de méd. nav , 1*869, t. XI, 
p. 23 et suiv., et t. XII, p. 41 et suiv.) — Voy. aussi Bulletin de la Soc, 
de méd. lég., t. Il, p. 187. 

— Collaboration à la publication d'hisloire naturelle intitulée : « Les Fonds 
de la Mer, » paraissant par livraisons avec planches, publication créée par 
MM. Berchon, marauis de Folin et Périer, en mai 1867, et qui se continue 
sous le patronage des ministères de la marine, et de ragriculture et du 
commerce. Bordeaux, Gounouilhou, in-8% 1867 et suiv.; Paris, Savy, édit. 
1869. 

— Mémoire sur Torigine et le but du tatouage. (Congrès de rAssociation 
française pour V avancement des sciences. Paris, 1872.) 

BERCHON, sous le pseudonyme Skaman (homme de mer), Compte rendu de : 
« Essai d'une bibliographie universelle de la médecine, de la chirurgie et 
de la pharmacie militaire, par V. Rozier. » Paris, 1862, V. Rozier, 1 vol 
in-8°. (Gaz. des Hôpitaux, 10, avril 1862, p. 165.) 

. — Compte rendu de : « De la cause immédiate de la phthisie pulmonaire et 
des maladies tuberculeuses, et de leur traitement spécifique d'après les 
principes de la médecine stœchiologique, par J.-P. Churchill, D. M. P. » 
Paris, 1864, V. Masson, 1 vol. in-8°, 2° édition. (Gaz. des Hôpitaux^ 
8 septembre 1864, n" 105, p. 417.) 

BÉRENGKR-FÉRAUD (Laurent-Jean-Bapliste), médecin en chef, né à Saint- 
Paul-du-Var (Alpes-Marilimes). — Observation de plaie contuse au pied 
droit guérie par la ventilation. (Montpellier médical, 1859.) 

— Observation de gangrène de la bouche. (Bull, de VAcad. de méd,, 
1859-60, t. XXV, p. 120.) 

— De quelques mesures prophylactiques à opposer sur les navires de TÉtat à 
Tencombrement comme cause essentielle du typhus. Montpellier, 1860, 
thèse in-4" de 44 p. 

— Six observations de plaies guéries par la méthode de ventilation de M. le 
professeur Bouisson. (Montpellier médical, 1861, t. VI, p. 178.) 



[BERE-BERE] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 21 

BERENGER-FERAUD. — Recherches sur la cause des accidents qui suivent 
les fractures cunéennesdc la jambe. {Bull, de VAcad. de méd., i8G5-04. 
t. XXIX, p. 549.) 

— Sur rimiiiobililé directe des fragments dans les fractures compliquées. 
(Mém. présenté à VAcad. de méd. le 8 nov. IF 64) 

— De la valeur comparative du chlorure de chaux, du sulfate de fer, de 
Tacide phonique et du permanganate de potasse pour la désinfection des 
eaux de la cale des navires. (Arch. de médec. navale, 1804, t. II, p. 198.) 

— Coloration aci^identelle de la peau par un sel de plomb. (Gaz. des Uôpit., 
l<S6i, p. 62.) 

— Recherches sur la cause des accidents qui suivent les fractures en V des 
membres. (Mém. lu h VAcad. de méd. le 15 mars 18G4.) 

— Considérations sur un cas de diabète sucre développé spontanément chez 
un singe. (h%dl. de la soc. de hiolog., 7 mai 1864; Bull, de VAcad. des 
sciences, 9 mai 1864.) 

— Des fractures en Vau point de vue de leur gravité et de leur tiaitemmt. 
Paris, 1864, thèse de chirurgie, in-4'* deôO p. — Paris, 1864, Ad. Delahaye, 
in-8"'de50p. 

— Note sur un nouveau pain de gluten à Tusage des diabétiques. (Bull, de 
théiap , 1864, t. LXVl, p. 170.) 

— Note sur les inhalations d'oxygène dans le traitement du diabète. (Idem, 
id.,i. LXVll,p.217.) 

— Extraction d'une aiguilleàcoudre logée dans le sein depuis plusieurs années. 
(Idem, id., id., p. 544.) 

— Cas de scorbut chez le gorille. (Bull, de la Soc. de biolog. 17 décembre 
1864. Bull, de VAcad, des sciences 9 janvier 1865.) 

— Du traitement de Tentorse par le massage à bord des navires de l'Etat. 
(Arch. de méd. nav. 1865, t. lY, p. 28.) 

— Du pansement des plaies par l'alcool. (Idem, id., id., p. 561 et 457.) 

— De 1 emploi de la teinture d'iode dans le traitement du diabète sucré. (Éull. 
de ihérap. 1865, t. LXVllI, p. 295.) 

— Observation de pneumonie suivie de variole anomale, état très-grave du 
malade, exceUents effets de la médication. alcoolique. (Idem, id., id., 
p. 414.) 

. — Note sur une modification de l'opération de la staphyloraphio. (Idem, id., 
t. LXIX, p. 269.) 

— De l'immobilisation directe dans les fractures du maxillaire inférieur. 
(Idem, id., id., p. 348.) 

— Du pansement des plaies par la ventilation. (Bull, de ihérap. 1866, 
t. LXX, p.59.) 

— De la suture des os dans les fractures compliquées ou non réunies. (Idem, 
id.,i. LXXI, p. 20.) 

— De la fixation des dents dans les fractures des maxillaires. (Art dentaire, 
février, mars, avril et mai 1867. Bull, de théi'ap. méd. et chir. 1867.) 

— Du traitement des fractures du maxillaire inférieur. (Art dentaire, 18b7.) 
— - Du massage dans l'entorse. (Bull, de ihérap. 1867, t. LXXll, p. 69.) 

— Note sur un instrument destine à doser l'acide urique dans l'urine. (Idem, 
id., id., p. 213.) 

— Étude sur l'action anli-blennorrhagique delà digitale. (Idem, id.,i. LXXIll, 
p. 145, 202.) 

— Cas de réunion d'un morceau de doigt complètement séparé. (Idem, id., 
id., p. 454.) 

— Extraction d'une aiguille à coudre logée depuis plus de douze ans dans le 
bras. (Gaz. deshâpit., 1867, n* 76, p. 302.) 



22 RÉPEUTOmE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [BERE-BERE] 

BÉRENGER-FÉRAUD. — De la suture des os. Deuxième mémoire. (Gaz. 
hebcl. de méd. et de chir. 1867, 2- série, t. IV, p. 650, 629 et 644.) 

— De l'action de l'appareil à pointe deMalgaignedans les fractures de la jambe. 
[Rév, dethérap. méd. et chir. 1867, p. 228.) 

— Observation de fracture grave de la jambe droite, tentatives de conser- 
vation, accidents multipliés, ligature des os. Guérison. (Bull, de thérap. 
1868.t. LXXlV,p. 36.) 

— Observation de fracture du maxillaire inférieur, modification du moule de 
Morel Lavallée. Uderrif id., irf., p. 561.) 

— De la ligature aes os. (Idem, id., t. LXXV, p. 113.) 

— De la valeur de la griffe de Malgaigne dans les fractures de la rotule. (Rev, 
de thér. méd. et chir., 1868, p. 480,) 

— De l'immobilisation directe des fragments osseux dans Tampulalion tibio- 
tarsienne. (Bull, de thérap., 1869, t. LXXVII, p. 256.) 

— De la suture osseuse dans l'opération du bec de lièvre compliqué. [Idem, 
id., id., p. 109.) 

— Note sur un nouveau procédé de suture de l'intestin. (Gaz. des hop., 
30 décembre 1869, n; 151, p. 599.) 

— Traité de l'immobilisation directe des fragments osseux dans les frac- 
tures. Paris, 1870. Adr. Delatiaye, 1 vol. in^" de xxiy-744 p. avec 102 
fig. dan3 le texte. 

— De la dilatation du canal par l'urine elle-même dans les cas de rétrécisse- 
ment de Turèthre. (Union médicale, 1870, 3' série, t. IX, p. 839 et 808, 
et tirage à part, Paris, 1870, Goupy, in-8% 20 p.) 

— Des diverses méthodes de réunion des plaies intestinales. (Btdlet. de 
théi-apeuL, 1870, t. LXXVIII, p. 15 et 109.) 

— Note sur un cas de fracture par écrasement du calcanéum. (Idem, id., id., 
p. 359.) 

— Nouveaux faits de succès du massage dans Pentorse. (Idem, id., t. LXXIX, 
p. 152 et 206.) 

— Du pansement des plaies et des ulcères par la ventilation. (Idem, id,,id., 
p. 303et357.) 

— De la valeur thérapeutique du frottement des fragments dans les fractures 
non consolidées. (Idem, id,, id., p. 492.) 

— Des applications thérapeutiques de l'obturateur anal. (Gaz. hebdomadaire, 
1870, 2« série, t, Vil, p. 147.) 

— Traité des fractures non consolidées ou pseudarthroses. Paris, 1871, 
Adr. Delahaye, 1 vol. in-8'' de xix-682 pages avec 102 figures. 

— Des blessures de Pabdomen observées dans la deuxième division des blessés 
au Val-de-Grâce pendant le siège de Paris. (Montpellier-Médical, i SI \, 
t. XXVII, p. 417.) 

— De la valeur thérapeutique du séton dans le traitement des fractures non 
consolidées. (Bull, de thérap., 1871, t. LXXX, p. 58.) 

— Des indications de la résection dans les fractures non consolidées. (Idem, 
id., id., p. 109 et 153.) 

— Coup de feu dans l'abdomen, perforation de l'intestin et de l'os iliaque. 
Guérison. (Idem., id., id., p. 320.) 

— Appréciation comparative aes divers moyens de traitement des pseudar- 
throses. (Idem, id., id., p. 393.) 

— Coup d'œil sur les amputations de jambe, pratiquées dans la deuxième 
division des blessés de l'hôpital militaire du Val-de-Grâce pendant le siège 
de Paris. (Idem, id., t. LXXXI, p. 346 et 394.) 




[BERE-BERG] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARLNE. 2o 

BÉRENCiER-FÉRADD. —Étude sur les blessures du métacarpe, traitées dans 
la deuxième division des blessés du Val-de-Gràce pendant le siège de 
Paris. (Idenii id., id., p. 597.) 

— Etude sur les blessures des doigts par armes de guerre, trailéos dans la 
deuxième division des blessés du Val-de-Grâce pendant le siège de Paris. 
(Idem,id., id., p. 490.) 

— Noie sur les larves de mouches qui se développent sur la peau de Thomme 
au Sénégal. (Comptes rendus des séances de TAcad. des sciences, 1872, 
t. LXXV, p. 1135.) 

— Description topographique deTîle de Corée. (Bevtte marilime et colonialey 
1875, t. XXXVI, p. 885 à 904.) 

BERENGUIER (Joseph-André), médecin principal, né le 17 juin 1814, mort 
à Toulon, le 16 juillet 1804 *. — Rapport sur le service de santé de Thôpi- 
tal de Saint-Louis (Sénégal), pendant Texpédilion de Podor. (Rev. colon , 
1856, t. XV, p. 485, et tirage ù part, Paris, 1856, in-8» de 20 p.) 

BERG (Achille), chirurgien de 2* classe, né à Tile de la Réunion. — Rensei- 
gnements sur les effets de Tinoculation préventive de la fièvre jaune pra- 
tiquée a la Havane. Note supplémentaire. {Rev. colon,, 1856, t. XV, 
p. 606.) 

— Note sur la composition géoloizique du Oualo. (Idem, 1857, t. XVIII, 
p. 523.) 

— Etudes sur la composition géologique des rives du Sénégal, depuis son 
embouchure jusqu'aux cataractes du Félou. (Idein, 1858, t. XX, p. 557.) 

— Rapport à la suite d'une mission géologique aux mines d'or de Kéniéba. 
{Moniteur du Sénégal et dépendances, 11 et 18 oclobre 1859.) 

— Composition géologiaue du pays de Kéniéba, (Bambouk, Sénégal), (Remie 
algérienne et coloniale, 1860, p. 70.) 

— Etudes sur une section de ruminants à cornes creuses du Sénégal. (Idem, 
1859, p. 94.) 

— Essai sur l'étiologie de l'hépatite observée au Sénégal. Paris, 1860, thèse 
in-4* de 20 p. 

— Controverses médicales. (Bullet. de la Société des sciences et arts de Vile 
de la Réunion, 1861, p. 261.) 

— Des insectes herbivores de l'ile de la Réunion. (Bullet, de la Soc, d'accli- 
mation de la Réunion, novembre 1862.) 

— But que se propose la Société d'acclimatation de l'ile de la Réunion. 
{Idem, 1863, t, I. p. 25.) 

— Discours prononcé le 17 août 1863, k la première séance annuelle de la 
Société d'acclimatation et d'histoire naturelle de l'île de la Réunion. (Compte 
rendu de la séance, p. 21, et tirage à part, Saint-Denis (Réunion), Emile 
Delval, 1863, in-8''de39ï).) 

— Des insectes herbivores qui envahissent la canne à sucre, le Dorer. (Bull, 
de la Société d'acclimat. de la Réunion, novembre 1863.) 

— Du traitement de la lèpre, par le docteur Beauperthuy. (Moniteur de Vile 
de la Réunion, 6 novemb. 1869.) 

BERGER (Charles-Victor), médecin de 2* classe, né à Brest (Finistère). - 
Considérations hygiéniques sur le bataillon des Tirailleurs sénégalais*. 
Montpellier, 1868, thèse in-4"' de 66 p. 

BERGERET (Emile-Joseph-François), chirurgien de 2" classe, né à Grenoble. 

* Nécrologie de Bérenguier, médec. princip. de la marine, par le directeur 
Jules Roux, [Archives deméd. nav., 1864, t. II, p. 168.) 

* Voyez aussi Bax (J.-B,). Considérations hygiéniques et médicales sur la colo- 
nie du Sénégal et sa garnison. Paris, thèse in-4<>, 1830, n<* 42. 



24 RtPfcRT» IRE lilBLIOGRAI»HIuUK DKS TRAYAIX [BERG-BERTJ 

— Le Gabon, fièvres pernicieuses et bilieuses. Montpellier, 1863, thèse 
in-4° de viii-55 p. 
BERGERON (Jacques), chirurgien-major de la marine, né à Tarbes (Basses- 
Pyrénées). — Sur une espèce de sangsue indigène à Terre-Neuve, et 
qu'il peut être utile d'embarquer sur les vaisseaux du roi ultérieure- 
ment destinés pour les Antilles. (Annales marit. et colon. ^ 1822, t. XVII, 

p. 561.) 

— Du mal rouge observé à Gayenne et compare à Téléphantiasis. Paris, 1823, 

thèse in-4* vi-26 p. 

— Notice sur les affections qu'éprouvent le plus communément les marins 
à Terre-Neuve. (Annal. mariU et colon,, 1823, t. XX, p. 229. — JoMrna/ 
univ. des sciences méd., 1823, p. 237.) 

BERMOND (Ildut-Marie-Adrien) , chirurgien de 2* classe, né à Lanildut (Fi- 
nistère. - Aperçu sur la fièvre jaune. Paris, 1827, thèse in-4" de 22 p. 
BERMOND (A.), ancien chirurgien de la marine. — Lettre sur le traitement 

de la lèpre. (Moniteur de Vile de la Réumon, 12 mars 1853i n" 249.) 
BERNARD (Jean-François), ex-chirurgien de la marine, né k Questembert 
(Morbihan). — Propositions sur les fractures en général. Paris, 1810, thèse 
in4* de 16 p. 

BERNARD (Aimé-Antoine), médecin de la marine, né à Serres (Hautes- 
Alpes). — Quelques considérations sur rhcpatite suppurée, au point de 
vue des symptômes, de la marche et du traitement. Montpellier, 1872, 
thèse in-4*, 55 pages. 

BERNARD (Emile-Félix-Marie), ex-chirurgien entretenu de la marine, né h 
Ghâteauneuf (Finistère) . — Essai sur le choléra-morbus épidémique, observé 
à Paris. Montpellier, 1832, thèse in-4* de 19 p. 

BERNARD (François-Eugène), médecin de 2° classe, né à Toulouse. — De 
rinfluence du climat de la Gochinchine sur les maladies des Européens. 
Montpellier, 1867, thèse in-4" de 56 p. 

BERNARD (Jules), ex-médecin de 2" classe, né à Aix (Bouches-du-Rhône). 
— Etude sur la fièvre jaune, d'après des notes recueillies h la Vera-Cruz 
(Mexique) pendant les années 1862, 1863, 1864. Montpellier, 1868, 
thèse m-4'' de 35 p. 

BERNARD (Marius-Blaise), aide-médecin de la marine, né à Cannes (Alpes- 
Maritimes). — De la dysurie symptomatique, dans les lésions du système 
nerveux. Montpellier, 1872, thèse in-4", 63 pages. 

BERNARDIN (Alexandre-Edme-Maurice) , né à Vincelles (Yonne), ancien 
chirurgien de 1" classe des hôpitaux et vaisseaux de la République. — Dis- 
sertation sur les avantages qu'on peut retirer de Tapplication du moxa et 
delà pratique de l'opération de Pempyème. Paris, 1803, thèse in-4" de 
15 pages. 

BERNES-LASSERRE (Jean-Baptisle-Joseph-Louis), aide-médecin, né à Mié- 
lan (Gers). — Relation méaicale de la campagne delà frégate la Néréide 
(1863-1865). Montpellier, 1866, thèse in-4^ 

BERNIER (Charles-Alphonse), chirurgien de 2* classe. — Exploration de la 
partie nord de Madagascar. (Gazette de Bourbon, 23 août 1834, n' 973.) 

— Voyage aux eaux de Salazie (lie Bourbon). (Journal de la marine, des 
colonies et des consulats, 1835, 3* année, p. 57. — Gazette des Hôpi- 
taux, (Extrait), 3 septembre 1835, t. IX, n" 105, p. 417.) 

BERTHE (Joseph-Hilarion), ex-chirurgien delà marine, né à Rians (Var). — 
Parallèle entre la pleurésie et la pneumonie aiguës de nature rhumatis- 
male. Montpellier, 1869, thèse in-4° de 71 pages. 

BERTIN ( ), ancien médecin des colonies. — Des moyens 

de conserver la santé des Blancs et des Nègres aux Antilles, ou climats 
chauds et humjdes de l'Amérique, contenant un exposé des causes des ma- 



[BERT-BEUT] DES MÉDECINS ET DES PllABMACIENS DE LA MARINE. 2o 

ladies propres à ces climats et à la Iravei^ée, relalivement à la diffé- 
rence des positions, des saisons et des températures ; les procédés à suivre, 
soit pour les éviter, soit pour les détruire, et le traitement, en particu- 
lier, de quelques maladies communes cliez les Nègres telles que le pian, 
le mal d'estomac et la lèpre. Saint-Domingue, 1780 (Paris, Méquignon 
l'aîné), in-8* de 12G pages. 

BERTRAND (A.-L. -Maurice), ex-chirurgien de la marine, né à Vic-sur-Cère 
(Cantal). — Considérations sur quelques causes de la corruption de l'air 
et sur quelques moyens d'y reméaier sur les bâtiments de l'Etil. Montpel- 
lier, 1838, thèse in-4' de '23 pages. 

BERTRAND (Bernard- Jules), officier de santé de la marine, né à Rochcfor!. 

— Essai sur l'ovarite et, en particulier, sur sa terminaison par hydropisie 
enkystée. Montpellier, 1852, thèse in-4' de 20 pages. 

BERTRAND (Casimir-Emmanuel-Jean -Baptiste), médecin de 2* classe. — De 
la blennorrhagie, notamment de la blennorrhagie uréthrale aigué. Mont- 
pellier, 1870, thèse in-4%44 pages. 

BERTRAND (Eléonore), ex-chirurgien-major du bateau à vapeur de l'Etat le 
Serpent, né à Arinthad (Jura). — De la dysenterie aux côtes orienUde et 
occidentale d'Afrique. Paris, 1852. thèse in-4'. 

BERTRA^D (J.-B.), né à Martigues en Provence le 12 juillet 1670, mort le 
10 septembre 1752. — Réflexions sur le système delà trituration. (Jour- 
. nal de Trévoux, 1714.) 

— Dissertation sur l'air maritime. Marseille, 1724, in-4°. 

1— Lettre à M. Deidier sur le mouvement des muscles, 1752, in-12. 
BERTRAND et Michel. — Observations sur la peste qui règne h Marseille. 
Lyon, 1721, in-12. 

— ftelation historique de la peste de Marseille, en 1720. Cologne, 1721, 
in-12. — Nouvelle édition avec des observations. Lyon, 1725, in-12 ou 
Marseille, Mossy, 1779, in-12. 

BERTRAND (Joseph-Marius), chirurgien-major de la marine, né à Toulon. 

— De l'oreillon. — Cas rare de mort subite. Paris, 1859, thèse in-4" 
de 57 pages. 

— Balle aplatie bouchant une perforation de l'artère fémorale. (Gaz. méd. 
rfe Paris,. 1844, p. 466.) 

— Observation d'hypertrophie du cœur et perforation de la valvule auriculo- 
ventriculaire gauche, [idem, id., p. 516.) 

— Note sur un cas d'hermaphrodisme bisexuel imparfait, observé sur un 
mouton. (Ideniy id., p. 550.) 

BERTRAND (Paul- Auguste), chirurgien de 2* classe à Toulon. — Etude sur 
les anévrysmes et les plaies arlérielles, d'après des faits observés dans la 
chirurgie de la marine. Montpellier, 1852, thèsein-4*de 48 pages. 

BERTRAND (Pierre-Jean-Bapliste), ancien officier de sanlé de la marine, né 
à Boulogne-sur-Mer ^Pas-ile-Calais). — Disserlation sur raménorrhée dé- 
finitive ou âge critique des femmes, sur les accidents auxquels elles sont 
exposées à cette époque et sur les moyens tliérapeuliques, hygiéniques et 
prophylactiques les plus appropriés a leur situation. Paris, *^1824, thèse 
in-4* 49 pages. 

BERTRIN (Pierre), ex-chirurgien de marine, né à Saint-Bazeille (Lot-et- 
Garonne). — Considérations sur le scorbut observé sur la flotte de la 
mer Noire pendant l'épidémie de 1855. Montpellier, 1856, thèse in- 4* 
de 27 pages, 



26 RÉPERTOIKE BIDIIOGRAPIIIQUE DES TRAVAUX [BERT^BERT] 

sur des faits authentiques, le danger des relations avec les Antilles, et Tin- 
certitude de quelques théories médicales. Toulon, 1840, Eugène Aurel, 
in-8M48p. 
BERTULUS. — Inoporlation du choléra-morbus asiatique dans les villes de 
Tarragone, Roses et Figuières (Espagne),. par le vaisseau français le Tri- 
ton en 1835. (Journal de méd. pràt. de Bordeaux, 1841.) 

— Lettre au sujet de la contagion de la fièvre jaune. (Bull, de VAcad. de 
7ndrf.,1841-42, t, VII. p. 257.) 

— Nécessité des quarantaines contre les provenances des Antilles, ou ré- 
futation du rapport fait à TAcadémie royale de médecine de Paris par 
M. Chervin, sur une brochure intitulée ; De Vimportation de la fièvre 
jaune en Europe, (Annal marit. et colon. j 1841, t. LXXVI, p. 845 et 
1842, t. LXXIX, p. 510.) 

— Mémoire sur la nature et les causes de la fièvre jaune, couronné par la 
Société de médecine de Bordeaux. (Bull, de la Soc. de méd. de Bor^ 
deaux, 1841 et tirage à part, 1841 , in-8».) 

— Un mot sur les maladies pestilentielles. ...,., 1 841 , in-8'. 

— Observations sur les causes et la nature de la fièvre jaune. (Journal de 
méd. de Bordeaux^ 1842.) 

-7 Observations et réflexions sur l'intoxication miasmatique considérée, en 
général, dans les différents états pathologiques qui eu résultent, et plus 
spécialement dans la peste, le typhus, la fièvre jaune et le cholcrà-morbus 
épidémique. Montpellier, 1845, thèse in-4" de 115 pages. 

— Un mot sur les névroses. Marseille, 1845. (Archiv. du Midi.) 

'— L'hygiène navale dans ses rapports avec l'économie politique, commer- 
ciale et avec l'hygiène puWiquc, ou nouvelles considérations sur la ma- 
tière, le but, l'enseignement et l'application de cette science. Marseille, 
1845, Barlatier-Fcissat, in-8* de 24 pages. 

-— Remarques sur les dernières conclusions du rapport sur la peste. (Gazet. 
méd. de Paris, 1846, p. 807.) 

— Considérations sur les causes de la dégénération physique et morale du 
peuple des grandes villes et sur les moyens d'y remédier, (Idem, 1847, 
p. 799 et 819.) 

— Des fièvres intermittentes et des moyens d'assainir les contrées palu- 
déennes. Mémoire couronné par la Soc.de méd. de Bordeaux. (Bull, de 
la Société de méd, de Bordeaux, 1849.) 

— Existe-t-il des fièvres intermittentes qu'on doive traiter par d'autres 
moyens que le quinquina? Mémoire couronné par la Société de médecine 
de Bordeaux. (Journal de méd. de Bordeaux, 1849 et tirage à part. 
Bordeaux, 1850, in-8* de 75 pages.) 

— Lettre à M. le professeur Lordat sur la colique sèche. (Montpellier médical, 
1861, t. VI, p. 261, t. yil, p. GQ et p. 368.) 

— Des principales importations de la fièvre jaune en Europe, depuis 1800 
jusqu'en 1862 et de la transmission de ce fléau. Lettre à M. le D' Jules 
Guérin. (Gaz. méd. de Paris, 1863, p. 493.) 

— De la période prodromique de la fièvre jaune et des moyens abortifs 
de cette contagion. (Montpellier médical, 1864, t. XII, p. 5.) 

— Le docteur Bally, médecin en chef de l'expédition de Saint-Domingue, 
président de la commission médicale envoyée à Barcelone, en 1821, pen- 
dant la fièvre jaune; mort à Salon (Bouches-du-Rhône), le 21 avril 1866. 
Marseille, Marins Olive, 1866, in-12, 38 pages. 

— Marseille et son intendance sanitaire à propos de la fièvre jaune, du 
choléra et des événements de Saint-Nazaire (Loire-Inférieure) en 1 î?61 . 
Etudes historiques et médicales. Paris, 1864, Germer Baillièrc (Marseille), 
in-8». 



[BEHT-BESN] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 27 

BERIULUS. — La fièvre jaune h Barcelone, au mois d'août 1870. (Gai. viéd, 
' (iePam, 1871, p. 49 et 57.) 
BERYILLE (Esprit-Ange-Nathanaël), chirurgien de 2' classe, né à Cayenne. 

— Remarques sur les maladies du Sénégal. Paris, 1857, thèse in4* de 
45 pages. 

— Colonie du Sénégal. — De la colique nerveuse et de quelques autres ma- 
ladies assez fréquentes. (Gaz. des hôpitaux, 30 mars 1858, n* 57, p. 147.) 

BESNARD (J.-J.-B.), ex-chirurgien de la marine, né à Cesson (Ille-et-Vilaine). 

— Dissertation sur la fracture du col de Thumérus. Paris, 1806, thèse in-4*. 
BESNIER (Jules), ancien chirurgien de la marine. — Recherches sur la no- 

sographie et le traitement du choléra épidémique, considéré dans ses 
formes et ses accidents secondaires (épidémies de 18G5 et 1866). Paris, 
1867, thèse in-4% 195 pages. 
BESNOU (Léon), pharmacien de 1" classe de la marine. — De Félat dePiode 
dans l'atmosphère, et delà possibilité de la formation de Piodure d*azote dans 
les orages. [Mémoires delà Sociétédes sciences nat. de Cherbourg, 1852, 
t. I, p. 103.) 

— De la sophistication des farines. (Idem, id., id., p. 108.) 

— Dosage du gluten des farines kPétat humide et sec. (Idem^ id,, id., p. 125.) 

— Note sur les sulfocyanures alcalins et ferriques. (Mem, iV/., id., p. 127.) 

— Considérations pharmacologiques sur le chloroforme. (Mém. de la Soc, 
des sciences natur. de Cherbourg, 1852, t. 1, p. 522; Bull, de thérap., 
1854, t. XLYI, p. 112; Journal de chimie médicale, 1854, t.X, p. 734.) 

— Examen d'un nouveau minerai de mercure (sublimé-corrosin natii. (Mém. 
de la Soc. des se. natur. de Cherbourg, 1854, t. II, p. 40.) 

— Remarques sur Pessai des quinquinas calisaya jaunes, pour évaluer leur 
valeur en quinine. (Idem, id., id., p. 44.) 

— Essai des vinaigres. (Idem, id., id., p. 188.) 

— De Paction des pâtes phosphoriques sur Porganisme, et recherches pour 
arriver à constater Pinloxication. (Idem, id., id., p. 209, et tirage à part, 
Cherbourg, Feuardent, 1854,in-8% 24 p.) 

— De la présence du plomb dans les eaux de mer distillées à bord des bâti- 
ments.- (/Jem, 1855, t. III, p. 153.J 

— Recherches médico-légales sur une mtoxication phosphorique. (Idem, id., 
id:, p. 341, et tirage à part, Cherbourg, Feuardent, 1856, in-S", 20 p.) 

— Un mot sur la valeur agricole et alimentaire du sarrasin ou blé noir (poly- 
qonum fagopyrum, tartaricum). (Annuaire agric. deVarrond, de Cher- 
bourg, 1856, 9* année, p. 29, et tirage à part. Cherbourg, 1856, Mou- 
chel, in-8^) 

— Constatation de la nature d'une parcelle microscopique d'acier dans l'os 
d'un remplaçant soupçonné d'amputation volontaire ae Pindex droit. (Mém. 
de la Soc. académique de Cherbourg^ 1856, p. 275.) 

— Extrait d'un rapport médico-légal sur un cas d'infanticide par combustion 
dans un four, d'un enfant nouveau-né. (Idem, id., p. 280.) 

— Recherches sur les causes de la production de V oïdium aurantiacum ou 
moisissure rouge qui se trouve sur le pain. (Mém. de la Soc. des scienc, 
natur, de Cherbourg, t. IV, 1856, p. 19, et tirage à part. Cherbourg, 
Feuardent, in-8% 32 p.) 

— Considérations théoriques et pratiques sur la fabrication d'un cidre écono- 
mique. (Annuaire normand, 1858, et tirage à part, Caen, 1858, Hardel, 
in-8°del6p.) 

— Considérations sur le doublage des navires. (Congrès scientif, de France, 
27* session, tenue à Cherbourg, 1861, Paul Derrache, 1. 1. p. 518.) 

BESNOU. — Mémoire sur les causes auxquelles on peut attribuer le peu de 
durée des toiles. (Idem; id., id., p. 332.) 



28 . RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DFS TRAVAUX [BESN-BESN] 

— Réponse à la quatrième question : Quels sont les résultats obtenus de 
remploi du système des doubles vapeurs pour la direction des navires? 
(Idem, id., id., p. 342.) 

— Observations sur les ciments reconnus les plus durables pour la construc- 
tion sous-marine. (Idem, id,, id., p. 347.) 

— Observations sur les cartes agronomiques; détails sur les principales es- 
pèces de sol arable de Tarrondissement de Pont-FEvêque. (idem, id., id,, 
p. 474.) 

— Considérations sur les diverses chaux hydrauliques, cinienls et calcaires 
fossilifères delà Manche et du Calvados. (Idem, id., irf., p. 480.) 

— Analyses chimiques concernant Thygiène, la minéralogie et la physiologie. 
(Idem, id.. id.', p. 565.) 

— Observations sur les poissons et la pisciculture. (Idem, id., trf., p. 280.) 

— Analyse de quelques produits sous-marins, coralliformes, coquilles et sa- 
bles 'utHisés en agriculture ; note sur les effets comparés de ces produits 
(des tangues surtout) avec la chaux en agriculture. (Idem, id., t, II, 
p. 542.) 

— Rapport médico-légal sur un cas d'infanticide pa'r combustion d'un nou* 
veau-né dans un foyer. (Mém. de la Soc. acad, de Cherbourg, \ 8G1, p. 460.) 

— Réflexions sommaires sur quelques substances alimentaires, lues en séance 
publique, lei" mai 1855. (idem, id., p. 44i, et tirageà part, Cherbourg, 
1861, Bédelfontaine et Sjffret, in-8» de 19 p.) 

— Médecine légale. — Suicide par la nicotine. (Idem, id., p. 474.) 

— Du blanchiment des toiles. (Congrès scientifique de France, tenu à Cher- 
bourg en 1860, et tirage à part, Cherbourg, 1861, Aug. Mouchel, in-8" 
del2p.) 

— Agriculture : De la destruction des Mans. (UAvranchin, Lettre au Rédac- 
teur, 1" février 1867, et tirage à part, Avranches, 1867, Tribouillard, 
in-8% 2 p.) 

■^ Dénaluration du sèl destiné à Tagriculture. Avranches, Tribouillard, in-8"* 
de 2 p. (s. d.). 

— Une herborisation aux environs d'Avranches. Avranches, Tribouilhird, 
in-8'', 1 p. (s. d.). 

— Exposition universelle. Moutarde en feuilles de M. RigoUot. Avranches, 
Tribouillard, in-S" de 2 p. (s. d.). 

— Agriculture. Instruments aratoires. Charrues b avant-trains perfectionnés. 
Cherbourg, Mouchel, in-8** de 4 p. (s. d). 

— La dorure et la dentelle à Villedieu et dans le département de la Manche. 
(V Avranchin , , . . et tirage à part, in-8* de 3 p.) 

— Botanique: Lathrœa clandestina, L. In-8°, 1 p. (sans lien ni dale). 

— Observations relatives au désévage des bois par immersion dans les eaux 
salées. Caen, 1867, Leblanc-Hardel, in-8*de 21 p. 

— Note sur la valeur alibile de la Salicorne herbacée, en réponse à une de- 
mande de Tautorité supérieure du département de la Manche en 1857. 
(Mém. de Soc. d'archéolog. d'Avranches, t. IV, p. 511. et tirage à p:irt. 
Avranches, 1869, Tribouillard, in-8* de 12 p.) 

— Catalogue raisonné des plantes composant l'Ecole botanique du Jardin 
d'Avranches, reconstitué entièrement en 1 864. Avranches, 1872, Tribouil- 
lard, in-8% xi-244p. 

BESNOU et Laghênée (B.) — Réponse aux deux premières questions du 
programme concernant la botanique : 1"" A-t-on remarqué des différences 
essentielles dans la flore des terrains granitique, gneissique ou psammiti- 
que du département de la Manche, comparée à la flore du calcaire-marbre 
et à celle des terrains calcaires de sédiment; en quoi consistent ces diffé- 
rences? 2" Quels sont les végétaux phanérogames qui peuvent être consi- 



[BESN-BiLL] DES MÉDECIISS ET DES PII.VUMACIENS DE L\ MARINE. 29 

. dérés comme remarquables dans la presqu ile du Colcnlin ? (Congrès scien- 

tif. de France, 27* session, tenue à Cherbourg. Paris, 1861, Derrachc, 

t. I, ç. 212.) 
BESNOU et Lachênée. — Observations sur les ouvrages publics réccuiniTirit 

ou les créations susceptibles de développer le goût et de faciliter Télude 

de la botanique. (Idem, id.\ id,, p. 266.) 

— Catalogue raisonné des plantes vasculaires de l'arrondissement de Cher- 
bourg. (Idem, id., t. II. p. 289.) 

BESOMBES (Amédée-Justin-Urbain), médecin de 2* classe, né a Saint-Laurent 
de la Salanque (Pyrénées-Orientales). — De Tophthalmie purulente spon- 
tanée ; de son traitement par les irrigations froides et par la cautérisation 
avec la solution de nitrate d'argent. Montpellier, 1866, thèse in-^" de 49 p. 

BEUSCHER (Hippolyte), chirurgien entretenu de la marine, né à Brest (Fi- 
nistère). — Quelques mots sur l'hépatite aiguë. Montpellier, 1857, thèse 
in-4\ 

BliUZELlN (Octave), ex-chirurgien de la marine, né à Glos-Laferricre (Orne). 

— Quelques considérations sur Tétiologie et le traitement du scorbut à la 
mer (hypoplasitéraie de M. Piorry). Paris. 1859, thèse in-4° de 30 p. 

BIDAULT (Benoît-Félix), ancien chirurgien de marine, né à Monlceuis(Saônc- 
et-Loire). — De la fièvre jaune. Paris, 1859, thèse in-4' de 30 p. 

BlEiNYENU (René-Julien.), chirurgien de 1" classe de la marine, né àGencIs 
(Manche). — Essai surlesystème pileux. Paris, 1815, thèse in-4',de 50 p. 

— Observation sur une fistule de la trachée, artère communiquée par Ké- 
raudren. (Journal universel des Sciences médicales, 1824, t. aXXIK, 
p. 103 et 105.) 

— Notes médicales prises pendant la campagne de la Division aux ordres 
du contre-amiral Linois, dans les mers de l'Inde, pendant les années 
XI, XII, Xlll et XIV de la Répubhque. Manuscrit, petit in-4% 109 pages. 
(Bibliothèq. de l École de méd. nav. de Toulon.) 

BIGNON (Hippolyle-Jean-François), né à Brest, chirurgien major de la cor- 
vette la Bayadère. — Expédition de la corvette la Bayadère dans Tarchi- 
pel de la Grèce, eu Syrie et en Egvpte, dans le courant de l'année 1826. 
(Journal des Voyages, 1826, t. XaXII, p. 180.) 

BIGOT (Victor-Jean-Marie), médecin principal, né à Dinan (Cotes-du-Nod). 

— Essai d'une classification de la dysenterie, utilité pour le traitement. 
Paris, 1861, thèse in-4° de 64 pages. 

BIJON (A.), chirurgien de la marine, ancien interne des hôpitaux mariti- 
mes de Brest, né à Pontivy (Morbihan). — Des émissions sanguines en 
général, et spécialement de leur effets dans le traitement des phlegmasies. 
Paris, 1847, thèse in-4% 47 pages. 

BILLANT (Jacques), ex-chirurgien de 1'» classe, né à Brest (Finistère). 

— Dissertation sur l'ancienne et la nouvelle inoculation. Paris, 1806, 
thèse in-4" de 43 pages. 

BILLABD (Etienne), chirurgien en chef, né à Vrigny (Loiret), le 51 mars 
1750, mort à Brest le 2 février 1808*. — Remarques et observations sur 
l'usage des fumigations dans la phlhisie pulmonaire. (Mém. de VAcad. 
roy. de chirurgie, Paris, 1774, t. V, p. 549.) 

— Réflexions et observation sur l'anévrjsme , 1789. 

— Principes de réclamation pour les chirurgiens de la marine, signé : Billard 
et trente-trois autres chirurgiens de la marine au département de Brest. 
Rennes, 1791, Valar et fils, in-4'* de 13 pages. 

* Notice sur Élienne Billard, par Delaporle, chirurgien en chef. Brest, 1808, 
ih-4», 19 p. 



30 REPERTOIRE BIDLIOGRAPIIIQUE DES TRAVAUX [BILL-BLAN] 

BILLARD. — Observations sur le mémoire des médecins des départements. 

Rennes, 1791, Valar et fils, in4" de 41 pages. 
— .Observation sur une opération de la gaslrolomie pratiquée à la région «pi- 

gastrique à Teffet de réduire le cartilage xiphoïde renversé en arrière. 

(Journal général de méd,, chir. et pharm, ou Rec. périod, de la Soc. de 

méd. de Paris, an XIII, 1805, t. XXII, p. 263 à 271.) 

— Observation de hernie inguinale avec déchirure du scrotum qui laissa 
passer au dehors la portion d'intestin échappée ainsi que le testicule. 
Jour. gén. de méd. chir. pharm. de Sédiliot, an XllI, 1805, p. 271.) 

— Observation sur les bons effets de Tacétite d'ammoniaque (Esprit de 
Windererus) dans un cas d'épanchement de sang à la poitrine, commu- 
niquée par M Kéraudren. (Bull, de la Soc. méd, d'émulation de Paris^ 
1810, t. V, p. 398.) 

— Observations sur le tétanos, communiquées par M. Kéraudren. (Idem, id., 
t. VI, p. 332.) 

BILLARD (F.-G.-IL), fils du précédent, 2® médecin en chef, né à BrQ3t, 

— Dissertation sur Thygiône navale. Paris, 1805, thèse in-4" de 53 pages. 

— Notice sur trois enfants albinos. (Journal de méd., chir. pharm, de 
Corvisart, 1812, t. XXIV, p. 56.) 

BILLIOTTE (Léon-Louis), aide-médecin, né à Saint-Savinien (Charente-In- 
férieure). — De la tuberculose du péritoine, observée spécialement chez 
l'adulte. Paris, 1873, thèse in4" 38 pages. 

— Leçon de clinique sur les résultats du débridcment dans les hernies étran- 
glées, faite le 6 mai à l'Ecole de Rochefort, par M. le'profcsseurDuplouy. 
[Archiv. de méd. nav., 1873. t. XX, p. 216.) 

BIONARD (B'élix), chirurgien de la manne, né à Brest. — De Térysipclc. 
Montpellier, 1814, thèse in-4" de 22 pages. 

BIZIEN (Ilenri-Pierre-Marie), médecin de 2* classe, né à Concarneau (Finis- 
tère). — Contribution à l'étude du traitement de la dysenterie chro- 
nique coloniale par la diète lactée. Paris, 1873, thèse in-4*, 28 
pages. 

BLACAS (Louis), ex chirurgien de S** classe, né à Aups. — De la syphilis ob- 
servée à Saint-Domingue (ancienne partie française), pendant les années 
1847-48-49. Montpellier,. 1853, thèse in-4* de 56 pages. • 

BLACHE (Jean- Antoine-Romain), médecin en chef hors cadre, né à Toulon 
(Var). — Propositions générales d'anatomie et de physiologie. Paris, 
1850, thèse, in-4'' de 43 pages. • 

— Auteur anonyme d'un Recueil contenant les lois, décrets, règlements, etc. 
relatifs au service de santé de la marine. (Voy. Service de santé.) 

— Les saisons et les travaux des champs en Provence. Marseille, 1872, Ca- 
moin in-8". 

BLAISE (Eugène-Hippolyte), chirurgien de la marine, né à Guingamp (Côtes- 
du-Nord). — De la fièvre jaune ou typhus d'Amérique et de son parallèle 
avec le choléra-morbus. Montpellier, 1851, thèse in-4'' de 37 pages. 

BLANC (P.-L.), ex-officier de santé de la marine, né à La Ciolat (Bouches-du- 
Rhune). — Dissertation sur l'hydrocéphale. Montpellier, 1818, thèse, in- 
4" de 15 pages. 

BLANC (Jean-Marie), ancien aide-médecin de la marine, né à Tourves (Var). 

— De la gale et de ses éruptions. Paris, 1872, thèse in-4'', 35 pages. 
BLANCHARD (Alexandre), médecin de 2" classe, né àPlœuc (Côles-du-Nord). 

— Du scorbut. Paris, 1864, thèse in-4'' de 71 pages. 

BLANCHOxN (Tony-José-Sainte-Marie), chirurgien de 2! classe, né à Blois.-^ 
Essai sur le delirium tremens. Montpellier, 1864, thèse in-4'' de 78 
pages» 



[BLAN-BOB] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA SIARINE. 31 

DLANCIION. — Du traitement du choléra asiatique par le bichlonirc do mer- 
cure. Alexandrie (Egypte), 1800, Meures, Rey etCompag., in-S" de 10 p. 

BLANCŒUIL (J.-E.), cx-ofticier de snnté de la marine, né h Sireuil (Cha- 
rente). — Dissertation sur rhydrocèle de la tunique vaginale. Paris, 
4812, thèse in-4° de 20 pages. 

BLENY (Bernard), chirurgien de marine, né h Aignan (Gers). — Essai sur 
la fièvre inflammatoire ou angio-ténique. Paris, 1809, llièse in-4" de 20 
pages. 

BOBE-MOREAU (Jean-Baptiste), pharmacien en chef, né à Poitiers le A mars 
1701, mort a Saintes le 15 mars 1849. — An aqxia frigida sil cxteris 
potionibus ante ponenda in curandis morbis. Rlieims, 1790, thèse in-i*. 

— Formulaire pharmaceutique à Tusage des hôpitaux militaires de la Répu- 
blique française. Rochefort, an YI, 1798, Jous-seiant, 10-8" de 04 pages. 

— Médecine clinique de Maximilien Stoll, ouvrage traduit du latin sur l'é- 
dition pliis exacte, mieux soignée de Paris, et augmenté de beaucoup de 
notes. (Le premier volume comprend les observations laites sur les ma- 
lades et sur les cadavres pendant les années 1775 et 1770.) Rochefort, 
an VI, 1798, Jousscrant, 3 vol. in-8' de 400 pages. 

— Fièvre-tierce vernalc accompagnée d'accidents fâcheux. Rapport à la So- 
ciété de médecine de Paris le 12 frimaire, an IX. (Rec. périod. de la 
Soc, de méd. de Paris^ 1801, t. IX, p. 308.) 

— Observations sur une angine suppuratoire. (Idem, id., t, XIII, p. 48.) 

— Mémoire sur la vaccine. Rochefort, 1801, Jousserant, in-S» de 53 pages. 

— Sur l'amputation de l'extrémité articulaire de la première phabmge du 
pouce. (Jour, gén. de méd. chir. phann., ou Rec. périod, de la Soc. de 
inéd. de Paris, rédigé par Sédillot, 1800, t. XXVI. p. 105.) 

— Lettre au directeur du Journal de médecine au sujet de lobservation 
précédente. (Idem, id., t. XX Vil, p. 345.) 

— Observations relatives aux accidents qui suivent l'opération, par laquelle 
on perce le lobe des oreilles et à ceux que causent les boucles d'oreilles 
mal placées. (Idem, 1807, t. XXIX, p. 502.) 

— Notice nécrologique sur feu Clémot (père), Tun des officiers de santé en 
chef de la marine au port de Rochefort, lue publiquement le 22 juin, dans 
les Ecoles de médecine navale de ce port, par M. Bobe-Moreau, docteur 
en médecine, pharmacien eu chef de la marine, son collègue et son ami. 
Rochefort, Jousscrant, 1807, 8 pages. 

— Observations communiquées à la Société de médecine pratique de Mont- 
pellier, et lues dans une des séances ordinaires de cette Société. (Aîinal. 
de la Société de méd, prat. de Montpellier, 1810, t. XXII, p. 35.) 

— Observations sur les effets do quelques substances médicamenteuses. 
(Journal gén. de méd. chir, pharm. de Sédillot, 1810, t. XXXVIII, 
p. 125.) 

— Observations sur quelques espèces de vers. (Idem, 1815, t. XLVII, p. 5.) 

— Observation d'une procidence de la tunique de l'humeur aqueuse. {Idem, 
id., id.y p. 15.) ' 

— Nouvelles réflexions sur la procidence de la membrane de Thumeur 
aqueuse. (Idem, id., t. XLVIII, p. 42.) 

— Mémoire sur la précipitation de la matrice. (Idem, 1814, t. L, p. 105.) 

— Nouvelles observations sur les accidents qui peuvent survenir après l'o- 
pération par laquelle on perce les oreilles; suivies de réflexions sur un 
rapport relatif au même objet, imprimé au tome LXIIl du Journal de la 
Société, (Idem, 1821, t. LXXVI, p. 289.) 

•*- Avis sur l'hydrophobie vulgairement appelé2 rage, sur la rage et sur les 
précautions à prendre contre les chiens. Rochefort, 1825, Ridoret, in-4' 
de 32 pages. • 



32 RÉPEUTOIUE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [BOB-BON^] 

BOBE-MOREAU. — Réfulation des inculpations contenues dans plusieurs 
rapports faits ou adressés aux autorités administratives du déparlement 
de la Charente-Inférieure et de la ville [de Rochcfort, à l'occasion d*ob- 

. servalions sur les inconvénients qui eussent pu accompagner les fouilles à 
faire dans le cimetière de celte ville, et sur les dangers auxquels auraient 
pu être exposés les détenus de la maison d'arrêt qu'on se propose d'y 
bâtir, par l'auteur des observations. Paris, 1825, Panckouke, impr.,in-4° 
de 115 pages. 

— Réfutation des imputations injurieuses faites à M. Bobe-Moreau, docteur 
en médecine, demeurant à Saintes, par M. Lesson, et redressement des 
erreurs commises par M. Lesson dans ses différents ouvrages comme 
historien, botaniste, pharmacien, pour servir principalement à rhisloire 
de TEcole de médecine de la marine à Rocheforl. Saintes, 1857, Huss 
in-4** de 100 pages. 

— Mémoire sur les termites observés *a Rochefort et dans divers aulres lieux 
du département de la Charente-Inférieure. Saintes, 1843 (Paris-Roret), 
in-S" de 122 pages avec 1 planche. 

BODELIO (Louis,), chirurgien de la marine, né a Calcutia (Indes orientales.) 
— Plaies pénétrantes de Tabdomen et du tube intestinal. Paris, 1831, 
thèse in-^" de 16 pages. 

BOHAN (Alain-François), médecin de la marine, né à Pont-l'Abbé (Finis- 
tère). — DeTétiologie du scorbut. Paris, 1873, thèse in-^**, 30 pages 

BOIREAU (Armand -Hector), ex-chirurgien de marine, né à Porlels (Gironde]. 

. — Essai sur Fanévrysme en général. MontpelHer, 1843, thèse in-4" de 
24 pages. 

BOISGARD (Emilien Anatole), aide-médecin de la marine. — Le scorbut ob- 
servé au fort Boyard, sur les détenus de la Commune, au point de vue 
de rétiologie et du traitement. Rochefort, 1872, thèse de Paris, in-4% 
50 pages. 

BOISTARD (Louis-André), ancien chirurgien de Isolasse, né 5 Lisieux (Cal- 
vados). — Essai sur les fistules à Tanus. Montpellier, an XII, ^804, thèse 
in-4'. 

BOiN (Théophile), ex-médecin de 2" classe, né à Niort (Deux-Sèvres). — 
Etude sur la gangrène spontanée. Montpellier, 1868, thèse in-4° de 54 
pannes. 

BONDOL'MET (Victor-Bertrand), ancien aide-major de la marine. — Essai 
médico-chirurgical sur l'hépatitis et les dépôts qui en sont la suite, ac- 
compagné de plusieurs observations relatives à ces maladies et de quel- 
ques affections qui attaquent la vésicule du foie. Paris, an XII, 1804, thèse 
in-4'' de 56 pages. 

BONIFANTI (Jean-Baptiste-Louis), médecin de 2" classe, né à Grasse (Alpes- 
Maritimes). — Du traitement des abcès par congestion. Montpellier, 1870, 
thèse in-4"' de 35 pages. 

BONiNAL (Félix-Dumoulin), ex-chirurgien de la marine, né k Agen (Lol-ct- 
Garonne). — Recherches sur la forme dysentérique de la lièvre intermit- 
tente simple. Paris, 1867, thèse in-4%'66 pages. 

BONiNARD ( ), chirurgien sur le vaisseau du Roi le Destin, — 

Observation sur une maniaque guérie par une subite et brusque immer- 
sion dans fcau froide. (Jour, de méd, chirurg. pharm., 1785, t. LXIV, 
p. '47.) 

BONiNAUD (Louis-Emile), chirurgien de 2* classe, né à Bras (Var). —'Fiè- 
vres périodiques compliquées d'état tjphique, épidémie observée à bord 
de la frégate la Constitution, en janvier 1854. Paris, 1858, thèse in-4° de 
62 pages. 

BONNENFANT (Jules-Pierre), ex-officier de santé de la marine, né à Marans 



TBONN-BOni] DES MÉDECINS ET DES PUARMACIENS DE LA MARINE. 33 

S Charente-Inférieure). — Quelques réflexions sur la phlhisic pulmonaire, 
lontpellier, 1815, thèse in-4'' de 22 pages. 
BONNESCUELLE de LESPLNOIS (Charles-Henri), médecin de !'• classe, nô 
, à Marseille (Bouches-du-Rhône). — Essai sur le choléra cutané ou sudoral. 
' Montpellier, 1866, thèse in-4'. 
BONNESCDELLE de LESPINOIS (François-Gérard-Victor), médecin de 1'* classe. 

— Rapport de la commission de salubrité, nommée par décision du gou- 
verneur de la Nouvelle-Calédonie, en date du 10 mars 1868. (Moniteur 
de la Nouvelle-Calédoniey 10 mars et 14 juin 1868.) 

BONNET (Charles-Auguste), médecin principal, né à Muy (Var). — Mémoire 
sur la puce pénétrante ou chique [pulex penetrans), (Archiv, de méd, 
nav., 1867, t. VIII, p. 19, 81 et 258 avec 2 plancnes et tirage à part. 
Reproduit in Maaasinàe Zoologie de Guérin Méneville.) 

— Contribution à l'étude du parasitisme. Montpellier, 1870, thèse in-4'. 
BONNET (Henri), Ex-sous-aide-major de la njanne, né àCarentan (Manche). 

— Dissertation sur Tangine ou esquinancie. Paris, 1818, thèse in-4% 50 
nnc^es. 

BONNET (Jean-Louis-Bernard), chirurgien de 5* classe de la marine, chi- 
rurgien-major de VHérault, né à Toulouse. — Renseignements sur les 
Eaux thermales de la baie du Sud, à la Nouvelle-Calédonie. (Revue algé- 
rienne et coloniale, 1860, p. 64-69.) 

— Rapport sur une nouvelle plante, la Coca du Pérou, à introduire dans la 
culture, à Tahiti. (Messager de Tahiti, 20 avril 1862, p. 62.) 

BONSERGENT (Amédce), ex -chirurgien de la marine, aux ports d'Anvers et 
de Rochcfort, né à Beaugé (Mame-et -Loire). — Observations médico- 

Ïmtiques sur les maladies, qui se manifestent le plus fréquemment chez 
es noirs à Tile Maurice (Afrique), précédées Je considérations géné- 
rales sur le traitement des colons à leur égard, du tableau véritable de 
l'esclavage, des mœurs, des habitudes et de la vie particulière des Noirs 
dans cette colonie. Montpellier, 1 857 , thèse in-4*. 

BONTE (Auguste), médecin de 1" classe, né à Brest. — Relation topographi- 
que et médicale d'une campagne sur les côtes occidentales du Mexique, 
1864-65. Montpellier, 1866, thèse in-i* de 66 pages. 

BORDENAVE (Léopold), médecin de la marine, né à Mauléon (Basses-Pyré- 
nées). — Des effets physiologiques et thérapeutiques de divers composés 
du phosphore. Paris, 1875, thèse in-4', 58 pa^j^es. 

BO'.tDEZ (M. ), ex-officier de santé de !'• classe de la marine, né 

à Auxonne (Côte-d'Or). — Quelques considérations générales sur le trai- 
temept de Tasphyxie par submersion. Paris, 1815, thèse in-4* de 28 
pa^es. 

BORDIER (Paul- Joseph), chirurgien de la marine, né b Melle (Deux-Sèvres), 

— Dissertation sur les fistules à Tanus. Montpellier, 1815, thèse in-4'* de 
22 pages. 

BORDONE (Philippe-Joseph), chirurgien de 2' classe, né à Avignon. — Quel- 
r^ues considérations sur les fractures du crâne. Montpellier, 1848, thèse 
in-4* de 41 pages. 

60RIES (Adrien-Antoine-Théodore) pharmacien de !'• classe. — Conseils 
d'hygiène adressés aux ouvriers des villes et aux habitants des campa- 
gnes pour se préserver du choléra. — Brest, 1854, Ed. Anner, in-4'' do 
24 pages. 

— Notes sur l'emploi de Tiode comme moyen désinfectant et préservatif du 
choléra. (Union méd., 29 août 1854, p. 421.) 

-^ Caractères botaniques et commerciaux du thé. (Bull, de la Soc. d'acclimat. 
et d'hist. nat. de nie de la Réunion^ t. I, 1865, p. 72.) 

-— Rapport adressé au Comité de la Société d'acclimatation de l'Ile de la 

Pet cl Bep.&eb, Répcrt. bibliogr, "^ 



54 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [BORI-BOUC] 

Réunion, dans sa séance du 2 juillet 1864, sur les résultais obtenus au 
Jardin d'essai. (Idem, t. II, 1864, p. 130.) 
BORIES. — Discours prononcé le 9 octobre 1 864, à la séance générale de 
la Société d'acclimatation et d'histoire naturelle de la Réunion. {Idem, 
t. II, 1864, p. 175.) 

— Des progrès de la chimie et des applications de cette science aux arts, à 
l'industrie et à Tagriculture. (Idem, 1866, p. 181.) 

BORIES (Paul-Joseph), pharmacien de la marine, né h Montpellier. — De la 
névralgie du grand sympathique connue sous le nom de colique sèche. 
Montpellier, 1853, thèse m-4* de 55 pages. 

— Lettre sur un appareil à filer la soie. (Moniteur de Vîle de la Réunion, 
12 septembre 1865.) 

— De la culture du coton dans la colonie de la Réunion. (Bullet. de la Soc, 
d^acclimat. de la Réunion, octobre 1865, t. 1, p. 111 et ICI.) 

— Catalogue des végétaux qui se trouvent à la Réunion.. (/Jem, janvier et 
avril 1864, t. Il, p. 57 et 75.) 

— Rapport au comice central de la Réunion, dans la séance du 4 mars 
1848, sur les travaux des comices des quartiers. (Moniteur de lîle de la 
Réunion, 11 mars 1868.) 

— Rapport fait à la Chambre d'agriculture de la Réunion sur la culture du 
tabac. (Idem, 4 juillet 1868 et suiv.) 

BORIES (P.) avec. MM. Trollé et Jacob de Cordemoy. — Exposition univer- 
selle de Londres ; envoi do File de la Réunion : — 1° Eau minérale sul- 
fureuse de Mafat; — 2" Eaux minérales de Cilaos et du Bras-Rouge; — 
5' Eaux minérales de Salazie ; — 4* Eaux ferrugineuses ; — 5" Mémoire 
sur les nids de Salanganes et sur la mousse du Japon. Saint-Denis (Réu- 
nion), avril 1862, typpg. de G. Lahuppe, in-i" de 79 pages. 

BORIUS (Alfred-Emile), chirurgien de 1'" classe, né à Rochefort (Charente- 
Inférieure). — Quelques considérations médicales sur le poste de Dagana 
(Sénégal), observations faites pendant l'année 1861. Montpellier, 1864, 
thèse m-i" de 76 pages. 

— Service médical de rélabhssement maritime d'Indret. Hépatite, abcès du 
foie, ouverture par le bistouri. Injections iodées. Drainage. Guérison. (Gaz, 
des Hôpitaux, 26 août 1866, n«» 41, p. 195.) 

^- Recherches sur la nature et l'origine de l'épidémie qui sévit à Tile Mau- 
rice. (Archiv* de méd* nav,, 18^8, t. X, p. 257.) 
^^ Des injections hypodermiques de sulfate de quinine dans le traitement des 

fièvres paludéennes graves de Sainte-Marie de Madagascar. (Idem. 1869, 

t. XII, p. 241 h 249.) 
•^ Etude sur le climat et la constitution médicale de l'ile Sainte-Marie de 

Madagascar, (Idem, t. XIV, 1870, p. 81.) 
BOSSE ( ), chirurgien à bord du navire la Médée du Havre. — 

Observation sur des vers trouvés dans des pustules de la peau. (Journal 
de méd. chir, et pharm. , 1770, t. XXXH, p. 556.) 
BOTSON (Louis-Piacide-Josepli), chirurgien de 2* classe, né à Esquerchin 

(Nord). — Observations et réflexions sur le tétanos. Montpellier, 1850, 

thèse in-4*' de 57 pages. 

BOUCHANT (E.-F.) chirurgien auxiliaire de la marine, né à Lorient (Morbihan), 
— Dans quel cas et comment pratique-t-on la résection de TarticulatioD 
huméro-cubitale ? — Anatomie pathologique du rhumatisme articulaire 
chronique et des tumeurs blanches. Quels sont les caractères de la mem- 
brane médullaire des os longs et du tissu spongieux? — Comparer entre 
elles sous le point de vue de leurs caractères les trois familles des poly- 
çonées, des chénopodces et des aroarantacées } indiquer les plantes de la 



(BOUC-BOUR] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE l,A MARINE. 55 

famille des chénopodées utiles dans réconomie domestique ou la médecine. 

Montpellier, 1841^ thèse in-4" de 37 pages. 
BOUCHKRIE (Justin), ex-chirurgien de la marine, né â Bris (Charente). — 

Coup d'œil sur la péripneumonie inflammatoire. Montpellier, 1818, thèse 

in-i" de 24 pages. 
BOUCHET (L ), jeune, de Poitivy (Vienne). — Dissertation sur les maladies 

qui affectent les prisonniers de guerre détenus à hord des pontons de Ply* 

mouth (prison-ships) Paris, 1813, thèse in-4" de 46 pages. 
BOUFFIER (Joseph-Honoré), médecin principal. — Relation raédico-chirurgi-* 

cale de la campagne de la corvette k vapeur le Gassendi ^ en 1845, 46, 

47, 48, 49 et 50 dans la Plata et rOcéanie. Montpellier, 1857, thèse in-4* de 

65 pages et Nom. Annal, de la marine et des colonies, 1857, t. XVIIl, 

p. 166 à 188, 264 à 282. 

— Quelques considérations sur un point obscur delà génération. Présentées i 
l'Acad. de méd. le 26 mai 1857. (Gaz. des Hôpitaux, 28 mars 1857, 
p. 247.) 

— Note sur les épidémies de fièvre jaune observées h Thospice civil de Yera- 
Cruz depuis 1802. (Archiv. de méd. nav., 1864, t. Il, p. 581.) 

— Considérations sur les épidémies de fièvre jaune et les maladies de la Yera- 
Cruz (Mexique) pendant la moitié du dix-neuvième siècle, diaprés les re- 
gistres do rhospice civil de Saint-Sébastien. [Idem, 1865, t. III, p. 289 
et 520.) 

BOUFFIER (Prosper), ex-élève de TEcole de médecine navale de Toulon, né à 
Bandol (Yar). — De l'ostéite. Paris, 1849, thèse in-4*, 26 pages. 

BOUILLOiN (Charles-Léonard), né à la Basse-Terre (Guadeloupe)*, médecin de 
la marine. — Essai sur la fièvre jaime d'Amérique. Paris, 1817, thèse in-4* 
de 49 p. 

— Observation sur un cas de grossesse abdominale qui a nécessité Topera- 
tion de la gastrotomie chez une négresse de 20 ans. (Bull, de la Faculté 
de méd., 1821, et Journ. universel des scienc. médic, 1821, t. LXXYI, 
D. 130 k 132.) 

BOllIN (Pierre), chirurgien en chef, memb. corresp. de TAcad. de méd., né 
à Latillé (Vienne), mort à Baréges (Hautes-Pyrénées), le 50 juin 1824. 
— Remarques et observations sur les inconvénients de Tabus du thé. Paris, 
1810, thèse in-4'' de 25 p. 

— Fièvre intermittente pernicieuse , cholérique ou dysentérique , guérie 
par une application de sangsues sur Tépigastre. (Annales de la médecine 
physiologiq., 1823, t. lll, p. 452.) 



BOUITEAU (L.-M.), ex-chirurgien de la marine, né h Chartres. — Aperçu sur 




60 p. 
BOURDIER (Jos. -Franc.), 1" médecin du roi au département de la marine, 

à Pondichéry. — Observation sur une blessure au bas-ventre, traitée d'une 

manière très-singulière par un médecin indien. (Journ. de médé chirurg. 

pharm., 1767, t. XXYI, p. 538 à 540.) 
— Observation sur la morsure des couleuvres capelles de la côte de Coro- 

mandel. (Wem, 1781, t. LY, p. 241 à 245). 
BOURDON (J. -Louis), chirurgien du Foudroyant. -^ Considérations sur la 

prophylactique de la fièvre jaune. Paris, an XII, 1"804^ thèse in-4° de 20 p; 
BOURÈL-RONCIÈRE (Paul-Marie-Victor), médecin principal, né à Saint- 

* Notice sur la vie et les services de Ch.-L. Bouillon, médecin de la marine à la 
Guadeloupe^ (Annales maritimes et coloniales ^ 1821* t. XIV| ç. 207 ."W 



56 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [BOUR-BOUR] 

Brieuc(Côles-du'Mord).— Coasidéralions sur les conditions hygiéniques des 
mécaniciens et des chauffeurs à bord des navires à vapeur de l'État. Mont- 
peUier, 1864, thèse in-4° de 148 p. 
BOUREL-RONCIÈRE. — Un hôpital temporaire aux États-Unis de TAméri- 
que du Nord. (Arch. de méd, nav., 1866, t. V, p. 151 à 154.) 

— Etude sur les appareils distillatoires delà Circé (système Diligente), (Idem, 
1868, t. X, p. 192 à 206, avec pi.) 

— La station navale du Brésil et de la Plata. (Idem, 1872, t. XVII et XVIII; 
. 1873, t. XIX et XX.) 

BOURGAREL (Auguste-Antoine4oseph|, chirurgien de 1" classe, né k Tou- 
louse. — Relation d'une épidémie de choléra dans la mer Noire. Montpel- 
lier, 1858, thèse in-4» de 32 p. 

BOURG AHEL (Charles-Auguste-Âdolphe), médecin principal, né à Toulon. 
— Sur les crânes des néo-Calédoniens et des Polynésiens. (BulL de la Soc. 
d'anthropoL, 1860, 1. 1, g. 441 à 452.) 

— Armes des néo-Calédoniens. (Revue algérienne et coloniale, 1860, 
p. 283-286.] 

— Des races de rOcéanie française, de celles de la Nouvelle-Calédonie en 
particulier. (Mém, de la Soc. d'anthrop. de Paris, 1860-63, t. I".) 

— Observation de somnambuhsme. (Union médic, 1861, nouv. série, t. IX, 
p. 89 à 91.) 

— Des races de TOcéanie française, de celles de la Nouvelle-Calédonie en 
particulier. 2* partie : Caractères extérieurs, mœurs et coutumes des néo- 
Calédoniens. Paris, 1866, Martinet, in-8'de 42 p. 

— De la dysenterie endémique dans la Cochinchine française. Montpellier, 
1866, thèse in-4° de 78 p. . 

— Hydrocéphale interne et externe compliquée d'une anomalie de Toccipital 
(succès pour la mère). (Arch. de méd. nav., 1868, t. X, p. 107 à 115.) 

— Hydramnios développée sous l'influence de la syphilis. (Idem, id., id., 
p. 115 à 117.) 

— Compte rendu de « Traité pratique de Vart des accouchements de Naegele 
etGrenser, traduit de l'allemand par Aubenas. Paris, J.-B. Baillière et 
fils, 1869, 1 vol. grand iu-8°, et de « Cours d'accouchements, par Hu- 

. bert (de Louvain) ». Louvain, 1869, 2 vol. in-8^ (Idem, t. Xlll, 1870, 
p. 378.) 

— Du service de santé en campagne. (Idem, 1872, t. XVIII, p. 423, 208 
et 305.) 

BOURGAULT (Jean-Louis-Marie), médecin principal, né à Saint-Brieuc (Côtes- 
du-Nord). — Considérations hygiéniques et médicales sur les transports de 
troupes et de malades à bord des bâtiments. Montpellier, 1865, thèse in-4'' 
de 47 p. 

BOURGEOIS (Joseph-Maurice), médecin de 2" classe, né à Paris. — De quelques 
restaurations partielles de la face. Paris, 1872, thèse in-4°, 33 p. 

BOURGUET (Jean-Baptiste-Marie-Justin), ex-chirurgien au régiment d'artil- 
lerie de la marine, né à Tulle. — Essai sur la péritonite puerpérale. Mont- 
pellier, 1818, thèse in-4» de 46 p. 

BOURGUILLAUTS DE KERHERVÉ (Joseph-Marie), médecin de la marine, né 
le 25 janvier 1765 h Hennebon (Morbihan).— Dissertation sur les aphthes. 
Paris, thèse in-4% 1813, 18 p. 

•BOURIENNE (A.-F.), ex-chirurgien de la marine, né à Moulins (Orne). — 
Idées générales sur les convulsions de l'enfance et sur leur traitement. 
Paris, 1821 , thèse •in-4" de 13 p. 

BOURIGNON (E.-R.-Fr.-Ch.), officier de santé entretenu de la marine, né 
à Saintes (Char.-Inf.) le 3 octobre 1 789, mort en mer sur la gabarro VEx- 



[BOUR-BOUY] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 37 

pédittve le 20 août 1817 *. — Réflexions sur les bains considérés comme 
moyens d'hygiène. Montpellier, 1815, Ihèse in-4' de 22 p. 

BOURJEAURD (Philippe), ancien chirurgien de la marine. — Nouvelle mé- 
thode de compression par les appareils élastiques. Paris, 1854, in^" chez 
l'auteur. 

— Note sur l'emploi d'un appareil de compression comme moyen auxiliaire 
de la ponction des kystes dfe l'ovaire. (Gaz. des hôpitaux, 24 janvier 1857, 




les dans 
kystes de l'ovaire, des hernies, des varices, etc. (Bull, 
de ihà'ap.y 1857, t. LU, p. 489 a 497, avec gravures.) 
■ — De la compression élastique et de son emploi en médecine et en chirur- 
gie. Paris, 1857, in-8', 44 p. ; — le même, avec une note relative à un 
nouveau pessaire. Paris, 18t»2, in -8", 45 p. 

— Déligation chirurgicale. Bandage en caoutchouc. Appareil destiné h main- 
tenir les pièces de pansement sur la région de Taine. (Gaz. des hôpitaux, 
3 juin 1858, n» 64, p. 255.) 

BOURJOT (A.-A.), chirurgien auxiliaire de 2* classe, né à Paris (Seine). — 
Essai sur la conduite que doit tenir un médecin attaché à une maison d édu- 
cation, ou Règles d'hygiène applicables aux collèges, séminaires, etc. . 
Paris, 1830, thèse in-4» de 61 p. 

BOURRILLON (J.-Elie), chirurgien de 2* classe, né à la Rochelle. — Essai sur 

Quelques points d'hygiène navale relatifs aux moyens de préserver les gens 
e mer du scorbut. Montpellier, 1814, thèse in-4' de 20 p. 
BOURSE (François-Félix), médecin principal, né à Quimper. — Note sur le 
Cayor et le poste deN'guiguis (Sénégal). (Arch. de méd. nav., 1864, t. î, 
p. 466.) 

— Des pyrexiesàforrae bilieuse observées au Gabon et au Sénégal. Abcès du 
foie ouvert dans le péricarde. Montpellier, 1868, thèse in-4* de 79 p. 

BOURSIN (E.-F.), chirurgien de 2« classe, né à Brest. — Du scorbut. Mont- 
pellier, 1814, thèse in-4» de 25 p. 

— Anévrismes. article traduit de l'anglais de Abernethy. Brest, in-8", ma- 
nuscrit. (Bihl. de l Ecole de. méd. navale de Brest, n" 1320.) 

BOUTHET-DESGENNETIÈRES (Achille), chirurgien de la marine, né à Usseau 
(Deux- Sèvres). — De l'influence des climats chauds sur l'homme. Montpel- 
lier, 1842, thèse in-4° de 26 p. 

BOUVET (Auguste), chirurgien de 2* classe, né à Brest. — Dissertation sur la 
rougeole. Montpellier, 1829, thèse in-4* de 25 p. 

BOUVET (Pierre), médecin de 2* classe, né à l'île ae la Réunion. — Note sur 
une épidémie de fièvre récurrente observée à bord du Sparfel. (Arch. de 
méd. nav., 1867, t. VIII, p. 286 à 295.) 

— Note sur une épidémie de variole observée au lazaret de Saint-Denis (Ile 
de la Réunion). (Jdem, 1868, t. IX, p. 50 à 58.) 

— Essai sur l'alcoolisme. Montpellier, 1870, thèse in-4", 43 p. 

BOUVIER ( Joseph-Hélène-Jules- Agapiti, médecin de 1" classe, né au Lamcn- 

tin (Martinique). — Des divers moues de traitement de l'occlusion infen%^ 

de l'intestin. Paris, 1873, thèse in-4% 48 p. 
BOUYER (Alexandre Florentin), chirurgien de la marine, né à Toulon. — 

Essai/^ift l'exomphale ou hernie ombilicale. Montpellier, 1830, thèse in-4" 

de 2^ p. 
BOLYER (Frédéric), chirurgien de la marine au port de Brest, né à Nantes 



* Voy. Hevue de Ilochefort, 3« liimcsl. IFIT. 



38 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [BOUY-BRET] 

• 

(Loire-Infér.). — Considérations générales sur la fièvre jaune observée 
dans les Antilles. Paris, 1824, thèse in-4° de 34 p. 

BODYER (Joseph-Etienne), chirurgien de la marine, né à Marerines (Charente- 
Inférieure). — Quelques propositions sur les hernies en général. Montpel- 
lier, 1832, thèse in-4* de 19 p. 

BOYER (Mathurin -François-Joseph), ex-chirurgien de 1" classe. — Essai sur 
la dysenterie. Montpellier, 1811, thèse in-4" de 56 p. 

BOY VEAU (Jcan-Chéri-Bajazct), * " né à Saint-Denis (Charente- 

Inférieure). — Essai sur cette question: La fièvre jaune ést-elle conta- 
gieuse? Paris, 1822, thèse in-4% 33 p. 

BRACKMANN ( ), de Granville (Manche). —- De la pêche de la mo- 

rue considérée dans ses rapports avec la médecine. Paris, 1825, thèse 
in-4* de 48 p. 

BRASSAC (Pierre-Jean-Marcelin), médecin de 1" classe, né àCrayssac (Lot). 
— Considérations pathologiques sur les pays chauds. Observations faites 
aux Antilles françaises de 1857 à 1862. Montpellier, 1863, thèse in-4'' de 
xiv-152 p. 

— Note sur la fièvre typhoïde observée aux Antilles, (Arch, deméd. nav,, 
1865, t. III, p. 227.) 

— Note sur la chique {pulex penetrans). Accidents divers produits par ce 
parasite chez l'homme. (Idem, id., t. IV, p. 510.) 

— Du sous-nitrate de bismuth, pharmacologie, toxicologie, physiologie, thé- 
rapeutique. [Idem, 1866, t. V, p. 161, 257 et 359.) 

— De remploi du sous-nitrate de bismuth dans le traitement de la dysenterie 
épidémique des pays chauds. [Bull, dethérap., 1866, t. LXXI, p. 344.) 

— Essai sur Téléphantiasis des Grecs (lèpre phymatode et aphymatodej, et 
sur réléphàntiasis des Arabes (ou maladie glandulaire des Barbaaes). 
(Arch, de méd. nav., 1866, t. VI, p. 180, 241, 343 et 431,) et tirage à 
part. J.-B. BaiUière et fils. 

— Note sur la léproserie de Pondichéry. (/rfem, 1867, t. VII, p. 124,) 




tenus 

adressé k M. le directeur de Tintérieur dé la Guadeloupe 
(Guadeloupe), 1869, Impr. du gouvernement, in-8*de57 p. (Archives de 
médec. navale, 1869, t. XII, p. 178 h 192. Extrait.) 

— Revue des thèses soutenues par les chirurgiens de la marine pendant Tan- 
née 1864 et suivantes. (Archives de méd. navale^ 1865, t. IV et suivants.) 

— Analyse critique de « Pékin et ses habitants, par le D' G. Morache. » 
(/dem, 1870, t. XIII, p. 435.) 

— Compte rendu de « Traité clinique des maladies de la poitrine par Walter 
H. Walshe, traduit et annoté par Fonssagrives ». Paris, V. Masson et fils. 
(Idem.i, XIV, 1870, p. 43.) • 

— Analyse de « Traité des fièvres intermittentes, par L. Colin » . 1 vol. in-8°, 
1870, J.-B. BaiUière et fils. (Idem, t. XIX, 1873, p. 378 et 461.) 

— A collaboré au Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales. 
BRÉAU (Jean-André-Robert), médecin»de la marine, né à Verteuil (Gironde). 

— Parallèle entre la lilhotritie par les voies naturelles et la lithotritie 
périnéale. Paris, 1873, thèse in-4* de 38 pages. 

BRÉMAUD (Paulj, aide-médecin, né à Brest (Finistère). — Quelques consi- 
dérations sur le mal de Pott. Montpellier, 1869, thèse in-4* di ), pages. 

BREST (IIonoré-Marie), chirurgien de la marine, né à Pignans(Var). — 
Essai sur l'hypochondrie. Montpellier, 1831, thèse in-4° de 23 pages. 

BRETON (F ), ex-chirurgien de marine, né à Marault (Haute-Marne). 

— Considérations sur les hémorrhagies artériellos et leur Iraitemcnt. 
^''^•«(pellier^ 1866, thèse in-4° de 56 pages. 



[BRET-BRUN] DES MÉDECINS ET DES PU^^RMACIENS DE U IdARINE. 59 

BRETTE (Jean-Baptiste-Charles), chirurgien de 2* classe, né k Rennes. — 
Considérations sur les épidémies de fièvre jaune observées à la Guadeloupe 
pendant les années 1838 et 1839. Montpellier, 1840, thèse in4* de 24 p. 

BKINDËJONG-TRÉGLODÉ (Yves-Marie), médecin de 2' classe, né k Saint- 
Brieuc (Gotes-du-Nord). — Quelques considérations sur Tanévrysme arté- 
rioso-veineux. Montnellier, 1869, thèse in-4* de 56 pages. 

BRION (Jean-Baptiste-Marie-Toussainl), médecin principal. — Relation mé- 
dicale de la campagne de Vlphiaénie; mission de la Nouvelle-Calédonie. 
Montpellier, 1866, thèse in-4'' de 60 pages. 

BRIZECX (PelageJnlien), ex-chirurgien de marine, né au Faouët (Morbihan). 

— Dissertation sur le staphylome. Paris, an XllI, 1805, thèse in-4'' de 1 6 p. 
BROCHOT (Philippe-Marguerite), officier de santé de 1'* classe, né à Royan. 

— Considérations générales sur quelques maladies plus particulières au 
marin. Montpellier, 1811, thèse in-4* de 20 pages. 

BRCKSSÂRD (Louis-Théodore), chirurgien de 2* classe. — Quelques réflexions 
sur le choléra épidémique. Paris, 1832, thèse in-4'. 

BROUILLARD ( ), chirurgien de la marine, à Marseille. — Obser- 

vations sur une excroissance fongueuse de la gencive. (Mém» de VAcad, 
roy, de chirurgie, in-4% t. V, p. 377.) 

BROUSMICHE (Ëdouard-Jean-Baptiste-Jacques-Philippe), médecin principal, né 

à Brest. — Lettre au sujet d'une épidémie de fièvre bilieuse à Taiti. (Mes- 
sager de Taïti^ 9 janv. 1853.) 

— Etudes 'hygiéniques sur Taïti. {Idem, 6 février 1853.) 

— Note sur Tétat actuel de Taïti. (Rev. colon., 1856, t. XVI, p. 645.) 

BRU ( ), maître en chirurgie de la ville de Montauban, et chirur- 

gien-major de la marine, pour les établissements vénériens dans tous les 
porls et arsenaux du Roi, né à Alby (Tarn). — Instruction sur le traite- 
ment des maladies vénériennes, par la méthode des gâteaux toniques mer- 
curiels, pour Tusage des hôpitaux et chambres de santé de la marine. 
A Toulon, de l'imprim. de Mallard, 1784, in-12 de 60 pages. 

— Méthode nouvelle de traiter les maladies vénériennes, par les gâteaux 
toniques mercuriels, sans clôture et, parmi les troupes, sans séjour d'Jiô- 
pital, éprouvée dans les ports du Roi. On y rend compte de quelques 
expériences eudiométricjues. Paris, Croullebois, 1789, 2 vol. in-8°. 

BRUËRE (Victor), chirurgien de 2* classe, né à Brest. — Quelques considé- 
rations sur une épidémie de rougeole et de scarlatine qui a régné à Brest 
dans les hôpitaux de la marine. Montpellier, 1814, thèse in-4'' de 22 p. 

BRUNE AU (P H ), ancien chirurgien-major de la marine. — 

Essai sur le développement des os. Paris, an XII, 1803, thèse in-4'* de 20 p. 

BRUNEL (André-Âdolphe-Sextius-Louis), ex-chirurgien de la marine, né à 
Hyères (\bt), le 21 juin 1810; mort à Paris, le 29 octobre 1871. — 
Considérations générales sur la chlorose observée dans les iles de Tarchipcl 
grec. Montpellier, 1858, thèse in -4° de 30 pages. 

— Observations topographiques, météorologiques et médicales faites dans le 
Rio de la Plata pendant le blocus de Buenos-Ayres. Paris, 1842, Desloges, 
in-8° de 56 pages. ^ 

— Mémoire sur la fièvre jaune qui, en 1857, a décimé la population de 
Montevideo. Paris, 1860. 

— Consideraciones sobre higiene y observaciones relativas à la de Monte- 
video. Montevideo, 1862. 

-- Observations cliniques sur V Eucalyptus glohulus (Tasmanian blue-guni). 
Paris, 1872, J.-B. Baillière et fils, in-8'» de 55 pages. 

BRUNEREAU (Pierre-Alexandre), chirurgien de marine, né à Bordeaux (Gi- 
ronde). — Du siège, de la nature, des causes de Thypochondrie. Paris, 
1857, thèse in-4* de 47 pages. 



40 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [BRUN-BUS) 

BRUNY (Victor), ex-officier de santé de la marine, né à Toudon (Alpes- 
Maritimes). — Déterminer les indications et les contre-indications ae la 
saignée. Montpellier, germinal an XI, 1805, thèse in-4''. 

BRUSLÉ (Michel), médecin en chef, né à Brest le 28 février 1754, mort k Paris 
le 24 mars 1821. — Observations rapides sur le mémoire de M. Billard : 
« Principes de réclamation pour les chirurgiens de la marine. » Brest, 1790. 

— Observations sur Tadresse des chirurgiens de la marine à l'Assemblée 
nationale. Brest, 179L 

— Observations sur le succès de Tinoculation de la vaccine à Saintes, pu- 
bliées sous les auspices du citoyen Guillemardet, préfet du déparlement de 
la Charente-Inférieure. A Saintes, imprim. de Josserand, an IX, 50 pages. 

BRUSQUE (Paul-Augustin), médecin de la marine, né à Cavaillon (Vaucluse). 

— Quelques considérations sur les anévrysmes spontanés de l'artère axil- 

laire. Paris, 1873, thèse in-i*» de 58 pages. 
BRUZAU (J. -F. -Stanislas), ex-chirurgien de marine, né a Mauléon-Magnoaç 

(Hautes-Pyrénées). — Élude sur les épanchemenls pleurétiques suite de 

pleurésie, traitement médico-chirurgical. Montpellier, 1859, thèse in-4" 

de 50 pages. 
BUANÈS (François), chirurgien de 2* classe, né à Pau (Basses-Pyrénées). — 

Dissertation sur la nature et le traitement de la hernie inguinale. Montpel- 
lier, 1809, thèse in.4». 
BUFFIÉRE DE LAIR (Pierre-Henri- Arsène), ex-chirurgien de la marine, né 

à Malzicu (Lozère). Hygiène du nouveau-né. Montpellier, 1858, thèse 

in-4° de 61 pages. 
BUISSON (Gabriel-Edmond-Adolphe), chirurgien de manne, né à Toulon. — 

Aperçu général sur les pyrexies. Montpellier, 1851, thèse in-4° de 53 p. 

— Extrait du rapport médiical de M. Buisson, chirurgien miijor de VOré- 
noque (station du Sénégal), de septembre 1855 au 21 juin 1854, sur 
l'emploi du caïlcédra comme fébrifuge. (Rev. colon., 1854,1. XIII, p. 259. 
Nouv. Annal, de la Mar. et des colon., 1854, t. XII, o. 205.) 

BUREAUX (Paul-Marie), ex-élève des hôpitaux de la marine, né à Paris. — 
Du bubon. Paris, 1867, thèse in-4' de 45 pages. 

BUREL ( ), médecin surnuméraire h l'hôpital de Toulon. — 

Description de Tépidéraie qui a attaqué les troupes du Roi au retour du siège 
de Gibraltar et qui s'est communiquée dans les lieux où elles ont été en 
cantonnement. (Journ. de médec. chir. et phaim., 1789, t. LXXVIII, 
p. 525 à 386.) 

BURGUET (Jean-Auguste), ex-chirurgien de la marine, né à Bordeaux (Gi- 
ronde). — Réflexions sur la doctrine des crises. Paris, 1817, thèse in-4° 
de 58 pages. 

BUROLLEAU (S L ), ex-chirurgien de niarine, né à Angers 

(Maine-et-Loire). — Dissertation sur l'emploi diététique et médical du 
sucre. Paris, 1815, thèse in-4** de VI-50 pages. 

BUROT (Prosper-Ferdinand), médecin de 2* classe, né à Mareniîes (Cha- 
rente-Inférieure). — Des phénomènes réflexes, considérés au point de vue 
du diagnostic, dans les maladies du système nerveux. Paris, 1872, thèse 
in- 4* de 40 pages. 

BUSSEUIL (François-Louis), chirurgien de la marine, né à Nantes (Loire- 
Inférieure). — Considérations particulières sur les fièvres bilieuses. Paris, 
1815, thèse in-4* de 27 nages. 

— Lettro sur quelques médicaments dès nègres. (Journal de pharmacie y 
1825, 2'série, t. IX, n. 521.) 

— Voyage de Bougainville (Thétis et Espérance) : Zoologie. Paris, 1857, 
2 vol. in-4^ 



[BUT-CAL] DES MÉDECINS ET DES PIIAUMACIENS DE L\ MARINE. 41 

BUTEL (Henri-Carolin), pharmacien de la marine, né k Saint-Hylaire-Petit- 
Ville (Manche). — Synthèses de pharmacie et de chimie. Paris, 1872, in-4'' 
de 11 pages. 

CABISSOL (Louis- Jean-Dominique), chirurgien de 1'* classe, né à Toulon. — 
Quelques considérations sur l'hygiène navale. Montpellier, 1831, thèse in- 
4* de 23 p. 

— Du coton écru dans Térysipèle, observations recueillies dans le service de 
M. Reynaud, !•' chirurgien en chef. (Joum. des connaiss. médic. chir,, 
1836, n» 8, p. 522.) 

— Note sur l'emploi de Tiode dans le traitement de Thygroma ou hydropisie 
des bourses muqueuses articulaires. (Bull, de théi-ap., 1838, t. aIV, 
p. 94.) 

— Des avantages de Texpectation dans les fractures comminutives des mem- 
bres et les plaies des grandes articulations. Observations recueillies dans 
la clinique chirurgicale de M. Reynaud, 1" chirurgien en chef de la marine 
à Toulon. (Idem, 1839, t. XVI, p. 276.) 

— Quelques considérations pratiques sur le traitement des affections véné- 
riennes recueillies à la clinique chirurgicale de M. Reynaud, 1*' chirurgien 
en chef de la marine à Toulon. (Idem, id», t. XYII, p. 298.) 

— Suite de Tobservation et résultats de l'autopsie du nommé Gloria, mort 
d'une affection tuberculeuse cinq ans après la guérison d'un anévrysme de 
la crurale par les applications froides. (Gaz. médic, de Paris, 1841, p. 585.) 

GABON DE MËSORMEL (Alexandre), chirurgien de la marine, né à Plouescat 
(Finistère). — De la pneumonie aiguë. Montpellier, 1836, thèse in-4' de 
16 p. 

CACAiJLT (Christophe), officier de santé entretenu de la marine, né à Surgères 
(Charente-Inférieure). — Essai sur Thémicrânie périodique irrégulière, ou 
migraine des gens du monde. Montpellier, 1818, thèse in-4° de 42 p. 

CADASSUS (Célestin), chirurgien de 2* classe, né à Bages (Aude). — Quelques 
considérations sur une maladie observée à bord d'un navire de TEtat. 
Montpellier, 1829, thèse in-4« de 18 p. 

CADRAN ( ), chirurgien des vaisseaux du roi à Brest. — Observation 

d'un gros calcul dans le rein sans douleur. (Colled. académ., 1781, t. VI, 
p. 510.) 

CAHAGUET (Guillaume-Pierre-François), ancien médecin des armées de terre 
et de mer. — Aperçu sur quelques symptômes de fièvres pernicieuses ou 
ataxiques en Zélande et sur leur traitement. Paris, 1807, thèse in-4° de 
14 pages. 

CAILLAlfD(Jean), officier de santé de 1" classe de la marine. — Considéra- 
tions générales sur la saignée. Paris. 1806, thèse in-4° de 40 p. 

CAILLOT (Louis), chirurgien de 1" classe, né à Bauge (Maine-et-LoireJ. — 
De la convalescence qui succède aux maladies fébriles. Strasbourg, 1802, 
an X, thèse in-4*' de 32 p. 

— Notice sur la fièvre jaune qui vient de régner dans nos colonies, et sur la 
jaunisse. Brest, Impr. maritime, an XI, 1803, 1 vol. in-12 de 135 p. 

— Traité de la fièvre jaune, ouvrage couronné par la Société de médecine de 
Bruxelles, et adopté par le ministre de la marine pour les colonies fran- 
çaises. Paris, 1815, Crapelet, 1 vol. in-8" de xiii-323 p. 

— Eléments de pathologie générale et de physiologie pathologique. Paris, 
1819, Caille et Bouvier, 2 vol. in-8» de xxxij.520 et 430 p. 

CALLIÈRË (André-Nelcourt), médecin de 2" classe, né à la Guadeloupe. — 
Quelques considérations sur l'atrophie musculaire progressive. Montpellier, 
1870, thèse in-4% 45 p. 
CALVE (Prosper), chirurgien entretenu delà marine, né à Port-Louis (Mor- 



42 REPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [CALV-CARAJ 

bihan). Dissertation sur la dysenterie aiguë. Paris, 1831, thèse in-4*' de 
17 pages. 
CALVÉ (Victor-François), chirurgien de 1" classe, né à Port-Louis (Morbi- 
han). — Quelquei considérations sur la formation et Touverture des abcès 
du foie. Paris, 1826, thèse in-4'' de 25 p. 

— Rapport sur les sangsues du Sénégal. (Annal, marit, et colon., 1830, 
t. XLIIl, p. 154.) 

— Mémoire sur Tépidémie de fièvre jaune qui a ravagé les établissements de 
Gorée et de Saint-Louis du Sénégal pendant Tannée 1830. [Idenif 1832, 
t. XLIX, p.l37àl85.) 

CAMATTE (Auguste-François) , ex-chirurgien de la marine, né à Saînt-Cézaire 

(Var). — Essai sur la néphrite inflammatoire calculeuse et verihrneuse. 

Montpellier, 1835, thèse in-4» de 22 p. 
CAMBRAT (Louis-Marie- Joseph), ex- chirurgien de marine, né à Martiguy 

(Aisne). — Dissertation sur le scorbut. Paris, 1815, thèse in-4° de 22 p. 
GAMËSCASSE (Jean-Louis-Adolphe), chirurgien principal, né à Landernau 

(Finistère). — Quelques mots sur les maladies nommées fièvre jaune, cho- 

îéra-morbus et peste. Montpellier, 1837, thèse in-4*. 

— Quelques réflexions sur la prétendue fièvre jaune de Smyrne. (Gaz, méd. 
d'Oiient, mai, juin, juiUet, août, septembre 1859.) 

CAMPET (Pierre), médecin, ancien chirurgien en chef des hôpits^ux militaires 
à Cayenne, ne en 1726, mort en 1805. — Traité pratique des maladies 
graves qui régnent dans les contrées situées sous la zone torride et dans le 
midi de FEurope. Paris, 1802, CrouUebois, 1 voK in-8° de xiv-496 p. 

CAMUSET (Louis-Claude-Marie), chirurgien de marine, né à Lyon. — De 
l'anémié tropicale observée à la Guyane française. Montpellier, 1868, thèse 
in-4" de 50 pages. 

CANOLLE (Louis-André), ex-chirurgien de marine, né à Jonzac (Charente- 
Inférieure). — De rhémorrhagie utérine après Taccouchement; de ses 
causes et de son traitement. Montpellier, 1867, thèse in-4" de 45 p. 

CANOLLE (Louis-Joseph-Octave), chirurgien principal, né à Solliès-Pont (Var). 
— Traitement du cnoléra par les vapeurs sulfureuses. (Journ. des Connais, 
médico-chirurg, 1" mars 1854.) 

— De l'importance du diagnostic élémentaire au point de vue thérapeutique. 
Montpellier, 1861, thèse in-4» de 61 p. 

CANTELLAUVE (François-Louis), médecin de 2" classe. — Quelques obser- 
vations sur le traumatisme aux pays chauds. Paris, 1872, thèse in-4% 
39 pages. 

CANTIN Œ.-L.-S.), ex-chirurgien de la marine, né à Dax (Landes). — Essai 
sur le oec-de-lièvre. Montpellier, 1833, thèse in-4" de 25 p. 

— Du rhumatisme en général. Montpellier, 1834, thèse in-4" de 25 p. 
CAPDEVILLE (Georges- Adolphe de), médecin de 2* classe, né à Aix (Bouches- 

du-Rhône). — Secours à donner aux blessés pendant le combat à bord des 

bâtiments de guerre. Montpellier, 1868, thèse in-4* de 56 p. 
CARADEC (Jules-Marie-Paul), médecin de la marine, né à Toulon (Var). — 

Etude sur les fractures de la rotule. Montpellier, 1873, thèse in-4% 80 p. 
CARADEC (Louis-Marie), chirurgien de 2* classe, né h Crozon (Finistère). — 

Eléphantiasis des Arabes. Montpellier, 1850, thèse in-4" de 49 p. 

— Topographie médico-hygiénique du département du Finistère, ou guide 
sanitaire de l'habitant. Brest, 1861, Ed. Anner, 1 vol. in-S» de 344 p. 

— L'étude des pays chauds considérée dans ses rapports avec Thomme et 
surtout FEuropéen. Mémoire présenté à TAcad. des sciences le 28 août 
1865. (Gaz. médic. de Paris, 1866.) 

CARADEC (Théophile-Jules-François-Marie), chirurgien de 2* classe delà ma- 



[CARA-CATE] DES MÉDECINS ET DES PlIARMACtENS DE LA MARINE. 45 

• 

rineauport de Brest, né à Grozon {Finistère). — De lajpêricardite, et spé- 

cialeinent de son diagnostic. Paris, 1845, thèse in-4% 55 p. 
CARADEC. — Le choléra de Brest en 1866, spécialeoient observé dans le 

service des femmes àTHospicecivil. Paris, 1866, Germer Baillière (Brest, 

Lefournier, impr.), in-8* de 58 p. 
— De Tampulation de la jambe au lieu dit d'éledion, d'après le procédé de 

M. le professeur Marcellin Duval. (Gazette des hôpit., Paris, imp. Poussin, 

1872, in-8% 20 p.) 
CARBONNEL (Pierre-François-Auguste-Thomas), médecin de la marine, né h 

Pirou (Manche). — De la mortalité actuelle au Sénégal, et particulièrement 

h Saint-Louis. Paris, 1873, thèse in-4', 37 p. 
G ARLES (Jules), chirurgien de 1'* classe, né àBédarieux (Héraidt), le 58ep« 



— De rémigration. Relation médico-hygiénique de 5 voyaces à Témigration 
africaine et indienne de 1858 à 1862. Alontpellier, 1863, thèse in-4"de 52 p. 

GAROF (Jules-Angélique), ex-chirurgien de la marine, né à Brest (Finistère). 

— De rhépatite observée à la Martinique. Paris, 1853, thèse in-4' de 54 p. 
GARPENTIER (Georges- Alfred), médecin de 2« classe, né ï Brest (Finistère). 

— Quelques considérations sur les plaies pénétrantes de Tabdomen, avec 
issue de Tépiploon. Paris, 1870, thèse in-i" de 45 p. 

GARPENTIN (Henri-Bemard-Célestin), pharmacien professeur de la marine. — 
Rapport sur les eaux potables du Gamp-Jacob et les eaux sulfureuses du 
Mnlouba. (Gaz. offic. ae la Guadeloupe, 19 juillet 1859.) 

GARPENTIN (Louis-Victor) médecin de 1" classe, né h Soubran (Gharente- 
Inférieure). — Note sur une épidémie de fièvre typhoïde observée au Gamp- 
Jacob (Guadeloupe) (Arch,deméd. nav.y 1868, t. X, p. 220.) 

— Etude hygiéniaue et médicale du Gamp-Jacob, sanitarium de la Guade- 
loupe (Antilles françaises). Paris, 1875, thèse in-4", 60 p. avec 1 planche. 

GASSIEN (Paul-Guillaume), médecin de 1" classe, né à Grenoble (Isère). — 
Etude sur Thématurie chylcuse, d'après des observations recueillies à 
Salazie (ile de la Réunion). Montpellier, 1870, thèse in-4*, 36 p. 

CASTAING (Jean-Pierre^oseph), phavmacieu de 2* classe, né h Mauvezin 
(Gers). — Recherches de Tiode dans les urines des malades soumis aux 
frictions par la pommade iodée iodurée, dans la clinique de M. le pro- 
fesseur Delioux. (Bull, de théi'ap., 1861, t. LXl, p. 266 à 270.) ^ 

'- E^sai sur Témétique, chimie et toxicologie. Montpellier, 1866, thèse 
in-4'' de 57 p. 

CASTEL (François-Germain-Pierre-Anne], chirurgien de 2* classe, né à 
Montcontour (Gôtes-du-Nord). — Essai a un guide sanitaire de l'Européen 
au Sénégal. Montpellier, 1850, thèse in-4* de 58 p. 

CATALOGUE des plantes ^u jardin botanique de Rochefort, conformément 
h la méthode de Tournefort. Rochefort, 1793, in-12. 

CATEL (Alphonse-François), ex-chirurgien de la marine, né à Sainte-Marie- 
du-Mont (Manche). — Des fièvres intermittentes en général. Paris, 1847, 
thèse in-4% 27 p. 

CATEL (Blaise-Jeart-Louis), 1*' médecin en chef, né à Paris, le 14 novem- 
bre 1782, mort à Fort-de-France (Martinique) en 1863. — Dissertation 
sur la topographie médicale des prisons flottantes dites « pontons » , suivie 
de quelques considérations sur les maladies qui y régnaient. Paris, 1818, 
thèse in-4'* de 22 p. 

— Recherches sur les causes de la maladie épidémiquc qui a ravagé les îles 
de Saint-Louis et de Gorée, pendant Thivernage de 1830. (Annales marit. 
et colon., 1832, t. XUX, p. 685.) 



4i RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [GAT-CAVA] 

CATEL. — Rapport sur répidémie de fièvre jaune qui a éclaté à Saint-Pièrre 
(Martinique), pendant les premiers jours du mois d'octobre 1838, et qui 
continue de régner dans cette ville. (Idem, 1840, t. LXXIII, p. 40.) 

— Division des malades dans les hôpitaux de la Martinique. Extrait d'uti 
rapport du conseil de santé en date du 22 janvier 1842. (Idem, 1842, 
t. LXXIX, p. 504.) 

— Traitement des fièvres intermittentes à la Martinique. Extrait d'un rapport 
du 18 octobre 1842. (Idem, 1843, t. LXXXI, p. 663.) 

— Topographie médicale de la Pointe-du-Bout (Martinique). (Idem, 1845, 
t LXXXm, p. 144.) 

— Mémoire sur la dysenterie des pays chauds. (Idem, 1843, t. LXXXIII, 
p. 156 à 249, et tirage à part. Paris, 1842, Imp. royale, in-8'* de 98p ) 

— Considérations sur la fièvre jaune épidémique à la Martinique. (Idem, 
1844, t. LXXXVIll, p. 220.) 

— Rapport sur les eaux thermales de la Martinique. (Idem, 1846, t. XCVIII, 
p. 247 à 261.) 

— Hygiène coloniale : Rapport sur la maison coloniale de santé de Saint- 
Pierre (Martinique). (Journal offic. de la Martinique, 20 mai 1848.) 

CATELAN (Jules-Aimé-Antoine), médecin de 2* classe, né à Saint-Jean 
d'Hérans (Isère). — De Talbuminurie dans ses rapports avec d'autres ma- 
nifestations morbides. Paris, 1872, thèse in-4% 29 p. 

CATTIN (Reine -Joseph), chirurgien -auxiliaire de la marine, né à Nolay 
(Côte-a'Or). — De la galvano-caustie ou application de la chaleur élec- 
trique dans les opérations chirurgicales. Paris, 1858, thèse in-4*. 

CAUDEIRAN (Louis-François), médecin en chef de la marine. — Observation 
d'une anasarque compliquée d'ascite avec exanthèmes. (Rec, pér, de la 
Soc. de méd. de Paris, 1797, t. II, p. 334 à 339.) 

— Histoire d'une maladie des voies urinaires avec des notes extraites du 
rapport qu'en a fait le citoyen Cullerier. (Idem, 1802, t, XIV, p. 172 
à 200.) 

CAURANT Œugène-Louis-Ernest), médecin principal. — Relation médicale 

d'un voyage de France à la Nouvelle-Calédonie, à bord de la frégate 

VIphigénie. — Paris, 1869, thèse in-4°. 
CAUVIN (Alphonse), chirurgien de marine, né à Toulon (Var). — De la fièvre 

intermittente pernicieuse. Montpellier, 1844, thèse in-4'* de 54 p. 
CAUVY (Paul), médecin de la marine. — Des appareils employés dans les 

fractures de la jambe. Paris, 1869, thèse in-4° de 40 p. 
CAVALIER (François-Louis), ex-chirurgien major des armées de terre et de 

mer, né à Lorgnes (Var). — Dissertation sur l'asthme. Paris, 1817, thèse 

in-4** de 33 p. 
CAVALIER (Jules- Adolphe), pharmacien de 1" classe de la marine. — Note 

sur la météorologie de la Guadeloupe. (Gazette offic. de la Guadeloupe, 

2 novemb. 1860.) 

— Recherches sur diverses espèces du genre hydrocotyle. (Idem, 18 dé- 
cemb. 1860.) 

— Note sur les qualités comparées et sur le rendement, suivant le poids et la 
forme des pains, des farines françaises et américaines. (Idem, 26 décemb. 
1862.) 

— Note au sujet d'une brochure du docteur Pignoni, médecin-major du 
Surcouf, intitulée « Nouvelle application de l'électricité h la mécanique. » 
(Moniteur de la Martiniq., 6 octob. 1868.) 

CAVALIER (Louis-Amédée), pharmacien de la marine. — Note relative au 
chlorure d'argent. (Journal de pharmacie, 1830, t. XVI, p. 552. ) 

-- Tableaux synoptiques de botanique, présentant les caractères distinctifs de 
toutes les familles, do tous les genres et de toutes les espèces de plantes 



CAVA-CES] DES MÉDECINS tT DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 45 

vasculaires qui ont été signalées comme croissant dans le département du 
Var. Toulon, 1843, lithogr. Imbeçt, in-4« de 100 p. 

CAVALIER. — Notice sur deux plantes à ajouter à la flore de France. Tou- 
lon, mai 1848, Imberl, in-8% 14 p. avec planches (aulographié). 

CAVALIER ( ) et Sechier. — Description d'une nouvelle espèce de 

champignon. (Annal, des scienc. natur.y 1825, 2* série, t. III, p. 251.) 

CAVALIER (Victor-Charles), chirurgien de 1" classe, né à Toulon (Var). — 
Extrait du journal de M. Cavalier, embarqué en chef sur la corvette do 
chdiVgQV Ariége, en 1824, 25, 26. (Annal mariL et colon., 1826, t.XXIX, 
p. 274 à 289.) 

— Ess:)i sur la marche à suivre dans la rédaction des rapports de médecine 
nautique, suivi de quelques considérations sur le placement de Thôpital, 
rembarquement et la conservation des médicaments à bord des bâtiments 
de TEtat. Montpellier, 1835, thèse in-4« de 49 p. 

CAVEUX (Aimé-Julien), ex-officier de santé en chef, né à Lorient (Morbihan). 

— Dissertation sur la phthisie pulmonaire. Paris, 1811, thèse, in-4** de 
18 p. 

CAZENEUVE (Henri), ex-chirurgien auxiliaire, né à Sombron (Hautes-Pyré- 
nées). — Quelques considérations sur le traitement des rétrécissements 
organiques de Furèlhre et sur la périnéotomie plus particulièrement. Mont- 
pellier, 1857, thèse in-4'* de 43 p. 

CÊDONT (Marie-Félix- Jules), médecin de 1" classe, né à Tonnay-Charente 

iCharente-Inférieure.) — Remarques sur la fièvre jaune observée : 1" à la 
lartinique dans les hôpitaux en 1853 et 1855; 2* à la Havane sur le brick 
le Mercure en 1861. Paris, 1863, thèse in-4*' de 56 p. 

— Relation de Tépidémie de fièvre jaune qui a régné à Corée en 1866. 
(Arch, de méd. nav.t 1868, t. IX, p. 334 à 356.) 

CERF-MAYER (Jules), médecin de 1" classe, né à Brest. — Deux années de 

séjour à Alexandrie d'Egypte. Paris, 1869, thèse in-4°. 
CERISIER (Alexis-Aimé-Joseph), médecin de 2* classe, né à Brest (Finistère). 

— Souvenirs médicaux d'une campagne sur les côtes de Madagascar en 
1861, 62, 63 et 64. Montpellier, 1866, thèse in-4» de 64 p. 

— Guide médical à Tusage de MM. les capitaines de la marine du commerce '. 
^Saint-Denis (Réunion), 1868, A. Roussin, 1 vol. in-8" de 678 p. 

CESAR (F.-A.-J.), officier de santé entretenu de la marine, né à Rochefort. 

— Essai sur le service de santé à bord des bâtiments de TEtat. Montpellier, 
1837, thèse in-4\ 

' Voyez aussi : 

DU COMMUN (Henri), docteur. — Avis aux capitaines navigateurs. Instruclioûs 
courtes et médicales rédigées succinctement pour guider les capitaines naviga- 
teurs qui, n'ayant pas de chirurgien à bord, emportent un cofTre de médica- 
ments, dangereux s'ils s'cii servent mal, etc. Nantes, 2 octobre 1816. ^Victor 
Mangin, in-4<* de 8 p. 

GERMAIN (B ), pharmacien au Havre. — Pilote médical, ou Manuel de 

santé à l'usage des capitaines qui voyagent sans chirurgien ; ouvrage utile aux 
marins et passagers. Le Havre, 1856, Morlcnt, iri-18. 

bUTOUQUET (H.-Ernest), ex-chirurgien aux armées. — La médecine en mer, ou 
Guide médical pratique des capitaines au long cours, à l'usage des chirurgiens de 
la marine du commerce et des gens du monde ; avec 2 planches d'anatomie li- 
thographiée?. Paris, 1841. Bachelier, 1vol. in-S» de 264 p. 

MOULINiÉ (J.). — L«î médecin de mer, ou Conseils hygiéniques et thérapeuti- 
ques à donner aux malade?^ pendant les traversées. Bordeaux, 1841, Lavigne 
(Paris, Baillière). 1 vol. in-8*. 

HIET (Charles), médecin de la marine, DEYERRE et DU PRAY. — Instruction 
médicale pour MM. les capitaines de navire qui n'embarquent pas de chirurgien. 
1860, in-8»; Robiquet, l'^édit., 1851. 



46 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [CES-CHAN] 

CÉSILLY (Auguste-Hippolyte), chirurgien de la marine, né à Seyne (Basses- 
Alpes). — Observalions sur le dragonneau ou ver de Médine. Paris, 1858, 
thèse in-i*» de 38 p. 

ClIABASSU (Antoine-Albert), médecin principal, né à Toulon. — Des pyreiies 

en général. Paris, 1856, thèse in-4.» de 63 p. 

— De remploi de la racine de gentiane jaune contre Tintoxication paludéenne. 
(Union médic.^ 1860, nouv. série, t. V, p. 137.) 

— Quelques considérations sur Féliologie et la thérapeutique de la fièvre 
jaune. (Wem, 1863, nouv. série, t. XVII, p. 339.) 

— Quelques observations sur la colique sèche. (Idenif tJ., nouv. série, t. XX, 
p. 135 et 163.) 

^ Cas de colique sèche observé à Thôpital maritime de Brest. (Gaz. des hôpir 
taux, 31 mars et 7 avril 1864, p. 149 et 162.) 

— Quelques considérations sur la nature et le traitement du rhumatisme. 
(Vnion méd.y 1864, nouv. série, t. XXI, p. 61 à 65.) 

— Moyens employés pour guérir le choléra pendant Tépidémie de Brest. Brest, 

1868, 2« édition, Roger fils, impr., in-8» de 16 p. 

— Moyens employés pour guérir la variole. Brest, 1869, Gadreau, impr., 
in-S'^de 12 p. 

CIIABBERT (Eustache-Joseph-Alphonse), médecin de 1" classe, né à Albi 
[Tarn), mort à Cherbourg, le 17 février 1873. — De la fièvre bilieuse 
nématurique observée au Sénégal. Montpellier, 1866, thèse in-4'' de 
48 p. 

CIIABËRT ( ), chirurgien réal des galères et de leurs hôpitaux, 

maître-chirurgien juré de la ville de Marseille. — Observations Je chi- 
rurgie pratique. Paris, Jean Mariette, 1724, 1 vol. in-12 de 476 p., et 
Amsterdam, 1726, Frédéric Bernard. 

ClIADEBEC (Emile), ex-chirurgien de marine, né à Tulle (Corrèze). — Du 
redressement de la fausse ankylose du genou. Montpellier, 1860, thèse 
in-4*' de 40 p. 

CHAIGNEAU (Alexandre), ex-chirurgien auxiliaire de la marine, né à Thou 
(Charente-Inférieure). — Essai sur la pneumonie aiguë simple. Montpel- 
lier, 1832, thèse in-4» de 17 p. 

CHAILLOUX (Joseph-Adolphe), aide-médecin de la marine, né h Rochefort 
(Charente-Inférieure). — Des occlusions internes de Tintestin. Montpellier, 

1869, thèse in-4'. 

C II ALEIX (Eugène), chirurgien de 2" classe. — Enchondrome des parties molles 
de la cuisse gauche, extirpation par Técrasement linéaire. Guérison (hôpital 
de la marine à Rochefort. Service de M. Maher). (Gaz. des Hôpitaux, i»63, 

• p. 162.) 

CHALMET (Barthélem Y-Marie-Nicolas), aide-médecin de la marine, né à 
Brest (Finistère). — De l'emploi du mercure dans la syphilis. Paris, 1872, 
thèse m-4'. 56 pages. 

CHALUPT (G.-J.-V.), ancien membre du Conseil spécial de santé de la Gua- 
deloupe. — Essai sur les convulsions les plus fréquentes des enfants en 
état de fièvre, observées pendant plusieurs années à la Guadeloupe. Pa- 
ris, 1 824, thèse in-4% 68 pages. 

CHAMBEIRON (Eugène), chirurgien de la marine, né à Pignans (Var). — Con- 
sidérations générales sur les sympathies des organes du corps humain* 
Montpellier, 1849, thèse in-4% de 59. 

CHANIAC (Edouard dej, chirurgien do la marine, né à Berlin (Prusse). — 
Observation d'une épidémie de diarrhée accompagnée de vomissements. 

(Lancette française, Gaz* des Hôpit, civils et mi7iï,, Sdécemb. 1831, n"84, 
t. V, p. 336.) 

— Remarques et obsertations sur le choléra-morbus au Mexique en 1835, 



[CIIÀN-CIIAR] DES MEDECINS ET DES PnÂRMÀGIENS DE LA MARINE. 47 

et sur remploi du guaco. (Gaz. méd. de Paris, 1835, 18 juillet, p. 452, 
i.lH, n" 29, et Journal des connaiss. médic, chirurgie. Nov. 1855, 

n« 5, p. 204.) 
CHANIAC. — Emploi du Guaco dans le choléra-morbus. (Annuaire de ihéra- 

peutique de Bouchardat. Année 1846, p. 73.) 

— Du cholcra-morbus. Paris, 1847, thèse iih-4" 
CIIANOT ffrançois-Auguste), médecin de 2* classe, né à Rocheforl (Gliarcnle- 

Infcrieure). — Eau minérale de Salazie (ile de la Réunion). Paris, 1860, 

thèse in-4'*, de 162 pages. 

— Note sur Mahé (Inde française)* (Archives de méd. navale, t. XVIII, 
1872, p. 5.) 

CIIANU Claude- Joseph-Auguslc-G abri el), médecin de 2* classe, né h la Poinlc- 
à-Pilrej Guadeloupe). — De la blépharitc. Paris, 1867, thèse in-4", 46 p. 
CllAPEL ( T. ), chirurgien-major de la marine. — Dissertation sur un nou- 
veau bandage pour la réduction des fractures de la clavicule, suivie de quel- 
3ues observations qui en constatent les avantages. Paris, 1810, thèse in-4'', 
e 21 pages. 

— Observations sur une grenouillette d'un très-grand volume. (Bull, de la 
Soc. médic. d'émulation de Paris, 1810, t. V, p. 396.) 

CHAPOTIN (Charles), médecin et chirurgien-major de Thôpital militaire de 
nie de France. — Observations sur le Dragonneau, (Idem^ id., p. 308). 

— Topographie médicale de Tîle de France. Paris, 1812, thèse in-4'' de 
104 p. — Paris, 1812, Crochard, in-8'*, de 184 pages. 

— Elirait d'une observation sur une espèce particulière d'entérocèle, com- 
muniqué à la Soc, médic. d' Émulation ^ par le docteur Horace Garneri de 
Turin. (Journal de méd. chir. pharm. de Corvisart, 1813, t. XXVI, 
p. 163.) 

CHAPUIS (Guillaume-Denis-Jules), médecin en chef, né à Nuits (Côte-d'Or). 
— Essai sur Temploi du froid comme moyen de traitement. Paris, 1844, 
thèse in-4*' de 44 pages. 

— De la strychnine dans un cas d'éclampsie. (Annal, de thérap. médic. 
chir. etàetoxicol, deRosnetta. Sept. 1846, p. 234.) 

— Quelques mots sur Tépidémie de fièvre jaune qui a régné h Sainl-Pierre- 
Martinique en 1852. Saint-Pierre-Marlinique, 1852, irap. de la France 
d*outre'-iner, in-8*' de 20 pages. 

— Observations sur les cas de colique sèche qui ont été recueillis dans les 




.) 
Guyane française avec celui décrit 

sous les noms de Ghé-ham, ulcère de Cochinchine, de Saigon, ulcère an- 
namite. (Arch. de médec. navale, 1864, t. I, p. 375 à 382.) 

CHARBONNIER (Gustave-Adolphe), chirurgien àe la marine. — Observation 
sur VEssan d'Adanson (Pecten orhicularis Sw.) (Journal de conchylio- 
logie. 1853, p. 261.) 

CHARDIN (Germain), chirurgien de 1" classe, — Essai sur Tamputation djins 
l'articulation scapulo-humérale. Montpellier, 1814, thèse in-4° de 25 p. 

CHARDON DE COURCELLES. — Voir Courcelles. 

CHARGE (Alexandre), ex-chirurgien de la marine, né à Âix (BouchesMiu- 
Rhône). — Propositions de médecine et de chirurgie. Paris, 1832, thèse 
in-4' de 17 pages. 

— Nombreuses publications de médecine homœopathijue. 

ClIARLOPIN (Charles-Lucien), ex-chirurgien de la marine. -- Considéralions 
sur la dysenterie des pays chauds. Montpellier, 1868, thèse in-4*' de 39 p. 

CHARPENTIER (C-T.-A.), chirurgien de 1" classe, chirurgien-major du 
2» régiment de flottille impériale, né à Joigny (Yonne). — De rinllucnce 



48 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [CHAR CIIAS) 

des passions sur la production des maladies. Liège, 1808, J. Desoer, imp., 
in-8' de 100 pages. 
ClIARPENTlIiR. — Réflexions sur le scorbut et observation d'un étal scor- 
butique causé uniquement par des affections morales. (Jourti. univ. des 
se. médic, 1819, t. XV, p. 545 à 355.) 

— Observation sur l'épidémie qui a régné pendant les six derniers mois de 

1827, et qui dure encore sur les bords de la Nièvre et principalement à 
Guérigny et dans les environs. — Communiquée par Keraudren. (Idem. 

1828, t. XLIX, p. 189 à 197.) 

— Quelques recherches sur les causes de la périodicité de la fièvre inter- 
mittente. Marseille, 1828, Achard, in-8'*de 121 pages. 

— Choléra morbus grave traité et guéri par le tartre stibié. (Lancette fran- 
çaise (Gaz. des Hôpit.), 24 avril 1832, t. VI, n*» 24, p. 97.) 

CIIARRAULT ( ), chirurgien major des hôpitaux du roi à La Ro- 

chelle. — Observation sur une fracture du col du fémur. (Mém, de 
lAcad. roy. de chirurg., in-4% 1768, t. IV, p. 658.) 

CllARRUAU (Adolphe), chirurgien de la marine, né à Cbàteaubriant (Loire- 
Inférieure), le 2 décembre 1802; mort à Paris, le 12 janvier 1869. — 
Essai sur le choléra morbus. Paris, 1834, thèse in-4'* de 34 p. 

CUARVET (Joseph-Emile-Adolphe), chirurgien de 1" classe, né à Toulon (Var)' 

— 1" Des différences de Texcrétion urinaire selon les âges ; 2" Des symp- 
tômes ei de la marche de la cataracte ; 5'' De l'origine et du mode de ter- 
minaison de la bandelette des nerfs optiques ; 4" De Técoulement des 
liquides par des orifices et des canaux, applications à la circulation. Paris, 
1858, thèse in-4« de 41 p. 

CHASLON (Maurice), officier de santé de 1" classe au port de Rochefort, né 
à La Rochelle (Charente-Inférieure). — Essai sur la menstruation. 
Paris, an XU-1804, thèse in-4° de 55 u. 

CUASPOUL (Alexandre), chirurgien de 1" classe, né à Montagnac (Basses-Alpes) - 

— Observations de chirurgie : Taille médio-latéralisée. Fractures non con- 
solidées. Montpellier, 1857, thèse iu-4*' de 49 p. 

eu ASSANIOL (Barthélémy-Charles), 2« médecin en chef, né h Lorient (Mor- 
bihan). — Sur l'altération du sang dans la fièvre jaune. (Compt. rend, de 
VAcad. des se, 1855, t. XXXVU, p. 907.) 

— De l'influence des climats chauds et de la navigation sur la phlhisie pul- 
monaire. Strasbourg, 1858, thèse in-4° de 52p. 

— Observation de hernie inguinale étranglée chez la femme, pouvant être 
prise tout d'abord pour une hernie crurale. (Gaz, des hôpitaux, 22 avril 
I862,p. 187.) 

— Observation sur deux cas de ponction hypogastrique de la vessie, pra-' 
tiquée à sept années de distance sur le même sujet. (Un.méd., 1862., 
nouvelle série, t. XV, p. 509 et Gaz. des hôpitaux, 1865, p. 247.) 

— Considérations générales tendant à prouver les avantages d'un lien simple 
et fin dans la ligature des principales artères. (Bull, de la Soc.de chirurg.» 

1864, 2» série, t. IV p. 17 ) 

— Observation de disjonction épiphysaire de l'extrémité inférieure du fémur, 
avec sortie considérable de l'os par une vaste déchirure faite à la partie 
externe et postérieure, chez un enfant de neuf ans et demi. Résection for- 
cée delà partie sus-épiphysaire. (Gaz. rfes /ldp^ïa^^a;, 26 janvier 1864, 
n" 10, T). 59.) 

— Contributions k la pathologie delà race nègre*. (Arch, de méd, nav., 

1865, t. m, p. 505 à 520.) 

1 Voyez LEVAGHER (Michel-Gabriel), D. H., ne à Sainte-Lucie (Antilles) en 
1^02. — Guide incdicol des Antilles, ou Études sur les maindies des colonies, et 



[CIIAS-CIÎAU] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MAHINE. 49 

' CHÂSSANIOL. — La posthotomie au dix-neuvième siècle. (Bull, de la Soc. 
acad. de Brest, 1865, t. IV, p. 38 à 75.) 

— Purpura hemorrhagica y emploi remarquable du suc de citron comme mojen 
hénioslati(jue. (Àbeil. média ., 20 mai 1867.) 

— Observation de xiphopa^e, considérée au point de vue des manœuvres 
obstétricales,. (Union médicale, 1868, III* série, t. V, p. 428.) 

CHASSANIOL (Charles-Alberl),. médecin de !'• classe, né h Toulon (Var). -^ 
De la colique sèche dans les pays chauds. Paris, 1872, thèse in-4" de 
40 p. 

ClIAî^SELOUP DE CHATILLON (Eug.-Armand), chirurgien de la marine, né à 
Angles (Vienne). — De la dysenterie. Paris, 1849, thèse in-4'* de 56 p. 

CHASSEREAU (Antoine), ex-chirurgien de la marine. — Dissertation sur les 

Claies avec déperdition de substance Montpellier, 1815, thèse in-4* de 
8 p. 
CHASTANG (Elie), chirurgien de 1" classe né à G'ua (Charente-Inférieure).— 
Observation d'une opération césarienne pratiquée à Reykiawik (K^lnnde), 
le 24 juin 1865. (Arch. de méd. nav., 1865, t. IV, p. 482.) 

— Etude médicale sur l'Islande, campagne de la frégate mixte la Pandore 
Montpellier, 1866, thèse in-4"» de 59 p. 

— Conférences sur l'hygiène du soldat, appliquée suécialement nux troupes, 
de la marine. (Archiv. de médec. nav., t. XX, 1875, p. 5 et 81, et tirage 
à part, in-S** de 40 p., J. B. BaiHière et fils.) 

CHATELAIN )Mjïric-François-Anne), 1" pharmacien en chef, né le 26 juillet 
1785, à Avranches (Manche), mort à Brest le 5 novembre 1855. — Expé- 
riences relativement à une efflorescence sucrée qui se forme par la dessi- 
cation sur le varec palmé ou fucus palmatus de Linné. — Rapport de 
Dariiiel et Robiquet. (Bull, de la Soc. médic, d'émulation, 1811, t. VU, 
p. 49.) 

— Notice pour servir à l'histoire des calculs biliaires humains. Communiquée 
à la Soc. méd. d' émulât, par Keraudren. (Jowti, de méd. chir, pharm, 
de Corvisart, 1814, t. XXIX, p. 161.) 

— Notice sur une urine particulière rendue par une créole de Tile de France 
âgée de 40 ans, mariée et n'ayant point eu d'enfants depuis plus de dix 
années et paraissant jouir de la meilleure santé. [Journ. chirurg. de Le- 
roux, 1817, t. XXXIX, p. 125.) 

— Observations sur la conservation et la reproduction des sangsues. Toulon, 
1826, in-S" de 24 p. Paris, Lachevardière, 1826, in-8''de24 p. (Annales 
de la médecine physiologiq., 1826, t. IX, p. 97.) 

— Nouvelles observations sur la conservation et la reproduction des sangsues 
médicinales et officinales. (Annal, de la médecine physiologique, 1827, 
t. XI, p. 69, et tirage à part. Paris, 1827, imp. Lachevardière, in-8* de 
16 p.) 

— Notice sur la reproduction des sangsues. (Journ. universel des scien. 
médic, 1828, t. XLLX,p. 571.) 

CllAUMERY (Henri], ex-chirurgien auxiliaire de la marine, né à Aubagne 
(Bouches-du-Rhone). — De quelques applications de la méthode endorga- 
nique. Montpellier, 1860, thèse in-4» ae 69 p. 

CHAIJMETTE (Louis), chirurgien de 1" classe, né à Quimper (Finistère.) — 
Essai sur les fièvres intermittentes et sur l'administration du quinquina 
dans leur traitement. Montpellier, 1815, thèse in 4" de 42 p. 

CHAUMEZIÈRE (Auguste- François), chirurgien auxiliaire de 5" classe,, né à 
Charchigné (Mayenne). — Fièvre catarrhale épidémique observée à bord 

particulièrement sur celles Uie H, tîicp' lioirH. Pî?ri>; jJ?-B. BA}\\\ce'rim. 1 vol. 
in-8». 2* édi^, 1840; 3% 18^47, ■■'".'' 

lisY et Bëbcer, Bépcrt. bibliogr. ^ 



50 RÉl>ERTOmE BlBLlOGnAPfllQUE DES TRAVAUX fCHAU-CHEVJ 

du vaisseau le Duquay-Trouin, en 1863. Paris, 1865, thèse in-4% 41 p; 

CHADSSONNET (Marfe-Louis-Eugène), médecin auxiliaire de la marine, né 
à Donchéry (Ardennes). — De l'héméralopie aiguë. MontpeUier, 1870, 
thèse in-i". 

CUAUVET (...), médecin de Thôpital de Toulon. — Observation d'une con- 
formation extraordinaire. (Collect, académiq,, 1781, t. VI, p, 507.) 

CUAUVET (Victor-Lazare), pharmacien de 2* classe de la marine, mort à 
Toulon en 1841 *. — Rapport sur un écrit du marquis de Fleury intitulé : 
« Essai d'améliorations économiques à introduire dans la fabrication du sucre 
de canne brut. » (Annal, delà soc. iTagi'icult. de la Martinique, iO* li- 
vraison, 31 juillet 1840, p. 419.) 

— Analyse chimique de plusieurs eaux thermales, minérales, et autres 
des colonies. (Idem, 1840, p. 501.) 

CHAUVIN (Louis-François), ancien chirurgien delà marine, néà Sion (Loire- 
Inférieure). — Sur la nature et le traitement de la coqueluche. Paris, 
1857, thèse in-4% 29 p. 

CHAUVINEAU (Prudent), ex-chirurgien auxiliaire, né à Sauxay (Vienne). — 
De rhémorrhagie puerpérale. Pans, 1860, thèse in-4" de 40 p. 

CIlAVANOiN (Armand), chirurgien de 3' classe, né au Port du Lys (Charente- 
Inférieure). — Étude des différentes méthodes de traitement relatives k 
répiploon dans l'opération de la hernie étranglée : réduction, ligature, exci- 
sion, cautérisation et, en particulier, Me l'abandon de Tépiploon dans la 
plaie. Montpellier, 1870, thèse in-4% 52 p. 

CHAZE (Ernest-Jean-Baptiste), pharmacien de 1" classe. — Préparations. 
Sirop d'acide tartrique, extrait de cachou, pâte de jujube, pommade épis- 

E astique au garou, teinture de Mars tartarisée, bismuth purifié, acide cblor- 
ydrique, oxyde rouge de mercure, cyanure de zinc. Paris, 1866, thèse 
in-4». 

— Résumé des observations météorologiques faites à l'hôpital de la •Basse- 
Terre (Guadeloupe), du 1" octob. 1868 au 30 septemb. 1869. (Archiv.de 
méd. nav, t. XllI, 1870, p. 209.) 

CIIÉDAN (Ernest-Alexandre), médecin de 2" classe, né à Rennes (Ile-et- 
Vilaine). — De la luxation des phalanges des doigts. Paris, 1871, thèse 
in-4% '36 p. 

CHENU (J.-P.-M.), ex-chirurgien de la marine, né à Saint-Malo (Ile-et-Vilaine) 

— Observations sur la dysenterie dans les régions équatoriales, et plus 
particulièrement chez les marins. Paris, 1823, thèse in-i*», 26 p. 

CIIÊRON (Jules -François], médecin principal, néà Saint-Brieuc (Côtos-du- 
Nord), le 21 janvier 1820, mort à Guaymas (côte ouest du Mexique) le 
5 juillet 1866. — Du choléra et de la variole à bord du vaisseau, le Dti- 
guesclin, campagne de la Baltique en 1854. Montpellier, 1858, thèse in-4' 
de 40 p. 

CHEVAL (Elisée-Julien), médecin de 1'* classe, né à La Gacilly (Blorbihau). 

— Relation médicale d'une campagne au Japon, en Chine et en Corée. 
Montpellier, 1868, thèse in-4» de 91 p. 

CHEVALIER (Michel-Justin), médecin de 2* classe, né a Sierck (Moselle).' — 
La Guyane française au point de vue de l'acclimatement et de la colonisa- 
tion. Strasbourg, 1869, thèse in-4'*. 

CHEVALLIER (J.-Laurent), ancien chirurgien de la marine, né à Rocheforl. 

— Dissertation sur le sommeil. Paris, 1814, thèse in-4 de 16 p. 
CHEVANNE (Joseph), chirurgien de 1" classe, né à Brest. — Des ténias 

et de diverses méthodes employées pour les détruire, de leur cure radicale 

« VoyeziSctiee 5ïéctolojl(jlMr ait Cli«ûiver tioûi-^t. of^delkle la MartiniqnCi 26 
miii 1841). ' : : : 



[CIIEV-CIÎRE] DES MÉDECINS ET DES PHJUIMÂCIENS DE lA MARINE. 51 

)ar r 
le 22 



par récorce de racine de grenadier. Montpellier, 1834, thèse ia- 4' 



ae "l'A p. 

CHEVÉ (kmile-Joseph-Maurice), chirurgien de 2" classe, né à Douarncnez 
(Finistère) en 1804, mort à Paris le 26 août 1864 *. — Relation des épidé- 
mies de fièvre jaune qui ont régne à Gorée et à Saint-Louis pendant Tnivcr 
de 1830. (Paris, 1836, thèse m-4'' de 48 p. n" 65 et Journal hehd. de$ 
progr. des sciences médic, 1836, t. II, p. 33, 65 et 115.) 

CIIEVRIER (Jean-Bernard-Emile), chirurgien de 2" classe, né à Vcivans 
(Charente). — Hydropisie enkystée dos ovaires. Montpellier, 18ùl), thèse 
in-4'* de 36 p. 

CHEVRIER, (Jean-Gustave), pharmacien de 5* classe. — Synthèses de phar- 
macie et de chimie : soude caustique ; extrait de saturne ; sulfure de fer, 
chloroforme ; huile d'œuf ; acide oxalique ; éther acétique ; sirop simple ; 
tablettes de soufre. — Montpellier, 1868, thèse in-4». 

CHEVRIER (Modeste- Alfred), médecin de 2" classe, né à Rocbefort-sur-Mer 
(Charenle-Infér.). — Du sycosis et de ses rapports avec la teigne tonsu* 
rante. Montpellier, 1871, thèse in-4''. 

CHÈZË (Amable), ancien chirurgien-major des Vaisseaux du Roi. — Propo- 
sitions sur le rhumatisme aigu et externe, suivies d'observations qui con- 
statent Tefficacité du camphre dans celte maladie. Paris, 1808, tlièsein-4o. 

CHIRAC (Pierre), 1" médecin au port de Rochefort, né en 1650 à Conques 
en Rouerçue, mort h Versailles, le 1" mars 1732. — Observations sur les 
incommodités auxquelles sont sujets les équipages des vaisseaux et la ma- 
nière de les traiter. Paris, 1724. Impr. Roy., in-S". 

— Traité des fièvres malignes, des fièvres pestilentielles et autres avec des 
consultations sur plusieurs sortes de maladies. Paris, 1742, J. Vincent, 
2 vol. in-12«. 

CHIRURGIENS (Les) de la marine à l'ambulance de Kamicsch (Crimée). 

(Nouvelles Annales de la marine et des co/omc«, novembre 1855 et tirage 

à part. Paris, imp. P. Dupont, in-8% 11 p.) 
GHRESTIËN (A. -T.) chirurgien de la marine. — Etude du choléra-morbus à 

Tusaçedes gens du monde. Montpellier, 1835, in-8" de 87. ^ 

— De rinfluence des travaux et des découvertes anatomiques depuis Vésale 
sur les progrès de la pathologie générale. Thèse de concours pour la 
chaire dfe pathologie chnurgicale. Montpellier, 1835, in-4'' de 47 p. 

— De la percussion et de Tauscultation dans les maladies chirurgicales. 
Thèse de concours pour le professorat. Paris, 1842, in-4'. 

— Des maladies chirurgicales endémiques, déterminer les causes qui leur 
donnent naissance et la thérapeutique qui leur convient. Thèse de concours 
pour l'agrégation. Montpellier, 1845, in-4'', de 70 p. 

— Déterminer l'action des médicaments administrés k haute dose et les cas 
dans lesquels ils doivent être préférés. Thèse pour la chaire de clinique 
interne. Montpellier, 1848, in-J" de 94 p. 

— Examiner au point de vue critique Tétat actuel de la science et de la pra- 
tique obstétricales. Thèse de concours pour la chaire d accouchements. 
Montpellier, 1848, in^*» de 101 p. 

— Parallèle des maladies aiguës et des maladies chroniques au point 
de vue de la clinique médicale. Thèse de concours pour la cTiaire de 
clinique interne. Montpellier, 1848, in-4'* de 100 p. 

— De l'application des sciences physiques et chimiques à la pathologie et à 
la thérapeutique générales, en apprécier les avantages et les inconvénients. 

* Voyez Notice nécrologique sur le docteur Chevéi (Archiv. de med» nav^t t. Hi 
186i, p» 264.) 



52 RÉPERTOmE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [CHRE-CLEM] 

Thèse de concours pour la chaire de pathologie et de thérapeutique géné- 
rales. Montpellier, 1850, in-4"* de 80 p. 

CHRESTIEN. ^ De riramunité et de la susceptibilité morbides au point de 
vue de la clinique médicale. Thèse de concours pour la chaire de cli- 
nique médicale. Montpellier, 1852, in-^", 122 p. 

CHRÉTIEN (L.-A.), chirurgien entretenu de la marine, né à Fontenay (Ven- 
dée). — Considérations sur les moyens de rappeler à la vie les enfants 
qui naissent asphyxiés ou apoplectiques. Paris, 1815, thèse in-^** de 52 p. 

CHRISTINE (Marins), ex-chirurgien de 2" classe, né à Fréjus (Var). — Con- 
sidérations médicales sur Saint-Domingue * . Montpellier, 1853, thèse in-4° 
de 92 p. 

CITTE (François), ex-chirurçien de 2* classe. — De Tusage du quinquina et 
des règles de son application dans les fièvres intermittentes. Montpellier, 
an XII, 1804, thèse in-4^ 

CLÂVEL (Louis-CharlesJ, médecin de la marine. — De la dysenterie chro- 
nique des pays chauds et de son traitement par la diète lactée. Paris, 1875, 
thèse in-S" de 45 p. * , 

CLEMENCEAUX (Pierre-Emmanuel-Moïse), aide-médecin delà marine, né à 
Vars (Charente). — Des eniozoaires du cerveau humain. Paris, 1871, 
thèse in-4'* de 40 p. et tableaux. 




composées de l epme, des caractères généraux de celte espèce 
de difformité ? 4" Avec quelles maladies peut-on confondre les abcès froids? 
Montpellier, 1839, thèse in-4* de 28 p. 
CLEMOT (Jean-Baptiste-Joachim), 1" chirurgien en chef, memb. corresp. de 
TAcad. de méd , né à Rochefort le 17 juin 1776. mort à Rochefort le 
il juin 1852*. — Observations sur les abcès des poumons. Paris, an XII, 
1805, thèse in-4« de 16 p. 

— Eloge funèbre de M. Cochon-Duvivier, chirurgien en chef de la marine 
au port de Rochefort, ex-législateur, membre de la Légion d'honneur, etc., 
prononcé le 22 décembre 1815, à l'hospice civil, à la suite d'un service 
que lui firent faire les officiers de santé de la marine et la Société de lit- 
térature, sciences et arts. Rochefort, chez Jousserant, in-8" de 45 p. 

— Observations sur deux opérations de taiUe vaginale. (Journal de méd,, 
de chirurg. de Leroux, 1817, t. XL, p. 67.) 

— Résection du fémur. Mémoire suivi d'observations. (Adressé à V Acadé- 
mie de médecine le 24 mai 1836.) 

— Mémoire sur les fractures de la cuisse et du col du fémur. Lu ù l'Acad. 
de méd. le 24 mai 1836. (Journ, hebd. des progr. des scienc. et instit. 
médic, 1858, t. 11, p. 289.) 

— Discours prononcé le 26 juin 1842 à l'occasion de l'inauguration du buste 
de René Caillé à Mauzé, lieu de sa naissance. (Ann. marit. et colon,, 
1842, t. LXXVIII, p. 248, et tirage à pari. Rochefort, 1842, Mercier et 
Devois, in-8* de 52 p.) 

— Discours prononcé le 4 mai 1846, à l'ouverture du concours pour deux 
places de professeurs de médecine navale. Rochefort, 1846, Mercier et 
bevois, in-S* de 15 p. 

* Voyez M ABIT (J.). — Essai sur les maladies de Tannée de Saint-Domint^ue 
en l'an XI, et principalement de la fièvre jaune. Thèse de Paris, ISOi (an)illl). 

* Voyez pUPLOUY, métiecin professeur à l'école de Rochefort. — Élogo de 
J.-B.-Joachim Clémot, premier chirurgien en chef de la marine. (Discours d'ou- 
verture de l'année scolaire 1868-69, prononcé à l'école de médecine navale de 
Rochefort.) (Archiv. de méd, nav., 1868, l. X, p. 449.) 



[GLOZ-COLL] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MAIIINE. 53 

GLOZIER (Etienne-Victor), ancien chirurgien aide-major de la marine, né h 
Coulommiers (Seine-et-Marne.) — Dissertation sur l'érysipèle, ses variélés 
et son traitement. Paris, 1809, thèse in-4* de 23 p. 

COCHON-DUPUY (Jean), 1" médecin au port de Rochefort, né à Niort (Deux- 
Sèvres), le 11 avril 1674, mort à Rochefort le 10 octobre 1757. — His- 
toire d'une enflure au bas-ventre très-particulière. Rochefort, 1698, 
in-12. 

— Anatomie de TEcole de chirurgie de Rochefort, In-8*, mantucrit. Ce vo- 
lume ne traite que de la splancnnologie. (Bibliothèq. de P Ecole de médec. 
nav. de Rochefort, n* 1142 ) 

— Ostéologie, myologie et anatomie des viscères; pour seivirà Finslruction 
des élèves chirurgiens de Thôpital delà marine et aux démonstrations dans 
ramphithfâtre du port. 2 vol. in-8*, manuscrit. (Bibliothèq, de V Ecole de 
méd. nav. de Rochefort y n"* 1145.) 

— Manuel des opérations de chirurgie extrait des meilleurs livres. Toulon, 
1726, L. Mallard, in-12. 

— An post gravem, ah ictu vel cosm, capitis percuÈsionem, non jurante 
etiam iterata terebratione, dura meninx incisione aperienda ? I.uteliae Pa- 
risiorum, 1766, thèse in-4". (Extrait dans : Collection de thèses recueillies 
et publiées par le baron Halle. Paris, 1757, t..I, p. 58 à 68.) 

— Observation d'une fausse grossesse. (Collection académiq., 1754, f. I, 
p. 226.) 

— Communication à M. de Lagni sur un agneau monstrueux. (Histoire de 
V.Acad. roy, des scienc, 1718, p. 13, et Collect. académ., 1770, t. IV, 
p. 424.) 

— Observation sur deux muscles singuliers. (Académ. des «c.,1726, Col- 
lect. académiq., 1781, t. VI, p. 397.) 

— Observatiorf de volvulus. (Collect.' académique, 1781, t. Vf, p. 490.) 
C0I6NET (Baptiste-Jules), chirurgien de 2* classe, né k Rochefort (Charente- 
Inférieure). — Du nitrate d'argent, matière médicale et thérapeutiiue. 
Montpellier, 1857, thèse in-4*' de 37 p. 

COL (Pierre- An tome), chirurgien auxiliaire de 3* classe, né au Bourg d'Oisans 
(Isère). — Histoire médicale du poste militaire de Rach-tra (Cochinchine). 
Paris, 1864, thèse in-4» de 45 p. 

COLIN (Henri), ex-chirurgien de la marine. — Duspina bifida. Paris, 1868, 
thèse in^"* de 42 p. 

COLLAS (Augustc-Marie-Alcibiade), !•' médecin en chef, né à Brest. — Quel- 
ques considérations sur la dysenterie. Montpellier, 1845, thèse in-4'' de 
49 p. 

— Maladies des pays chauds. Observations recueillies à Pondichéry. (Rev, 
colon., 1852, t. VlH, p. 371.) 

•— Rapport sur une variété commune dans l'Inde du genre mylabris, douée 
de propriétés vésicantes. (Rev. colon., 1853, t. X, p. 473. Gaz. des hôpi- 
taux, 23 juillet, 1853, n*» 87, p. 351 , feuilleton.) 

~ Le choléra à File Maurice, lettre de Pondichéry le 16 juillet 1854. (Union 
médicale, 7 septembre 1854, p. 440.) 

— Note sur l'emploi médical et chirurgical de l'huile de foie de requin. 
(Rev. colon., 1856, t. XV, p. 266.) 

— Bel ou Vila, fruit de Vœgle marmelos (Corrigan). Note sur l'histoire natu- 
relle, les propriétés pharmaceutiques et les propriétés médicales de ce fruit, 
(/rfcm, id.,t. XVI, p. 220.) 

— Note sur l'empoisonnement par l'acide chlorhydrique. (Annal, dliyg.publ. 
etpriv.,mS, 2« série, t. IX, p. 209.) 

— Traduction de : « Considérations sur la fièvre jaune qui s'est déclarée à 
bord du R. M. S. steamer la Plata, au mois de novembre 1852, par 



64 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [COLL-COÎTE] 

MM. John Wjblin et A. Harvoy. M. D. Edin. » [Gaz. des hôpitaux, 20 mai 
1858, n» 58, p. 230 et 2i2 mai, n° 59, p. 235.) 
COLLAS. — Maladies des Indes orientales. Leçon sur la dégénération en- 
démique des os du pied. Pondichéry, 1861, in-8" de 63 p. 

— Note sur les propriétés dangereuses d'un poisson (Gobius mniger) qui se 
vend dans les bazars de Pondichéry. (Moniteur des établissements franc, 
dans rinde, 17 mai 1861.) 

— Maladies des Indes orientales. De la nature et du traitement du rajah ou 
anthrax non pestilentiel endémique à la côte de Goromandel et particulière- 
ment à Pondichéry. Pondichéry, 1860, in-8 de 16 p. 

— Note sur le Sola deUnde [JEschynomene aspera^ L.) {Btillet, de la Soc, 
d'ïicclimatation de Vile de la R&union^ t. I, 1863, p. 125.) 

— De Tacclimatation du caroubier, (/rfem, t. U, 1864, p. 44.) 

— Kote sur Tacclimatation à la Réunion d'une plante à racines alimentaires: 
YArracatcha. (Idem, t. 11, 1864, p. 124.) 

— Note sur l'emploi et racclimatation à la Réunion d'une plante (Pyrethrum 
carneum, le Pyrèthre du Caucase), ayant la propriété de détruire les pu- 
naises. (Moniteur de l'île delà Réunion, 6 avril 1864.) 

— Cas d'empoisonnement dus au tabac appliqué sur la peau.' (Arch. de méd. 
îiav., 1865, t. m. p. 91.) 

— Note sur Ja maladie décrite sous le nom à'aïnhum, observée chez les Hin- 
dous. (Idem, 1867, t. VIII, p. 357.) 

— Note sur la teigne des ongles (onychomycosis, Purser) indépendante de 
toute autre manifestation de favus. (Idem, id.y id., p. 453.) 

COLAS DE COURVAL (Arthur), ex-chirurgien auxiliaire, né à Verdun (Meuse), 

— Notes médicales recueillies durant une station dans les parages de Ma- 
dagascar. Paris, 1862, thèse in-4* de 84 pages. 

COLLIN (Nicolas-Louis), ex-chirurgien auxiliaire de 2* classe, né à Brest. — 
Quelques mots sur un nouveau mode de traitement des luxations de la 
cuisse, et en particuher de la luxation en haut et en dehors. Montpellier, 
1832, thèse in-4° de 19 pages. 

COLLONGE (Jean-Claude)^ ex-chirurgien auxihaire, né à La Vorpillière (Isère). 

— Quelques considérations sur les fièvres intermittentes. Montpellier, 1858, 
thèse in-4° de 46 pages. 

COLSON (Guillaume-Marins), médecin principal, né à Toulon (Var), le 18 juil- 
let 1824, mort au Gabon le 27 juin 1866. — Rapport médical sur les ma* 
ladies qui ont régné sur l'établissement pénitentiaire de Tllet-la-Mère 
(Guyane française), du 20 août 1853 au 6 août 1854. Montpellier, 1855, 
thèse in-4" de 36 pages. 

— Hôpital de Cayenne. De la dysenterie typhoïde. (Gaz. des hôpitaux^ 
19janvierl858, n«7, p. 26.) 

COMBE (Gustave-Jean-Baptiste-Antoine), médecin de 2° classe, né à Malle- 
mort (Bouches-du-Rhône). — Quelques considérations sur les fièvres inter- 
mittentes. Montpellier, 1865, thèse in- 4% 52 page$. 

COMBEAUD (Paul), médecin de 2» classe, né à Rochefort (Charente-Inférieure). 

— Considérations sur la galvanocaustie. Montpellier, 1872, thèse in-4» de 
48 pages. 

COMBETTE (J.-M.), ci-devant chirurgien en chef de la marine, né à Paris. — 
Essai sur la topographie médicale de Brou, troisième canton de l'arron- 
dissement communal de Châteaudun, chef-lieu de la deuxième sous-pré- 
fecture du département d'Eure-et-Loir. Paris, 1 806, thèse in-4» de 1 9 pages. 

COMEIRAS (Jean-Raymond-Auguste de), chirurgien principal. — Topographie 
médicale de Tarchipel de la Société. Montpellier, 1845, thèse in-4'' de 
110 pages. 



[COME-CONS] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MAUINE. 55 

COMEIRAS, — De la chirurgie aux iles Marquises. (Rev, médic, chirurgie, de 

Paris. 1847, t. II, p. 190,) 
COMITÉ DE VACCINE ÉTABLI A LA BASSE-TERRE (Guadeloupe)». 

— Avis officiel sur les vaccinations. (Gazette officielle de la Guadeloupe^ 
25 avril 1819.) 

COMMISSION SANITAIRE DE VILE BOURBON*. — Note sur une ma- 
ladie épidémique à marche insidieuse et irrégulière. (Gazette de Vîle 
Bourbon, 29 janvier 1820, n" 213.) 

— Conseils sanitaires au sujet de Tépidémie régnante. (Idem, 5 février 1820, 
n« 2U.) 

— Conseils sanitaires et préceptes d'hygiëne privée. (Idem, 28 octobre et 
25 novembre 1820, n" 252 et 256.) 

— Conseils sanitaires aux habitants de la colonie. (Idem, 17 novembre 1821, 
n-507.) 

— Note sur les eaux minérales factices. (Idem, 5 janvier 1822, n" 314.) 
COMMISSION SANITAIRE DE VILE DE LA RÉUNION^. — Instruc- 
tion sur les premiers soins à^donner aux personnes malades du choléra^. 
(Moniteur de Vile de la Réunion, 30 mars 1859, n* 701.) 

COMTE (Augustin-André), médecin de 1'* classe, né à Digne (Basses-Alpes). 

— Quelques observations cliniques; réflexions et souvenirs qu'elles sug- 
gèrent. Montpellier, 1866, thèse in4'' de 62 pages. 

CONÀN (Hippolyte), ex-chirurgien de la marine, ne k Saint-Brieuc (Côtes-du- 
Nord). — Considérations siu* Tétat sanitaire de la frégate la Poursuivante 
pendant la campagne de la mer Baltique (1854). Pans. 1862, thèse in-4* 
de 32 pages. 

CONOR (François-Louis), médecin de la marine, né à Saint-Brieuc (Côtes- 
du-Nord). — Du tétanos spontané a frigore. Paris, 1870, thèse in-4'>, 
38 pages. 

CONSEIL DE SANTÉ DE BREST. — Abrégé pharmaceutique à l'usage 
des. hôpitaux mihtaires et de ceux de la marine. Liberté, égalité, frater- 
nité, soyons dignes d'être républicains. Brest, an II, R. Malassis, 1 vol. 
in-4° de 54 pages. 

— Rapport sur des sangsues provenant du Sénégal. (Annal, marit, et colon», 
1837, t. LXIV, p. 686.) 

CONSEIL DE SANTE DE CAYENNE. — Extrait d'un rapport sur des 
expériences relatives k la reproduction des sangsues. (Annal, marit. et 
colon., 1831, t. XiV, p. 304.) 

— Note au sujet de l'usage de l'écorce d'Assacu (Hura crepitans), contre la 
lèpre' (Feuille de la Guyane française, 9 octobre 1847.) 

^ De la lèpre et de son traitement par TAssacu (Hura brasiliensis, sablier 
de la Guyane et des Antilles.) (Idem. Supplément du numéro du 11 mars 
1848.) 

^ Rapport médical^ sur l'épidémie de fièvre jaune de la Guyane française 

* Composé de : Ghopitre, chirurgien en chef; Nègre, médecin de 2' classe ; Bi- 
quette, pharmacien en chef. 

* Composée de : Labrousse, président ; Rivière, Gay, Privain, Merandon, secré- 
taire. 

5 Composée de : Laugaudin, L'Hermite, Hugoulin, Legras et Petit (L.-A.), mé- 
decin en chef, président. 

* VINSON (Aug.) — Documents pour servir à l'histoire de Fintroduction du 
choléra à l'île de la Réunion en 1820 et 1859. iBullet. de la Soc, des sciences 
et arts de Vile de la Réunion, année 1871, p. 43.) 

^ Membres du conseil : Salva, Roux, Leprieur, Caillard, Aug. Roux. 
® Les membres du Conseil de santé : Ginouvès, Senez, Erbel, Reboul, Caillard, 
président. 



50 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [CONS-ÇOQUJ 

en 1850 et 1851, adressé à M. le ministre de la marine et des colonies 
par les membres du conseil de santé de Cayenne. Cayenne, 20 mars 1851, 
imprimerie du Gouvernement, in-8° de 48 pages. 

CONSEIL DE SANTÉ DE CAYENNE. — Extrait du rapport médical sur 
Tépidémie de fièvre jaune de la Guyane française en 1850 et 1851. (Nouv. 
Annal, de la mar. et des colon. 1852, t. VIU, p. 153. Rev. colon., 1852, 
t. IX/p. 176.) 

CONSEIL DE SANTÉ DE LA G[/AZ)ELOï/P£ ^ — Instruction sur la vac- 
cine. (Gazette offre, de la Guadeloupe, 20 aoiit 1819.) 

— Séparation des malades dans les hôpitaux. Extrait d'un rapport en date du 
17 mars 1842. (Annal, marit. et colon., 1842, t. LXXIX, p. 506.) 

— Instruction médicale en prévision de Tinvasion du choléra*. (Gaz. offic. 
de la Guadeloupe, 10 février 1854.) 

CONSEIL DE SANTÉ DE LA MARTINIQUE. — Rapport sur les causes 
présumables de la réapparition de la fièvre jaune aux Antilles. (Annal, 
marit. et colon , 1840, t. LXXIIf, p. 322.) 

CONSEIL SUPERIEUR DE SANTÉ. — Instruction médicale pour les ca- 
pitaines et les patrons des navires qui font la pêche en Islande. Paris, im- 
primerie impér., 1869, in-8% 27 pages, et Paris, 1872, Robiquet libr., 
in-8°, 16 pages. 

— Composition de la boîte de secours pour les noyés. Instruction pour les 
soins à donner aux noyés et sur le mode d'emploi des objets contenus dans 
la boîte de secours. Paris, 28 avril 1870, iu-8% 8 pages. 

CONSTANT (Louis-Auguste), ex-chirurgien de 2* classe. — Essai sur le scor- 
but. Montpellier, 1866, thèse in-4" de 23 pages. 

CONSTANTIN (Armand), pharmacien de 3* classe, né h Brest. —Note sur 
Témulsion des gommes-résines et des résines. (Jottrna/ de pharmacie,\Shi, 
t. XXXI, p. 38, et Rulletin de thérap., 1854, t. XLVII, p. 34.) 

— Résumé du voyage d'exploration de M. Coste, membre de l'Institut, sur 
le littoral de la France et de Tltalic. (Rullet. de la Soc. académique de 
5mf, t. II, 1861-1862, p. 129.) 

— De la peste bovine, ou typhus contagieux des bêtes à cornes, observée à 
Landerneau, et des moyens hygiéniques qui ont été employés pour la 
combattre. (Idem, t. VII, 1871-1872, p, 175, avec une carte.) 

CONSTANTIN (Jacques), chirurgien en chef, né à Rochefort (Charente-Infé- 
rieure, le 23 juin 1797, mort dans cette ville le 12 juillet 1867. — Essai 
sur la dysenterie, considérée principalement chez les marins. Paris, 1826, 
thèse in-4'* de 41 pages. » 

— Observation de fièvres intermittentes, guéries par la décoction de feuilles 
de houx. (In: « De l'efficacité des feuilles de houx dans le traitement des 
fièvres intermittentes. » Paris, J.-B. Baillière, 1831, p. 43 et 56.) 

— Observations de lésions du foie. (Journal hebdomad. des progrès des 
sciences médic, 1834, t. II, p. 5.) 

CONTRIBUTIONS A LA GÉOGRAPHIE MÉDICALE. — Documents re- 
cueillis et mis en ordre par le D' Le Roy de Méricourt, médecin en chef, 
directeur de la rédaction des Archives de médecine navale. (Arch. de méd. 
navale, 1864, t. II et suiv.) 

COQUEREL (Jean-Charles), médecin de 1" classe, né à Amsterdam le 2 dé- 
cembre 1822, mort à Salazie (ile de la Réunion) le 12 avril 1867^ — 
Note sur une espèce nouvelle de musaraigne trouvée à Madagascar. (Annal. 

* Composé de : Delorme, médecin du roi; Chopitre, D. M., chirurgien du roi ; 
Riquettc, pharmacien du roi.' 

« Composé de : Vardon, Walther et Dutroulau, président. 

» Notice nécrologique sur Ch. Coquerel, par Léon Fairmaire. (Annales de la 
Soc, entomologique de France, 1868, t. Vill, p. 501.) 



[COQU-COQUJ DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MAHINE 57 

des scienc. natur., 1848, 5' série, t. IX, p. 195; Rev. eiMag. de zoologie, 
1849, 2* série, t. I, p. 95.) 
COQUEREL. — Noie sur une nouvelle espèce du genre Phyllomorpha (Ma-- 
dagascariensis). (Ann.de la Soc.entomol. française, 1818, p. 152.) 

— Description d'un diptère de Madagascar : Phora camariana. (Idem, id., 
p. 188.) 

— Note sur les habitudes des Tanrecs et de VÉricule. (Revue de zoologie, 
1848.) 

— De la cécité nocturne. Paris, 1849, thèse in-4'. 

— Observations entomologiques. Description de coléoptères nouveaux re- 




5- partie. (Idem, id., p. 529.) — 6- partie. (Idem, 185G, t. IV, p. 305.) 
— 7- partie. (Idem, 1859, t. VU, p. 239.) 

— Note sur les métamorphoses du Silvanus sexdentatus, (Idem, 2* série, 
1849, t. VII, p. 172.) 

— Propriété qu'a la Cicindela trilunaris de marcher snr l'eau. (Idem id., 

p. LXII.) 

— Observations entomologiques sur divers coléoptères recueillis aux Antilles. 
(Idem, id,, id., p. 441.) 

— Note pour fervi^rà l'histoire de VAëpus Robiniiel description de sa larve. 
(Wem, 1850, t. VIII, p. 529.) 

~ - Note sur quelques insectes (coléoptères) recueillis à Lisbonne, et sur des 
sauterelles qui pondent leurs œufs dans le bois. (Idem, id.,id.. Bull., 
p. 44.) 

— Note sur h prétendue poussière cryptogamique qui recouvre le corps de 
certains insectes. (Rev. et Magasin de zooL, 1850, 2" série, t. 11, p. 139, 
et Annal, delà Soc. d'eniom. franc., 1850, t. VIlï, p. 13.) 

-Monographie du genre Poiamophilus. (Idem, 1851, 2* série, t. Ill, 
p. 591.) 

— Note sur la coloration de la mer h Madagascar, due à uiie algue microsco- 
copique. (Mém. Société de Biologie, 1854.) 

— Sur les bombyx qui produisent la soie à Madagascar. (Bull, de la Soc. 
d' acclimat., pn\'\er 1855 et tirage à part. Paris, Guiraudet, 1855, in-8'*, 
8 pages.) 

— Description de parasites anormaux d'un figuier de Pile Bourbon. (Idem, 
1855, 2- série, t. VU, p. 365 et 422, et tirage à part, 1855, in.8% 15 p. 
et 1 planche.) 

— Note sur des larves appartenant à une nouvelle espèce de diptère (lucilia 
hominivorax) développées dans les sinus frontaux de l'homme à Gayenne. 
(Annal, delà Soc. eniomolog. de France, 1858, 3* série, t. VI, p. 171 à 
176, avec 1 planche color.) 

— Description d'un nouveau genre d'Histéride, Dimerocerus sociator, (Idem, 
id.. id.,Bull., p. 100.) 

— Note sur la larve du Fornax Madagascariensis. (Idem, id., id», Bull., 
p. 162.) 

— Des larves de diptères développées dans les sinus frontaux et les fosses 
nasales de Phomme à Cavenne. (Arch. génér. de méd., 1858, 5* série, 
t.XI, p. 513.) 

^ Sur un nouveau cas de mort produit par le développement des larves de 



58 RÉPEHTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [COQU-COQC] 

la Lucilia hominivorax dans le pharynx, description de la larve de ce dip> 
tère. (Idem, 1859, 5" série, t. XiU, p. 685, et Annal, de la Soc. ento- 
mol. fr., 1859, 3« série, t. Vil, p. 253.). 
COQUEREL. — Note sur une larve d'œslride extraite du bras d'un homme 
à Cayenne. (Rev, et mag, de zoolog.^ 1859, 2* série, t. XI, p. 356 et 
tirage à part. Paris, 1859, in-8°, 8 pages et 1 planche.) 

— Note sur la larve de la Megacephala euphratica. (Annal, de la Soc, d^eri" 
tomol.y 1859, 3- série, t. VII, p. 615.) 

— Notes de mammalogie. (Idem, 1859, 3" série, t. XI, p. 457 et tirage à 
part. Paris, 1859, in-8% 20 p, et 2 planches.) 

— Orthoptères de Bourbon et de Madagascar. (Annales de la Soc, entomolog, 
de France, Séance du 9 mai 18(S0 et 1861, 4* série, t. I, p. 495.) 

— Espèces nouvelles du genre S^erno^omis. (Id., id.,p. 185.) 

— Description de larves de coléoptères de Madagascar. (Idem, séance du 
11 décembre 1861.) 

-*- Des animaux peraus qui habitent les îles Mascireignes. Saint-Denis' . 
(Réunion), 1862, in^" avec grav. 

— Caractères zoologiques de la grande Caille de Madagascar. (Bull, de la 
Soc. d'acclimat, de Vîlede la Réunion^ i, I, 1863, p. 76.) 

— Rapport de la commission chargée d'examiner les questions relatives à la 
formation d'un jardin d'acclimatation à la Réunion. (Idem, 1863, t. I, 
p. 184.) 

— Discours prononcé le 17 août 1863, h la première séance générale an- 
nuelle de la Société d'acclimatation et d'histoire naturelle de la Réunion. 
Saint-Denis (Réunion), imp. Emile Delvas, 1863, in-8°de 39 pages. 

— Catalogue des animaux qui se rencontrent à la Réunion. (EulL de la Soc. 
d'acclimat,de Vîle de la Réunion^ t. II, 1864, p. 7.) 

— Note sur l'acclimatation du moineau et autres fringilliens à la Réunion. 
[Idem, t. II, 1864, p. 145.) 

— Monandroplère agrippante. (Album de Vile de la Réunion, 1860.) — Note 
sur les "OS au Dronte récemment découvert à Maurice. (Idem, 1863.) — 
Sur VActia» comètes. (Idem, 1866.) 

— Note sur l'examen microscopique des lésions que l'on observe dans Taf- 
fection connue sous le nom de Férical ou pied de Madura. (Paris, 1865, 
in-4'* avec grav., et Gaz, méd. de Paris, 1866, p. 504.) 

— Lettres d'un marin à sa famille (ouvrage posthume). (Paris, 1869, Ger- 
mer-Baillière, 1 vol. in-12 de 370 pages.) 

— Faune do Bourbon (île de la Réunion), Coléoptères. (Ann. de la Société 
en^omo/, 1866, t. VI, p. 293.) 

— Des différentes espèces de bombyx qui donnent de la soie, à Madagascar, 
(/dem, id., id,, p. 341.) . 

COQUEREL et Fairmaire. — Essai sur les Coléoptères de Barbarie. (Ann, de 
la Soc, entomol. fr,, 1858, p. 743, et 1860, p. 145 et 419.) 

COQUEREL et Gervais. — Mémoire sur le Dronte à propos d'os de cet oiseau 
récemment découverts h Pile Maurice, lu à l'Acad. des sciences le 23 avril 
1866. (Rev. et mag. dezoolog., 1866, 2« série, t. XVIII, p. 209.) 

COQUEREL et Mondière. — Larves d'œstrides développées dans des tumeurs 
d'apparence furonculeuse au Sénégal sur l'homme et sur le chien. (Gaz, 
hebdom. deméd, et dechir., 1862, t. IX, p. 100, et Annales de la Soc, 
entomologiq, de France, séance du 11 déc. 1861.) 

COQUEREL et Salle. — Note sur des larves d'œstrides développées chez 
l'homme au Mexique et à la Nouvelle-Orléans. (Rev, et m^gas. ae zooloq,, 
1859, 2« série, t. XI, p. 361.) 

COQUEREL et Vikson (Aug.). —Note sur les vers à soie de Madagascar qui 



[CORD CORH] DES MEDECINS ET DES PIIARMACItNS DE LA MaRI.NE. λ9 

pourraient être acclimatés à File de la Réunion. (Bull, de la Soc. d^accl, 
de lîle de la Réunion^ t. 1, 1863, p. 16.) 

COUDIER (Charles), ex-chirurgien de la marine, né à Besançon (Doubs). — 
Ëtiologie de rophthalmie purulente spontanée, considérations sur sanaturo 
et son traitement. Paris, 1858, thèse in-4% 30 p. 

CORNEILLE SAL\T-WARC (Urbain), ciiirurgien de la marine, né à Saînt- 
Agnan (Loir-et^^her). — Des miasmes palustres ; de leur influence sous 
les rapports anatomique, physiologique, pathologique, hygiénique et théra- 
peutique. Montpellier, 1857, thèse in-4'' de 29 p. 

CORNIBERT (Jean-Théodore-Napoléon) , chirurgien de la marine, né ii Nevcrs 
(Nièvre). — Dissertation sur la variole. Montpellier, 1831, thèse in-V 
de 22 p. 

CORNIBERT (Joseph-Pierre-Jules), médecin de 1'- classe, né à Saint-Tropei 
(Var). — Essai sur la fièvre pernicieuse pneumonique observée -au Brésil. 
Paris, 1872, thèse in-4% 44 p. 

CORNILLAC (Jean-Jacques), médecin de 2" classe, né à Saint-Pierre (Marti- 
nique! * — I^appoi*t sur le service médical de la rade de Saint-Pierre (Marti- 
nique), pendant les années 1856 et 1857. (Montpellier, 1859, thèse in-4*> 
de 64 p., et Nouv, Annal de la marin, et des colon., t. XXII, p. 243 
et 289.) 

— Etudes sur la fièvre jaune observée à la Martinique depuis Tannée 1669 
jusqu'à nosiours. (Moniteur de la Martinique du 25 décemb. 1862 au 
!•' février 1863, et tirage h part, Fort-de-France (Martinique), 1864, 
Impr. du Gouvernement, 1 vol. in-8" de 270 p. [J.-B. Baillière et fils] 

— Recherches chronologiques et historiques sur rorigine et la propagation 
de la fièvre jaune aux Antilles. 1'* partie : Topographie, climatologie, anthro- 

f>ologie. 2* partie : Histoire médicale. Fort-de-France (Martinique), 1867, 
mp. du Gouvernement, 1 vol. in-8'* de 164 p. [J.-B. Baillière et fils.] 
GORNUEL (Armand-Louis), chirurgien en chef, né à Paris. — Dissertation 
sur les eifets thérapeutiques de f eau douce appliquée à la surface du corps. 
Paris, 1819, thèse in-4° de 28 p. 

— Extrait d'une lettre adressée à M. Keraudren, inspecteur général du ser- 
vice de santé, sur la dysenterie. (Annal, marit, et colon,, 1857, t. LXIY, 
p.871.) 

— Considérations sur la fièvre jaune. Lettre à M. Keraudren, inspecteur 
général du service de santé. (laem, i(/., td., p. 1182.) 

— Mémoire sur la dysenterie oWrvée h la Basse-Terre (Guadeloupe). (Mém. 
deVAcad, de Méd„ 1840, t. VIII, p. 100, et tirage à part. Paris, 1840, 
J -B. Baillière, in-4% 49 p.) 

— Rapport sur les maladies observées à Phôpital de la Basse-Terre pendant 
l'année 1843. (inwa/. marit. et colon., 1844, t- LXXXVIII, n. 733 h 748.) 

— P enseignements officiels sur le développement de la variole aans la colonie 
de la Guadeloupe. (Gazette offic. de la Guadeloupe, 15 avril 1849.) 

— Note relative à la contagion de la fièvre jaune *. (Bull, de VAcad, de 
Méd„ 1856-57, t. XXII, p. 1225.) 

CORRE (Armand-Marie), médecin de 1" classe. — Note pour servir à l'his- 
toire des poissons vénéneux*. iArch. de méd. nav., 1865, t. III, p. 136.) 

— Des lésions observées dans la nèvre jaune. (Gaz, des hôpitaux, avril 1867, 
n» 47, p. 181.) 

— La méidecine populaire au Mexique ; Analyse et fragments du t Trésor de 

* Voyez REY (Louis). — De la fièvre jaune. Thèse de Paris, 1846, n» 208. 

* Voyez OZENKB (Charles). — Essai sur les Mollusoues, considérés comme alw 
menls, médicajucots, et poisons. Thèse de Parts du 20 août 1858. 



60 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [CORR-COURJ 

la médecine du R. P. Grégoire Lopez. » (Gaz. hebdom. de méd. et de 
chir., 1869, 2* série, l. VI, p. 478.) 
CORRE. — Notes médicales recueillies à Vera-Cruz (Mexique) pendant les 
années 1862, 1865 et 1866. Paris, 1869, thèse in-4». 

— De l'influence de la race dans les maladies infectieuses. (Gaz. hebd. de 
méd. et de Mr., 1869, 2- série, t. VI, p. 580 et 598). 

— La pratique delà chirurgie d'urgence. Paris, 1872, J.-B. Baillière et fils, 
1 vol. in-18 de 216 p , avec 56 figures intercalées dans le texte. 

COSTE (Baptiste), médecin de 1'* classe. — Quelques observations sur la co- 
lique sèche des pays chauds. (Arch. de méd. nav., 1867, t. VIII, p. 299.) 

COTHOLENDY (Gaspard-Jean-Baptîste-François), médecin en chef, né à Pey- 
rolles (Bouches- Qu-Rhône). — Quelques considérations sur les endémies de 
la Guyane. Paris, 1857, thèse in-4° de 32 p. 

— Relation de Tépidémie de dengue qui a régné à Saint-Denis (Réunion), 
pendant les mois de février, mars, avril et mai 1873. (Archiv, de méd. 
nav., 1873, t. XX. p. 190.) 

COUFFON (Vincent- Auguste) , médecin principal, né à Elables (Côtes-du-Nord). 

— Relation médicale de la campagne de la corvette la Sérieuse sur les 
côtes occidentales d'Amérique 1858-59-60-61 (Chili, Bolivie, Pérou, 
Equateur, Centre-Amérique, Mexique). (Montpellier, 1862, thèse in-i** de 
59 p. Nouv. Annal, de la mar. et des colon., 1863, t. XXIX, p. 77.) 

COUGIT (Athanase-Bruno-Victor), médecin principal, né à Tourves (Var). — 

De rimporlation et de la contagion de la fièvre jaune aux Antilles françaises. 

Montpellier, 1866, thèse in-4" de 30 p. 
COURAL (Ferdinand), médecin de 1" classe, né à Gruissan (Aude). — De 

l'acclimatement des Européens dans les pays chauds. Montpellier, 1866, 

thèse in-4" de 97 p. 

— Relation médicale de l'épidémie de fièvre jaune observée à bord du trans- 
port le Tarn. (Mémoire présenté h la Société de médecine et de chirurgie 
pratiques de Montpellier.) Uoni^eWiev, 1866, Baëhm et fils, in-8« de 
18 pages. 

— Souvenirs médicaux de deux années de campagne sur la côte de Yucatan 
(Mexique). Montpellier, 1866, Boëhm, imp., m 8° de 187 p. 

COURBASSÏER (Q.-J.-L.), ex-chirurgien de la marine. — Dissertation sur les 
plaies de poitrine. Montpellier, 1827, thèse in-4'* de 26 p. 

COURBON (Alfred), médecin de 1" classe. — Observations sur les coléoptères 
vésicants des environs de Montevideo. (Compt. rend, de VAcad. des scien- 
ces, 1855, t. XLl, p. 1003 ; UlnMitut, 1855, t. XXIII, n» 1145, p. 428; 
Extrait : Rev. et Magas. zool., 2* série, 1855, t. VII, p. 584. Tirage à 
part, in-8* de 4 p.) 

— Sur les résultats botaniques de son voyage sur les bords delà mer Rouge. 

— Note sur le Mesenna. (Bullet. de là Soc. botanique de France, 1860, 
t. VII, p. 898 et p. 902.) 

— Des ténifuges de TAbyssinie. (Bull, dç thérap., 1861, t. LX, p. 352 
et 405.) 

— Observations lopographiques et médicales recueillies dans un voyage à 
l'isthme de ^'uez, sur le littoral de la mer Rouge et en Abyssinie." Paris, 
1860, thèse in-4, de 72 p., avec carte. (Nouv. Annal.de la mar. et des 

colon.. 1861, t. XXV, p. 144 et 202.) 

— Résultats relatifs à l'ilistoire naturelle, obtenus pendant le cours d'une 
exploration de la mer Rouge, exécutée en 1859-1860. (Compte rendu des 
séances de VAcad. des sciences, t. LU, séance du 11 mars 1861.) 

— Flore de l'île de Dissée (mer Rou?e). (Annal, des scienc. natur, 1862, 
4- série, t. XVIII, p. 130.) 



[COUR-COUS] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA NARINE. 61 

— Mémoire sur les abcès de la fosse lombaire. Paris, i873, in-8*, 92 p. 
J.-B. Baillièreet fils. 

COURBON-PÉRL'SEL (Antoine), ex-cbirurgien de marine. — Essai sur la ma- 
nière d'observer les maladies. Paris, 1803, an XII. thèse in-4* de 23 p. 

COURCELLES [Etienne (Chardon de)], médecin eu clief, né à Reims en 1705, 
mort 5 Brest le 5 juillet 1775. — Manuel de la saignée. Paris, 1740, 1 vol, 
in-12 de 49 p. ; Brest, 1703, 1 vol. in-12, et dans Collection de thèses 
reaieillies et publiées par le baron Haller, Paris, 1700, t. V, in-12, 
p. 345 à 394. 

— Abrégé d*anatomie pour Tinstruction des élèves et chirurgiens de Técolc 
de Brest. Brest, 1752, Romain Malassis, 2 vol. in-12 ; Pans, 1753, 2 vol. 
in-8». 

— Manuel des opérations les plus ordinaires de la chirurgie, pour Tinstruc- 
tion des élèves et chirurgiens de Técole de Brest. Brest, 1750, Romain- 
Malassis, in-12 de v-400 p. 

— Mémoire concernant Técole de chirurgie. Brest, 1703, petit in-I» de 22 p. 
(manuscrit). (BiblioUi. de l'Ecole de tnédec. de Brest.) 

— Observations de corps étrangers dans lestomac d'un forçat. Brest, le 20 
octobre 1774. (Gaz.de santé. 1774, u. 293 ) — Autre note sur le même 
sujet. Brest, 4 décembre 1774. (laenif id., p. 314.) 

— Manuel des dames de charité ou formules de remèdes faciles h préparer, 
en faveur des personnes charitables qui soignent les pauvres des villes et 
des campagnes, avec des remarques sur le traitement des maladies les plus 
ordinaires, et un abrégé de la saignée. 174. . . Paris, Thomines, 1810, 
in-8'*, nouv, éd. rev. et augm. par Capuron. 

— Observation sur un muscle singulier. {CoUect. académ.y 1785, t. IX, 
p. 232.) — Observation anatomique. (Idem, id,^ id.y p. 430.) 

— Mémoire sur le régime végétal des gens de mer. Nantes, 1781, Brun 
aîné, 1 vol. in-12. (Ouvrage posthume publié par M. delà Coudraye.) 

COURBENT (Pierre), ex-officier de santé de 1" classe de la marine, né à 

Eslaires (Nord). — Dissertation sur Thydrophobie ou sur la rage. Paris, 

1800, thèse in-4» de 29 p. 
COURHAUT (J F ), ancien chirurgien major de la marine, né a Nolay 

(Côte-d'Or). — Mémoire sur les maladies épidémiques contagieuses. 

Châlons, 1827, Dejussieu imp., in-8» de 93 p. 

— Traité de l'ergot de seigle ou de ses effets sur réconomie animale prin- 
. cipalemenl la gangrène. Châlons-sur-Saône, 1827, Dejussieu impr., in-8* 

de 124 p. avecl pi., Paris, 1828, Villeret et c'% 1 vol. in-8» de 105 p. 
avec pi. 

— Tableau synoptique* et analytique des bases de la doctrine médico-jchirur- 
gicale pratique. Paris, 1830, Just Bouvier, et Le Bouvier, tableau in-plano- 
lithograph. 

— L'art de guérir d'après la mixture, ou Cours élémentaire d'une doctrine 
médico-chirurgicale pratique basée sur la fermentation et ses quatre 
phases, suivi d'un Traité complet de la goutte et du rhumatisme ; école 
unique. Paris, 1857, André, in-8'. 

COURT (André-Léonce), ex-officier de santé de la marine. — Essai sur les 

fièvres adynamiques. Montpellier, 1815, thèse in-4»de 24 p. 
COURTOIS (Henri-Amcdée de), ex-chirurgien de marine. — Essai sur la 

foudre comme agent vulnérant. Montpellier, 1857, thèse in-4» de 04 p. 
COUSTAN (Camille-César-Clémonl-Adolphe), médecin de 2' classe.— Hygiène 

d'un convoi d'immigrants indiens au lazaret de File Bourbon. Montpellier, 

1807, thèse in-4» de 00 p. 



62 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAÎ>HIQUË DES tRAVAUlt (COUS-CRA) 

COUSTÂN. — Quelques mots sur l'araignée orange de Curaçao. (Arch. de 
méd. nav.f 1868, t. X p. 155,) 

— Compte rendu du service de Tambulance établie au ministère de la ma- 
rine pendant le siège de Paris. (Ideniy 1871, t. XV, p. 93.) 

— Otite Iraumatiquedes chargeurs de charbon de terre, (/rfem.t. XV, 1871, 
p. 463.) 

COUSTE (J.-P.-L.-L.), ex-chirurgien du vaisseau le Téméraire, ne h Pléncc- 
Jugon (Côtes-du->ord). — Dissertation sur les fractures de la rotule. 
Paris, an XI, 1803, thèse in-4- de 23 p. 

COUTANCE (Amedée-Guillaunie-Auguste), pharmacien professeur. — Alimen- 
tation publique. La morue. (Monit. de la Mariiniq.,9 septembre 1860.) 

— Rapport au gouverneur de la Martinique sur l'emploi des argiles ocr«uses 
du pays comme agent décolorant dans la fabrication des sucres. (Idem, 
16 mai 1861.) 

— Discours d'inauguration du cours de chimie ouvert à Fort-de-France (Mar- 
tinique), le 13 juin 1861. {Idem. 20 et 23 juin 1861.) 

— Note sur le Galactomètre. (Gazette officielle de la Guadeloupe, 19 fé- 
vrier 1864.) 

— De riufluence du climat marin de Brest sur Tacclimalation de certaines 
plantes dans les environs de celte ville et sur un moyen d'introduction des 
plantes exotiqu&s dans nos cultures. (Société d'émulation des Côtes du- 
Nord. Congrès scientiGquc de France, 38' session, tenue à Saint-Bricuc 
enl872, t. ll,p. 121.) 

— Histoire du chêne dans Tantiquité et dans la nature, ses applications à 
rinduslrie, aux constructions navales, aux sciences et aux arts, etc. I^ris, 
1873, J.-B.Baillière et fils. (Brest, J.-P. Gadreau imp.) 1 vol in-8« de 
558 p. avec planche et tableaux. 

— Atlas iconographique des plantes de la Martinique (ouvrage inédit). 
7 vol. grand in-folio, contenant chacun 100 pi. dessinées d'après nature, 
grandeur naturelle, coloriées. 

COUTANCE et HUSiNGT (T.). — Énumération des glumacées, récoltées aux 
Antilles françaises. (Bulletin de la Société Linnéenne de Normandie, 
2" série, tome V, et tirage à part. Caen, imprimerie de Blanc-Hankl, 1871 , 
in-8', 34 p. et tableaux.) 

COUZIER ( ), ci-devant conseiller-médecin du roi, à File Bourbon. 

— Description des maladies les plus communes auxquelles sont sujets îes 
habitants de Tîle Bourbon. (Journ. de méd, chir. pharm., 1757, t. VU, 
p. 401.) 

COUZIN (P. H. ), chirurgien de la marine à Rochefort, né à 

Cognac (Charente). — Observation sur un ulcère syphilitique dont la durée, 
l'agrandissement et la sensibilité exquise ont dépendji de l'abus des remèdes 
mercuriels, et dont la curation a été produite par la cessation de ces 
moyens, un régime succulent et des toniques tant externes qu'internes. 
(Bull.de la Soc. d'émul. de Paris, 1811, t. VIII, p. 393.) 

— Essai sur l'hygiène des hôpitaux. Paris, 1812, thèse in-4"de 48 p. 

COX (Pacifique], ex-officier de santé de la marine marchande, né à Nantes 
(Loire-Inférieure). — Dissertation sur le choléra-morbus, observé dans 
les régions éguatoriales. Paris, 1824, thèse in^*, 27 p. 

CRAS (Pierre-llharles), chirurgien-professeur, né à Brest. — Quelques 
observations recueillies en Ccchinchine sur la vaccine, sur l'ulcère de 
Cochinchine et la colique sèche. (Gaz. des Hôpitaux, 10 mai 1862, n» 55, 
p. 219.) — De l'ulcère de Cochinchine. (Idem, 23 septembre 1862.) 

— Remarques sur la colique sèche. Paris, 1863, thèse in-4" de 56 p. 

*— Fièvre pernicieuse pneumonique, observation. (Arch. de méd. nav., 1864, 
t. II, p. 133, et Gaz, des hôpitaux, 27 août 1864, n« 100, p. 397.) 



[GRA-GUZ] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 65 

GRAS. — Compte rendu de : « Influence de ]a physiologie moden^ sur la 
médecine pratique, par MM. Berne et Delore. » Paris, 1864. (Arch. de 
méd. nav., 1864, i, II, p. 259.) 

— Ëpnnchement pleurétique purulent du côte droit, ouverture d\m foyer 
citérieur, écoulement consécutif d'une quantité considérable de pus, amai- 
grissement extrême, emploi d'un tube à drainage, d'injections iodées, 
contre-ouverture, guérison. {Idem^ 1865, t. IV, p. 477.) 

— Compte rendu de : « Essai qc pncumatologie médicale, recherches phy- 



siologiques, chimiques et thérapeutiques sur les gaz, par Demarquay. » 
Paris, 1866, J.-B. Baillière, 1 vol. in-8«. (Idem, 1866, t. V, p. 551.) 




p. 382.) 

GREISSEL (Jean-François), ex-chirurgien de la marine. — Essai médical sur 
les signes de la grossesse, considérés depuis le moment de la conception 
iusqu^au terme préfixe de Taccouchement. Montpellier, an Xil, 1804, thèse 

CREVAUX (Jules-Nicolas), médecin de la marine. — De l'hématurie chyleu.«e 
ou graisseuse des pays chauds (Pimélurie de Boucbardat). Paris, 1872, 
thèse in-8% 62 p. 

— Sur un cas de pars^lysie traumatique des 5* cl 6* paires crâniennes. Leçon 
clinique faite il l'école de Brest, par le doct. Gras, médecin professeur 
{Archiv. de méd. nav., 1873, t. XIX, p. 152.) 

CROIZET (François-Pierre), ancien chirurgien de marine, né à Surgèrcs 

Sharente-lnférieure) . — Essai sur la mélrite aiguë. Montpellier, 1828, 
èse in-4* de 17 pages. 
GROS (Marcel), chirurgien de marine, né à Notre-Dame de la Garde (Tarn). 

— Considérations sur la grenouillelte, de sa nature et de son traitement. 
Montpellier, 1861, thèse in-4' de 64 pages. 

GUCHET (Salomon), ancien chirurgien de vaisseau. — Observation analomi- 

que : Fœtus monstrueux. (Collect, Académiq., 1786, t. XllI, p. 354.) 
GUNÉO (Bernard), médecin-professeur, né h Toulon (Var). — De la digilale 

pourprée. Montpellier, 1863, thèse in-4* de 83 pages. 
GUiNISSET (Jcan-Jacques-Ludovic-Edgard), pharmacien de la marine, né à 

Lyon (Rhône). — Le chloroforme réactif ae la bile. (Arch. de méd. nav.y 

1865, t. m, p. 580.) 

— Synthèses de pharmacie et de chimie. Paris, 1872, in-4'' de 9 pages. 

CUREL (Pierre), ex-chirurgien de la marine, né à. La Colle (Alpes-Mari- 
times). — Quelques considérations sur la colique sèche des pays chauds. 
Montpellier, 1866, thèse in-4'* de 64 pages. 

CURËT ( ), chirurgien en second sur les vaisseaux du Roi, à Toulon. 

— Observation sm* une fracture k la partie moyenne de la cuisse occa- 
sionnée par Taction seule des muscles. (Journ. de méd. de Vandermonde. 
Octobre 1759.) 

CUZENT (Gilbert-Henri), pharmacien de la marine, né à Brest (Finistère). — 
Svnthèses de pharmacie et de chimie. Paris, avril 1852, 6 p. in-4'*. 

— Huile de Kukui. Rapport sur un arbre nommé Kukui aux îles Sandwich. 
(Rev. colon., 1856, t. XV, p. 425.) 

— De VAleurites triloba, dans les iles de la Société. (Messager de Tatli^ 
avril .et mai 1856.) 

— Du laro et de sa culture dans TOcéanie. (Rev. colon. ^ 1856, t. XV, p. 560.) 

— Du Kawa-kawa, ou bava (piper methysticum) de Taïti et des îles Blar- 
quises. (Idem, id., id., p. 582, et 1858, t. XX, p. 451.) 



66 RÉPERTOIRE BIBLlOGRAPHinUE DES TRAVAUX [DARI-DAVI 

DARISTE. — Avis au public sur le traitement de la lièvre jaune. (Gazette de 
la Martiniq.f 1" novembre 1816, p. 387.) 

— Des caractères de la vraie et de la fausse vaccine. (Idem, 23 décembre 
1818, p. 427.) 

— Conseil aux Européens qui passent dans les pays chauds et notamment 
aux Antilles*. Bordeaux, chez Lawalle, 1824, in-8% 20 p. 

DAUDEJOS ( P. A. ), ancien chirurgien de la marine, né à Castelpugon 

( Basses-? jrénées). — Propositions médico-chirurgicales. Paris, 1835, thèse 

in-4' de ^0 pages. 
DAULLÉ ( Dominique J. ), médecin auxiliaire de 2° classe, né à Brest. — 

Rapport sur Tétat sanitaire de Nossi-Bé, pendant le 1" trimestre 1855. 

(Revue coloniale. Nov. 1855, et tirage à part, in-8, 8 p.) 

— Cinq années d'observations médicales dans rétablissement français de 
Madagascar. Paris, 1857, thèse in-4% de C5 pnges, et Nouv. annales de 
la mar. et des colonies y 1857, t. XYlll. 

— Clinique de Madagascar. Diagnostic de la fièvre pernicieuse ictérique et 
de la fièvre jaune. (Gaz. des Hôpitaux, 7 janvier 1808, n° 2, p. 6.) 

DAUMAIN (François), ex-chirurgien de 1" clas^o de la marine, né à Pondi- 
chéry (Indes). — De l'application des lois de l'hygiène à la santé des gens 
de mer. Paris, 1817, thèse in-4'* de 29 pages. 

DAUPHIN (Auguste-Dominique), chirurgien de 2" classe, né à Niort (Deux- 
Sèvres). — Considérations sur quelques maladies qui ont principalement 
exercé leurs ravages parmi les Français prisonniers en Anj:lelerre depuis 
Tan 1803 jusqu'à juillet 1814. Paris, 1815, thèse in.4» de 44 pages. 

DAUVIN (Adolphe-Jules), 2^ médecin en chef, né à Brest. — Quelques pro- 
positions sur l'homme et ses milieux. Montpellier, 1836, thèse in-4* 
de 56 pages. 

— De la nécessité d'une étude plus religieuse du lieu et de l'individualité, 
pour arriver au traitement des maladies. Présenté à TAcad. de méd., le 

23 mai 1857. (Bull, de VAcad. de méd., 1857, t. I.) 

— Guide hygiénique et niédico-chirurgical de Terre-Nouvc. (Annal, marit. 
et colon., 1843, t. LXXXII, p. 705.) 

~ Observation de purpura, recueillie à l'hôpital maritime de Brest. (Rev. de 
la Soc. médic. de Brest, 186t), p. 42.) 

— Géographie : Les îles de Sein et d'Ouessant. (France maritime, 1851, 
3- édition, t. II, p. 321.) 

^- Quelques mots sur l'épidémie régnante. (Moniteur de l'île de la Réuniont 

24 juillet 1852.) 

^- Note sur l'épidémie de variole qui a sévi h Pile de la Réunion pendant 
Tannée 1853. (Rev. colon., 1853, t. X, p. 221.) 

DAUVIN (Léon), médecin de 1*« classe, né à Saint-Pierre (Terre-Neuve). — 
Quelques mots sur la syphilis, à la Réunion et à Sainte-Marie de Mada- 
gascar. MontpeUier, 1873, thèse in-4° de 41 pages. 

DAVER (Louis-Vincent-St-Viclor) , ancien pharmacien de la marine, vice- 
président de la Chambre d'agriculture de la Guadt loupe. — De l'emploi 
du savon pour la fabrication du sucre. (Gazette offtc, de la Guadeloupe, 
31 mai 1859.) 

MVID (P -François), chirurgien do la marine, né à Pugnac (Gironde). 



* DESCOURTILZ (Miclicl-Étienue), ancien médecin du gouvernement à Suinl- 
)mingue. — Guide sauilaire des voya^çeurs aut colonies, ou conseils hygîc- 

Luropéens dcslmcs à passer aux îles, etc. Paris, 1816. 



1 vo^. in-8° de 175 p 



[DAVI-DEBR] dés ÎIÈDECINS et des pharmaciens de la M.\R1NE. C7 

— Réflexions sur la vieillesse, considérée au physique et au moral; suivies 
de conseils hygiéniques aux vieillards. Montpellier, 1816, in-4° de 26 pages. 

DAVID (B. -Ferdinand), chirurgien de marine, embarqué sur la frégate la 
Circéy né à Niort (Deux-Sèvres). — Dissertation sur Tair des vaisseaux, 
Paris, 1819, thèse in-4% 42 pages. 

DAVtD (Jean-Baptiste), ancien chirurgien-major auxiliaire de la marine, né 
à Paris. — Propositions générales suivies d'observations et remarques sur 
quelques blessures à la tête. Paris, 1810, thèse in-4' de 49 pages. 

DAVID (Marie Eugène), ex-chirurgien auxiliaire de la marine, né à Sainte- 
Cccilti (Vendée). — Dissertation sur la pustule maligne. Montpellier, 1833, 
thèse in^" de 23 pages. 

DAVIEL (Jacques), chirurgien entretenu sur les galères, né à Barre en Nor- 
mandie, mort à Genève, le 30 seplemb. 1862. -— Observations : Huit trépans 
pour une carie considérable au crâne. (Mém. de VAcad. rotj. de chir, y in-À", 
t. 1,1701, p 201 ) 

— Sur une nouvelle méthode de guérir la catar!lcte par Pextraction du cris- 
tallin. (Idem, in-4%.t. II, 1769, p. 337.) 

— Observations d'une plaie à la paupière supérieure. (Idem, in-4*, t. IV, 
p. 103 ) 

DAVY LA CHEVRIE ( ), ancien chirurgien-major de la marine. 

— Dissertation sur la pustule maligne de Bourgogne. Paris, 1807, 
thèse in-4"' de 10 pages. 

DAZILLE (Jean-Bartlielémy), méd^'cin du roi à Saint-Domingue, né dans la 
Saintonge vers 1758, mort à Paris en juin 1812 '. — Observations sur les 
maladies des nègres, leurs causes, leurs triiiteinents et les moyens de les 
prévenir, suivies d'un précis sur l'analyse des eaux minérales pour servir 
de guide aux jeunes médecins et chirurgiens. Paris, 1770. Didot, 1 vol. 
in-8'* de 510 p., 2' édition; Paris, 1792, Croullebois, 2 vol. in-8». 

— Observjitions générales sur les maladies des climats chauds, leurs causes, 
leur traitement et les moyens de les prévenir. Paris, 1785, P. -F. Didot, 
1 vol. in-8% xvj-250 pages. 

— Observations sur le tétanos, précédées d'un discours sur les moyens de 
perfectionner la médecine sous la zone torride, suivies d'observations sur 
la santé dts femmes enceintes dans ces régions, terminées par le rappro- 
chement des vices et des abus des hôpitaux d'entre les tropiques et les 
moyens d'y remédier, pour servir de développement et de suite à ce que 
Pauteur a écrit sur le tétanos dans ses ouvrages. Paris, 1788, Croulle- 
bois, 1 vol. in-8** de 478 pages ; réirnprimé en 1792, forme le tome II de 
Observations sur les maladies des nègres. 

— De l'influence de la nuit sur les maladies. Paris, 1800, Ihtsc in-8". 
DEBOURGUES (Augustin), chirurgien de 1" classe, né à Nantes. — Exposé 

des causes qui vicient l'air à bord des vaisseaux et des moyens de le re- 
nouveler. Montpellier, 1814, thèse in-4"* de 24 pages. 
DEBOUT (Lucien Félicien), médecin de 2*^ classe, né aux Mées (Basses-Alpes). 

— Essai sur les fièvres intermittentes simples et pernicieuses observées sur 
les côtes du Mexique pendant une campagne de 14 mois à bord du Forfait. 
Montpellier, 1805, thèse in-4° de 78 pages. 

DEBRY (M.), ex-ofticier de santé de la marine. — Observations et considé- 
rations sur le tœnia humain. Paris, 1817, thèse in-4'' de 20 pages. 

* Discours prononcé dans le cimelicre de Montmartre, aux funérailles de Jean 
Barthélémy Dazille, docteur en médecine, ancien chirurgien-majoi' des nruiéos na- 
vales, ancien inspecteur général des hôpitaux militaires de l île de Francf^ ancien 
médecin du roi à Sau.t-Domingue, pensionnaire du gouvernement, memÔre de là 



Société de médecine de Paris, auteur de plusieurs ouvrages, etc., elc , par More 
de Saiul-Méry, le 20 juin 1812. [Gazette de santé Axi 11 iv\\Ucl A^V'i. , V ^^^ m 



oreau 



68 RÉPtRTUIllE BlBLIOGRAPlIIt)UE DES TRAVAUX [DECU-DELA] 

DÉGUGIS (Barthélémy), pharmacien de 1'". classe de la marine, néà Castellet 
|Var). — Des tourteaux de graines oléagineuses et de leurs apphcations 
théoriques et pratiques. Paris, 1875, Rothschild, édit., in-8\ (Sous presse.) 

DÉCUGIS (Joseph), ancien élève de Thôpilal de la marine à Toulon. — Essai 
sur la fièvre ataxique simple. Montpellier, an XII- 1804, thèse, in-4'*. 

DÉCUGIS (Joseph-Augustin), médecin de 1" classe, né à Signes (Var). — 
Observations médico-chirurgicales recueillies sur différents points du 
globe. Montpellier, 1864, thèse in-4'' de 31 p. 

DÉCUGIS (Joseph- Bruno-Charles), ex-chirurgien de la marine, né h Ollioules 
jVar). — Quelques réflexions sur les hémorrhagies utérines qui arrivent 
pendant la grossesse. Montpellier, 1818, thèse in-4° de 15 p. 

DÉCUGIS (Joseph-Philippe), ancien officier de santé de la marine, né k Tou- 
lon. — Dissertation sur Tophthahnie. Montpellier, 1819, thèse in-4'' de 
21 pages. 

DÉCIGIS (Victor), ex-chirurgien de la marine, né à Ollioules (Var). — Con- 
sidérations sur ripécacuaijjia en médecine. Montpellier, 18GG, thèse in-^" 
de 46 pages. 

DEGLANÏ)E (Nicolas), ex-chirurgien des armées de terre et de mer, né à 
Evaux (Creuse). — Dissertation médicale sur les vêtements qui sont en 
contact immédiat avec la peau. Paris, 1817, thèse in-4° de 18 p. 

DEGORGE (E. -Marc-Antoine), pharmacien de 1'* classe, né à Larochefou- 
cauld (Charente). — Programme des j)roduils chimiques et pharmaceu- 
tiques préparés dans le laboratoire de TEcole supérieure de pharmacie, 
comme épreuve pratique des 3^ et 4* examens. Montpellier, 1863, thèse 
in-4° de pages. 

DELADORDE (Léonard-Clair), médecin en chef de la marine à Anvers. — 
Lettre à iM. Malouët, préfet maritime, sur les procédés de désinfection. 
(Journal de commerce cV Anvers du 10 oct. 1808 et Annal, de chimie et de 
phDsiq.,\SOii, t. LXX,p. 64.) 

DELABORDETTE (J.-L.-Alexandre), ancien chirurgien de la marine, né à Li- 
sieux (Calvados). — De l'emploi de la pointe métallique dans les fractures 
obliques de la jambe. Paris, 1851, thèse in-4" de 49 p. 

— De remploi du spéculum laryngien dans le traitement de l'asphyxie par 
submersion, avec 2 fig. (Annalesd'hyg.publ. et deméd. /^gfa/e, 2® série, 
1868, t. XXIX et tirage à part. Paris, 1868. J.-B. Baillière et fils, in-8% 
23 p.) ^ 

DELACOUR (Camille-Edouard), médecin de 2^ classe. — De la transportation 

en Nouvelle-Calédonie. • - Etude au point de vue de Thygiène. Montpellier, 

1872. thèse in-4'' de 53 p. 
DELACOUX (Alexis), ex-chirurgien de marine au port de Rocheforl, né à 

Brigueuil-le-Chantre (Vienne). — Essai sur Tentérite aiguë. Paris, 1817, 

thèse in-4'* de 22 p. 

— Simple note sur les désinfectants. (Gazette des hôpit., 11 octobre 1859, 
n" 119, p. 474.) 

DELACOUX-DEROSEÀU (Antoine-Philippe), ex-chirurgien de la marine au 
port de Rochefort, né à Montmorillon (Vienne). — Observations de méde- 
cine pratique. Paris, 1821, thèse in-.'* de 22 p. 

DELACQUIS (Aimé), chirurgien, entretenu de la marine. — Dissertation sur 
les plaies de tête considérées sous le rapport des lésions cérébrales. Mont- 
pellier, an XII-1804, thèse in-4». 

DELAGE (Léonard), ex-officier de santé, entretenu delà marine à Rochefort, 
né à Larochcfoucauld (Charente). — Propositions générales sur fait des 
accouchements. Paris, an XlI-1804, thèse in-4° de 28 p. 

DELAMARRE (Ernest-Amédé), chirurgien de 2° classe, né à Briquebec 



[DELA-DELA] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MAUINE. 69 

(Manclie). — Considérai ions sur la congélation. Montpellier, 1805, tliéso 

in-4° de 70 p. 
DELANNÉCiRlE (Etienne-Germain), chirurgien de la marine, né à Quimper 

(Finistère), — Dissertation sur la péritonite aiguë. Montpellier, 1854, thèse 

in-4'* de 24 p. 
DELAPORTE (Louis-Jean-Baptiste-François-Calherine), chirurgien principal, 

né à Quimper. — Rapport médical sur la campagne du hrick le Méléagre, 

dans le cours de Tannée 1832. (Manuscrit. Biblioth. de r École de méd. 

7iav. de Brest, n" 110.) 

— Quelques propositions sur la fièvre jaune. Montpellier, 1836, thèse in-4' 
de 16 p. 

— Mémoire sur la peste orientale. (Bull, de VAcad. de méd., 1841-42, 
t. Vil, p. 145, et 1843-44, t. IX, p. 1084.) 

DELAPORTE (Pierre-Louis), 1" chirurgien en chef, né à Brest le 7 juin 1775, 
mort à Brest le 19 février 1855. — Mémoire sur la ligature de Tiliaque 
externe dans les anévrysmes de Tarière fémorale au pli de Taine. Brest, 
1811, Malassis et fds, in-8* et Becueil delà Soc. d'émul. de Paris, 1810 
t. V, p. 164 à 167. 

— Réponse aux : « Réflexions théoriques et pratiques surTanévrisme ingui- 
nal, de M. Miriel. » Brest, 1812, Malassis et fils, in-4'* de 68 p. 

— Propositions sur divers points de pathologie. Paris, 1819, thèse in^'de 
17 p. 

— Trois discours prononcés ^ TÉcole de médecine navale de Brest: 1* A 
Touverture du concours, le 2 avril 1821; 2° à la séance cTouverlure de 
Tannée scolaire, le 3 décembre 1822. [Ce discours contient une notice sur 
Yasse, premier pharmacien en chef, et sur Duval, 2* médecin en chef.] 
3** à la séance d'ouverture du concours de 1828. (Manuscrit. Biblioth. de 
V École de méd. nav. de Brest, if 5297.) 

— 1" Considérations sur la fixation des traitemenls des salariés de TÉtat en 
général, et des officiers de santé de îa marine en particulier. 6 décembre 
1851, in-P', 54 p. ; 2° Projet d'institution de classes spéciales d'infirmiers 
pour les hàtiments de TÉtat. (Idem, in-f" de 51 p.) (1 vol. Manuscrit. BibL 
de VÉcole de méd. navale de Brest, n" 5298.) 

DELARUE (Charles), chirurgien de la marine, né à Aguré (Charente-Infé- 
rieure). — Observations recueillies à bord de la Thisbé, pendant son 
mouillage dans la baie de Taihoé (Marquises). Paris, 1855, thèse in-4'* 
de 54 p. 

DELASALLE (Charles-Jean), ex-chirurgien de 2' classe dans la marine, né à 
Pléhérel (Côtes-du-Nord). — Dissertation sur la dysenterie. Paris, 1816, 
thèse in-4° de 28 p. 

DELATTRE (Gaspard-Adolphe), chirurgien de 1" classe. — Observation d'hé- 
maturie mortelle. {Union médic, 1860, nouvelle série, t. VI, p. 550.) 

■— Traité pratique des accouchements, des maladies des femmes et des 
enfants. Paris, 1865, Savy (Brest, Roger, imp.). 1 vol. in-8'* de 1245 p. 
avec atlas de 27 planches. 

— Modification du forceps. (Gaz. des hôpitaux, 12 octobre 1867, n" 120; 
p. 477.) 

DELAVA II) ^Charles-Edouard), pharmacien en chef, né à Surgères (Charente- 
Inférieure). — Synthèses de pharmacie et de chimie. Pari?, 1851, 
in-4% 8 p. 

— Analyse d'une source ferrugineuse qui existe à la campagne du gouver- 
neur, à Tile de la Réunion. (Moniteur de Vile de la Réunion, 1 sept. 1855, 
n» 275.) 

— Voyagea Mafat^ et analyse d. on eau sulfureuse. (Idem, 5 février 1855 
n»548.) 



70 RÉPEliTOlUt: DIDLIOGRAPIIIQUE DES TUAVAIX [DELA-DELI] 

PELàVAUD. — Discours prononcé le 14 oût 1855, à l'occasion de louver- 
lure du muséum de Tîle de la Réunion. (Idem, 18 août 1855, n° 570.) 

— Note sur une pluie de sucre (Bullet. de la Soc. bot. de France, 1858, 
t. V, p. 641.) 

— Sur quelques anomalies et monstruosités végétales : inflorescence du 
Pereskia Bleo. (Idenij id, id, p. 685.) 

— Fruits prolifères du Paritium tiliaceum. (Idem, id, id, p. 687.) 

— Fleurs soudées et péloriées de la Linaire striée. (Idem, id, id, p. 688.) 

— Recherches sur les eaux thermales sulfureuses de Mafat et du Dois-d'Oussy, 
rivière des Galets. (Revue colon., 1856, t. XVI, p. 186.) 

— Recherches sur la composition minérale des eaux de Salazie. (Idem, id, id, 
p, 195, et Bulletin de la Société des se. et arts de Vile de la Réunion, 

1856, p. 77.) 

— Etudes sur quelques végétaux offrant des développements bizarres, anor- 
maux ou monstrueux. (Didlet. de la Soc, des scienc. et arts de la Réunion, 

1856, p. 227.) 

— Note sur une forêt sous-marine dans l'anse de Sainte-Anne. (Bull, de la 
Soc. acad. de Brest, 1858-60, t. P', p. 56.) 

— Sur une anomalie observée sur un Bellis. (Bullet. de la soc. botaniq., 
1862, t. IX, p. 471.) 

— Coup d'oeil d'ensemble sur la chimie physiologique des êtres vivants et 
principalement, de Thomme. Discours d'ouverture du cours de chimie 
organique h TÉcole de médecine de Toulon. (Arch. de méd. nav , 1864, 
t. II, p. 25.) 

— Revue analytique de la chimie contemporaine. (Idem, 1865, t. IV, 
p. 55 et 255.) 

DELBOSC (François), chirurgien entretenu de la marine, né à Burq (Tarn). — 
Quelques considérations sur l'action thérapeutique du quinquina et sur 
son mode d'administration Montpellier, 1828, thèse in-4° de 28 p. 

DELÉCLUSE (Armand-Denis), chirurgien de 2' classe entretenu de la marine 
au port de Brest, né à Quimpcr (Finistère). — Dissertation sur Thydro- 
nisie ascite. Paris, 1816, thèse in-4'' de 18 p. 

DEUOUX DE SAVIGNAG- (Albert), chirurgien de 2* classe, né à Tréguier 
(Côtes-du-Nord). — Etude comparative du choléra épidémique observé dans 
rinde en 1845 et 1846, et en Europe en 1849. Paris, 1855, thèse in-4' 
de 54 p. 

DEUOUX DE SAVIGNAG (Joseph-François-Jacques-Âugustin), 1" médecin 
en chef, né k Paimpol (Côtes-du-Nord). — Historique médical du voyage 
de la corvette la Recherche en Scandinavie, en Laponie et au Spilzberg en 
1858. (Ann. marit. et colon., 1858, t. LXVII, p. 1515.J 

— Histoire naturelle médicale delà nicotine. Montpellier, 1844, thèse in-4" 
de 40 p. 

— Discours prononcé à l'Ecole de médecine navale de Rocheforl pour l'ou • 
verture du cours de matière médicale, le 24 novembre 1846. nochefort, 
Loustau et compag., 1846. 

— Des propriétés fébrifuges et antipériodiques du chloroforme. Mémoire 
présenté à l'Acad. de méd. le 26 mars 1850. (Arch. génér.de méd,,\HbO, 
l"série, t. XXQI, p.51.) 

— Etudes sur les propriétés physiologiques et thérapeutiques des composés 
ammoniacaux. (Arch. généi'. de méd., 1851, 4* série, t. XXVI, p. 5, 145, 
288 et t. XXVil, p. 26 ; tirage à part, Paris, 1851, Rignoux impr., in-8' 
de 80 p.) 

— Des lavements albumineux à l'azotate d'argent. (Bull, de thérap., 1851, 
t. XL, p. 502.) 

— De remploi du larlrate de soude comme purgatif. Un mot sur la préé mi- 



[DELI-DELI] DES MÉDECINS ET DES PHAHMACIENS DE LA MARINE. 71 

nence des sels neutres de soude. Mémoire présenté à TAcad. de méd* en 
1851. (Idemjd., t. XLI,'p. 20.) 
DELiOUX DE SAVIGNAC. — De remploi de Tipécacuanha dans la dysente- 
rie. (Idem, id., id., p. 104.) 

— De Faction de Tipécacuanha dans le traitement des maladies des organes 
respiratoires en général et dans la pleuro -pneumonie en particulier. 
(Idem., id.yid., p. 151.) 

— De remploi externe de Tipécacuanha. [Idem.., id., id., p. 154.) 

— Considérations chimiques, physiologiques et thérapeutiques sur les sels 
d'jirgcnt. Mémoire présenté à TAcad. des sciences, le 18 novembre et le 
2 décembre 1850. (Gazette méd. de Paris, 1851, p. 536, 552, 585,609, 
et 642; tirage à part, Paris, 1851, Labé, in-8°.) 

— Considérations générales sur l'action physiologique et thérapeutique des 
acides végétaux. (Idem, id., id.y p. 538.) 

— Examen critique de la médication émollicnte et des remèdes béchiques et 
pectoraux. Mém. présenté à TAcad. de méd. (réimpr. in Mém. de V Acadé- 
mie, 1855, t. XIX, p. 319; Unionméd., 1851, p. 375, 383, 388 et tirage 
à part. Paris, 1851, Labé, in-8".) 

— Formules de médicaments balsamo-alcalins. (Union média., 1851, p. 400.) 

— Traitement de Taphonie par l'éther. Mémoire présenté à TAcad. de méd., 
le 18 mai 1852. (Bull, de thérap., 1852, t. XLlï, p. -385.) 

— Considérations pratiques sur un nouveau sel d'argent, rhyposulfilc de 
soude et d'argent. (Idem, id., t. XLIII, p. 289 et 401.) 

— Mémoire sur Tfpéca. Lu h TAcad. de méd. le 3 juin 1851. (Gaz. méd. de 
Paris, 1852, p. 87, 100, 138 et 149; tirage h part, Paris, 1852, Labbé, 

— De l'emploi des fumigations éthérées contre certaines formes de paracousie 
et d'ofalgie. {Bull, de thérap., 1853, t. XLIV, p. 529.) 

— De l'emploi du citrate et de l'acétate de soude comme purgatifs. (Idem, id.,id,) 

— De Tétiologie des maladies périodiques. (Idem, id., t. XLV, p. 193.) 

— Examen comparé des propriétés fébrifuges du quinquina et de Tarsenio. 
(Idem,id., id., p. 289 et 348.) 

— Essai sur l'emploi des injections iodées dans le traitement de la dysente- 
rie. Mémoire lu à l'Acad. des sciences et présenté à l'Acad. de médecine. 
(Gaz. média, de Paris, 1853, p, 197 et 211 ; Compte rendu'^de VAaad. 
des sciences, 1853, t. XXXVI, p. 566, et tirage à part. Paris, 1853, J.-D. 
Baillière, in-8».) 

•— Nouvelles observations sur les injections iodées dans le traitement de la 
dysenterie. (Gaz. médic, de Paris, 1853, p. 754.) 

— Considérations générales sur la famille des Solanées. (Rev. de thérap* 
médic. chir,, 1853.) 

— De l'emploi du tannate de quinine contre les sueurs nocturnes. (Vn, 
meW.,1853, p. 170.) 

^ Examen sur quelques succédanés antipériodiques du quinquina. (Bull, 
de thérap., 1854, t. XLVI, p. 145 et 19o.) 

— De l'emploi de la belladone parTles méthodes endermique et iatralep tique. 
(Idem, id., t. XLVII, p. 361.) 

— De l'emploi des serres-plates pour arrêter les petites hémorrhagies, et en 
particulier celles qui proviennent des piqûres de sangsues. (Gaz, méd. de 

Paris, 1854, p. 69.) 

— Des maladies aiguës des articulations, avec production de pus, simulant le 
rhumatisme. (Un. médic, 1854, p. 502, et tirage à part. Paris, 1854, 
Mal teste imp., in-8".) 



72 RÉPEUTOIUE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [OEU-DEU] 

DELIOUX DE SâVIGNAG. — Do l'acliou ilc la gomme ammoniaque et de son 
mode d'administration. (Bull, de thérap., 1855, t. XLVIII, p. 585.) 

— Du traitement aborlif des pustules varioliques, particulièrement par la 
pommade mercurielle et le collodion. (Idem, id.^ id.y p. 289.) 

— De riode dans le traitement du rhumatisme et de la goutte, des crampes 
et des contractures, (/rfem, id., t. XLIX, p. 241.) 

— De l'incompatibilité du calomel et des émulsions d'amandes. (Idem, id., 
id., p. 20.) 

— Des relations qui existent entre les maladies herpétiques, nerveuses et 
catarrhales. (Gaz. médic. de Paris^ 1855, p. 500 et suiv., tirage a part. 
Paris, 1855, Thunot etC% in-8% 35 p.) 

— Du Mitera, nou\ eau médicament fébrifuge, proposé aux Antilles- françaises 
comme succédané du quinquina. (Bull, de thérap., 185C, t. LI, p. 20, 
60 et 247.) 

— Réclamation sur le mémoire de M. Parrot, relatif au zona. Brest, le 16 
mars 1856. (Union médic, 17 avril, 1856, p. 196.) 

— Note sur un cas d'aliénation mentale, dans le cours d'un rhumatisme ar- 
ticulaire aigu. (Arch. gén. de méd., 1857, 5° série, t. IX, p. 670.) 

— Delà spedalsked et de la radesyge, maladies endémiques dans le Nord de 
l'Europe, et considérations générales sur la lèpre. (Idem, id., t. X, p. 385, 
et tirage à part. Paris, 1857, Rignoux, in-S" ae 28 p.) 

— Considérations générales sur les succédanés du quinquina. (Bull, de 
f/ï^ap., 1857, t. LU, p. 193.) 

— De linfluence de l'opium et des huiles essentielles sur la tolérance et 
l'action thérapeutique des antimoniaux. (Idem, id., id., p. 481.) 

— Des accidents consécutifs à l'application des sels de plomb sur la muqueuse 
buccale. (Idem, id.,U LUI, p. 193.) 

— Note sur des accidents nerveux dans une pneumonie, déterminés par des 
abcès cérébraux. (Gaz. méd. de Paris, 1857, p. 611.) 

— Origine, esprit et avenir de l'anatomie pathologique. Extrait de l'ouvrage: 
« Principes delà doctrine et de la méthode en médecine. » (Idem, 1858, 
t. XIII, p. 605.) 

— Extrait d'un manuscrit ayant pour titre ; « Principes de la doctrine et de 
la méthode en médecine. » (Union médic, 1858, p. 509, 529, 577 et 
601. Feuilleton.) 

— • Des congestions pulmonaires, de leur diagnostic et de leur traitement. 
(Bull, de thérap., 1859, t. LVll, p. 5.) 

— Des caractères physiques et organoleptiques des médicaments dans leur 
rapport avec l'action thérapeutique. (Idem, 1860, t. LVUI, p. 337.) 

— Premiers essais de l'instillation de Téther dans les surdités liées à un 
état rhumatismal. (Idem, id., id., p. 415.) 

— Considérations sur les virus en général. Extrait de : « Principes de la 
doctrine et de la méthode en médecine. » (Gaz. des hôpitaux, 9 et 16 oc- 
tobre 1860, p. 474 et 485.) 

— De l'emploi thérapeutique de l'encens. (Bull, de thérap., 1861, t. LX, 
p. 145.) 

— Formules contre les maladies chroniques du rein et de la vessie, avec 
urines muqueuses ou purulentes. (Idem, id., t. LXI, p. 24.) 

— De l'absorption de l'iode par la peau, et du traitement de la pleurésie, et 
de l'endocardite parles frictions iodées iodurées. (Idem, id., id., p. 248.) 

— Observations cliniques et réflexions sur les lésions organiques de l'encé- 
phale, deux cas de kyste du cerveau. (Gaz. médic. de Pans, 1861, p. 199, 
205, et tirage à part. Paris, 1861, Thunot et C% in-8».) 

i— Observations dé cancer du cerveau. (Gaz. médic de Paris, 1861, p. 377.) 



IDEU-DEU] DES MÉDECINS ET DES PIIAUMAGIENS DE LA MARINE 75 

DELIOIX DE SAVIGNAC. — Des maladies des Européens dans les pays 
chauds (Union méd., 1861, nouvelle série, l. X.) 

— Principes de la doctrine et, de la molhode en médecine. Introduction 
5 rétude de la pathologie et de la thérapeutique. Paris, 1861, V. Masson, 
1 vol. in-8* de 840 pages. 

— Indications et formules pour les rhumalalgies (rhumatisme, goulle et 
névralgies). (Bull, de thérapeut., 1862, t. LXil.) 

— Du vertige nerveux et de son traitement par le valerianatc de zinc. (Bull, 
de ihérapeut., t. LXllI, p. 5 et 49.) 

— Note sur les taches bleues. Luc à TAcad. de méd. le 6 octobre 1863. 
(Bull, de VAcad. de méd., 1863, t. XXIX, p. 6. Gaz. des hop., 8 octobre 
1865, n° 112, p. 471. Gaz. hebdomadaire, 1863, t. X, p. 752.) 

— De refficacité du chlore contre les engelures. (Bull, de thérap., 1863, 
t. LXIV, p. 168.) 

— De la valeur des purgatifs dans le traitement do la dysenterie. Extrait 
du « Traité de la dysenterie. » (Idem, id., id., p. 433.) 

— Etudes sur la valeur comparée du musc et de racétale d'ammoniaque 
dans le traitement des pneumonies graves avec délire. (Idem, id., t. LXV, 
p. 49,102 et 150.) 

— Traité de la dysenterie. Paris, 1863, V. Masson, 1 vol. in-S" deXllI-570 p. 

— De Tutililé de Taloès dans le traitement des plaies, formule d'une tein- 
ture aîoctique pour l'emploi externe. (Bull, de théi'apeut,, 1864, t. LXVI, 
p. 24 ) 

— Des vins à base de quinquina et de leur préparation. (Idem, id., id.j 
p. 114.) 

— pDtion contre la diarrhée. (Gaz. deshôpitaiuT,2 août 1804, n" 90, p. 559.) 

— Observation de fièvre paludéenne suivie de dysenterie, puis de colicjue 
sèche non saturnine. Mode d'action de la belladone. (Arch. de méd. nav., 
1806, t. V, p. 374.) 

— De l'emploi des sels de fer comme contre-poisons des cyanures et parti- 
culièrement du cvanure de potassium. (Bull.de thérapeut., 1867, t. LXXll, 
p. 309.) 

— De remploi de la noix vomique contre la dysenterie et contre les paraly- 
sies dysentériques. (Bull, de ihérap., 1867, t. LXXIK, p. 193.) 

— Mode d'action de la belladone. (Idem, id., id., p. 433.) 

— Formules thérapeutiques. (Idem, id., id., p. 548.) 

— De la décoction blanche de Sydenhain et du phosphate de chaux comme 
médicaments anti diarrhéiques. (Courrier médical, oct. 1867, p. 355.) 

— Des paralysies qui accompagnent et suivent les dysenteries et les coliques 
sèches et de leur traitement par la noix vomique. — Mémoire lu et pré- 
senté à l'Acad. de méd. le 9 avril 1867. (Union médicale, 1867, 5' série, 
t. III, p. 200, 241 et 269.) 

^ Traitement de la diarrhée saisonnière actuelle. (Courrier médical, août 
1868, p. 269. Union médic, t. VI, 5« série, p. 280.) 

— Nouvelles observations sur le traitement abortif des pustules varioliques 
spécialement par le coUodion mercuriel et la teinture d'iode. (Bidlelin de 
thérapeutique 1870, t. LXXIX, p. 97.) 

— De l'emploi de la teinture d'iode et de l'aconit dans le traitement de l'é- 
rysipèle. (Idem,id.,id., p. 537.) 

— Du traitement prophylactique et curatif de la variole. (Idem, id., id.) 
p. 585 et 445). 

"~ Du meilleur mode de préparation et d'administration des potions purga- 
tives au citrate de magnésie et de leurs effets thérapeutiques. (Idem, id. 
id., p. 500.) 

"^ Le chocolat ao riz comme aliment. (Idem, û/., id., p. 537.) 



74 RÉPERTOIHE BIBUOGRAPIIIQUE DES TRAVAUX [OEU-DELI] 

DELIOUX DE SAVIGNAC, — Elude sur la valeur comparée du musc et de 
Facétate d'ammoniaque dans les pneumonies graves. — Mcm. présenté à 
l'Acad. deméd. (BulleL deVAcad. de médecine, 1870, t. XXXV, p. 883) 

— De l'empoisonnement par la strychnine dans des préparations de noix vo- 
mique susceptibles de le produire, et moyens de traitement proposés. 
(Bullet. de thérapeut. 1871, t. LXXX, p. 49, 145 et 195). 

-— Série de formules pour le traitement de la bronchite. (Idem, id., id.) 

— Modes d'administrafîon du sulfate de quinine ; adjuvants, correctifs, doses, 
(/rfm, irf., irf.,p. 289 et 237.) 

— Une formule pour le traitement delà chlorose. (Idem, id.y id., p. 440.) 

— De la dysménorrhée et de son traitement. (Idem, id,, t. LXXXI, p. 49 
et 97.) 

— Des médicaments obstétricaux sliccédanés de l'ergot de seigle et en par- 
ticulier du tartre stibié. (Idem., id., id.,p. 289.) 

— La myrrhe et ses propriétés thérapeutiques. (Idem, id., id.^ p. 481.) 

— Des eaux distillées employées comme véhicules des collyres et en particu- 
^ culier de Teau distillée de lavande. (Idem, 1872, t. iiXXXIl, p. 500.) 

— Teinture aromatique arniquée tonique et vulnéraire. (Idem, id., 
t. LXXXIlI,p, 175.) 

— Mémoire sur un nouveau laudanum, proposé en remplacement du lauda- 
num, de Sydenham.— Mémoire lu à TAcad. de méd. le 9 septembre 1872 
(Bullet. de V Académie de médecine 1872. t. XXXVlï, p. 31.) 

— L'essence de menthe et ses propriétés antalgiques. (Bulletin de la Soc, 
de théi'apeuiique , 1872.) 

— Collyre du docteur Delioux. (Journal de pharmacie et de chimie, 1872, 
4*série, t. XVlp. 367.) 

— Le furoncle, ses relations avec Therpétisme et son traitement par Tarse* 
nie. (Bulletin de thérapeutique, 1873, t. LXXXIV. p. 529.) 

— Les articles suivants du Dictionnaire encyclopédique des sciences mé- 
dicales : Aluminium (thérapeutique). (T. ill, 1865, p. 434.) — Alun 
(thérapeutiq.). (Idem, p. 444.) —Amidon (thérap.). (Idem, p. 659.) — 
Ammoniaque (thérap., toxicol). (Idem, p. 679.) — Anis (pharmacologie 
et thérapeutique). (T. V, 1860, p. 176.) — Antimoine (thérapeutiq.). 
(Idem, p. 357.) — Archangélique (pharmacol. et thérap.). (T. VI, 1867, 
p. 23.) — Armoise. (Idem, p. 139.) — Arsenic (pharmacol. et thérap.). 
(Idem, p. 179.) — Astringent (t. VII, 1867, p. 16.) — Benoite (pharma- 
cologie, thérap.). (T. IX, 1868, p. 85.) — Bétel (hygiène, matière médic). 
(Idem, p. 199.) — Bétoine (pharmacologie, thérapeutique). (Idem, p. 207) 

— Bistorte (pharmacol., thérap.). (Idem, p. 542.) — Borax (pharmacol., 
action physiologiq., thérap.). (T. X, 1869, p. 77.) — Borique (acide). 
(Emploi médical, toxicolog.). (Idem, p. 97.) — Bouillon blanc (pharma- 
col., thérapeutiq.). (Idem, p. 306 ) — Bourrache (pharmacol., thérap.). 
(Idem,^. 367.)— Buglosse (pharmacol., thérap.). (T. XI, 1870, p. 292.) 

— Bugrane (emploi médic). (Idem, p. 294.) — Buis (pharmacol., théra- 
peutiq). (Idem, p. 298.) — Busserole (pharmacol., thérap.). (Idem, 
p. 331.) — Cachou. (Idem, p. 400.) — Caïnça (pharmacol., emploi mé- 
dical), [idem, p. 5H3.) — Cajeput (pharmacol., einploi médical). (Idem, 
p. 569.) — Camphres (thérapeutiq., toxicologie). (T. XII, 1871, p. 95.) 

— Cannelle (pharmacologie, emploi médical), (iaem, p. 164.) — Centau- 
rée (emploi médical). (T.^XIII, 1873, p. 788.) — Centaurine. (Idem, id.\ 

Deuxième série. — Lavande (phannacol., thérap.). (T. II, 1869, p. 50.) 

— Lemon Grass. (Idem, p. 149.) — Lichen d'Islande (pharmacol.). (Idem, 

Ï\. 531.) — Lichen pulmonaire. (Idem, p. 537.) — Lierre (emp. médic). 
Idem, p. 552.) — Lierre terrestre (emploi médical). (Idem, p. 554.) — 
jlas (pharmacol.). (Idem, p. 578.)— Lithium (pharm.). (}dem, p. 706.) 



[DELT-DELP] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 7o 

— Lobélie (emploi médic). (Idem, p. 744.) — Lupulin. (T. III, i870, 
p. 192.) — Magnolia (emploi médic). (Idem, p. 742.) — Mandragore 
(pharmacol.). (T. IV, 1871, p. 487.) — Manganèse (pharmacol., Ihérap.). 
(Idemy p. 495.) — Manuluve. (Idem, p. 650.) — Marronnier dinde. (T. Y, 
187*2, p. 158.) — Marrube (emploi médical;. (Idem, p. 144.) — Mastic. 
(Idetn, p. 175.) — Masticatoires. (Idem, p. 186.) — Matricaire. (Idem, 
p. 228.) — Melaînagogues. (T. VI, 1873, p. 543.) — Mélilol (emploi 
médical). (Idem, p. 421.) — Mélisse (emploi médic.) (Idem, p. 424.) — 
Menthe (emploi médic). (Idem, p. 771.) — Mercuriale (emploi médical). 
(T. VllI, 1875, p. 91.) 

Troisième série. — Quinidine (empl. méd.). (T. I, 1875. p. 189. — 
Quinine (thérap.), (Idem, id., p. 202.) — Quinquina (thérap.). (Idem, 
id.,v. 522.) 

DELIOUX DE SAVIGNAC (Olivier-Claude-Auguste), chirurgien principal, né à 
Paimpol (Côtes-du-Nord). — Une épidémie de choléra à Camaret en Bre- 
tagne. Montpellier, 1857, thèse in-4'*. 

— Notice nécrologi(jue sur Delourme, médecin de 2* classe du port de Brest, 
mort de la fièvre jaune à la Martinique, le 21 juin 1811. (Journal officiel 
de la Martinique du 23 juin 1841.) 

BELISLE (Jean-Edmond-Germain), médecin de la marine, né à Charmé 
(Charente). — Quelques considérations sur la ?nort subite par embolie pul- 
monaire. Montpellier, 1871, thèse in-4'', 50 p. 

DliiLlVET (F.-B.-C.), médecin ordinaire de la marine, né à Condé-sur-Noireau 
(Calvados). — Dissertation sur la fièvre adynamique, d'iic putride, fièvre 
des vaisseaux, des hôpitaux, etc. Paris, 1806, thèse in-4'' de 24 f). 

— Principes d'hygiène navale, ou l'homme de mer considéré dans la navi- 
gation S0U8 les rapports des influences qu'il éprouve et des moyens pro- 

fres à assurer la conservation de sa santé. Gènes, 1808, chez l'auteur, 
vol. in-8« de 500 p. 

— Réflexions sur la saignée. Gènes, 1810, in-S" de 176 p. 

DELMAS (Elysée-Alexandre), médecin de 1" classe, né à Toulon (Var). — 
Essai sur Tergot de seigle, considéré sous les rapports de la matière médi- 
cale, des effets physiologiques, des applications obstétricales et médicales. 
Montpellier, 1872, thèse in-4% 80 p. 

3)EIX)RD (Arnaud), chirurgien de 2* classe, né à Perpezac^le-Blanc (Corrèze). 

— Quelques réflexions sur le Sénégal et sur la dysenterie observée dans ce 
pays. 3IontpeIlier, 1845, thèse in-i" de 69 p. 

XEtORME (Louis-François), médecin du roi a la Guadelou|)e. — né k Pile 
Bourbon en 1771, mort à la Guadeloupe, le 12 décetnbre 1823*. — Ob- 
servation sur une occlusion complète de la glotte par le développement ((ra- 
duel de deux hydatides qui n'ont pu être reconnues qu'après la mort. (Bull, 
de la soc. méd. d^ Émulation, 1807, t. I, p. 162. Journ. tjénér. de méd. 
chirurg. pharmac, 1808, t. XXXII, p. 14S.) 

— Quelques considérations générales sur l'estomac, examiné «eus le ra|>- 
port médical. Paris, 1810, thèse in- 4* de 27 p. 

— Observation sur une concrétion polypiforine trouvée dan» le vcnlricub? 
droit du coeur. (Journ. de méd. cliir. pharm. de Corvifcarl, 1812, t. XXIV, 
p. 172.) 

— Lettre au pouverneur de la Guadeloupe, au sujet d'un envoi de vaccin. 
(Gazette offic. delà Guadeloupe, 5 novembre 1822.) 

DELPEUCH (Auguste-Marie-Hyacinthe), médecin du l'" cUnua, né à Curh^iix 
(Fmistère). — Notes et observations recueillies (kun le cour« d'un voy^g'i 

* Notice nécrologiqae sur le docteur Delorme. (Gaz. offic. de la Gtiftdul'Hipc, 
15 décembre 1823.) 



76 RÉPEIiTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [DELT-DERN] 

maritime au nord de l'Europe. Montpellier, 1808, thèse in-4'* de 49 p. 
DELTEIL (Arthur), pharmacien de 1" classe de la marine. — Note sur les 
plantes textiles de l'île delà Réunion. {Monit. de la Réunion, et tirage à 
part Saint-Denis (Réunion), G. Lahuppe, 1870, petit in-8'' de 64 p.) 

— Notice sur la Guyane française. (Bullet. de la Soc. des scienc. et arts de 
la Réunion, 1870, p. 65.) 

— Voyage chez les indiens de la Guyane. (Idem y id., p. 100.) 

— Des insectes et animaux nuisibles de la Guyane. Idem, 1871, p. 81.) 

— Petit manuel d'engr.ûs pour la canne. Saint-Denis (Réunion), typog. 
Lahuppe, 1872, in-8% 58 p., 5 planches. 

— Etude sur la vanille. Saint-Denis (Réunion), 1872, typogr. Lahuppe, 
in-12, 70 p. et 2 pi. 

DENANE (Jean-Baptiste), chirurgien de la marine. — Considérations sur les 
dépôts scrofuleux. Montpellier, an XIII, 1805, thèse in-4°. 

DENANS (Félix-Nicolas), chirurgien sur VEpaminondas, né à Marseille 
(Bouches-du-Rhône) . — Dissertation sur le choléra-morbus, suivie de quel- 
ques observations recueillies dans l'Inde. Paris, 1820, thèse in-^". 

DENIS-DESLONCHAMPS (Daniel-Casimir), ex-chirurgien de marine, né à Sar- 
tainville (Manche). — Dissertation sur la fièvre inflammatoire ouangioténi- 
que. Paris, 1815, thèse in-4'' de 18 p. 

DEPIERRIS (llippolyte-Adéau), ex-chirurgien de la marine, ne à Niort. — 
Essai sur les maladies des gens de lettres. MontpeUier, 1834, thèse in-4'' 
de 44 p. ^ 

DEPLANCHE (Emile), chirurgien auxiliaire, né à Argentan (Orne). — Cata- 
logue méthodique, accompagné de notes, des oiseaux recueillis à Cayenne 
par E. Deplanche, chirurgien de la marine, pendant la première campa- 
gne de l'aviso le Rapide, années 1854, 1855 et 1856, par le prince 
Charles-Lucien Bonaparte. (Bullet. de la Scie, linnéenne de Normandie., 
t. Il, 1856-57, p. 25.) 

— Note sur \eDelphimis Pernetti. {Idem, id., id,, p. 66.) 

— Catalogue des reptiles et poissons recueillis h Cayenne par E. D(îplanche, 
par M. Eudes Deslongchamps. [Idem, t. III, 1857-1858, p. 46.) 

— Note sur deux terrains de crag observés, l'un aux îles du cap Vert, l'au- 
tre à la Guyane. (Idem, t. IV, 1858-59, p. 68.) 

— Catalogue des plantes recueillies à Cayenne par Deplanche, et détermi- 
nées par R. Le Normand. (Idem, id., id., p. 155.) 

— Catalogue des insectes recueillis à la Guyane française par E. Deplanche, 
par A. Fauvel. (Idem, t. VI, 1860, 1861, p. 128 ) 

— De la maladie du caféier. (Messager de Tahiti, 27 février 1859, p. 6.) 

— Rapport sur les essais de culture maraîchère tentée à Chépénéhé (^ou- 
weWe-CsiXédonie). (Moniteur de la Nouvelle-Calédonie, 4 décembre 1864.) 

— Ethnologie calédonienne. (Bulletin de la Soc. linnéenne de Normandie., 
années 1868-69, p. 186. Caen, Leblanc-Hardel, 1870.) 

— Voir Vieillard. 

DEPREPETIT (Yves-Ange-Jean-Marie), chirurgien major de la marine, né à 
Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord). — Dissertation sur la fièvre jaune. Paris, 
an XIII, 1 804, thèse in-4« de 34 p. 

DERBAU (Jules-Alexandre), officier de santé entretenu de la marine, né à 
Jenzac (Charente-Inférieure). — Quelques considérations médicales sur la 
ville de la Pointe-à-Pître, k la Guadeloupe (Antilles françaises), et sur les 
maladies qui y régnent le plus fréquemment. Montpellier, 1835, thèse in-4* 
de 15 p. 

DERNAS (Emile), ex-chirurgien de 2° classe, né à Saujon (Charente-Infér.)— 
De rimile de foie de mprue considérée au point de vue thérapeutique. 
Montpellier, 1857, thèse in^*» de 30 p. 



DERR-DEVIJ DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 77 

DERRÉCAGAIX (Pros|ier), ex-chirurgien des hôpitaux de la marine, né à 
■ Ba\onne. — Des différents traitements contre tes affections cancéreuses du 

coldela matrice, et des méthodes variées de son anaputation. Blontpellier, 

1851, thèse in-i"» de IG p. 
DESCIIAMPS (Emile), ex-chirurgien de 2* classe. — Essai sur les différentCB 

formes de la dysenterie et sur le traitement qui leur convient. Blonlpellicr, 

1800, thèse in-4'' de 89 p. 
DESCIIAMPS (Paul-Jules), médecin de 2' classe, né à Prudhomat (Lot). — De 

la ventilation forcée à Lord des transports-hôpitaux. Paris, 1872, Ihèsa 

in-/*% 41 p. et i planche. 
DESCtllENS (Henri), médecin de 1" classe. — La frégate cuirassée la Gau- 
loise. Ktude d'hvgiènc navale. (Archiv. de méd. nav., t. XIÏÏ, 1870, 

p. 540.) 

— Note sur les indications de l'emploi du chloral hydraté en chirurgie (Idem, 
t. XV, 1871, p. 204.) 

DESFONTAINES ( ), chirurgien-major de marine. — Opération d'un 

anévrisme à Tartère brachiale. (Gaz. de santés 1784, p. 29.) 

DESGRANGES (Joseph Apgustc). médecin de 1" classe. — De la varice arté- 
rielle et de la tumeur appelée tumeur cirsoide artérielle. Montpellier, 
1871, thèse in-4% 49 p. 

DESJARDINS (Atlolplie), officier de snnlé de la marine, né à Caen (Calvados). 
— Dissertation sur la dysenterie considérée plus particulièrement chez les 
marins. Paris, 1815, thèse in-4° de 17 p. 

DESMARES (Adolphe-Frédéfic-Alphonse), chirurgien de I" classe, né à Cher- 
bourg (Manche). — Quelques considérations sur l'hygiène navale. Mont- 
pellier, 1856, thèse in-i* de 18 p. 

DESMARQIEST (xVndré-Edouard), ex-chirur^îien de marine. — Essai sur les 
amputations en général. Montpellier, 1854, thèse in-4'*de51 p. 

DESPRETZ (Louis-Auguste), ancien chirurgien de 2" ( lasse de la marine, ne 
à Lessines (Belgi<|ue). — Considérations sur le croup, suivies de quelques 
propositions sur les maladies des enfants. Paris, 18'25, thèse in-4° de 17 p. 

— Considérations sur la cataracte, suivies de plusieurs propositions sur les 
maladies de l'œil. Paris, 1825, thèse de chirurgie in-4'* de 55 p. 

DESTRAIS (Julien-Etienne), médecin de 2' classe, né à Brest (Finistère). — 

Quelques considérations sur la dysenterie chronique. Paris, 1872, thèse 

in-4% 45 p. 
DÉTRi^Z (Jean-Baptiste), ex-chirurgien de la marine, né à Pont-Saint Maxence 

(Oise). — De la ligature des artères, d'après la méthode de Brasdor. Paris, 

1846. tjièse in-4% 58 p. 
DEVALLÉE (Benoît-Frédéric), ex-officier de santé de la marine. — Coup 

d'œil rapide sur la mélancolie. Montpellier, 1814, thèse in-4° de 25 p. 
DE VERRE (Pierre-Alexandre-Jacques), chirurgien de 2* classe, né à Morlaix 

(Finistère). — Essai sur la fièvre jaune observée à la Martinique en 1820 

et 1821. Paris, 1822, thèse in-4» de 42 p. 

DEVILLE (Gaspard-Marc-Antoine-Ernest), chirurgien de l'** classe. — Rap- 
port sur l'état sanitaire de l'escadre de la Méditerranée au mouillage de 
Bésika, pendant le 5^ trijuestre de l'année 1855, adressé au vice-amiral 
commandant l'escadre. (Nouv. Annal, delamar. et des colon., 1855, t. X, 
p. 529 et tirage à part, in-8" de 14 p.) 

DEVILLE (Jean-Joseph-Louis -Auguste), chirurgien du navire la Seine. — 
Mémoire et observations sur l'épidémie de choléra-morbus qui a régné au 
Bengale pendant Tété de 1818. Paris, 1819, Méquiguon, in-8°, 5 f . 1/4; 
Montpellier, Séralles, 1819. (/Inwa/. de laSoc.de médec. pratique de 
Montpellier, 1819, 2'' série, t. V,p. 510.) 



78 RÉPERTOIUE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [DEVI-DUËO 

DEVILLE. — Disserlation sur le choléra-morbus du Bengale. Paris, i82Ç, 

thèse in-i" de 26 p., 
DHOSTE (Georges-Micfiel-Eugènc), médecin de i" classe, né à Rochefort (Cha- 

rent-Inf.). — Des navires-hôpitaux Montpellier, 1870, thèse in-4*, 40 p. 
DIDIER (Paul-Marie-Gabriel), médecin de la marine, né à Fort-de-France 

(Martinique). — Du traitement du rhumatisme articulaire aigu par Toxydc 

blnnc d'antimoine. Paris, 1872, thèse in-4% 41 p. 
DISSER (François-Joseph), médecin auxiliaire de 2* classe, né à Hirzbàch 

Haut-Rhin). — De la lièvre rémittente bilieuse hémorrbagique observée 

en Cochinchine. Montpellier, 1868, thèse in-4" de 35 p. 
DOLLIEULE (Victor), médecin de la marine, né à Toulon (Vai). — Quelques 
• réflexions sur un cas de tubercules du cerveau. Montpellier, 1871, thèse 

in-4°, 38 p. 
DOLONNE (Josué-Alcxandre), chirurgien de 2* classe, né à Cucrs (Var). — 

Essai sur le rhumatisme aigu. Montpellier, 1832, thèse in-4'' de 30 p. 
DORGAIN (M ), ancien chirurgien de 1 armée de terre et de la marine, 

né à Tarascon (Bouche s-du-Rhône). — Propositions sur les hernies. Paris, 

1808, thèse in-4° de 16 p. * 

DORVAU (Henri-François), médecin de 2* classe. — Observation de corps 

étranger dans le canal nnsal; extraction. (Arch.deméd. nav.y 1869, t.Xll, 

p. 151.) 
DOUÉ (Pierre-Adolphe), médecin de 1" classe, né à Draguignan (Var). — 

Identité de nature des fièvres observées à la côte occidentale d'Afrique. Du 

sulfate de quinine comme méthode préventive. Montpellier, 1872, thèse 

in-4% 44 p. 
DOUILLE (Louis-Auguste), chirurgien de 2* classe, né à Saint-Pierre (Marti- 
nique). Quelques mots sur Tictère. Montpellier, 1861, tl:èsein-4** de 45p. 

— Quelques mots sur Tampico. (Montpellier médical, t. XXIX, juillet 1872.) 

— Quelques mots sur le Mexique. Observations médicales. (Idem, 1873, et 
tirage à part, Montpellier, 1873, imp. Boehm, in-8% 54 p.) 

DOUKOiN (Paul'-Louis-Victor), médecin de 1" classe de la marine, né à Givors 
(Rhône). — Etude sur la verruga, maladie endémique dans les Andes pé- 
ruviennes. (Archiv. de méd. nav., t. XVI, 1871, et tirage à part. Paris, 
1871, thèse in-4% 56 p., avec une planche ; in-8°, J.-B. Baillière et fils.) 

DRÉZIGNÉ ( Malhurin-Eduse David de), chirurgien de la marine, né à Brest. 
— Essai sur la fièvre scarlatine. Paris, 1^<32, thèse in-4° de 15 p. 

DROGUET (Marc-Julien), 1" médecin en chef, né à Lamballe (Côtes-du-Nord), 
le 1" janv. 1769, mort à Brest le 3 avril 1836. — Propositions sur les 
préceptes d'hygiène navale à observer sous les tropiques du Cancer, du 
Capricorne, sous la zone torride, et sur racclimatement des Européens 
à Saint-Domingue et aux Antilles. Paris, 1806, thèse in-4'* de 18 p. 

— Considérations sur les rapports du service de santé de la marine avec Tau- 
torité, dans le système des préfectures (20 septembre 1827). (Manuscrit. 
Biblioth. de V Ecole de médecine iiavale de Brest, n" 3298.) 

DROUET (Jean), médecin de la marine à File Saint-Martin (Antilles), ne à 
Sainte-L'Heurine (Chaienlc-Inf.). — Des fièvres intermittentes pernicieu- 
ses. Paris, 1845, thèse in-4°, 75 p. 

DROUHET (Pierre-lsaac)j officier de santé de la marine, né k Melle (Deux, ' 
Sèvres). — Delà lactation et des divers modes d'allaitement. Paris, 1814- 
thèse in-4** de 20 p. 

DUBARBY (Edouard), ex-chirurgien de la marine. — Essai sur Thépatite 
observée dans les pays chauds. Montpellier** 1844, thèse in-4'' de 3i p. 

DUBOIS (Auguste-Etienne), chirurgien entretenu de la marine, né à Brest.— 
Essai sur la cataracte. Montpellier, 1843, thèse in-4" de 52 p. 

DUBOIS (Pierre-Jacques), chirurgien entretenu de 1'" classe de la marine, né 



[DUBO-UUBR] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 79 

à Rocbefort (Charente-Inférieure). — De la cataracte. Paris, 1827, thèse 
in-4" de 50 p. 
DUBOIS. — Rhyno-blépharoplastie, observation tirée de la clinique de M. Clé- 
mot, chirurgien en chef à Rochefort. (Gazette des hôpitaux, 9 mars 1853, 
t. Vil, p. 117.) 

— Clinique chirurgicale de l'hôpital de la marinp à Rocbefort. Observations 
sur les hernies crurales, tirées de la pratique de M. Clémot, chirurgien en 
chef. [Annal marit. et colon., 1832, t. XLIX, p. 646; Lancette fran^ 
çaise, 20 septembre 1832, t. VI, p. 365.) 

DUBUSCQ (Jildut-Marie), officier de santé de la marine, né à Brest. — Con- 
sidéralions nouvelles sur le typhus contagieux. Montpellier, 1813, thèse 
in-4" de 48 p. 

DUBREUIL (Pierre-Alfred), ex-chirurgien de marine, né à Tarbes (Hautes- 
Pyrénées). — De l'influence que la vie de bord exerce sur le moral des 
marins. Montpellier 1852, thèse in 4* de 22 p. 

DUBUUEIL (Joseph-Marie), professeur aux Ecoles de médecine navale, pro- 
fesfitur à la Faculté de médecine de Montpellier*, né à Landerneau (Fi- 
nistère) le 14 août 1790, mort le 19 novembre 1852 — Observation d'une 
bydrocèle par épanchement guérie par l'injection que l'on a hiissée dans la 
cavité du sac. (Journ.gén. de méd. chirurg, pharm. et de Sédillot, 1815, 
t. XLVll,p. 51.) 

— Essai sur les cas qui nécessitent l'amputation des membres. Paris, 1815, 
llièse in-4** de 35 p. 

— Ses remarques sur la fièvre jaune des Antilles. (Journal universel des se. 
médic. y décembre 1817, t. VIII, p. 317.) 

— Mémoire sur la fièvre jaune par M. Dubrueil, chirurgien major de la fré- 
gate l Eurydice, faisant partie de la station des Antilles pendant h s années 
1816 et 1817. [Journ, univers, des se. méd., 1817, t. Vlll, p. 517; 
Annales marit. et colon., 1818, t. VIII, p. 97.) 

— Observations sur la |ierforation de l'œsophage et de l'aorte thoracique, 
par une portion d'os avalé, avec des réflexions. (Journal universel des se. 
méd., 1818, t. IX, p. 557.) 

— Observation d'un ramollissement du cerveau, avec hydropisie de ses ven- 
tricules. (Annales de la médecine physiolocjiq., 1822, t. l, p. 495.) 

— Réflexions sur un cas d'angine laryngée œdémateuse, observée dans le 
service du professeur Delpocb, et sur l'angine larvngée œdémateuse aiguë. 
(Mémorial des hôp. du Midi, 1829, 1. 1, p. '28.) 

-^ Note sur un ostéide développé dans l'œil. (Idem, id., id., p. 152.) 

-* Analvse de «Traité d'orlhomorphie de Delpech. » (Idem, id., id., p. 139, 
200 ei261.) 

-^ Recherches anatoraiques touchant une épidémie catarrhale observée k la 
Clinique médicale de Montpellier, pendant l'hiver de 1828-1829. (Idem, 
id.. id , p. 222.) 

*^ Constipation opiniâtre déterminée par la présence d'une valvule dans l'in- 
testin rectum. Contraction spasmodique du sphincter anal. Fissure à l'anus. 
Opération, guérison. (Idem, id., id., p, 597.) 

^- Sur la mélanose. (Idem, id., id., p. 508.) 

^- Fœtus mort en naissant; ectopie de la veine cave supérieure et des vei- 
nes pulmonaires droites ; hypertrophie des veines tyroïdiennes. (Mémorial 
des hôp. du Midi, 1850, t. II, p. 224.) 

-^ Analyse de la V« lettre du professeur Lallemand sur l'encéphale. (Idem, 
id., id., p. 245.) 

I Fils de piibrueil (Jean-François), médecin en chef à Brest, né le 20 décembre 
1754, à Villelraucbe (Aveyron), admis à la retraite le l"" septembre 1818. 



80 RÉPERTOIRE BIDLIOGRAPIIIQUE DES TRAVAUX [DUBR-DUFO] 

DUBRUEIL. — Rétinilc. Cataracte capsulo-cristalline, opération par abaisse- 
ment et broiement. Inflammation de la rétine. Erysipèle de la face ; arach- 
nitis. Guérison^/rfem, id., id., p. 412.) 

— Artérile et pTîTeDite. (Idem, id,, id.y p. 549.) 

— Une observation d'hémorrhagie de la paume de la main, ayant nécessité 
la ligature da riiumérale. (Gazette médic.^ 1854) 

— Une observation de luxation de la tête du péroné en arrière, produite 
par la contraction du biceps crural. (Journ. de la Soc. de médec. de Mont- 
pellier, juin 1841.) 

— Observations et réflexions sur les anévrysmes de la portion ascendante et 
de la crosse de Taorta. Montpellier, 1841, in-8'', 196 p. et 6 planches 
litbograph. 

— Observation d'une rupture du cœur, étendue de la base au sommet des 
ventricules. Réflexions sur les ruplures du cœur considérées en général. 
Montpellier, 1842, in-8% 55 p. avecl planche chromo-lithogr. 

— Des anomalies artéritlles considérées dans leurs rapports avec la patholo- 
gie et les opérations chirurgicales. Paris, 1847, J.-B. Baillière. in-S", 
458 p., avec atlas in-4'' de 17 pi. color. 

DUBRUEIL et Delpecft. — Sur Tartérite et la gangrène momifique. (Mémo- 
rial des hôpit. du Midi, 1829, t. 1, p. 2 et p. 35.) 

DUBURQUOIS (Alexandre-Thomas Didier), médecin de 1'° classe, né à Brest 
(Finistère). — Note sur les maladies des Européens en Chine et au Japon. 
Paris 1872, thèse in-4% 79 p. 

DUCHE (Jaccjues-Martin), chirurgien de 1" classe, né à Nolten (Suisse). — 

Considérations sur les cames du scorbut chez les marins. Paris, 1850, 

thèse in-4% de 23 p. 
DUCHEMIN (Charles-François), ex-officier de santé de la marine, né au 

Désert (Calvados). — Essai sur la gangrène. Paris, 1814, thèse in-4'* de 

43 pages. 

DUCllER (C), ex-chirurgien de la marine, né à Cormatin (Saône-et- Loire). 

— Parallèle du typhus et de la fièvre typhoïde. Paris, 1858, thèse in-4° 

de 32 pages. 
DUCROS (Jean-Baptiste-Antoinc), ex-chirurgien de la marine. — Recherches 

anatomiques et pathologiques sur la hernie crurale, faites à l'Hôtel-Dieu de 

Marseille. Montpellier, 1817, thèse in-4** de 39 pages. 
DUDON (Jean-Charles), médecin de 1'* classe. — Notes et observations sur les 

affections paludéennes à la côte occidentale d'Afrique. Paris, 1869, thèse 

in-4'* de 64 p. 
DUFAY, médecin de Thôpital de la Comp. des Indes à Lorient. — Observa- 
tion de fracture du crâne. (Collée, académiq., 1785, t. VllI, p. 345.) 
DUFOUR (Guillaume-Théodore), directeur du service de santé de la marine, 

né à Toulouse. — Essai sur les ganglions, pathologie externe. Montpellier, 

1835, thèse in-4" de 15 p. 

— Quelques remarques pratiques sur la pathologie et la thérapeutique chi- 
rurgicale des tumeurs. (Mém. de la Soc. des Se. natur. de Cherbourq, 
1854, t. II, p. 555.) 

— Voyage d'Alger à Smyrne en 1850. (Mém.de la Soc. acad. de Cherbourg^ 
1856, p. 145.) 

— Relation chirurgicale du combat naval entre le Kearsage et VAlabama 
(19 juin 1864), hôpital de Cherbourg. (Arch. de méd, nav., 1864, t. lî, 
p. 60.) 

— Souvenirs de quinze années de clinique chirurgicale (hôpital de Cherbourg), 
du 1" janvier 1850 au 1" juillet 1864. (Idem, id., id., p. 556 et 555, 
1865, t. m, p. 42. -- 1866, t. V, p. 54 et 194.) 



IDUF-BUPI DES MÉDECINS ET DES PUAR&IACIËNS DE U MARINE. 81 

DUFOUR. — Remarques sur la pathologie et la médecine opératoire des 
tumeurs. {Idem, 1867, t. Vil, p. 5 et 225.) 

DUGÉ DE BERiNON VILLE (François), médecin principal, né à Longré (Cha- 
rente) . — Quelques considérations sur les fractures du crâne. Montpellier, 
1864, thèse in-4» de 58 p. 

DUHAMEL (Robert-Joseph-Laurent), ancien chirurgien de 1'* classe de la 
marine. — Essai sur la pneumonie aiguë, accompagné de quelques obser- 
vations sur son traitement par le tartre stibié. Paris, 1830, thèse in-l" 
de 20 pages. 

DULAURENS (Joseph-Michel), médecin en chef, né h Douai (Nord) le 29 jan- 
vier 1726, mort à Paris, le 3 mai 1789. — Requesles au Roi pour le des- 
sèchement de vingt mille arpents de marais. Paris, chez Grange, 1778, 2 
vol. in-4'*; Tun de 39 pages, l'autre de H. 

— Mémoire historique sur divers objets d'administration. Londres et Paris, 
1778, in-8^ 

— Essai sur les établissements nécessaires et les moins dispendieux pour 
rendre le service des malades dans les hôpitaux vraiment utile à Thuma- 
nité. Paris, 1787, Royez, 1 vol. in-S" de 158 p., avec 2 pi. 

— Analyse du livre intitulé : « Moyens de rendre les hôpitaux utiles et de 
perfectionner la médecine, » par Tauleur même des Moyens. Paris, 1788, 
Royez, in-8% 59 p. 

DLMANOIR (Agathon-Aimé), ex-chirurgien de la marine. — Essai sur la 
colite aiguë observée pendant Texpédition d'Afrique. Montpellier, 1835, 
thèse in-4'* de 24 p. 

DUMAS (ApoUonius-Epiphane-Phocion), chirurgien de 2* classe, né à la 
Basse-Terre (Guadeloupe). — Essai sur Tinsolation. Montpellier, 1804, 
thèse in-4'* de 71 p. 

DUMAS (Pierre-Mesmin), chirurgien de 2* classe, né à la Basse-Pointe (Mar- 
tinique). — Une station aux îles Uawai. Paris, 1861 , thèse in-4'* de 46 p. 
Œom, Annal, de la mar., 1862, t. ÎXVII, p. 197 et 321.) 

DUmAY (Auguste-Anatole), médecin de 2* classe, né à Saint-Aignant (Cha- 
rente-Inférieure), le 5 juin 1841, mort de la fièvre jaune, à bord du 
Limier j à Port-au-Prince, le 26 décembre 1869. — Pyrexies ataxo-ady- 
namiques, difficultés d' diagnostic. Observations recueillies au Gabon. 
Montpellier, 1868, thèse in-4% de 51 p. 

DUMAY (Paulin-Félix), chirurgien de 2" classe, né à Rochefort, — Relation 
médico-chirurgicale de la campagne de la corvette à vapeur le Câlinât, 
pendant les années 1855, 56, 57, 58, 59, 60, dans les mers de Tlnde, 
de la Chine et de Tlndo-Chine. Montpellier, 1861, thèse in-4** de 67 p. 

DUMOULIN (Marie-Honoré), officier de santé de 2' classe, né a Nantes. — 
Essai sur les maladies des gens de mer. Montpellier, 1814, thèse in-i" 
de 31 pages. 

DUMOUTILR (François-Napoléon), chirurgien auxiliaire, né à Aire-sur-la-Lys 
(Pas-de-Calais). — Considérations sur Tacclimatement des Européens dans 
les pays chauds. Paris, 1866, thèse in-4\ 

DUNAND (Charles|, offic. de santé de 1" classe de la marine, né à Savigny 
(Saône-et-Loire). — De l'hémorrhagie utérine et des convulsions cousidé- 
dérées comme causes accidentelles de Taccouchement. Paris, 1813, in-4" 
de 26 pages. 

DUPÉ (Dominique-Yves-Marie), ex-officier de santé des armées navales, né à 
Malestroit (Morbihan). — Essai sur la fièvre puerpérale. Paris, an XII, 1804, 
thèse in-4% de 26 p. 

DUPLANTIER (Camille), ex-chirurgien de la marine. — Considérations sur 
les formes principales des fièvres intermittentes et sur le traitement qui 
leur convient. MontpeUier, 1857, thèse in-4*' de 47 p. 

-Rev et Bergkp, RépcrI. bibliogr. ^ 



8^ nÉPERTOÎRE ËÏDLlOGRAPHïQUE DES TRAVAUX [DUPL-DUPB] 

DUPLOUY (Charle^jeatï), chirurgien professeur, né k Angoulème (Charents). 
— De Tamputation de Chopart, considérée surtout au point de vue des 
suites. Montpellier, 1857, thèse in-4" de 45 p. 

— Nouveau cas d*asphyxie pnr Tintroduclion d*un poisson vivant dans le 
larynx. (Gazette des hôpitaux^ 23 mai 1863, n'* 10, p. 238.) 

— Luxation latérale complète de la cinquième vertèbre cervicale en avant, 
tentative de réduction, mort 21 heures après Taccident. (Arch, de méd. 
nav. 1864, t. U, p. 117.) 

— Lésions traumatiques du globe oculaire. (Ideniy id.^ id., p. 430.) 

— Compte rendu de : « Annals of milifary and naval sUrg^ry and tropical 
medicine and hygiène, etc.. » (ïdem, id,, id., p. 573*) 

— De ruréthrotomie interne. ((Idem, 1866, t. VI, n. 81.) 

- Compte rendu de « Leçons de clinique chirurgicale par M. Dolbcau, pro- 
fesseur à la Faculté de médecine de Paris. » Paris, 1867, V. Masson, 1 vol. 
in-8% (Idem, 1867, t. VU, p. 507.) 

— Compte rendu de a Traité des maladies des voies urinalres par le D' Voillc- 
mlcr, chirurgien de THôtel-Dieu de Paris, t. L » Paris, 1668, Y. Masson, 
1 vol. jn-8«. (Idem, 1868, t. X, p. 70.) 

— Plaie pénétrante de Tabdomen avec lésion de Tintestin grêle, bornée h la 
tunique péritonéale. Guérison. (Leçon. de clinique.) (Idem, id., id., p. 206.) 

— Compte rendu de « Nouveaux éléments d^anatomie chirurgicale^ par 
B. Ançer. » Paris, 1869, J.-B. Baillière, 1 vol. in-8» de 1079 p., avec 
atlas, m-4* de 12 pi. (Idem, 1869, l. XI, p. 311 et Gax. des hôpitaux, 
10 juillet 1869, n» 79, ç. 309, feuilleton.) 

-^ Compte rendu de « Traité pratique d'ophtnahttoscopie et d*oplométrie*par 
Maurice Pcrrin. » Paris, 1870, V. Masson et fils, 1*' fascicule. (Arch. de 
méd. nav., t. XIV, 1870, p. 458.) 

— Lettre & M. le professeur Fonssagrives sur Taspiration sous-cutanée ap- 
pliquée à la pneumatose intestinale^t h la hernie étranglée. (Gaz. hebdom., 
1871, 2- série, t. VUl, p. 427.) 

— Compte rendu de « Traité des maladies du fond de ToBil cl Atlas d^oph** 
thalmoscopie, par les docteurs de Wecker et E. de Jseger. » 1 vol.. grand 
ln-8% Paris, 1871. A. Delahaye. (Arch. de méd. nav., t. XVI, 1871, 
p. 198.) 

— Compte rendu de « Traité des maladies des yeux, par X. Galezowski. » 
Paris, 1872, J.-B. Baillière et fils. (Idem, t. XVÏll, 1872, p. 71.) 

— Compte rendu de ; « De la lithotritie périnéale, par le profess. Dôlbeau. » 
Paris, G. Masson, 1872. (Idem, id., ik,, p. 228.) 

DUPONT (Auguste-Julien), chirurgien de 2* classe. — Quelques considéra- 
tions pratiques sur les amputations et spécialement sur l'amputation stls-^ 
malléolaire. Paris, 1860, thèse in-4* de 43 p. 

DUPONT (N.-J.), officier de santé de 1'" classe de la marine, né à Saint- 
Hilaire du Harcouet (Manche). — Essai sur les maladies des Antilles* PaHs, 
an XII, 1804, thèse in«4* de 28 p. 

DUPONT (Pierre], médecin de 1'» classe, né à Rochefort (Charente-ïnfér.), 
-^ Notes et onservations sur la cote orientale d'Amérique. Montp^lier. 
1808, thèse in4« de 84 p. 

1)UP0V (J.-B.), ex-chirurgien de marine, né à Geaune (Landes). -*- Disser- 
tation sur la phthisic pulmonaire, observée k bord des pontons, au dépôt 
de Chatham, en Angleterre, pendant une captivité de plusieurs années^ 
Paris, 1817, thèse in-4» viij-27 p. 

bUPHAT (Louis-Hippolyte) chirurgien de 2* classe, né à toulon* — Consi- 
dérations hygiéniques et pathologiques sur le Sénégal, Paris, 1860j thèse 
fn-i; de 56p. 

DUPHÉ (Dominique-Yvcs^farie), ex-K)fncier de santé dei armées nnnales. — 



1' 
m, 



(Otrtl-DUilE] DES MÉDBCnre ET DES PHIRMACIENS DE U UAHINE. 83 

Essai Bur la ficvro |merpcrak. Paris, 1804, an XII, lbÙ60 111-+° de 26 n 
DtPllS (Henri-Viclor). chirurgien de 2* classe. —Quelques rénciiontïui 
l'importation de ta ficire jaune, el relation du la inart do H. Sandena' 
Dulac, chirurgien de 1'* clMge. (Annal, marit, et colon., 1838, I. LXVf 
p. 639.) 

UUPUY (Pierre-Sébastien), phsrmacionile 1" clatGO.— Analysode l'eau d'uno 
ravine située près de la pDinte-ï-PiIre, et que l'en se propose d'utiliser 
pour les besoins de la population. {Mem, 1S39, t. XXXVIU, p, 73.) 

— Rnpport sur la sangsue nnslicinale envoTée du Séuégal pour «ro nitur»- 
lisée i la GuuIelou[w. {Idem, 1830, t. XLIU, p. U5.) 

— Tableau résumé des obiiervations météorologiques laites ï la Bisse- Terre 
pendant une période décennale de 1 828 i 1837 inclus, suivi de divers au- 
tres phdnuai6nes naturels remarqués pendant les mêmes années, (hlem, 
1838, t. LXVl, p. 347.) 

— Envoi de sangsues du Sénégal il la Guadeloupe. Détails i ce sujet. Udem, 
id.,id., p. 553.) 

— Rapport Ù N. le ministre de la marine et des colonies sur des cupérien- 
ces laites il la Guadeloupe concernant ta (abricatîon du lucre. lAnnaletdc 
la Soc. d'agriculture de la Marttitigue, 1840, p. 441 et 479: Atmal. 
marit. et colon., 1843, t. LXXXlIl.p. (il.) 

— Eitraits d'un mémoire sur la fabrication du sucre et l'emploi de la lia- 
gasse. (Gatdle officielle de ta Guadeloupe, 20 noAl à 20 octolu'e 1840.) 

— Rapport ïu ministre de In marine et des colonies sur la fabrication du 
sucre et l'industrie du la soie, observées en France dans l'iniérét de la 
Guadeloupe. {Annale* de la Soc. d'aijricult. et d'économie rurale de la 
MarUnique, DMiyrais., 50 juin 1840. p. 383 ) 

— Recheruies analytiques sur les eaui iDenuo-minérales et sw lei eaux des 
sources et des rivières de la Guadeloupe, publiées par ordre de H, le cwi- 
tro-amiral Gourbayre, gouverneur. Basse-Terre (Guadeloupe), imprim. du 
gouvernement, 1843, petit in-i°, 82 p. 

— Inslraclion pratique sur b culture et la fabrication do l'indigo à la Gua- 
deloupe. (Annal, marit. elcolon.. 1844, t. LXXXVII, p. 598.^ 

— Recbercnes faîtes à la Guadeloupe sur l'action comparée des engrais et sur 
la fabricittion du sucre, {Idem, id., t. LXXXVIll, p. 76'J.) 

— Procis-verbïl au suj«t d'un procédé employé pour préserver les liei'ea de 
la piqûre des vers et insectes. {Gabelle oKc. de la Guadeloupe, 15 mars 
1844.) 

DUltAHD (Augustin), chirurgien auïiliairc do la marine, né ù Joinvillo (Ihulc- 
Mame). — Des luialious compliquées de l'articulalion tibio-tarsicnnc. 
Paris, 1955,tiiésBin-4° de 58 p. 

DURAND (Edmond), médecin delà marine, né k Paris. — Essai sur la dysen- 
terie chronique. Toulouse, 1872, thèse do Honlpellier, in-4', 64 p. 

l>URàWD (Marins), u6 i Monlpellier (Hérault), chirurgien major du Phaie. 
— De la transfusion du sang. Rochercbos esnérimen laies. Monlpellier, 
1854, thfue in-4-. 

— Souvenirs d'un voyage au Maroc. {Le Propagateur, 1850, mois do mai 
et suiv.) 

IlIlRAND (Paul-CharlM-Léon), médecin do l" classe, né i Cluirvaus-sur-Aube 
(A.ube), mort ^ Lorienl le 7 décembre 18G9. — Des altérations anatomo- 
pathologiques duce à l'inloxicalion palustre ï U Guyane française. Hont- 

— jwllier, 1868. thèse in-4" de 43 \>. 

DDRAT-LASALLE (Ant.), ci'chirurgien major sur les vaisseaux deS. M.I. R.i 
I né k Aurillac (Canlal). — Quelques considérations sui' le croup- Pai'Si 
H, 1808, thèse in-4°. 
BBURËT (Pierre), chirurgien en chef, né k Montreuil-sur-Bellay, pi-fes de Sau- 



^ 



8i RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [DORE-DUTRJ 

mur, le 15 novembre 1745, mort à Brest le 27 juillet 1825 *. — Observa- 
tions sur les effets des fruits du macabieidumancenillierf précédées d'une 
lettre d'envoi portant la date : Brest, 11 août 1778. (Journal de marine 
ou Bibliothèque raisonnée de la science du navigateur, par Blondeau. 
Brest, Malassis, in-4% 1778, 5« cahier, p. 88.) 
Dl)Rt.T. — Connaissance des muscles, divisée en vingt-six leçons. Brest, 
1789, Malassis. (Tableau grand in-f" imprimé par ordre de M. de Beau- 
préau, intendant de la marine à Brest.) 

— Observation sur un enfant né sans anus, et auquel il a été fait une ouver- 
ture pour y suppléer. (Recueil périod. delà Soc. de méd. de Paris, an VI, 
1798, t. IV, p. 45.) 

DURET (H. -Théodore), chirurgien de 2"' classe, né à Brest. — Réflexions som- 
maires sur les abcès par congestion. Paris, 1814, thèse in-4** de 25 p. 

DURIEU (Jean-Frédéric), chirurgien de la marine, né à Puyfalit (Corrèze). — 
Etudes sur les tempéraments en général, et leur influence sur la pathogénie 
et la thérapeutique de nos maladies. Montpellier, 1850, thèse in-4'' de 40 p. 

DUSSUD (Etienne), ex-chirurgien de marme. — Du prolapsus utérin, ses 
causes et son traitement. Montpellier, 1859, thèse in-4**de 51 p. 

DUTAU (J.-L.-), chirurgien de la marine, né à Auvillars (Lot-et-Aîaronnc). 

— Considérations sur le diabète. Montpellier, an XIII, 1805, thèse in-4*. 
DUTËIL (Louis), ex-chirurgien aide major aux armées de terre et de mer. — 

Dissertation sur le panaris. Paris, 1815, thèse in-4" de 18 p. 

DUTEUIL (Jean-Charles), ex-chirurgien de 3" classe. — Quelques notes mé- 
dicales recueillies pendant un séjour de cinq ans en Chine, Cochinchine et 
Japon. Paris, 1864, thèse in-4'*. 

DUTHOYA (Eugène-Joseph), chirurgien de 2* classe de la marine, né à Lauder- 
neau (Finistère). — De la dysenterie. Paris, 1846, thèse in-4*, 46 p. 

DUTHOYA (P.-M.), chirurgien de 1" classe, né à Landerneau (Finistère). — 
Essai sur les fièvres intermittentes manifestes. Montpellier, 1814, thèse 
in-4' de 26 p. 

DUTREY (Justin), ex-chirurgien de marine, né à Tarbes* (Hautes-Pyrénées). 

— Diagnostic différentiel de la fièvre purulente spontanée, et de Pinfection 
purulente. Montpellier, 1861, thèse in-4* de 26 p. 

DIjTROULAU (Auguste-Frédéric), médecin en chef, né h Brest le 31 mars 
1808, mort dans cette ville le 28 janvier 1872*. — Epidémie de fièvre 
jaune à la Martinique, de février 1839 à juillet 1841. Paris, 1842, thèse 
in-4'' de 48 p. 

— Études sur les maladies maritimes. (Gaz, méd. de Paris, 1850, p. 607, 
670, 792; 1851, p. 278, 629 et 796.) 

— De Pendémie dysentérique à Saint-Pierre (Martinique). (Rev. colon,, 
1852, t. ym, p. 461, et tirage à part, in-8% 64 n.) 

— Spécificité étiologique et symptomatique de la fièvre jaune. lArch. 
gén, de méd., 1853, 5* série, t. 1", p. 129 et 433.) 

— Un mot sur la colique végétale (colique sèche, colique nerveuse, né- 




Happort sur répi( 
co/ow., 1855, t. XIV. p. 457.) 
— Mémoire sur l'hépatite des pays chauds et les abcès du foie. (Mém, de 
VAcad, de méd., 1856, t. XX, p. 207.) 

* Notice nécrologique sur M. Duret, ancien chirurgien en chef de la marine. 
Brest, 1825, Lelournier. in-4» de 22 p. (Annal, marit. et colon., 1825, t. XXVI. 
p. 513). 

* Notice nccidoiiique sur Dulroulau, et Discours du directeur J. Rocliard. 
[Océan de Brest, 31 janvier, et Arch. de méd, nav., 1872, t. XVII, p. 230.) 



[DUTR-DUVA] DES UÉDECINS ET DES PUÂRMiClBNS DE Li UAULNi:. SS 

DUTROUUU. — Note sur les bains de mer Ae Die^p, saison <Io 1867. 

i Annal, de la Soc. mai. d'hydrologie de Paris. 18o7, et tii'SEB ï u.irt, 
aris, 1858, in-8-ilB 06 p.) 

— Topogmphie médicale des climaU inlcrlropicaux. (Annal, d'hyg. publ. 
etpriv., 1858. 2"sér., l. X, ti. 5 et 2ii, tirage îi part, J.B. Buillière et 

• fils, m-8* de 125 p.) 

-~ Hémoire mr h fièvre bilieuse grave des pays chauds, lu k la Soc. médic. 
des hfipit. do l'aris. lAreh. gén. de «lèd., 1858, 5- séiie, l. Kll, p. 305 
c( 553.) 

— Héraoïro sur la fièvre ioune. (Mim. de VAcad. deméd,, 1858, 1, XXII, 
p. 355.) 

— Séjour des plages marilimes, ataosphèreet balnéaiion pourle Irailement 
des maladies de poitrioe. [Revue médicale françaite et ittangére, 1859, 
l. I,p. 587.) 

— Compte rendu de ; • Recherches sur les causes de la colique sèche kboni 
des bMimejils de guerre frantars, par H. A. Lefâvre. ■ Paris, 1859, J.-B, 
Bailliëre, 1 vol, in-8-. (Coi. kebd., 1800, t. Vit, p. 150. Paris, 1800, V. 
Nasson, in-8- de IC p.) 

— Traité des maladies des Européens dans les pays chauds, régions tropi- 
cales; climatologie, maladies endémiques'. Ouvrage couronné par l'Acad. 
des sciences et T'Académ. de médecine. Paris, 1801. J.-B. Baillière, 1 vol. 
in-8* dev-607 p. ; 2" édition. Parts, 1808, id., 1 vol. in-S-de 111-68O p. 

— Comple rendu ds • Guide pratique de l'accoucheur et de la sage -femme, 

farleD-Pénard.» Paris, Igtil, I.-B.BaiUi&re, 1 vol. in-18. [Gm.hebd., 
861., l. TUI, p, 710.) 

— Noies pour servir k rhisloire de la diphlhérie en P0rlug.1l ; anaivse d'un 
eilïaii de h Gacetamedica de Litboa iu t" aoyembre 1860. [idem.id., . 
id., p. lOî.) 

— La lièvre jaune au Mexique, lettre à H. le D' Dechambrc. ildtm, 1 869, 
t. IX. p. 157.) 

— Comple rendu de 1 Traité de l'hy^iÈne de l'Algérie du D' Marit, médecin 
prinoip. de l'armée d'Afrique. » (Idem, id., id., p. 222.) 

— De l'hygiène au hord de la mer. {Idem, id., id., p. 3l>5, 331, 557. 417, 
433.) 

— Fièvre jaune de Siiint-Saialre. (Wm. 1863, t. X, p. 513, 529 et 561.) 

— Hydrothérapie i l'eau de mer. (Hflm, id.,id., p. 453 et «9.) 

— Compte rendu de i Traité de la dysenterie de M. Delioux de Savignac. * 
Piris 1865, V. Basson, I vol. in-8». {Idem, id., id., p. 614.) 

— Des modifications introduites dans l'hygiène navale par l'applicaf 



m 



vapeur il la navigation. (Bull. deT Acad. de médee., 1S63-6ï, t. XXXIX, 
u. 3(5-, Cas. hebdom.. 1864, t. XI, et tirage il port, Paris, 1864, V. Mai- 
son, in-8' de 15 p.) 
— Dunsic Dielionnaire encyclopédique dei tcieneet médicales \es articles : 
Afrique (t. II. 186S, p. 75), — Anlillce (t. V, 1867, p. 3-i2), — Bains 



terro delà Poiiite-li-Pilre. (Anr, 
p. 737.) 

Dl]?AL(Ange-Eugène), chirurgien en chef, néâ Brest le 23seplembre1816, 
mort à Brest le 20 décembre 1 8U7 *. — Quelques mots sur une épidcntio 
de fièvre tvpholde. Montpellier, 1841. thèse in-4- de 27 p. 



HvIlNiMel 
L ■ Vo< 
■^l.Al 



Tores LEBLOKD {J.-D.), d. m. imluralisle. — Oberrntlons snr la Gêvri 
.- .. — [jjj mnladics des Iropiqnïs. Paris, Rflrroi», 1805, in-S". 

" '*'" > - . ■. ,j(_ — Noticû néLTOlogique sur li 

i8, t. IX, p. 09.) 



I 



8Ô RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [DUVA-miYA] 

PUYAL. — Mémoire sur la statistique chirurgicale de rhôpUal mariCiffle 
de Brest. (Bull, de la Soc. de chirurg./iS^S, 2* série, t. Ill, p. UO,) 

-^ Notice sdr tin cas de pbocomélie peW ienne unique, observé sur un adulte, 

el stime de considérations sur remploi d*un appareil proihétique. (Idem, id., 
id., p. 320.) 

-k Histoire succincte de la salle de clinique chirurgicale, salle n*" 5 (hôpital 
de Brest), du 1*' février 1860 au i" mars 1864. (Arch, de méd, nav,^ 
1864, t. I, p. 123, 265, 397, et t. II, p. 206.) 

-^ Obsertâtions d'âùhémie pouf i^rvir k la détermination du siège de la fa- 
culté du langage. \Gaz. des hôpitaux', 10 mars 1864, n" 29, p. 113 ; Bull, 
de lu Soc. dechirUrg.f 1865, 2* série^ t. V, p. 54, 147.) 

^ f racttife âô la jpaftië gauôhé dû ffoiifal, issue de la matière cérébrale. 
Aphémie. Observation communiquée à la Société de chirurgie le 30 mars 
1861. (Gai. des hôpit^danil 1864, n-42, p. 166.) 

DU VAL (A.-P.-R.j, ex-chirurglen auiiliaire, né à Portiragues (Hérault). — 
Des crises, et des indications qu'on petit en tirer. Montpellier, 18&7, thèse 
in-^" de 39 p. 

DCVAL (Jean-Charles-Marcellin), directeur du service de santé delà marine, 
né à Brest. — 1** Expliquer comment J-ôrgaiie de la vôix peut produire des 
sons beaucoup plus graves que ses dimensions ne sembleraient Tindiquer. 
2" Qu'entend -on par membrane caduque? 5" Qu'enteftd-on par grossesse 
interstitielle? 4"* Définir la contagion, quelle est fa distinction queTon petit 
faire entre la contagion et Tinfection. Montpellier, 1830, thèse in-'4* de 
25 pages. » 

*^ Mémoire sur le cboléra-morhus asiatique, description du bagne de Brest 
avec plan ou tracé ; relation d'une épidémie de choléra qui a régné en 1849 
dans cet établissement ; comparaison avec d'autres épidémies de n[)éme 
nature qui ont sévi en France soit en 1832, soit en 1849 (Salpêtrière, 
Val-dc-Grâce, ChariléJ ; tableaux relatifs a Fanatomie pathologique du 
choléra, à la durée de la maladie, aux âges, aux professions^ au régime ali- 
mentaire des forçats et au scorbut. Brest, £a. Anner, 1855, in-8** de 
84 p. 

— Atlas général d'anatomie descriptive et de médecine opératoire ^ avec des 
considérations relatives à la pathologie interne et à la pathologie externe 
1853-1860. Texte, 1" fascicule : in.8'» de 61 p. ; — 2*^ fascicule : Traité 
d'hémostasie, et spécialement des ligatures d'artères, in-8® de 520 p. ; — 
Atlas in-4*' de 28 planches, avec texte explicatif in-4°. Paris, J.-B. Bail- 
Hère (Brest, Ed. Anner, impr.), 1855-1860. 

*— Pinces à pression graduée comme moyen de réunion des plaies. (Bull, 
de thérapeut., 1856, t. L, p. 1S6.) 

— De la compression médiate des artères comme moyen de traitement des 
anévrysmes (Extraitdu Traité d'hémostasie). (Rev, thérap. du Midi. 1856, 
t. X, p. 66.) 

^^ Réclamation de priorité au sujet d*un appareil k fractures pour Tavant-^bras. 
{Bull.de VAtad. de méd., 1859-60, t. XXV, p. 119.) 

— Des amputations. De la conservation des membres, spécialement des mem- 
bres inférieurs, à la suite des fractures comminutives déterminées par des 
coups de feu. Mémoire lu à l'Acad. des se, dans la séance du 7 janvier 
1861. (Gaz, des hôpitaux, 17 et 24 janvier 1861, p. 26 et 58.) 

— Translucidité complète de certaines hydrocèles de la tunique vaginale. 
Moyen d'évitei* la lésion du testicule et de l^épididyme dansTopération de la 
ponction. Présenté à l'Acad. des sciences le 2 juin 1862. (Idem, 26 juin 
Î862,n«>74,p..2{),5.) . ' J v J 

— Mémoire sur le traitement des épiplocèles, lu à l'Académie de médecine 



[OnVA-DrVA] DES «É0EC1K8 ET DES PHABUACtFM DE H MARIEE. M 

le aa septembre 1863. [Bull, de VAcad. de mid., 1803-65, t. XXVIII, 
p. llGfi, et 1805-6*. t. XXIX, i». 549; Gm. de» hSmtavx, 1" octobre 
1N05, «■ ll&,p. 459.) 
DUVAL. — Physiologie des «[iparetls diff slir, rirculatoire el resplrsloire, do. 
Ei|)éri(!nceE foiteii sur des «upplidét en 1850, 1851 el 1866 ï r£cole ilo 
luâitecino nanlc de Brest. Congrès intoruaiintial de modeciiie, p. !>31 ; 
l'sris, V. UasEon. 1868. Ifioi. det hôpilaia, SI août 1867, D* lOÏ, p. 404: 
Cas. hebdomad., 1867, S* série, I. fV, p. 735.) 

— IVole sar l'appareil t dou Mo plan incliné (H. Duval), i>our les fraclurcs 
de la cuisse el celles du h laiiiXc. [Archiv. de mal. iwt. , l«7a, t. XVUl, 
p. 457.) 

— Acad. des aciencei (>jance du 94 décombro 185b). Bnvuî An trois DOtcs 
concernant : 1* un appareil pour la fi'acture de l'avant-bnis ol celle do 
l'citrémité inférieure du radius; — 3° un double plan incUnd pour lafi'ac- 
luro du fémur ; àm pinces k proaaîon graduée, (;omme mojen do réunion 
des solutions de continuité, el comme moyen hdmoUaliuue. {Compl. rend. 
deVÂcad.. p. 1166.) 

— Académie de médceioe (séance du 36 décembre 1655). Préxcnlnlion : 
1* de deux modèles de compresseur il pression continue et graduée; — 
2" de trois modales de pinces à pression continue ol graduée ; — 5' d'un 
modèle d'appareil poui' la fracture de l'avant-bras et celli; du l'exlrémitc 
iaierieure du radius ; — 4° d'un modèle d'appareil ï double plan iodioé 
pour les fraclures du fémur. (G(u. méd., 1855, p. 834 et 855; Vnion 
mid.. 1856, p. 8.) 

— 1° lie l'emploi de pinces î pression conlinuo cl graduée comine moyen 
bémostatique et cominc mojun de réunion des plaies ; — S° Double plan 
incliné pour les rruclures du fémur; — 5° AppQi'cil ii pression continue cl 
eraduco pour la fi-acliire de l'avanl-bras et celle do l'exlnimité inférieure 
au ridiut; — 4° de la Iranslucidité complète dans cdrtains cas d'hydnicéle 
de la tunique vaginale; procédé pour eviler bi lésion du testicule. [Anu. 
dt thérapeutique, par le professeur Bouobardal, 1858, p. 280 cl suit.) 

— iDitniment pour la ligature des artères. {Tribune méd., 19 septembre 
1869, p. 607.) 

— Quelques considérations sur l'amputation elliptique, d'après les pro- 
oÙéi du professeur Uircellin Duval. DoscripllMi de son procédé pur la 
désarticulation scapulo-Lumérale. {Trib. méd-, ÏO octobre 1872, p. 25.) 
On Irouve la deicription du procédé ellipiii|iie du professeur llarcellin 
Dûval pour l'ampulalion sus-malléolairi! dans le W 110, p. 434 de 11 
Cos. dei hôpitaiœ { ai sopleiobfe 1861) }, et la description de hei pro- 
cédés pour l'amputation do la jambe au lien d'élection, 1 amputnlion do la 
Oiiîse (tiers moyen) et la désarticuliilion huaiéro-cubitale dans la Gaz. det 



hâp., 1872, i," m, 111,112 et 115, 



OUVAt, aocKARi' (J.ietrEiiT [L,-A.) — Observations physiologiques tuiles 

Mr 4es suppliciés. (Gat. mal. île Paris, 1851, p. 431.) 
BUVAL (t^rci:llin), profe&acur ï l'École de médecine navale d'Anvers, né à 
(Juimper (Finistère), mort il Brest en 1821, — Kssai sur 1» toiicelogie, 
suivi d'obstrva lions et eipéfiences sur l'emploi du sucre dans les empui- 
tonnemenU par quelques oijdes minéraux. Paris, 1806, lliËse in-4'' de 

m- 45 pages. 

Hrn Olwervalion d'une aphonie catarrhale. {Bull, de taSoc.méd. d'émulal., 

■gjlSOi, t. l,p. 28.) 

HE Observations et réflciions sur le croup. (Idem, 1808, 1.11, p. 515.) — 

^^^Solice sur les moyens de pi'oduirc le croup artificiel, d'après deseipéricr- 

r 



.^3S faites k Brest en 1808. {Idem, 1801), t. III, p. 114.) 

- Oboorvatious ol réflexions sur le Irailemcnt de la gale idiopalbiqoc par la 



SB nËPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [I)UTA-SU] 

pommadH decharlton. (Idem, 1811, t. VIII, p. 228.) — Observa lions sur 
le traitement do la gale coiiiplii|UGe par la méthode vésicante. [Idem, id., 
id.,p. 201.) 
DUVAL. — Observalions sur quelques cas de lièvres intermittentes traitées 
par le Bulfale de fer, avec des considé tétions sur les mnlndies de ce genre 
qui ont régné II Anvers, en 1SI2 cl 1313. {Journ. de Jiiéii. chir. fAarm. 
de Corviiart. 1815, t. SXVI, p. 15* il ll!3.) 

— Observatiiins sur le trailemenl dos fii'vres inlcrmil lentes par l'emploi ia 
siilble de quinine. {Revue médicale hulorique et pkilosopliique, 1821, 
t. VI, p. M.) 

DtVAU (MoSl-Marius), pharmacien de 2- classe, né S la Roch'illa (Cliarenle- 
Infér. — hi l'écorce de caï! cédra l^khaya tene^alensi»), el de l'emnloi je 
ses préparations comme succédané du quinquina. Paiis, 185ii, thèse d« 
pharmacie in.4°. 

DUVIGSEAU (Emile-Victor), pharmacien de la marine. — Recherches chi- 
miques sur l'oan minériiie sulfureuse de Saint-Charles (commune de Gour- 
bejre (Guadeloupe). (GaxetU officielle de la Guadeloupe, 6 octobre 18SS, 
Pl tirage b part, Basse-Terre, imp. du gouvernem., 1868.) 

BYÈVRE (B.), chirurgien de la marine, né à Poullaouen (Pinisltre). — Essai 

sur la chlorose. Montpellier, 1837, thèse in-i'. 

ECIIALIER [Christophe), médecin de 2- classe, né à Brest. — De la pustule 

maligne. Monlpellier, 1867, thèse in-*". ;>8 p. 
EGHOJi (J.-P. Louis), ancien chirurgien de 1" classe, né â Kantes (Loire- 

lafërieure). — Quelques considérations sur l'abslincDce. Paris, 1815, 
, thèse in-1-, 31 p. 
EGIIILIJ3N [L'), chirurgien-major de la flAle la Moselle. — Estrail d'une 

lettre sur un pro^dé chirurgical employé par les Arabes pour retirer 

des chairs les corps étrangers, (Annal, marit. el colon., 1824, l. XXIII, 

p. 63^.} 
EUE DE LA POTERIE (Louis- Antoine), médecin en chef, né i Coutanees, 

en 1732, morte Brest, le 25 mai 173*. —Thèses phyiiologicœ, de teert- 

lionum iheoriâ. Cadomi (Caen), 17â8, thèse pour le baccalauréat, in-*", 

6 p. 

— Qumlia niedica ; AA viris lex eadem quam mulieribus periodicai eva~ 
cualionei patif Paris, 17fi*, thèse in 4°, 8 p. 

— Quœstia tnedica : An pturimi inler aeutos morhi crises éludant? Paris, 
1705, in-4% 15p. 

~ QuiEitio medica: An à poiibus spiriluoâit prœmaUira »enecUu? Paris, 
1765, in-4%4p. 

— Qiuestio medicQ-chinergica : Vtrum in curando hypopijo inciiiont corneœ 
prœstet em6roc/ie ? Paris, 176G, in-4', 4 p. 

— Eîsmen do la doctrine d'Eippocrate sur ia nature des étrea animés, sur 
lo principe du mouvement et do la vie et sur les périodes de la vie liu- 
marne, pour servir ï l'histoire du magnétisme animal. Brest-Paris, Uidol 
lejeune, 1768, in-8', 88 p. 

— Mémoire sur la composition de k ration de' gens de mer. Brest,' 3 jan- 
vier 17!'9, manuscrit, petit in-4', 15 p. (Bibliothèque particnlière de 
M. Leiiot, à Btvst.) 

— Recherches sur l'étal de la pharmacie considérée dans ses rapports h la 
médecine des départements de In marine, pour i=ertlr de réponse nu der- 
nier Mémoire des chirurgiens des vaisseaux du roi. Brest, 1791, Malnssïs, 
in-*'. 10!) !.. 

— llucherches sur l'élal de la médeiiuo dans les dép.irfemcnlB do In marine 



[EUP-EUD] DES HÊDECIRS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 

pour sprïir lie l'éponse aux : Principe» de réclamalion pour la chiiui'- 
giemde la marine, par Billard, Bresl. Halaseis, 1791, in-i'. 

EMPIRISME {f) aux colonies. Elirait d'une lellro adressée à M. le baron 
Alibert, septembre 1854. [Journal de la marint, dti colonie» et ifNcon' 
sulati. 1S55. 3* année, p. të. Gai. du hôpitaux, 21 mars 1838, I. Il, 
n"35, p. 138.) 

ENCOGNÉRE (Jacques), médecîcdt 2*classo, uéJ Miramonl(Lot-el-Garoniie). 

— Des accidents causés par la piqOre du serpent de la Martinique, et de 
leur Iraiiernent. Hontpellier, 1865, thËse iii-V, 64 p. 

— Quelques riiols ï propos de sept Cùs de Bcire Niune survenus i bord du 
naiire anglais Rienu, pendant son mouilbs^ dans le port du (krénaKo à 
Fort de France (Martinique). (Arck. de méd. nav. 1887, l. VU, p. 364, 
et t. VIII, p. 216). 

FPRON (Picrre-Maiio-Abel). médecin de 2* classe, né h la Feirière (Deui- 

— SèïTes). — Quelques considérations pratiques sur l'uréttirotomie interne. 
Montpellier, 1871), thèse in-4'. 

ERDINGER ( Joseph- Daniel), médecin de 1" classe. — Rapport sur le trans- 
port d'immi^Tanls indiens, de Pondichéry i Cayenne, elieclué par IVnce- 
ra/Zan (août ï octobre 1873). (Rtmie maritime et cohninle. 1873, 
t. XOVa, p. 836.) 

ERBEL (HipjMlyte-Désiré), chirurgien de 2- classe, né à Brest. ~ Quelques 
considérations sur la constitution médicalo de l'Ile de Taili. Présentées !i 
VÀead. de médecine, 1850. 

— Étude sur la dysenterie. Paris, 1 851 , thèse in-i", 64 p. 

— De ripècacuanha et du calomel dans ta dysenterie. (Journ. det connaît, 
médic-china-g., 15 juillet, 1855.) 

ERHEL (Pierre-Marie), ei-chirurgien do la marine, né ï Sainl-Brieuc. — 
Dissertation sur le croup, Honlpetlier, 1815, thèse in-4', 30 p. 

ESSAI sur les maladies des gens de inor et la métbode de les connaître, 
guérir et préserver. Marseille, 1763, in-13 (par Kauran), voy. Hauran. 

£STIË:^^E (Joseph-Tl.'E,), chirurgien entretenu de ta marine, né k la Cadièra 
(Var). — Du bouton d'Alep. Honipellier, 1850, Ihèse in-4', 18 p. 

— Histoire d'une tumeur éléphnntiasique opérée par E.^tienne, [Bull, de 
lAcad. de méd. 1838-39, t. III, p. 560.) 

— Note sur le Iraitcmetit du cUoléra-morbus observé en 1848 à Aleiandrio 
(Égjple). (Mira, dn connais, méd. ekii: hoviar, 1849, p, 15.) 

ESTRIIC (Jean-François), e «-officier de santé delà marine. — Dissertation 
sur les indications et les contre-indi cations des vésicatoires. Montpellier. 
An XI, 1802. thèse in-4-. 

ÉTAT SANITAIRE de la garnison de Nossi-Bé (Madagascar) pendant la 
campagne de 1854-1855, [Rev. colon. 1856, l. XVI, p. 93). 

ETIENNE (Jacques-Joseph). ex-<^hirurgiendela marine, né auBcau^sct [Vai'), 

— Essai sur l'hygiène des femmes en couches. Montpellier, 1818, thèse 
in-4', 17 p. 

ÉnENiNE (Théortore-Napoléon-Iean). pharmacien do 2- classe, né aui Houil- 
iers, fris de Saint-Jean-d'Angêly {Cbarente-Infi'i'icure). — Sjnlhùscs do 
chimie et de pharmacie. Hontpellier, 1868, thèse in-4*, 8 p, 

.7~ Étude tur la matière médicale de la Cocbincbine. {Arck. de méd. no*. 

. 1869, t. XI. p. 256.) 

JÇpES DESLONCHAKPS (Jacques-Amand), e\-chirnrgien de la marine, dojen 
E; 4e la Faculté des sciences de C»m, correspondant de l'Institut, né It Caen 
■ (Calvados) en 1794. mort en cette -ville en 1867. — Dissertation sur rhj- 

, nrocile do la (unique vaginale. Paris, 1818, thèse in-4", 23 p, 

■û à collaboré Ù l'Encyclopédie méthodique. Paris, 1 789-1 832. 



:^ 



00 RfiPERTOIRK BIBLIOGIUPHIQUK QES TRAVAUX |[BUD*BYD] 

EUDES DESLONGGHAMPS. — Nombreux travaux dans les BuUeHns et les 
Mémoires de la Soc. linn. de Normandie ^ti dans le journal VlnMut. 

— A traduit de Tanglais rinlrodûction à Thistoire naturelle des Brachio- 
podes, de Davidson. 

EUZIÈRE (F ), ex-chirurgien de la marine. — TopographÎQ médi- 

cale du Caire. Marseille, 1855. Arnaud, in-8% 8 feuilles. 

EVRARD (Emile), aide-médecin auxiliaire, né à Fajs-Billot jHaute-Mame), 
le 3 décemb. 4842; mort de la fièvre jaune, sur le Curieux, à Norfolk 
(États-Unis), le 3 juillet 1869. — Du croup, de sa nature, de son traite- 
ment. Strasbourg, 1866, thèse in-4''. 

EYDOUX (Joseph-Fortuné-Théodore), médecin en chef, né à Toulon, le 23 
avril 1802. Mort à Saint-Pierre (Martinique), le 6 juillet 1841 *. — Obser- 
yations sur le scorbut; 1" du baromètre à cuvette et de ses usages; 
2** quels sont les causes, le mode de formation et les caractères anatomj- 
qucs des fistules ; 3° quelles sont les circonstances atmosphériques qui 
peuvent agir sur le corps vivant, à la manière des sédatifs ; 4* quelles 
sont les propriétés des membranes synoviales. Paris, 1838, thèse m-4', 
37 p. 

— Lettre à M. de BlainvilUe, datée de File Bourbon, le 13 juillet 1837, 
sur les résultats scientifiques du voyage de la Bonite sous le rapport de la 
zoologie. (Compte rendu de lAcad, des sciences. 1837, t. Y, p. 691). 

— Voyage autour du monde de la corvette la Favorite. Mollusques (Magasin 
de zoologie, 1838, cl. v. p. 1, avec planches 114-119.) 

— Voyage autour du monde, sur la corvette la Favorite, t. V. Zoologie par 
MM, Eydoux, Laurent, Gervais et Guérin-Méneville, 1 vol. gr. iii-8'. 
Paris, 1836*38, avec 70 pi. Arth. Bertrand. Reproduit in Magasin de 
Zoologie, 1836-1838. 

— * et Lauhent. — Considérations zoologiques relatives aux marsupiaux, à la 
classification des mammifères, et à celle des animaux yertébrôs et inTerté" 
brés en général. (Idem, 1838, cl., I, p. 154.) 

— de Tos marsupial, du bassin des didelphes et ornithodelphes et de la si-* 
gnification des pièces du squelette des vertébrés en général. (Idem^ id,-, 
id. p. 65.) 

— Notice sur l'encéphale de VEchidné comparé à celui de V Ornithorynque^ et 
considérations générales sur Fencéphalc des mammifères et des oiseaux • 
(Idem, id., id., p. 141). Ces trois Mémoires, in Voyage autour du mond© 
de la Favorite, 1839, t. V. 

— et SouLEYET. — Observations sur la température de Thomme et de quel^ 
ques animaux, faites pendant le voyage de la Bonite, (Annal . des ic« 
natur. 1838, 2" série, t. IX, p. 190.) 

— De Texistence d*un organe auditif dans quelques ptéropodes et gasléro- 
p#Jes. (Annal, franc, et étrang. d'anat. et dêphysiol,, 1838, t. Il, p. 505.) 

— Observations sur le genre litiope. (Idem, 1839, t. 111, p. 252.) 

— Voyage autour du monde exécuté pendant les années 1836 et 1837 sur 
la corvette la Bonite, commandée par M. Dumoiit d'Urville, capitaine de 
corvette. — Zoologie. Paris, 1840-1848. Arth. Bertrand, 2 vol. in-8' ac- 
compagnés d'un atlas ill-f° de 100 pi. grav. et color. 

— List of the Mollusca and Shells, coUected by Eydoux and Souleyet, 1855. 
(Publication du British Muséum.) 

EYDOUX (Joseph-Toussainl-Alexandre), chirurgien de 2* classe, né à Toulon. 
— Essai sur Tophthalmie d'Egypte. Montpellier, 1831, thèse in-4% 35 p. 

* Notice nécrologique sur Eydoux, par le docteur Fazeuille, médecin Je la ma- 
rine. ( V. Journal officiel de la Martinique, 10 juillet 1841.) 



(PAB-FAC) DES «ÉDECPfS ET ftï3 PHARUACIBKB HB tA MARINE. 01 

F.-C-, chirurgien de la inarioe. — Hflpilani de la marine. Elliérintioii 
directe. {Gai. det hâpitaur. 1S48, p. 513.) 

— Hopilaui deU marine (Cherbourg]. N. J.Roni, chirorgien en chef: Tré- 
panation. {Idem, 93 mars 1849, p. 130.) 

F.-J., chirurgien de I" classe. — Fragments du journal d'un cbirunticn 
de marine : 1" fragment : Tonga-Tanou. Le prêtre mMecia. Fala-Poa et 
le chirurgien Vanona (Coï. miil. de Parit. Feuillelon. 36 nor. 1853 
7 janï. f85*. p. l el 4 mars, ». 121). — 2* fragmenl ; Nouïelle-Bol- 
lande (id., 1851, p. 19!I el 227). — 5* fragment : Soraaira (id.. 1854 
p. 291). —4' fragment: flindouslan. (id.. 18î4,p. 423). — S-fragiMnl: 
llindoustEin. Jaggernaul, sacrilkes humains, les rakin, les Sutlées (id, 
1857. p. 337). 

FADRE (Aiisuile-Vlctnr). inMcrin de 1" classe, ni i Bresl (Fioislère). — 
Luxalion de l'aTanl^irai en arrière. Montpellier, 1870, thèse in-4', 73 p. 

FABBE (Chartes), chirurgien auiillaire i bord Je la correlte le Rhm. — Vo- 
cabulaires poWnéHens composés en 1S45. lAnnal marit. el colon., 1847, 
I. C, p. 599oll. CI, p. 41 ) 

FAfiRE (Juki), ex-chirurgien de marine, nik Gralssesac(Charenle). — Con- 
âidéralions sur l'érjripàle essenliel. Ilonlpellicr, 18(î3, ibèse in-4-, 60 p. 

FABRE (Antoine), ei-chirurgien-niajor des varseeaui de l'ancienne marine 
rojale, né ï Vallel (Laîre-lmérieui'e). —Essai Eurl'npopleiie.Paru, 1809, 
thèae ia-4% 46 p. 

FAILIER {Louis-Conslanl}, médecin principal, né i BrelJs (Finistire), — 
Observation d'un omphYsèiae du (oie (Hôpilal de la marine, profosseur 
LeCure). (Ifmon mëkale, 8 sept. 1855, p. 429.) 

— Congidérationa pratiques sur les fittires paludéennes des pavs înlcrlropi- 
caui, Paris, 1861, thèse in-4°, 90 p. 

— Relation d'un accès pcrnicicui do forme encéphalique, guérison. (Arch. 
deméd. nav., 1865, 1. IV. p. 25S.) 

— Déclaration au «liet de l'épidémie de Port-Louis (Ile Maurice), [Journal 
officiel de la Réunion. 23 octobre 1867.) 

FALOT (Aimé-Michel), médecin de 1" classe, né ï Montpellier, U 29 sept. 
1835. Mort k Plessis-Lalande (Villiers-sur-Uarne), le lâ Juin 1869. —Re- 
lation médicde d'une campugne eu Chiius, années 18û0, dO, 61, 63. Hont- 
pellier, 1863, thèse ÎD-.i", 80 p. 

— Relation d'une e|iidèmie de colique nerveuse ohservéc sur la rade du 
Gabon, pour servir à l'histoire de la voliuue des pais chauds. {Montpel- 
lier métlieal, 1805, 1. XV, p. 197 el 301.) 

— De la névralgie du nerf phrénioue. {Idem, 1866, 1. XVI, p. 585.) 

— Du liseré geng^îval dans les maladies ealumines ; quelle est sa valeur ptho-' 

Siomonique! [Arch. de tnéd. nav. 1868, (.IX, p. 205,) 
Cï (Alexandre), médecin du la marine, né il (juimper (Finistère), mort 
IQuimperlé (Fiuislère|, le 1" mars 1873. — De 1 empoisonnement par 
les acidei minéraux. Honlpellicr, 187S, thèse in-4°, 39 p. 

PATOII (Pierre-Eugène), ox-cliirurdien de marine, né à Quimper (Finiilère). 
— Sur l'éclampsie puerpérale. Paris, 1855, tlièse, iii-4°, 46 p. 

FAUCUON (L.-J,), chirurg. ontret. de la marine, ué ï Brest. — Dissertation 
sur te ciiSé. Paris, 1815, thèse in-4°, 25 p. 

FAUCIIËRAUU (Léon], médecin de 2' classe. — Basse-Cochinchine. Consi- 
dérations eut l'hygiène et les habitudes des indigènes. Montpellier, 181)3, 
thèse jn-4°, 48 p. 

FAUCER-ITOPESSEAU (Allain René), thimrg. de 5" classe, né i Lesi 
(Finislèce). —De la djsenterÎB aiguti simple, Paris, 1822, tlièie in- 
50 |)ages. 

FiUKE (Vilal-Edouard-.AHdré), officier de santé de lamariue. — Expo 



â 



93 BÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TBAVaUX [FAV-FEU] 

et analpe d'un fait d'analomie pathulogiaiie rebliC aux lésions Irautnaliqiiea 

de ]a subâlance cérébrale. Montpellier, Jg53, thèse in-l° de 33 p. 
FAVE (Pierre-Marcel), ex-offlcier de santé de la marine, né !i Barjols (Var).- 

Essai sur la péripneumonie inflammatoire. Montpellier, 1815, thèse in-4*, 

12 nages, 
FAVI£R (Jean), ei-chirurgicn de marine. — Eludes médicales sur le cafc, 

Uontpellier, 1S5J, lliëse 10-4° deG4p. 
FAVIIE (Francois-Louîs- Alexandre), chirurgien de 1" classe, né à Surgères 

(Charente-Inférieure), — Essai sur lu quinquina. Monlpellîer, 1850, thèse 

FAVREAU (Pierre), ei-chirurgien de marine, né h Bors (Charente).— Com- , 
déralions médicales sur l'hystëricisnie. Montpellier, 1808, thèse in-i'. 

FAÏE (Christophe), chirurgien de 1" classe de la marine au port de Ro- 
ehefort, né à Angoulème (Charente). — Quelques considérations snr les 
ongles, suivies d'un nouveau procédé pour la cure de l'ongle incarné (entré ' 
dans la chair). Paris, 1822, thèse in-4*. 

— Observation sur une luxation complète en avanl de la jambe sur la cniSK. | 
(/oum. comptén. du Dict. deitc. médic, 1825, l. XXIU. p. 365.) | 

PAIE (Joseph-Félix), chirurgien de m^irini?, né iRopn (Chnrente-Inférieure). 
— Es»ai sur la colique T^étale dite colique tèche par les marins frauf ais. 
Montpellier, 18 J5, thèse in-4°. 

FAVMOREAU [Pisos de] (Arthur), ex-chirurgien de la marine, né â Sort 
(Loire-Inréneure). — Nossi-Bé. Fièvres intermillenlcs. P^iris, 1660, thèse 
in-4', 42 p. 

FAZËUILLE (Henri), chirurgien de 1" classe, chirurgien major au 1" régi- 
ment de la marine, — Des hains dans l'éliit de sjolé, de leur emploi, et 
des règles que nécessite leur usage, Paris, 1819, Béchet jeune, in-8*, 
40 pages. 

— Notice biographique sur le professeur Delpech, de Montpellier. (Journal 
ofjic. de la Marlinique, 29 décembre 1832.) 

— Kotice biographique sur le professeur Bojer. {Idem, 15 février 1854.) 
FERET (Jean-Baptiïtej, chirurgien de manne, né A Perpignan (Pyrénées ' 

Orientales). — Sur l'emploi du seigle ergoté en médecine, Montpellier» 
1831,lhèsein-4-, 15p. 

FÉRIS (Basile-Palmyre), médecin de 2' classe, né à Toulon (Var) .— Quelques 
aperçus sur le traiiement de la hleunorrbagîe chronique. Montpellier, 1871- 
tfifise in-4*, 58 p. 

FERIIAI4D( ), chirurgien major delà marine à Narbonne. — 

OLservations sur les dilTérentes méthodes de traiter les maladies véné- 
riennes, avec une méthode de guérir ces maladies avec des lavements mer — 
curiels. Narbonne, 1770, in-4°, Jean Bosse. 

— Observation sur une hématocèle avec rétention d'urins, luméfaclion de la 
prosLite, etc. [Gatelle de sanlé, 8 aofit 17 70, p, 125.) 

FERHAND (Firmin-Marie 1, chirurgien de 1" classe, né h Toulon,. — Mé- 
moire sur le choléra de Smvme. lAnnatet marit. el colon., 1832, t. 
XLVm, p. 308,) 

FERRAT (Paul-Emile), chirurgien de 1" classe, né à Toulon (Var). — De 
l'alinieulation rie l'homme de mer. Monlpellier, 1847, thèse in-i", 55 p, 

FESTE ( ), chirupgien-major de l'hôpital de la marine II Toulon. — 

Observation sur un contre-coup d'une partie du pariétal à l'autre partie du 



même os, guéri par le trépan. (Mém. de fAcad. roy. de ckirwrq., in-4*. 
Paris. 1761. t. I, 0.213.) 
FEtULLADE (André-Jean). e:t-chirurgien au corps impérial do la marine. — 
Considérations sur les comph cations gastriques des mainriies aiguës dea 
femmet en coucbe, Paiis, 1807, thèse in-4°, 10 p. 



[FIS-FLEU] DES HËDECINS ET DES PHj^tlUjLClENS DE U lURINB. 03 

FISCHER (Pierre-AnloinD-Uenri), chirurgien de 1" classe, ne i Hennebon 
(Horbihan). — Essai sur la fièrm jaune des Antilles, coiuâdérée conune 



n-i; il p. 

FLALST (Hichel-Chartes), ex-chirurgien de 1" classe, no ï Cnulvaiu (Calvados). 
— Uisserlatiaa sur l'angine inflammatoire. Paris, an Xll-180i, Inèsc in-4*, 
*3p. 

FLEURY (Aleiandre-Louis-Airred), eï-chirurgien de la inarine. né ï Jtarans 
(Charente-lnfér.). — Des signes des maladies du ciBuren général, rnuniis 
par l'ausculta lion, la percussion,' l'inspection et la mensuraiiort. l'iris, 
1847, thèse in-i-, 22 p, 

FLEURY {Charles-Airred]. médecin principal, né S Senlis (Oise), membre cor- 
respondant de la Société de chirurgie, professeur de chimie et de géologie 
à l'Ecole impériale militaire ottomane i Constantinople. — I, ttiologie 
du choléra-morhus Opidémique. 11. Indiquer les états morbides dn In tm- 
sîe, produits par le séjour de la pierre dans cet orgïnc, et qui peuvent 
rendre la lithotritie dangereuse, cl même s'opposer ï ce qu'elle soit prati- 
quée. III. De la vitesse du san^ artériel dans les diflërenlcs artères. IV. Des 
rapports et diiïérences qui existent entre les eaui minérales nalurelleg et 
les eaux minérales artiiîciellos. l'aris, ISiO, thèse in-i', 55 p. 

— Kouveau procédé pour la désarticulation acapulo-humérale. {Joarn. de 
chirurgie de Malgaigne, 1850, t. IV, p.. 266.1 

— Amputation du bras dans l'articulation scapulo-humérale, d'aprÈs la mé- 
thode ovalairc modili^e. {BulMin de la Société de chirurgie, 1851, 1. I, 
p. 598.) 

^^- Corps êlraneer (morceau de Terre) dm? l'èpaiïseur de la main. Amputa- 
l'~ , tion du bras dans l'articulation scapulo-humérale. Calcul salivaire. (Idem, 
— ' ", 1852, p. 131.) 

u^ de chimie organiijue à l'usage des élèves de l'Ecole impériale mili- 
ottomane. Constantinople, 2 vol. in-8* (en turc). 
Courj de géologie en 24 leçons, à l'usage des élèves de l'Ei'ole impériale 
militaire ottomane. Conalaolinople, 1 toI. io-S', avec planches dins le 
texte; Lnprim. de l'i^ctile militaire (en turc). [En court de publication.) 
~ Cours de chimie inorganique, ^ l'usage des élèves de l'Ecule iuipérialo 
inililaîro ottomane. Canslantinople, 2 vol. in-S", tmpriin. de l'Ecole milît. 
(en turc). (En coun de publkaiion.) 
FLECRY (Elie-Jérfime), chirurgien-major de la marine, né i Siiuj.ra (Cha- 
tente-loférienrï) . — Aperi;u historique et médical des marais de Broiiage. 
Montpellier, 1865, thèse in-4% 53 p. 

— à pubhé dirers U^vaui dans les Mémoirn de la Soc. des antiquaire» de 
TOuesl, 1840. 

— Histoire de la ville et du port de Rocheforl. Rocheforl, 1845, 2 vol. in-8", 
avec plans et portraits. 

— et VuDD. — llîstoire delà ville et du port de Cherbourg. Rochefort, 18i5, 
3 vol. in-8°, avec 2 cartes et 3 portraits. 

FLEURY (Jean-André), médecin en chef, né ï Cherbourg le 30 novembre 
1758, mort à Toulon le 10 juiUet 1835'. — Essai sur la dysenterie, avec 

Voy. GRAAL, ehiruni. de la marine. — Rotice nécroloEique aur U. Fleurj, mé- 
decin en dief. (Annaia maril. et colmi.. 1BS5, t. LVlll, f. 8t6.) 

ODET (Louis), médetin en chet. — Nulice biognipliii|uc aur U. FIcury, médoi'in 
m chef à Toulou. Clierbourg, 1835. Boulanger, in-S°. (Anii. maril. et colon.. 
tS37, t. LXIil, p. 154.) 

ROIX [Jules] de Toulou. — Discouta iiionuiicû à luctasion de rin;iuei"-i''i"" ''" 



n 



i 



94 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [FLfiU-FLÈO] 

quelques considérations générales sur sa fréquence à bord des navires. 
Paris, 1803. Lebour, thèse in-8% 88 p. 

FLEURY. — Observation sur deux anévrysmes aux artères fémorales d'un 
même sujet, guéris Tun spontanément et Tautre par l'opération. (Joum. 
gén. de méd. chir,j pharm,, etc. de Sédillot, 1807, t. XXVIII, p. 102.) 

**> Observations générales sur les maladies qui ont régné dans les hôpitaux 
militaires et de la marine de la ville d'Anvers, pendant les mois de février 
et mars et la première quinzaine d'aviil de Tannée 1814, sous le gouver- 
nement de M. le gén. de div. Carnot, à l'époque du blocus de cette place. 
(Journ.deméd.chir.j)fiarm. de Corvisarl, 1814, t. XXX, p. 254.) 

— Gastro-entérite avec irritation du cerveau et ecchymoses considérables. 
(Annales de la médec. physiologiq, , 1827, t. Xïl, p. 446.) 

— Observation sur une^ pneumonie mtermittente tierce, fait recueilli à l'hô- 
pital du bagne de Rochefort. (Lancette française, 1829, 1. 1, n^'OS, p. 306; 
Journal univ. des scienc. méd. y 1829, t. LIV, p. 354.) 

— Des effets de la compression dans le traitement de plusieurs maladies ex- 
ternes, et surtout dans lesfractures et les fausses articulations, avec quel- 

?[ue8 considérations sur cette dernière maladie. (Mémorial du Midi et de 
a cliniq. de Montpell. (prof. Delpech), 1830, t. II, p. 539.) 
*-^ Exemple de méningo-cephalite, pouvant servir h. démontrer cette proposi- 
tion que : Tinfluence de 1 encéphale entraîne toujours celle des voies diges- 
tive* et quelquefois de leurs annexes. (Annal, de la médec. physioL, 1830, 
t. XVII, p. 25.) 

— Histoire médicale de la maladie qui a régné parmi les condamnés du 
bagne de Toulon, pendant les mois de décembre 1829, janvier et février 
1830. IMém. deVAcad. de méd., 1835, t. Ill, p. 501.) 

FLEURY (Joseph), chirurgien principal, né à Queraueville (Manche). — Rap- 
port au conseil de santé du port de Brest sur Theméralopié, maladie com^ 
mune sous les tropiques. (Annal, marit. et colon., 1859, t. LXX, 
p. 1306.)^Note sur l'héméralopie épidémique, extraite du rapport fait aiE 
conseil de santé du port de Brest. (Annal, a'occulist, 1859, t. Il, p. 197» 
Gaz. méd. de Paris, 1840, p. 50.) 

— Observation d'un cas médico-chirurgical dans le combat de Mogador. (C/i- 
nique de Montpellier, idinyier i^Ab?j 

'^ Fracture au tiers inférieur du cubitus droit, réduite et maintenue sur le 
champ, Tavant-^bras revient en pronation, les deux bouts osseux cessent 
d'être en contact, accident, moyen de le prévenir et d'en obtenir la cure 
alors qu'il est advenu. (Anrud de la chirurgie française, 1845, t. XV, 

p. 249.) , , . -. 

— Mémoire sur les fièvres intermittentes, avec quelques mots sur rélîologic 
du typhus épidémi(}uc. Toulon, 1847, Baume, in- 8** de 54 p. 

^ Quelques observations et considérations d'hygiène et de médecine navales. 
Montpellier, 1847, thèse in-4% 85 p. • 

— Section artérielle complète en travers. Guérison radicale par la compres- 
sion et la flexion forcée de l'avant-bras. (Gaz. méd, de Montpellier, 
15ocl. 1847, p. 97.) 

— Quelques observations sur l'extraction de Thuile de foie de morue. {ReD. 
colon, 1850, 2- série, t. V, et 1851, t. VU.) 

— Cas de guérison après le passage d'une barre de fer à travers la tèle par 
Henri Bigelow. Traduit du Journal de médecine de Boston, juillet 1850. 
(Gaz. méd, de Montpellier. 15 nov. 1851, p. 113.) 

buste du docteur Fleury, médecin en chef de la marine, mort du choléra en 
1835. Toulon, 1844. 
Et, plus loin, LAUYERGNE (CMéra de Touloti). 



[PLEU-FOLL] DKS HËDECmS R DES PHàRMACIE!IS DE U VARI!(E. 95 

FLE(3RY. — Âlgalie brisée dans la Yeisie, réflexions sur cette raplun spon- 
tanée ; instrument propre à extraire un corps étranger creux arrêté dans 
un point quelconque du canal del'urèlhre. (Société médico^pratUnte de 
Paris.mZ.) 

— Maladies spéciales aux pécheurs do Sainl-Pierro cl Miquelon {Gaz. inéd. 
de Montpellier, 1854 ci 1855.) 

— Quelques souvenirs médicaux et courtes observatious fuites de 1818 à 
1859, à Suint-Pierre et Miquelon. — Résumé d*un manuscrit sur Tépidr- 
mie cholérique de Toulon, en 18G5. Traitcinepl rationnel du choléra inor- 
bus. Toulon, 1866, imp. Aurel, in-8*, 55 p. 

— Quelques-unes de nos conversations méJicalcs. Toulon. 1869. Vincent, 
in-8» de 248 p. 

— Unité médicale. Toulon, 1873, Robert, in-S*, 1U2 p. 

FLëURY (Joseph), chirurgien de la marine, néSiMallia (Gharcnte-Inférieure) . 
— De la fixité des esp^es morbides. I^ris, 185^, tbèso in-4*. 

FLEURY (Âmand de), ex-chirur^ien de h mariue. — Le choléra asiatique 
observé en mer Noire et principalement sur le vaisseau ie Jupiier, Mont- 
pellier, 1855, thèse in-4% 47 p. 

FOIRET (GusUve-Jean), médecin de 1" classe, né li Paris. ^ CauMîs ot !«•- 

fions de l'hépatite suppurativo. Indsctions et déductions. Paris, 1870, 

thèse in-4% 1 14 p. 
FOLL (Auguste), chirurgien de 1'* classe, né à Brest (Finistère). — AfMMçti 

médical de la campagne du brick le Génie aux Antilles, du VI mars 1K51 

au 12 août 1853. Montpellier, 1857, thèse in4*, 51 p. 

rOLL\lN (Louis-Marie •Jacoues), ex-chirurgien auxiliaire de 2' (-lii«sr, né à 
Granville (Manche). — Dissertation snr les efTets delà t)eur. Paris, 1815, 
thèse in-4*, 22. 

TOLLET (Armand-Nicolas), chirurgien en chef, membre correspondant de 
l'Àcad. de méd., né à Saintes (Char, inf.), *e 15 mars 1789; mort h Roche- 
fort, le 10 octobre 1861. — Recherches sur richthvosc cornée. Paris, 
1815, thèse iii-4%25 p. 

— Observations sur des fractures de la colonne vertébrale et de la base du 
crâne. Communiquée par M. Keraudren. [Journ, universel des sciences 
méd. 1823, t. XXX, p. 557.) 

— \bsence de vésicule biliaire. (Note adressée à V Académie de médecine 
en 1828.) * 

— Copie d*un rapport contenant quelques détails sur répidémie cholérique 
qui a régné à bord de la corvette Tiltifte. (Bull, de VAcad. de méd. 1837- 
58, t. JI, p. 918.) 

-« Rapport sur le traitéknent adopté dans la dysenterie, par les médocins 
anglais de Tilc Mauriee« Lu Si VAcad. de méd.,' le 31 juillet 1838. [hlcm^ 
id., id.,. p. 1011). 

— Mémoire sur la fièvre épidémiquc oui a régné h Saint-Denis (lie Bourbon). 
Adressé è TAcad. de méd., le 26 fév. 1839. (Idem, 1840-41, t. V, p. 
222. Rapport par Keraudren et Chervin). 

-- Sur un cas d'anévrysme de Taorle descendante observé h Thôpital de 
Saint-Denis (île Dourbon). (Idem, 1841-42, t. Y, p. 132.) 

— Rapport sur l'épidémie particulière oui a répné à Saint-Denis (île Bour- 
bon) en février, mars et avril 1828. (Journ, des connaiss. méd.-chirurg. 
1846.) . . 

FOLLET (Jacqucs-Charies-Benjamin), médecin de 1". classe, né h Î^^^^'ÎJJ^'JJ,*; 
(Gharente4nférieure). — Étude sur la colique végétale, colique "*^' 
des pays chauds. Montpellier, 1866, thèse in-4% 51 p. 



90 REPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [FONG-FONS] 

FONCERVINES (Pierre), médecin de 2* classe. Notes sur la fièvre icléro- 
hématurique. Paris, 1875, thèse in-4", 55 p. 

FONSSAGRIVES (Jean-Baptiste), médecin en chef en retraite, professeur à la 
Faculté de médecine de Montpellier depuis 1864, né à Limoges. — Uis- 
toire médicale de la frégate à vapeur VEldorado. (Station des côtes occi- 
dentales d'Afrique. 1850-51.) Paris, 1852, thèse in-4% 52 p. 

— Mémoire pour servir à l'histoire de la colique nerveuse endémique des pays 
chauds (colique sèche, colique végétale, barbier, colique de Madrid, né- 
vralgie du grand sympathique, elc.) (Arch. génér, deméd. 1852, 4" série, 
t. XXIX, p. 125 et 299, t. XXX, p. 160.) 

— Mémoire sur la névralgie générale et notamment sur celle d'origine palu- 
déenne [Arch. génér. deméd. 1856, 5" série, t. VII, p. 277 et tirage à 
part, Paris, Rignoux, 1856, in-8% 24 p. 

— Traité d*hygiène navale, ou de TinQuence des conditions physiques et mo- 
rales dans lesquelles Thomme de mer est appelé à vivre et des moyens de 
conserver sa santé. Ouvrage couronné par l'institut , et adopté par Son Exe. 
le ministre de la marine et des colonies pour les bibliothèques des navires et 
des ports. Paris, 1856, J.-B. Baillière. 1 vol. in-8' de XX-770 p. avec 
57 fig. intercalées dans le texte. 

— De la constitution du groupe des stupéfiants diffusibles et de la nécessité 
d'y faire entrer toutes les substances dites antispasmodiques. (Arch. génér . 
deméd. 18.^7. 5* série, t. IX, p. 599, 556 et 691.) 

— Bons effets de Tanesthésie farad ique dans les opérations. (Bull^ de VAcad. 
de méd. 1857-58, t. XXIII, p. 258.) 

— Note sur le télrodon toxicophore du cap de Bonne-Espérance. (Idem, id.f 
id., p. 1059.) 

— De la nature et du traitement de la colique nerveuse des pavs chauds. 
{Gaz. hebdom. 1857, t. IV, p. 548, 575 et 605 ; tirag. à p. Paris, 1857. 
V. Masson, in-8' de 55 p.) 

— Du râle caverneux dans la ppeumonie du sommet, en l'absence de toute 
cavité pulmonaire. (Union méd., janv. 1857, p. 3.) 

— Ingestion volontaire de 50 grammes d'ammoniaque caustique, sialorrhée 
excessivement abondante, emploi avantageux du chlorate de potasse. (Idem, 
29 janv. 1857, p. 49. Gaz. des hôpitaux. 10 nov. 1857, n" 152, p. 528 ) 

— Hydrophobie spontanée ou rabiforme, terminée par un délire lypéma- 
niaque et guérie par l'opium à hautes doses. (Un. méd. y 24 février 1857, 
p. »7.) 

— Lettre à M. Amédée Latour relativement à l'influence des climats chauds, 
et de l'atmosphère maritime sur la marche de la phthisie pulmonaire. 
(Idem, 19 mars 1857, p. 157.) 

— De quelques terminaisons rares de la phthisie, mort subite par apoplexie 
dans une caverne pulmonaire, pas d'hémoptysie concomitante, (idem. 
12 mai 1857, p. 255.) 

— Le caïl-cédra (Idem, 1857, p. 508 et 516.) 

— Discours prononcé au banquet de Y Union médicale, en 1857. lldem, 
28 mars 1857.) . 

— Apoplexie cavitaire et capillaire des poumons chez un tuberculeux adulte, 
mort d'hémoptysie foudroyante. Tubercules du foie, de la cholccysle et de 
la rate. (Idem 15 août 1857, p. 405.) 

— Cancer encéphaloïde de l'estomac, étendu par contiguïté à la face plane 
du foie, ictère et hydropisie de la vésicule par compression du canal cysli- 
que. (Idem, 24 septembre 1857, p. 468.) 

— Observation curieuse de colique nerveuse endémique des pays chauds, 
enrayée par le sulfate de quinine h hautes doses. Analogie de nature entre 



[FONS-FONS] DES HËDËGINS ET DES PHARMACIENS DE LA NARINE. 97 

cette affection et les autres ûèvres larvées ou névralgies paludéennes. 
(Idem, 12 déc, 1857, p. 605.) 
FONSSAGRIVES. — Considérations pratiques sur Taction déplétive ou mé- 
canique des émissions sanguines. (Bull, de tkérap., 1858, t. LY, p. 5.) 

— Anestliésie faradique. (Gaz. des hôpitauXj 18 décemb. 1858, n** 148, 
p. 589.) 

— Une visite médicale et hygiénique à la Trappe de Nolre-Dame-de-Grâco de 
Briquebec (Manche). (Union médiCy 5 juin 1858» p. 257» et 5 juin, 
p. 261 ; feuilleton.) 

— Un cas de fi^re intermittente pernicieuse syncopalede Torti. Considéra- 
tionssur le diagnostic decette affection. (Idemy 2 septembre 1858, p. 415. 

— Les chargements de sel, soit comme lest, soit comme cargaison, sont-ils 
préjudiciables à la santé des équipages. (Idemt 16 nov. 1858, p. 539.) 

— Nouvelle observation d'empoisonnement par Teau sédative, (/iem, 4 déc. 
1858, p. 569. Journ. de chimie médic, 1859, p. 13.) 

— Note sur un cas de gynécomastie. (Bull, de VAcad. de méd.y 1858-59, 
t. XXIV, p. 40.) 

— Description d'un cas d'ectromélie hémimélique complète. (Compt. rend, 
de VAcad. des se, juillet 1858.) 

— Compte rendu de « Traité de géographie et de statistique médicale et des 
maladies endémiques, » du D' Boudin, médecin en chef des hôpitaux 
militaires. Paris, 1857, J.-B. Baillière et fils, 2 vol. grand in-8', avec 
caries et tableaux. (Revue médicale française et étrangère^ 1858. 1. 1, 
p. 250.) 

— Mémoire sur l'insalubrité des chargements de sel à bord des navires. 
(Annal, dliyg. puhl, etpriv., 4859, 2' série, t. XI, p. 87.) 

— Recherches historiques sur l'épidémie de typhus qui, en 1760, ravagea 
l'escadre de Dubois de la Mothe et la ville de Brest, (Idem, id.j t. XU, 
p. 241.) 

— Description d'un monstre humain sycéphalien synote. (Arch, gén. de 
méd., 1859, 5" série, t. Xlll, p. 677.) 

— Etude médico-littéraire sur le poëme du quinquina de La Fontaine. (Bull, 
de ihérap., 1859, t. LVl, p. 298 et 595.) 

— Note sur les propriétés hypnotiques du chloroforme. (Idem, id,, id., 
p. 401.) 

— Note gur les propriétés osléo-plastiques de la dure-mère et sur les ostéo- 
phyles cérébrales. (Compte rendu de VAcad. des scienc, 29 août 1859.) 

— Mémoire sur l'influence curative des changements d'air et des voyages. 
(Gaz. hebd., 1859, t. VI, p. 36, 67, 100 et 116 ) 

— Noie snr un cas d'angine de poitrine suivi d'autopsie. (Gaz. méd. de 
Paris, 1859.) 

— Anesthésie. Faradisalion. (Revue médicale française et étrangère, 1859, 
t. I, p. 95.) 

— De 1 exercice et de la pratique de la médecine indigène dans l'Hindous- 
tan. (Un. médic, 1859, nouv. série, 1. 1, p. 145 et 209.) 

— Note sur l'organoscope photo-éleclrique, ou de l'emploi de la lumière d'in- 
duction pour l'éclairage des cavités organiques. (Compte rendu de VAcad. 
des sciences, mars 1860.) 

— De l'efficacité des larges saignées dans les épanchements séreux survenus 
brusquement. (Bull, dethérap., 1860, t. LVIII.) 

— De la généralisation de Tcmploi de la potion rasorienne dans les maladies 
aiguës de l'appareil respiratoire. (Idem,id., id., p. 145.) 

— De l'emploi du chlorofoime en inhal.itions, comme moyon do ï>rcvenir 

Rey et Beugeb, Rt^peil. bibliogr. 1 



ANE »AiD\CKV\î»W» 



98 RÊPEhTOîRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX (POMS-FOM 

Tankylose des genoux dans un cas de conlraction hystérique des membres 
inférieurs ayant duré près de deux ans. (Idem^ td., tW., j). 362.) 

FONSSAGRIVES. — Note sur remploi de la seringue Charrière-Prataï, 
pour pratiquer les instillations d'ether sulfurique dans le traitement de 

. la surdité nerveuse. (Idem, id., td,, p. 462.) 

— Du traitement de la phthisie pulmonaire à marche fébrile par le tartre sti- 
bic à doses rasorienncs longtemps continuées. (IdetHy ia., t. LIX, p. 5 
et 49.) — Des conditions propres k assurer les bons effets du tartre sti- 
bié dans les phthisies pulmonaires à forme fébrile. (Idem, id., id.^ 
p. 561.) 

— Lettre sur la chrombidrose. (Gaz, hehdom^y 1860, t. VU, p. 527.) 

r^ Fièvre iodique déterminée par une injection de teinture d'iode dans la 
tunique vaginale. (Un. médic.y 1860, nouv. série, t. VI, p. 499.) 

— Mémoire sur Tengorgement des ganglions bronchiques cheK Tadulte, , 
considéré comme cause d'asphyxie, et sur la possibilité de diagnostiquer 
cette affection. Mémoire lu à la Soc. inéd. des hôpit., 22 mai 1861. (ArcA. 
génér. de méd.,, 1861, 5' série, t. XVUl, p. 678, et tirage à part, in-8' 
de 40 p. Paris, Âsselin, 1861.) 

— Du rôle que joue Félément inflammatoire dans le développement et la 
marche delà phthisie. (BulL de VAcad. de méd., 1861>62, t. IVfW, 
p. 373.) 

-^ Note sur le remplacement de Thuile de foie de morue par la crème do 
lait, dans le cas de répugnance invincible pour le premier de ces médica* 
ments. (BuU.dethérap,, 1861, t. LXI, p. 145.) 

— Du scepticisme en thérapeutique, de ses causes, de ses conséquences et 
des remèdes qu'il convient de lui opposer. (Idem, id., id., p. 193 et 241.) 

— Du rôle du calomel dans la médecine anglaise. (Idem, id., id., p. 481.) 

— Compte rendu de: «O'Taïti, considérations géologiques, météorologiques 
et botaniques sur Tile ; état actuel des Tahitiens, culture, etc., avec cartes, 
par M> Guzent, pharmacien de la marine. • Paris, 1860, V. Masson (Roche- 
forl, Thèze. imp.), 1 vol. grand in-8« de 270 p. (Gaz. hebd., 1861, t. 
Vin, p. 438.) 

— Hygiène alimentaire des maladcv^, des convalescents et des valétudinaires, 
ou du régime envisagé comme moyen thérapeutique. Paris, 1861, J.-B. 
Baillière, 1 vol. in-8» de xxxvni-660 p. ; 2" édition, Paris. 1867, J.-B. 
Baillière, 1 vol. in-8° de xxxii-670 p. 

-* De Tensilage des blés, et deTavenir de cette méthode de conservation des 
substances alimentaires. (Annal, d'hyg. publ. et priv., 1862, 2* série, 
t. XVIII, p. 280.) 

— Compte rendu de c Traité théorique et pratique des maladies des yeux, 
par M. Ch. Deval, professeur de clinique ophthalmologique. » I^ris, 1862, 
Albessard et Bérard, 1 vol. in-8°. (Gaz. des hôpitaux, 14 juin 1862, n*69, 
p. 273.) 

— Compte rendu de c Guide pratique de Taccoucheur et de la sase-femme, 

gar M. Pénard, chirurgien princip. delà marine. • Paris, 1861, J.-B. 
aillière et fils, xxiv-504p., avec 87 fig. (Un. méd., 1802, 2* série, 
t. Xiy, p. 153.) 

— De l'excision des gencives comme moyen de remédier aux accidents de la 
première dentition, et en particulier aux accidents convulsifs. (Butl. dé 
thérap. , 1863, t. LXV, p. 443 à 451 .) 

lion ou le revô- 
cn particulier 

(Anml. d'hvg.puh. et prii.i 
1864, 2* série, t. XXI, p. 64.) 




;po!fs-Fo:fs] des médecins et des pharmaciens de u marine 99 

KMVSSA6RIVES. — Discours d'adieu à l'Ecole de Brest. (Arch. de méd. 
iMW., 1864, t. ir, p. 165.) 

— De quelques coutumes des indigènes du Vieux*Calabar, relativement k la 
grossesse et à la parturilion. Extrait traduit de YEdinhurghmedicalJour- 
naïf septembre, 1864. (Idem, id.^id., p. 361.) 

— Compte rendu de « Nouveaux éléments de botanique de A. Richard, 
9* édition, augmentée de notes complémentaires par Cb. Martins, prof, à 
It Faculté de médecine de Monlpellier. «Paris, 1864^ Savy, 1 vol, in-12. 
[Idem, id.jid., p. 456.) 

— Le typhlographe Passart. (Bull, de thérap., 1864, t. LXVII, p. 92.) 

-^ Rapport sur les cas d\isphyxie par Tair confmé dos chaudières, ob- 
servés à bord à\iBi8S0*i. (Hev. maritime etcolon,^ 1864, t. X, p. 517.) 

— Du méphitisme par Pair confmé des chaudières dos bateaux à vapeur. 
(Annales d'hy g. pub, etpriv., 1865, 2* série, t. XIV, p. 193.) 

— Compte rendu de « Formulaire raisonné des médicaments nouveaux par 
0. Revéil. t Paris, 1865, 2* édit., J.-B. BaiUière, 1 vol. in-18 jésus de 
111-696 p., avec tig. (Arch.de méd. miv., 1865, t. 111, p. 277.) 

— Compte rendu de « Traité de la pneumonie, par A. Grisolle, professeur à 
la Faculté de médecine de Paris, i Paris, 18d4, 2* édit., J,-B. Buillièrc, 
1 vol. in-S" de 744 p. (Idem, id., id., p. 358.) 

— Santé et hyçicne. Discours d'ouverture du cours d'hygiène de la Faculté 
de médecine de Montpellier, prononcé le 25 avril 1865. (Idem, tW., id., 
p. 553; Montpellier médical 1865, t. XIV, p. 427.) 

— Compte rendu de « Dictionnaire annuel des progrès des sciences et insli- 
tutious médicales, par M. Garnier. » Paris, 1864, 1 vol. in-12. (Arch. de 
méd. nav,, 1865, t. IV, p. 270.) 

— Compte rendu de « La science sans préjugés, exposé critique des faits et 

Îuestions scientifiques du temps, par A. Sanson. * Paris, 1865, U. Pion, 
" série. (Idem, td., id., p. 271.) 

— Compte rendu de « Le Bosphore et Constantinople, avec perspective des 
pays limitrophes, par P. de Tchihatcheff. » (Idem,id., id., p. 353.) 

-^ Des éléments thérapeutiques d'un climat, au point de vue de la phthisic. 

g'Ull. de thérap., 1865, t. XLIX, p. 337; Extrait de la Thérapeutique de 
phthiêie pulmonaire, etc.) 

— Du rôle que joue la congestion pulmonaire dans l'évolution de la phlhisie, 
et des indications thérapeutiques qui en découlent. (Montpellier médical, 
1865, t. XIV, p. 193.) 

— Plan du cours d'hygiène l'ait à la Faculté de médecine de Montpellier (se-* 
mestro 1865-66) — Hygiène privée dans ses rapports avec les Ages, les 

Îrédisposit'ons morbides et les diverses formes de fétat valétudinaire. 
Idem, id., t. XV, p. 87.) 

— De la prophylaxie de l'hérédité tuberculeuse. (Un. méd,, 1865, t. XXVIIl, 
p. 276; Extrait delà Thérapeutique de la phthtsie pulmonaire, etc.) 

— Maladie et hygiène, discours prononcé à rouverlure du cours d'hygiène 
delà Faculté de Montpellier le 20 novembre 1865. {Montpellier médicali 
1865, t. XV, p. 501 ; Arch. de méd. nav., 1866, t. V, p. 43.) 

— Compte rendu de : c Du Spitzberg au Sahara; étapes d'un naturaliste au 
Spitxbiifg, en Laponie, en Ecosse, en Suisse, en France, en Italie, «a 
Orient, en Egypte et en Algérie, parCh. Marlins. » Paris, J.-B. BaiUière, 
1 vol. in-8- de 700 p. (Arch. deniéd. nav., 1866, t. V, p. 71.) 

^ Compte rendu de : «t Traité pratique des maladies de futérus, et de ses 
annexes, par le D* Courly, professeur h la Faculté de médecine de Mont- 
pellier. 9 Paris, 1866, Asselin, 1 vol. grand in-S" de i\iY-1088p;, 5'<*ïï 
fi;j. (Idem, id., t. Vï, p* 395.) 



100 IlEPERTOinE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [FOiNS-FONS] 

FOiNSSAGRIVES. — Considérations pratiques sur la pneumatose gastro-in- 
testinale et sur son traitement. (BulL de ihérap., 1866, t. t. LH, 
p. 289.) 

— Discours prononcé à la solennité du 15 février à la Faculté de médecine 
de Montpellier. (Montpellier médical, 1866, t. XVI, p. 262.) 

— Compte rendu de « La médecine, histoire et doctrines, par M. Ch. Darem- 
berg.» (/rfem, td., id , p. 366.) 

— Des obstacles que rencontre l'hygiène dans Tapplicalion. Discours d'ou- 
verture du cours d'hygiène (semestre de 1866-67), fait à la Faculté de 
médecine de Montpellier. (Idem, id., t. XVII, p. 548.) 

— Thérapeutique de laphthisie pulmonaire basée sur les indications, oi'.rart 
de prolonger la vie aes phthisiques parles ressources combinées de l'hy- 
giène et de la matière médicale. Paris, 1866, J.-B. Baillière, 1 vol. in-8* 
de xxxvi-428 p. 

— Entretiens familiers sur Thygiène. Paris, 1866, V. Masson, 1 vol. in-l*i 
de 410 p. ; 5* édition, Paris, 1870, Delagrave, 1 vol. in-12 de xi(-400p- 

— Les aliments discutés. Extrait de : « Entretiens familiers sur V hygiène, i^ 
[Gazette hébdomad. deméd, et de chirurg., 1867, 2*série, t. lY, p. 113^ 
161,193 (feuilleton).] 

— Le vin chez les anciens. Etude d'hygiène archéologique. [Idem, id., id.^ 
p. 385 et 453 (feuilleton).] 

— Revue trimestrielle de thérapeutique. (Gaz. hehdomad., 1867, 2*sér., 
t. IV, p. 257, 418, 626 et 769 ; 1868, t. V, p. 81, 209, 353, 513 et 657 ^ 
1869, t. VI, p. 1, 129, 305, 449, 593, 705 et 770; 1870, f. VII, p. 21, 
145, 289 et 451.) 

— Revue trimestrielle d'hygiène. (Gaz, hebdom., 1867, 2* série, t. IV, 
p. 505, 497, 603 ; 1868, t. V, p. 17 ; 1869, t. VI, p. 641 ; 1870, t. Viï, 
p. 81, 225 et 370.) 

— De la régénération physique de l'espèce humaine par rhygiènp de la fa- 
mille, et en particulier, du rôle de la mère dans l'éducation physique des 
enfants. Conférence faite à Montpellier lé 23 févr. 1867. Montpellier, 
1807, Coulel, in-8 , 40 p. ; Paris, J.-B. Baillière et fils. 

— De la cachexie aqueuse du mouton au point de vue de l'hygiène publique. 
(Ann. d'hyg. pub. et priv., 1868, 2' série, t. XXXIX, p. 299.) 

— La maison chez les anciens, étude d'hygiène archéologique. (Idem, id,, 
id., p. 400, et tirage à part, Montpellier, 1868, Boehm, in-8'' de 23 p.) 

— Projet de comité de phthisiologie, lettre à M. le rédacteur en chef de la 
Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie, (Gaz, hébdomad, 

1868. 2« série, t. V. p. 105.) 

— Du rôle des mères dans les maladies des enfants ou ce qu'elles doivent 
savoir pour seconder le médecin. Paris, 1868. L. Hachette et V. Masson. 
1 vol. in-12 deXn-332 p. 2'' édition. Paris, 1869. [Delagrave.] 

— liiducation physique des jeunes filles ou avis aux mères sur l'art de diriger 
.leur santé et leur développement. Paris, 1869. L. Hachette et V. Masson. 

[Delagrave]. 1 vol. in-12 de XIIl-330.p. 

— Livret maternel pour prendre des notes sur la santé des enfants (sexe fé^ 
minin et sexe masculin), Paris, 1869. L. Hachette et V. Masson. 
[Delagrave.] 2 parties in-12, chacune de Xn-44p. 

— Notice biographique sur F. -A. Jaumes, professeur de pathologie et de tlié- 
rapeutigue générales à h Faculté de médecine de Montpellier. Montpellier, 

1869, in-8''. Réimprimé avec: « Traité de pathologie et de thérapeutique 
générales de Jaumes. » Paris, 1869, V. Masson. 

— L'éducation physique des garçons ou avis aux famiUes et aux instituteurs 
sur l'arl de diriger leur santé et leur développement. Montpellier, 1870, 
gr. iii-18 Jésus, Xlf-375 p. Paris, Pelngrave cl C'. 



IFONS-FONS] DES MEDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 101 

FOXSSAGRIVES. — Du rôle de rélément inflammatoire dans la production 
et révolution des tubercules pulmonaires et des indications thcrapeutioues 
spéciales qui en découlent. (jBm//. de VAcad. deméd. 1870, t. XXXV, p. 827.) 

— Traité clinique des maladies de la poitrine, par Walter H. Walshe, tra- 
duit sur la 3" édition et annoté. Paris, 1870. Victor Masson et fils. 1 vol. 
gr. in-8** avec tîgures. 

— Lettre à M. le professeur Duplouy, sur Taspiration sous-cutanée appliquée 
h la pneumatose intestinale et à la hernie étranglée (Gazette hehdom. 1871. 
2- série, t. VIII, p. 451.) 

— Comment doit-on faire pour vacciner et revacciner. {Montpellier médical, 
1871, t. XXVI, p. 73.) 

— La vaccine devant les familles. Faut-il faire vacciner nos enfants? 
Faut-il se faire revacciner? Gomment doit-on se faire vacciner et revacciner? 
Montpellier. — Paris, 1871. Ch. Delagrave, in-18 jésus de X-68 p. 

— La maison. Étude d'hygiène et de bien être domestiques. Paris, 1871. 
Ch. Delagrave etC*. 1 vol. in-18 jésus, de XII-566p. 

— Note relative à l'emploi de la ponction dans les pneumatoses en général et 
dans les pneumatoses gastro-intestinales en particulier. (Bull, de VAcad. de 
méd. 1871, t. XXXVI, p. 485.) 

— Micrographie appliquée : sur Voidium aurantiacum; note présentée à TAca- 
démie des sciences dans la séance du 25 sept. 1871. (Compte rendu 
hebd, des séances de VAcad. des sciences^ 1871, t. LXXllI, p. 781.) 

— Hygiène et assainissement des villes. 1874, in-8°. XIl-568 p. J.-B. Baillière 
et fils. 

— Le médicament. Principes généraux de physiologie, de posologie et de 
clinique médicamenteuses. 1874, in-8'' d'environ 500 p. 

— Dans le Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales^ les articles : 
Alimentation (t. III, 1865, p. 188). — Alitement (idem, p. 245). — Aloès 
(thérapeutique) (idem. p. 369). — Ammoniaque (gomme) (thérapeutique) 
(idem, p. 718). — Anacycle (pharmacologie et thérap.), (t. IV, 1866. p. 55), 

— Analeptique (cycle) (idem, p. 60). — Analeptique (idem, p. 64). — 
Anamirte (matière médicale, toxicologique et thérapeutique), (idem, p. 95). 

— Anaphrodisie, Anaphrodisiaques, (pathologie et thérapeutique), (idem, 
p. 102). — Anémone (ihérap. et toxicol.), (idem, p. 414). — Angusture 
(pharmacologie, thérap. et toxicol), (t. V, 1867, p. 128). — Antispas- 
modiques (idem, p. 409). — Apéritifs (idem, p. 599). — Aphrodisie et 
Aphrodisiaques (pathologie), (idem, p. 652). — Appétit (idem, p. 744). 

— Aptitudes ou Immunités pathologiques (idem, p. 747). — Arnica 
(pharmacol. et thérap.), (t. VI, 1867, p. 155). —• Aromates (idem, p. 162). 

— Aromatiques (idem). — Artichaut (bromatologie et thérap.) (idem, 
p. 361). — Arum (bromatologie, thérap. et toxicolog.), (idem, p. 415). 

— Asa fœtida (mat. méd. et pharmacol., thérap.), (iaem, p. 422). — 
Assuétude (idem, p. 700). — Aubergine (bromatologie), (t. Vil, 1867, 
p. 235). — Bananier (bromatologie), (t. VIlï, 1868, p. 517). — Baryum 
(thérap.), (idem, p. 394). — Benjoin (thérap.) (t. IX, 1868, p. 79). — 
Benzine (thérap., toxicol.) (idem, p. 94). — Benzoates (emploi médical) 
(idem, p. 96). — Bette (bromatoloçie et thérap.) (idem, p. 210). — 
Biscuits (bromatologie, pharmacie, hygiène navale et hyg. militaire) (idem, 
p. 508. — Bismuth (thérap., toxicologie) (idem, p. 524). — Brome (em- 
ploi médical) (t. X, 1869, p. 661). — Bryone (emploi médical), (t. XI, 
1870, p. 230). — Cacao (idem, p. 359). — Café (hygiène, pharmacol., 
thérap., établissement) (idem, p. 488). — Cailcedra ^idem, p. 558). — 
Calomel (idem, p. 714). — Capillaires (emploi médical) (t. XII, 1871, 
p. 259). — Câprier (bromatologie, thérap.) (idem, p. 285). — Carda- 
momes (emploi médic.) (idem, p. 419). — Cardon (idem^ p. 472). — 



102 REPIRTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [F0NS-F0R6] 

Carmnistite (médication) (idem, p. 598). — Carotte (emploi médical), 
(idem, p. 679). — Caroube» (idem, |). 681). — Carvi (matière médicale), 
(idem, p. lAi). — Cascarille (emploi médical) (idem, p. 758). — Casse 
(emploi médical), (t. XIlï, 1873, p. 9). — Castoremn (emploi medic.) 
(idem, p. 31). — Céleri* (idem, p. 556). Cerfeuil (empl. méd.) (t. XIY, 
1873, p. 145). — Cerises (idem. p. 150). — Cerneau (idem. p. 152). 
Dev^ième iérie. — Laitue (bromatologie, thérap., pharmacol.) (t. 1, 
1868, p. 177). — LaudaBnm (emploi médic.) (t. II, 1869, f. 19). - 
— Laurier (emploi méd.), (idem, p. 30). — Lénitif (électuaire) (idem, 
p. 153). — Lénitifs (médicament), (idem, id.). — Limonades (hygiène, 
thérap.) (idem, p. 585). — Lit (hygiène), (idem, p. 663). — Mamiésie 
(emploi médical), (t. III, 1870, p. 691). — Manioc (emploi médical), 
(t. IV, 1871, p. 563). — Marjolaine (t. Y, 1872, p. 121.) — Matico (em- 
ploi médic. {idem, p. 2.14). — Maturatif (idem, p. 252). — MauYe (em- 
ploi méd.) (idem, p. 241), — Médicament (t. VI, 1873, p. 240). — W 
oire (thérap.) (t. VH, 1873, p. 48). 
FONSSAGRIVËS. — et Goblet. — Dans le Dictionnaire encyclopédique de& 
sciences médicales, Tarticle: Carrageen, (t. XII, 1871, p. 688). 

— et Besnou. — Un cas de suicide par la nicotine, recherche du poison. 
Observation. (Ann, d'hyg,, 1861, 2- série, t. XV, p. 404.) 

. — et Le Roy de. Méhicoukt. — Essai sur U caractérisatiou nosologique de la 
maladie connue vulgairement dans Tlnde sous le nom de béribéri, (Ardi' 
gêner, de méd. 1861, 5- série, t. XVIÏI, p. 257). 

— Recherches sur les poissons toxicopbores exotiques des pays chauds. {Ann. 
d'hyg. pubL et privé. 1861, 2* série, t'. XVI, p. 32o, et tirage à part, 
J.-B. Baillière et fils.) 

— Du mal de cciur ou mal d'estomac des nègres. (Arch. deméd, navale. 1864, 
t. I, p. 362.) 

— et Vincent (Ad.) — Expériences sur les propriétés vésicantes des mylabris 
pustulaiaeX punctata de Pondichéry (Rev, colon., 1854, t. XIII, p. 165). 

FONTAINE (A -G ), ex-chirurgien de 1" classe, néàDinan 

(Côtes-du-Nord). — Considérations sur le catarrhe de la vessie. Paris, 1815, 
thèse ia-4', 51 p. 

FONTAINE (Augusle-Désiré-Victor), pharmacien en chef, né à Brest (Finis- 
tère). — Essai sur les principales altérations du sang dans les maladies. 
Montpellier, 1865, thèse in-4'*, 48 p. 

FONTAINE (Constant-Aristide), pharmacien en chef, né à Brest. — Analyse 
de qu^ques eaux de Toulon, opérées à Taide d'un appareil d'évaporation à 
écoulement intermittent. (Arch, de méd, nav. 1867, t. VIII, p. 120). 

— Les doctrines de la chimie. Discours d'ouverture de Tannée scolaire 1873- 
1874 (Ecole de Toulon), prononcé k 4 novembre 1873. (Archives de 
méd. nav.,1873, t. XX). 

-^ lUocHAS ET Hétet. — De la préparation et de la conservation du suc de ci- 
tron (angl. limejuice) comme antiscorbutique. (Idem, 1864, 1. 1, p. 245.) 

FOREAU (Jacques-Louisr-François), ex-chirurgien de la marine, né à Saint- 
Georges des Coteaux (Charente-Inférieure). — Dissertation sur la métrite 
des femmes en couche. Montpellier, 1812, thèse in-4% 15 p. 

FORGET (Churlotte-Polydore), chirurgien de 2" classe, né à Saintes, le 
17 juillet 1800, mort professeur h la Faculté d« méd. de Strasbourg, le 
22 mars 1861, démissionnaire delà marine eu 1832 ^ — Précis des ixi* 

* Notice bio^iaphiqne «ur le professeur Forgel, par le doct. Fleury (de 6re- 
aacV. Saintes, 1858, Lacroix, in-S" de 16 p. 

MAHëR, directeur à Koebefort. -^ Discours d'ouVei^ure de concours prononcé 
e 2 avril 1861 : NoUce nécrologique sur le professeur Forget. (Gaz, des hâpit., 
1«64, p. 165.) 



FORO^FOUq DBS MfiDECINS ET DES PHARMACIENS DE U HARIflE. 115 

fluenoes de la naTÎgation &ur lo phvsiquc et le ir.oral de rhoinme. Ptris, 
i828, thèse iii-4%46p. 
FORGET. — Médecine naTale, ou nouTeaux éléments d'hygiène, de pathologie 
et de thérapeutique médico^hirui^cale ï Tusage des officiers de santé de 
la marine de l'Etal et du commerce *. Ourrage couronné par TAcadémie 
des sciences. Paris, 1832. J.-B. Baillière, 2 toT. in-8% X1I-M5 p. et 578 p. 

— De la thérapeutique navale en général. (Bull, de thérap. méd, H chirurg, 
1852. t. n, p. 65.) 

— - De l'influence que les maladies eiercent sur la chaleur animale. Paris, 
1852, thèse dagrégation, in-8% 52 p. 

— Mote sur le service de santé de la marine. {Tratuact. médicalet» 1855, 
t. Xai,D.279.) 

— Des indications thérapeutiques tirées des sécrétions et des exhalations. 
Strasbourg, 1856, thèse de concours pour le professorat, in-4', 76 p. 

-* Vomissements opiniàtres'guéris par le mal de mer. (Buli, de ihérap. 1850, 

t.XXXVllI.) 
-* Précis théorique et pratique des maladies du cœur, des vaisseaux et d» 

sang. Strasbourg, 18d1, 1 vol. in-8'. 

— Principes de thérapeutique générale et spéciale, ou Nouveaux clcmenls de 
Tart de guérir. Taris, 1860, i vol. in-8*. 

— Nombreux travaux sur divers sujets relatifs à la pathologie interne, h lu 
thérapeutique et à la philosophie midicale, insérés dans : Ârch. génér, 
de méd. 1828 et 1854. — Arch. méd. de Strasbourg, 1856. — BulL de 
thérap,, 1854-1859. — Bull, de VAcad. de méd,, 1845. — Congréêêcien- 
tifique de Strasbourg, 1842. — Courrier du Ba^Rhin, 1859, 1845. — 
Gaz, des ^itoux, 1845-1859. — Gaz. hebdom., 1855-1857. — Gaz. 
méd, de Paris, 1857-1859. — Gaz. méd. de Strasbourg, 1841-1860.— 
Journal hebdmn, de méd,, 1854-1856. — Presse rrMicale, 1857. — 
— Retue méd. et chirurg. de Paris, 1848. — Transactions médicales, 
1850-1832. — Union méd., 1847-1860. — Et nom)>re dVticles biblio- 
graphiques et autres dans divers journaux. (Yoy, pour le détail des tiavàux 
de Forget les pages VU à XVI de ses Principes de thérapeutique et la notice 
du docteur Fleur y). 

— et AiioRAL. — Article Sang du Dictionn. de méd, et de chirurg. pratique, 
Pftris, 1855. 

FORMULES PHARMACEUTIQUES pour la composition des remèdes usi- 
tés dans rbôpital royal de la marine. — Brest, 1769. Mulassis, br. in-4*'. 

FORfiÉ (Fortuné-Jacques-Michel), médecin de 1'* classe, né à Saint-Laurent i!o 
Cerdans (Pyrénée^rientales ). — Du protosulfate de fer coinme désinfec- 
tant des eaux de la cale. (Arch, de méd. nav. 1864, 1. 1, p. 259 à 244.) 

— Contribution à la géographie médicale (cote occidentale d'Afrique). Grand 
Bassam: sol, climat, maladies. Montpellier, 1870, thèse in-4%57pl. avec 
1 planche. 

— Ëpitliélioma de la lèvre supérieure guéri par la créosote. (Montpellier mé- 
dical, fév. 1872.) 

FORNEL (Jean-Baptiste-Emmanuel de), médecin de 2*" classe. — Eau thermo- 
minérale de Rochefort. Paris, 1870, thèse in-4'*. 

FOtjCAUT (Alfred), médecin de !'• classe, né h Orléans (Loiret). — De Tar- 
térite, gangrène spontanée. Paris, 1860, thèse in-4% 64 p. 

* Voyez DA-OLMI. — Précis histonco- physique d'hygiène navale, suivi d'un 
recueil analytique des meilleurs écrits {.ubliés sur les quatre maladies les plus re- 
doutables aux navigateurs européens en Amérique et aux Indes : le scorbvt, le té- 
anos, le choléra-morbus et la lièvie jaune. Paris, 1828j Pillct aîné. 1 vpl. in-8* 
de VUI-C31 p. 



104 liÉPËRTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [FOUG-FOUR 

FOUGAUT. — Essai sur les eaux du Cambodge, province de Mytho (Gochio- 
chine). (Arch, de méd, nav. 1865, l. IV, p. 225.) 

— Note sur les yétements imperméables auto-pneumatiques à Tusage des 
gens de mer. (Idem, 1867, t. VU, p. 129.) 

— La navigation transatlantique de nos jours dans ses rapports avec l'hygiène 
navale. (Idem, id., id., p. 180, t. VIII, p. 194, et t. X, p. 539 et 417.) 

— Traduction de « Résumé statistique de Tctat sanitaire de la flotte anglaise, 
par A.-E. Mackay. » (Idem, t. XVII, 1872, p. 345.) 

— Traduction de « Modiûcations physiologiques importantes produites dans 
Téconoinic humaine par les changements de climat, par Alexandre Hat- 
tray, médecin de la marine anglaise. » (Idem, 1872, t. XVII, p. 427.) 

— Compte rendu de « Hygiène navale, par J. Wilson, de la marine des Ëtats- 
■ Unis. » Washington, 1870. (Idem, 1875, t. XIX. p. 227.) 

FOULLIOY (Quentin) père, ancien chirurgien major de la marine, mort à Paris 
le 26nov. 1810. — Note sur les heureux elTets des alkalis Tolatils, tirés da 
règne animal. (Gaz. de santé à\i 21 pluviôse^ an XII, p. 172.) 
. — Di'cou verte d'un remèjde antilymphatique, ou Manuel à Tusage de toutes 
les personnes atteintes de la maladie de la lymphe. Paris, chez AUut» 
1808, in>8'*. — Maladie de la lymphe, nouvelle méthode de traitement. 
Paris, 1809, Sajou, in-8% 32 p. 

FOULLIOY (Louis-Mathurin), inspecteur général du service de santé de la ma- 
rine, né à Landerneau (Finistère), le 23 décembre 1790, mort à Paris, le 
15nov. 1848 *. — De Tétranglement de Tintestin et de Tépiploou dans les 
hernies inguinales. Paris, 1813, thèse in-4% 26 p. 

— Nomenclature des objets d'histoire naturelle recueillis, préparés et con- 
servés par ses soins et déposés au cabinet du jardin royal des plantes à Brost 
{Annal marit, et colon., 1819, t. X, p. 720.) 

— Ligature de Fartère carotide. (Note présentée à VAcad. de méd., le 
27nov.l828.) 

~ Discours prononcé le 20 novembre 1828 à ramphithéalre de l'Ecole de 
médecine navale du port de Brest. Brest, 1828, in-4", 20 p. 

— Discours prononcé le 11 octobre 1840 h la distribution des prix décernes 
parla Société d'émulation de Brest. Brest, Ed. Anncr, in-8*, 8 p. 

— Notice sur un procédé de ténotomie oculaire, démontré et pratiqué à 
rhôpital de la marine à Brest. (Annal, marit. et colon., 1841, t. LXXVI, 
p- 104; Gaz. des hôpitaux, 16 septembre 1841, n" 112, p. 461.) 

— Mémoire sur l'amputation de la cuisse, présenté à l'Académie des scien- 
ces en 1843. — Observation recueillie par M. Rochard (Jules). (Bull, de 
thérap., 1862, t. LXlï, p. 234.) 

FOULLIOY et Olivier (d'Angers). — Consultation sur un cas de mort subite. 
(Annal, d'hyg., 1844, 1" série, t. XXXII, p. 430.) 

FOUQUET (Alfred), ex-chirurgien entretenu de la marine, né à Redon (Ille- 
et Vilaine). — De la rougeole et de la scarlatine, considérées dans leurs 
rapports et dans leurs différences. Montpellier, 1853, thèse in-4% 20 p. 

— De la dysenterie. Vannes, 1852, imp. Galles(J.-B. Baillière), 1vol. in-S". 
FOUQUET ( Auguste), ex-chirurgien de la marine. — De l'insomnie, de ses 

causes et de son traitement. Montpellier, 1869, thèse in-4% 48 p. 
FOURÉ (Ju'ien), ex-chirurgien de la marine à Brest, né h Nantes (Loire- 
Inférieure). — Dissertation sur la nécrose des os. Paris, an XI-1802, thèse 
in-8% 36 p. 

*Éloge de FouUioy, par le médecin en chef Galierand : Discours d'ouverture de 
.année 1872-1873, pour l'École de Brest. [Archives de méd. nav., t. XYIll, 
187/, p. 401 ) . 



[FOUR'FRAN] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 105 

FOUKEST (Anloine-Gal.riel), chirurgien de 1" classe, né à Toulon (Var). — 

Essai sur rérysipèle delà face. Montpellier, 1857, thèse in-4' de d8 p. 
FOUIUER (Jean-Honoré), ex-chirurgien entretenu de la marine, né à Camps 

^Var). — Réflexions sur les difficultés et l'importance de Tétude des coj^ti- 

tutions médicales. Montpellier. 1808, thèse m-4''. 
FOURNERET (Jean-Louis), ex-officier de santé de 1" classe, entretenu do 

la marine, né à Dole (Jura). — Considérations générales sur les bains 

d'eau douce. Paris, 1811, thèse in-4*, 19 p. 
FOURNIE (Edouard), ex-chirurgien de la marine. — Du typhus observé à 

rhôpital de Thérapia (Constantinople) pendant la guerre d'Orient. Mont* 

pellier, 1857, thèse in-4% 43 p. 
FOURNIER (Amant), médecin principal de la marine, né à Laval (Mayenne). 

— Des fièvres paludéennes à détermination gastro^intestinale et à forme 
cholérique, observées en Cochinchine. Montpellier, 1864, thèse in-4*, 
76 p. 

— Traduction et analyse du « Rapport sur la désarticulation coxo-fémorale 
dans la chirurgie d armée, par A. Otis, chirurgien assistant. » (Arch, de 
méd. nav., 1868, t. X, p. 19.) 

— Une endémo-épidémie de conjonctivite catarrhale h bord du vaisseau-école 
des mousses Vlnflexihle (rade de Brest) [Idem, 1871, t. XV, p. 4.) 

— Clinique navale. — Observation d'.un cas de fracture du crâne (région 
temporale gauche), suivie de guérison, avec aphasie. (Idem, t. XVÏ, 1871, 
p. 577.) 

FOURNIER (François), 1" médecin de l'hôpital de la marine au port de Lo- 
rient, né à Auxerre. — Doutes et observations sur les causes du battement 
des artères, et du défaut de pulsation des veines. {Joutn. de méd, chir, 
;?/iarm., 1774, t. XLII,p. 22.) 

— Observation anatomique sur une multitude de corps étrangers trouvés 
dans l'eslomac d'un forçat de Brest, h l'ouverture que Ton a faite de son 
cadavre. (Idem^ id,,id., p. 504.) 

— Réflexions et observations sur la véritable cause du battement des artères 
et du défaut de pulsation des veines. In-8° de 45 p. (sans lieu ni date). 
[1780.] 

— Observation de tétanos trauniatique. Paris, 1805, 2* édition. 
FOURNIER (Jean-François), ancien chirurgien-major de la marine, né à 

Goullemelle (Somme). — De Tinfluence qu'exerce la pulsation des artè- 
res sur les autres fonctions. Paris, 1806, thèse in-4*, 22 p. 

FOURNIER (Louis-Georges), chirurgien de 2* classe, né à Tours (Indre-et- 
Loire). — De la dysenterie dans les pays chauds. Paris, 1846, thèse in-4«, 
38 p. 

FOUSSAL (Félix-Jean-Xavier), ex-chirurgîen-major du brick le Cygne. — 
Des coliques nerveuses observées dans les pays chauds ; ce qu* elles sont en 
reiihté. Paris, 1849, thèse in-4'*. 

FRANCE (F. C. ), ancien chirurgien-major sur les vaisseaux de 

l'Etal. — Dissertation sur la rétention d'urine. Paris, 1 808, thèse in-4", 
17 p. 

FRANÇOIS (A. -Ernest), aide-médecin auxiliaire, né h Sainte-Sabine (Côte- 
dOr). — Élude sur le béribéri. Paris, 1875, thèse in-4% 38 p. 

FRANDIN DES DELINIÈRES (Henri-Modeste), ex-oificier de santé de la ma- 
rine, né à Moncontour (Deux-Sèvres). — Dissertation sur la chlorose ou 
les pâles couleurs des jeunes filles. Montpellier, 1816, thèse in-4*', 18 p. 

FRANQUET (Pierre-Eugène), chirurgien de la marine, né à Songy (Marne). 

— De la fièvre jaune. Paris, 1848, thèse in-4*, 55 p. 

-— Cancer de la face. Ablation des os de la mâchoire supérieure gauche, d'une 



100 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [FRAP-6M6] 

partie du sphénoïde et de Tethnioïde (Hôpital de la marine de Brest, 8er- 

vice de M. Hochard, chirurgien en chef.) ((kiz. des hôpitaux, il décembre 

1860, n« 145, p. 577.) 
FR^PAZ (Joseph), ancien officier de santé en chef de la marine. -^ Essai 

pratique sur la fièTre putride, maligne ou adynamique ataxiqiie. Paris, 

1810, thèse in-4% 20 p. 
FRÊB0UR6 (Achille-Robert), ancien chirurgien de la marine, né au Havre 

(Seine-Inférieure). — Considérations générales sur la fièvre jaune d*Araé- 

riaue observée aux Antilles. Paris, 1830, thèse in-'i'*, 27 p. 
FRESLON (Alfred-Marcial), chirurgien de la marine, né à Brest (Finistère). 

— Des moyens propres à combattre la rétention complète d'unne qui ar- 
rive dans les rétrécissements de Turèthre. Montpellier, 1842, thèse in4*, 
54 p. 

FRETTË-DAMIGOURT (Ernest), ancien chirurgien de la marine, né à Vitré 

iïUe-el'Vilaine). — Sur le tremblement mercuriel. Paris, 1857, thèse in-4*, 
2 p. 
FRIGKER (Joseph-Henri-Emest), médecin de 2' classe, né à Besancon (Doubs). 

— Quelques considérations sur les différents traitements employés dans 
Tentorse, et en particulier du traitement par les irrigations froides conti- 
nues et le bandage dextriné. Montpellier, 1870, thèse in-4", 43 p. 

FRILLEY (Emmanuel-Gabriel), ex-chirurgien auxiliaire, né k Dole (Jura). — 
Etude sur Tépidémie de scorbut qui a régné dans Tarmée expéditionnaire 
et dans la flotte anglo-française pendant la campagne de Grimée. Paris, 
1856, thèse in-4% 33 p. 

FRIOGOURT (Jules-Félix), médecin de 1'* classe. — Gonsidérations générales 
sur la pathogénie, spécialement des maladies endémiques des pays chauds. 
Paris, 1873, thèse in.4% 80 p. 

FRIZOU (Antoine-Bernard), ex-chirurgien de marine, né à Marseille. — Es- 
sai sur la métro-péritonite puerpérale, ou inflammation de la matrice et du 
péritoine à la suite des couches. Montpellier, 1828, thèse in-^*", 42 p. 

FBOGÉ (Louis-Auguste-François-Arthur-Marie), médecin de 2* classe, né à 
Saiiit-Brieuc (Gôtes-du-Nord). — Etude de pathogénie sur quelques trou- 
bles de la grossesse. Paris, 1868, thèse in-4°. 

FRONTGOUS (Victor-Paul-Joseph-Âuguste), médecin auxiliaire, né à la Ro- 
chelle (Gharente-Infér.).«- Gonsidérations sur la dysenterie observée enGo« 
cbinchine pendant les années 1863-1864. Montpellier, 1866, thèse in4% 
52 pages. 

GADREAU (Joseph-Pilius), pharmacien de 2* classe de la marine, né à Brest 
(Finistère). — Synthèses de pharmacie et de chimie, présentées et soute- 
nues à TEcole supérieure de pharmacie de Paris. Brest, 1872, in-4'', 8 p. 

GAGER (Jean-Louis-Alphonse), chirurgien auxiliaire de la marine, né à Paris. 

— De la gastralgie. Paris, 1856, thèse in-4", 54 p. 

GAIDAN (Georges-André-François), ex-chirurgien de la marine, né à Lanni- 
lis (Finistère). — Essai sur Tétiologie de Thépatite et de la dysenterie 
muqueuse des pays chauds. Paris, 1857, thèse in-4°, 19 p. 

GAIGNEPAIN (Loms-Henri), ex-officier de santé de la marine. — Dissertation 
sur les effets du venin de la vipère. Paris, 1807, thèse in-4% 23 p. 

GAIGNEPAIN (Pierre-Hippolyte-Marcial), ancien chirurgien de la marine, né 
à Niort (Deux-Sèvres). — Discussion sur quelques opinions émises sur la 
nature des fièvres intermittentes. Paris, 1837, thèse m-4% 23 p. 



[GAIl-eAIII] DES MÉDECINS ET DES PHARVAGIENS DE LA MARINE. 107 

oAte occidentale d'Afrique. (Recueil de mémoires de médecine militaire, 

t. XI, 1864, p. -449.) 
GAILLARD (Charles-Etienne), médecin de 2* classe, né à Malha (Charent»* 

Infér.). — Delà fièvre intermittente. Paris, 1870, thèse in-4*, oO p. 
GAILLARD (Odon), ex-chirurgien de la marine, né à la Mastre (Ardèche). — 

Observations sur les coliques sèches. Montpellier, 1865, thèse in-4*, 59 p. 
GAIMARD (Joseph-Paul), chirurgien de 1'* dusse, naturaliste, né à Saint^Zacha- 

rie (Yar), le 51 janvier 1796, mort à Paris le 10 décembre 1858*. — 

Note sur le paresseux aï dos brûlé Ihradypui iridaclylui) (Journal de 

pkynq., t. XCIV, 1822, d. 389.) 

— Mémoire eur une race d hommes connus sous le nom de Papouê, et parti- 
culièrement sur la conformation de leur crâne. Lu 2i l'Acad. des sciences 
en 1823. (Nouvelles Annal, des voyages, 1823, t. XIX, p. 115, et Bulletin 
scient, soc. philom., 1823, p. 102.) 

-^ Description d*une nouvelle espèce de tortue et de (rois espèces nouvelles 
de scinques, rapportées par MM. Quoy et Gaimard. (Mémoire lu & la Soc, 
d'histoire natur. de Pans le 7 novemb. 1825.) 

«- Sur une nouvelle espèce de kanguroo laineux (kangurus laniger). (BuU. 
scient, soc. phUom., 1823, p. 138.) 

— Description de trois nouvelles esp^es de mammifères de la famille des 
marsupiaux, rapportées par MM. Quoy et Gaimard. (Mémoire lu k la Soo. 
dhistoire natut. de Pans le 9 janvier 1824.) 

-- Nouvelles de Texpédition de la corvette du roi l'Astrolabe, adressées à 

M. Gaudichaud, pharmacien de la marine. Nouvelle-Zélande, 4 mars 1827. 

(Bullet.des scienc. nat. de Ferussac, t. XUI, 1828, p. 268.) 
•— Extrait d'une lettre adressée de Berlin, le 6 décembre 1831 , 2i M. Kérau- 

dren, au sujet du cholcrj. (Annal, marit. et co/on., 1831, t. XLVI, p. 600.) 
— * Signes auxquels on peut reconnaître si un individu est mort du choléra. 

Extrait d*une lettre à M. Keraudren, adressée de Vienne le 27 d^mbre 

1831. (Idem, 1832, t. XLYIII. p. 391.) 
-^ Traitement du choléra-morbus. (Idem, id., U XUI» p. 507, et tirage à 

part, Paris, 1832, impr. rople, in-8*, 42 p.) Extrait d*un outrage en col- 
laboration avec M. Gérardin. 
<— Lettres adressées à M. de Freycinet. Yovage au Groenland. (Idem, 1S35, 

t. LYIII, p. 125; 1836, t. LX, p. 667 , et 1838, t. LXVIl, p. 326. 
*— Une visite aux rajas de Denca et de Dao. Episode du voyage de lUranie 

h Pile de Timor. (Jaum. de la marine^ des colonies et des consuials, 1835, 

3* année, p. 12.) 

— Départ pour un voyage autour du monde. (Idem, id.^id,,^, 160.) 

—- Lettre au ministre de la marine (Islaude, 29 juillet 1836). Voyage au 
g Groenland. (Annales marit, et colon., 1836, t. LXl, p 4r08, et 1838, 
t. LXVU, p. 982.) 




ipédilion au pôle arctique. (AnnaL 
colon., iSZS, l.LXVI, p. 447.) 
— Voyage en Islande et au Groenland exécuté pendant les uîm/i**M 
1835 et 1836 sur la corvette la Hedierche, commandée par M. Trétiouart, 
lieutenant de vaisseau, dans le but de déirouvrir les traces de U t'Àtr^aUti 
la lilloise ; publié par ordre du roi, sous la direction de M. P. Gaimard . Pa- 
ris, 1838-1851, A. Bertrand 8 vol. in-S', avec 2 atlas in^* et un atlaa 

* Notice sur Paul Gaimard, par A. larry de Mjncy. [PorlraitM et huloirê de^ 
hommes utiles, 1837. Tinge a fart, Parif, Renouard, in-l^ de 14 p^) 



108 RÉPERTOIRE BIBLTOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [6ÀIM-6ARI] 

în-S"* de 246 p. — T. I, de Histoire du voyage t par Paul Gaimard. 
1838, i vol. in-8*» do XIV-558 p. 
GAIMARD. — Voyages de la commission scientifique du Nord, en Scandi- 
navie, en Laponie, au Spitzberg et aux Feroé, pendant les années 1838, 
39 et 1840, sur la corvette la Recherche y commandée par M. Fabre, lieu- 
tenant de vaisseau, publiés par ordre du roi sous la direction de M. P. 
Gaimard. Paris, 1843-48. A. Bertrand, 16 vol. in-8'* avec 5 atlas in-f^de 
373 p. 

— Voyages : Le Spitzberg. (France maritime, 1851, 3* édition, t. TV, p. 95.) 

— et Gérardin (Aug.). — Lettre à M. le Ministre des travaux publics sur le 
choléra-morbus. Pétersbourg, 16 octobre 1831. Présentée à F Acad. de 
méd., le 22 nov. 1831. (Ùaz. méd, de Paris, 1831, p. -437 et 1832, 
p. 20.) 

— Du choléra-morbus en Russie, en Prusse et en Autriche, pendant les an- 
nées 1831 et 1832. Paris, 1832. Levrault, 1 vol. in.8« de XXIII-176p. 
avec 2 fig. grav. et color. 

— et QuoY. Voy, Qooy. 

GALIAY (J. P .), ex-chirurgien de la marine, né à Tarbes 

(H;iutes-Py rénées). — Considérations sur les fièvres intermittentes perni- 
cieuses. Paris, 1815, thèse in-4% IV-24p. 

GALLERAND (René-Ernest), médecin en chef, né au Croisic (Loire-Infér.). 
— De la méthode oblique elliptique dans les amputations et de quelques- 
unes de ses applications. Montpellier, 1855, thèses in-4'*, -43 p. 

— De la spongiopiline et de ses usages en chirurgie. (Revue thérap. du 
Midi. 1855, t. IX, p. 511.) 

— Sur remploi du suc de citron comme moyen préventif et curalif du scor- 
but. (Idem, 1856, t. X, p. 39.) 

— Considérations générales sur la navigation dans TOcéan glacial arctique 
(Nouv. annal, de la mar, et des colon. 1858, t. XIX, p. 5 et tirage à part, 
in-8» de 32 p.) 

— Leçons de clinique chirurgicale. Kyste ovarien, ovariotomie. (Arch. deméd. 
naval. 1868, t. X, p. 97, 178 et 277. Gaz. des hôpitaux. 13 août 1868, 
n*» 95, p. 378.) 

— Leçon clinique sur un cas de syphilis cérébrale, recueillie par M. Vigouroux, 
aide-médecin. (Arch. de méd\ naval, 1872, t. XVIII, p. 199.) 

GALLIOT (Albert-Uenri), médecin de 2* classe, né à Magny-en-Vexin (Seine- 
et-Oise). — Essai sur la thermométrie chirurgicale. Paris, 1872, thèse 
in-4% 42 p. 

GAMtiL (Jean-Baptiste-VJncent), ex-chirurgien de 2* classe né à Digne (Basses- 
Alpes). — Du choléra-morbus épidémique observé à Arles (£)uches-du- 
Rhône) pendant l'automne de 18S2. Montpellier, 183-4, thèse m-4% 79 p. 

GANDAUBERT (Eugène), médecin de 1" classe, né à Echebrune (Charente- 
Inférieure). — Traitement méthodique des fièvres paludéennes. Rochefort, 
1873, thèse de Paris, in-4% 30 p. 

GANNE (Ambroise), anc. chirurgien major des hôpitaux de la marine. — 
L'homme physique et moral ou recherches sur les moyens de rendre 
l'homme plus sage et de le garantir des diverses maladies qui l'affligent 
dans ses différents âges. Pans, 1791. CrouUebois, in-8°, 174 p. 

GARAVEL (Jules-Joseph), ex-chirurgien de marine. — Un mot sur les névral- 
gies périodiques. Montpellier, 1858, thèse in-4°, 37 p. 

GARDRAT (Alexandre-Amédée), ex-chirurgien entretenu de la marine, né à 
Jonzac (Charente-Inférieure). — De la délivrance et des accidents qui 
peuvent la compliquer. Paris, 1855, thèse in-4% 54 p. 

GARIEL (L ^ ), ex-chirurgien de marine, né à Montferrat 



GAIU-GARNJ DES MEDECINS EF DES PHARMAGIEiNS DE LA MAKLNE 109 

(Var). — Quelques considérations sur Tinfanticide. Montpellier, 1835, 
thèse in-4°, 54 p. 

GARIëL (Marius), ex-chirurgien de la marine, né à Marseille. — Essai sur 
ralcoolisme considéré principalement au point de vue de Thygiène publi- 
que. Montpellier, 1866, thèse in-4", 80 p. 

GAUMAULT (Isaac Antony), pharmacien de 1" classe, né à Tîle de Ré (Cha- 
rente-Inférieure). — Examen analytique des eaux des puits, sources et ri- 
vières de Port de France et de ses environs (iNouvelle-Calédonie). (ilrc^. 
de niéd. naval 1864, t. II, p. 42.) 

- Synthèses de pharmacie et de chimie, Préparations. Montpellier, 1865, 
thèse de pharmacie, in4°. 

— Kote au sujet de l'importance qu^il y aurait k réunir en une collection et Si 
éfudier d'une manière sérieuse les produits industriels de la Cochinchinc. 
(Bull, du comité agricole et industriel de la Cochinchine, t. II, n"* 7, 
scpt.-décemb. 1868, p. 27.) 

— Note sur une écorce aromatique. {Idem, id, p. 28.) 

— Note relative à des observations sur le climat delà Basse-Cochinchine, com- 
prenant : 1° Tableau résumant les observations météorologiques faites en 
Cochinchine, depuis Toccupation jusqu'en 1867 ; — 2" Tableau des obser- 
vations météorologiques en 1867 ; — 3* Extrait d'un rapport sur le service 
météorologique en 1867. (Idem. id. id., p. 28 et suiv.) 

— Notes sur divers produits de la Cochinchine destinés à l'exposition colo- 
niale. (Idem, t. II, n« 8, 1869, p. 28.) 

GARNAULT (J ), ex-diirurgien de la marine, né à Chatellerault (Vienne) . 

— Dissertations sur le panaris. Montpellier, 1821, thèse in-4% 22 p. 
GARNIER (J. -A ), chirurgien de 3* classe, né à Rochefort (Cha- 
rente-Inférieure). — De la luxation du genou. Montpellier 1830, thèse 
in-4% 25 p. 

GARNOT (Prosper), médecin en chef, né à Brest, le 13 janvier 1794, mort 
le 8 août 1838. — Essai sur le choléra-morbus. Paris, 1822, thèse in-4*, 
20 p. 

— Relation du naufrage du navire anglais le Roi-Georges-IV sur la côte 
d'Afrique au mois de juillet 1824. (Annal, marit. et colon. 1825, t. XXV, 
p. 335 ei Journal des Voyages, 1825, t. XXVIl, p. 2:25.) 

— Observations sur VEchidné épineux recueillies par M. Garnot, chirurgien- 
major et naturahste de la corvette la Coquille. (Annal marit. et colon. 

1825, t. XXVJ, p. 83. Annal, des sciences naturelles. 1825, t. VI, p. 504.) 

— Lettre relative à ce qui s'est passé à bord de la corvette la Coquille, sous 
le rapport sanitaire. (Annal, marit. et colon. 1825, t. XXVI, p. 450.) 

— Quelques souvenirs sur le Chili (Journal des Voyages. 18*25, t. XXVII, 
p. 257.) 

— Lettre à M. le Directeur du Journal des Voyages, (Idem, id., t. XXVIII, 
p. 130.) 

— Remarques sur la zoologie des îles Malouines, faites pendant le voyage 
autour du monde de la corvette la Coquille exécuté en 1822, 23, 24 et 
25. (Annal, des sciences naturelles. Janvier 1826, t. VII, p. 39 et tirage à 
part. 1826, iu-8%25p.) 

— Sur la ville du Cap et ses environs, extraits du Journal de M. Garnot après 
son naufrage sur cette côte d'Afrique, suivis de la relation de son voyage de 
Sébastian Bay (baie de Saint-Sébastien) au Cap. (Journal des Voyages. 

1826, t. XXIX, p. 40.) 

— Lettre sur les préparations anatomiqucs artificielles du docteur Auzoux. 
(Annal, marit. et colon. 1827, t. XXXU, p. 271.) 

-^- Notes sur quelques peuples de la mer du Sud. (Journal des voyages. 1827, 
t. XXMU, p. 275.) 



110 RÉPERTOtRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [6ARK-6ATA] 

GARNOT. — Excursion dans les environs de la ville de Sydney (Nouvelle- 
Hollande). (Idem, 1829, t. XLII, p. 139.) 

— Leçons élémentaires sur Tart des accouchements suivies d*un traité sur la 
saignée et sur la vaccine. Paris, 1852 (Saint-Pierre Martinique, Thouleao). 
1 vol. in-i8 ; 2- édition, Paris, 1854. J.-B. Baillière, 1 vol. in-18 de 282 p. 

— Notice sur Tile de Taïli. Louviers, 1856. Ch. Achaintre, in-8» de 60 p. 
avec un fac-similé. 

— De rhommc considéré sous le rapport de ses caractères physiques. Paris, 
1856. Cosson, in-12 de 30 p. 2 tabl. & pi. (Extrait du Dictionnaire pitto- 
resque d'histoire naturelle.) 

— Notice sur les îles Malouines considérées sous les rapports de la géographie 
et de l'histoire naturelle. (Extrait du Dictionnaire pittoresque d'histoire 
naturelle, t. IV, 1856.) 

— Progrès de la civilisation à Taïti. (France maritime, 1851 , 3* édition, t. III, 
p. 4,6.) 

—Les articles suivants du Dictionnaire pittoresque d'histoire naturelle et des 
phénomènes de la nature^ (par une société de naturalistes sous la direction 
deF.-E. Guérin. Paris, 1855 etsuiv. 9 vol. in-4'' h 2 colonnes) : 
Homme (t. VI, 1856, p. 6J. — Jeunesse (idem, id., p. 27u). — Malais 
(zool.) (frfcm, id., p. 597). — Malouines (iles) (Géogr. phy.) (idem, id.^ 
p. 605). — Manchot (oig.) (t. V, 1857, p. 15). — Maures (mam.) (idem^ 
td., p. 105). — Mégapode (ois.) (idem, id. p. 125). — Mélanésienne 
(zool.) (idem, id., p. 128). — Nam(zool.) (idem, id., p. 580). — Nègres 
(mam.) {idem, id,, p. 628). — Océaniens (mam.) (t. Vl, 1856, p. 181). 

— Papous ou papouas (mam.) (t. VII; 1858, p. 85J. — Pérou, (gcogr* 
et hist. nal.) (tdem, id. p. 295). — Pétrel (ois.) (idem, id., p. 329). — 
Phalanges (anat.) (idem, td., p. 544). — Pnonygame (ois.) (idem, id.^ 
p. 595). 

— et Lesson. — Voy. Lesson. 

GASPERINI (Auguste de), ex-chirurgien de 2* classe. — Quelques considéra^ 
tiens sur les pays qui avoisinent la mer Rouge au point de vue hygiénique 
et biologique et sur les maladies qu'on y observe. Montpellier, 1856, thèse 
in-4% 45J). 

GASQUET (Eugène), chirurgien de 2* classe, né à Toulon (Var). — Études 
sur la colique sèche, recherches sur Tétiologie de cette maladie et les acci- 
dents nerveux qu'elle présente. Montpellier, 1858, thèse in-l", 74 p. 

GASSIER (Agricol-Hyacinthe-Théodore), chirurgien de 2' classe de la marine, 
né à Gordes (Vaucluse). — Essai sur la dothinenterie. Paris, 1851, thèse 
in-4% 25 p. 

GASSIER (Gabriel-Joseph-Alphonse), chirurgien auxiliaire de la marine, né à 
Aubagne (Bouches-clu-Rhone). — Essai sur le lyphus qui a régné au bagne 
de Toulon pendant les années 1829 et 1850. Montpellier, 1855, thèse inr 
4», 19 p. 

GASSIES (François-Félix), ex-chirurgien de la marine. — De la colique ner- 
veuse endémique des pays chauds. Montpellier, 1857, thèse in-4% 50 p. 

GASTON (Pierre-Adolphe), chirurgien de 2* classe, né à TIle-Dieu (Vendée). 

— Des climats de la zone tropicale. Influence de ces climats sur les Euro- 
péens et précep*es d'hygiène à l'usage de tous les Européens qui vont ha- 
oiter cette zone*. (Montpellier, 1862, thèse in-4% 77 p. Nouv. Annal de 
la mar. et des colon. 1864, t. XXXI I, p. 201.) 

GATARD (J ), ex-officier de santé de la marine, né à Fontenay (Ven- 

< Voyez BOBILUER (Pierre). -^ De rinfluenee des dimaU chauds sur la coiv« 
stitulion des Français, et des indications thérapeutique j qui en sont les consé- 
queuces. (Annales de la médecine physiologique i 1850* t. XVIII, p. 213^) 



t64T0-GAUD] DBS MÉDEGINS ET DES PHARM4GIBN8 DE LA MARINE, lit 

dée). -— Considérations sur les tices du bassin, sur les circonstanoos plus 
ou moins défavorables qu^ils apportent ^ la terminaison de raccoucheroent 
et sur les moyens d*y remédier. Paris, 1815, thèse in-4'*, 16 p. 

GATUMEAU (Bonaventure-Pierre-Valentin), chirurgien auxiliaire de 2* classe, 
né à Maurcillas (Pyrénées-Orientales). — Quel()ues izénéralités sur le 
bromure de potassium. Montpellier, 18G9, thèse in-i* 52 p. 

GAUBERT (Cérin), ex-chirurgien de marine. — De Fasphyxie en général et 
du traitement de quelques asphyxies en particulier. Montpelli^ir, 1856, thèse 
in-4*, 44 p. 

GAUbFERNAUD (Louis-Joseph- Jean-Baptistc-Adolnhe), chirurgien de 1" cl. 
— Observations de prostatite recueillie à bora de la corvette la Nièvre, 
(Journal complémentaire du Dictionnaire des sciences médicales. 1850, 
t. XXXVIII, p. 61). 

— Observation sur une inflammation de la prostate, communiquée par 
M. Keraudren, inspecteur général du service de santé de la marine. (Joum. 
univ. et hebd. de méd. et de chirurg. pratique, 1851 , t. II, p. 76.) 

CAUDIGUAUD-BEAUPRÉ (Charles), pharmacien en chef, membre de Tlnsti- 
tut; né à Aiigouléme, le 4 septembre 1789, mort à Paris, le 16 janvier 
1854 «. -. Flore des îles Maloumes. 1824. 

— Description de quelques nouveaux genres de plantes recueillies dans le 
voyage autour du monde, sous les ordres du capitaine Frcycinet. (Annal, 
des se. natur. 1824, t. III, p. 507). 

— Mémoire sur lescycadécs, présenté à VAcad. des se, en 1825. 

— Adriana, nouveau genre de plantes dans la famille des Euphorbiacces. 
Présenté à la soc. d'hist. natur. de Paris, le 8 janv. 1825. (Annal, des 
sciences natur., 1825, t. V, p. 221). 

^- Botanioue du voyage autour du monde fait par ordre du roi sur les cor- 
vettes VUranie et la Physicienne pendant les années 1817-20, par 
M. Louis de Freycinet. Paris, 1826, in-4% Yll-522 p. Atlas in-f', 22 p. et 
120 planches. 

— Lettre sur Torganographie et la physiologie des végétaux, adressée de Tou- 
lon k M. de Mirbel. (Archives de botanique, 1855, t. II.) 

— Observations sur Tascension dejla sévc dans une liane (Cissushydrophora) 
et description de cette nouvelle espèce de Cissus. (Annal, des se. natur. . 
sept. 1856, t. YI, 2' série, p. 158 et tirage h part, Paris, 1856, in-8*» de 
l(fp.) 

"^ Remarques générales sur les vaisseaux tubuleux des végétaux. (Idem, 
1841, 2* série, t. XV, p. 162). 

"^ Note relative à quelques points de la dernière communication de M. Bou- 
cherie, sur la vascularité oes végétaux. (Compte rendu de VAcad, des se. 
I841;t. XÎI, p. 569.) 

"*• Recherches générales sur Torganographie, la physiologie et l'organogénie 
des végétaux. Mémoire qui a partagé en 1855 le prix de physiologie expé- 
rimentale fondé par feu de Montyon. Mémoires de TAcaci. des se. savants 
étrangers, t. VIII ; tirage â part, Paris, 1841, Fortin et Masson (Lnprim. 

* hSCALLET (E.). Notice biographique sur Gaudichaud. [Revue générale biogr,, 
^oliliq. ellUtérairCi^^nX 1844. Tirage à part, 2« édit. Paris, Lacorabc, 1814, 
m-8»de 51 p.) 

COUTANCE, pharmacien professeur. — De la vie et des travaux de Cli. Gaudichaud. 
(Brest, 1869. E. Gadreau, in-<18, 42 p., et Archives de méd, ndv,, 1870, 
t.XIU, p. 51.) , , 

QUOY, inspecteur général du scrvitie de santé. — Dis(k)urs prononcé sur la 
tombe de Gaudichaud, pharmacien en chef de la marinci [Uoniteûr d^ '**'" ''"' 
laliéunioiii 25 mars 1^51) 



lis RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [6AUD-6AUD] 

royale), in-^*" de 130 pi. avec 18 pi. color. (Compte rendu de VAcad. des 
sciences. 1841, t. XII, p. 627 et. 1842, t. XIV, p. 973.) 
GAUDIGUAUD-BËAUPIIË. — Notes en réponse aux Mémoires de M. de Mir- 
bel. (Ann. des se. natur. 1843, 2* série, t. XX, p. ^2 et 199; 5* série, 
t. I, p. 263; t. n, p. 124; Compte rendu deVAcad. des sciences. 18i3, 
t. XVI, p. 1379; t. XVII, p. 704 ; 1844, t. XVUI, p 597 et t. XIX, p. 899 
et 972.) 

— Remarques sur la lettre de M. Martius. [Compte rendu de VAcad. deisc, 
1845, t. XX, p. 1207.) 

— Réfutation des théories établies par M. de Mirbel dans son mémoire sur 
le Dracœna auslralis. (Idem, id.j id., p. 1375 et t. XXI, p. 99 et suiv., 
en 7 parties. 

— Recherches anatotniques sur In tige du Ravenala, de la classe des Mouo- 
cotylés. (Idem, id.f t. XXI, p. 391.) 

— Rapport sur les mémoires qui ont été présentés à TAcadémie des sciences 
au sujet de la maladie des pommes de terre. (Gaudichaud rapporteur delà 
commission ) (Idem, 184C, t. XXII, p. 259.) 

— Recherches sur les causes de la maladie des pommes de terre. (Idem, id-^ 
id., p. 271, 349; t. XXIII, p 113 et 1045; 1847, t. XXV, p. 8 il ) 

— Remarques sur les mémoires de MM. Payon et de Mirbel relatifs à Torga- 
nographie et à la physiologie des végétaux (idem, id.,id., p. 649 et tirage 
k part, 1846, in-4% 12 p. ; p. 717 et tirage à part, in-4% 8 p. ; t. XXlll, 
p. 169 et 235, tirage à part, in-4% 20 p.) 

— Instructions concernant la Botanique, pour le voyage de M. Raffi^nel dans 
l'intérieur de TAfrique. (Wem, id., id., p. 980.) 

— Aperçu sur la chimie physiologique, (idem, 1847, t. XXIV, p. 110.) 

— Recherches sur l'accroissement en hauteur des végétaux {Idem, id., id., 
p. 825). 

— Recherches sur Tanatomie et la physiologie comparée des végétaux mono- 
cotylés. (Idem, id. 1" partie, t. XXV, p. 325; 2' partie, p. 435, tirage k 
part, in-4% 16 p.) 

— Note sur la multiplication des plantes bulbeuses. (Idem, id., id., p. 489.) 

— Des sucs séveux acides et de quelques excrétions alcalines. (Idem, id , 
t. XXVn, p. 33.) 

— Rapport sur un mémoire de MM. Durand et Manoury de Cacn, relatif à 
l'accroissement en diamètre des végétaux dicotylôs (Idem, id.,id., p. 175.) 

— Voyage autour du monde exécuté pen^Iant les années 1836 et 1857, sur la 
corvette la Bonite, commandée par M. Vaillant, capitaine de vaisseau. Bo- 
tanique. Paris, 1840-1848. Arthus Bertrand, t. 1 à IV, in-8% avec atlas 
in-f** de 156 pi. Un t. V contenant Texplication et la description des planches 
de l'atlas a été publié après la mort de Gaudichaud par Ch. d'AIlcizette. 
Paris, 1866, in-8% 187 p. 

— Rapports sur des mémoires de M. Lamare-Picquot relatifs aux résultats 
scientifiques de son voyage dans l'Amérique septentrionale et à l'introduc- 
tion en France de plantes alimentaires. (Compte rendu de VAcad. des se. 
1848, t. XXVI, p. 326; 1849, t. XXVIll, p. 709.) 

— Instructions demandées par M. le docteur Petit pour son voyage dans le 
Chili (partie botanique.) (Idem, id., t. XXIX, p. 162.) 

— Rapport sur un projet de voyage de M. Payer h Madère, aux Antilles et au 
Brésil. (Idem, 1850, t. XXX, p. 345.) 

— Notes sur VApios tuberosa et le Psoralea esculenta, (Idem, id., id., 
p. 822.) 

— Remarques générales sur un rapport relatif au mémoire de M. Trécul. 
(Annal, des se. natur. 1852, 3« sciie, l. XVIll, p. 24 ) 



(GAU0-GAUT] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MAR.NE. i13 

GAUDICHAID-BEAUPRÉ — Première note sur la chulo des feuilles. (Compte 
rendu de VAcad, des se. 1852, t. XXXIV, p. 201.) 
- — Observations relatives à une présentation qui a été faile dans la séance du 
IG février 1852, sur raccroissement en diamètre des tiges des végétaux dico- 
tvlés. (Ideniy id.^ id., p. 541.) 

— ncfutation de toutes les objections qui ont été présentées à TAcadémie des 
sciences dans la sénncedu 10 février 1852, contre les nouveaux principes 
phytologiijues. (Idem, id., iV/.,p. 459. J 

— Note sur un pommier produisant plusieurs sortes de pommes. {Idem, id.,, 
trf, p. 74G.) 

— Remarques générales sur le rapport qui a été fait dans la séance du 
11 mai dernier sur un mémoire ae M. Trccul ayant pour titre : « Obser- 
vations relatives h l'accroissement en diamètre des tiges. » (Idem, trf., tV/., 
p. 809, 857, 926 cl 957.) 

-^ Réponses aux observations qui nous ont été faites dans les séances du 
51 mai 1852 et du 21 juin par MM. Ach. Richard, Ad. Brongniart et Ad. 
de Jussieu. (Idem, td., t. XXXV, p. G9 et 153.) 

— Recherches expérimcnlales sur la sève ascendante, sur la séro descen- 
dante, etc. (Idem, 1855, t. XXXVl,p. 5, 405, CG9 et 802.) 

GAUDICHAUD [avec Adrien de Jussieu, Rayer, A^^dral, Décaisse cIMagendie]. 

- Rapport fait à TAcadémie des sciences à Toccasion de la suppression du 
jardin botanique de la marine, à Toulon. (Idem, t. XXIX, séance du 8 oc- 
tobre 1849.) 

CAUDIN (Gélestin-Philippe-'Baptiste), médecin de la marine, né à Marennes 
(Charente-Inf . ) — De Tlieureuse influence du climat de Tile de la Réunion 
et des eaux thermales de Salazie sur la guérison delà cachexie paludéenne. 
(Montpellier, 18bl, thèse in-4*, 42 p., et Nouv, Annal.de la mar, et des 
colon., 1862, t. XXVII, p. 89, 147 et 195.) 

- Guide hygiénique etmédiculàrusagedeMM. les capitaines au long cours. 
La Rochelle, 1865, Goût, 1 vol. in-12. (Voy. plus haut, p. 45.) 

- A écrit divers travaux sur les eaux de Vichy. 

Ci AIDIN et Petit. — Guide hygiénique et médical aux eaux thermales alca- 
lines de Salazie, île de la Réunion. Saint-Denis ( Réunion) , 1857, Vital Dcl- 
Tal, 1 vol. in-8', avec 6 11 th. 

^ AUDIN (Evariste), médecin de 2* classe. — Du goitre endémique. Montpel- 
lier, 1869, thèse in-4% 57 p. 

^ AULÀY ( ), chirur^Men de marine. — Observations sur une rnplnre 

de matrice. (Journ. de méd, chir. pharm, de Corvisurt, 1814, t. aXX, 
p. 140.) 

^ -AUTHIER (Gustave), ex-chirurgien de la marine, né à Remiremont (Vosges). 
— Deux années dfc pratique médicale à Canton (Chine). Paris, 1865, thèse 
in-4», 52 p. 
Gauthier (Léon), ex-chirurgien de la marine, né à Remiremont (Vosges).— 

Dis endémies au Sénégal. Paris, 1865, thèse in-4', 49 p. 
Gautier (Alph.-Eugène-Marie), pharmacien de 1" classe, né à Dinan (Côtcf- 
du-Nord), le 7 août 1854), mort à Toulon le 25 janvier 1872. — 
Quelques mots sur l'histoire naturelle et la météorologie des iles Saint- 
Pierre cl Miquelon (Terre-Neuve). (Montpellier, 1866, thèse do pharmacie 
in-4", et Feuille officielle des îles Saint-Pierre etMiquelon, 27fcept. 1861' 
et suiv.) 
CAUTIKR (J. N. François), cx-chiiurgien de la marine, né h Lignièrc» 
(Charente). — Di:»ertation sur les abcès s} mptomatiqucs ou par conges- 
tion. Paris, 1815, thèse in-4**, 26 p. 
GAUTIER (Mathurin), chirurgien de la marine. — Dissertation sur ]o.n lu- 
nicurs lymphatiques des articulai ions. Montpellier, an XII-1804, tli<'^« in i* 

ItlYLl BlI GLi:, lîrpett. llUn 



Il <>' 



114 RÈPEUTOIRE BIBLIOGnAPIIIQUE DES TRAVAUX [GAUT-GENT] 

GAUTIER LA BOULLAYE (Louis-Dominique), chirurgien principal, né h Saint- 
Brieuc (Cotes-du-Nord), mort le 24 septembre 1804, abord de la frégate, 
la Pallas, en rade d'Acapulco (Mexique). — De la désarticulation tarso-' 
métatarsienne (procédé de M. Duval) pour ulcère cancroïde du pied et des 
orteils, et de la résection du maxillaire inférieur pour spina vcntosa. Paris, 
1854, thèsein-4'>de3Gp. 

— Mort subite, ossification en pyramide des valvules sigmoïdcs de Taorte. 
(Gaz. des hôpitaux, 30 juin 1860, n* 77, p. 306.) 

— Section incomplète et irrégulière du larynx et du cartilage cricoïdc. Morl 
en 7 heures et demie. (Idem, 4 septembre 1860, n° 104, p. 414.) 

— Empoisonnement par un poisson toxicopiore en rade de Kio-Janeiro. 
(Arck. deméd. nav,, 1864, 1. 11, p. 266.) 

GALTRAU (Louis-Jacques), chirurgien de la marine, né à Rochefort (Charente- 
Inférieure). — Essai sur les plaies envenimées, précédé de Quelques con- 
sidérations générales sur les corps étrangers. Montpellier, 1832, thèse in-4% 
27 pages. 

GAUTUET (Louis-Barthélemy), chirurgien entretenu de la marine, né à Mont- 

^' pellier. — Du cancer. Montpellier, 1833, thèse in-4", 18 p. 

GAi (Jules), pharmacien de la marine. — Synthèses de pharmacie et de 

chimie. Paris, 1864, in-4*, 8 p. 
GAYET (Abel), pharmacien de 2* classe, né à Brest ^Finistère). — Essai sur 

Vœnanthea'ocata. Montpellier, 1870, thèse de pharmacie in-4", 34 p. 
GAYMARD (Gratien-Félix), ex-chirurgien de la marine. — Etude sur les 

résections du maxillaire supérieur. Montpellier, 1859, thèse in-4', 53 p. 
GAYME (Jean -Baptiste-Laurent), médecin de 1" classe, né à Grenoble (Isère). 

— De la dysenterie épidéiniquc dans la Basse-Gochinchine. Montpellier, 

1866, thèse in-4% 56 p. 
GAZAGNES (Alberl), pharmacien delà marine, né à Pouget (Uérault). — Du 

brome et de ses composés employés en pharmacie. Montpellier, 1870, thèse 

de pharmacie in-4", 15 p. 

GAZET (Emile), médecin de 2" classe. — Quelques observations sur les ab- 
cès du foie, suivies de quatre observations recueillies dans les hôpitaux 
maritimes de Toulon. Montpellier, 1869, thèse in-4'*, 41 p. 

GAZIL (N ), ex-H-hirurgien auxiliaire. — De la prostate et de ses abcès. 

^Montpellier, 1855, thèse in-4% 55 p. 

GÉLINEAIÎ (Jean-Baptiste-Edouard), chirurgien de 2* classe, né à Blaye (Gi- 
ronde). — Aperçu médical sur Mayottc. Montpellier, 1858, thèse in-4*, 
45 pages. 

GÉMY (Louis-Alphonse), ancien chirurgien auxiliaire, né à Bormes (Var). — 
Considérations sur le tétanos traumatique. Montpellier, 1861, thèse in-4*, 
67 pages. 

GENAY (Charles), ex-chirurgien entretenu de la marine au port de Roche- 
fort, né à la Châtaigneraie (Vendée). — Dissertation sur Je sclérème ou 
endurcissement du tissu cellulaire chez les enfants nouveau-nés. Paris, 
1822, thèse in4% 34 p. 

GENAY (Henri-Louis), ex-chirurgien de marine, né à la Châtaigneraie (Ven- 
dée). — Essai sur la lumière solaire considérée sous le rapport de son in- 
fluence sur les êtres organisés. Montpellier, 1832, thèse in-4", 25 p. 

GENCE (Henri-Edouard), ex-chirurgien auxiliaire de la marine, né à Solliès-' 
Pont (Var). — Disserlation sur le sarcocôle ou cancer du testicule. Mont- 
pellier, 1832, thèse in-4% 34 p. 

GENTILI (Ange-Dominique), pharmacien de 2* classe. — Etude des lois dtf 
variations que subissent dans les régions intertropicales les quantités de 
vapeur qui existent dans l'air. (Journ, dephaannacie, 1861, t. XL, p. 201. 



[GENT-GILL] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 115 

GENTIL. — Nouveau procédé pour la détermination de la densité des corps. 
(Idem, 1867, t. V, p 401.) 

GERBE, (Hippolyte), ancien chirurgien major de la marine, né à Saint-Maximin 
(Var) mort à Allauch près Marseille (Bouches-du-Rhône). — Observation 
sur un effet du tonnerre. (Gazette de santé, 11 décembre 1807, p. 283). 

GERMAIN (Quinis -Gustave-Louis), ex-chirurgien de la marine, né à Besse 
(Var). — Considération sur la colique nerveuse des pays chauds. Paris, 
1862, thèse in-4% 37 p. 

GERMAlN-BOiNNE (Pierre-Elisée), ex-chirurgien de marine. — De la eu- 
rabilité de la phthisie pulmonaire tuberculeuse et de son traitement pré- 
ventif ou prophylacti(jue. Montpelh'er, 1858, thèse in-4% 62 p. 

GÉRY (Ernest), chirurgien de 2* classe. — Essai sur la cachexie paludéenne* 
Montpellier,' 1862, thèse in-4% 89 p. 

GESNOUIN (François-Jean-Baptiste), 1" pharmacien en chef, (député au 
Corps législatif) né à Fougères (llle-et-Vilaine), le 5 mars 1750, mort à • 
Brest le 25 février 1814. — Nouvelle mine d'antimoine découverte par 
M. Gesnouin. (Bull, de la soc, méd, d'émulation de Paris, 1810, t. VI, 
p. 128.) 

— Lettre à M. Keraudren sur la découverte d'un filon métallique dans le 
département du Finistère. (Annal, de chimie et de physique. 1811, 
t. LXXVII, p. 94.) 

GESTIN (Maximilien), chirurgien-major de la marine en retraite. — Du ma-* 
telot français, considéré comme sujet d'hygiène navale. Paris, 1828, 
thèse in-4". 

— Considérations physiques, climatologiques, hygiéniques et médicales sur 
les différents points de relâche des cinq parties du monde. (Compte rendu 
de VAcad. des se, 1839, t. IX, p. 42^i.) 

GESTIN (Robert-lïérislel), médecin en chef, né à l'ile Maurice. — De l'in- 
fluence des climats chauds sur l'Européen. (Paris, 1857, thèse in-4% 74 p« 
(Nouv.Mnnal. de la mar. et des colon, 1858, t. XX, p. 5, 64 et 136.) 

— Relation médicale d'une épidémie de dysenterie qui a régné dans le can-^ 
ton de Pontaven (Finistère). (Arch. génér. de méd, 1858, b'' série, t. XII, 

p. 5.) 

— Note sur une épidémie de dysenterie oui a régné à Brest depuis le mois 
d'octobre 1866 jusqu'en mars 1867. (Arch, de méd, nav, 1867, t. VII, 
p. 321.) 

GESTIN (Robert-Tindal-Cyrille), inédecm de 1" classe, né à l'île Maurice. — 
Du traitement abortif de la dysenterie aiguë par le nitrate d'argent, Mont- 
pellier, 1871, thèse in-4» ; 42 p. 

GIBERT (Barthélémy), ex-chirurgien de l'armée navale de Toulon et de la 
flotille du Levant, né à Montpellier. -=- Essai sur l'épilepsie. Montpellier, 
1808, thèse in-4-. 

CIBËRT (Barthélemy-Scévola), chirurgien principal, né à la Seyne (Var)« 
— Des cas qui nécessitent la résection des os. Montpellier, 1854, thèse 
in-4% 56 p. 

GIGAUD (Pierre-Marie-Guillaume), ex-chirurgien de la marine, né à Pont- 
Croix (Finistère). — Considérations générales sur le sulfate de quinine et sur 
son emploi dans le traitement des maladies périodiques. Montpellier, 1834> 
thèse in-4*, 15 p. 

GILLET (Joseph-Julien), chirurgien de 2" classe, né à Lamballe (Cotes-du- 
Nord). — Considérations sur le sclérème ou endurcissement du tissu cel- 
lulaire chez les enfants nouveau-nés. MontpeUier, 1820, thèse in-4% 30 p.- 

GILLET (Paul-Louis), médecin de 1'* classe, né à Lannion (Gôtes-du- 
Nord). — Quelques considérations sur le tvphus de Riantec (Morbihan); 
Paris, 1872, thèse in-4% 78 p. 



110 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [GIM-€ODI| 

GLNIÊS ( ), ancien chirurgien-major des vaisseaux du roi. — Ré- 

flexions critiques sur une observation d'accouchement contre nature. (Gaz, 
de santé. 1787, n^ 7, p. 27. 

— Observation sur une bénjorrhajrie survenue à la suite de la fracture du 
tibia. (Journ. de méd. chir. pharm. de Vandermonde. 1788, t. LXXYl, 
p. 71.) 

GIRARD (Charles-lIenri-Victor), médecin principal, né à Mort (Iîcux-S*èvres). 

— Relation médicale de la campagne de la frégate le dAssasihns les mers 
du Sud. Considérations hygiéniques. Montpellier, 18C8, thèse in-4*, 49 p. 

GIRARD DE ROUSSELIERE, l'aîné, chirurgien de vaisseau. — Lcltre sur 
Teffet des vulnéraires dans le scorbut de mer. (Journ. de méd, de Vander- 
monde. Octob. 1765, t. XXIII, p. 358.) 

GIRARD LA BARCERIE (Eugène), médecin principal, né à Sainl-Lô (Manche). 

— Considérations médicales sur la Cochmchine, son climat et ses maladies. 
Montpellier, 1808, thèse in-d", 60 p. 

GIRARDEAU (Eugène), chirurgien de 'i' classe, né à La Rochelle. — Essai/ur 
la dysenterie endémique observée aux Antilles à bord d'un navire de TÉlat 
(année 1846 47). Montpellier. 1850, thèse in-4% 30 p. 

GIRARDEAU (Pierre), de la Guadeloupe. — Essai sur Thygiène navale. Paris, 
1825, thèse in-4% 41 p. 

GIRAUD (André-Ferdinand), ancien élève des hôpitaux de marine de Toulon, 
né à Seillans (Yar). — I. Diagnostic de la myélite aiguë et chronique. 
II. Quel est le traitement qui convient aux anévrysmes de Tartère sous- 
clavièreî Quels sont les cas qui réclament la ligature de cette artère? 
Comment la pratique-t-on? et comment se rétablit la circulation h la suite 
de l'opération ? Ul. Des variétés anatomiqueé observées dans rorigine des 
artères carotide et vertébrale. IV. Comment reconnaître Tammoniaque 
caustique mélangée avec la matière des vomissements? Paris, 1840, thè^e 
in-4% 51 p. 

GIRAUD (C.-F.-A. ), ex-chirurgien de la marine, né à Sainte-Souline 
(Charente). — Essai sur la péripneumonic. Paris, 1807, thèse in-4'', 
30 p. 

GIRAUU (François-Pascal), ex-chirurgien de la marine, né à Sainte-Rade- 
gonde (Vendée). — Dissertation sur le catarrhe utérin. Paris, 1817, thèse 
in-4% 18 p. 

— Lettre à M. le professeur Bouillaud sur l'homœopathie^âris, 1845. Beauté, 
in-8%16p. 

GIRAUD (Jean), ex-chirurgien de la marine, né à Bar- sur-le-Loup (Var). — 
De la pustule maligne. Paris, 1820, thèse in-4''. 

GIRAUD (Léon-André), médecin })rincipal, né à Toulon (Var). — Lettre pa- 
thologique sur la méningite rachidiennc quia régné épidémiqucment pen- 
dant rhiver de 1851 à Toulon. Montpellier, 1851, thèse in^** 28 p. 
. — Episode médico-chirurgical du combat naval de Sinope, lettre du 14 dé- 
cembre 1855. (Cas. 7néd. 1854. Union méd. 7 janv. 1854, p. 12.) 

GITTARD (Paul-Emile), ancien chirurgien de la marine, né à Genillé (Indre- 
et-Loire). — Lettre sur le choléra-morbus en Morce. (Acad. des sciences 
26 janv. 1832.) 

— Considérations générales sur la constitution physique du Péloponèse et 
son influence sur le caractère et les maladies de ses habitants. Paris, 1834, 
thèse in-4% 17 p. 

GLOAGUEN (Armand-Jean-Marie), médecin de 2'' classe, né à Brest (Finistère). 

— Des complications du côté de lurèthre chez l'homme dans les fractures 

de l'arcade du pubis. Paris, 1871, thèse in-4% 41 p. 
GODINEAI) (Stanislas-Xavier), chiiurgien de l"' classe. — De Thygiène de» 

troupes aux Antilles frauçai^^es. Monljiellitr, 1844, thèse in-4% 100 p. 



[GODI GOUl] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIKNS DE LA MaRINE. 117 

GODINEAU. — Rapport médical sur la campagne du brick le Lapérouse dd 
1844 à 1848 dans le golfe du Mexique. (Nouv. ann. de la viar, 1855, 
t. XÏV, p. 102; tirage à part, in-8'' de 32 p. 

— Bulletin sanitaire de Karikal, pour les mois de février à août 1856. (Mo^ 
niteur des établis, franc, dans Vlnde, du 11 au 26 sept. 1856.) 

— Etudes médico-hygiéniques sur rétablissement français de Karikal, (côte 
de Coromandel). Topographie, climat, population, maladies, mortalité, 
hygiène. (Rev, co/on. 1857, t. XVIU, p. 36, 226, 369 et 439 ; tirage à 
part, Paris, J.-B. Baillière. 1857, in-8** de 90 p. avec 4 cartes.) 

GOELO (P. -M .-Rolland), ex-chirurgien de la marine, né à Brest (Finistère). 
— Aperçu sur les lièvres intermittentes en général. Montpellier, 1819, 
thèse in-4% 82 p.) 

GOGUELIN (J. G. ), ancien chirurgien de la marine (1" chirurg. 

à bord de la Poupone^ de Saint-Malo, à Loango.) — Mémoires sur le scor- 
but, précédés d'une introduction, dans lesquels on détermine quand il est 
chronique, contagieux, aigu ; ses causes, ses accidents, ses complications 
ayec diverses maladies, leurs traitements différents à la mer, et à 
terre, etc. Paris, an Xll-1805. CrouUebois. fSaint-Brieuc, chez Tauteui^ 
anXll). 1 vol. iri-12, LXX-129 p. 

— Essai sommaire sur Téliologie et la nature des moyens cura tifs de cer- 
taines maladies, spécialement des fièvres inflammatoires (angéio-téniques), 
et des putrides (adynaniiques), avec quelques considérations sur l'altéra- 
tion de la fibrine, la peste, les avantages de dénominations nouvelles des 
fièvres ci-dessus ; Tindi visibilité de la doctrine médicale, Tinfluence chimi- 
que, nécessaire dans le corps des médicaments, etc. Saint-Brieuc, 1819. 
Prud'homme, in-8**, 40 p. 

GOHIËR (Antoine-Stanislas), chirurgien de marine. — Mémoire sur un nouvel 
appareil pour le traitement des fractures du col du fémur. Paris, Giraudet, 
1835, in- 8% 56 p. avec 1 planche. 

GOIRAUD ( ), chirurgien major du vaisseau du roi le Caton, — Obser- 

vation sur une plaie au poignet, occasionnée par un coup d'arme à feu. 
Uourn. de méd. de Vandermonde, juillet 1783.) 

GOLFIER (Augusie-Louis), chirurgien principal, né à Saint-Brieuc (Côtes- 
du-Nord). - De la non-contagion et de l'infection de la fièvre jaune et 
des moyens préventifs do cette maladie. Paris, 1834, thèse in-4'', 26 p. 

— Sarcocèle, diagnostic difficile, castration, ligature en masse du cordon. 
Guérison. {Presse médicale , 1837, p. 452.) 

GONËILL (Félix), ex-chirurgien de la marine, né à Céret (Pyrénées-Orien- 
tales). — Essai sur les affections vermineuses. Montpellier, 1852, thèse 
in-4% 46 p. 
GONNET (Louis-Marie), médecin en chef. — Quelques réflexions sur l'hépa- 
tite aiguë précédées de plusieurs observations. Paris, 1827, thèse in-4'*, 
30 p. 
• — Observation sur une ligature de l'artère carotide primitive gauche. (Journ, 
universel des se. méd. 1827, t. XLV, p. 257.) 

— Observations sur Thépatite aiguë. (Idem, id., t. XLVl, p. 350.) 
CaOUET (Joseph), chirurgien principal, no à la Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). — 

Des luxations de la clavicule. Montpellier, 1848, thèse in-4% 64 p. 

— Des eaux minérales de Cauterets. Guide du médecin et du malade à ces 
eaux, avec une carte et plan, Paris, 1858, Chaix et G* [Brest, Roger]. 1 vol. 
in-12dcl48p. 

GOUIN (François-Marie-Gabriel), médecin principal, né à Merdrignac (Côtes- 
du-Nord). — Le Gabon, rapport adressé au commandant du cutter lÉper" 
lan sur l'intérieur du pavs du Gabon, en mars 1844. (Annal marit. el 
colon. 1844, t. LXXXVlli; p. 603.) 



418 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX fGODI-GRAT[ 

GOUIN. — Des agents mécaniques de la respiration. Montpellier, 1865, thèse 
in-4% 37 p. 

GOULIER (Pierre-Julien-François), chirurgien de 2* classe, mort le 9 d&- 
cemb. 1805, à Sainte-Marie de Madagascar. — Plongeur malgache lùé par 
un poisson dans le port de Sainte-Marie (Madagascar). (Gaz. des hôpitaux, 
29 août 1861, n" 101, p. 401 et Arc/i. de méd. nav., 1866. t. VI, p. 74.) 

GOULLIART (Joseph), ancien chirurgien major des vaisseaux de l'État, né à 
Saint-Pol (Pas-ae-Calais). — Propositions sur divers points de chirurgie. 
Paris, an XI-1803, thèse in-4% 7 p. 

GOULVIN (Victor), ex-chirurgien de la marine, né à Plouguemeau (Finistère). 
— Essai sur le rhumatisme articulaire. Paris, 1837, thèse in-4*, 21 p. 

GOURBEIL (Jean-Julien), chirurgien de 1" classe, né à Moêze (Charente-Infé- 
rieure). — Essai sur l'épidémie de choléra observée à l'armée d'Orient, depuis 
son invasion jusqu'au 1" mars 1855. Montpellier, 1855, thèse in-4*, 39 p. 

— Plaie d'arme à feu à Tépaule gauche, fracture en étoile, de la tête et du tiers 
supérieur de Thumérus. Désarticulation scapulo-humérale. Accès de fièvre 
pernicieuse.Guérison. (Union mdrfica/c, 1860, nouv. série, t. VH, p. 531.) 

GOURE (Auguste), chirurgien de la marine. — Considérations sur les dangers 
des excès alcooliques. Montpellier, 1867, thèse in-4*', 44 p. 

GOURRIER (Ferdinand-Alexandre), médecin en chef, né h Toulon (Var). — 
Étude sur la vaccine. Montpellier, 1872, thèse ia-4", 40 p. 

GOURRIER (IHerre-Alexandre), médecin en chef, né à Toulon (Var). — Rela- 
tion d'une épidémie de typhus observée à Toulon en 1864. Montpellier, 
1866, thèse in-4% 74 p. 

GOUT (François), chirurgien de la marine, né à Fonlcou verte (Charente-Infé- 
rieure). — Essai sur la monomanie suicide. Paris, 1832, thèse in-4**, 39 p. 

— Essai sur l'ororanisation générale du corps médical. Niort, 1841, Robi 
et C'% in-8% 32 p. 




qumqui 

GOUTTEBESSIS (Ernest), ex-chirurgien de marine. — Considérations et ob- 
servations sur rhéméralopie. Montpellier, 1845, thèse in-4", 45 p. 
GOUZIAN (Louis-François), chirurgien de 2* classe, né k Pignans (Var). — 

Des varices et de leur traitement. Montpellier, 1850, thèse in-4*, 36 p, 
GRALL (Milthiade), chirurgien de la marine, né à Morlaix (Finistère). — Essai 

sur la topographie médicale de la partie française de Tile Saint-Martin 

(Antilles françaises). Paris, 1835, thèse in-4'' 61 p. 
GRAND (Jules-Léon-Emmanuel), aide-médecin, né à Ilyères (Var). — Aperçu 

sur les opérations de cataracte par extraction. Paris, 1873, thèse in-4", 41 p. 
GRANGE (Jules), chirurgien de la marine au port de Toulon, licencié es 

sciences naturelles, né à Grenoble (Isère). — Essai sur les névroses de 

rislomac. Paris, 1845, thèse in 4% 100 p. 

— Géologie, minéralogie et géographie physique du voyage de VAstrolabe ei 
la Zélée, pendant les années 1837 à 1840, sous le commandement de Dumont 
dlIrviUe. Paris, Gide et Baudry, 1848-1854. 2 vol. in-8<> et 15 planches. 

GRANGE (A.-M.), ex chirurgien de la marine. — Observations de pustule 
maligne recueillies à bord du vaisseau le Jemmapes (campagne de Cri- 
mée). Montpellier, 1859, thèse in-4*, 28 p. 

GRAPERON (J.-B.-E.), médecin des armées de terre et sur les vaisseaux de 
l'Etat, né à Orléans. — Dissertation sur le catarrhe de la vessie, présentée 
et soutenue à TÉcole de médecine de Paris, le 19 vendémiaire, an XI. 
Paris, Brasseur aîné, in-8", an XII-1802. 

— Mémoire sur le galvanomètre. Paris, Buisson, 1805, 24 p. 



(6RAS-GR08J DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 110 

GRAS (Jogeph-Gabriel-Bruno), médecin de 2* classe. — Quelques mois sur 
Miquelon. Montpellier, 1867, thèse in-4% 51 p. 



a méd. phyêiolog.y mars, 18*27.) 

(Henri), ex-chirurgien do 2' classe. — Considi'ralions sur lo sul- 
linine. Montpellior, 1861, thèse in-4', 15 p. 
fred-Louis-Zacharie), médecin de 1" classe, néàCarhaix (Finis- 



-*épidénue de choléra qui ^ 

Ann. de la méd. physiolog.y mars, 1827.) 
GRÉGOIRE (Henri '^* ^ 

fa te de quinine. 
GRENET (Alfred-L.«.^««. , ». ^ - , - 

tère). — Congtitution médicale de Mayotte (ile du groupe des Comoros). 

( Cottmer m^d., décemb. 1864, p. 388.) 

— Souvenirs médicaux de quatre années k Nayotte. Montpellier, 1800, thèse 
in.4% 50 p. 

— Contributions à la pathologie de Madagascar. (Arch, de méd. nav., 1807, 
t. VU, p. 233). 

— Présence de Tanlcylostome duodénal sur un sujet mort li Mayottd de cm'hexio 
aqueuse ou malVœur (Idem, id., t. VIII, p. 70.) 

— Ëntozoaire de Festomac et en particulier du bonnet, chez les bœufs h 
Majotle (Idem, 1869, t. XII, p. 05.) 

— Note sur une nouvelle espèce de tamia, recueillie à Mavotle (Comoreft), 
suivie de Texamen microscopique de ce txnia par le cfocteur fhivainn. 
(Wem, 1870, t. XIII, p. 154). 

- Le scorbut au fort de Ricètre pendant le rié^^e de Paris par les PruMuenu, 

hiver de 1870-71. (Annal, dliygiène publique et privée, 1871, 2* iwrrie, 

t. XXXVl, p. 279.) 
GRESET (M G ), ex-chirurgien de marine et du quatorzième /'quipagi) 

de liaut^bord,né àSaint^Malo (I Ile-et-Vilaine).— Dissertation $ur renl/triti) 

chronique ou inflammation lente des intestins grêles. Paris, 1 81 M, thèse in- 4*« 
GRIFFU?! (Charles), chirurgien entretenu de la marine, n/? k Tonnay-fWHi« 

tonne (Charente-Inférieure). — Essai sur la coqueluclie, Mont{N!;llier/l^33, 

thèse in-4', 17 p. 
GRIFFON DU RELUV (Marie-Théophile), chirurgien principal, n/$ h htH-ht^ 

fort (Charente-Inférieure). — Essai sur le tétanos. Mofltp'flli'^r, iH^td, 

thèse in-4% 58 p. 
' — Exploration du fleuve Ogo-Wai, càit; occidentale d*Afriqn#;. (Hevuermirii. 

et colon., 1865, t. IX, p. 60 fX ^M't). - - I>;ttre %ur VéitpUfr'diym An 

rOgowai. Rocfaefort27 août W'n, {Moniteur de la flotte, imi.) 

— Rapport médical sur le serrice de l'h/ipital flottant la Cararane, itHfttiW' t*tt 
rade du Gabon, comprenant une \i*iT\ot\t de d^tjx ann^^s an i** wt^. 1^01 
au l*'Dov. 1863. \Arch. de méd. natale, iHHÏ, 1 1« p. \7f.) 

— Revue des thèses soutenue!! par 1^ chintr/ttnn An b nturwft, Hdent, id. , 
id., p. 454, t. Il,p.85al5t;; IH05, t. \U^[,\**M9 ^ t. IV, p. MMt l^i,; 

— Lettre à S. Ex. le Minîstre A*: b imrifK, ift^rwUad Afi \» %itf. A»* yhtfifi^ 
phie. Exploration do GaLon, Bull, de latf^.detjhttfra^dtie, Wth, *f^%m, 
t. VU, p. 462.) 

— Compte rendu At: : « Am^i^ V% tt'tm, v>o *}in$id H ««« Hhtfu^é^ Met I4 
docteur Ârtigoe*. • (Arek, de méd. mn., mr,%, t IH, p. ^M ; 

— Le Gaboo, 18«1 1 iiHii. IVmr dm mfmde, W,%^ i. \M, p, WfH fni^ 
-— Etude snr b réenite hiÀkct»^, 4^ lk«r<*; mmk tm% % tAn it b ^«i^^/^/m 

(1868-i86d.. iÀrekht* de méd. wn., t. W\, I V^O, y. 177.; 
GROS (AofBste-Aciûile', dimrzKn 'V; 2' <^m^^ m^ > fjhh^, HÂfttéfuié' Ut* 
rienre). — b» ttêuvah^ ai lu/t 4$a^AUt O^w IV/Wm^. M^rtiMIté-J, 

GROSSE (Lm^, miétâm 4e b M#m, fd > IbrrHkvf « (%U^0^^^iMfM»ff^- 1 



120 RÉPERTOIRE BIRMOGRAPIIIQUE DES TRAVAUX [GROU-GUEPJ 

— De l'emploi des affusions froides comme antipyrclique. Montpellier, i 875, 
thèse in-4', 48 p. 

GROUD (Aimable -Michel), ex-chirurgien de marine, né à Rég^neville (Manche). 

— Considérations sur la vaccine et la revaccination. Montpellier, 1865, 
thèse in-4*, 66 p. 

GUÉGUEN (M.-J.-F.), ancien chirurgien de la marine, ne à Morlaix (Finis- 
tère). — Essai sur la dysenterie. Paris, 1811, thèse in-i'*, 14 p. 

GUEIRARD (A), ex-médecin de la marine. — Essai de topographie médi- 
cale de la Basse-Cochinchine. Toulon, 1873, Robert, in-8°, 85 p. 

GUEIT (Joseph-Jules), chirurgien principal, né h Toulon. (Var). — Ouver- 
ture aun cours d'hygiène à Saint-Louis (Sénégal). Discours. (Annal marit. 
et colon.^ 1845, t. XC, p. 654.) 

— Essai sur le scorbut observé à bord du vaisseau le Henri /F, pendant la 
campagne de Crimée. Montpellier, 1858, thèse in -4", 40 p. 

GUEIT (Pierre-François-Félix), chirurgien de 2" classe, né à Cuers (Var). 

— Essai sur le choléra-morbus de l'Inde. Montpellier, 1826, thèse in-4', 
29 p. 

GUÉNEAU DE MUSSY (Henri), ex -officier de santé do la marine, né à Châ- 
lons (Saône-et-Loire). — De l'apoplexie pulmonaire. Paris, 1844, thèse 
in-4*, 60 p. 

6UEPRATTE (Alphonse-Pierre-Prosper), chirurgien del" classe, né à Brest 
le 20 juillet 1808, mort le 17 septembre 1847.— -Essai sur les questions les 
plus pratiques de la physique, adressé à la jeunesse. Brest, 1832, J.-B. Le- 
fournier, in-8°, 63 p. 

-^ Essai sur la gastralgie. Montpellier, 1842, thèse in-4*, 35 p. 

— Corps étrangers arrêtés dans le rectum. (Annal, de la chirur, franc, eC 
étrang., \Sï^, t. VllI, p. 467.) 

— Appréciation du traitement de Thydrocèle par la canule de M. Baudens. 
(Gaz. méd. de Montpellier, 1843, 1" mars.) 

— Hydrocèlo volumineuse guérie par un coup do couteau dans les bourses. 

— Récidives du cancer malgré le succès de la réunion immédiate. (Idem, 
id., 11 mars.) 

— Tétanos traumatique aigu, traité par l'huile de croton tiglium et racétatc 
de morphine à haute dose ; guérison après vingt jours do maladie. (Idem, 
id., 1" avril.) 

— De la dysenterie. (Idem, id., 15 mai, p. 20.) 

— De l'amputation de la jambe. (Idem, id., 15 juin, p. 42.) 

— De la fièvre typhoïiie. (Idem, id., 15 juillet, p. 53.) 

— Constitution médicale de Brest. (Idem, id., 15 sept., p. 87.) 

— Monographie du mal de mer ou gastro-entérite nautique. (Idem, id.^ 
15 décemb., p. 134, et 15 janv. 1844, p. 148. Montpellier, 1864, in-8" 
de 37 p. 

— Choléra mitigé observé à Brest en février et mars 1844. (Gaz. des hôpi- 
taux, 12 sept. 1844, n*» 107, p. 425.) 

— Résection des extrémités articulaires des os, recherches pralicjues et rai- 
sonnées. (Gaz. méd. de Montpellier, 1844 et tirage à part. Bres^, 1844, 
Le Ponlois. (Paris, J.-B. Baillière), in-8', 82 p.) 

— Épidémie de dysenterie observée à Brest, en septembre 1843, emploi 
avantageux de l'ipécacuar.ha et du colombe (Idem, id., 15 sept., p. 85.) 

- Observation de rhumatisme. Observation de gastralgie. (Journ. des con- 
nais, méd, chirur., 1844, t. Xï, p. 104.) 

— De rhvdrocèle. (Idem, û/., «/., p. 146.) — Observations sur l'emploi de 
l'iode. (Idem, id,,id.,i^, 149.) 

— Clinique chirurgicale : Luxation incomplète du 3* métacarpien en haut. 



[GUEP-GUER] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 121 

Luxntion scnpulo-humérale après six à sept semaines chez un homme de 
81 ans. (Idenif id., id.y p. 177.) 
GUÉPRATTE. — Luxation sous-glénoïdienne de Thumcrus. (/rfem, îV/., td., 
p. 258.) 

— Un cas d'hémorrhaphilie. (Idemy id.,id., p. 239.) 

— Observations de stomatite (Idem, id.y t. XL) 

— Des plaies des os. (Annal, delà chirur. franc, et étrang., 1845, t. Xllï, 
p. 385.) — Des plaies des articulations. (Idem, id., t. XIV, p. 129.) 

— Des exutoires en général; du vésicatoire, du moxa, du cautère et du sé- 
ton en particulier. (Gaz. méd. de Montpellier, 1846.) 

— De la colique végétale. (Bull, de VAcad. de méd., 1846-47, t. Xil, 
p. 441.) 

— Médecine navale : Topographie médicale du navire. (Journ. des connais, 
médic. chirurgie., 1844, t. XI, p. 23G.) — De Téquipage d'un \aisseau. 
(Idem, janv. 1845, p. 10.). — Du chirurgien de la marine; (Idem, février 
1845, p. 61.) — Hygiène navale. (Idem, avril 1845, p. 147.) — De la 
médecine à bord des navires de commerce, (/rfem, juillet 1845, p. 21.) — 
Applicata ; des vêtements. (Idem, avril 1846, p. 56.) — Moyens d'échapper 
aux influences fâcheuses qu'on rencontre sur les vaisseaux. (Idem, 1846.) 
— Des Aliments. (Idem, sept., 1847, p. 126.) 

— Les loisirs d'un marin. Brest, chez Le Blois, 1847, petit in-12 de 102p. 

— Modifications dans la confection des moxas. (Journ. de pharm. et dechi" 
mie, 1846. Journ. de chimie méd., 1847, 3* série, t. 111, p. 361). 

— Résection du coude. (Gaz. méd. de Moîitpellier, 15 mars 1847, p. 180.) 

— Iléméralopie des pays chauds, observations recueillies à bord de la fré- 
gate VAi^mide, mission de Madagascar, 1846. (Idem, 15 avril 1847, p. 6 
et Annal, de ihérap, méd. chir. et de toxicol. de Rognetta. Mai 184'', 
p. 69.) 

— Des furoncles. (Gaz. méd. de Montpellier , 15 sept. 1847, p. 87.) 
GUÉRARD DE LA QULSNERIE (Willealme), médecin de 2- classe, né à Jer- 
sey. — Du traitement curatif de Tanus contre-nature, par la méthode de 
la suture simple. Paris, 1871, thèse in-4°, 52 p. avec 2 planches. 

GUÉRAULT (Jules-Henri), chirurgien de 2" classe, né à Orléans (Loiret). — 




(lèpre du moyen âge) qui règne à l'état endémique 
Norvège sous le nom de spedalsked. 2° Note sur la maladie hydatique des 
Islandais. 3** Observations sur la syphilisation en Norvège. ' Paris, 1857, 
thèse in-4% 82 p. 

— Note sur la maladie hydatique du foie en Islande et l'emploi deTélectro- 
puncture à la destruction des acc^hûoc^sies. (Électricité médicale, 1857, 
p, 59.) 

- — Mémoire sur les caractères différentiels de la conformation crânienne 
chez les Lapons et les Esquimaux. (Mémoires delà société d'antropolog. de 
Paris, t. 1,1861, p. 177.) 

— Les Esquimaux du Groenland. Voir Bellebon. 

CUERGUIL (Adolphe), médecin de 1" classe. — Un an de séjour et do pra- 
tique médicale au poste de Dabou (côte occidentale d'Afriqu(î). Montpel- 
Ijer, 1869, thèse in-4% 38 p. 

GUËRIN ( , ), ancien chirurgien de marine, maître en chirurgie â 

Rouen. — Dissertation sur les maladies de l'urèthre, suivie d'un traite sur 
les gonorrhées. Paris, 1780, 1 vol. in-12, 410 p. 

— Dissertation sur les maladies de l'urèthre avec ses réflexions sur la mé- 
thode qu'ont employé jusqu'à présent quelques praticiens. Paris, Durand 
et Didot, 1780, 1 vol. in-12, de 319 p. 



122 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [GUER-GUIL] 

GUÉRIN. — Elirait des traités des maladies de Turèthre et gonorrhées. Pa- 
ris, 1805, 4' édition corrigée et augmentée, in-8*. 

GUÉRIN (Eugène de), ex-chirurgien de marine. — Essai sur les alcaloïdes 
du quinquina et leur emploi thérapeutique dans les pays chauds. Mont- 
pellier, 1854, thèse in-i', 50 p. 

GUÉRIN (Léonce-Ernest), médecm de la marine, né ^ Saint-Brieuc (Gèles- 
du-Nord). — Quelques considérations sur la fracture de Textrémite infé- 
rieure du radius. Paris, 1873, thèse in4% 36 p. 

GUÉRIN (Paul-Marie-Auguste), médecin de 2* classe. — De la maladie du 
sommeil. Paris, i869, thèse in-4". 

GUERIN-MÉNEVILLE (Isidore), ex-chirurgien de 2' classe, né k Paris* — 
Propositions médico-chirurgicales sur : 1° les irrigations continues dans le 
traitement des blessures ; 2* Théméralopie k bord des bâtiments. Paris, 
1856, thèse in-4% 26 p. 

— Observation sur un cas deson^meil morbide prolongé. Paris, 1873, Ra- 
çon et C% in-8% 16 p. • 

— Action des médicaments homœopatiques ou Eléments de pharmacodTna- 
mique, par Richard Hughes, traduit de Tanglais. Paris, 1874, J.-B. feail- 
lière et fils, 1 vol. in-18 jésus, 600 p. 

— Articles dans VArl médical, 1870-1873. 

GUERINEAU (Jean), ancien chirurgien de 2" classe au port de Rochefort. — 
Considérations sur la nature et les effets généraux du calorique. Paris, 
1810, thèse in-4% 24 p. 

— Essai sur les causes prédisposantes et déterminantes de la fièvre jaune. 
Paris, 1826, Bcchet jeune (Poitiers, Cativeauimpr.), in-8-, xxvij-52 p. 

GUES (Adrien-Louis-François), médecin de 1" classe, né à Toulon (Var). — 
Ëtuae sur les transports de malades et do convalescents de Cochinchine. 
MontpeUier, 1871, thèse in-4% 56 p. 

GUÉS (Charles), pharmacien de 2* classe, né à Toulon (Var). — Essai sur le 
croup. MontpeUier, 1855, thèse in-4°, 29 p. 

GUEZENNEC (Guillaume), chirurgien de 1'* classe, né k Chateaulin (Finistère). 

— De la péritonite aiguë, causes, symptômes, marche, terminaison, traite- 
ment. Montpellier, 1829, thèse iu-4% 25 p. 

— Choléra-morbus. Précis historique d'une mission dans le déparlement des 
Côtes-du-Nord. Brest, Rozier, 1838, in-12. 

GUIBOUT (Alexandre), ancien chirurgien de la marine. — Quelques considé- 
rations sur le scorbut observé sous différentes latitudes. Montpellier, 1856, 
thèse in-4% 33 p. 

GUICHET (Constant-Marie-Julien), ex-chirurgien auxihaire, né k Donges 
(Loire-Inférieure). — Considérations sur Thygiène du sevrage. Paris, 1861, 
thèse in-4% 30 p. 

GUICHET (Guillaume), ex-chirurgien de marine, né à Belle-lle-eii-Terre(Côtes- 
du-Nord). — Aperçu sur les principales indications et contre-indications 
des amputations. Montpellier, 1854, thèse in-4*', 35 p. 

GUIDE hygiénique et médical pour les bâtiments du commerce qui fréquen- 
tent la côte occidentale d'Airique, approuvé par le ministre de la marine, 
le 2 octobre 1850. Paris, imprim. nationale, mars 1851. 

GUIFFART (Frédéric-Auguste), ex chirurgien de la marine, né k Cherbourg 
(Manche). — Essai sur Taménorrhée idiopathique et les affections se- 
condaires qui peuvent en être la conséquence. Paris, 1864, thèse in-4'', 
74 p. 

GUIGOU (Paul), médecin de la marine k Livourne. — Observation sur Tusage 
de Taconit napel et de la belladone dans une espèce de nyctalopie. (BtdL 
de la Soc. méd. d émulation, 1809, t. IV, p. 389.) 

GUIL6ERT (Mathieu), médecin en chef k la Guyane, né k Port-Louis (Morbi- 



[GUIUGUIL] [DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARIEE. 123 

han), mort à Cayenne le 12 juin 1845*. — Essai sur Thisloire médicale 

des cantharides. Paris, 1818, thèse in-4% 40 p. 
GUILBERT. — Lettre à M. Kéraudren sur le choléra de la frégate la MeU 

pomène. (Acad. de méd,, lé 23 juillet 1833 ; Gaz. méd. de PariSy 1833, 

p. 295.) 
GUILHAUD (Louis), ^officier de santé de la marine. — Quelques réflexions sur 

les hydropisies en général et sur l'ascite en particulier. Montpellier, 1813, 

thèse in-4% 19 p. 
GUILLABERT (Georges), chirurgien de 2* classe. — Essai sur le mal de mer'. 

Paris, 1859, thèse in-4% 46 p. 
GUILLABERT (Louis-Victor), chirurgien de 1" classe, né h Pignans (Var). — 

Nouvelles études sur la taille médio-latéralisée. Montpellier, 1857, thèse 

in-4% 47 p. 

— Trois ohservations sur le traitement de la rage par la cantharide et le ««/- 
nanchum erectum. (Annuaire de thérap.^ 1857.) 

— Lettre sur le traitement de la rage en Grèce. Lue à VAcad, des sciences le 
4 janvier 1858. 

— De l'emploi de l'ortie commune dans le traitement de quelques dermatoses 
chroniques. (France médicale et pliarmaceut,, 1857,4* année, p. 330 
et 338.) 

— Ectopie des deux troncs veineux pulmonaires supérieur et moyen du coté 
droit allant s'insérer isolément dans la veine cave supérieure et la grande 
veine azygos, persistance dn trou ovale, état physiologique normal. (Monl^ 
pellier médical, 1859, t. III.) 

— Electro-thérapie, guérisons obtenues dans divers cas de paralysie. (Cour^ 
rier médical , 1861 .) 

— Du rôle du périoste dans les amputations. (Idem, id,) 

— Empoisonnement par le phosphore. Mort le cinquième jour. (Gaz. des 
hôpitaux, 1863, n« 65, p. 239.) 

— Mémoire sur remploi clc l'électricité d'induction dans quelques affections 
médico-chirurgicales. (BulL de la Soc. acad. du Var, 1868, tirageàpart, 
Toulon, 1868, Aure], in-8% 31 p) . 

— Ascite hydiopathique asthénique, hernie ombilicale consécutive étranglée, 
déchirure accidentelle du sac pendant la réduction. Guérison. (Courrier 
médical, janv. 1869, p. 1.) 

GUILLARD (Rémi-Julien), chirurgien de 2* classe, né à Quimper (Finistère). 

r— Essai sur le choléra-morbus essentiel. Montpellier, 1822, thèse in-4*, 

20 pages. 
GUILLASSE (Charles-Jean-François), chirurgien de 1" clabse, né à Toulon 

(Var). — Considérations sur les maladies des pays chauds. Montpellier, 

1857, thèse in-4% 52 p. 

— De la culture de la vanille à Tahiti. (Messager de Tahiti, 1" mai 1859, 
p. 7.) 

— Avis aux habitants de Tahiti, au sujet des précautions à prendre contre 
l'invasion de la petite vérole. (Idem, 23 avril 1864, p. 74.) 

GUILLAUME (Vigoureux) , ancien élève de l'école de médecine navale au port 
de Rochefort, né à Taillant (Charente-Inférieure). — Des effets des saignées 
locales et de leur emploi en médecine. Paris, 1822, thèse in-4", 18 p. 

GUILLEMART (Baptiste-Ludovic-Marie), médecin de 1" classe, né à Lanniou 

ÎCôtes-du-Nord). -^ Du choléra épidémique observé à Lanvéoc, canton de 
Irozon (Finistère). Montpellier, 1868, thèse in-4% 40 p. 
GUILLEMINET (André-Grégoire), élève de l'école de médecine navale de Tou- 

^ Discours sur la tombe du docteur Guilbert, par ^Durct, médecin en chef. 
(Feuille de la Guyane française, 21 juin 1815,) 



124 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [GUIL-UAl'P] 

Ion. — Essai sur les fièvres intermiltenlcs et rémittentes inflammatoires. 
Montpellier, 1818, thèse in-4% 27 p. 
GUILLEMOT (Prosper) , ex-chirurgien de la marine, né à Châtellerault (Vienne). 

— Dissertation sur le catarrhe aigu de la vessie. Paris, 1819, thèse in4", 
17 pages. 

GUILLET (Félix-Aimé-André), chirurgien de 2* classe. — Réflexions et ob- 
servations sur la fièvre jaune observée à Tilede Saint-Domingue. Montpel- 
lier, 1847, thèse in-4% 23 p. 

GUILLOU ( ), ancien chirurgien-major entretenu de la marine, \ 

Saint-Pol-de-Léon (Finistère). — Physiologie: Moyen de reconnaître quel 
sera le sexe d'un enfant. (Gazette de santé, 21 mai 1810, p. 115.) 

GUILLOU (Frédéric-Auguste), chirurgien enlretenu de la marine. — Mémoire 
sur rinoculatîon de la varioloïde, suivi du Rapport de M. BousqueL 
{Transactions médicales^ décembre 1830 et fév. 1851, tirage à part, 
Paris, 1831, Crapelet, in-8*.) 

— Essai sur l'habitude considérée sous ses rapports physiologique et patho- 
logique. Montpellier, 1853, thèse in-4% 30 p. 

GUILLOU (Louis-Jean), chirurgien de 2° classe, né à Saint-Pol-de-Léon (Fi- 
nistère). — Souvenirs de l'ambulance de tranchée, années 1854, 1855. 
Montpellier, 1857, thèse in-4°, 27 p. 

CUILLOUX (Pierre-Marie), ex-chirurçien de la marine, ne h Loudéac (Cotes- 
du-Nord). — De la chlorose. Pans, 1845, thèse in-4% 45 p. 

GUIOL (Jean-Joseph-Maric), médecin de 2* classe, né à Toulon (Var). — 
Quelques considérations cliniques à propos d'un cas de plaies pénétrantes 
de la poitrine et de Tabdomen. Montpellier, 1870, thèse in-4", 47 p. 

GUY (Louis-Arthur), chirurgien de 1" classe, né à Marennes (Charente-In- 
férieure). — Étude sur le béribéri observé sur le convoi indien du trois- 
mâls V Indien. MontpelHer, 1864, thèse in- 4°, 43 p. 

GUYADER (Charles-Paul), médecin de la marine, né à Lambézellec (Finistère). 

— Étude sur les accidents, dits urémiques. Paris, 1872, thèse in-4', 
43 p. 

GUYON (Jean-Baptiste-Casimir), chirurgien de la marine, né à Lorient (Mor- 
bihan). — Réflexions sur les causes, les formes diverses, le siège et la 
thérapeutique de la fièvre intermittente. Paris, 1836, thèse in-4*, 26 p. 

GUYONNET DUPERAT (André-Arnaud), chirurgien de 2« classe, né à Saint- 
André de Cubzac (Gironde) — Observations sur les fièvres pernicieuses 
de la côte occidentale d'Afrique, recueillies durant une campagne. Mont- 
pellier, 1858, thèse in-4% 56 p. 

II.-V.-D., chirurgien de la marine. — Note relative au cours d'accouchement 
fait à la Martinique, par le docteur Garnot, médecin du roi, à Saint-Pierre. 
(Journ. offic. de la Martinique, 19 avril 1831.) 

IIACIIARO (Victor-Noël), ex-chirurgien de la marine, né à la Cerlangue (Seine- 
Inférieure). — Description du choléra-morbus qui a régné épidémiquement 
à Calcutta, pendant l'été de 1818; suivie de quelques observations sur la 
nature de cette maladie. Paris, 1820, thèse in-4'*, 42 p. 

HAMEL (François), ancien chirurgien auxiliaire de 1" classe de la marine, 
né à Milly (Mmche). — Propositions et observations sur la gale. Paris, 
180T, thèse in-4% 16 p. 

IIAMON (Joseph), chirurgien de 2* classe. — Relation d'une épidémie de 
dysenterie observée en 1831 à bord delà corvette la Créole, en station à 
Oran. Montpellier, 1832, thèse in-4% 23 p. 

HAPPEL-LACHENAYE ( ), pharmacien en chef des hôpit. milit. de la 

Guadeloupe. — Extrait d'une lettre sur les avantages d'une nouvelle mé- 



(HAPP-HENR] DES MÉDECmS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 125 

thode (le traiter la canne à sucre. (Annal, de chimie et de physique, an Vlll- 
1800, t. XXXIV, p. 90.) 

UAPPEL-LACUENAYE. — Nouveau procédé pour le terrage du sucre, pro- 
posé aux citoyens agents des consuls de la République française aux îles 
du Vent. [Idem, an X-1802, t. XI, p. 73.) 

HARMAND (Jules-François), médecin de la marine, né à Saumur (Mainc-el- 
Loire). — De la redite dysentérique, endémique en Gochinchine. Paris, 
1872, thèse in-4% 35 p. 

HAUVIiL (Joseph-Paulin), chirurgien de 2*' classe. — Du typhus irrégulier et 
contagieux qui a régné en avril et en mai 1834 à bord de la corvette la 
Favorite dans les mers du Sud, sous le commandement du capitaine Ila- 
melin. Montpellier, 1835, thèse in-4% 39 p. 

HAVARD (J.-P.-Prosper), ex-chirurgien de la marine, né à Lande rneau (Fi- 
nistère).^ — Dissertation sur le sarcocèle. Paris, 1816, thèse in-4**, 25 p. 

HËCKEL (Edouard), pharmacien de la marine, professeur suppléant à l'École 
préparatoire de médecine et de pharmacie de Nantes, né à Toulon. — 
Ktude au point de vue botanique et thérapeutique, sur la Fontainca 
Pancheri (nobis), avec 2 planches. Montpellier, 1869, thèse in-4*, 63 p. 
(Extrait in Journ, de pharm. et de chim., 1872, t. XVI, p. 47.) 

— Études sur les taches métalliques de la cornée. [Journ. de médecine de 
VOuest, 1873.) 

UELLO (Jean-Marie), chirurgien de 1" classe, né à Pontrieux (Côtes-du-Nord). 
— Considérations sur l'amputation des membres. Paris, 1829, thèse in-4", 
14 p. 

— Quelques considérations sur lecholéra-morbus. Brest, 1833. Rozais,in-8*', 
44 p. 

— Relation de Teipédilion de la corvette la Créole, au Mexique en 1838- 
39. (Annal, marit. et colon., 1839, tirage à part, Paris, 1839, Dufart, 
in.8% 52 p.) 

— Discours prononcé à l'ouverture du cours de chirurgie et d'anatomie élé- 
mentaire, a l'amphithéâtre de Cherbourg. (Annal, marit.et colon., 1841, 
t. LXVI, n. 861.) 

— Lettre à M. Velpeau sur un cas de résection de l'humérus. Observation. 
(Annal, de la chirurg. franc, et étrang., 1841, t. H, p. 311.) 

— Observations sur deux amputations du bras, pratiquées à l hôpital de la 
marine de Cherbourg par des procédés différents. (Idem, 1842, t. VI, 
p. 26.) 

— Quelques considérations sur les plaies d'armes à feu. (Annal, marit, et 
colon., 1846, t. XCVI, p. 706et839 et Cherbourg, 1846, Thomine, in-8° 
de 96 p. avec 2 pi.) 

— Combat de Saint-Jean d'UUoa. (France maritime, 1851, 5" édition, t. IV, 
P. 360.) 

IIËNIË (Jean-François), ex-chirurgien de marine, né à Saint-Brieuc (Côtes- 
du-Nord). — De la myélite. Paris, 1845, thèse in-4^ 32 p. 

IIENNEQUIN (F -M" ), ex-chirurgien de la marine, né à Brest 

(Finistère). — Essai sur les moyens thérapeutiques de quelques hémor- 
rhagies utérines survenues pendant la grossesse, pendant le travail de l'en- 
fantement et après la délivrance et plus spécialement sur le tamponne- 
ment. Montpellier, 1^19, thèse in-4**, 23 p. 

HENRI (Jean-Honoré-Joseph), officier de santé de 1" classe. — Essai sur 
les fièvres intermittentes pernicieuses observées à Pile de Corse. Montpel- 
lier. 1814, thèse in-4% 27 p. 

HEiNRlOT (P..-G .-Joseph), ex-chirurgien de marine. — Quelques proposi- 
tions sur les fièvres intermittentes. Montpellier, 1860, thèse in-4% 30 p. 

HENRY (Alexandre), aide-nioJiciii, nv ii Mcaux (Scine-ct-Marne). — Con- 



i2G BÉPERTOIRE DIBLIOGRÂPHIQUE DES TRAYÂUK [HENR-HERL 

trihution à l'ctude de la paralvsie ascendante aiguë. Paris, 1873, thèse 

in-4% 59 p. 
HENRY (Alfreil-Xavier-André), médecin de 2* classe, né à Marseille (Bouches- 

du-Rhônc). — De Tacidc phéniqueet de ses divers emplois en médecine. 

Montpellier,* 1873, thèse in-4% 55 p. 
IIERAUD (Auguste-Frédéric), pharmacien professeur, né à Toulon. — Delà 

cysline et des calculs cystiqucs, étude médico-chimique. Montpellier, 

1856, thèse in-4% 50 p. avec pi. 

— Observations météorologiques faites au Sénégal, pendant l'année 1860. 
(Revue marit. et colon., 1861, t. 1, p. 511.) 

— De rinflucnce du mélange des résidus des distilleries avec les cours d'eau 
sur la santé des riverains et sur Texislence des poissons. [Arch. de méd. 
nat;.,1866,t. VI, p. 203.) 

— De l'emploi du pétrole dans réclairage(/pm*na/ de Toxdon, 14 déc. 1867; 
tirage à part. Toulon, II. Vincenl, in-8", 6 p.) 

— A travers la science, causeriez familières. De la désinfection, (s. 1. ni 
date, in-8*), G p. 

— Compte rendu de « Nouveaux éléments d'histoire naturelle médicale, par 
Cauvet. » J.-B. Baillière et fils. Paris, 1869, 2 vol. (Arch, de méd, nav,, 
1870, t. XIII, p. 69.) 

— Compte rendu de « Formulaire ofQcinal et magistral international, par 
J. Jeannel. 1 vol. in-i8. Paris, 1871. J.-B. Baillière et fils. (Idem, 1871, 
t. XVI, p. 383.) 

— Compte rendu de « Traité élémentaire, de physique médicale par Wundt, 
traduit par Monoyer. » 1 vol. in-8°, Paris, 1871. J.-B. Bailhère et fils; 
et de • Traité pratique et éléinentuire de chimie médicale, appliquée aux 
recherches cliniques, par le docteur Méhu ». 1 vol in-12. Paris, 1870. 
Assclin. (Idem, 1872, t. XVII, p. 227.) 

— Compte rendu de « Aide-mémoire de pharmacie, par Eusëbe Ferrand ». 
1 vol. in-18 Jésus. Paris, 1873, J.-B. Baillière et fils. (Idem, 1873, 
t. XIX, p. 75.) 

— Les articles suivants dans le Nouveau dictionnaire de médecine et de chi» 
runjie pratiques ; Emplâtres (1870, t. XII, p. 744). — Elain (chimie, ca- 
ractère, toxicologie) (1871, l. XIV, p. 275). — Gélatine (préparation, 
usage alimentaire et médicaux) (1872, t. XV, p. 726). — GIvcérine (phar- 
macologie) (1873, t. XVI, p. 442). — Glycérolcs (idem, p. 452). — Gou- 
dron (pharmacol.) (idem, p. 520). — Ipecacuanha, Iris, (t. XVIII). 

IlERAUD (L), ex-chirurgien de la marme, né à Rougier (Var). — Dis- 
sertation sur la pleurésie. Paris, 1808, thèse in-4% 18 p. 

IIERGÂ, le jiune ( ), chirurgien-major des vaisseaux de la Compa-- 

gnie des Indes. — Observation sur un abcès au foie ouvert et guéri. (Joum, 
de méd. de Vandermonde, '}u[n 1759.) 

IIKRLAND (Guillaume-Jean-Louis), pharmacien de 2* classe, né h Guerles- 
quin (Finistère). — Synthèse chimique; ses progrès en ce qui touche à 
rhistoire des alcalis organiques. Paris, 1857, in-4", 27 p. 

HERLAND (Jean-François), chirurgien de 2" classe, né à Guerlesquin (Finis- 
tère). — Du traitement de la dysenterie à l'ile de la Réunion. Paris, 1854, 
thèse in-4", 40 p. 

— Essai sur la topographie de Nossi-bé (côte ouest' de Madagascar), sur sa 
constitution géologique et sur la source d'eau minérale qu'on y a décou- 
verte. (Rev. colon., 1856, t. XV, p. 309, avec carte; tirage à part, in-8'* 
de 28 p., eiÀJinales des mines, 5* série, 1856, t. VIII.) 

— La Réunion sous le rapport géologique. Analogie avec le massif central 
volcanique à Nossi-Bé (Madagascar). (ÈulL de la Soc, des se. et arts de la 
Réunion, 1856, p. 185.) 



[HERL-HERO] DES MÉDECINS ET DES PHAUMÀCIENS DE LA MARINE. 127 

HERLAND. — Quelques mots sur les phénomènes surnaturels. (Wem, 1856, 
p. 317.) 

— Discours prononcé à la séance inaugurale de FAssociation des médecins de 
Tile de la Réunion. {Monit. de Vile de la Réunion, 24 oclob. 1860, 
n'uses.) 

— La population de File de la Réunion. Etudes d'anthropologie. (Moniteur 
de Vile de la Réunion, 24 juillet 1869 et suiv.) 

— Rapport présenté à la Chambre d'agriculture do la Réunion, au nom de la 
commission chargée d'étudier la culture et la maladie de la canne à sucre. 
(Supplément au Moniteur de lîle de la Réunion, du 25 août 1869.) 

HERLAND (Joseph-Augustin-Marie), médecin de 2** classe, né à Guerlesquin 
(Finistère). * — Considérations sur les fractures de la colonne vertébrale. 
Montpellier, 1866, thèse in-4% 49 p. 

HERLIN (Jean-Baptisle), chirurgien de la marine, membre correspondant de 
la Soc. de médecine, membre de l'Acad. de marine. — Expériences sur 
Touverture de la vésicule du fiel et sur son extirpation dans le chien et le 
chat. (Journ.deméd. de KatirfcjTnondc, novembre 1767.) 

— Réflexions et observations sur Tusage de Tappendice vermiforme du 
caecum. (Idem, octobre 1768.) 

HERNANDEZ (Jean-François), 1 " médecin en chef, né àToulon, le 26 mai 1 76P. 
mort à Toulon le 12 juillet 1835. — Mémoire sur ces questions, propo- 
sées le 14 frimaire an XIV parla Société de médecine de Lyon : Quels sont 
les signes diagnostiques et pronostiques que peut fournir, dans les mala- 
dies aiguës et chroniques, rélat de la langue, des lèvres et des dents? 
Quelles conséquences doit-on en déduire dans la pratique ? Toulon, 1808, 
Alex. Curet, 1 vol. in-8% x-174 p. 

— Mémoire sur Tapoplexie, couronne par la Société do médecine de Marseille 
le 25 novembre 1810. (Annal, de la Soc. de méd. prat, de Montpellier, 
1811, t. XXIV, p. 593.) 

— Essai analytique sur la non-identité des virus gonorrhéïque et syphilitique. 
Ouvrage couronné le 5 juillet 1810 par la Soc. de méd. de Besançon. 
Toulon, 1812, Ilipp. Offray, in-8». 

— Doutes contre Topinion qui attribue à la compression du cerveau la cause 
prochaine de l'apoplexie. Montpellier, 1814, thèse in-4*', 10 p. 

— Essai sur le typhus, ou sur les fièvres malignes et putrides, bilieuses, mu- 
queuses, jaunes, la peste. Exposition analytique et expérimentale de la na- 
ture des fièvres en général, de leurs genres primitifs, des espèces de ty- 
phus ; de leur complication, de leur contagion, des dégénérations des autres 
fièvres primitives en typhus, et des espèces de celui-ci les unes dans les 
autres, enfin du traitement de ces espèces isolées, combinées, compliquées*. 
Paris, 1816, Méquignon Marvis, 1 vol. in-8", xiv-480 p. 

IIERNAULT (Auguste-Bertrand-Pierre), médecin principal. — Moyens d'aé- 
ration employés sur le Glanduror, navire anglais employé au transport 
d'immigrants indiens à la Guadeloupe. (Arch. de méd. nav,, 1867, t. Vllf, 
p. 69.) 

BÉRON (Ph. J. H. ), ancien chirurgien-major des vaisseaux de 
FËtal, à Rochefort. — Dissertation sur la division générale des opérations 
chirurgicales, sur l'abus des sutures, la réunion des plaies, l'ouverture des 
abcès, et Textirpalion des tumeurs enkystées loupeuses. Paris, an Xl-1803| 
thèse in-4% 25 p. 

* Voyez Analyse raisonuée de cet ouvrage dans Broussais [Examen de la doc- 
trine médicale généralement adoptée. Paris, Gabon, 1816, in-S".) Broussais dit, 
dans la préface de ce livre (p. xvni), c qu'il a passé sa première jeunesse dans l6 
service de santé de la marine militaire. 9 



i.8 RËPEHTOIRE DIULIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [UERO-UlLIj 

UÉROU (Jean-Guillaume), ex-chirurgieu de la marine. — Dissertation sur la 

goutte. Montpellier, 1806, thèse in-4\ 
IIERVÉ (Pierre-Marie), chirurgien delà marine, né à Non6no(Côles-du-Nor(l). 

— Topographie médicale du Sénégal; un mot sur Thépatile. Paris, 18i5, 
thèse m-4% 53 p. 

UESNAIID (Uippolyte-François-Célestin), médecin de la marine, né à Pire 
(llle-et-Vilaine). — Des hydropisies dans l'albuminurie; leur traitement 
parla sudation, ^!ontpellier, 1871, thèse in-4% 38 p. 

IlÉTET (Frédéric), pharmacien en chef, né à Brest. — Synthèses de phar- 
macie et de chimie. Paris, 1850, in-4" de 8 p. 

— Quelle est la substance chimique qui détermine labsorplion de Toxygènc 
contenu dans le sang, et comment on peut expliquer la coloration de ce 
liquide. (Coinpt. rend, de VAcad, des se, 1852, t. XXXIV, p. 410.) 

— Quelques mots sur l'hydrate ferrie] ue comme contre-poison de racidc 
arsénieux. (Gaz. des hôpit.y 21 fév. 185G, n" 22, p. 87 ; Abeille médic.i 
25 fév. 1856.) 

— Du sorgho saccharin, de ses produits et de ses usages. (Rev, co/on., 1856, 
t. XV, p. 160.) 

— Recherches expérimentales d'orgjmogénie et de physiologie végétales. 
(Compl. rend, de VAcad. des scienc.^ 1857, t. XLIY, p. 512, et 1861, 
t. LUI, p. 1004.) 

— Propriétés vermifuges du vernis du Japon . {Journal de pharmacie et de 
chimie y mars 1859.) 

— Emploi de Fécorce de tarton-ralre en remplacement du garou. (Bull, de 
théi^apeut., 1859, t. LVI, p. 472 ; Journ. de phartnac, 1859, t. XXXV, 
p. 161.) 

— Recherches expérimentales sur la formation des couches ligneuses dans le 
Pircunia. (Annal, desscienc. natur., 4* série, 1862, t. XVI, p. 218.) 

— Liste des plantes qui ont résisté, en plein air, depuis plusieurs années, au 
jardin botanique de la miirine à Brest. {ldem,id., id., p. 379.) 

— Note sur les causes de Texplosion du réfrigérant du vaisseau le Louis XIV. 
(Arch. deméd. nav., 1864, t. Il, p. 113.) 

• - Etudes chimiques sur le cotylédon iimhilicus (umbilicus pendulinuSf 
grand cotylédon, nombril de Vénus, écuelle commune, escudo). (Idem, 
id.^ id., p. 330.) 

— Les plantes dans leurs rapports avec la vie animale. Introduction ù la phy- 
siologie végétale (de l'avenir). (Idem, 1866, t. V, p. 104.) 

— Compte rendu de « Manuel pratique et élémentaire d'analyse chimique 
des vins, par Ed. Robinet. » Paris, 1866, V"Bouchard-Huzard. (Idem, ta,, 
t. VI, p. 69.) 

— llygiènc alimentaire. Peste bovine. La viande des animaux malades dans 
l'alimentation. (/d«m, 1871, t. XVI, p. 5.) 

— Considérations sur le dosage de l'acide carbonique dans les carbonates et 
sur le dosage de l'urée. (Idem, 1873, t. XIX, p. 215.) 

IlÉTET, Saint-Paik et Eggimamn. — Rapport d'une commission chargée d'cx- 

f dorer un bain d'eaux thermales dans la commune de Bouillante (Guadc- 
oupe). Basse-Terre, le 22 juillet 1852. (Gazelt, offic, delà Guadeloupe, 
10 août 1852.) 
HERVÉ DU PENIIOAT (Ernest-Marie), chirurgien de marine. - Des indica- 
tions des amputations à la suite des lésions traumatiqucs. MontpeUicr, 
1849, thèse in-4% 56 p. 
HIBLOT (Ë.|, médecin de 2* classe. — Considérations sur l'évidement sous- 

périosté des os. Paris, 1870, thèse in-4''. 
IIUiLAlRET (Jean-Baptiste), ex-cbirurgien de la inaiino, né à Hioux-Martin 



[BIRI-HOMfi] DES VÉDEGINS ET DES PHARMACIENS DE L\ MARINE. 120 

(Charente). — Exposé des différents moyens employés dans le traitement 
de la teigne. Paris, 1814, llièse in-4% 29 p. 
UIRIART (Jean-Baptiste), chirurgien de 2* classe. — Cas de névral<»ie sci:iti- 
nuc guérie par la pommade de belladone. (Bull, de //léiap., 1842, t. XXII, 
p. 52.) 

— Accidents toiiques provoques par 10 grammes de nitrate de potasse. 
(Idem, 1854, t. XLVU, p. 95.) 

— Topographie médicale de Tile Sainte-Marie de Madagascar. Montpellier, 
1863, thèse in-4% 31 p. (Nouv, Annal, delà mar. et des colon , 1865, 
t. XXIX, p. 161.) 

HODOUL (Charles-Marie-Joseph), médecin de 2" classe, né à Gap (Huules- 
Alpes). — De la médication lactée dans la dysenterie et la diarrhée chro- 
niques. Paris, 1873, thèse in-4', 30 p. 

HOMBRON (Jacques-Bernard), chirurgien de 1" classe, né à Paris, mort en 
1852. — Réflexions sur la fièvre jaune. Paris, 1820, thèse in-4'', 59 p. 

— Extraits de son journal : 1** V Astrolabe et la Zélée, prises dans les gl:u'<cs 
australes. (Annal, marit. et colon. ^ 1842, t. LXXIX, p. 1027.) — 2° Ré- 
flexions sur la topographie des glaces australes; parallèle des pôles N. et 
S. {Idem, id , id , p. 1051.) — 5* Espèce humame : race jaune étudiée 
en Amérique et dans la Polynéfie. (Idem, id., id., p. 1298.) — 4" Ascen- 
sion sur le volcan de Ternate. (Idem, 1843, t. LXXXl, p. 858.) 

^ Aperçu topographique sur les terres et les glaces australes. (Annal, mar, 
et colon., 1845. t. LXXXIl, p. 870.) 

— Courses dans les montagnes d*Amnoine ; aperçu complémentaire sur la 
race jaune. (Idem, id., t. LXXXIII, p. 391.) 

— Les « nouvelles recherches sur l'empoisonnement par Tacide arséniei'x » 
datent de 1855 ; faits historiques sur ce sujrt, premiers essais pour éclair • 
cir cette importante question de médecine légale. (Idem, 1844, t. LXXXV. 
p. 156.) 

^— Aperçu comparatif sur la côte nord de la Nouvelle-Hollande et sur la côte 
• sud de la Nouvelle-Guinée. Quelques mots sur les races noires. (Idem, 
f(/.,irf., p. 812.) 

• — Topographie médicale. Iles Antilles, îles de la Sonde, Batavia et sa rade. 
(Idem, id., t. LXXXVI, p. 9Î6.) 

Chasse au nasique, côte est de Bornéo, (/rfcm, 1845, t. LXXXXllI, p. 621, 

I^ev. colon., t. IV.) 

Voyage h Buitenzorg, résidence du gouverneur général, près Batavia (cam- 
pagne de r Astrolabe et de la Zélée sous le commandement de M. Duinont 
d'Urville). (Annal, marit. et colon., 1845, t. XC, p. 868.) 

^■^- Réflexions et observations sur lesi fièvres épidémiques réputées tour à tour 
contagieuses et non contagieuses. (Comptes rendus de VAcad. des se, 
1845, t. XX, p. 1502.) 

- — Aperçu géologique et ethnographique de TAustralie et de la Nouvelle Gui- 
née. (Nouv. ann. des voyages, 1845, t. II (t. CVI de la collection), 
p. 381.) 

— Eludes et otservations sur les causes des maladies épidémiques, classifica- 
tions étiologiques. (Annal, marit. et colon., 1846, t. XCVl, p. 947 et li- 
rage à part, Paris, 1846, V. Masson, in-8'*.) 

• — Aventures les plus curieuses des voyageurs. Coup d'œil autour du monde 
d'après les relations anciennes et modernes et des documents recueillis sur 
les lieux. Paris, 1846, Belin-Leprieur, 2 vol. in-S** avec 40 vignettes. 

— Relation de diverees excursions dans les montagnes des terres Magella- 
niques (campagne de l Astrolabe et de la Zélée). (Annal, marit. et colon., 
1847, t. CI, p. 41.) 

'-et Jacquinot— Description de quelques mollusques provenant de la carn- 
et Bbrgbb, Rcpcrt. bibliogr. ^ 



130 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [IlOMB-HUGO] 

Çagnc de V Astrolabe et de la Zélée, (Annal, des se. natur. 2" série, 
841, t. XVI, p. 62.) 
HOMBRON et JACQUINOT. — Description de plusieurs oiseaux nouveaux ou 
peu connus provenant de l'expédition autour du monde faite sur les cor- 
vettes r Astrolabe et la Zélée. Adressée à l'Acad. des sciences, le 9 août 
1841. (Idem, id., tV/., p. 312.) 

— Voyage au pôle Sud et dans TOcéanie sur les corvettes V Astrolabe et la 
Zélée pendant les années 1837 à 1840 sous le commandement de M. J. 
Dumont d'Urville. — Zoologie. Paris, 1846. Gide, t. I, in-S" avec atlas. 
(Derhomme dans ses rapports avec la création). 

— Remarques sur quelques points de l'anatomie et de la physiologie des 
procellaridées, et essai d'une nouvelle classification de ces oiseaux. (Compte 
rendu de lAcad. des se, 1844, t. XVIII, p. 353). 

— Note sur le Nasalis larvatus (Geof.-St.-IIilaire). (Idem, 1845, t. XXI 
p. 155.) 

— et SouLLiÉ. — Nouvelles recherches sur Tempoisonnement par Tacide 
arsénieux. Brest, 1837. Lefournier, in-S" de 16 p. 

HUARD (Joseph), médecin de 1" classe, né h Villedieu (Manche). — Quel- 
ques considérations sur la fièvre jaune observée dans diverses localités de 
la côte occidentale d'Afrique. Montpellier, 1868, thèse in-4*', 50 p. 

HUARD-BAISSINIÈRE (Paul-Joseph), pharmacien de 1" classe. — Recher- 
ches de sangsues dans le Oualo et le Fouta. (Annal, marit. et colon., 
1837, t. LXIV, p. 474.) 

— Rapport sur les circonstances et les résultats d'une nouvelle pêche de 
sangsues au Sénégal. (Idem, 1840, t. LXXII, p. 87.) 

— Exploration de la rivière Falémé et des mines d'or du Bambouk et du 
Bondou (Sénégal). Extrait du rapport de M. Iluart sur les résultats géné- 
raux de l'exploration. (Idem, 1844, t. LXXVIII, p. 327). 

IIUBAC (François-Marie), chirurgien de 2" classe. — Aperçu sur la fièvre 

jaune. Montpellier, 1848, thèse in-4% 39 p. 
IIUBAG (Prosper), chirurgien de 1" classe, né à Brest (Finistère), mort à 

Saint-Denis (Réunion), le 29 janvier 1868. — Discussion et considérations 

pratiques sur quelques cas de hernies inguinales étranglées. Montpellier, 

1863, thèse in-4% 43 p. 

HUBAULT (M -P -Achille), médecin à bord du baleinier le Lian- 

court, né à Vannes (Morbihan). — Du scorbut a la mer, considéré surtout 
sous le rapport de Tétiologie. Paris, 1854, thèse in-4", 26 p. 

HUET (Charles), chirurg. de 2» classe, né à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord). -- 
Propositions de médecine et de physiologie. Paris, 1848, thèse in-4% 51 p. 

UUET (Jean-Baptiste), chirurgien-major de la marine, né à Fécamp (Seine- 

— Inférieure). — Essai médical sur la plique polonaise. Paris, 1813, thèse 
in-4% 31 p. 

— Nomenclature des objets d'histoire naturelle recueillis, préparés et con- 
servés par ses soins et déposés dans le cabinet du Jardin royal des plantes 
à Brest. (Annal, marit. et colon., 1819, t. X, p. 39.) 

IIUGOULIN (Joseph-François), pharmacien principal, né à Toulon. — Note sur 
la préparation des raisins secs. (Journal de pharmacie, 1840, t. XXVI, 
p. 584.) 

— Solidification des empreintes de pas sur les terrains les plus meubles, en 
matière criminelle (AnnaL dhyg., 1850, 1" série, t. XLIV, p. 429.) 

— Le raisin malade, son vin, son alcool. (Bull, du comice agricole de Tow 
Ion, 1851, p. 129.) 

*- Rapport au comice sur Une brochure de M. Pliilippo intitulée, « Guide des 
aiTosements des ]ilantes de serre. » (Idem, 1855, p. 33.) 



[lUifiO-llIllL] DES ÏEDECISS ET DES PIIAflUACIESS DE U BARINE. ISl 

ilUGOlJLIN. — Emploi des principes nulrilifs du son dsns la faLricalJon du 
paÎD. {Idem, id.,f. 61.) 

— Eclairage de la ville dâ Sainl-Deaîs [RéunioD) mr le gai de la houiUe. 
{Moniteur de File de la Réunion, 35 août 1858, n- 630.) 

— Kapiwrl an nom d'une comniission de h Glinmbre d'agricullure de 
rilc (le la Réunion, chargée d'ciamincr une question relative ù la culture 
des plantes oléagineuses. {Idtm, ti sept. 1858, n' G44.) 

— Itapport au nom de la commisdou de la Chambre d'agriculture de h Réu- 
nion chargée d'étudier la question de la conversion dos molasses en suires 
concrets. {Idem, 50 octobre 1858, n' 658.) 

— Introduction b la chimie agricole. Application des principes de la chimie 
à la culture de la canne ï sucre. Saint-Denis {Réunion), 1839. 

— Quelques mots encore sur la basasse. {Moniteur de l'ile de la Réunion, 
19 noï. 1859, n'766,) 

— Dernière éruption du volcan do l'ile de la Réunion, 19 mars 18';0. — 
{Idem, S8 iiursi860 et Revue algirienne et coloniale, 18GU. p. 483-187.) 

— Du maroage des terres. {Moniteur de l'ile de la Réunion, 38 avril et 
19 mailSKO.) 

— Lettre sur l'industrie des salini?s k la Iléunion. {Idem, U août 186D.) 

— De l'action corrosive des vapeurs du Tezoïi. (Idem, 5 déceinb. 1860.) 

— Lettre su Président et ani menibi'cs de la Lhambre consultative d'agri- 
culture de la Réunion. {Idtm, S juillet 1861, n° 938.) 

— Mission d'études conGée par la Cliambre de commerce de la Réunion. Ap- 
plications des industries do la métropole à l'ile de la Réunion ■. {Moniteur 
de nie de la Réunion, 1861-62. Paria, 1863, Chalbmel, in-8°.) 

•- Le Tolcan delà Réunion. Eruption de novembre 1858. {Rame maril. et 
eotm., 1862, t. VI, p. 384 ; Album de la Réunion, S vol. in-4\ Saint- 
Denis {Réunion), 1660; (. 1, p. 161.) 

— L'alun, élément naturel des vins du midi de la France. {Aivk. de méd. 
«av., 186*, 1. 1, p. 583.) 

— Impressions de voyage dans l'isthme de Suez, (fiei-ue du Monde colonial, 
1864, 3' série, t. Xll. p. 399, et 1865. 3- série, t. XIV, p. 318.) 

— Notice sur une nouvelle sonde marine. {S. i. n. d.), autographié, 7 pages 

IIDCUEt" (Pierre-Alei.-Auguste), chirurgien de la marine, né au Blanc (In- 
dre). — Relation mcdicali! d'une campagne dans les mers de Clùie, Co- 
chinchine et Japon à bord de la Dnjade, de 1859 à 1861 Paris, 1865, 
thèse in-4°, 64 p. 

UUlLLET (Numa-Uonoré), médecin principal. — Observations hygrométriques 

' 1° Introduction, {hev. marU. et colon., 1861, t. II, p. 364.) — 3> De l'jdai- 
ra)!c des villes et des uiûnes i l'ile de la Itéunian. {Id., t. Ill, p. 130, 274 el 4(3.) 

— 3' Pi^piration de la glace arliGoielle. (186S, t. IV, _ p. 60.) -^ 4- Fsliricaliun 
ili! U chaui grasse nccessaire i l'induitric sucrière ou â l'induslrie des bttimeiila. 
Emploi de la cbaui maigre Act coraux pour l'agriculture. (Id., p. 369.) — 5* l'rd' 

Sralion du lucre pur pur le procédé de la double caritonalalion. [Id., p. 431.) — 
Des buanderie» écauomîqaes. [Id., p. 7G7'1 — 7° Expinitalion d'un gisement 
ilenatroo i, 111 e de U itéunion, préparation dit sel do loade. |t. V, p. 910.) — 
S' Filricalion du >el mafin dans les usines et dans les mdna|;es de la Réunion. 
{U., p. 063.) — 6° Préparation du sucre de canne par l'emploi du suinte de 
iDniie. ^t. VI, p. 129.] — 10* Application des prcsseï livdrauUquea S l'eatraclinn 
<ies huiles et au débarquement de; maTcbandiiea i l'Ile de ia Réunion. [Id., 
p.5Sg.i — 11. Ulilisalion des réîidua de Euererie. {Id.. p. 502, el 1863, l, VII. 
p. 124.) — 1S* RéiiiiÛcatioa du noir animal par la voie humide dana l'induslric 
Kcrière. (1363, t. Vil, p. 301.) — 13° Les enijrais artifîcieU applicables à la eut- 
lin...!.. i„„ 1 IJJ i. 114 ^.1 < VIII .. >Lnil .^iLt r,!..!.!.,. A^ ^Mil-if., ar.. 



132 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [HUIL-ISS^ 

faites à bord de la frégate cuirassée la Gloire, et déductions d'hyglèae 
navale. Montpellier, 1862, thèse in-4% 36 p. 
HUILLET. — Discours prononcé sur la tombe de Salaûn (Adolphe-Fran- 
çois), médecin de i" classe, mort h Pondichéry le 23 déccmore 1866. 
(Monit, ofp,c. des établissem. franc, dans Vlnde, 28 décemb. 1866.) 

— Plaie transversale de la face antérieure do Pavant-bras par instrument 
trancliant. Division complète des artères radiale et cubitale. Ligature des 
quatre bouts d*artère dans la plaie. Hémorrhagie consécutive en nappe ar- 
rêtée par Tusage externe et l'administration interne du perchlorure de fer. 
Guérison. (Idem, 1868, t. IX, p. 74.) 

— Hygiène des blancs, des mixtes et des Indiens à Pondichéry'. (Monit. 
offic. des élablissem. franc, dans Vlnde, année 1867.) Pondichéry, 1868, 
[J.-B. Baillière], 1 vol. in-8" de 272 p. Un extrait ajété publié sous le titre 
de : Topographie médicale de Pondichéry. (Arch. de méd, nav., 1867, 
t. VIII, p. 321, 401, et 1868, t. IX, p. 5 et 81, tirageà part, in-S*»). 

DUSSEAU (Adrien-Charles), médecin de 2* classe, né à Rocheforl (Charente- 
Inférieure). — De la paralysie diphlhéritique. Montpellier, 18^0, thèse 
in-4", 54 p. 

UYADES (Paul-I 

méthodes gén 

traction linéaire composée. Montpellier, 1870, thèse in-4°, 77 p. ; in-8*, 

J.-B. Baillière et fils. 
HYGIÈNE et MÉDECINE. — Introduction. (Rev. colon., 1855, t. XIV, 

p. 451.) 



aul-Daniel-Jules), médecin de 2* classe, né à Marseille. — Des 
générales d'opération de la cataracte, et en particulier, de l'ex- 



ICART ( ), ancien chirurgien-major des vaisseaux du roi. — Ob- 

servation sur une tumeur sauirrheuse d'une grosseur énorme extirpée par 
M. Icart. (Journ. de méd. cnirurg. pharm.t 1764, t. XX, p. 551.) 

ICERY (Marie-Josftph), officier de santé de !'• classe de la marine. — Disser- 
tation sur la péripneumonie inflammatoire. Montpellier, an XI-1803, thèse 
in-4% 19 p. 

IMBERT (J.-B.-A.), ex-chiruraien de 2* classe. — Essai sur Tapoplexie. 
Montpellier, 1815, thèse in-4% 16 p. 

INGRAND (L.-A.), ancien officier de santé de la marine, né à Beauvoir-sur- 
Niort (Deux-Sèvres). — Propositions sur les hémorrhagies par exhalation, 
considérées généralement. Paris, 1808, thèse in-4', 14 p. 

INSTRUCIION sur les secours à donner aux asphyxiés (Mmistère de la ma- 
rine). Paris, imp, royale, 1853, in-8*. 

ISNARD (Chcrles), chirurgien de 2* classe, né à Grasse (Alpes-Marit.). — 
Des fièvres intermittentes. Montpellier, 1854, thèse in-4'*, o6 p. 

— De Tarsenic dans la pathologie du système nerveux. Paris, V. Masson et 
fils, 1865, in-8^ 

— Blennorrhagie sans chancre, suivie d'accidents secondaires et tertiaires. 
(Bull, de la Soc. de méd. de Marseille, 1866.) 

— De Tarséniate d'antimoine dans l'emphysème vésiculaire des poumons. 
Nouvelle étude sur la médication arsenicale. (Union médic. de la Pro- 
vence, 1867-1868, et tirage à part. Marseille, 1869, in-8% 53 p.) 

ISNARD (Félix-Antoine), chirurgien de 2* classe, né à Grasse (Alpes-Marit.). — 
De la trépanation de Tapophyse mastoïde. Montpellier, 1856, thèse in-4*, 
43 p. 

* Voy. Climat et jwpulalion de l'Inde, traduit de l'ançlais de E.-lï. Nolan, par 
Eug. llecquet. (Monit. offic. des établi^seni, françaisaans VInde, 12 et 19 no- 
vembre 1869.) 



[ISNA-JASP] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE 133 

ISNAKD. — Les boues minérales de Saint-Amand dans le traitement des 
parahsies. (Courrier médical, 5 mars 1870 etsuiv.) 

J. N., maître chirurgien et chirurgien ordinaire du roi, dans son hôpital de 
la marine de Brest. — Observations curieuses sur des phénomènes extra- 
ordinaires, qui regardent particulièrement la médecine et la chirurgie. 
Brest, Malassis, 1711, in-1 2. 

JACOLOT (Alphonse-Aristide-Marie), médecin de 1" classe, né au Conquet 
(Finistère). — Relation médicale de la campagne de la corvette VArtémise 
en Islande (1857). Aperçu topographique, hygiénique et nosologique sur 
cette île. Paris, 1861, thèse in-4°, 65 p. Œouv. Annal, de la mar, et des 
colon., 1861, t. XXV, p. 539, et t. XXVI, p. 12.) 

— Recherches ozonométriques faites pendant la campagne de la frégate la 
Danaé en Islande (1864). (Arch. deméd. nav., 1865, t. III, p. 115.) 

— Un cas de maladie d'Addisson observé en Islande. (Idem, id., t. IV, 
p. 480.) 

•^ Note sur les Curados de Culehras, recueillie à Tuxpan (golfe du Mexique). 
(Idem, 1867, t. VII, p. 390.) 

JACQ (Louis-Eugèye), ex-chirurgien de la marine. — Essai sur Tépilepsie. 
Montpellier, 1859, thèse in-4', 75 p. 

JACQUEMIN (André-Emile-Henri), médecin de 2- classe, né à Toulon (Var). 
— Considérations générales sur les plaies pénétrantes de Tarticulation du 
genou. Montpellier, 1870, thèse in-4°, 46 p. 

JACQUEMONT (D.-B.), ancien chirurgien auxiliaire de la marine, no à Monti- 
viîliers (Seine-Inférieure). — Dissertation sur le cancer de TutérUs. Paris, 
1835, thèse in-4% 27 p. 

JACQUINOT (Honoré), chirurgien de la marine, membre de la Société ethno- 
logique, etc., né à Moulins-Engilbert (Nièvre). — Mémoire sur les Pro- 
cellaridées. (Comptes rendus de VAcad. des scienc, mai 1844.) 

— Essai sur Thistoire naturelle de Thomme. (Extrait.) (Idem, 1845, t. XX, 
p. 1355.) 

— Sur les Américains loways. (Idem, 1845, t. XXI, p. 27.) 

— Mémoire sur les caractères anthropologiques. (Idem, td., id., p. 298 ) 

— Etudes sur Thistoire naturelle* de Thomme. Paris, 1848, thèse in-4'', 
131 p. 

Yoy. UOMBRON. 

JAN DE LA GILLARDAIE (Bon-Yves), chirurgien de marine. — Des princi- 
paux soins hygiéniques ae la première enfance et de la vieillesse, considé- 
rés sous le rapport respectif des propriétés vitales de ces deux âges. Paris, 
1815, thèse in-4% 31 p. 

JEAN (Adrien-Augustin), médecin de 1" classe, né à Saint-Tropez (Var). — 
Quelques considérations sur l'hépatite et les abcès du foie, obfervés au 
poste deBakel (Haut-Sénégal), au point de vue de rétiologic et du traite- 
ment. Montpellier, 1870, thèse in-4*. 

JEAN (Louis), chirurgien do 2* classe. — De la révulsion; do la révulsion 
cutanée. Montpellier, 1851, thèse in^"*, 34 p. 

JAPHET (Emile), médecin principal, né à Rochefort (Charente-Inférieure).— 
De la non-identité du typhus et de la fièvre typhoïde. Montpellier, 1850, 
thèse in-4% 80 p. 

— li\x purpura hœmorrhagica de nature rhumatismale. (Gaz. des hôpitaux, 
23 février 1860, n» 23, p. 91.) 

JASPARD (CharIcs-Parville-llenri), chirurgien de 2* classe, né à la Pointe-à- 
Pitre (Guadeloupe). — Trois mois de fièvre jaune à Tampico. Montpellier, 
1865, thèse in-4% 39 p. 

— Epidémiologie. Particularités d'étiologîe et de marche présentées par 



\ 



m RÉPERTOIRE DIHUOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [JAUB-JOUBl 

répidémie de iièvrc jaune qui a sévi, à Tampico, sur le 2" régiment d'in- 
fanterie de marine. (Archiv. de méd. nav,, 1864, t. II, p. 109.) 

JAUBERT (Jean- Antoine), ex-chirurgien de la marine. — Quelques mots sur 
rhyslérie. Montpellier, 1818, thèse in -4% 22 p. 

JAUFFRET (Pierre-Joseph), chirurgien de 1'* classe, né au Luc (Var). — 
Aperçu sur le traitement chirurgical des névralgies de la face, et particu- 
lièrement de celles des rameaux sous-orbitaire et dentaire inférieure. 
Montpellier, 1852, thèse in-4% 80 p. 

JAUMËS (Gustave)> ex-chirurgien de la marine. — Quelques mots sur la thé- 
rapeutique des fièvres intermittentes. Montpellier, 1834, thèse in-4% 
52 pages. 

JAUSSE (Léon), ex-chirurgien de la marine, né à Saint-Lô [(Manche). — 
Dissertation sur la dysenterie. Paris, 1832, thèse in-4", 19 p. 

JANSËLME (Charles-Bienvenu), ex-chirurgien de la marine, -rr Quelques 
considérations sur les passions. Montpellier, 1850, thèse in-4'', 52 p. 

JE ART ( ), ancien chirurgien-major des vaisseaux du roi. — Obser- 

vations sur la guérison parfaite d'une épiplo-entérocèle avec sphacèle et 
perte d'une partie de 1 intestin. (Journ, de méd, de Vandermonde, 
nov. 1760.) 

JENNET (Charles-Auguste), ex-officier de santé de la marine. — Considéra- 
tions générales sur la colique métallique (comparaison du traitement de la 
Charité avec celui qui est employé par M. le docteur Rapeler, médecin en 
chef de l'hôpital Saibt-Antoine.) Paris, 1825, thèse in-4% 33 p. 




JOLIVET (Augustin), chirurgien de !'• classe. — Considérations générales 
sur la lièvre jaune d'Amérique, observée aux Antilles dans Tannée 1821, 
sur la frégate V Africaine. Paris, 1831, thèse in-4'*, 18 p. 

JONON (Guy-Théohald), chirurgien de l'" classe, né à Lussao-les-Egliscs 
(Haute-Vienne). — Abcès idiopathiques du muscle psoas. Montpellier, 
1859, thèse in-4% 62 p. ' . 

JONQUlËR (Amable-Louis-Forluné), ex-chirurgien de marine. — Considéra- 
tions sur les plaies pénétrantes de poitrine. Montpellier, 1851 , thèse in-4*, 
51p. 

JOSIÉ (Marcel), ex-chirurgien de la marine. — Considérations sur le traitement 
de certains anévrysmes externes spontanés ou traumatiques. Montpellier, 

. 1859, thèse in-4% 56 p. 

.JOSSAND (Sidney), chirurgien de la marine. — Essai sur les éphélides ou 
taches hépatiques. Montpellier, 1837, thèse in-4'. 

JOSSET (Arsène-Marie-Joseph), ex-chirurgien de marine. — Des tumeurs 
blanches de l'articulation rémoro-tibiale considérées au point de vue du trai- 
tement. Montpellier, 1853, thèse in-4**, 51 p. 
^ JOSSIC (Henri-André), directeur du service de santé, né à Brest. — Essai 
sur l'ophthalmie purulente. Paris, 1852, thèse in-4*, 52 p. 

— De la betterave envisagée au point de vue de l'économie rurale. (Trav.de 
la soc. dagricul. de Rochefort, 1853-54, p. 57). 

JOUANY (Joseph), ex-chirurgien auxiliaire; né à Toulon (Var). — DeThé- 
morrhagie utérine avant, pendant, et après l'accouchement. Montpellier, 
1869, thèse in-4% 89 n. 

JOUBERT (Louis-Aristide), chirurgien de la marine. — Aperçu philosophique 
et médical sur les Antilles. Montpellier, 1836, thèse in-4% 58 p. 

— Relation de l'épidémie de la frégate le Gomer (lièvre jaune). ( Annal, 
marit, et colon,, 1844, t. LXXXVf, p. 958.) 

JOUBERT (Lucien-Eugène), chirurgien auxiliaire de 3* classe, né h Prima- 



[JOUB-JOYE] DES MÉDECINS ET DES PIIADMAGIENS DE LA MARINE. 155 

rette (Isère). — Remarques surlo dragonneau ou Claire deMédine. Mont- 
pellier, 1864, thèse in-4% 42 p. 

JOIIBIN (François-Joseph-Marie), médecin de la marine, né à Binic (Côtes-du- 
Nord). — De la déchirure du poumon sans fracture de cote correspondante, 
considérée au point de vue de son mécanisme et de ses symptômes. Paris, 
1873, thèse in-4% 41 p. 

JOUElNNE (Louis-Charles), chirurgien à bord de la Vénus, né à Cérences 
(Manche). — Observations sur le scorbut, recueillies à bord de la frégate 
la Vénus dans Jes mers de llnde. Paris, 1813, thèse in-4*, 24 p. 

JOUOiN (Léon), médecin de la marine, né à Nantes (Loire-Inférieure). — Des 
spasmes traumatiques secondaires ou tétanos clonique. Montpellier, 1871, 
thèse in-4% 36 p. 

JOURDAN (Pierre), médecin principal, né ù Mons (Var). — Relation médi- 
cale de la campagne du vaisseau mixte le Wagram pendant la guerre 
d'Orient, 1855-56. Montpellier, 1858, thèse in-4% 29 p. 

JOURDANET (Charles-Louis), chirurgien de la marine, né à Lorient (Mor- 
bihan) . — Dissertation sur Tanalogie du scorbut avec la fièvre adynamiquc 
(putride). Paris, an XI-1802, thèse in-8% 99 p. 

JOÙSSEAUME (C.-A.-Elie), chirurgien de la manne, né à Saint-Saturnin-du- 
Bois (Charente-Inférieure). — Des varices. Paris, 1852, thèse in-4°._ 

JOUSSET (Alfred), médecin de 1" classe, né à Chatellerault (Vienne). — De 
la fièvre intermittente et de Tune de ses manifestations, la fièvre perni- 
cieuse à forme dysentérique. Paris, 1872, thèse in-4% 54 p. 

JOUVEAU-DUBREUÏL (Gabriel-Louis-Henri), médecin de 2* classe, né à la 
Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). — Du diagnostic différentiel de la fièvre ty- 
phoïde et de la méningite. Montpellier, 1871, thèse in-4*', 88 p. 

JOUVIN (Jean-Pierre), pharmacien en chef, né à Brest, — Maladie de la 

* vigne. Emploi de la fleur de soufre pour combattre ou pour prévenir cette 
maladie. (Travaux de la soc. dagric. des se. et arts de Roche fort, 1853- 
54, p. 7. et tirage à part, Rochefort, 1854, Thèze impr..in-8° de 12 p. 

— Note sur les mines d'or de l'Australie et de la Californie. (Idem, id., 
p. 211.) 

— Rapport sur l'exposition d'horticulture de Rochefort en 1858. (Idem, 
1857-58, p. 39.) 

— Discours prononcé au comice agricole de Tarrondissement de Rochefort. 
(Idem, 1858-59, p. 126.) 

— Moyens de détruire la pyrale de la vigne. (Idem, 1860-61, p. 27 et tirage 
à part, Rochefort, 1861, in-8% Thèse, imp.) 

— Action destructive du minium sur les carènes des navires en fer. Lettre à 
M. Dumas. (Comptes rendus de VAcad. des sciences, \S6\, t. LU, p. 1046.) 

— Essais d'acclimatation des quinquinas, traduit de l'anglais : TlieBritish and 
foreign medico-chirurgical Review . (n" LXIII, juillet 1 863 . ) (Arch, de méd. 
nav.\ 1864, t. I, p. 297.) 

— Compte rendu de : «t Eléments de botanique, comprenant Tanatomie, Tor- 
ganographie, la physiologie des plantes, les familles naturelles et la géo- 
graphie botanique, par P. Duchartre. » Paris, 1866, J.-B. Baillière, in-8". 
(Idem, 1866, t. VJ, p. 226, 317, et 1867, t. \'1II, p. 60.) 

— Les carènes en fer et les balanes ou cravans. (Rev%ie marit. et colon,, 
1867, t. XXI, p. 901.) 

— Conservation des navires en fer. Notice sur les procédés électro-chimiques 
de M. Jouvin. Paris, 1868, Renou et Maulde, in-S**, 52 p. 

JOYAND ( ), médecin de Thôpital militaire de Brest. — Précis du siècle 

de Paracelse, t. I. Paris, impr. de Monsieur, 1787, 1 vol. in-8", 742 p. 
JOYEUSE (Louis), médecin de la marine à Marseille, né h Millau (Aveyron). 



\ 



156 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRilYAUK [JUBE-KEBÀ] 

— Relation d'une épidémie régnante à Toulon. (Journal de médecine de 
Vandeiinonde, février 1762.) 

JUBELIN (Paul), médecin de 1"* classe, né à Cannes (Âlpes-Maritimes). -* 
Topographie médicale du pays d'Aouémi (Gote-d'Or), golfe de Guinée. 
Montpellier, 1866, thèse in-4«. 

JULIEN (Charles-Marie), médecin principal, né h Salon (Bouches-du-Rhône). 

— Aperçu sur les lésions anatomiques de la dysenterie en Cochinchine 
Montpellier, 1864, thèse in-4*. 

JULON (Antoine-Charles-Hilaire), ex-chir. de la marine, né à Gourin (Mor- 
bihan). — Des hémorrhagies traumatiques. Paris, 1850, thèse in-^"*, '25 p. 

JUMiN (Alexis), ex-chirurgien de marine. — De la fièvre puerpérale. Mont- 
pellier, 1854, thèse in-4% 36 p. 

JUVENAL (Maximin-François-Joseph), médecin principal, né h Cuers (Var). 

— Quelques considérations sur les brûlures de la muqueuse des voies 
aériennes. Montpellier, 1863, thèse in-4*, 41 p. 

JUVENOT (François), chirurgien de 2* classe, né à Redon (Ille-et-Vilaine). — 
Recherches sur Thématurie endémique dans les climats chauds et la chy- 
lurie. Paris, 1853, thèse in-4% 42 p. 

KERAMBRUN (Jean-Marie-Denis), ex-chirurgien de la marine, né à Bégard 
(Côles-du-Nord). — De la pneumonie. Paris, 1845, thèse in-4°, 40 p. 

KERAUDREN (Pierre-François), inspecteur général du service de santé, 
membre titulaire de l'Académie de médecine, né à Brest le 15 mai 1769, 
mort à Passy-Paris, le 16 août 1857 *. — Réflexions sommaires sur le scor- 
but, avec un tableau des moyens anti-scorbuliques. Paris, an XII-1803, 
in-S" de IV-76 p. 

— Notice sur la maladie de Malaga et d*Alicante. (Joum. de méd. chirurg. 
pharm. de Corvisart, an Xllf, 1805, t. IX, p. 331.) 

— Dispositions réglementaires ayant pour objet de prévenir Pintroduction par 
mer des maladies contagieuses. (Idem, id., t. X, p. 171 et 251, tirage à 
part, Paris, Migneret, in-8°, 32 p. (sans date). 

— Observation sur une plaie remarquable pénétrant dans l'abdomen faite 
par une baguettedefusilqui passa par le trou ovale. (Mem,irf., id., p. 198.) 

— Extrait du discours prononcé en séance de la Société médicale cTémula- 
tion, le 4 novembre 1807, a l'occasion de la reprise de ses travaux, à cette 
époque du renouvellement de Tannée littéraire. (BulL de la Soc. méd, 
d' émulation f 1807, t. I, p. 65.) 

— Notice sur « Quelques applications utiles des observations météorologi- 
ques àl'hygiènenavale, par F. Pérou, naturaliste de l'expédition aux TeiTcs 
Australes. » (Idem, 1808, t. II, p. 481.) 

— Observation sur une phthisie pulmonaire causée par une aiguille trouvée 
dans le poumon, (/dem, 1810, t. V, p. 310.) 

— Extrait de « Histoire générale et particulière des méduses et de la famille 
des mollusques ptéropodes, de Pérou et Lesueur. » (Idem, id., t. VI, p.» 70.) 

— Rapport sur un ouvrage intitulé « Recherches sur l'emploi du sulfate de 
fer dans le traitement des fièvres intermittentes, par M. le docteur Marc. » 
(Idem,m\,i, VU, p. 22.) 

— Considérations et observations théoriques et pratiques sur la syphilis dégé- 
nérée. (Idem, id.f id., p. 286 et tirage à part, Paris, 1811, Dubray, in-8* 
de 53 p.) 

• Discours prononcé sur la tombe du doct. Keraudren, par Devergie, secrétaire 
annuel de l'Acad. de médecine. [Annales d'hxig. publ., t.X, 1858, p. 491), et no- 
lice biographique, par Raincelin de Sergy [Hev, historig. des notabilités con^ 
temp., 12* année, p. 335.) 



KERA-KERAl DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 137 

KERAUDRKN. — Essai sur. les phénomènes, les causes et la terminaison 
du mal de mer. (Journal de méd., chiiiirg,^ pharm, de Corvisart, 
1812, t. XXIII, p. 553.) 

— Réflexions sur les expériences dynamométriques de M. Ransonnet. (Idem^ 
id., t. XXIV, p. 41.) 

— Vues médicales sur la Martinique. Communiquées à la Soc. méd. d'émula- 
tion. [Idem, 1813, t. XXVJI, p. 348.) 

— Observations sur les moyens do mesurer la force physique de Ihomme et 
des animaux, spécialement par le dynamomètre, avec figures à Tappui. 
Paris, 1814, Panckouke. 

— Article nécrologique sur Pérou, naturaliste de l'expédition de découver- 
tes aux Terres australes. [Annal, marit. et colon., 1816, t. IV, p. 165.) 

— Dissertation sur l'atmosphère maritime. [Idem, id., id,,y. 136.) 

— Aperçu physico-médical sur l'eau de mer. [Idem, id.y ia., p. 210, 327, 
459 et 551 .*) 

— Du hamac ou du coucher des gens de mer. [Idem, 1817, t. VI, p. 013.) 

— Mémoire sur les causes des maladies des marins, et sur les soins à pren- 
dre pour conserver leur santé dans les ports et à la mer. Imprimé par 
ordre du ministre de la marine. (Paris, 1817, Imp. roy., in-8°ae 105 p., 
avec figures, 1'* édition. Annal, marit. et colons, 182*4, t. [XXII, p. 457, 
et tirage h part, Paris, 1824, Imp. roy., in-S" de 116 p., avec figures.) 

— Expériences faites h Brest, Toulon et Rochefort sur l'eau de mer distillée, 
employée en boisson et dans la préparation des aliments. [Annal, maiit. 
et colon., 1818, t, VIII, p. 12.) 

— Mémoire sur le mal de mer. [Idem, id., id., p. 827.) 

— Observation sur un abcès du poumon ouvert spontanément h Textérieup, 
recueillie à l'hôpital maritime de Cherbourg. [Journ. univ. des se. méd. y 
1819, t. XIV, p. 373.) 

— Notice nécrologique sur plusieurs officiers de santé en chef du déparle- 
ment de la marine. [AnnaL marit. et colon., 1819, t. X, p. 491, et 1820, 
t. Xir, p. 435.) 

— Observation (l'une fracture du pariétal, recueillie à l'hôpital de Brest. 
Journ. universel des se. médic., 1820, t. XVll, p. 224.) 

— Observation d'un anévrysme de l'aorte abdominale, méconnu pendant la 
vie, par le défaut de signes caractéristiques. (Gazette de santé, 15 juin 

1823, p. 129.) 

— De la fièvre jaune observée aux Antilles et sur les vaisseaux du roi, con- 
sidérée principalement sous le rapport de la transmission. (Annal, mai'it, 
et colon., 1823, t. XIX, p. 417, tirage 'a part, Paris, 1822, J.-B. Baillière, 
in-8% 64 p.) 

— Note sur la lèpre de Norvège; poissons lépreux. [Idem, id.,i. XX, p 650.) 

— Réponse aux nouvelles considérations de M. le D' Devèze sur la fièvre 
jaune. [Journ. universel des se. médic, 1823, t. XXXI, p. 541.) 

— De la fièvre jaune, considérée par rapport à l'Europe et à la France ; état 
actuel de la question. [Ann. marit. et colon., 1824, t. XXIII, p. 158 ) 

— Réponse à la lettre de M. le V. A. Duchayla, sur les avantages et les in- 
convénients de laver l'intérieur des vaisseaux à l'eau de mer. (Idem, id., 
trf.,p. 224.) 

— Du choléra-morbus de l'Inde ou mordechi. [Idem, id., id., p. 540.) Paris, 

1824, Impr. royale, in-S**, 45 p. — 2" Mémoire sur le choléra. Paris, 
1831, J.-B. Baillière, in-8". — Supplément au Mémoire sur le choléra. 

(Annal, marit. et colon^, 1851, t. XL VI, p. 2'i7.) — Hygiène publique, 
îote sur le choléra-morbus asiatique. [Idem, 1858, t. LXVI, p. 552.) 

— Des moyens de renouveler l'air dans la cale et les parties inférieures des 
vaisseaux et de prévenir ainsi les maladies occasionnées par son défaut de 



138 RÉPEUTOIPiE DIBLlÛGnAPIlIQUE DES TllAVAUX [KEaA-KERÎl^ 

circulation. (Journ. univ, des se. méd,, 1824, t. XXXIV, p. 234; Ârmd. 
marit. et colon., 1824, t. XXII, p. 528; Gazette de santé, 15 juillet 1824, 
p. 153.) - 

KËRALIDHEN. — De la nourriture des équipages et de Tamélioralion des 
salaisons dans la marine française. (Ann. marit. et colon., 1829, t.XXXlX, 
p. 362 ; Ann. d'hyg. pub., 1829, 1" série, t. I, p. 303.) 

— Les salaisons. (Encyclopédie mode^me de Courtin. Paris, 1824-1832, La 
Chcvardière fils ; t. XX, p. 441 à 455.) 

— Des moyens de conserver Teau et de s*en procurer dans quelques cas de 
diselte. (Annal, marit. et colon., 1830, t. XLII, p. 307.) 

-^ Instructions sur les précautions à prendre pour transporter en France des 
corps de personnes décédées dans les colonies. (Ann. d'hyg, pub.^ 1832, 
l'-série, t.VlII,p. 217.) 

— Le chirurgien de papier, ou des soins k donner aux marins des navires du 
commerce, sur lesquels il n'est pas embarqué de chirurgien; (Idem, 1833, 
t. IX, p. 90, et in», marit. et^olon., 1833, t. LI, p. 518.) (F. p, 45.) 

— Typhus dans les bagnes de Toulon. (Arch. gén. de médacitie, 1835, 
t. lll.) 

— Application du système des fosses inodores au renouvellement de l'air 
dans les cales des vaisseaux. (Ann. d'hyg. pub.^ 1834, 1'* série, t. XII, 
p. 90.) 

— Des propriétés du sublimé corrosif pour la conservation des bois et des 
effets de cette préparation sur la santé des marins. (Idem, !'• série, t. XV, 
p. 20; Mém. de lAcad. de méd., 1836, t. V, p. 41; Ann. marit, et 
colon., 1836, t. LX, p. 150.) 

— Observations médico -hygiéniques sur les expéditionsmaritimes aux pôles. 
(Ann. marit. et colon., 1858, t. LXVI, p. 224; Ann. d'hyg. pub., 1858, 
1" série, t. XIX, p. 75.) 

— De la distillation de l'eau de mer, pour servir aux besoins des équipages ; 
et du remplacement des caisses en fer employées à contenir l'eau sur les 
vaisseaux. (Idem, 1840, t. LXII, p. 105; Idem, 1840, 1" série, t. XXIII, 
p. 155.) 

— Note sur les secours à porter aux naufragés près des côtes. (Ann. d*hyg. 
/)ttfr., 1840,t. XXIV, p. 294.) 

— Instruction sur les secours à donner aux noyés dans les arsenaux, sur les 
vaisseaux et dans les colonies. (Ann. marit. et colon., 1841, t. LXXVl, . 
p. 712.) 

— Des maladies qui peuvent être importées dans nos ports, et de la possi- 
bilité de concilier le service des bateaux-poste de la Méditerranée avec le 
système en vigueur contre la contagion de la peste. (Mém. de VAcad. de 
méd., 1846, t. XII, p. 555.) 

— De l'admission à la libre pratique des navires revenant d'Egypte. (Ann. 
d'hyg. pub., 1847, l'« série, t. XXXVII, p. 268.) 

— A écrit dans le Dictionnaire des sciences médicales {9ikvis, 1812-1822, 
C.-L.-F. Panckouke, 60 volumes) les articles suivants : Atmosphère mari- 
time (t. n, 1812, p. 450) ; — Biscuit (t. III, 1812, p. 158) ; — Dynamo- 
mètre (t. X, 1814, p. 505, 1 planche) ; — Eau de la mer (t. X, 1814, 
p. 502, 1 planche) ; — Hamac (t. XX, 1817, p. 71, 1 planche) ; — Hydro- 
graphie médicale (t. XXII, 1818, p. 258, 1 planche); -— Mal de mer 
(t. XXX, 1818, p. 124); —Marin (t. XXXI, 1819, p. 47) ; — Matelot 
( Idem, id., p. 141). 

KERHUEL (Jean-Baptiste-Félix), médecin principal, né k Quimper (Finis- 
tère). — Relation médicale de Tépidémie de fièvre jaune qui a régné à 
Gayenne en 1855 et 1856. Montpellier, 1864, thèse in-4*> 

KËRM0RG.4NT (Alexandre), médecin de la marine, né à Lambézellec (Finis- 



[URlf-IABR] DES MÉOEGINS BT DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 130 

fère). — Considérations sur l'hygiène en Nou?ellc-Ca1édonie et plus par* 

ticulièrement à Nouméa, en 1868 et commencement de 1869. Marseille, 

1871, thèse de Montpellier, in-4% 4i p. 
KERMORYANT (Gabriel-Uippolytc-Viclor-Clémcnt), médecin de 2' classe, né 

a Saint-Louis (Sénégal). — Considérations sur les fractures de la colonne 

Tortébrale. Montpellier, 1870, thèse in-4% 49 p. 
ÎERN (Frédéric), chirurgien de 2* classe de Tarmée de Saint-Domingue. — 

Essai sur la fièfre jaune des Antilles. Strasbourg, 1806, thèse in -4". 
KOLB (Edmond), ex-chirurgien de la marine, né à Strasbourg < . — Gre- 

nouilleite, excision et tamponnement iodé. Remarques pratiques (Hôp. 

milit. du Dey, A. Berlherand). (Gaz. médic. de V Algérie, 25 mars 185», 

p. 39.) 

— Etudes sur Thygiène de TAlgérie. Montpellier, 1859, thèse in-4% 154 p. 

— Adhérence congénitale du pénis au scrotum. Incision et autoplastie par 
glissement. Obser?ation recueillie dans la pratique de M. le D' A. Berthe- 
rand. {Gaz. médic. de T Algérie, 1860, 29 février, p. 22.) 

KOWALSkI (Jacques), ei-élève des hôpitaux de la marine (Rochefort), né à 




KRAFFT 
Rhin). — Considérations sur Tophthal 
lier, 1857, thèse in-4% 71 p. 

L , chirui^en de la marine à Toulon. — Aperçus nouveaux sur la 

cause de la phosphorescence des mers. (Ann. marit. et colon., 1822, 
t. XVI, p. 255.) 

L , chirurgien de la marine, embarqué sur le vaisseau le Colosse en 

1820 et 1821. — Notice sur les Araucanos laïtiens, horde sauvage habil- 
lant les forêts du Chili ; mœurs de ce peuple belliqueux et féroce. (Idemy 
1832,t.XVI,p. 241.) 

LABADIE (Louis-Emile), chirurgien auxiliaire de 3* classe, né à Laplamo 
(Lot-et-Garonne). — De la pleurésie. Paris, 1854, thèse in-4', 25 p. 

LAB.4YLE (Pierre), chirurgien de 2" classe, né à Bordeaux. — Essai sur les 
moyens propres à arrêter les hémorrhagies dépendantes de causes exter- 
nes*. Montpellier, 1813, thèse in-4°, 19 p. 

UBERTHOME ( ), médecin de Thôpital militaire de Toulon. — Let- 

tre k Fauteur du Journal de médecine sur une maladie populaire qui a 
régné et règne encore dans les hôpitaux militaires et autres de la Provence. 
(JoufTi. de méd.de Vandermonde, mars 1757, t. VI, p. 223.) — Observa- 
tion sur la maladie épidémique qui a régné cette année^ Toulon, ([dem^ 
octobre 1757, t. Vif, p. 295.) — Observation sur la maladie épidémique 

Îui a régné à Toulon pendant Tété de cette année 1761. (Idem, mars 
762, t. XVI, p. 251.) 
LAfiORDË ( ), médecin du roi dans la colonie de Cayenne. — Ob-< 

servation sur la guérison d'un chien par le moyen de Teau de Luce, qui 
depuis soixante heures avait été mordu par un serpent à sonnettes. (Idem, 
juin 1774.) 

— Colonie de Cayenne préservée de la petite vérole. (Gazette de santé, 
28 novembre 1776, p. 201.) 

LâBROUSSE (François), médecin en chef à Tile Bourbon, né à Yibrac (Cha- 
rente). — Dissertation stfr l'anévrysme de l'artère poplitée, suivie d une 
observation propre à Tauteur. Paris, 1812, thèse in-4% 41 p. 

— Avis sur les bains sulfureux. (Gazette de Vile Bourbon du 10 janvier 
1818, n« 106.) 

* • 

' Notice nécrologique sur Ed. Kolb. {Ga9. viéd, de t Algérie, 1859, p. 143 ) 



/ 



140 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [LABR-UGA) 

LABROUSSE. — Réflexions sur la petite vérole et sur les moyens de remédier 
à SCS funestes effets. (Idem, il juillet 1818, n» 132.) —Note sur la vac- 
cinft. (ïdemy 13 mars 1819, n» 167.) 

— Rapport fail à M. le baron Milius, commandant et administrateur pour le 
roi, sur le nombre des individus qui ont été atteints deTépidémie régnante, 
et de ceux qui ont succombé dans la journée du 29 janvier, (/rfem, 5 fé- 
vrier 1820, n" 214 ) 

LACAILLE ( ), chirurgien à Tile Bourbon. — Observations sur la 

contagion du choléra-morbus, faites par la commission de santé du gou- 
vernement du Bengale. (Journal universel des sciences médicales, 1825, 
t. XXXVll, p. 5.) 

LÂCIIAISE (Moyse-Bernard de), ex-chirurgien auxiliaire delà marine royale 
de Rochefort, chirurgien de la marine commerciale du port du Havre, né à 
Bones (Charente). — Aperçu philosophique et médical «ur Thomme de 
mer, considéré principalement dans le service de long cours; avec Fexpo- 
silion de quelques spécialités hygiéniques et palhologico-thérapeuliques 
attachées à l'exercice de sa profession. Montpellier, 1837, Ricard, thèse 
in-4% 72 p. 

LACIPIÈRE (J.-B.), chirurgien de 1" classe; né à Paris. — Considérations 
générales sur la gangrène. Paris, 1809, thèse in-4*, 21 p. 

LàCOMBË (Hippolyte), chirurgien de la marine, né à Brest. — Essai sur la 
phthisie pulmonaire. Montpellier, 1831, thèse in-4*, 18 p. 

LACOUR (Pierre- Joseph), ancien chirurgien de marine. — Dissertation sur 
• les dangers d'extraire trop promptement Tarrière-faix. Paris, an Xl*1803, 
thèse in-4% 16 p. 

LACROIX (Auguste-Armand), chirurgien de 1" classe, né à Lamothe-Saiot- 
Héraye (Deux-Sèvres). — Rapport sur la campagne de la corvette à vapeur 
le Catinat dans Tocéan Pacifique ; fièvres intermittentes épidémiques à 
Taïti. Poissons vénéneux à Balade (Nouvelle-Calédonie). (Rev, colon,, 
1856, t. XV, p. 254.) 

— Journal médical de la corvette la Thisbé pendant les années 1858, 59, 
60 et 61. Station de Tocéan Pacifique. Montpellier, 1861, thèse in-4*, 
80 pages. 

— De la cautérisation actuelle dans le traitement de Tulcère phagédénique 
des pays chauds. (Arch, de méd. nav., 1866, t. VI, p. 381.) 

— Extrait d'un Rapport adressé au directeur de l'intérieur, sur l'état sani- 
taire de la Réunion. [Journal officiel de la Réunion^ 26 octobre 1867.) 

LACROIX (Jean-%ptiste), nuper in navi bellicà imperii Anversois nuncupatâ 
chirurgus primarius, né à Guéret (Creuse). — De causis gangrœnœ; 
ientamen inaugurale. Paris, 1815, thèse in-4% 20 p. 

LADMlRAL (Marcellin), chirurgien de 2* classe, né à Marans (Charente-Infé- 
rieure). — Etude sur la cataracte en général. Montpellier, 1849, thèse 
in-4% 39 p. 

LAFONTAINE (Alphonse), chirurgien de 2* classe, né à Tarascon (Ariége). — 
Essai sur le tétanos. Montpellier, 1847, thèse in-4% 36 p. 

LAGARDE (Edouard-Félix), chirurgien de 1" classe, né à AUkirck (Bas-Rhin). 
— Renseignements hygiéniques sur la province de Veraguas (Nouvelle- 
Grenade). 1857, in-8». 

— Considérations pratiques sur quelques pointa de la maladie à quinquina, 
en ce qui concerne la médecine navale. Paris, 1858, thèse in-4", 52 p. 

— Rapport sur le service médical de la frégate la Vengeance, du 22 novem- 
bre 1859 au 15 septembre 1862. Transport de troupes de Lorient en 
Chine, et séjour dans le nord de ]a Chine. Avec un tableau des courbes 
thermomélriqucs. (Arch, de méd, nav., 1864, 1. 1, p. 161.) 



ILAGÂ-LALLJ DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 141 

lAGARI^. — Àcétaledc banle lÎTré sous le nom de sulfo-vinate de soude, 
empoisonneinent, mort, (inion médicale, I87i, 5* série, t. XIV, p. 557.) 

LAGRËDLA (J.-B. -André), chirurgien de la marine, né à Tbve (Bisses-Py- 
rénées.) — Essai sur la fièvre typhoïde. l*ans, 1854, lîièse in-4', 55 p. 
LA HAYE (Jean), chirurgien-m<ijor de la marine et démonstrateur roytl k 
Rochefort. — Observation sur une grosse épincle avalée et trouvée dans 
un abcès à ViiQe..(Mém,de IWcad. roy. de cXinir^., in-4*, 1761, t. I, 
p. 565.) 

LAINE (Pierre-Dominique), chirurgien de la marine, né à Saint-Jean-dWn- 

~ lopc- 




Férussac, 
1851, t. XXVU, p. 72; Gaz. des hôpit. (Lancette française), 10 octobre 
1851, l. Y, n- 59, p. 254.) 
LAIR (J.-Marie), pharmacien de la marine, né à Moidrev (Manche). — De 

remploi de Feau en chirurgie. Montpellier, 1862, thèse in-4*, 66 p. 
LAIRAN (Armand-J.-M.), chirurgien de la marine, né à Brest. — Quelques 
propositions sur le choléra-morbus épidémique. Montpellier, 1856, 
thèse in- 4", 15 p. 
LAJOUX (André-Théobald), chirurgien de 2* classe, né à Sainl-Yricix (Haute- 
Vienne). — Considérations sur les maladies de la Côte-d'Or (Côte occiden-' 
taled^Afrique). Montpellier, 1857, thèse in-4**, 54 p. 

LALANNE (Raymond), 1" médecin en chef, né à Gayac (Landes) en 1779, 
mort à Kochefort le 7 novembre 1840*. — Essai sur Tépilepsie. Mont- 
pellier, 1816, thèse in-4% 27 p. 

IjALLEMAND (Jean- Anselme), chirurgien de 1" classe, né à Tonnay-Boutonne 
(Charente-Inférieure). — Relation médicale de la campagne de la corvette 
la Constantine dans les mers de Tlndo-Chine et du Japon et dans Tocéan 
Pacifique pendant les années 1855, 54, 55 et 56. Montpellier, 1859, thèse 
in-4**, 55 p. 

liALLOUR (Emile-Maximilien), ex-chirurgien de la marine, né à Quimper 
(Finistère). — De l'hystérie. Paris, 1852, thèse in-4', 45 p. 

— De la pourriture dliôpital en général, et de celle observée sur les 
blessés ae l'armée d'Orient en particulier. Paris, 1865, thèse pour le 
doctorat en chirurgie, in-4*, 56 p. 

XALLOUR (Emmanuel), chirurgien de 2* classe, né à Quimper (Finistère). 
— De rhémorrhagie dans les centres nerveux. Paris, 1844, thèse in-4*, 
48 p. 

— Laënnec : Notice historique. Quimper, 1869, imp. Kç^^angal, in-8*, 20 p. 
lALLUYEAUX DmMAY (Marie-Jules-Elie), médecin en chef, né h Argenlon- 

le-Châleau (Deux-Sèvres). — Observalion d'un cas d'hydalide externe de 
la vessie. (Bull, de VAcad. de méd., 1857-58, t. XXllI, p. 257.) 

— Trépanation du crâne pour une blessure par arme à feu, avec accidents 
épileptiformes et perte de la parole ; enlèvement d'une esquille, guéri- 
son. (Gaz.méd. de Paris, 5 septembre 1857, p. 567.) 

— Fracture du crâne. Commotion cérébrale, tassement de la substance en- 
céphalique. Observation recueillie dans le service de clinique chirurgicale 
de M. Reynaud. (Gaz. des hôpitaux, 9 décembre 1858, n* 144, p. 575.) 

— Du scorbut. Paris, 1858, thèse in-4% 80 p. 

^ Notice sur les poissons vénéneux des Saintes. (Acad. de méd., 24 août 

1858.) 
*— Note sur les brûlures produite^ par Texplosion de la chaudière du Holand 

^ CLÉMOT. — Discours prononcé sur la tombe de M. Lalanne, 1*' médecin en 
chef du port de Rochefort. [Annal, marit» et colon,, 1840, t. LXXlII,p. 898.) 



142 RÉPERTOIRE DIBLIOGRAPIIIQUE DES TRAVAUX (LALL-LâpC 

(24 septembre 1858), et traitées h Ihôçilal principal de la marine à 
Toulon, salle de clinique chirurgicale, service de M. |Reynaud, directeur 
du service de santé. (Gazette médic. de Paris, 1859, o" série, t. XIV, 
p. 26. Reproduit mSaurel, chirurgie navale, p. 160.) 
LALLUYKAUX D'ORMAY. — Taille recto-vésicale, hôpital de Saigon. (Gaz. 
hebd. de méd. et de chir,, 1864, 2" série, t. I, p. 224.) 

— Discours prononcé sur la tombe de M. Pierson, chirurgien auxiliaire de 
3* classe. (Supplément au Courrier de Saigon, du 20 août 1865.) 

— Analyse expérimentale du tourbillon et des trombes marines. (Rev. mar, 
et colon., 1869, t. XXVI, p. 575 et 968.) 

— Note sur la rage en Cochmchine. (Archiv, de méd. nav., 1871, t. XVI, 
p. 219.) 

LAMBEL (Albert), chirurgien de marine, né à Mur-de-Barrez (Aveyron).— 
Note sur l'ulcère de Cochinchine. (Gaz. des hôpitaux, 7 avril 1864, n° 41, 
p. 162.) 

— Etude sur rétiologic de la colique sèche. Montpellier, 1865, thèse in-4', 
57 p. 

LAMBERT (Gustave), médecin principal, né à Toulon. — Considérations sur 
les fractures du crâne. Montpellier, 1858, thèse in-4% 58 p. 

— Histoire de la peste de Toulon en 1721. (Bull, de la Soc. des se, belles- 
lettres et arts du Var, 1861, p. 156, tirage à part, Toulon, 1861, Aurel, 
in-8°.) — A publié divers travaux sur l'Histoire de la Provence. 

LAMONTA (Honoré), ex-chirurgien de marine, né à Cannes (Var). — Essai 
sur l'influence de Tanatomie pathologique sur la chirurgie. Montpellier, 
1843, thèse in-4% 58 p. 

LANAUD (Elie), chirurgien de la marine, né à Brest. — Etude sur la fièvre 
jaune a'Haïti, de ses rapports avec les fièvres intermittentes et avec la 
fièvre typhoïde. Montpellier, 1855, thèse in-4', 52 p. 

LANGE (Michaël-Jobn-Charles), médecin de 1" classe, — De la diphthérie. 
Relation d'une épidémie de cette maladie observée à Tong-Keou (Cochin- 
chine). Montpellier, 1869, thèse in-4'', 62 p. 

LANGELLIER-BELLEVUE (Jules), médecin principal, né à la Martinique. — 
Essai sur Tétiologie, les formes et le traitement de la dysenterie endémi- 
que, à Saint-Pierre (Martinique). Montpellier, 1867, thèse in-4", 37 p. 

LANGLADE ( ), anc. chirurgien-major des vaisseaux du roi. — 

Observation sur un dépôt fistuleux dans le canal du tibia, guéri par Tap- 
plication de deux couronnes de trépan et le cautère actuel. (Journ. de 
méd. chir, pharm. de Vandermonde, 1789, t. LXXX, p. 2i2.) ^ 

— Mort subite occasionnée par un ulcère au ventricule gauche du cœur qui 
en a produit la rupture. (Idem, 1791, t. LXXXVHI, p. 199.) 

LANGLOIS (J.-C.-T.), ancien chirurgien entretenu de la marine, né à Be- 
noistville (Manche), — De l'hépatite. Paris, 1834, thèse in-4", 17 p. 

LANQUETIN (Eugène), ex-chirurgien auxiliaire, né à Bayeux (Calvados). — 
De la gale. Paris, 1858, thèse in-4", 97 p. avec planches. 

LANTOIN (François-Hilarion), médecin principal, né à Draguignan (Var). — 
De la forme pectorale de la fièvre typhoïde. Montpellier, 1865, thèse in- 
4% 56 p. 

— Notes concernant la topographie médicale de différentes localités du lit- 
toral de l'océan Pacifique, recueillies pendant la campagne de la frégate 
VAstrée (1868-1871). (Archiv. de méd. nav., 1872, t. XVII, p. 161-185.) 

LA PEYRE (Arnaud de), chirurgien de 'vaisseau, né à Gensac (Haute-Ga- 
ronne). — Observation sur la guérison de plusieurs ulcères opérée par le 
mouvement vacillaloire du verre ardent. (Histoire ct3Iém.de la Soc. roy. 
de méd., 1776, p. 296.) 



CIAPE-LAUG] DÉS MÉDECINS ET DtS riIAUMACllNS DE LA MARINE. U5 

ï-«\ PEYRE. — Observation sur les inconvénients du sublime corrosif dans 
les pay chauds. (Idem, 1777, p. 222.) 

■ Observation sur une espèce de fièvre qui règne dans Jes îles situées le 

long delà côte deZnnguibar et de Mozambique. (Idem, id., p. 518.) 
KjAPEYRE neveu, chirurgien-major du vaisseau la Natalia. — Observation 
sur l'opération de Tempyème. (Journ. de méd. de Yandermondey février 
1775.) 
XAPEYRÈRE (Joseph-Henri- Jean), pharmacien de 2' classe. — Etude sur le 
puils artésien de Rochefort-sur-Mcr. Blontpellicr, 1872, thèse de pharma- 
cie in4°, 38 p. et 1 planche. 

LAPORTE (Julien-Louis), chirurgien de la marine, né à Concarneau (Finis- 
tère). — Quelques considérations sur la phrénésie. Montpelher, 1815, 
thèse in-4* de il p. 

LA POTERIE. Voir Eue de la Poterie. 

LARAUSSIE (Oscar), ex-chirurgien de la marine. — Fièvres paludéennes de 
la Guyane. Montpellier, 1865, thèse in-4", 39 p. 

LARIBE (Antoine), chirurgien de 3' classe, né à Brest (Finistère). — Essai 
sur la dysenterie. Montpellier, 1822, thèse in-4', 18 p. 

lARREY (Jean-Dominique, baron), chirurgicnr des vaisseaux duroi,cbirurg.- 
major de la frégate la Vigilante^ né à Bcaudéant (Haules-Py renées) le 
8 juillet 1706, mort à Lyon le 25 juillet 1842*. — Observation sur une 
fièvre maligne qui a été contractée par un boucher et une femme, pour 
avoir tué un bœuf mort de charbon. (Gazelle de sanlé^ 1789, n* 26, 
p. 101.) 

LARTIGUE (Jean-Baptisle-Albert), médecin de 1" classe, né à Toulon (Var). 
— Arrachement de l'avant-bras. Plaies du thorax et de In jambe, produi- 
tes par des morsures de caïman. (Arch, de méd. nav,, 1870, t. XIII, 
p. 39i ) 

— Note sur la fièvre bilieuse hématurique, diagnostic différentiel avec la 
fièvre jaune. (Idem, id., p. 428.) 

— Contributions à la Géographie médicale. La lagune de Fernand-Vaz et le 
delta del'Ogo-Wé. (Idem, 1870, t. XIV, p. 161.) 

— Relation médicale au coup de vent essuyé par la frégate la Provence les 
11 et 12 janvierl871. (Idem, 1871, t. XVI, p. 221.) 

— Considérations sur la désarticulation du genou. Montpellier, 1872, thèse 
in -4% 49 p. 

LASSOU (Louis-Jean-Baptiste), chirurgien de la marine, né à Saint-Jcan- 

d'Angely (Charente-Inférieure). — Considérations générales sur la syphih's. 

Montpellier, 1850, thèse in-4". 55 p. 
LA TOISON (de ), chirurgien de la marine à Brest. — Observation 

anatomique. (Collection académ., 1785, t. IX,] 
LATTY (Hippolyte-Marie-Jean-Michel), aide-médecm de la marine, né à Gagnes 

(Alpes-Maritimes). — De l'atmosphère marine. Montpellier, 1872, thèse 

in-4% 72 p. 
LAL'GAUDIN (E.-F.-Charles), chirurgien principal, né à Rochefort. — Des 

fractures obliques des membres. Montpellier, 1849, thèse in-4% 60 p. 

— De la contagion du choléra et de la nécessité des quarantaines. Nice, 1866, 
Cauvin, in-S", 48 p. 

LAUGIER (Bernard), médecin de 1" classe. — Des indications thérapeutiques 
de rhuile de foie de morue. Montpellier, 1869, thèse in-4*, 42 p. 

* Ko//. Étonne par Pariset, lu à l'Acad. de médecine le 25 nov. 1845, reproduit 
in llist. des memb. de TAcad. de inodccine. Paris, 1830, l. II, p. 4b'3, suivi de 
la liste des travaux de Larrcyi 



144 RÉPERTOIRE RIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [L\UG-1A1]R^ 

LAUGIER (Indatire-Uermodan), ex-cliiiurgien de marine, né a Toulon. ^-^ 
Essai sur le tclanos. Montpellier, 1850, thèse in-4% 46 p. 

L.\UGIER (Joseph-Loui^), ex-chirurgien de la marine, né à Berre (Bouches- 
du-Rhône). — Considcralions sur quelques accouchements laborieux et 
quelques-uns des accidents qui en sont les suites. Montpellier, 1817, thèse 
in-4% 16 p. 

LAUGIER (Louis-François), ex-chirurgien de marine, né à Camps (Yar). — 
Essai sur rérysipèle. Montpellier, 1831, thèse in-4«, 23 p. 

LAUGIER (Pierre-Joseph), chirurgien de 1" classe de la marine, né au Bar 
(Var). — Quelques considérations générales sur la blennorhagie. Paris, 
1815, thèse in-4% 16 p. 

LAUNAY (A.), chinirgien de la marine du commerce. — Le médecin du 
bord, àPusage de MM. les capitaines et officiers de la marine marchande. 
Paris, 1864, Arihus Bertrand, 1 vol. in-12. (F. p. 45.) 

LAURANl) (A.-P.), chirurgien auxiliaire de 2* classe, né à Rochefort (Cha- 
rente-Inférieure). — De la pleurésie latente, considérée spécialement sous 
le rapport de ses causes et de son diagnostic. Paris, 1827, thèse in-4% 
29 p. 

LAURK (François-André), ex-aspirant chirurgien de la marine, né à Toulon. 

— Essai sur Tapoplexie. Montpellier, 1821, thèse in-4% 24 p. 

— Du marc d'olives dans les douleurs rhumatismales. (jBm//. de VAcad, de 
m^rf.,1836, t. I, p. 330.) 

LAURE (Jean-François), chirurgien principal, né h Toulon. - De l'amputa- 
tion des membres dans la continuité du mal, et particulièrement dans les 
cas de gangrène traumatique. Montpellier, 1850, thèse in-4% 35 p. 

— Note sur la revaccination des marins des équipages de la flotte à Toulon, 
pendant les années 1857 et 1858. {Union médicale, 1859, nouv. série, 
t. II, p. 36.) 

— Histoire médicale de la marine française pendant les expéditions de Chine 
et de Cochinchine de 1859 à 1862. Paris, 1864, J.-B. Baillière, 1 vol. 
in-8% XVI-152 p. 

LAURE (Jules-Au;;uste-Edouard-Joachim), 2' médecin en chef, né k Hyères. 

— Du typhus nméricain. Montpellier, 1849, thèse in-4", 104 p. 

— Lettres sur l'exercice illégal de la médecine à la Guyane française. (Feuille 
de la Guyane française^ 18 et 25 oct. 1851.) 

— Note sur le mal-cœur, mal d'estomac, gastro-entérite des nègres. (Segond.) 
{Revue colon , 1852, t. IX, p. 406) 

— Considérations pratiques sur les maladies de la Guyane et des pays ma- 
récageux situés entre les tropiques. Paris, 1859. V. Masson, 1 vol. in-8", 
80 p. 

— L'eau d'Allevard et les stations d'hiver au point de vue des maladies des 
poumons. Paris, 1859. V. Masson, in-8*; 2* édition. Paris, 1861. 

— Compte rendu de : « Traité des maladies des Européens dans les pays 
chauds, régions tropicales, climatologie, maladies endémiques, par M. Du- 
troulau, médecin en chef de la marine. >> Paris, 1861, J.-B. Baillière, 
1 vol, in-8°de Y-607 p. (Gaz. des hôpitaux, 8 juin 1861, n» 67, p. 265, 
[feuilleton].) 

LAURË (Louis-Thomas), chirurgien de la marine, né à Toulon. — De Tulcère 
contagieux de Mozambique chez les Cafres et de son traitement. Paris, 1861 , 
thèse in- 4°, 23 p. 

lAURENCIN (Théodore-Gustave), chirurgien en chef, né à Rochefort. — Ré- 
flexions sur les fièvres intermittentes de Rochefort. Montpellier, 1827, thèse 
in-4% 26 p. 

— Lettre sur le choléra-morbus de Rochefort. {Transaci. médicales^ 1853, 
t. XII, p. 141.) 



fLikUR-UUR] DES MÉDECINS ET DES rn\RM\CTb.NS DE LA MARINE. 145 

LA.IIREXCIN. — Extrait d'un cours d'analomic pliysiologiquc : 1* Description 
dos régions de Textcrieur de rhonime : â" Éléments d'analoinic ^énômle. 
Srest, 1837, manuscrit. (Bibliothèque de T École de mètl, iiav., n^ISâ^.) 

Observation de hernie étranglée rédiiile après rélhérisalion. Uochefort, 

^5 déc. 1847. {Vnion médicale, 11 janvier i^48, p. 20.) 

Clinique chirurgicale de rÉcolc do médecine navale de Rochi'forl pour 

l'année 1855. Observations. (Bull.de VAcad. de méd., 1855-5i, t. XIX, 
1). 241.) 

Observation de tétanos traumatique. (Union médicale, 21 jni'ljt 1853, 

URENT (Jean-Louis-Haurice), 2* médecin en chef, docteur en philosophie, 
clocleur es-sciences, né à Toulon, le 8 juin 17î<4, mort à Paris en 185i *. 
— Propositions générale*; de physiologie, de pathologie et de thémpi^uti- 
€jue. Paris, 1825, thèse in-4**. 

Allas d*anatomie physiologique, ou tableaux synoptiques d'anatomie phy 
stologique, dressés d'après une nouvi'lle nomenclature et accompagnes de 
mémoires explicatifs. Paris, 1826 etsuiv. Grevot (Toulon, Laurent), in-f*. 

Mémoires explicatifs des tableaux synoptiques d'anatomie physiologique 
dressés d'après une nouvelle nomenclature. Paris, 1820. Grevot (Toulon, 
laurent), 1 vol. in-8'' de VUI, 254 p. 

Essai sur les tissus élastiques contractiles. (Annal, de la méd,physiol., 
^826, t. X, p. 605. Paris, 1827, Liclievardière. iu-8% 28 p.) 

Lettre h M. de Blainville sur des sujels d'anatomie comparée. (Détcnnina- 
"lion de la voûte osseuse temporale des tortues, do l'os marsupial, etc.) 
^BulL des sciences médic, 1827, t. XI, p. 108.) 

Essai sur la théorie générale du squelette des vertèbres, précédé de con- 
sidérations générales sur le système sdéreux de ces animaux. (Journ, des 
jorog., des se. et institut, méd., 1829, t. XIV, p. 154, et t. XV, p. 118, 

-" pi) 

Deux mémoires sur Panatomie et la physiologie générales. (Le Censeur 
^médical, 1834.) 
Résultats des recherches sur le développement des limaces. (Compte 
rendu de VAcad. des sciencesy séance du 9 oct. 1835.) 
De la texture et du développement de l'appareil urmaire dans la série 
animale. Thèse de concours pour la chaire d'anatomie à la Faculté de méd. 
de Paris, en 1830. Paris, 1856. J.-B. Baillière, 1 vol. in-4% X-156 1). 

^ Propositions générales relatives à la doctrine des sciences en général, et 
plus spécialement à la doctrine des sciences naturelles. Première thèse 
j)Our le doctorat es sciences. Paris, 1857. — Prodromes d'anatomie et de 
physiologie générales et comparées, appliquées à l'histoire naturelle. 
Deuxième thèse pour le doctoral ôs sciences. Paris, 1857. 

■^ Faits pour servir à l'histoire générale du développement des animaux. (Ces 
faits sont présentés pour donner une idée générale de la composition de 
Pœuf et du mécanisme de Porganogénie dans toute la série animale). 1" ar- 
ticle. (Annales franc, et étrang, d'anatomie et de physiol., 1857, t. 1, 
p. 16.) — 2* article. Essai sur la détermination des organes génitaux des 
hélices, de la vésicule ombilicale et de la rame caudale des embryous des 
limaces et des hélices. (Idem^ id., id., p. 252.) — 5* article.. Exposé des 

* Nolice biojrraphiquc sur J.-L.-M. L-iurcnt, Im à la Sociiîlc de Biologie dans la 
si'anee du 24 décembre 1854, par le doct. E.Lc Brct, sccrclairc de la Sociiilcdc 
Biologie. {Gaz. médic. de Paris, 1854, cttiragc à part, in-8», 10 p.) —Discours 
prononcé sur la tombe du doct. Uurent, chirurgien en chef de l;i marine, par le 
doct. Quoy, inspecteur cuncral du service de santé de la marine. [Union médic., 
16 février 1854, p. 84.) 

Dit et Berger, Uépcrt. bibliogr. i^ 




140 nÉPERTOlRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [LAUR-UDR 

résultats obtenus dans des recherches sur les œufs et le développement de^^ 
limaces et autres mollusques, et considérations générales sur la zoogénie, 
(/dem, 1838, t. Il, p. 133.) 
LACHENT. — Mémoire sur les tissus animaux en général et sur les tissus élas- 
tiques et contractiles en particulier. [Idem, 1857, t. I, p. 57. Paris 
Lachevardièrc, 1837, in-8% 28 p.) 

— Expériences sur l'imbibition des tissus dans Tâge embryonnaire. (îdemy id. 
id.j p. 81.) 

— Recnerches sur les affinités et les différences naturelles des appareils or- 
ganiques chez les animaux. (Idem, id., id,, p. 221.) 

— Recherches de principes, en anatomie et en physiologie comparées des ré- 
gions des animaux, (idem, id., id., p. 321.) 

— Recherches sur les affinités et les différences naturelles des matériaux de 
contexture des animaux. (Idem, id., id., p. 404 et 1838, t. II, p. 53.) 

*- Analyse de : « Histoire générale et particulière des anomalies de Forga- 
nisation chez l'homme et les animaux, par Isid. GeofTroy-Saint-Hilairc. » 
(Annal, franc, et élràng. d'anal. etdephysioL, 1838, t. Il, p. 51.) 

— Recherches sur la zoogénie, (idem, id., id,, p. 242.) — 2* article. Pre- 
miers résultats des observations sur le développement des organes glandu- 
laires des limaces (adéno^énie des mollusques). (Idem, id., id., p. 525.) 

— Recherches sur la spongille fluviatile. (Idem, id., id., p. 516.) 

— Recherches sur la signification d'un organe nouvellement découvert dans 
plusieurs mollusques. (Idem^ id., id., p. 542.) — Appendice aux recher- 
ches sur la signification d'un organe nouvellement découvert dans les mol- 
lusques. (Idem, 1«59, t. ÏII, p. 118.) 

— Observations sur la structure de la coquille de Thuitre commune. (Idem, 
id., id., p. 53.) — Complément des recherches sur la structure de l'os- 
trea edulis. (Société philomatique, séance du 22 juin 1844.) 

— Recherches sur l'otogéniedes mollusques. (Annal d'anat. et de physioL, 
mai 1859.) 

— Annlvsc de: « Anatomie microscopique de Louis Mandl. » (Idem, id., 
t. m, p. 56.) 

— Extrait analytique de Touvrage de Rich. Owen sur la structure du cerveau 
dans les mammifères didelphes. (Idem, id., id., p. 09.) 

— Examen de cette question : Quel est le principe le plus vrai de la doctrine 
nnatomique rationnelle de notre époque. (Idem, ia., id., p. 110.) 

— Essai sur les monstruosités doubles : observations anatomiqucs sur le sque- 
lette d'un monstre double de chat domestique (Felis cattm. L.). (Idem, 
id.,id.,p.^iO.) 

•— Recherches anatomiqucs et zoologiqucs sur les mammifères marsupiaux. 
(Magasin de zoologie, 1857, p. 1, cl. I.) — Recherches anatomique.s et 
zoologiques sur les mammifères marsupiaux. Extrait de plusieurs mémoires 
insérés dans la zoologie du voyage de la Favorite, de Laurent et Ëydoux. 
(Ann. (Vanalom., 1859, t. 111, p. 251.) 

— Eseai sur la doctrine des sciences naturelles. (Idem, id., id., p. 286.) 

— Analyse de Touvrage du D' Mandl : « Traité pratique du microscope et de 
son emploi dans l'élude des corps organisés. » (Idem, id., id., p. 316.) 

— Notice sur hDreissena polymorpha. (Idem, id., id.,p. 518.) 

— Mémoire sur le développement normal et anormal des animaux, lu et 
présenté à TAcadémie des scicnceb. (Séance du 50 septemb. 1859.) 

— Recherches sur les trois sortes de corps reproducteurs et sur l'histoire 
naturelle et Tanatomie do Toeuf de l'hydre vulgaire ; présentées à TAcadémic 
des sciences, (Séance du 25 décembre 1859.) 



[LAUR-LAUR] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 147 

LA URENT. Développement de végétaux dans les œufs des mollusques. Commu- 
nication à la Société philomalij. (Séance du 22 juin 1859.) 

— Recherches sur le développement du Umax agrestis et autres mollusques, 
comparé à celui des vertoorés, des articulés et des rayonnes ; présentées à 
l'^Acad. des se. (Séance du 20 janvier 1840.) 

— Notice sur les instruments et procédés employés dans les recherches de 
lA. Laurent. (Compte rend. deVAcadém., séance du 27 janvier 1840.) 

— Recherches sur les spongillcs, et spécialement sur leur mode de repro- 
duction. Méra. lu à TAcad. des sciences le 14 septembre 1840. (laem, 
^1840, t. XI, p. 693.) — Note surla nature de la spongille fluviatile; corn- 
TDuniquée à la Soc. philom. (Séance du 13 juin 1S40.) — Note sur les 
diverses sortes de corps reproducteurs de la spongille. (Idem, séance du 
^7 novembre 1840,) — Etude des masses spongillaircs. (Compt. rend, 
^e lAcad. des sdenc, 1840, t. XI, p. 1048.) — Résultais d'observations 
microscopiques faites sur les corps reproducteurs libres et vagants de 
Tecirosperma clavata et sur les embryons ciliés libres de la spongille, 
ijdem, id., td., p. 1050.) 

Composition de Tœuf de l'hydre, et note sur les prétendues armes 

d'attaque des hydres; communiquée à l^^'ociélé philoniatiu. (S<>ance du 
18 juillet 1840.) — Note sur la non-coloralioiî des tissus de l'hydre, com- 
parée à la coloration des os par la garance. {Idem, du 19 fév. 1840.) 

Note sur une quatrième sorte de corps reproducteurs de la spongille. 

(/dem, du 4 juillet 1840.) 

Note sur Téclosion de Toeuf de Talcyonnelle. (Idem, du 5 juin 1841.) 

Au sujet des polypes de la campanulaire, note sur la série des états suc- 
cessifs par lesquels passent ces animaux. (Idem^ du 19 juin 1841.) 

Note sur les diverses expériences faites sur Vhydre. Observations sur les 
embryons ciliés et vagants, considérés k tort comme des larves de spon- 
gille. (Wem, du 26 juin 1841.) 

Note sur la valvée pisdnale qui descend dans Tcau au moyen d'un fil mu«- 
queux. (Idem, du 27nov. 1841.) 

Nouvelles recherches sur l'hydre. Mémoire lu à TAcad. des sciences le 15 
et le 22 févner 1841. (Compte rendu de VAcad. des scienc., 1841, t. XII, 
p. 082.) 

Notice sur les principaux résultats d'observations et d'expériences rela- 
tives à la coloration aes tissus de l'hydre, au retourncîmenl, h rengahuj- 
ment, à la greffe, aux monstruosités et à la maladie pustuleuse de cet ani- 
mal. (Idem, id.,id., p. 1168.) 
■*• Addition h un Mémoire de M. Reynaud sur un cas de fistule aérienne, 
(/rfem, 1841, 1" semestre.) 

— Notes : 1* sur la composilion de l'œuf de la valvée i)i8cinîile;2' sur la 
composition de l'œuf dans les animaux en général; «r sur l'existence do 
zo(Mpenne8 dans Talbumen de l'œuf du Umax agresiis; sur une détermi- 
nation nouvelle de l'organe en grappe des mollusques gahU'tropode.H. Con)- 
munications à la Soc. imilomatiq. (déance du 22 janvier \Wl.) 

— Notes, m sujet des êiwardsies^ sur les tissus à l'état do traduit (Jiarniis 
dans les embryons des mollusques et des animaux en général, (Idem, du 
7 mai 1842.) 

— Note sur des individus de spongille, ayant fait des œufs d'arrière-iaison . 
(Idem, du 14 novembre 1842.) 

-- Observations sur Taccouplement des mollusques et sur les caractèreM li ou 
tirer pour la ckssification des es[>èces. .Nouvelle note ftur 1 1 délmnination 
des orgaoet génitaux des mollusques, et distinction ; i" en orguncM usvUfH 



14.S RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [UUR-l.KUfjf 

tiels ; 2** en organes copulateurs ; 5"* en organes accessoires. (Idem^ dol 
19 août 1843.) 
LàURËiNT. — objections présentées aux théories organogcniqucs de HM. 
Edwards et Duvernoy. (Idem, du 2 décembre 1845.) 

— Communication des recherches sur Thermaphrodisme et sur roYOviviparilé 
des larcts et sur les formes delà larve. (Idetn^ du 6 mai 1848.) 

— Note sur les corps reproducteurs da la spongia usitatissima et de la spon- 
gia hacinulosa. (Idem, du 15 mai 1848.) 

— Note sur les corps reproducteurs du Volvox globator. (Idem, du 27 mai 
1848.) 

— Observations sur Forgane de la glu chez les mollusques gastéropodes. 
(BulL de la Soc. philomatiq.y 1848.) 

— Sur les œufs du Volvox globalor. Communication h la Soc. philomali({. 
(Séance du 23 juin 1849.) 

— Sur les corps reproducteurs en général. (Idem, du 20 juillet 1850.) 

— Note sur le Volvox globator. (Compte rendu des séances et mém. de la 
Soc. de biologie, t. lï, année 1850.) 

— Zoophvtologie du voyage de la Bonite, Paris, 1814, A. Bertrand, grand 
in-8% 276 p. et 6 pi. in-f° color. 

— Note sur la production expérimentale de Tœuf de Thydre verte et sur 
une hydre monstrueuse à deux têtes. (Compt. rend, de VAcad. desscienc, 
1850, t. XXX, p. 822.) 

— Proj'it de recnerchcs sur les animaux invertébrés marins, considérés au 
point de vue zoologique, analomiquc et physiologique. (Idem, 1850, pre- 
mier semestre.) 

— Recheichf s et résultats d'observations sur les mœurs des animaux nuisii les 
aux grands approvisionnements de bois de marine. Lu à TAcad. des sciences 
le 22 juillet 1850. (Idem, id.^ t. XXXI, p. 74; Nouv. Ann. de la mar. et 
des colon,, 1850, t. IV, p. 130.) 

— Recherches sur les mœurs des tarets. (Jouim. de conchyliologie, tooO, 
p. 250.) 

— Sur un cas de duplicité chez le Umax agrestis. Recherches sur les limaces. 
Recherches sur la génération des limaces. (Compt. rend, et Mém. de la 
Société de biologie, t. III, 1851 .) 

— Observations sur la cristatelle (cristatella mucedo, Cuvier). Communie, 
à la Soc. philomntiq. (Séance du 10 août 1852.) 

— Observations sur Thydre grise. Sur la fécondation de Thydro vulgaire. 
(Compte rendu et Mém. de la Soc. de biologie, t. V, 1855.) 

— A collaboré aux publications suivantes : 1* Dictionnaire pittoresque dlns~ 
toire naturelle, dirigé par F.-E. Guérin. Paris, 1854-39 : (art. solide (s\s- 
tème); structure ; tarière ; tarse; téguments; tempéraments ; tendon; test; 
tesiacés; tissus ; transpiration; tronc; tutaminaux (organes) ; unité; vé- 
gétaux; vénérupe; zootomie .) , ^^ Dictionnaire universel d'histoire natu- 
relle, dirigé par Ch. d'Orbigny. Paris, 1841-49 : (art. taret; térédiîie; tu- 
bicolées; volvox; xylophages; zoophytcs et zoophytoloaie). 3" Diction- 
naire de la conversation et de la lecture, 2" édit. Paris, 1861-05. Firmin 
Didot : (325 articles). 4» Encyclopédie du nW siècle, 2* cdit. 1864. 
5* Encyclopédie moderne, publiée par Firmin Didot, sous la direction de 
Léon Renier, 1846-1852: m-^'* , (kvL nomenclature ; ovologie; polypes 
et polypiaires ; sexes et sexualité; térébrants (animaux) ; volvox.) 

LAUYEBGNE (Hubert), directeur du service de santé, né à Toulon le 20 jan- 
vier 1797, mort à Toulon le 24 décembre 1859. — Souvenirs de la Grèce 
pendant la campagne de 1825, ou Mémoires historiques et biographique^ 
sur Ibrahim, fon arm'*e, Khourchid, Sève, Mari et autres généraux de Tex 



ILAUY-LAUV] DES MÉDECINS ET l»ES PHARMACIENS DE LV MARINE. 1 '.9 

pédition d'Egypte en Moréo. Paris, 18"20, Avril de Gaslel-Pc^nllneu, in-£* 
reproduit Tannée suivante comme une 2* édition. 

l'A tJ VERONE. — Mémoire sur la Cor^e. (Journal des voyages, 1820, t. XXIX, 
p. 265.) 

• — ^'oticc surTarmée formée parMchemet-Ali, pacha d'Egypte, sous la di- 
rection d'officiers européens, avec quelques détails biographiques sur les 
chefs qui la commandent. (Idem, frf., t. aXX, p. 57 et 157.) 

— Description del'ile de Cos. (Idein, û/., t. XXXI, p. 59.) 

"^ Tableau du climat du littoral de Smyrne, do la Grèce et do TArchipel, 
considéré dans ses rapports avec rhvgicnc nautique du Levant. (Annal, 
fwiariU et colon,, 1827, t. XXXll, p. Î91.) 

' — Expériences et observations nouvelles pour servir à la solution du pro- 
blème de la phosphorescence de la mer. (Idem, û/., t. XXXIH, p. 181.) 

■ — 'Lettre topograpnique et médicale sur Alger. [Idem, 1829, t. XXXIX, 
p. 469.) 

— Géographie botaniaue du port de Toulon et des iles d'IIyères ; motifs qui 
nous font présager l'entière acclimatation des végétaux exotiques utiles à 
l'industrie, à la pharmacie, à l'art naval. Montpellier, 1829, thèse in-4*, 
-41 p. 

■ Histoire de l'expédition d'Afrique en 1850, ou Mémoires historiques sur 

f.ous les événements qui ont signalé la marche de notre armée depuis son 
cJéçart de Toulon jusqu'à l'occupation d'Alger, suivie des Trois Journées 
sifricaines, poëme. Toulon, 1851 , Baume; Paris, M"* V* Bréchet, 1851, 
in-8». 

— Souvenirs d'un voyageur en Corse, à Livourne, à Pise, à Flort'nce, h Na- 
X^les, en 1851 , pendant la 1'* campagne de S". A. R. le prince de Joiuville. 
-Ann. mûrit, et colon., 1852, t. XLVllI, p. 405,etl854, t. LV, p. 51.) 

Discours d'ouverture pour le Cours de thérapeutique et d'histoire naturelle 

médicale, année 1854. (Ann. marit. et colon., 1854, t. LV, p. 689.) 

Le choléra morbus en Provence, suivi de la biographie du D' Fleurv, 

^"médecin en chef de la marine. Toulon, 1850, Aurel, 1 vol. in«8" do 
^44 p., avec portrait, fac-similâ et 2 tableaux. 

Discours d'ouverture de l'Ecole de médecine navale pour l'année 1858. 

Toulon, 1858, Bellue, in-8». 
■"^ — Histoire de la Révolution dans le département du Vardcpuic 1789 à 1 794. 

Toulon, Mons^e-Baume, 1858-59, in-8". 
— ~- Deuxième Mémoire sur l'innervation. Idéologie. Théorie nouvelle des 
fonctions du cerveau, première partie. Toulon, 1840, Baume fils aîné, 
in-8\ 

• Juvénales de 1840* Le passé, le présent. Toulon, 1840, in-8". 
Les forçats considérés sous le rapport physiologique, moral et intellectuel, 
observés au bagne de Toulon. Paris, 1841, J*B. Baillière*, 1 vol. in-8*, 
4C4 p. 
' De l'agonie et delà mort dans toutes les classes de la société, considérées 
sous le rapport humanitaire, philosophique et religieux. Paris. 18i2, J.-B. 
Baillère. 2 vol. in-8». jT. l", xvi-427 p. ; t. Il, 472 p.) 
— De h doctrine des spécifiques comparée à la médecine dite physiologique. 
Discours d'ouverture pour l'Ecole de médecine de Toulon, le 5 mai 1844. 
Toulon, 1844, A. Beaume, in- 8°. 
*- Le Jugement dernier, poëme en dix chants (Inîroduction). Toulon, 1845, 

in-8». 
"^ Causes et symptômes de la tuberculisation. Toulon, 1846, in-S". 
^ La pbthisie tuberculeuse est-elle une maladie récente? Delà longévité et 
de la mort chez l'homme ancien et chct l'homme moderne. (Union méd., 
51 juillet 1849 ctsuiv., p. 561, 5'59, 581, 595, feuilleton.) 



150 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX {L\UV-tEB!k^ ^^ 



LAUVERGiNE. — Mort subite occasionnée par la rupture d'un anéYrysmc 
de l'aorte pris pour un œdème de la glotte. (Idem^ 15 juillet 1852, ^ 
p. 558.) 

— De remploi du sulfate de quinine dans le traitement de la fièvre typhoïde. 
(Idem, 29 septembre 1853, p. 459, et 25 février 1854, p. 99.) 

-^ Histoire du choiera de 1854 dans Thôpital principal de la marine de 
Toulon. (Idem, 1855, p. 230, 253, 266 et 274.) 

LAUVERGNE (Joseph-.Martin-Noel-Ernest), médecin-professeur, né à Toulon. 
— Le matelot, esquisse d*h y giène nautique. Montpellier, 1862, thèse in4% 
104 p. 

LAVAUD (de- ), ancien chirurgien-major dans les armées navales. — 
Avis au jeune médecin, ou Introduction à la médecine d'observation rai- 
sonnée. Paris, 1787, Croullebois, in-8% lV-83 p. 

— Avis au peuple français sur sa santé, ou précis de médecine pratique 
propre aux différents lieux, temps, circonstances et au tempérament de la 
nation. Paris, 1788, Croullebois. 

— 1° Aveuglement occasionné par la métastase d'une humeur critique traitée 
sans succès par l'électricité et guérie par les vésicatoires et les remèdes 
internes. 2° Surdité occasionnée par la métastase d'une humeur critique 
traitée sans succès par Téleclricité et soulagée par les vésicatoires, les 
sétons et les remèdes internes. (Journ. de méd. chirur, pharm» de Vander- 
monde, 1789, t. LXXXI, p. 340.) 

LAVIGliRIE (Léon-Bernord), pharmacien de 2" classe, né à Bayonne (Basses- 
Pyrénées). — Étude sur deux plantes tinctoriales de Tahiti : le Morinda 

l chrifolia et le Foi (Musa fehii). (Messager de Tahiti, 30 nov. et 14 déc. 
1862; 3 janv. 1863. Arch. de méd. nav., 1865, t. Ul, p. 147.) 

— Ichtlivologie : Note sur un poisson nommé papœ, à Taldti. (Messager de 
Tahiti, 6 juillet 1862, p. 107.) 

— Rapport sur l'exposition agricole de Tahiti, en 1862, adressé au président 
du jury, par M. Lavigerie, pharm. de 2' classe de la marine, commissaire 
de l'Exposition. (]dem, 28 sept. 1862, p. 162.) 

— Exposition agricole de Tahiti, en 1863. Lettre au président de TExposition 
(compte rendu), (/rfem, 5 déc. 1863, p. 228.) 

— De l'hépatite et des abcès du foie. Paris, 1866, thèse in-4''. 

— Guide médical aux eaux minérales de Vichy; ouvrage contenant : 1* une 
étude sur les maladies traitées à Vichy; 2° fcs règles d'hygiène auxquelles 
lus malades doivent se soumettre; 3** la description des sources et de leurs 
diverses applications ; 4° tous les renseignements sur Vichy indispensa- 
bles aux malades. Paris, 1868, J.-B. Baillière, 1 vol. in-18 jésus, 402 p. 

LAYET (Elzéar-Alexandre), médecin de !'• classe, né à Toulon. — Observa- 
tion d'angine de poitrine. (Arch, de méd. nav., 1868, t. X, p. 558.) 

— Quelques réflexions sur un point de zoologie médicale. (Idemt 1869, t. XI, 
p^l37.) 

— Etude sur la diarrhée endémicfue des pays chauds et plus spécialement 
sur la diarrhée dite de Gocliinchine. Montpellier, 1872, thèse in-8**, 74 p. 

— Étude sur l'hygiène et la pathologie professionnelle des ouvriers em- 
ployés à l'arsenal marilime de Toulon. (Arch. de" méd. naval., i. XX, 1873, 
p. 25, 97 et suiv.) 

LAiET (M.-A), ancien chirurgien de la marine, né à la Colle (Var). — Dan- 
gers de l'usage des corsets et des buses. Paris, 18 i7, thèse in-4'*, 48 p. 

LÈB.\LCH (Guillaume), ancien officier de santé de la marine, né à Morlaix (Fi- 
nistère). — Réflexions sur Thydropisie ascite, suivies de quelques proposi- 
tions sur la médecine et sur la cbirurgie. Paris, an XIY-1805, thèse in-i", 

. <8p. , 

IJ] BARILLIER (Ilyacialhe-Edouard-Fnnçois}, nfûcier de 3:mté de la marine, 



[LEDA-LECL] DES MÉDECINS ET DES MIARMACIENS DE lA MARINE. 151 

né à Arvert {Charente-Inférieure.) — De la méningite cérébro-spinale en- 
démique. Montpellier, 1848, thèse in-4'', 36 p. 

LE BARZIC (Hyadnthe-Ange-Gabriel), médecin de 1'* classe, né à Lannion 
(Côtes-du-Nord) . — Une épidémie de variole. Paris, 1871, thrse in-4°, 
84 p. 

LEBATARD (Jean-Baptiste), chirurgien de 2° classe, né à Quimpcr. — Note 
sur la végétation des ites Galapagos. (Annal, marit. el colon,, 1847, 
t. cm, partie colon., t. II, p. 586.) 

I^ËBIHAN (F.-M.), chirurgien entretenu de la marine, né h Quimper {Finis- 



tère). — Du petit nombre d'instruments qui sont nécessaires dans la pra- 
tique deTart des accouchements. Paris, 1852, thèse in -4*, 17 p. 

X^EBLANG (Louis-Auguste), ex-chirurgien de 2' classe, né à Bourganeuf 
(Creuse). — De la fièvre bilieuse des pays chauds. Paris, 1860, thèse in-4', 
70p. 

IwE BORGNE (Jean-Paul-Marie), médecin de la marine, né à Pleyben (Finis- 
tère). — Géographie médicale de l'archipel des îles Gambier (Océanie). 
Paris, 1872, thèse in-4% 50 p. 

tiE BOS (JeaurMarie-Théophile), chirurgien de 2* classe, né à Saint-Pol-de 
Léon (Finistère). — De la nalure et du traitement des fièvres intermit- 
tentes. Paris, 1854, thèse in-4% 48 p. 

LEBOUCIIËR (Auguste), ex-chirurgien de la marine, né à Carhaix (Finistère). 

— Dissertation sur la vaccine. Paris, 1814, thèse in-4**, viij-26 p. 

iLE BOURDELLÈS (Charles-Joseph-François-Marie), médecin de 2* classe, né à 
Pommerit-le- Vicomte (Côtes-du-Nord). — Delà pourriture d'hôpital et de 
son traitement. Paris, 1872, thèse in-4% 51 p. 
lEBOZEG (Jean* Auguste-Marie) , chirurgien de 1'* classe, né à Morlaix (Finis- 
tère). — Relation médicale de la campagne du vaisseau V Alger dans la mer 
Noire, principalement pendant son séjour dans la baie de Kamiesch. Mont- 
pellier, 1858, thèse in-4', 59 p. 

Note sur les vaccinations et les re vaccinations opérées en 1860 dans le 

^2" rég. d'inf. de marine. (Rev, mant. et colon., 1861, 1. 1, p. 156.) 
liÈBRE (Nicolas-César-Christian), médecin de 2* classe, né à Toulon (Var). — 
Du tannin et de son emploi thérapeutique. Paris, 1870, thèse in-4', 58 p. 
XEBREC (Joseph), chirurgien de 2" classe, né à Brest. — Dissertation sur 

les fractures du crâne. Paris, 1815, thèse in-4% 45 p. 
XE BRETON (C.-J .-Victor), chirurgien de la marine, né h Landerneau (Finis- 
tère). — De rhémorrhagie cérébrale. Paris, 1852, thèse in-4'', 51 p. 
LEBRbTON (Jules), ex-chirurgien de la marine, né à Chateaulin (Finistère). 

— Essai sur l'aménorrhée. Paris, 1854, thèse in-4% 24 p. 
lEBRETON (René-Etienne), ex-officier de santé de 1'° classe de la marine, né 

à Brest. — Étude de la sécrétion du lait, de son excrétion et des nialadies 
dites laiteuses. Paris, an XII-1 804, thèse in-4% 58 p. 

LE BUNETEL (Armand-Charles-Édouard), médecin de 2* classe, né à Cher- 
bourg (Mancne). — Étude sur Tatrophie musculaire progressive. Paris, 
1872, thèse in-4% 52 p. 

LECERF (Jules), ex-chirurgien de la marine, né à Fayence (Var). - - Delà 
digitale au point de vue de sou action sur le cœur. Pans, 1859, thèse 
Jn-4% 47 p. 

LÉCLENCHER (Charles-René- Augustin), chirurgien de la marine h bord de la 
Vénus, né à Alexandrie (Piémont), mort à Cherbourg, le 7 août 1857 *. — 
Observations d'histoire naturelle faites sur les côtes du Kamtschatka, def 

* Notice nécrologique sur Charles Leclenchor, par M. Eudes Deslongchairpi» 
{Bullei. de la Soc. tinn. de fiormandie, 1857-1858, t. III, p. 57.) 



152 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHFQUE DES TRAVAUX [LECL-LECO] 

îles Aleuliennes et de la Californie. (Compte rendu des séances de VAcad. 

' des sciences, 1838, t. VIII, p. 982.) 

LËCLERG (Eugène-Antoine), médecin de 2" classe, né h Toulon (Var). — Con- 
sidérations sur la rectite dysentérique et l'herpès circiné non contagieux, 
observés en Cochmchine. Montpellier, 1871, thèse in-4'', 52 p. 

LECLERC (Félix), chiiiirgien de la marine, né h Rochefort. — Étant donnés 
une plaie suppurante et des abccs viscéraux consécutifs, quel est le troi- 
sième fait qui lie ces deux phénomènes morbides? Montpellier, 1835, 
thèse in-4% 27 p. 

LECLERC (Oclave-Jules-François-Maiie| , chirurgien principal, né à Chateau- 
lin (Finistère). — Immigration indienne. Transport de 429 Indiens 
pris à Pondichéry et débarqués à la Martinique ; navire le Siam. (Nouv, 
Annal, de la mar. et des colon., 1860, t. XXllI, p. 242. Revue algérienne 
et colon., 1860, p. 105.) 

— Essai sur la fièvre janne. Montpellier, 1865, thèse in-4", 38 p. 

LECOiMAT (Félicien-Pierre-Joseph), chirurgien de 1'* classe, né à Paimpol, 
(Côles-du-Nord). — Considérations générales sur la campagne du trans- 
porl mixte le Rhône (hôpital) dans les mers de Chine, 1859 à 1802. Mont- 
pellier, 1865, thèse in-4% 74 p. 

— De remploi de Tiodure de potassium dans Taliénation mentale. De la 
ponction des abcès du foie. (Courrier médical., nov., 1867, p. 358.) 

— Médecine navale: 1" Traitement des vomissements occasionnés par le mal 
de mer. 2" Influence de la navigation sur la menstruation et la grossesse. 
3° Effets de Texcès de fatigue chez les chauffeurs. (Arch. de rnéd. nav., 
1868, t. X, p. 351.) 

— Rhumatisme utérin. (Gaz. des hôpitaux, 50 janv. 1869, p. 45.) 

— Tumeur cancéreuse enkystée de la cuisse droite pesant sept kilos. Abla- 
tion. Guérison en 26 jours. (Idem, 14 sept. 1869, p. 422.) 

— Noie sur l'arec et le bétel. (Bull, du comité agricole et industriel de la 
Cochinchine, 1869, t. II, n° 8, p. 42.) 

. — Fracture de rhuménis chez un enfant de huit ans. Résection. (Courtier 

médical, 10 sept. 1870.) 
LEGOISTE (Edouard-Sébastien), médecin de 1" classe. — Considérations sur 

la pathologie des provinces du Ras Danube. Montpellier, 1869, thèse in-4% 

54 p. 

LECONTE (Paul), ex-chirurgien de la marine. --- Considérations générales 
sur l'intoxication paludéenne, suivies de quelques observations démontrant 
l'influence palustre sur les maladies intercurrentes*. Montpellier, 1867, 
thèse in-4% 47 p. 

LECONTE (Pierre-Thomas-Eugène), chirurgien de 2" classe de la marine, né 
à Tonna y-Doutonne (Charente-Inférieure), mort de la fièvre jaune k 
Cayennc, en janvier 1851 *. — Des influences topographiques sur le déve- 
loppement des maladies. Paris, 1846, thèse in-4'', 89 p. 

— Exposé des motifs d'un projet de constitution nouvelle du corps des offi- 
ciers de santé de la marine. Rochefort, 1 848, Lousleau, in-8°. — Plan d'une 
constitution nouvelle du corps des officiers de santé de la marine. Roche- 
fort, Lousteau, 15 mai 1848, in-4'', 20 p. 

— Rapport sur la fièvre jaune de Cayenne, du 7 janvier 1851 . (Union méd. 
29 mars 1851, p. 149, feuilleton.) 

* Consultez LETONA (Lazare). — Étude comparative des fièvres palustres. Paris, 
thèse, 1872. 

* Yoy. Notice nécrologique sur Lcconle, par Roux. [Feuille de la Guyane 
française, 18 janvier 1851.) 



IL.ECO-LEDUI DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 153 

Lï^GOQ (Jules), chirurgien princiiial, né à Concarnoau (FinisU'»ro), mort à 
Paris le 1" mars 1865. — ConsidtTations sur la coliniio nerveiiso (coli- 
que sèche, colique végétale, colique tic Madrid, clc.) Paris, 1855, tl.èso 
in-4% 46 p. 

Du traitement de la blennorriiagie par les injections d'oléo-résinc de 

copahu. (Gaz. des hôpitaux, 1850, p. 4C7.) 

— - Conapte rendu de a Traité d'hygiène navale, du nrofesseur Fonssagri- 

ves. • (Arch. aén. de méd., 1857, 5" série, t. X, n. 507.) 
- — Influence de 1 électrisation sur la menstruation. (Eleclridid médicale, 
i 857, p. 76; Gazette des hôpitaux, 1857, p. 295.) 

— Quelques considérations sur Fanesthésie, h Toccasion de la discussion 
de TÂcadémie de médecine. (Gaz. des hôpit., 1857, i). 554.) 

' — Paralysie de Pavant-bras et de la main, résultant a une fausse position. 
Intégrité de la contractilité musculaire, (iuérison par In faradisalion loca- 
lisée, (/(fem, id.f p. 499; Electricité médicale, fév. 1858.) 

' — Souvenirs d*un voyage en Chine. Lettre à M. le D' Brochin. (Gaz. des 
HépiL, 1857 et. 1858. Feuilleton.) 

— Dustrongle géant dans les voies urinaires de Phomme. (Arch. gén. de 
méd., 1859, 5* série, t.XIll,p. 666.) 

— De la médication saturnine dans le traitement de la phthisic pulmonaire. 
( Bull, dethérap., 1859, t. LVH, p. 337 et 413.) 

Deux ca&d'épilepsie aiguë. (Gaz. deshôpit., 1859, p. lit.) 
" — Revaccinations pratiquées dans le 1" régiment d'infanterie de marine. 

^Jdemt ûf.,p. 386.) 
— Accidents graves survenus à la suite de l'inoculation de la vaccine. (Idem y 

«^.,p. 598.) 
Empoisonnement par le camphre. (Joiirn. de chimie médicale, 1859, 

ri. 17.) 

Deux obserrations d'ataxie locomotrice progressive. (Arch. gén. de m^rf., 

-t 861, 5« série, t. XVII, p. 689.) 
"" — Compte rendu de « Histoire médicale de la flotte française dans la m.T 

^oire pendant la guerre de Crimée, par M. Marroin, médecin en chef de la 

:KTiarine. » Paris, 1861, J.-B. Baillière, 1 vol. in-8'' de xv-207 p. (Gaz. des 

^opitoux, p. 241, feuilleton.) 

Transmission de la syphilis par la vaccination. (Congrès scientifique de 
France: 27' session, tenue h Cherbourg au mois de septemb. 1860, 2 vol. 
in-8% Paris, 1861, Derache; t. I, p. 541, et tirage à part, Cherbourg, 
-1861, m-8». 

Réflexions sur quelques points de la glycosurie. (Gaz. hebd., 1863, t. X, 

p. 19, 35, 67. Paris, 1863, V. Masson, in-8^) 
"^ Note sur Yhydrocotyle asiatica. (Gaz. des hôpit., 1860, p. 154.) — 
Coup d'œil sur la valeur thérapeutique de Yhydrocotyle asiatica dans le 
traitement de la lèpre, et de quelques affections graves de la peau. (Bidl. 
de thérap.,iSb9, t. LV, p. 529.) 

— De Pemploi de Pélectricité comme moyen de conjurer les accidents gra- 
ves produits par Pinhalation du chloroforme. (Idem, id., t. LYI, p. 129.) 

LECORRE (Emile-Désiré), médecin de 2' classe, né à Carhaix (Finistère). — 
Considérations sur Pabus des boissons alcooliques. Montpellier, 1869, 
tliêse in-4*, 79 p. 

LÉCDYER (François- Alzé), médecin de 2* classe, ne à Paris. — Considéra- 
tions sur les lipomes. Paris, 1872, thèse in-4'', 38 p. 

LEDUC (Jean), ex-chirurgien sous aide de la marine, né à Boulogne-sur- 
Mer (Pas-de-<^alais). — Essai sur la dysenterie. Paris, 1819, thèse in-4% 
33 p. 



151 nÉPERTOIRE DinLlOGRAPlUQUE DES TRAVAUX [LEFE-IIFE 

LE FERRÉ, médecin do la marine. — De la fislule à l'anus. Paris, Ihèsc, -^ 

1813, Didotj.,20p. 
LEFÈVRE (Amédée), directeur du service de santé, né à Paris le 4 juin 

1798, mort à Rochcfort le 12 décembre 1869 *. — Observations sur les 

maladies les plus fréquentes dans les Echelles du Levant. Montpellier^ 

1827. thèsein-4%23p. 

— Observation d'une apoplexie chez un enfant nouveau-né. suivie de con- 
vulsions déterminées par Tingeslion du vin. (Annales de la médeâne 
physiologique, 1827, t. XÏI. p. 546.) 

— Chute sur le menton, fracture de la base du crâne par contre-coup. Ac- 
cidents consécutifs. Autopsie. {Jowm. hebdom, desprog}\ des se. médic.^ 
1834, t. m, p. 333.) 

— Recherches médicales sur la nature et le traitement de Tasthme. Mémoire 
couronné pas la Soc. de méd. de Toulouse le 7 mai 1835. (Idem, 1835, 
t. in, tirage à part, Paris, 1835, Just Rouvier, in-8* de 80 p. ; 2* édit., 
Paris, 1846, Just Rouvier, 1 vol. in-8'' de 122 p.) 

— Observations sur les plongeurs. (Idem, id., id., p. 58.) 

— Observation d'odontolithe développé dans l'écartement «des deux racines 
internes de la première dent molaire supérieure du côté gauche, chez une 
femme de 56 ans. (Idem, 1836, t. IV, p. 54.) 

— Fièvre grave, apoplexie pulmonaire avec hémorrhagie extérieure, ossiiîca* 
tion du diaphragme. (Gaz. des hôpit., 1857, t. XI, p. 473i) * 

— Recherches historiques sur la maladie qui a régné au bagne de Rochefort 
(méningite cérébro-spinale) pendant le 1*' mois de Tannée 1839. Mémoire 
rédigé sur les documents recueillis par ordre du Conseil de santé de la ma- 
rine, et publié par ordre du ministre. (Annal, marit. et colon. , 18i0, 
t. LXXII, p. 433, tirage à part, Imp. roy.,in-8*'de 56 p.) 

— Note sur l'influence du climat de Rochcfort et des travaux d'assainisse- 
ment faits et à faire dans ce pays. Lue à la Société de médecine de Paris. 
(Revue médicale française et étrangère, 1841, 1. 1, p. 71.) 

— Recherches médicales pour servir à Ihistoire des solutions de continuité 
de l'estomac, dites perforations spontanées. (Arch. gén. de méd., 1842, 
3» série, t XIV, p. 377, et t. XV, p. 28, tirage à part, Paris, 1842, Loc- 
quin, in-8'de 90 p.) 

— De l'influence des lieux marécageux sur la marche de la phthisie pulmo- 
naire et de la fièvre typhoïde, étudiée plus particulièrement à Rochefort. 
(Bull, de iAcad. de méd., 1844-45, t. X, p. 968.) 

— Question de l'antagonisme. Réflexions sur la dernière note de M, Boudin. 
(Gaz. médic. de Paris, 1846, p. 501.) 

— Note sur la salubrité des places de guerre de la Charente-Inférieure en 
général, et en particulier sur celle de Rochefort, en réponse à un Mémoire 
de M. Godelier. chirurgien-aidc-major, inséré dans le tome L des Mémoires 
de médecine et de chirurgie militaires. Lu à la Soc. d'agricult.,. sciences, 
belles-lettres de Rochefort le 50 octobre 1844. Rochefort, 1844, in-S**, 
44 p. — Fièvres intermittentes. De la santé publique k Rochefort, lettre 
du 26 octobre 1845. (Journ. des connais, méd. chir., janvier 1846, 

— Note statistique des maladies qui ont été causes de la mortalité à Roche- 
fort en 1848. Rochcfort, juin 1849, in-8% 8 p. — Statistique médicale de 

* Notice nécrologique sur Amédée Lefèvrc. [Archives de méd. nav., t. XIÎI, 
1870, p. 7i.] Son éloge, par le profcss. Maisonneuve (de Rochefort): Discours 
d'ouverture de Tannée scolaire 1871-1872. (Idem, t. XVII, 1872.) — Nécrolojçie 
du docteur Lctèvre, par le professeur Fonssa&:rîves. [Gazette hebdomadaire, 1870, 
t, VII. p. 47.) 



[LEFE-LEFE] DES MÉDECINS ET DEP^ PII.inMAClENS DE LA MAIUNE. 155 

Rochefort en 1849 et 1850. Rochefort, 1852, Lousteau, iuii)., iii-S% 19 p. 
LEFEVtE. — Note sur rétnt sanitaire de Rochefort en 178G. (Trav. delà 
Soc. (Vagric, de Rochefort, 1852-55, p. 51 .) 

— Recherches sur la marche et les effets du choléra asiatique à Rochefort, 

?ondant les différentes épidémies dont cette ville a été le théâtre en 1832, 
834 et particulièrement en 1849. Mémoire remis au conseil dhy^iène de 
l'arrondissement de Rochefort. Rochefort, 1850, Lousteau, in-8**, 72 p. 

— ^oie sur les Pibales ; 'lue à la société d'agriculture, sciences et arts de 
Rochefort, le 26 mai 1851. (Travaux de la soc. d'agric. de Rochefort y 
1852, p. 60.) 

— Sur remploi du tannale de quinine dans le traitement des fièvres inter- 
mittentes. (Adressé à VAcad. de méd., 1851.) 

— Souvenirs d'un voyage sur mer. (France maritime, 1851, 3° édit., t. I, 
p. 352.) 

— Cas remarquable d'angine œdémateuse (œdème inflammatoire de la glolle) 
guérie par la trachéotomie, réflexions sur le diagnostic et sur le traite- 
ment. (Union médicale, 9 sept. 1848, p. 424.) 

— Effets toxiques des vapeurs mercurielles dans une salle d'hôpital. (Journ. 
de méd. de Bordeaux, 1848. Journ. de chimie médicale, 1849, 5* série, 
t. V, p. 164.) . 

— Discours prononcé le 4 mai 1846, à Toccasion du concours ouvert pour 
deux places de médecin professeur à Rochefort et à Toulon., Rochefort, 
1846, Lousteau, in-8% 19p. 

— Discours prononcé le 1" octobre 18.')6à Touvcrlure du concours (VAr^ 
moricain, 4 cet. 1856. Brest, Ed. Anncr, in-8% 15 p.) 

— Discours d'ouverture, concours du mois d'avril 1857 à TÉcole de médecine 
navale do Brest, iîdem, 4 avril 1857.) 

— Recherches sur les causes de la colique sèche à bord des balimcnts de 
guerre français particulièrement dans les régions cquatoriales et sur les 
moyens d'en prévenir le développement. Paris, 1859. J.-B. Baillière, 1 vol. 
in-S" de 312 p. 

— .Delà colique sèche. Réponse à M. Dutroulau. (Gaz, hebdom., f860, t. VU, 
p. 457. Paris, 1860, in-8».) 

— De la nécessité d'établir une surveillance sur la fabrication des poteries 
communes vernissées au plomb. (Annal, dliyg. publ., 1861, 2" série, 
t. XV, p. 175.) 

— Mémoire sur l'influence du plomb dans le développement de la colique de? 
pays chauds. Mémoire lu à 1 Acad. des sciences. (Gaz, hebd., 1861, t. VIII, 
p. 94 et Gaz. méd. de Paris, 1861, p. 39.) 

— Relation d'un empoisonnement accidentel de l'équipage d'un navire de 
commerce sarde, par un composé saturnin, pendant une traversée de Gênes 

' aux iles Canaries, au mois de mai 1860. (Gaz. méd. de Paris, 1861.) 

— Effets du plomb dans la production de la colique sèche. (Gaz. des hôpi- 
taux, 1862, p. 432.) 

— De l'emjdoi des cuisines et appareils distillatoires dans la marine. Néces- 
sité d'établir une surveillance hygiénique sur la construction et le fonc- 
tionnement de ces appareils. Essai d'un fillre au charbon animal en grain 
destiné à purifier l'eau de mer distillée et à lui enlever les composés 
plombiques ou cuivriques qu'elle peut accidentellement renfermer. (Ann. 
d'hyç.publ., 2« série, 1862, t. XVII, et tirage à part, Paris, 1862, J.-B. 
Baiilière, in-8'*, 53 p. avec 4 fig.) 

— Nouveaux documents concernant l'étiologie saturnine de 1:\ colique sèche 
des pays chauds, indiquant les résultats obtenus de l'application au service 
de la flotte des mesures hygiéniques ordonnées par le ministre de la ma- 



156 ItÉPERTOlRE BIBUOGnArUIQUE DES TRAVAUX [LEFE-LEGEJ 

rine. (Arch, de méd. nav.y 1864, t. Il, p. 302 et 385, tirage à part, in-8*, 
G^l p.) ; 

LEFÈVUh]. — Le service de saiité de la marine ù Brest. Discours. (Revue 
marit. et colon, ^ 1862, t. V, p. 529.) 

— llisloire du service de santé de la marine et des Écoles de médecine na- 
vale en France, depuis le règne de Louis XIV jusqu'à nos jours [1666- 
1867]. [Arch. de méd. navale de 186t à 1867. Paris. 1867, J.-B. Bail- 
lière, 1 vol. in-8% 504 p. avec 12 pi. carte et fao-simile.) 

«- De rinfluence que les dépôts de vase formés sur le littoral à Poulic-al-lor 
et à Saint-Marc ont pu avoir sur raccroissement de la mortalité dans la 
commune de Saint-Marc. (Annal, d'hyg. publ.^ 1867, 2* série, t. XXIY, 
p. 205 et tirage à part.) 

— Description d'un cas d'anomalie d'origine de l'aorte. (Arch, de méd. 
nav., mars 1860, t. XI, p. 190.) 

LEFÈVRE (Auguste), médecin de 1" classe, né à Rocbefort. — Étude hygié- 
nique sur les moyens d'approvisionnement, de conservation et de distilla- 
tion de Teau d'alimentation à bord des navires de la marine de TËtat. Paris, 
1860, thèse in-4°. 

LEFÈVHE (Flyacinlhe), officier de santé de 1" classe de la marine. — Disser- 
tation sur la fistule à PanuF, suivie de Texposition d'un nouveau procédé 
pour en pratiquer l'opération par la ligature. Paris, 1813, thèse in-4% 
46 p. 

LEFÈVRE 'DUBUA, ex-médecin de la- marine. — Observations sur trois réci- 
dives de croup et une angine laryngée chez le même sujet. (Joum. uni- 
versel des se. méd. y 1827, t. XLV, p. 05.) 

LKFORT (Pierre), 1" médecin en chef, médecin du roi h la Martinique, né à 
Mers (Somme). — Dissertation sur les maladies contagieuses. Paris, 1806, 
thèse in-4% 46 p. 

— Remarques sur les nouveaux procédés de désinfection par les acides mn- 
riatique et nitrique, servant d'appendice au Mémoire sur la confagioîi, 
couronné parla Société de médecine de Paris, en février 1815. (Joum. génér. 
de méd. chirur.pharm de Scdillot, 1815, t. LU, p. 255.) 

— Observation d'une grossesse extra-utérine. (Gaz. offic. de la Guadeloupe^ 
5 juin 1818.) 

— Extrait d'une lettre à M. Valenlin, 10 dcn;. 1818, sur la fièvre jaune. 
(Joum. génér. de méd. chirurq .-pharm. de Sédillot, 1810, t. LXVll, 
p. 187.) 

— Opinion motivée sur la non-contagion de la maladie dite fièvre jaune. 
(Idem, mO, t. LXXIII, p. 185. Paris, 1810, Belin, in-S».) 

— Mémoire sur la non-contagion de la fièvre jaune. Lu le l"fév. 1823 à la 
Soc. méd. d'émulation de la Martinique. Saint-Pierre (Martinique), 1825, 
Fleuret et C, in-8% 157p. 

— Quelques remarques sur un mémoire de M. Kcraudren ayant pour titre : 
« De la fièvre jaune observée aux Antilles et sur les bâtimorits du roi, con- 
sidérée principalement sous le rapport de la transmission. » Saint-Pierre, 
(Martinique,) 1824, Fleuret et Turban, in-8». 

— De la saignée et du quinquina dans le traitement de la fièvre jaune. Saint- 
Pierre (Martinique), 1826. Fleuret et Turlan, ii:-8% 67 p. (Annal, marit. 
et colon.. 1826, t. XXIX, p. 549.) 

LEFORT (Théophile-Marie), ex-chirurgien de la marine, né àLorient. — Du 
scorbut. Montpellier, 1851, thèse in-4% 20 p. 

LEFRAPER (Ilippolyte), chirurgien de 2' classe, né à Ponlivy (Morbihan). — 
Réflexions et observations sur l'héinéralopie observée dans les j^ays chauds, 
à bord des bâtiments. Montpellier, 1850, thèse in-4% 37 p. 

LEGENDRE (Louis-Francoi-), e.\-chirurg. de 2" classe. — Ihlation d'une épi- 



r^EGL-îXGU] DES MÉDECINS tT DES ^IIARMACIE^S DE LA MAHINE. 157 

^émie de scorbut observée en 1822, à bord de la frégate VAstrée. Paris, 
1 833, thèse in-4% 21 p. 
LBIGLÉAU (Théophile), chirurgien de la marine, né à Brest. — Essai sur In 
scarlatine simple. Montpellier, 1824, thèse in-i", 11 p. 

Lettre à M. Keraudren (du 11 décembre 1824) sur un nouveau procédé 

^our opérer le dciiorgement instantané des sangsues. (Annal, marit. et 
oo/on., 1824, t. XXIII, p. 055). 
LEGOARANT (Gustave-Louis), chirurgien de 2* classe, né à Champtoceaux 
(Maine-et-Loire). — Cas d'hystérie observé chez l'homme, quelques con- 
s^idéralions à ce sujet. Paris, 1853, thèse in-4% C7 p. 
1-iEGRAlN (Toussaint-Michel), médecin principal, né à Lamballe (Côtes-du- 
rîord) ; mort à Brest, le 22 janv. 1867. — Aperçu topographi(|ue et 
incdical sur les comptoirs du grand Bassani et d'Assinie, côte occidentale 
d'Afrique. MonlpcUier, 1858, thèse in4'*, 50 p. (Nouv. Ann. de la mar. 
et des colon. f 1859, I. XXI, p. 81 et 145.) 
LiEGBAND (Jean-Joseph-Tite), cnirurgien de 1" classe, né à Toulon. — Ob- 
servations sur le mal de mer. Montpellier, 1814, thèse in-i*, 56 p. 

Kote sur la peste, extraite du journal du D' Legrand pendant sa campagne 

dans le Levant, en 1816 et 1817. [Nouv, journ. de méd., 1818, t. Il, 
p. 288.) 
— - Aperçu sur Tétat actuel de la médecine dans les porls du Levant. (Ideni, 

1819, t. Y, p. 275 et t. Yï, p. 15.) 
LEGRIS (Martin), chirurgien entretenu de la marine, né à Saint-Renan (Finis- 
tère). — De l'accouchement naturel et dos soins à donner à la mère et à 
reniant. Montpellier, 1855, thèse in-4% 29 p. 
LKGRIS (Martin-Hyacinthe), chirurgien de 2* classe, né à Brest (Finistère). — 
Quelques mots surTépidémie de fièvre jiune de 1862 à Yera Cruz. Paris, 
1864, thèse in-4*. 
LEGRIS DUYAL (Jules), chirurgien de la marine, né h Brest. — Essai sur le 

scorbut. Montpellier, 1844, thèse in- 4", 58 p. 
Ï-»I£GR1S DUYAL (Pierre-Marie), 1" médecin en chef, né à Landerneau, le 
50 décem. 1780, mort à Brest, le 6 avril 1841. — Considérations géné- 
rales sur répoque de la puberté chez les femmes, sous le rapport de la phy- 
siologie, de lathérapeutit^ue et de l'hygiène. Paris, 1810, thèse in-4°, 46 p. 
LtGUERN (Jean-Marie), chirurgien de 2» classe, ne à Prat (Côles-du-Nord). 
— Plaies des artères de l'avant bras et de la paume de la main. Paris, 1864, 
thèse in-4*', 39 p. 
LEGUEN (M.-R.-M.), ex-chirurgien de la marine, né à Ploudalmézeau (Finis- 

lère). — Essai sur l'épinyctide. Montpellier, 1821, thèse in-4*, 12 p. 
LEGUEVEL (Joseph-Manc-^r.mçoiç), ex-chirurgien de la marine, né à Jos- 
sclin (Morbihan.) — Dissertation médicale sur la pleurésie. Montpellier, 
1807, théine in-4% 27 p. 
LEGUÉYEL DE LA COMBE (Auguste), ex-chirurgien de la marine, né à Lo- 
rient (Morbihan). — Essai sur Pépilepsie. Montpellier, 1851, thèse in-4'', 
35 p. 
LEGUILLOU (Élic-Jean-François), chirurgien de 1" classe. -- Observalions 
d'éruptions^arioleuses, faites à bord du brick de guerre le Cuirassier, pré- 
cédées et suivies de considérations sur ces maladies. Paris, 1834, thèse 
in-4% 26 p. 

— Réclamation au sujet d'une scie à molettes de son invention, présentée h 
PAcad. de médecine par MM. Thomson et Charrière. (Letlre à M. le rédac- 
teur des i4nn/i/c«rfe /a m^rf. p/iï/«io/oj/., 1834, t. X\VI, p. 461. Journal 
hebd. des progr. des se. et inst. méd., 1855, t. II, p. 61.) 

— Complément aux souvenirs d'un aveugle. Yoyage autour du monde de 
V Astrolabe et de la Zélée, sous les ordres du contre-amiral Dumont dTr- 



158 RÉPEHTOIUE BlBLIOGnAPIIIQUE DES TRAVAUX [LEGU-IEMA] 

ville, pendant les années 1857, 58, 59 et ^0. Ouvrage enrichi de nombreux 
dessins et de noies scientifiques pur J. Arngo. Paris, 1842, Berquet et Pc- 
tion, 2 vol. in-8" de 582 p. chacun. 
LEGUILLOU. — Mémoire sur les collections géologiques formées pendant 




(A 
entomolog. de France^ 1841, p. 511.) 

— Dans le Dictionnaire de la conversation et de la lecture, {2" édit. Paris 
18GI à 1865. Firmin Didot frères, 16 vol. g. in-8'* à 2 colonnes), les ar- 
ticles: Cellariés (t. iV, 1862, p. 774). — Cératiles (t. V, p, 23). — Cha- 
mœrops (iel.,p. 106). — Clysmiens (terrains) (ic/., p. 762). — Collection 
(t. VI, p. 53). — Corallinn (i</., p. 494). — Corticilère (id., p. 569). — 
Desmarest (hiographie) (t. VU, p. 454). — Elytres (t. Vïll, 1863, p. 510). 

LEGL'ILLOU (Henri), chirurgien de 1'" classe, né à Kerncvel (Finistère). — 
Observations sur divers objets d'anatomie et de chirurgie ; suivies do sen- 
tences et d'observations d'Hippocrate sur les parotides. Paris, an XII-i803, 
thèse iu-4*, 45 p. 

LEllELLOCO (J.-M.-D), ex-chirurgion de la marine, né à Plouc (Côtes-du- 
Nord). — Essai sur le cancer de restoniac. Paris, 1818, thèse in-4", 17 p. 

LEHELLOCO (Prosper-Joseph-Marie), chirurgien de 1" classe, né à Uzel 
(Côtes-du->'ord). — Considérations sur quelques points d'hygiène et de 
médecine navale. Montpellier, l'<22, thèse in-4', 22 p. 

LEHIU (Daniel), ex-chirurgien de marine, né h Saint-Pol de Léon (Finistère). 
— Considérations botaniques et toxico logiques sur les Antilles, suivies de 
quelques notes sur la dysenterie. Paris, 1858, thèse in-4% 54 p. 

lE IIIR (Lucien-Marie), ex-chirurgien de la marine, né h Saint-Renan (Fi- 
nistère. — Considérations sur 1 hépatite et les abcès du foie dans les pays 
intertropicaux. Paris, 1850, thèse in-4% 36 p. 

LEISSÈGUES (Isidore-Alexandre-Marie de-), chirurgien de 1" classe, né à 
Josselin (Morbihan). — Du choléia, considéré sous le rapport de son 
mode de propagation et des moyens de s'en préserver. Montpellier, 1833, 
thèse in-4% 25 p. 

— Mémoire sur Salazie. (AnnaL de la soc. d'agriculture de Pile Bourbon, 
18H.) 

LE JEL'NE (Yves-Marie), pharmacien de 2* dusse delà marine, né a Plounc- 
rin (Côtes-du-Nord). — De rAlcoométrie. Nouveau pèse-alcool. (Ecole su- 
périeure de pharmacie de Paris). Brest, 1872, thèse de pharmacie, in-4", 
44 p. avec 1 pi. et tabl. — Note sur un nouvel alcoomètre (pèse-alcool 
Lcjeune). (Arch. deméd.îiav.f 1875, t. XIX, p. 141.) 

LEJOLLEC (Joseph-Marie), médecin auxiliaire, né à Lothey (Finistère). — 
De l'influence des hautes températures sur la production des accès perni- 
cieux dans les pays cliauds. Paris, 1875, thèse in-4°, 55 p. 

LELAUGE (François-Marie), chirurgien delà marine. — Gaslrorrhagic duc h 
un engorgement chronique de la rate. (Gaz. des hôpitaux, 1864, p. 391.) 

— Quelques mots d'hygiène et de médecine sur une expédition au Fouta, 
en janvier et février 1865. Paris, 1865, thèse in-4'', 24 p. 

LKLOUÉDEC (Âllain-Louis-François), chirurgien de la marine, né à Quim- 
perlé (Finistère). — De la pleurésie, Montpellier, 1856, thèse in-4% 25 p. 

LELOUTRE (Etienne), chirurgien de la marine, né a Brest. — Essai sur les 
déplacemenis de la matrice. Montpellier, 1844, thèse in-4°, 42 p. 

LEMAIGNEN (B.-L.-F.), ex-chirurgien de la marine, né à Orglandes (Manche). 

— Dissertation sur la lièvre adynaniique ou putride. Paiis, 1816, thèse in-4', 
23 p. 



n^lIA-LEOS] DES MÉDECINS ET DES riI\UMACIENS DE lA MARINE. 459 

LCMAIRE (Alexis-Alberl-Charles), médecin auxiliaire de 2* classe. — De la 

soarlatine régulière et do la rajiire scarlaliiiouse. Paris, 18G7, thèse in-4*, 

L£MARCHAND (Malhuriii-Jean), second chirurgien sur la frênaie VAréthuse, 

ric»àBroous (Cotes-du-Nord). — Observations de fièvre jaune sporadique, 

(Joiim. univ. des se. médic.y 18*27, t. XLVIII, p. 2i7 et .4/i;i. de la méd. 

^h^nolog.j 1827, l. XII, p. 2241.) — Héflexions sur un cas obscur de dia- 

frnostic médical, (fièvre jaune sporadique). Paris, 1827, thèse in-i% 25 p, 

LEIMARIE ( ), chirurcien-njajor de la marine. — Uemède contre ks 

'vers strongles. {Journ. de méd. de \ ander monde, \\x\\\q\. 1775.) 
Llîi;3klAUFF (Félix-Toussaint), ex-chirurgien de marine, né à Redon (Ille-el- 

>'ilaine). — Essai sur la carie. Montpellier, 1851, thèse in-4', 5G p. 
LEBïOINE (Eugène-Jules-Théodore), pharmacien principal de la marine, né à 
£rest (Finistère). — Synthèses de pharmacie et de chimie pour obtenir le 
^itre de pharmacien de 1" classe. Paris, février 1855, in-4*, 7 p. 

Note sur la falsification du bleu de Prusse par Tiodure d'amidon. (Arch. de 

wnéd. nav,f 1864, t. II, p. 459.) 

Nouveau procédé pour reconnaître le chanvre roui de celui qui ne Ta pas 
€lé. (Idem, 1866, t. VI, p. 63.) 
Chimie appliquée aux expertises: 1* Essai d'un prétendu azotate de baryte. 
2" Constatation et dosage de l'osychlorure de bismuth dans les sous-azo- 
tates de bismuth. (Idem, 1869, t. XI, p. 61.) 
F^olesur un faux quinquina (Idem, 1875, t. XIX, p. 221.) 
Note sur un dépôt formé dans les conduites d'eau de Tarsenal de Lorient. 
(Idem, id., t. XX, p. 69.) 
tMOINE (F.-P.), ex-chirurgien de la marine, né h[Sainl-Rrieuc ((]otes-du- 
Nord). — Considérations sur les phénomènes et les terminaisons le rinllam- 
malion. Paris, 1811, thèse in-4% 23 p. 
*— ÏMOLNE- (llyacinthe-François) , ex-chirurgien de la marine, né à Saint- 
Brieuc (Côles-du-Nord). — Quelques considérations générales sur la gas- 
trite aiguë. Montpellier, 1850, thèse in-4% 17 p. 
"-- — De remploi de Palcool dans les pneumonies, chez les sujets débilités. 
(CounHer médical, 1872, p. 141.) 

Ï-.EMOLNE (Pierre-Hubert), ex-chirurgien entretenu delà piarine, né à Paris, 

(Seine). — Considérations générales sur la nature, l'effet desvésicatoires et 

leur utilité en médecine. Paris, 1817, Ihèsc in-4% 19 p. 

LEMOINE (Viclor-Louis-Marie), médecin de la marine, né h Binic (Côtes-du- 

Nord). — De Tulcère simple de l'estomac. Paris/- 1872, thèse in-4% 40 p. 

LEMOiSNE (Paul-Aimé), médecin de 2* classe. — Noie sur Péliologie, la pro- 
phylaxie et l'hygiène de la dysenterie dans les pays chauds *. Paris, 1868, 
thèse in -4*. 

LEMOYNE ( ), chirurgien pensionné de la marine. — Observations sur 

l'efficacité d'un cataplasme composé avec la ciguë et la décoction de racine 
Appareille on patience sauvage, dans les tumeurs et les ulcères du sein. 
(Jowm. de méd. chir. pharm., 1766, t. XXV, p. 54.) 

LE NÉE (Louis), ex-chirurgien de 2° classe de la marine, né à Carhaix (Fi- 
nistère). - Des hémorrhagies utérines, avant et pendant le travail de Pac- 
couchcment. Paris, 1855» thèse in-4°. 

LÉON (.Auguste-Anatole), médecin professeur. — Nossi-Bé : Météorologie, du 
l"juillet 1855 au 50 juin 1856. (Revue colon., 1857, t. XVIII, n. 142.)' 

— De Phôpital à bord des navires de l'État. Montpellier, 1867, thèse in-4% 
53 p. 

* Voyez HOURET (A). — De la coïncidence de l'hépalite ou des abcès du foie 
nvcc la dysenterie dans les pnys chauds. Thèfc de Paris, 1853, n* 5V* 



160 RÉPERTOIRE UlBLIOGRAPUIQUE DES TRiVAUX [LEON-IEPI^ 

LÉON. — Conlribution à Tétiologie du scorbut. (Arch. de méd, nom,, i868, 
t. IX, p. 290.) 

— Distension èa la moelle épinière, observation recueillie dans le service de 
M. le prof. Duplouy. (Idem, id., t. X, p. 213.) 

— Traduction et analyse critique d'un « Rapport sur la résection de la Icle 
du fémur, à la suite des lésions par coup de feu, » par M. George A. Olis, 
de l'armée des États-Unis. (Idem, 1870, t. XIU, p. 458.) 

— Compte rendu de « Nouveaux éléments de physiologie humaine, par W. 
Wundt, traduit par le doct. Bouchard. » Paris, 1872, 1 vol. in-8*. (Idem, 
1872,t. XVUi, p. 464.) 

— Importance des études biologiques. Ecole de Rochefort. Discours d'ouver- 
ture de Tannée 187^2-1875. (Idem, 1875, t. XIX, p. 41.) 

LÉONARD (Alfred), médecin de 1" classe, né à Baud (Morbihan). — Obser- 
vations recueillies au poste de Sedhiou (rivière Gazamancc, possession sc- 
négambienne) pendant Tannée 1863-64. Paris, 1869, thèse in-4*, 63 p. 

— Hernie ombilicale élraugléc. Opération. Guérison. (Archiv.de méd. nav , 
1872, t. XVIII, p. 400.) 

LÉONARD (Jean-Pierre), ex-chirurgien de la marine, né à Quimper (Finis- 
tère). — De la chlorose. Paris, 1845, thèse in-4*, 68 p. 

LÉONARD (Prosper-Antoine), 1" pharmacien en chef. — Leçon d'ouverture 
du cours de chimie appliquée, faite le 9 mai 1846 à Tamphithéâtre de chi- 
mie de TEcolede Toulon. (Ann. marit. et colon. , 1846, t. XCVÏ, p. 781.) 

LEPELLETIER (Jean-Pierre-François), pharmacien de 1" classe de la ma- 
rine. — Emploi d'un nouveau moxa fabriqué avec le hyssus a'ijptarum. 
(Gaz. des hôpit., 1837. t. XI, p. 478.) 

LEPETIT (Alexandre), ex-chirurgien de 1" classe delà marine, né à Saint- 
Malo (Ille-et-Vilaine). — Essai sur les généralités des fièvres intermitten- 
tes. Paris, 1815, tlièse in-4% 26 p. 

LE PETIT (François), chirurgien de 2" classe, né à Poitiers (Vienne). — Es- 
sai sur la péripncumonie inflammatoire. Montpellier, 1814, thèse in-4'*, 
25p. 

LE PETIT (Paul-Benjamin), chirurgien de 1" classe, né à Cherbourg (Man- 
che). — Essai sur le choléra-morbus asiatique, et en particulier sur l'épi- 
démie qui en a été observée en 1849 à Thôpital du bagne de Brest. 
Montpellier, 1850, thèse in 4°, 107 p. 

LÉPINE (Joseph-Jules), })harmacien de 1" classe. — Examen de quelques 
eaux minérales de Nubiva* (îles Marquises). (Nouv. Ann. de la mar. et des 
colon., 1850, t. lY, p. 54.) 

— Notice sur la presqu'île de Taiarabu, îleTaïti. (ïdem, id„ id., p. 58.) 

— Te Vhydrocolylc asiatica (\Ânnc). Pondichéry, imprim. du gouverne- 
ment, 1853, in-8'*, 86 p. — Lettre sur Vhydrocotyle asiatique. )Monileur 
des établissements franc. dansVlnde, 5 août 1853.) — Etude sur Vhy- 
drocotyle asiatique. (Idem, 26 août 1853 etsuiv., 1854.) — Vhydrocotyle 
asiatica de Linné ; considérations générales sur la famille des Ombelli- 
fères. (Rev. colon., 1854, t. XII, p. 3^29.) 

— Note sur la conversion des dolomies en sels magnésiens. (Journ. de chim. 
médic, 1854, t. X, p. 452, et Moniteur officiel de Pondichéry,) 

— Extrait d'un Rapport à la commission d'agriculture et de commerce de 
"Pondichéry, sur l'histoire chimique du casuarina. (Monit. offre, des éta- 
blissements franc, dans VInde, 2 mars 1855.) — Casuarina. Rapport 
adressé h la commission d'agriculture et de commerce de Pondichéry. (Rev. 
colon., 1850, t. XV, p. 53.) 

— Note sur la gomme de cocotier. IJourn» de phai'm., 1860, t. XXXVIII, 
p. 403.) 



iL.EVl-h^m] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. )6i 

LfCPINE. — Note sur quelques liuiles peu connues du sud de llnde. (Llem, 
d86l, t. XL, p. IG.) 

Note sur la mousse du Ccyl.m. (Moniteur des élablissemenls français de 

llnde, 22 février I8GI.) 

■ Vésicanls indiens. (Ideniy 1801.) 

Nomenclature des objets envoyés par rétablissement français de Pondi- 

chéry à TExposition de Aladras. Pondichéry, 1859, in-4'*, 48 p. 

Catalogue raisonné des articles composant le second envoi à ri:!xposition 
permanente des produits coloni:mx, a Paris, par la commission des établis- 
sements français dans Tlnde. Pondichéry, 1861,Géruzet, imprim. du gou- 
vernement, in-i', 148 p. 

Catalogue raisonné des articles envoyés depuis la publication du second 
catalogue par le comité de l'Exposition permanente de Paris. — Climato- 
logie de Pondichéry'. Pondichérv, E.-V. Géruzet, imp. du gouverncm , 
1865, in-4% 42 p. et IX tableaux." 

Catalogue raisonné des produits envoyés à l'Exposition de Londres par 
rétablissemeut français de Pondichéry. Pondichéry, 1862, Géruzet, impr., 
in-4% 79 p. 

Note sur Vusage de Voeschynomene aspera (Linné). (Ann, des se, nalur,, 
1862, 4- série, t. XVIII, p. 254.) 
- — Note sur les tempêtes à Pondichéry. (Monit. offic. des èlahlissem. franc, 
dans VInde, 28 octobre 1864.) 

Lettre sur racclimatation deb quinquinas. (Idem, 28 juillet 1865.) — 
Rapport a M. Bontcmps, gouverneur des établissements français dans 
rinde, sur Paccliniatation des cinchonas. (Idem, 15 septembre 1865, et 
tirage à part, in-8*' de 16 p.) 
L.E PRËDOUR (Louis-Martial), chirurgien en clief k Uochefort, né à Cliûteau- 
lin (Finistère) en 1784, mort à Rochefort le 2 mara 1872^. — Essai sur 
la contagion. Paris, 1815, thèse in-4% 55 p. 

— Observation d'une exhalation sanguine considérable par la surface mu- 
qui*.use gastro- intestinale, et accompagnée des symptômes de la gasiro-en- 
térite (communiquée par M. Kéraudren). (Ann. de la médec, physiolog., 

— 1823, t. ly, p. 540-351.) 

— Observations de fièvres intermittentes traitées par la poudre de feuilles 
de houx. (/;i « De reflicacité des feuilles de houx dans le traitement des 
fièvres intermittentes par le D' Rousseau. » Paris, J.-B. Baillière, 1831, 
p. 49 et suiv.) 

-^ Lettre sur le choléra, à la date du 5 août 1809. (Bull, de lAcad, de 
méd., 1848-49, t. XIY, p. 983 ) 

LE PRIEUR (François-René-Malhias), pharmacien de 1" classe s.— Copie 
d'un rapport adressé le 26 septembre 1827 à M. Cerbidon, commandant 
administrateur du Sénégal. (Ann. marit, eicolon., 1828, t. XXXV, p. 465.) 

— Note sur le Pieris cornula de Palisot Beauvais, espèce du genre ceralop- 
ieris, (AntiaL desscienc. natur», 1850, t. XIX, p. 99.) 

— Note sur le slylochœton hypogeum, plante de la Sénégaird)ic constituant 
un genre nouveau dans la famille des aroïdécs. (Idem, 1854, 2" série, 
t. Il, p. 184.) 

* Comité présidé par Beaujan. médecin en chel'; — Lépinc, secrétaire. 

* Notice nécrologique sur Lcprédour, et Discours du direcleur Qucsiiel. [Archi^ 
ver» de méd, nav., 1872, t. VII, p. 312, et Ilcvue marit. et colon., 1872, 
t. XXXIII. p. 599.) 

•5 GUILLËMIN, PERROTTET et RICHARD. — Florœ Scnegambiœ lentmncn, 
sive hisloria plantaruni in diversis Sencgambias rcgionibua à percgrinaloribus 
PcrroHct et Upricur delcdarum, vol. ï. Purisis, 185l)-33, m-i", xi-3.6 p., 
7'i pi. (Xa pas élc continue.) 

Agf et DencK«'f Répcrl. bibliogr, \\ 



^62 UÈPEttTOlRE BlBLIOGR\PltIQUE DES TRAVAUX [LEPR-LERO) 

LE PRIEUR. — Voyage dans la Guyane centrale. (Bull, de la Soc, de géo- 
graph., 1854, S*» série, l. 1, p. 201.) 

— Extrait d'une lettre sur Texploration de la Guyane. (Idem^ 1837, 2* série, 
t. Vil, p. 174.) 

— Rapport sur l'éruption du volcan de la Montagne-Pelée (Martinique), au 
mois d'août 1851 ^ (Journ. offic, de la Martiniq., 24 décembre 1851 et 
10 janv. 1852.) — Rapport sur les bouches volcaniques de la Montagne- 
Pelée et lieux voisins à la iMartinique. (Rev. colon,, 1852, t. IX, p. 72, 
et 1854, t. XII, p. 66.) 

• - Rapport sur les sources minérales de TAlma (Martinique). (Monit, de la 

Martinique, 7 février et 10 juillet 1856.) 
LEQUERRE (Joseph-François-René), ex-chirurgien de 2* classe, né à Brest 

(Finistère). — Quelques considérations sur Pondichéry et ses habitants. 

Paris, 1837, thèse in4% 45 p. 
L 




L _ 

Georges-àe-Rintembault (Ille-et-Vilaine). — Quelques réflexions sur le 
pemphigus (observé à Terre-Neuve) et les causes qui le produisent. Paris, 

1821, thèse in-4% 24 p. 

LEROUGE (J.-A), chimiste attaché au service de la marine dans les ports de 
la République française. — Procédés pour la conservation des denrées de 
première nécessité ; compte rendu au ministre de la marine et des colo- 
nies. (Dédicace manuscrite, de la main de Fauteur avec la date, 30 messi- 
dor, an VII.) Brest, Audran, imprim., in-12. 

LEROUX (L.-C.-P.), ex-chirurgien des hôpitaux militaires de Brest et de 
Landerneau,né à Rennes, — Essai sur la gale. Paris, 1808, thèse in-i'. 

LE ROY (Jacques-Philippe), ex-chirurgien en chef des hôpitaux de la marine, 
ne à Primborg (Calvados). — Dissertation sur la complication des plaies 
connues sous le nom de pourriture d'hôpital, observée en mer. Paris, 

1822, thèse in-4% 23 p. ' 

LEROY (L.-D), ci-devant professeur à l'école de médecine et de chirurgie 
d'Anvers. — Observations médicales sur la guérison du penchant au sui- 
cide, suivant la méthode d'Avenbrugger. (Bull, delà Soc, méd, d'émulat , 
1808, t. H, p. 198.) 

LEROY (Osmond Olivier-Marie), médecin de 2° classe, né à Nantes (Loire- 
Infér.). — Etude sur rinfiltration urineuse dans la logepénienne. Paris, 
1870, thèse in-4% 35 p. 

LE ROY (Raoul), chirurgien de 2** classe, né k Evreux (Eure). — Relation 
médicale du voyage de la Persévérante dans Tocôan Pacifique, de 1855 a 
1858. Paris, 1860, thèse in-4;, 60 p. 

— Une nouvelle station maritime. Bains de mer de Uoulgatc, Bcuzcval. 
Paris, 1865, in-12, Masson et fils. 

— Anémie des grandes ville» et des gens du monde (cachexie urbaine) 
Paris, 1869, 1 vol. in-8% Masson et fils. 

LE ROY DE MÉRiCOURT (Alfred), médecin en chef, né îi Ahbcville. — His- 
toire médicale de la campagne de la corvette à vapeur lArchimède (sta- 
tion de l'océan Indien), 1850-52. Paris, 1853, thèse in-4% 68 p. 

— Existe-t-il «ne individualité morbide qui puisse justifier le maintien de la 
calenlure dans le cadre nosologique. (Arch. gén. de méd., 1857, 5* sér., 
t. \, p. 130, et tirage à part, in-8', 23 p.) 

— Mémoire sur la coloration partielle en noir ou en bleu de la peau chcs^les 
femmes. (Idem, id., id., p. 4-50, et tirage à part, in«-8% 24 p.) — Mé- 

* Avec RUFZ, doct. méd., et PEYRAUD„ cx-phc-muacieii de Ja marine^ 



fLERO-LERO] DES MÉDECINS ET DES PHAHMACIENS DE LA MARINE, ttô 

m:Bioire sur la chromhidrosc ou clironiicrinie eulnnée, suivi i!e rêtuile mi* 
<rroscopique et chimique de la substance colorante de la chromhidrose. 
f3ar Ch. Robin, et d'une note sur le racine sujet par le D' Onionei. (Ann^ 
^oculistique, et tirage à part, Paris, 1804, J.-B. Baillière, 1 toI. in-i<*, 
'J71I p.) — Noureaux cas de chromicrinie. Lettre à M. le D* l>echambre, 
( Gaz. hebd. de méd. et de Mr., 1861, t. VIII, p. 580.) — Cas de chn^n- 
iiidrose recueilli par MM. Larrey et Le Roy de Mêricourt. (Bull, de /\4- 
c^J. de méd., 1801, 1" septembre.) — Lettre h M. le D' Brochin sur la 
chromhidrose. Examen critique de quelques-uns des faits récemment pu- 
bliés. (Gaz. des hôpitaux, 1859, p. 100.) — Lettre à M. le IV Giutrac 
sur la chromhidrose. (Gaz. hebdom. de méd. et de chir,, t. M, p. 015.) 
l-K IlOYDE MÊRICOURT. — Exisle-t-il une individualité morbide qui puisse 
Justiûer ladmission de la chorée dWbyssinie ihns le cadre nosologique. 
(Arch.gén. de méd., 1858, 5" série, t. XII. p. 1^29.) 

Pathologie de l'Inde (Revue critique). (Wm, 1859, t. XIV, p, 587el7l7.) 

Phthisie bronchique ou adénite péri-bronchicpie suppurée, diagnostiquée 

pendant la vie, absence de tubercules dans le parenchyme pulmonaire. 
Asphyxie lente par compression de la trachée. Lu ù la Soc. médic. des 
hôpitaux. (Un. médic, 1860, t. VII, p. 97.) 
Paralysie partielle suite de commotion électrique reçue dans un poste té- 
légraphique pendant un orage. Guérison par la faradisation. (liaz. des 
hôpitaux, 1800, p. 582.) 

Wote sur l'emploi du révulseur de M. Ch. Baunschcidt. (Bull, de thé^ 

rap., 1862, t. LXII, p. 512 et 402.) 

Considéi^tions sur 1 influence de l'air marin et de la navigation dans le 

traitement 
sur 

Du 

— - Introduction aux Archives de médecine navale. (Arch* de méd. nav,, 

1804, t. I, p. 5.) 
— - Résultats médicaux des dernières guerres de Chine; traduit de l'an- 
glais sur le Mémoire du D' Nelson, chirurgien-major de la marine royale. 
{Idem, id., id., p. 128 et 285.) 

— Revue des thèses soutenues par les chirurgiens de la marine. (Idem, id., 
id., p. 440.) 

— - Pathologie exotique: Revue critique. (Arch. gén. de méd., 1804, t. 111, 
p. 70.) 

^ Climatologie et pathologie du Mexique. Revue critique. (Idem, id.,U IV j 
p. 200). 

•^ Introduction des,: « Contributions à la géographie médicale. » (Arch. de 
méd. nav., 1804, t. II, jp. 5.) 

-^ Compte rendu de : « Eau thermo-minérale de la RaVine chaude de La- 
mentin (Guadeloupe), par G. Cuzent. » (Idefn, id., id., p. 165.) 

-^ De Tacclimatement ; Revue critique. (Idem, id., id., p. 252 et 551.) 

^ Noté tendant h démontrer l'identité probable de l'acrodynie et delà tri- 
chinose. Lue à TAcad. de médecine. (Èulletin de V Académie de médecine^ 
Paris, 1805, t. XXXI, p. 55, et Gaz. hebd. de méd. et de chir., 1805> 
p. 692.) 

— Note sur les perfectionnements susceptibles d'être apportés aux procédés 
actuels de déchargement sanitaire et d'assainissement de la cale des navires 
contaminés. Lue h TAcad. de méd. le 10 janv. 1805. (Arch. de méd. 
nat^., 1805, t. III, p. 201.) 

— Compte rendu de : « Lettres nautico-médicales du chirurgien-majcr de 
• la frégate espagnole Blanca, adressées auSi^/o medico. n (Idem.,id., id.^ 

p. 88,ell806t. VI, p. 407.) 




lOi RÉPEUTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [LE'AO-LEUO] 

LE ROY DE MÉRICOURT. — Pierre Poissoniiicp et Antoine Poissonnier 
Despcrrières. Etude biographique et littéraire. (Idem., id.y id., p. 166.) 

— Noie sur les nouveaux appareils respiratoires destinés à permettre de 
st\journer dans les milieux irrespirables. (Idem, id.y id., p. 234 .) 

— Traitement de l'asphyxie par submersion, suivant la méthode physiologique 
du doctour Marshall-Uall, perfectionnée par le docteur II. Sylvester. (Idem^ 
id., id., p. 548, et Ann. dliyg.^ 1865, t. XXIV.) 

— Stipulations proposées en faveur des blessés des combats sur mer. Note 
adressée au président du Congrès diplomatique de Genève en juillet 1864. 
(/rfem, trf.,t. IV, p. 447.) 

— Le journal médical du docteur Aaskow pendant Texpcdition danoise contre 
Alger (1770-1771). {Idem, 1866, t. V, p. 337.) 

— Système de ventilation nautique du docteur Edmund. (Idem, id., t. VI, 
p. 211, avec figures.) 

— De rinfluence des transformations des constructions navales sur la santé 
des équipages. Note lue à TAcad. de méd. le 16 octobre 1866, (Idem, id. 
id., p. 406.) 

— Brûlures des bronches. (Bidl. de la Soc. de chirurg., 1866, 2** série, 
t. VI, p. 405.) 

— Rapport sur les progrès de l'hygiène navale (in Collection des Rapportssnr 
les progrès des sciences à l'occasion de TËxposition universelle de 1867. 
Paris, 1867, Uachetic et CM vol. gr. in-8» de 65 p.) 

— Revue critique : Etal similaire de la marine marchande anglaise particu- 
lièrement au point de vue du scorbut. (Arch. de méd. 7iav., 1867, t. VU, 
p. 216.) 

— Relation entre la présence de Tankyloslome duodénal et la cacliexie 
aqueuse ou mal-cœur. (Idem, id., t. VIII. p. 72.) 

— Etude sur Vatnhum, maladie jusqu'alors non décrite, particulière à la race 
éthiopienne et affectant les petits doigts des pieds, p:»r le docteur Da Silva 
(traduit du portugais). (Idem., id., id., p. 128 et 206.) 

— Le béribéri n'est pas une maladie exclusivement propre à l'Inde, elle 
s'observe aux Antilles et au Brésil. (Idem, id., i(/.,p. 149.) 

— L'expédition anglaise en Abyssinie au point de vue médical. (Idem, 1868, 
t. X. p. 117. et Gaz.hebdom., 1868, p. 548.) 

— Considérations sur l'hygiène des pécheurs d'épongé. (Bull, de VAcad. de 
médec., 1868, t. XXXill, p. 785; Gaz. des hôpitaux, 1868, p. 411, et 
Ann.dhyg. publ. 2« série, 1860, t, XXXI, p. 274.) 

— Traduction de : « Des causes de l'augmentation de fréquence de la 
phlhisie au Brésil et particulièrement à Bahia, par le D' Olto Wucherer. » 
(Arch. de méd. nav., 1868, t. X, p. 127.) 

— Etude critique des mesures prophylactiques contre les maladies véné- 
riennes proposées spécialement à l'égard des marins. (Idem, id., id., p. 432; 
Gaz. hehdomad., 1868, p. 806.) 

— Traduction de : « L'hématurie intertropicale observée au Brésil, par le 
docteur 0. Wucherer (de Bahia). » (Arcli. de méd. nau., 1870, 't. XIII, 

— Traduction de : « Etude sur la fièvre jaune épidémique qui a régné à 
l'hôpital de la marine royale de Port-Royal (Jamaïque) pendant la dernière 
partie de 1866 et pendant l'année 1867, par J.-J.-L. Donnet. » (Idem, id., 
t. XIV, p. 18.) 

— Note sur les mesures prophylactiques et répressives prises par le dépar- 
tement de la marine à l'égard de rivrogncr.e. (Idem, 1873, t. XIX, 
p. 453.) 

— Ily^îiène deTenfance. La question des petites voitures pour les enfants. 
(Union médicale, 1873, p. 280, [feuilleton].) 



fLERO-LESS] DES MKDKCINS ET DES PII VUMACIENS DR LA M\R NE 1G5 

LE ROY DE MÉRICOlTiT. — Pans le Dictionnaire encyclomUlique des sciences 

-wnédicaîes les articles : Altitudes (t. 111, 1805, p. 403). — Anliscorbiiti- 

c^ues(t.V.,1867,p. 408). — Bagne (t. VllI, 1868, p. 92). — Umbéri 

<t. IX, 1868, p. 129). — Biebo (idem, p. 259). — Bit-laban (idem, 

p. 555). — Boubou (t. X, 1869, p. 290). — Boulon (dermalo.) (idem, 

3». 409). — Boulon dWlep (idem, id.). — Boulon d'Amboine lidem, p. 

. 418). — Brésil (patbolog.) (idem, p. 567). — Bun-Haldi (l. XI, 1870, 

p. 512). — Burnmg of Ihc Fcet (idem, p. 518). — Bullon-Scurvy 

(idem, p. 358). — Cachexie aqueuse (idem, p. 591). — Cak (idem', 

p. 5';5). — Calenlure (idem, p. G85). —Canaries (iles) (t. XII, 1871, 

p. 152). — Cap de Bonne-Espérance (colonie) (idem, p. 249). — Cap Vert 

(Archipel du) (idem, p. 255). — Casca d'Anta (idem, p. 756). — Ccy- 

lan (île de) (palbologie) (t. XIV, 1875, p. 624). 

Deuxième série. — Madagascar (t. 111, 1870, p. 655). — Maladie du 
sommeil (t. IV. 1871, p. 286). — Malouines (iles) (idem, p. 551). — 
Marin, (t. V, 1872. p. 119). — Marquises (Archipel des) (idem, p. 155).— 
Mate (idem, p. 191). — Mexique (pathologie) (t. VU, 1875, p. 498). 

"Lï ROY DE MÉRICOURT et Fonssagrives. — Recherches sur les poissons 
toxieophores exotiques des pays chauds. (Annal, d'hyg . publ. 1861 , 2^ fér. 
t. XVI, p. 526, et tirage à part, in-8% J.-B. Baillière et fils. ) 

' Mémoire sur la caractérisation nosologique de la maladie connue vulgai- 
rement dans rinde sous le nom de béribéri. (Àrch. génér. de méd., 1861, 
t. XVIII, p..257.) 

Le ROY DE MÉRICOURT et Thibaut (Léon). — Note sur les accidents observés 
pendant Pusage d'un scaphandre dont le tuyau injecteur d'air, en caout- 
chouc vulcanisé, venait d'être renouvelé. (Arch. de méd. nav.. 1864, 1. 1, 
p. 225.) 
LE ROY DE MÉRICOURT et V. de Rochas. — Dans le Dictionnaire encyclop. 
des sciences médicales Particle : Calédoiiic (Nouvelle) (t. XI, 1870, 
p. 657.) 

LERPINIÈRE (Hilaire), officier de santé de la marine. — Réflexions sur la 
hernie ingumale. Montpellier, 1815, thèse in-4% 26 p. 

LESAGE (P. L. ), ancien chirurgien de la marine. — Dissertation sur 
la dysenterie. Paris, an XIII, 1805, thèse in-4% 22 p. 

LESCALMEL (Pierre-Frédéric- Auguste), ex-chirurgien de la marine, né à Bor- 
deaux (Gironde). — Considérations sur les lésions traumatiques du péri- 
née. Montpellier, 1869, thèse in-4% 45 p. 

liESÉLEUC (.Augustin de), chirurgien de la marine, né a Saint-Pol-de-Léon 
I^Finistère). — Essai sur le scorbut en général et sur le scorbut à bord des 
navires en particulier. Monipellier, 1844, thèse in-4% 40 p. 

LESERREC (Jean-Baptiste-GabricI), ex-chirur^iien de 1" classe, né à Langui- 
dic (Morbihan). — Essai inaugural sur le cancer des mamelles. Paris, 
1815, thèse in-4% 28 p. 

LESONGEUX ( ), ancien chirurgien auxiliaire de la marine, né h 

Ploërmel (Morbihan). — Disserlation sur le jcorbut. Paris, 1827, thèse 
in-4% 25 p. 

LESPINETTE (P.-A.-Camillien), chirurgien entretenu de la marine, né à 
Nointel (Oise). — Réflexions sur les hémorrhagies vulnéraires. Montpel- 
lier, an Xm, 1805, thèse in-4". 

LESSON (Piirre-Adolphe), chirurgien de la marine, né à Rocliefort. — Dé- 
tails sur Terre->euve, extraits d'une lettre datée de Terre-Neuve du 5 juil- 
let 1825. {Journal des Voyages, 1825, t. XXVIIÏ, p. 259.) 

— Nouvelles de l'expédition de découvertes de la corvette du roi V Astrolabe, 
commandée par Bl. Dumont dUrvillc et renseignements sur la Nouvelle- 



16G RÉPERTOIKE BIBLIOGIIAPUIQIË DES TRAVAUX [LESS-LESS] 

Hollande, lettre datéede Sydney ie4décombre 18'26.!(/dfem,1827,t. XXXIV, 
p. 'iU;Bullet, des se. nat.y de Ferussac, 1827, t. XI, p. 172.) 
LESSON. — Quelques mots sur la dysenterie aiguë en général et particuliè- 
rement sur celle qui a été observée a bord de VAslrolabe pendant son 
vovage de découverle. Montpellier, 1837, thèse in-4*. 

— Voyage aux îles Mangaréva (Océanie), publié avec des annotations de 
M. R.-P. Lesson. Rochefort, 1846, Mercier, 1 vol. in-8* de 10 f. 1/4 avec 
18 pi. ^ 

LESSON et Richard. — Botanique du Voyage autour du monde de la corvetle 
l'Astrolabe en 1826-27-28 et 29, sous les ordres de Dumont d'Urville. 

— Paris, 1832-1834, J. Tastu, 2 vol. gr. in-8% et atlas, in-f» de 79 pi. 
noires et color. 

LESSON (René-Primevère), 1" médecin et 1" pharmacien en chef, membre 
de rinstitut, et correspond, de l'Acad. de méd. né à Rochefort le 20 mars 
1794, mort à Rochefort le 28 avril 1849*. — Notice sur le cabinet d'ana- 
tomie et d'histoire naturelle de TEcole de médecine navale de Rochefort- 
(Annal, marit. et colon., 1817, t. VI, p. 748.) 

— Notice sur divers objets d'histoire naturelle déposés au cabinet de Thôpi- 
lal de la marine a Rochefort pendant l'année 1818 et les quatre premiers 
mois de l'année 1819. (Idem, 1819, t. X, p. 480.) — Note sur divers objets 
d histoire naturelle, déposés au cabinet de l'Ecole de médecine navale du 
port de Rochefort pendant les quatre derniers mois de Tannée 1819. 
(Idem, 1820, t. XU, p. 161.) — Nomenclature des objets ({'histoire natu- 
relle, déposés à l'Ecole de médecine du port de Rochefort et recueillis par. 
M. Bergeron, oflicier de santé de 2* classe, chirurgien-major de la flûte 
de S. M', la Loire, commandée par M. Roussin, heutenant de vaisseau. 
(ldem,id., id.,^, 978.) 

— Manuel de taxidermie à l'usage des marins, (/rfem, 1819, t. X, p. 45 et 
suiv.) 

— Notice sur le Rima ou arbre à pain. (Idem, id., id., p. 901; Journ* uni- 
versel des se. média,, 1820, t. XVll, p. 209.) 

— Quelques mots sur Tile d'Aix et sur ses production naturelles. (Annal, 
marit, et colon,, 1820. t. XII, p. 51.) 

— Du tatouage chez les différents peuples de la terre. {Idem, id,, id,, p. 280.) . 

— De Tusage des cosmétiques chez les différents peuples de la terre. (Idem, 
id,, îrf.,p. 404.) 

— Précis historique, botanique, médical et agronomique sur le café. (Idem, 
id , id., p. 842.) 

— Mémoire sur les nids de salanganes. (Acad, de méd,, 9 juin 1821.) 

— Examen de l'ouvrage de M. Louis Jacques, sur les avantages que la pèche 
du hareng offre pour la ville de Calais. (Annal, marit. et colon,, 1821, 
t. XIV, p. 753 ) 

— Histoire, description et propriétés du palmier-dattier. (Idem, 1822, 
t. XVI, D. 463.) V > » 

— Lettre datée de Ténériffe, 28 août 1822. Voyage de la Coquille, (Idem, 
id., id., p. 545.) — Lettre datée d'Otaïti, 12 mai 1822. Voyage de la Co- 
quille, (Idem, 1824, t. XXII, p. 305.) — Deux lettres écrites, l'une de la 
Noiivelle-lloUande (30 janvier 1824), Tautre de l'île Bourbon (19 novem- 
bre 1824). Voyage de la Coquille, (Idem, 1825, t. XXV, p. 522 et 551.) 

— Lettre écrite à M. de Ferussac. Aniboine (Molluques), 10 octobre 1823. 
(Uullet, des se. nat., de Ferussac, 1824, t. III, p. 125.) 

— Précis historique sur la ville et le port de Rochefort. (Idem, 1822, t. XVH, 

* tlo^c h storique de R.-P. Lesson, par Amddéc Lefcvrc. Rochefort. Lous- 
lenu, 1850, in -8% 27 p. 



[LESS-LESSJ DKS MKI»rXI.\S ET OKS l'IIAliMACIKN- I»K lA MAUINK. 107 

p. 121.) — Aperçu slalislique sur les marais du Drouage, considérés comme 
l'unique cause de Tinsalubrilé du port et de la ville de Rochefort. (Jour- 
nal, des Voyages, 1825, t. XXVUl, p. 167.) 
L.ESSOiN. — Coup d'oeil sur les îles Océaniennes et le grand Océan. (Aîi- 
nal. des se. natur., 1825, t. Y, p. 172.) — « Du grand Océan, de ses 
îles et de ses côtes, par A. de Chamisso, docteur en philosonhie. » Tra- 
duit sur rédilion anglaise. (Annal, marit. et colon,, 1825, 1. XXVl, p. 1.) 

Observations générales d'histoire naturelle faites pendant un voyage dans 

les montagnes Bleues de la Nouvelle>Galle du Sud. (Annal, des se, nal,, 
1825. l. yi, p. 241. Paris, 1825, Feugueray, in-8».) 

- — - Distribution géographique de quelques oiseaux observés dans le voyage 
autour du monde de la corvette la Coquille. Lue à la Soc. d'iiist. natur. 
de Paris, le 19 août 1825. (Idetn, id.^id., p. 88.) 

- — Notice sur Bornéo par le docteur Leyden. (Traduit de l'anglais des Trans- 
actions of the Batavia Society, t. VlII, avec des notes.) (Annal, marit, 
cUo/ow., 1825, t. XXV, p. 458.) 

— Note sur Tile Sainte-Catherine, côte du Brésil. Détails sur le pays, sol, 
histoire naturelle, agriculture, habitants, mœurs et usages. (Idem, id., id,, 
p. 487.) 

— Anciennes idées religieuses des Taïtiens. (Idem, id,, t. XXYl, p. 209. ; 
Journal des Voyages, 1825, t. XXVII, p. 129.) 

— Ressources commerciales des îles de la mer du Sud. (Annal, marit, 
et colon., 1825, t. XXYI, p. 221.) 

— Lettre en réponse à un projet d'occupation des îles Malouines. (Idem, id,, 
id., p. 53 6 .) 

-— Note sur les îles Gallapagos. (Idem, id., id., p. 426.) 
•— Compte-rendu de : c Journal de deux expéditions dans Tintérieur de la 
Nouvelle-Galles méridionale, par JohnOxley. » (Idem, id., id., p. 520.) 

— Note sur une collection précieuse de fruits équatoriaux, modelés avec une 
composition tenue secrète, par M. Dargental, de Tile de Yvsince. (Bull, des 
se. natur. de Férussac, 1825, t. YI, p. 72.) 

-— Lettre à un jeune naturaliste partant pour un voyage autour du monde. 
(Journ, des Voyages, 1826, t. XXIX, p. 101.) 

— Notice sur Tîle de Rotouma, située dans le grand Océan Austral. (Nouv, 
annal, des voyages, 1825, t. XXYII, p. 5; Journal des voyages, 1820, 
t. XXIX, p. 159; Paris, 1825, Smith, impr., in-8% 48 p.) 

— Excursion à Bolany-Pay (Nouvelle-Galles du Sud). (Annal, marit. et 
colon., 1826, t. XXYUI, p. 159.) 

— Note sur les cartes de TAustralie, de la Polynésie et du grand archipel 
d'Asie, dressées et rédigées par M. Brue, géographe du roi. (Idem, id,, 
id., p. 254.) 

— Note sur le voyage de James Weddell (1822-1824) au pôle Sud. (Idem, 
id., id., p. 259.) 

— Notes sur les maladies d'Amboine et sur le choléra morhus qui y a régné 
en 1823. (Extrait du Journal Médical de M. Lesson, pendant le voya«>e 

tu autour. du monde fait par la corvette la Coquille en 1822-23-24-25.) (Bull, 
des Scienc. natur. de Férussac, 1826, t. YII, p. 30.) 

— Note sur la pierre de coco (Idem, td., id., p. 40.) 

— Indication cle quelques cétacés nouveaux observés dans le voyage autour 
du monde de la corvette la Coquille. (Idem, id., id., p. 373.) 

— Note sur la propriété locomotrice du peigne commun des côtes de 
France. (Idem, id., t. Yill, p. 400.) — Note sur les propriétés locomo- 
trices offertes par le Peigne (Pecten edulis), nommé Pétoncle en Saintonge. 
(Tablettes de Rochefort, 12 juillet 1839.) 

— Analyse du troisième voyage de M. Samuel Marsden à la Nouvelle-Zélande, 



108 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [LESS-LESS] 

extraile el traduite du Missionnary register. (Jouttial des Voyages, 1826, 
t. XXX, p. 199.) 
LESSON. — Jlcnioire sur les Pal.igons ! (fait partie de ' V Atlas ethnogra- 
phique de Balbi.) (Idem, id.,id., p. 551.) 

— Espèce nouvelle d'Agjïme : Avanie de Molina, Agama Molinaii. N. 
(Bullet. des se. nat. de Fenissac, 1827, t. XI, p. 120.) 

— Nouvelle espèce d'iuppocampo. (Idem, id., id., p. 127.) 

— Considérations nouvelles sur la grande physale, la caravelle, la grande 
galère des tropiques. (Idem,id., id., p. 163.] 

— Additions et corrections aux esquisses ornitbologiqucs de M. Yigors. 
(Idem, id., irf.,p. 298.) 

— Note sur un ouistiti nouveau : ouistiti a cuisses jaunes (Jacchus Chryso- 
pygus, Na Itérer.) (Idem,id., id., p. 584-,) 

- Nouveau genre d'oiseau. (Idem, id,,id., p. 445.) 

Note sur un guanaco vivant (Auchenia Vicugna, Desm.) apporté du 
Pérou, etc. (Idem.id., t Xlf, p. 119.) 

— Description d'une nouvelle espèce do Dacelo (Dacelo maa'on'hinvs , Lcss.) 
(Idem., id., id., y. 151.) 

— Kspèce nouvelle de Diacor.c (Cuv.), Diacope Nacolor. (Idem, id., id., 
p. 158.) 

— Descripti m d'un nouveau genre d'oiseau : Todirainphe (Todiramphus). 
(Idem, id.yid., p. 268.) 

— Description d'un nouveau genre de mollusque nucléobranche, noinnié 
Pterosoma. (Idem, id., id., p. 282.) 

— Description d'un nouveau genre de zoopbyte, nommé Pontocardia. 
(Idem, id., id., p. 296.) 

— Description d'une île babitée dans le Grand-Océan. (Annal, marit. cl 
colon,, 1827, t. XXXII, p. 80.) 

— Mœurs et usages des habitants de la Nouvelle-Zélande. (Idem., id,, 
t. XXXill, p. 62; Journal des Voyages, 1827, t. XXXY, p. 95.) 

— Noiice sur l'huile essentielle de Caïoupouti ou de Cajeput. et son procédé 
distillatoire dansTile de Bornéo, Tune des Molluques. (Jovrn. de Chim. 
mcdic. depharm. etdeloxicol., 1827, t. lll, p. 256.) 

— « Essai sur VOupas, ou arbre-poison de Java, par Thomas Horsfiell. » 
Transaction de la Société de Batavia, traduit et communiqué par M. Lesson. 
(Journ. de Physiologie de Magendie, 1827, t. Vil, p. 254.) 

— Observations générale? d'histoire naturelle faites pendant un séjour d'un 
mois à l'île Soledad, l'une des Malouinos. (Journal des Voyages, 1827, 
t. XXXyi, p. 227.) 

— Description des environs de Talcabguano, do Penco et de la Conception, au 
Chili. (Idem., id., id., p. 556 ) 

— Manuel de mammalogie ou histoire naturelle des mammifîjres. Paris, 
1827, Roret, 1 vol in-18, 441p. 

— Observations générales sur les reptiles observés dans le voyage autour 
du monde de la corvette la Coquille. (Annal, des scienc. ndtur.,\S'lS, 
t. Xm, 13,569.) 

— Une soirée chez les O'taïtiens. (Annal, marit. et colon., 1828, t. XXXV, 
p. 470.) 

— Note sur la pourpre de Tyr. (Bull, des se. natur. et de géolog. de Fé- 
russac, 1828, t. XIll, p. 441.) 

— Note sur l'aspect zoologiqus et botanique de Pavta el de Colon-, au Pérou. 
(Journaldes Voyages, 1828, t. XXXVII, p. 84.)" 

— Mémoire sur les peuples de la mer du Sud nommés Carolins ou Mon- 
gols Pélagiens. {Idem.,id., t. XXXIX, p. 177.) 

— Noiice sur les Araucanos ou Araucans. (Idem, id., id.. p. 255.) 



fLESS-LESS] DES MÉDECINS ET DES PilARMACIENS DE \A MVRINE. 160 

L.ESSON. — Mémoire sur les liahifanls de la iSouvellc-Z'-landc. (Idem, tV/., 
îV/., p. 535, ell. XL, p. 58.) 

Complément des Œuvres de Buffon, 2* édition revue, corrigée et aup:- 

mentéc. Paris, 1828 et sniv. Baudouin frères, iO vol. iTi-8' avec ])1.; 2" 
éd lion, Paris, 1855-il, Pourrat frères, 10 vol, in-8'*avecpl. Le t. X a élé 
publié séparément sous le litre : Histoire naturelle générale et particu- 
lière dos mammifères et des oiseaux découverts depuis la mort de Buffon. 
Le même sous le titre de : Histoire naturelle générale et particulière des 
marainifèrcs et des poissons découverts depuis 1788 jusqu'à nos jouis. 
2* édition, Paris, 1859 , Pourrat, 2 vol. à 2 col. gr. in-8* de GOO p. avec 
120 pi. color. (Vol. 1. Races humaines et Mammifères; toI. 2, Oiseaux.) 

Manuel d'ornithologie ou description des genres et des principales espèces 

d'oiseaux. Paris, 1828, Roret, 2 vol. in-18 de 421 et de 448 p. 

Description du nouveau genre Ichihyophis et de plusieurs espèces inédites 

ou peu connues de poissons, recueillis dans le voyage autour du monde de 
la corvette la Coquille. (Mém. de la Soc. d'hist. nat. de Paris, 1828, t. IV, 
p. 597.) 

— Description du phalanger i]e Cook. (Amial. des scienc. natur., 1829, 
I. XVi, p. 282; Paris, 1829,Thuau, in-8*.) 

Histoire naturelle des oiseaux-mouches, ornée de 85 pi. gravées et colo- 
riées. Paris, 1829, A. Bertrand, 1 vol. gr. in-S" de 225 p., et atlas de 
86 pi. 

Voyage médical autour du monde exécuté par la corvette la Coqvîlle, 

commandée par M. Duperré pendant les années 1822, 25, 24 et 25, ou 
Rapport sur l'état sanitaire de Péquipage pendant la durée de la campagne, 
a^ec quelques renseignements sur des pratiques empiriques locales en usage 
dans plusieurs des contrées visitées par l'expédition, suivi d'un mémoire 
sur les Races humaines répandues dans l'Océanie, la Malnisie, TAustralie. 
Paris, 1829, Crapelet et Roret, 1 vol. in-8" de 224 p. 

— - Discours d'ouverlure des cours de botanique à l'Ecole de médecine de 
Rochefort. (Annal, marit. et colon., 1829, t. XXMX, p. 41 et 1850, t. 
■ XLlII,p.200.) 

— Notice sur Shongi, chef d'une tribu delà Nouvelle-Zélande. (Idem, 1829, 
I. XXXIX, p. 461.) 

— Mémoire s»jr la Nouvelle-Irlande et sur ses habitants. (Journal des 
Voyages, 1829, t. XLI, p. 179.) 

— Aperçu sur l'histoire naturelle de l'île Maurice. (Idem, id., t. XLII, p. 5.) 

— Distribution des poissons dans les mers d'Asie. (Idem, id., t. XLIH, 
p. 284.) 

— Notice sur l'ile de Sainte-Hélène. (Jownal des Voyages, 1829, t. XLIV, 
p. 54; Revue des Deux-Mondes, 189.9, t. Il, p. 216.) 

— Centurie zoologique ou choix d'animaux rares nouveaux et imparfaitement 
connus, enrichi de 100 planches originales, dessinées par M. Prêtre, çra- 
vées et coloriées avec le plus grarxd soin et accompagnées d'un texte des- 
criptif. Strasbourg et Paris, 1850-1851, Levrault, in-8% publié en seize 
livraisons in-4'*. 

— • Journal pittoresque (encore inédit) d'un voyage autour du monde. (Revue 
des Deux-Mondes, 1850, t. l, p. 526.) — Journal d'un voyage pittoresque 
autour du monde, exécuté sur la corvette la Coquille, commandée par 
M. Duperré, pendant les années 1822 a 28. Paris 1850, in-8». 

— Histoire naturelle des colibris, suivie d'un supplément à 1 histoire naturelle 
des oiseaux-mouches. Paris, 1850, 1847, A. Bertrand, 1 jol. gr. in-8% 
color. 

— Voyage autour du monde, exécuté par ordre du roi, sur la corvette la Co- 



170 lîÉrERTOiP.K !;ii;i,io(;R\piiini:i.: des THAVAIX [LESS-LE^^^V 

quille, pendant los années 1822, 25, 24 et 1825. Zoologie. P;iris, 

18'20-i8r)0, A. Bertrand, 2 vol. in-4" cl ytlas de 157 pi. in-f». 

(Le 1" vol. comprend : ZoologiCy 1'** et 2" parties, parLcsson et Garnol, 
752 p.; le 2° vol. : 1" part., Zoologie^ par Lesson, 471 p.; 2*part., Cm- 
iacés. Arachnides et Insectes, par F.-C. Guérin-Mcnevile, 519 p.; loo- 
phytes, par Lesson, 155 p.) — Voyage autour du monde, entrepris par 
ordre du Gouvernement, sur la corvette la Coquille. Paris, 1838, Pour- 
rat, 2 vol. in-8° de 508 et 540 p., avec atlas de 40 pi. 

— Note sur les avantages du tannage pour les cordages de la inarine. (Ann. 
marit. et colon. j 1831, t. XLY. p. 415.) 

— Description d'un nouveau genre d'oiseau : l'Eurycère (Ew'ycei'os) . (Ann. 
(les scienc, natur., 1851, t. XXII, p. 421.) 

— Illustrations de zoologie ou choix de figures peintes d'après nature (!cs 
espèces nouvelles et rares d'animaux récemment découvertes, et accompa- 
gnées d'un texte descriptifgénéral et particulier. Ouvrage servant de com- 
plément aux traités généraux on spéciaux publiés sur Thistoirc naturelle, 
et destiné à les tenir au courant de la science; orné de 60 pi. par volume, 
dessinées et gravées par les meilleurs artistes, tirées en couleur et termi- 
nées au pinceau avec le plus grand soin. Paris, 1831, A. Bertrand, 1 vol. 
in-4"; le même, 1 vol. in-8". 

— Traité d'ornithologie ou tableau méthodique des ordres, sous-ordres, fa- 
milles, tribus, genres, sous-genres et races d'oiseaux. Paris, 1831, Le- 
vrault, 1 vol. in-8" de 059 p., avec atlas de 80 pi. color. 

— Voyage au Pérou. (Revue des Deua>-Mondes, 1831, t. 1, p. 267.) 

— Note sur deux Onchidics nouvelles, (bullet. des se. natur. de Ferussac, 
1851, t. XXV, p. 128.) 

— Nouvelle espèce et nouveau genre de Ver planaire : l'Universibranche ar- 
borescent (Homopneusis frondostis). (Idenif id., t. XXVI. p. 104.) 

— Essai sur la dispersion des oiseaux sur la surface du globe. (Idem, û/., 
t. XX VU, p. 92.) 

— Discours d'ouverture du Cours de pharmacologie, prononcé le 2 mai 1852. 
(Antial. marit. et colon,, 1852, t. XLIX, p. 502.) 

— Incendie, en 1814, du vaisseau le Régulus de 74 canons, (idem, id.^ 
id., p. 416.) 

— Kyste rempli d'acéphalocysles développés dans le foie, ouverture dans la 
cavité droite de la poitrine, suffocation, nécropsie trente "heures après la 
mort. Observation tirée de la clinique de M. Clémot, chirurgien en chef à 
Ijochefort. (Lancette française, 1832, t. VI, p. 50.) 

— Les Trochildces ou les colibris et les oiseaux-mouches ; suivi d'un index 
général dans lequel sont décrites et classées méthodiquement toutes les races 
et espèces du genre Irochilus. Paris, 1852, A. Bertrand, 1 vol. in-S" de 
171 p., avec 70 pi. grav. et color. 

— Voyage de M. Bélanger aux Indes-Orientales. Paris, 1844, A. Bertrand, 
1 vol. in-8% avec un Atlas de 58 pi. col. : Oiseaux, Reptiles et Zoophyles, 
par Lesson. 

— Manuel d'histoire naturelle médicale et de pharmacographic, ou tableau 
synoptique, méthodique et descriptif des produits que la médecine et les 
arts empruntent h l'histoire naturelle. Paris, 1855, Roret, 2 vol. in-18, de 
6C6 p. 

— Manuel d'ornithologie domestique ou Guide de l'amateur des oiseaux de vo- 
lière. Paris, 1854, Roret, 1 vol. in-8* de 505 p. ; nouv. édition, Parii, 
1849, Roret. 

— Histoire naturelle des Oiseaux de paradis, des Séricules et des Epînaqucs. 
Paris, 1855, A. Bertrand, 1 vol. in-4' avec 45 pi. 

— Flore Rochefortine ou description des plantes qui croissent spontanément 



ll-ES?-LESS) DES )IEf»KCI>S ET DE-^ PIIAR^IVCIENS DE l.\ MvniNE. 171 

ou qui sont naluralisi'os aii\ environs de la ville Je Uoiliororl. Kochi'fort, 
1855, Goulard, 1 vol. in-S"'deG5i p.; Rocheforl, 1810. l'rouslHranday. 
LESSON. — Mémoire sur la famille des Beroïdes (Beroideœ, Lésion), (.-fn- 
fta!. de* se. nat., 1856, 2* série, l. V, p. 255.) 

— Prodrome d'une roono^'raphie des méduses. Rochefort, 1857, Ganiier, 
in-4*' de 62 p. (Autographié.) 

— Réponse de M. LessonàM. Bobe-Moreau, pharmacien en chef de la ma- 
rine. Rocheforl, 1857, Goulard, in-4° de 7i p. 

— Mémoire descriptif d'espèces ou de genres d'oiseaii\ nouveaux ou impar- 
faitement décrits. {Annal, de* scienc. nat., 1858, 2* série, t. IX, p. 160.) 

— Journal de la navigation autour du globe de la frênaie la Thvlis et de la 
corvette VEtpérance, pendant les années 1824, 1825 et 182(), publié par 
ordre du roi, sous les auspices du départ, de la Marine, par le baron de 
Bougainville, chef de Texpédition. Paris, 1857, Artbus Bertrand, 2 vol. 
in-i* avec atbs. — Histoire naturelle ^ par Lésion; t. II, p. 2i)y à 551, et 
12 pi. color. faisant partie d-i l'atlas. 

— Mélanges littéraires. Rochefort, 1858, Thèse, 1 vol. pet. in-f*de 98 p. 

— Fracture comminulive de la base du crâne; suppuration du cerveau. 
(Joum. des connaiss. médico-chirurg.f avril 1859, p. 151.) 

— Aperçu sur les plantes filamenteuses auxquelles la marine pourrait em- 
prunter des secoui^ pour la confection des cordages qu'elle emploie. (Ta- 
blettes de Rochefort, 26 juillet 1859.) 

Quelques réOexionssur l'éclairage des villes. {Idem, 6 août 1859.) 

" — Note sur le peu de soin apporté en Saintonge à lu conservation des fumiers 
naturels. {Idem, 6 décembre 1859.) 

Description du Purpura iodostoma (Less.). (Magasin de zoolog., 1842, 

Mollusq., pi. 58, 2 p.) 

' Mastologie méthodique ou Species des mammifères bimanes e quadru- 
manes, suivi d'un mémoire sur les Orycléropes. Rochefort, 1840, 
J.-B. BaiHière. 1 vol. in-8- de 292 p. 

' — Lettres historiques et archéologiques sur la Saintonge et sur l'Aunis. 
La Rochelle, 1840, Maréchal, in-8» de 318 p. 

— Catalogue d'une faune du département de la Charente-Inférieure. Roche- 
fort, 1841, in-8* de 64 p. avec 4 pi. noires. 

— Description de quelques mollusques nouveaux. (Annal des scienc. natur,^ 
1841, 2- série, t. XVI, p. 255.) 

— Discours prononcé le 25 janvier 1842, à Fouverlurc du concours j)0urla 
chaire de pharmacien professeur : sur le service de la pharmacie dans 'a 
marine. Rochefort, 1842, Thèse, in-S" de 15 p. 

— Mœurs, instincts et singularités de la vie des animaux mammifères. Ro- 
chefort, 1842, [Paris, Paulin], 1 vol. in-12 de 294 p. 

— Fastes historiques, archéologiques et biographiques du département de 
la Charente-Inférieure. Rochefort, 1842-1846, Pi ousl-Branday, 2 vol.in-8* 
avec allas de 115 dessins. 

— Nouveau tableau du règne animal : mammifères. La Rochelle, 1842, 
Paris, A. Bertrand [J.-B. Baillière], 1 vol. in-8'' de 204 p. 

-* Histoire naturelle des zoophytes acalèphes. Nouvelles suites à Buffon. 
Paris, 1843, Roret, 1 vol. in-8' de 596 p. avec 12 pi. color. 

— Histoire archéologique et légendes des Marches do la Saintonge. Rochefort, 

1845, Loustau, 1 vol. in-8? de 348 p. — tre celtique de la Saintonge. 

1846, in-8° de 70 p. — Musée Anaïs, ou choix do vues do monuments 
historiques de la Saintonge et de l'Aunis. Rochefort, Lousleau, 1846, 1 vol. 
in-8'* de 50 pi. au trait. 

^ Histoire de la soie considérée sous tous ses rapports, depuis sa découverte 
jusqu'à nos jours. Rochefort, 1846, in-S^'de 108 p. 



172 nÉPERTOinE BlRlJOGnAPIIIQUE DES THAYAUX [LESS-LEVA] 

LKSSOiN. — Nolicc sur ramlral Dumont d'Urvilli». Rochcfort, 184G, Lou- 
Icau et C, impr., iii-8" de 159 p, 

— Descriplion de mammifères et d'oiseaux récemment découverts, précédée 
d'un tableau sur les races humaines. Paris, 1847, Levêque, 1 vol. in 8° 
avec G pi. 

— O'taiti. (France maritime, 18!)1, 5* édition, f. I, p. 86.) 

— Notice nccrolofjique sur M. Jules de Blosseville. (Idem, îJ., t. II, p. 97 
etl. IV, p. 27.) 

LESSON etGARNOT. — Description d'une nouvelle espèce de Cassican (Berila 
'. Keraudrenii). (Bull, des se. naiur. de Férussac, 182G, t. VIH, p. 110.) 
-^ Description de quelques nouvelles espèces d'oiseaux recueillis dans l'expé- 
dition de découvertes, commandée par le capitaine Duperré, (Wem,1827, 
t. X, p. 158, 289 et 400.) 

— Description d'une nouvelle espèce à'Eurylaine, (Idem, id , t. XI, 
p. 302.) 

— Nouvelle espèce de Souï-Manga. (Idem, id,, id., p. 586.) 

— Mémoire sur lesPapouasou Papous. Lu à la Soc. d'hist. natur. le 25 juin 1 82G. 
(Annal, des scienc. natur., 1827, t. X, p. 93.) 

— Mémoire sur les Tasmaniens, sur les Âlfourous et sur les Australiens. 
(Idem, id., id., p. 149; Journal des voyages, 1821, t. XXXVI, p. 55.) 
Voy. Appendice. 

LESTRILLE (Jean-François-Daniel- Alphonse), chirurgien de 2' classe, né à 
Saint-Savinien (Charente-Inférieure). — Note sur le comptoir du Gabon. 
IRev. colon , 1856, t. XVI, p. 424.) — Essai médical sur le comptoir du 
Gabon (côte occidentale d'Afrique). Paris, 1859, thèse in-4" de 76 p. 

— Note sur Théméralopie. (Gazette deshôpit., 1857, n° 24.) 
LESUEUR (Félix-Chéri), chirurgien de la marme, né à Rocbefort. — Coup 

d'œil sur les indications dans les amputations. Montpellier, 1856, thèse 
in-4" de 27 p. 

LETKRME (Alphonse), ex-chirurgien de la marine, né à Saumur (Maine-et- 
Loire). — De répilepsie. Paris, 1849, thèse in-4* de 42 p. 

LE TliRSEC (Ernest-Théodore), médecin de la marine, né à Brest (Finistère). 
— Quelques considérations sur la thrombose et l'embolie ûbrincuse des 
gros vaisseaux. Paris, 1875, Ihèse in-4'* de 49 p. 

LE TERSEC (Théodore-Jérôme-Marie), chirurgien de l^classe, néh Quimper 
(Finistère). — Observations sur la colique nerveuse qui a régné à bord 
de la corvette de l'Etat la Capricieuse pendant une campagne autour du 
monde et une station dans l'Indo-Chine, durant les années 1850, 1851, 
1852, 1853, 1854. Montpellier, 1855, thèse in-4» de 60 p. 




(Morbihan). — Dissertation sur l'arthrite rhumatismale. Montpellier, 1855, 
thèse in-4'' de 18 p. 

LETTRE d'un jeune chirurgien de la marine sur le transport des blcs-és 
russes de Crimée à Constantinople. (Rev. scientifiq. et administrât, des 
médecins des armées déterre et de mer, 1856, t. V, p. 214.) 

LETULLE (Hippolyte), chirurgien de la marine à Lorient. — Autopsie cada- 
vérique présentant une maladie des principaux organes de la circulation. 
(Bull, delà Soc. méd. d'émulat., 1809, t. IV, p. 217.) 

LE TULLE DE LA BOUEXIÈRE (César-Auguste), chirurgien de 1" classe. — 
Dissertation sur la dysenterie considérée dans son état de simplicité et dans 
ses diverses complications. Montpellier, 1814, thèse in-4° de 44 p. 

LEVALLOîS (Emile), officier de santé entretenu de la marine. — Du laif , de 



LliVA-LEYEl DES MÉUEChNS ET DES l'IlAUMAClENb DE LA MAULNE. l'3 

sa sécrétion et de ses organes sécrélcurs considérés chez la femme dans 

Vétalde sanlé. Montpellier, 1815, thèse in-4° de 16 p. 
LKVAMER (Julien), ancien chirurgien en cli?f sur la frégate la Furieuse. — 

Observation sur un rétrécissement du canal del'urèthre occasionné par une 

cicatrice, suite d'une plaie d'arme à feu (Journ. universel des scietic, 

mérfïCol822, t.XXYJIl, p. 547.) 
LEVEILLÉ(A.-T.-A.), ex-chirurgicn de la marine, né à Paimpont (Ille-ct- 

'Vilaine). — Dissertation sur la pleurésie. Paris, 1816, thèse in-4* t!c 

27 p. 
LE\ÊQUE (Charles), ex-chirurgien de la marine, né à Suint-Savinien (Clia- 

rente-Iniérieurej. — Delà navigation considérée comme moyen thérapeu- 
tique dans certames maladies. Montpellier, 1855, thèse in-i". 

LEVÈSQUE (F.), ex-officier de santé de la marine, né à Saint-Maxenl (Deux- 
Sèvres). — Essai sur cette question : Y a-l-il plusieurs espèces d'accou- 
chements naturels? Montpellier, 1812, thèse in-4° de 51 p. 

LEVESQUE (Louis-Vincent-Scévola), ex-chirurgien de la .marine, né à Cs- 
rentan (Manche). — Dissertation sur Tasphvxie par submersion. Paris, 
1818. thèsein-4%vi'51 p. 

L.EY1NCENT (Pierre-Marie), médecin de la marine marchande, néh Pontrieux 
(Côtes-du-Nord). — Considérations sur le choléra épidémiquc et sur 
celui des Indes orientales en particulier. Paris, 1829, thèse in-4' de 
29 p. 

LKVICAIRE (François), directeur du service de santé, né à Granville (Manche). 
— Propositions sur quelques points d'hygiène navale. Montpellier, 18'i7, 
thèse in-4% 29 p, 

— ^ Domaine géographique de la fièvre jaune. (Annal marit. et colon., 1851, 

t. XLV. p. 298; Lancette française, 15 août 1851.) 
— Histoire du scorbut qui a régné en 1827, 1828 et 1829 sur les équipages 
des bâtiments afièclés au blocus d'Alger et de Navarin et spécialement sur 
l'histoire sanitaire de l'un de ces équipages, celui de lu frégate la Fleur 
de LySj qui fit successivement ces deux services. (Gaz. médic. de Paris^ 
1852, p. 755.) 

— Traitement du bubon vénérien par le séton. (Bull, de thérap., 185"^, 
t. XII, p. 227.) 

^- Essence présumée du choléra morbus. (Transactions médicales, 1852, 
(. X, p. 152.) — Un mol sur le choléra et sur l'emploi de l'alcali volatil 
pour le combattre. Toulon. 1857, Bellue, in-8'' de 52 p. — Appendice à: 
Un mot sur le choléra. Toulon, 1857, in-8" de 25 p. — Une indication 
physiologique et c'inique pour le traitement de lu forme lymphoragique 
du choléra épidémiquc Indien. Toulon, 1865, in-8". 

— ObseiTations barométriques faites au midi des Terres Magellaniqucs. 
(Annal, marit. et colon., 1858, t. LXVI, p. 780.) 

— Quelques extraits historiques et médicaux. Adressés à l'Acad. de méd. le 
18 fév. 1840. (Bull, de VAcad. de méd., 1840-41, t. IV, p. 610. Rapport 
de Rochoux etChervin, t. V, p. 48.) 

— Mémoire sur la variole. Adressé à TAcad. de méd. le 25 fév., 1840. 
(Idem, 1841-42, t. V, p. 5.) 

— Observation sur un cas de résection de la mâchoire inférieure, suivie do 
l'extraction de l'os hyoïde. (Idem, 1844-45, t. X, p. 556; Gaz. médic. de 
Montpellier, 15 juin 1845, p. 55.) 

— Leçons sur l'éthérisme. (Bull, de VAcad. de méd., 1846-47, t. XII, 
p. 496.) 

— Quelques réflexions sur le traitement du choléra et de la fièvre jaune. 
{Académ. de médecine, 8 sci»îembre 1865.) 

LEYEK (Louis-Vincent;, chirurgien de la marine né h Landcrncau (Kiiii.4cre). 



1^4 IlÉPEUTOiRE BiBLIOCnAPlIlQUE DES TÎIAVAUX [LEYE-LlVtt] 

— Propositions sur quelc{ucs points du traitement des corps étrangers 
et en particulier de ceux introauils du dehors dans Téconomic animale. 
Montpellier, 1820, thèse in-4" de 30 p. 

LEYER. — Observation sur une extirpation du bras droit pratiquée h l)orddc 
VAmphilriie^ devant Alger, par le docteur Loyer. Communiquée ]'ar 
Koraudren. (Journ. universel des sciences médic, 4828, t. LI, p. 229.) 

L'IIAUIDON (Paul-Émile-Marie-Ernesl), chirurgien-major du brick-goelette 
V Aigrette. — Quelques considérations sur la conservation des sangsues 
sur les vaisseaux dans les vovages sur mer. (Annal, marit. et colon., 
4827, t. XXXIII, p. 599.) ' 

— Observations sur la température et les affections morbides qui régnent 
au Pérou, au Chili et à la Colombie. {Idem, id., id., p. 650.) 

L1IARID0N CKEMENEC (François-Marie), chirurgien de 4'* classe, né k Les- 
nev<n (Finistère). — Des affections tristes de Tàme considérées comme 
causes essentielles du scorbut. Paris, 4804, an XII, thèse in-4**, 22 p. 

LIIELCOUALCII (Louis-lhomas-Marie), ancien chirurgien de la marine, né 
à Quinq)erlé (Finisière), — Dissertation sur la pleurésie aiguë. Paris, 4856, 
thèse in-4% 59 p. 

L'IIUILLIER (Jean-Ma:ie), ancien chirurgien de la marine. — Mémoire sta- 
tistique et historique sur les îles de Lérins : Sainte-Marguerite, et Saint- 
llonorat. (Recueil de mém. de médec. militaire, 1825, 4" série, t. XVll, 
p. 435.) 

— Considérations et observations sur le catarrhe de la vessie. Montpellier, 
4826, thèse in-4% 38 p. 

LIAUTAUD (Auguslin-Pierre-Joseph-Louis), chirurgien de 2* classe. — Notice 
sur Topium et sur la culture du pavot sommifère. (Annalmarit. et colon., 
1843, t. LXXXII, p. 894.) 

.-- Eaux minérales de Manille. (Annal, de thérap. médic. chir. et de toxicol. 
de Rognetta, avril 4844, p. 5.) 

— Mémoire sur Thistoire naturelle et les propriétés médicales du chanvre 
Indien. [Avec ce mémoire M. Liantaud adresse la copie d'une planche 
d'analomie chinoise trouvée à Tchinghaï]. (Compl. rend, de VAcad. des 
scienc, 484i, t. XVUI, p. 449.) — Du haschisch ou chanvre Indien. 
(Bull, de la Soc. des se. hell. lett. et arts du Var, 4848, n** 5, p. 449.) 

LIAUTAUD (Jean-Jacques), ex-chirurgien de 2* classe, né à Gagnes (Var*). — 

Disseitation médico-chirurgicale sur le tétanos traumatique. Montpellier, 

4845, thèse in-4% 49 p. 
LIÉGARD (Auguste), médecin de 2* classe de la marine, né h Guingamp 

(Gôtes-du-Nord). — Etude sur l'ipécacuanha. Montpellier, 4874, thèse 

in-4*, 48 p. 
LIGNIÈRES (Henri-Victor-Auguste), médecin de 2° clause. — Relation d'une 

épidémie de choléra à la Guadeloupe, (4865-4866). Montpellier, 4867, 

thèse in-4°, 54 p. 
LISCOAT (Bernard), ex-chirurgien de la marine, né à Plouescat (Finistère). 

— Dissertation sur quelques affections syphilitiques. Strasbourg, an xr.- 

4803, thèse in-4% 40 p. 
LISSENÇON (Jules-Joscph-Emile), chirurgien de 2" classe, né à Toulon. — 

De racclimatement des Européens dans les régions in ter tropicales ou essai 

sur les lois hygiéniques propres aie faciliter. Monlpelher, 4845, thèse 

in-4% 27 p. 

— Rapport sur rhôpital de la Pointe-du-Rout, pendant l'année 4854. (Rev. 
colon., 4856, t. XVI, p. 349.) 

LIVRAND (Jean-Thomas), chirurgien de la marine, né h Rarbczieux (Cl a- 
rcnte). — Des tumeurs hémorrhoïdales et de leur traitement. Montpellier, 
4869, thèse in-4% 48 p. 



[LOIS-LOSE) DÉS MÉDECINS ET DES PIIAUMACiENS DE LA MAHiNE. 17i 

LOlSEFj (Laurent), cx-cliirurgicii de la marine, né a Saiiit-Malo (Illc-el- 
Vilaine). — Essai sur le bec de lièvre. Montpellier, 1810, thèse in-4% 
d8 p. 
LiOISELOT (Jacques-Alexandre), ancien chirurgien de la marine, né à Mon- 
tigny (Haute-Saône). — De la chute du rectum. Paris, 1858, thèse in-4% 
40 p. 
LONDE (Charles), ancien chirurgien de la marine, né à Paris. — Recherches 
sur les névralgies conscculives aux lésions des nerfs. Paris, 18G0, thèse 
in.4^ 

LONG (Jean-Marie-Laurent), ex-chirurj^ien de la marine, né à Toulon. — Essai 
sur le bec de lièvre. Montpellier, 1856, thèse iu-4*, 21 p. 

LO?JG (Joseph-Marie), ex-chirurgien de la marine, né à Toulon. — De l'hy- 
giène navale. — Montpellier, 1851, thèse in- 4", 11) p. 

LONG (Paul-Maximin), ex-chirurgien de la marine. — Précis sur le scorhut 
de mer. Montpellier, 1809, thèse in-4^ 

LORO (Germain), médecin de 2' classe, né à Toulon (Var). — Du diabèle 
sucre, de ses terihinaisons. Montpellier, 1870, thèse in-4% 58 p. 

LORREYN (Henri), chirurgien de marine, né h Calian (Var), — Quelques 
mots sur l'influence des affections morales sur les marins. Monlpelliei", 
1851, thèse in-4% 27 p. 

LOSACH (Victor-Louis-Marie), ex-chirurgien de la marine, né à Morlaix (Finis- 
tère). — De la péritonite. Paris, 1840, thèse in-i% 40 p. 

LOTA (Antoine-Louis), chirurgien de 2* classe, né à Basliu (Corse). — Essai 
sur rétiologie et le traitement prophylactiipie de la fièvre jaune aux An- 
tilles françiises. Montpellier, 1858, thèse in-4°, 51) p. 

— DcPimmunité dos créoles à Tégard de la fièvre jaune et des causes qui 
semblent la produire, avec quelques considérations sur les fièvres de Saint- 
Pierre (Martinique). (Archiv. de méd. nav. 1870, t. XIV, p. 515.) 

— Les tonnelleries de Saint-Pierre (Martinique) sont-elles nuisibles à la 
santé publique? {Annal, d'hygiène publ. 1870, 2* série, t. XXXllJ, 
.p. 257.) 

LOLiPY (Perticoz), chirurgien de 1' classe, né à Saint-Denis (Réunion). — De 

h fièvre ictéro hémorrhagique. Montpellier, 1862, thèse in-4% 47 p. 
LOUVEL-DIJLO.NGPRE (Pierre-Emile-Auguste), médecin de 2« classe, né îâ 

Saint-François (Guadeloupe). — Essai sur le choléra endémique des pa\s 

chauds. Montpellier, 1860, thèse in-4%41 p. 
LOUVET (Sébastien-Ferdinand-Isidore-Albéric), pharmacien de 2° classe, ré 

à Angoulême (Charente). — Histoire naturelle de la Sarracenia purpurea. 

(Arch. de méd. nav., 1864, t. Il, p. 528.) 
. — Résumé d'observations météorologiques faites a Saint-Pierre et Miquelon, 

sur le trimestre hivernal des années 1860, 1861, 1862, 1865, 1864, 1865, 

et 1866. (Feuille officielle des îles Saint-Pierre et Miquelon, 24 fév. 1866 

et suiv.) 

— Aperçu météorologique pour Saint-Pierre et Miquelon, du 16 au 24 
mars 1866. (Idem, 51 mars 1866.) — Du 24 au 51 mars 1866. (Idem, 
7 avril 1866.) — De la 1" quinzame d'avril. Iklem, 28 avril 1866.) — 
Delà 2" quinzaine d'avril. (Idem, 12 mTil866.) 

— Considérations sur la neige à Sdint-Pierre (Terre-Neiive.) (Archiv. de 
méd. nav., 1867, t. VH, p. 89.) 

— Monographies de trois synanthérées médicinales croissant a l'He de la Réu- 
nion. Paris, 1875, thèse de pharmacie, in-4°, 70 p. 

LOZACH (Jean-Baptiste), médecin principal, né à Saint-Pol-de-Léon (Finis- 
tère). — Quelques considérations sur Tinloxication paludéenne à la 
Guyane française. Montpellier, 1865, thèse in-4", 44 p. 

LOZE (André) , chirurgien de la marine , chargé par le gouvernement de 



176 RÉPERTOIRE BlBLlOGUAPlilQUE DES ïnAYAUX [LUCA-ÏACÉ] 

• 

racclimalement de la cochenille à Alger. — Instruction sur la culture du 
nopal ci l'éducation de la cochenille, d'après les règles les plus convenables à 
nos climats. (A?i7ial. maril. et colon. ^ 18'28, t. XXXV, p. 971. Alger, im- 
prim. du gouvernement, 1854, in-8', 14 p.) 
LIJCADOU (Antoine-Simon), 1" médecin en chef, né à Castres*. — Mémoire 
sur les maladies les plus familières à Rochcfoit, avec des observations sur 
les maladies qui ont régné dans Tannée navale combinée pendant la cam- 
pagne de 1779. Paris, 1787, Truillot, 1 vol. in-8;. 

— Consullalion sur une plaie qui a pénétré dans Tabdomcn et dans le foie. 
Rochefort, 1790, in-4*. 

LUCAS (François-Didier-Désirc -Marie), chirurgien de 5* classe. — Aperçu 
général sur l'état sanitaire existant dans les diiférenis lieux parcourus 
par la Boulonnaise pendant la campagne des Amazones. [Annal, mavil. 
et colon.. 184i, t. LXXXVIII, p. 512.) 

LUCAS (Joseph-MaVie-François-fe tienne), médecin principal, né à Saint- 
Brieuc (Côtes-du Nord) . — La frégate à hélice la Victoire à Guaymas cl à 
Mazatlan (côte occidentale du Mexique.) Paris, 1868, "thèse in-4**. 

LUCAS (Julien), chirurgien de la marine au port de Brest, ne h Loyal 
(Morbihan). — Essai sur l'hématurie, précédé de quelque.< considérations 
sur les héniori'hagies en général. Montpellier, 1805, an XIII, thèse in-4% 
46 p. 

LUCOT (Jean-Baplislc-Augustc), ex-chirurgien de la marine, né à Doujin 
(Allier). — De lalimenlation considérée comme moyen thérapeutique. 
Paris, 1859, thèse in-4% 52 p. 

LIZEAU (Eiimc-Louis), médecin en chef, né h Vitré le 8 août 177G, mort à 
la Martinique le 50 août 1859*. — Quelques considérations sur la 
phthisie pulmonaire en général et sur sa prophylaxie en particulier. Pai is, 
1812, thèse in-4% 56 p. 

— Le soufre sublimé comme préservatif de la rougeole. {Journal offic. de 
la Martiniq.f 50 novembre 1851.) 

— Rapport sur Tcssai d'un fébrifuge pris parmi les niantes indigènes djc la 
Martinique. (Annal, marit, et colon. y 1858, t. LXVl, p. 555.) 

LLZET (Emile-Anatole), chirurgien de 2'' classe, né à Marans (Charente-Infé- 
rieure). — Considérations sur les causes et le traitement de la coliqu; 
sèche. Strasbourg, 1861, thèse in-4*, 56 p. 

LUZIERRE (Etlouard-Jean-Jacques), ex-chirurgien-major de la marine, né à 
Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). — tosertation sur le catarrhe pulmonaire 
aigu. Paris, 1815, thèse in-4% 22 p. 

MAC AULIFFE (Jean-Marie), médecin de 1" classe, né à Rennes (IRe-et-. 
Vilaine), — De Temploi de l'ammoniaque à haute dose dans le traitement 
du tétanos. Paris, 1866, thèse in-4'. 

— Mémoire sur la fièvre à rechutes (Relapsing fever, typhus récurrent) ou 
relation de l'épidémie qui a régné en 1865, à l'élablissement de la rivière 
Dumas (île de la Réunion). Mémoire qui a obtenu la médaille d'or de 500 fr. 
mise au concours de médecine navale pour Tannée 1867. (Arch. de méd. 
nav., 1868, t. IX, p. 97, 175 et 254.) 

MACÉ (Pierre-Marie), ex-olficier de santé de 1" classe de la marine, né à 
Parthenay (Deux-Sèvres). — Dissertation sur le Fat(;s, Pian, ou framhœsia. 
Paris, an Xm-1805, thèse in-4% 56 p. 

* Notice biographique sur Lucadou (A.-S.), par Caillau, Bordeaux, 1816, in-8'. 

^ Discours sur la tombe de Luzcnu, prononcé par Catel, inéiiecin en cher. 
[J.nirudl offic. de la Martinique, 51 aoiU 18'9 ) et notice ht'croloiîiquc s:ir ïa 
vie et ses services. [Annales marit. et colon. ^ 1859, t. LXX, p. il46.) 



I^fACH-MAHE] DES MÉDEUNS ET DES PHâRMâCIE>S DE U MARINE. 177 

MACHENAUD (Fraaçois-Paiil), chirurgien de la marine. — De la diflicuUé du 
diagnostic à bord des bâtiments. Montpellier, 1855, thèse in-4% 19 p. 

M ACHIZOT DE CLAIRYAL (Emmanuel-Maric-Ilenri^ aide-médecin auxiliaire, 
né à Paris, mort du choléra, au poste de Bakel (Sénégal), le ^4 mai 1809. 

— Étude sur les modifications anatomiques de rulérus aux différents âges 
de la fie. Strasbourg, 1816, thèse in-4% 42 p. 

MAGRET (Alexandre-André), chirurgien de marine, né à Toulon (Var). — 
Essai sur les fièrrcs intermittentes pernicieuses. Montpellier, 1851, thèse 
in-4% 55 p. 

MAGAGNOS (Joseph- André), médecin-professeur, né à Toulon. — Considé- 
rations physiologiques sur le sang. Montpellier, 1834, thèse in-4% 20 p. 

MAGAIL (Jeau-Honoré), ex-officier de santé de la marine. — Gons;dén<tions 
générales sur la colite aiguë. Montpellier, 1831, thèse in-4% 18 p. 

MAGALON (Louis-Auguste), aide-médecin de la marine, né à Grasse (Alpes- 
Maritimes.) — Essai sur le traitement de la coxalgie. Montpellier, 1{57*2, 
thèse in-4% 52 p. 

MAGEN (L ), médecin délégué du gouvernement à bord du Ifar^, chargé d'un 
convoi d*émigrants pour la Guadeloupe. — Rapport sur la traversée de ce 
navire de Pondichérv à Sainte-Hélène. (Monit. offic. des établissem. franc. 
(iansT/mie, 3aoûtl866.) 

MAGET, chirurgien des vaisseaux du roi. — Méthode pour la guérison radicale 
des hernies. (Joum, de méd. de Vandermonde, nov. 1773") 

-^ L*art de guérir radicalement et sans le secours d'aucun bandage les 
hernies. Paris, imprim. royale, 1778, in-12, 52 p. 

MAGET (Georges-Albert), médecin de 2" classe. — Généralités sur le climat 
du littoral provençal. Influence qu'il exerce sur les gens du Nord. Mont- 
pellier, 1870, thèse in-4*, 40 p. 

MAHÊ (Jacques-Henri), chirurgien de 1'* classe, né à Montmoreau (Cha- 
rente.) — Étude sur les maladies endémiques au Sénégal et U la côte 
occidentale d'Afrique*. Montpellier, 1805, thèse in-4% 53 p. 

MAHË (Jean-Baptiste), n<édecin-professeur. né à Trédaniel (Côles-du-Nord.) 

— De Tapplication de la méthode expérimentale à la thérapeutique. 
Montpellier, 1860, thèse in-4% 45 p. 

— Revue critiqué: Tuberculose et phtbisie pulmonaire. (A rc/i.(/emdd. nav., 
1868, t. IX, p. 478; t. X, p. 53 et 291.) 

^ Hôpital de Brest. Compte rendu de la clinique médicale pendant les 
années 1867, 1868 et 1809. (Idem, 1870, t. XlV, p. 205; 1871, t. XV et 
XVI, et 1873, t. XX.) 

— Compte rendu de : a Précis de thermométrie clinique générale, par le 
docteur Costa Alvarenga (de Lisbonne), traduit pur le docteur Lucien 
Papillaud. » Paris, 1871, J.-B. Baillière et lils, 1 vol. in-8». Et « le ther- 
momètre médical, par le docteur Séguin, (de New-York.) » (Idem, t. XVI, 
1871, p. 454.) ^ ^ ^ ' - ' • 

— Manuel pratique d'hygiène navale, ou des moyens de conserver la sanlé 
des gens de mer. A Tusage des oflicicrs-mariniers et des marins des équi- 
pes de la flotte. Paris, 1874, J.-B. Baillière et fil?, in-18. 

MAHËO (François-Stanislas), médecin de 2* classe, né à Belle-Isle-en-Wer 
(Morbihan). — Étude sur la rupture de l'urèlhre dans la contusion du pé- 
rinée. Paris, 1870, thèse in-4% 34 p. 

* Voir aussi : 



DURANT (F.), chirurgien-major de la Louise-Marie (de la marine belge). -- Rc- 
' ' n d'un voyage à la côte occidentale d'Afrique sur la goëlcltc de l'Elat la 
ise-Marie, [Tablettes du Précurseur d'Anvers, 26 février 1853.) 

Rn cl Bekgeu, Ri'itcrl. bibliogr. 1^ 



178 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [MAnB-MAHE] 

MAIIER (Charles-Adolphe), directeur du service de santé, né à Rocheforl. — 
Essai sur les fièvres intermittentes pernicieuses. Montpellier, 1857, thèse 
in-4-. 

— Rapport médical sur l'cpidémio de fièvre jaune qui a régné, en 1837, à 
bord de la frégate VHerminie. (Annal, tnarit. et colon, y 1838, t. LXVI, 
p. 827.) — Relation médicale de deux épidémies de fièvre jaune à bord de 
la frégate VHerminie^ en 1837 et 1838, à la Havane et à Vera-Cruz. Paris, 
1859, Locquin et comp., 1 vol. in-8' de 352 p. 

— Transformation remarquable des nerfs de la vie organique et de la vie ani- 
male, observée sur le cadavre d'un homme mort de fièvre typhoïde ; obser- 
vation recueillie à Thopital de la marine, à Brest, par MM. Maher et Ed. 
Payen. (Recueil de la Soc, méd. de Brest, 1846. (Brest, Ch. Le Blois), p. 11 
et suiv., avec 3 planches.) 

— Paralysie du nerf facial par cause externe ; perte du mouvement de tous 
les muscles sous-cutanés de la face du côté malade ; sensibilité intacte. Ob- 
servation lue a la Société médicale de Brest en 1845. (Idem, id., p. 25.) 

— Coup de feu; balle entrée au devant de Tanus, sortie à Thypogastre; fistule 
urinaire; esquilles détachées des os du bassia par le projectile et logées 
dans la prostate ; rétention d'urine ; opération de la taille ; guérison. (Union 
médicale, 1849, p. 222.) 

— Note sur le choléra de Lorient (Loricnt, 20 août 1850), manuscrit ana- 
lysé dans r Union médicale. Mémoire lu à TAcadémie de médecine en 
1849. (Idem, 5 décembre 1850.) 

— Note sur les tables tournantes. (Travaux de la Soc. d*agricult, de Roche-' 
/brM853-54, p. 23.) 

— Observation d'antéversion utérine datant de douze ans, guérie par li pîs- 
saire intra-utérin. {Union médic, 1854, p. 348.) 

— Observation de hernie intra-abdominale du testicule. (Idem, id., p. 380.) 

— Conseils aux jeunes officiers de santé de la marine. Discours prononcé à 
Toccasion du concours ouvert, le 1" octobre 1855, à l'Ecole de médecine 
navale de Rochefort. (Gaz. des hôpitaux. 1855, p. 561; Nouv. annal, de 
la mar. et des colon., 1856, t. XV, p. 60.) 

— De l'instinct et de rintelligence de Thomine et des arimaux. (Trav. de la 
Soc.d'agric, etc., de Rochefort, 1854-55, p. 45.) 

— Note sur l'état sanitaire de Rochefort, du 1" janvier au !•' juillet 1855. 
(Idem, id., p. 271.) — De 1a constitution médicale de Rocheforl, pour 
répondre à cette question : « La constitution médicale de Rochefort et des 
arrondissements voisins s'est-elle modifiée depuis vingt-cinq ans, et sous 
l'influence de quelles mesures hygiéniques est survenu ce cnangement? » 
(Idem, 1855-56, p. 491 ; Rochefort, 1856, Ch.Thèze, in-S^'de 20 p.) — 
Essai de statistique médicale pour Rochefort en 1857, 1858, 1859, 1860, 
1861, 1862, 1863, 1864. (/rfm, années 1857-58 à 1864-65.)— Des eaux 
de Rochefort. (Idem, 1868-09, p. 183.) 




Impossibilité de réduction après un débridement multiph 
Réunion de la plaie d'opération par quatre points de suture. Elimination par 
suppuration de la masse épiploïque laissée au dehors. Guérison. [(Gaz. des 
hôpit., 1860, p. 478.) 

— Discours prononcé à l'occasian du concours ouvert le 1" octobre 1855, à 
TEcole de médecine navale de Rochefort. Rochefort, imprim. Thèze, in-8% 
8 p. — Discours d'ouverture de l'année scolaire à TEcole de médecine na- 
vale de Rochefort. (Arch. de méd. nav., 1866, t. VI, p. 484.) 

*— Discours prononcé sur la tombe du D' Constantin, médecin en chef de la 



IMATL-MANX] DES MÉDECINS ET DES PHAHMACIENS DE Ik MARINE. 179 

marine en retraite à Rochefort. (/dcm, 1867, t. YIII, p. 147). (Voy, plm 

haut, p. 56.^ 
MAILFERT (Nicolas-James), ex-chirurgien auxiliaire de la marine, ne à Gurgy- 

la-Ville (Côte-d'Or). — Des maladies de la protubérance annulaire ou mé- 

socéphale. Paris, 1857, thèse in-4*, 34 p. 
MAILLARD (Etienne-Octave), médecin de 2* classe, né à la Rochelle (Ciia- 

renle-Infér.). — De la Luciîia hominivorax. Montpellier, 1870, ihcse in-4", 

72 paffes. 
MAIRE (Isidore-Hyacinthe), chirurgien de la marine, né au Havre. — Quel- 
ques mots sur le diagnostic et le traitement de la fièvre jaune observée aux 

Antilles en 1825. Paris, 1829, thèse in-4% 30 p. 

— Répertoire complet de thérapeutique pratioue ou Mémento de cabinet, à 
Tusage des personnes qui exercent lart àe guérir. Paris, 1840, Binct, 
in-4%316p. [J.-B. Baillière.] 

— Psydiologie physiologique (Publications de la Société havraise d'éludés 
diverses, et tirage à part, Havre, 1857, Lepîlletier, in-8', 157 p.) 

MAISOiNNEUVE (iuguste-Alfred-Caniille) , médecin en chef, né à Rochefort 
(Charente-Inférieure). — Essai sur les maladies qui atteignent le plus fré- 
quemment l'homme de mer. Paris, 1855, thèse iii-4% 70 p. 

— Hygiène et pathologie professionnelles des ouvriers des arsenaux mariti- 
mes. (Arch. de inéd, nav., 1864, t. H, p. 288; t. lU, p. 25, cl t. VII, 
p. 191.) 

— Colique saturnine survenue durant Tadminislration de l'acétate de plomb 
à dose médicamenteuse : Hôpital de Rochefort. (!d, 1805. t. lY. p. 409.) 

MAISTRAL (François-Louis), médecin du roi et de la marine h Brest, mort, 
à Brest, le 8 novembre 1770. — Abrégé de. maliôre médicale à l'usage 
des chirurgiens de la^narine. Brest, 1770, Malassis, 2 "vol. in-12. 

MâLAS (Armand-Jean), ex-chirurgien de la marine, né à Rom (Deux-Scvres). 
— Dissertation sur Thémiplé^ie traitée par la graisse du strichnos nux 
vomica. Montpellier, 1820, Inèse in-4% 25 p. 

MALLET(Anguste-Gédéon), ex-chirurgien de marine, né à Bagnols (GarJ). — 
Considérations anatomiques et physiologiques sur la vie de la femme. 
Montpellier, 1840, thèse in-4% 55 p. 

MANCAIS (Emile), ex-chirurgien de la marine, né à Saint-Christophe (Indre- 
et-lLoire). — De l'encombrement : souvenirs de deux hivers passés en Cri- 
mée : 1854, 1855-1856. Montpellier, 1860, thèse in-4% 68 p. 

MANCEAUX (Théodore-Louis), médecin de 2" classe, né à Quimper (Finis- 
tère). — Etude sur la fièvre bilieuse hématurique. Paris, 1872, thèse in-4». 
50 pages. 

MâNELLLË (Martia-Joseph-Camille), offlcier de santé de 1" classe de lama-, 
rine, né à Toulon. — Essai sur la fièvre jaune qui a régné h bord du vais- 
seau le Formidable^ pendant la campagne à Saint-Domingue, an X et XL 
Montpellier, an XI1,1804, thèse in-4". 

MAN iS (Alphonse), médecin de 1'* classe, né «i Rochefort. — Essai sur la 
dysenterie. Montpellier, 1863, thèse in-4" , 37 p. 

MANGIN (Claude), 2* chirurgien en chef de la marine au port de Toulon, né 
à Toulon*. — Essai sur les fièvres intcrmillenles. Montpellier, an XII, 
1804, thèse in-4% 

MANNE '(Mathieu-Laurent), !•' chirurgien en chef, né à Gap le 25 mats 
1734, mort à Toulon le 7 mars 1806*. — Traité élémentaire des mala- 
dies des os. Toulon, 1789, Mallard, in-8% viij-42ip. 

^ Notice sur la vie et les services de Claude Mangin. [Annales viârit. et co- 
Ion., 1839,1. LXIX, p. 40.) 

* Yoy. Notice biographique sur Manne, par E, Beaugrand. [Dicl. encydop. des 
se, médic,, t. lY, p. 598.) 



180 RÉPEUTOIUE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [MANN-MARQJ 

MANNE. — Lettre à M. Sédillot sur une fracture causée par la seule con- 
traction des muscles. IJourn. gén. de méd, chir. pharm,, etc., de 
Sédillot, 1805, t. XXIII, n. 267.) 

— Observation sur des aiguilles trouvées dans l'intérieur du crâne. Commu- 
niquée par Keraudren. (Bull, de ta Soc. méd. d'émulat, de Paris, 
1810, t. V, p. 517.) 

MANUEL de Vinfirmier marin, ou Instruction sur le service des infirmiers 
maritimes auprès des malades dans les hôpitaux des ports, à bord des na- 
vires delà flotte et dans les postes de chirurgie. Pans, 1857, impr. imp., 
1 vol. in-i8, 175 p. 

MANUEL des opérations de chirurgie suivies dans TËcole de médecine na- 
vale de Rochefort, jusqu'en Tan VIII de la république.- An VIII, in-4". (Ma- 
nuscrit. Bibliothèque de V Ecole de Rochefort, n' 2017.) 

MARBOT (Clément), ex-chirurgien de ta marine, à brod du Crocodile, né à 
la Martinique. — De la dysenterie considérée comme inflammation, et de 
son traitement par l'aconit napel. Paris, 1849, thèse in-^", 21 p. — Quel- 
ques mots sur le traitement de la dysenterie et en particulier sur l'emploi 
de l'aconit napel dans cette maladie. (BulL de thérap., 1849, t. XXX VU, 
p. 105.) 

MARC (Jacques-Marie), médecin principal, né k Paimpol (Côles-du-Nord). — 
Relation d'une épidémie de fièvre typhoïde qui a régné à Lorient sur les 
troupes de la marine dans l'hiver de 1864-65. Montpellier, 1866, thèse 
in-4% 58 p. 

MARCHAND (Alfred), ex-chirurgien auxiliaire, né à Angers (Maine-et-Loire). 

— Des causes et du traitement de l'anémie chez les transportés à la Guyane 
française. Montpellier, 1869, thèse in-4% 51 p. 

MARCIAC (René), chirurgien de marine. — Dissertation médico-chirurgi- 
cale sur le télanos. Montpellier, 1822, thèse in-i**, 15 p. 

MARECHAL (Jules), médecin de 1" classe, né à Forbach (Moselle). — Ob- 
servai ion relative à un cas de plaie du larynx guérie rapidement chez un 
aliéné. (Bull, de VAcad.de méd., t. XXVIII, p. 1139.) 

— Essai sur les fractures par coup de feu de l'extrémité supérieure de Thu- 
mérus. Montpellier, 1868, thèse in-4". 

— Considérations médicales sur les apprentis canonniers du vaisseau-école 
/e Lowt« A7K (1865-1867). (Archives de médecine navale, 1868, t. IX, 
p. 455.) 

MAnGAIN (Jules-Prosper) , chirurgien de 1" classe. — Rapport sur le service 
de santé de l'expédition de Podor. (Rev. colon., mai 1856, t. XV, p. 457, 
et tirage à p. in-8", 51 p.) 

MARGAILLAN (Jules-Henri), médecin auxiliaire, né à la Mottc-du-Cairc 
(Basses-Alpes). — Etudes sur l'étiologie saturnine dé la colique sèche. 
Paris, 1806, Ihèse i^-4^ 

MARIN (Jacqucs-Ambroise), chirurgien entretenu de la marine, né ù Sal- 
lanchcs (Suisse). — Essai sur la gangrène humide des hôpitaux. Mont- 
pellier, an XI 11, 1805, thèse in-4'. 

MARIN (Joseph-Hippolyle), ex-chirurgien de la marine, né à Salernes (Var). 

— Considérations pratiques sur le typhus qui a régné au bagne de Toulon 
en 1829 et 1830. Montpellier, 1854, thèse in-4% 27 p. 

MARLOY (Clair-Paul-Jean-Baptiste), ancien chirurgien auxiliaire de la maiine, 
né à Auriol (Bouches-du-Rhône). — De Vérysipèle, principalement de sou 
traitement par l'onguent mercuriel. Paris, lo33, thèse m-4% 23 p. — 
Observations d'érysipèle traité par les onctions mercurielles. (Méthode de 
M. Ricord). (Gaz. des hôpitaux, 1853, p. 27 et 59.) 

BIAROUIS (Jean-Louis), officier de santé de 1" classe de la marine, né h Li- 



[BfARQ-MARTJ DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE ^LA MARINE. 181 

sine (Doubs). — Considéra lions jpalhologico-lhérapeuliques sur le scorbut. 

Montpellier, 1807, thèse in-4% 34 p. 
MARQUIS (L.-G.), ex-chirurgien de marine. — Considérations médico-chi- 

rurdcales sur les maladies qui ont régné pendant et après le siège de 

Toulon, durant le cours des années II et III de la République française. 

Paris, an XI, 1805, thèse in-8. 
IIARQUISEAU (François-René), chirurgien del" classe, né à Saintes. — De 

Tacclimatement des Européens dans les Antilles. Montpellier, 1846, thèse 

in-4% 22 p. 
MARRE ( ), officier de santé de la marine. — Voyage de Saint-Louis 

(Sénégal) à Rakel à travers le Fouta-Toro, en janvier 1829. (AnnaL ma- 

rit. et colon., 1829, t. XXXIX, p. 590.) 

— Extrait de deux lettres adressées à M. le gouverneur du Sénégal et com- 
muniquées à la Société de géographie, par S. Exe. le ministre de la ma- 
nne. (Bull, de la Soc. de géograph., 1829, 1'* série, t. XU, p. 127.) 

lyARROIiN (Auguste-Charles-Thomas), médecin en chef, médecin sanitaire de 
France à Constanlinople, né h Toulon. — Observations sur Nossi-Bé, 
Mayotte et Sainte-Marie de Madagascar. Paris, 1845, thèse in-4*', 26 p. 

— Rapport médical du corps expéditionnaire de la Plata en 1850-51-52. 
(Nouv. annal, de la mar. et des colon., 1852, t. Ylll, p. 107.) 

— Histoire médicale de la flotte française dans la mer Noire pendant la guerre 
de Crimée. Paris, 1861, J.-B. Baillière, 1 vol. in-8» de xv-207 p. 

— Abcès du foie. Observations et réflexions. (Arch. gén. de méd., 1862, 
5* série, t. XX, ç. 568.) 

— Note sur la constitution médicale de Constantinoplc pendant le printemps 
de Tannée 1867. (Archiv. de méd. nav., 1807, t. Vlli, p. 295.) — Pen- 
dant Tété de Tannée 1867. (Idem, 1868, t. IX, p. 58.) — Pendant Pau- 
tomne de l'année 1867« (Idem, 1868, t. X, p. 41.) — Pendant Phivcr 
1867-1868. (Idem, iW., p. 287.) — Pendant le printemps et l'été 1868. 
(Idem, 1869, t. XII, p. 503). — Pendant Pautomne 1868 et l'hiver 1868- 
1869. (1dem,id.,p. 459.) 

— Observation d'asphyxie locale des extrémités. Clinique de la Faculté à 
Constantinople. (Idem. 1870, t. XIII, p. 341.) 

MARTEL (François-Auguste-Maurice), chirurgien-major de la marine, né à 
Toulon. — Salubrité du climat de Corée, conduite à tenir pour la santé 
des équipages par les bâtiments que le peu de sûreté de la rade force à 
gagner le Ërge. Extrait de son Rapport pendant son séjour à la côte d'A- 
frique dans les années 1821 et 1822. (Annal, marit. et colon. , 1822, 
t. XVI, p. 121.) 

^ Quelques considérations sur le climat de nos établissements d'Afrique 
(côte occidentale) et sur les fièvres qui y régnent pendant la mauvaise 
saison. Montpellier, 1828, thèse in-4% 23 p. 

MARTEL (M.-A.), chirurgien auxiliaire de la marine, né à la Garde-Freinet 
(Var). — Dissertation sur l'arthrite ou inflammation des articulations. 
Montpellier, 183^ thèse in-4% 3S p. 

MARTHE (Pierre-Benoit), médecin de la marine à Bordeaux, né à Tonneins 
^Gironde). — Considérations sur la dysenterie. Montpellier, 1818, thèse 
m-4% 25 p. 

MARTIALIS (Mérault), médecin principal, né à Saint-Pierre (Martinique). — 
De la naupathie ou mal de mer. (Aheille médic, 19 mars 1860.) — De la 
naupathie ou mal de mer. Paris, 1861, thèse, in-4*, 40 p. 

— Efocacité des tétaniques dans l'ascite avec appauvrissement du sang. 
(Aheille méàic, 21 mai, 1860.) 

•*- Anévrysme de l'aorte abdominale. (Idem, 21 janvier 1861.) 



182 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX fMART-MARQ] 

MARTIALIS. — Élude comparative des moyens employés pour donner issue 
au pus des bubons inguinaux. (Idem, 51 octobre. 1864.) 

— De riicméralopie. (Arch, de méd, nav., 1868, t. IX, p. 58, avec une pi. 
cbromo-lithogr.). 

— La Dengue, d*après les documents anglais de Madras et de Calcutta, et les 
observations recueillies dans Tlnde. (Idem, 1874.) 

MARTIN (François), ex-chirurgien de la marine, né à Digne (Basses-Alpes). — 

Considérations générales sur les premiers soins à donner à Tenfance. 

Montpellier, 1834, thèse in-4% 20 p. 
MARTIN (J.-B.), ancien élève deFÉcole de médecine navale de Toulon, né à 

Toulon, — Essai sur les fractures des membres abdominaux en général 

et sur cf'lles du corps du fémur et du tibia en particulier. Montpellier, 

1821, thèse in-4% 28 p. 
MARTIN (Jean-Baptiste-Melchior), officier de santé de la marine, né à Pour- 

cieux (Var). — Quelques mots sur les quinquinas usités et sur leurs sucr 

cédanés. Montpellier, 1808, thèse in-4". 
MARTLN (Jean-Marie), élève de l'École de Brest, né à Saint-Malo (lUe-et- 

Yilaine). — Dissertation sur la brûlure comme accident et comme moyen 

curatif, précédée de quelques réflexions sur le calorique, Paris, an Xll- 

1804, thèse in4% 40 p. 
MARTIN (Joseph-Félix), ex-officier de santé de la marine, né à Réillanne 

S Basses-Alpes). — Quelques mots sur le squirosarque ou endurcissement 
lu tissu cellulaire, maladie particulière aux nouveau-nés. Montpellier, 
1816, thèse in-4% 16 p. 

MARTIN (Jules-Démoslhènes), chirurgien de 2* classe né h Rochefort-sur- 
Mer (Cnarente-Inférieure). — Relation d'une épidémie de fièvre jaune qui 
a sévi à bord du transport l'Eure, pendant Tannée 1865. Montpellier, 
1865, thèse in-4% 74 p. 

MARTIN (Jules-Henri) ou Marhn de Roquebrune, officier de santé* de la ma- 
rine, né à Toulon. — Essai sur le sarcocèle. Montpellier, 1851, thèse 
in-4% 24 p. 

— Choléra. Homéopathie. Quelques mots à M. le docteur Chargé. Marseille, 
1854, Vve Marins Olive, in-8% 16 p. 

MARTIN (Louis-Aimé), ex-chirurgien de la marine, né à Lorient (Morbihan). 
— Considérations générales sur le scorbut de mer, ou influence du moral 
sur le physique. Montpellier, 1858, thèse in-4*, 18 p. 

MARTIN-DESLONGCIIAMPS (Jean-Pierre), ex-chirurgien de 2« classe, né à 
Briquebec (Manche). — Dissertation sur la péri-pneumonie ou fluxion de 
poitrine dans son état de simplicité. Paris, 1815, thèse in-4% 16p." 

MARTIN-DUPONT (Ferdinand-David), médecin del" classe, né à Sainl-Mar- 
lin-de-Ré (Charente-Inférieure). — De la gingivite ulcéreuse des. matelots. 
Paris, 1872, thèse in-4% 40 p. 

MARTIN EAU (Jean-Baptiste-Firmin-Eugène), chirurgien de 2' classe, né â 

. Courant (Charente-Inférieure). — Considérations sur la topographie mé- 
dicale et les maladies de la côte occidentale d'Amérique. Montpellier, 
1849, thèse in-4% 89 p. 

MARTINENQ (Jean-Honoré-Claude), médecin de 2* classe, né b Grasse (Alpes- 
Maritimes). — Quelques considérations sur les sutures intestinales, à pro- 
pos d'un succès obtenu par le procédé de Reybard. Montpellier, 1872, 
thèse in-4% 52 p. 

MARTINENQ .(Louis-Laurent-Jean-François), chirurgien de 1" classe, né à 
Grasse (Alpes-Maritimes). — Histoire physiologique d*un forçat de Toulon 
respirant par une large fistule aérienne. Mémoire communiqué par M. le 
professeur Dubrueil. (Journ, [de physiologie de Magendie, 1829, t. IX, 



[Ki^BT-lIART] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 185 

f>. 119.) — Réfleiions sur la voix et sur la parole ; faisant suite à une ob- 
serYation sur une fistule aérienne, publiée par M. Raynaud, chirurgien en 
oliefdela marine, à Toulon. (Jouvn. delà méd. physiologiq., 1829, 
t. XVI, p. 56 et 105.) 
HABTINENQ. — Propositions de physique applicables à la médecine. Montp- 
pellier, 1852, thèse in-4% 52 p. 

— Mémoire sur Thygiène navale, adressé en janvier 1858 à MM. les mem- 
bres du conseil de santé de Toulon, avec des observations faites à la mer à 
bord du vaisseau Vléna. (Annal, marit. et colon'., 1859, t. LX, p. 921.) 

Sur un cas remarquable de douleurs très-vives, très-anciennes et très- 
rebelles dans le moignon d*une jambe et dans le pied enlevé depuis plu- 

* sieurs années par Tamputation, guéries par un moyen empirique. (Bull, 
de ihérap., 1841, t. XX, p. 249.) 

Lettre sur le choléra morbusde Toulon en 1855. (Idem, 1845-46, t. XI, 

p, 1000 et 1299.) — Choléra de Toulon, appréciation des causes qui le 
rendirent si terrible et moyens d'en atténuer les funestes effets en cas de 
réapparition. Toulon, 1848, Laurent, broch., in-8% 72 p. — De la non- 
contagion du choléra, de ses causes et de son trait»»ment. (Union médic, 
' 1854, p. 356, 584 et 599.) — Supplément au choléra de Toulon de 1855, 
à propos de Tépidémie de Marseille de 1865. Grasse, 1865, in-8*', 46 p. 
— Appendice au choléra de Toulon de 1855, à propos de Tépidémio de 
MarseiUe de 1865. Grasse, 1866, in- 8", 216 p. — Projet de synthèse cho- 
lérique basé sur les observations faites en 18o^, 1849 et 1854. (Prénenlé 
à rirutitut en 1856.) — Réfutation des dernières propositions contagio- 
nistes du docteur Seui, médecin en chef des hôpitaux de Marseille. Grasse, 
1868, in-8°. 52 p. 

' — Feuilleton sur et contre l'homéopathie. (Journal le Toulonnais, du 12 dé- 
cembre 1 849 au 1 9 janvier 1 850. ) 

— Céphalœmatome très-volumineux, guéri sans opération par un moyen 
nouveau. (Union médicale, 1849, p. 442.) 

— - Hydarthrose du genou gauche, injection iodée, guérison. Réflexions. 

(Wm, 1851, p. 580.) 
' — Vitalisme et organicisme. (France médic, 1856. n" 53 à 57,) 
— De la fièvre puerpérale devant l'Académie de médecine et des principes 

de rhygiène et de l'organisme appliqués à la solution de cette question. 

Paris, Î.-B. Baillière, 1860, 1 vol. in-8% 512 p. 
-- Lettre au docteur Simplice, à propos de ses causeries sur la congestion 

apoplectiforme. Grasse, 1861, in-8% 14 p. 

— Lettre au docteur Bouycr Louis, à propos de son observation sur la dia- 
thèse purulente. (Union médic, 1862.) 

— Mariages consanguins. (Idem, 1865, p. 515.) 

^ Pronation douloureuse de l'avant-bras chez les jeunes enfants, moyen 
simple d'y remédier. (Idem, 18G4, n° 55.) 

— Rapport sur les insectes rongeurs de l'olivier. Nice, 1864, Cavin, in-8*, 
29 p. 

— Tentative de suicide par le chloroforme à l'intérieur. (Union médic, 
1864, n" 87 et Journ. de méd., de Rouen, 1864, n» 19.) 

— De l'air marin et de son influence sur l'organisme en général et en par- 
ticulier sur celui des phthisiques pulmonaires. Paris, 1865, J.-B. Bail- 
lière, in-8% 127 p. 

— Lettre sur Phygièoe hospitalière. (Bull, de la Soc, de chirurgie, 1865, 
2«sérje, t. V, p. 551.) 

— Vaccine. Manière de vacciner pour empêcher les insuccès et les résul- 
tats funestes qui sont la suite du mode ordinaire. Grasse, 1868, in-8% 
68 p. 



184 RÉPERTOIRE BIBLI0GR.4PHIQUE DES TRAVAUX [ÏART-MAUR 

MARTINENQ. — Mémoire sur la goutte et son traitement. (Bull, de VA- 
cad. de méd^y 1844-45, t. X, p. 517.) — Synthèse goutteuse et traite- 
ment rationnel de ia goutte, par un goutteux héréditaire, (pour paraître 
incessamment.) 

MARTINY (Jean-Jacques), chirurgien sous-aide-major à Th^pital de la ma- 
rine, h Toulon. — De l'habitude considérée sous le rapport physiologique 
et pathologique. Montpellier, 1817, thèse in-4", 34 p. 

MASSE (Paul-Victor-Edme), chirurgien auxiliaire de 3* classe. — De Yen- 
chondrome de la région parotidienne et de son traitement. Paris, 1868, 
thèse in-4". 

MASSIN (jFrançois-Cbudc- Alexandre), ex-chirurgien de la marine, né A 
-- Givry (Saône-et-Loire.) — Considérations générales sur quelques maladies 
observées pendant les deux campagnes de Chine et de Cocninchine, de 
1860 h 1863. Montpellier, 1866, thèse in-4% 52 p. 

MASSIOU (Eutrope-llyacinthe), officier de santé de la marine, né à Saintes. 

— Quelques réflexions sur les accidents qui surviennent aprè$« les ampu- 
tations et les moyens d'y remédier. Montpellier, 1815, thèse in-4*, 18 p. 

MASSAIS (Emile), chirurgien auxiliaire de 5* classe, né à Gennes-sur-Seichc 
(llle-et- Vilaine.) — Essai sur le goitre observé dans les Hautes-Alpes et 
en particulier dans le Briançonnais. Quelques considérations sur le créti- 
nisme. Paris, 1861, thèse in-4% 47 p. 

MASSOT ( ), chirurgien aide-mujor de Thôpital militaire de Brest. 

— Observation sur un coup de fourche porté dans l'orbite, à travers la 
paupière supérieure de l'œil gauche, avec lésion des parois supérieure et 
mférieure de cette cavité. (Journ. de méd, chir. etpharm., 1780, t. LIII, 

• p. 530.) 

MATHË (Henri-Octave), aide-médecin, né à Rochefort-sur-Mer (Charente- 
Inférieure.) — De l'ampulation sur malléolaire. Rochefort, 1872, thèse de 
Paris du 22 janvier 1875, in-4% 39 p. 

"MATIGNON (Pierre), chirurgien de 2' classe, né à Lignère (Charente). — 
Réflexions sur la maladie qui a régné à Saint-Domingue dans l'armée 
française pendant les années X et XL Montpellier, 1811, thèse in-4°, 16 p. 

MATTEI (Jérôme), médecin de 2* classe, né à Ajaccio. — Quelques 
réflexions sur l'abus de l'opium. Montpellier, 1862, thèse in-4**, 51 p. 

MATTON (Jean-Baptistc-Paul- Joseph), chirurgien de 2' classe, né à Cuers 
(Var). — De la teigne faveuse et de son traitement par une nouvelle mé- 
thode. Montpellier, 1851, thèse in-4°, 42 p. 

MAUBERT (Dominique), ex-chirurgien de la marine, né à Gagnes (Var). — 
Essai sur les accouchements. Montpellier, 1810, thèse in-4% 36 p. 

MAUDUYT (Louis-Pierre-Théophile de), ex-chirurgien de la manne, né 5 
Mornay (Vienne.) — Des coliques sèches dans les pays chauds. Paris, 1848, 
thèse m-4*, 51 p. 

MAUGER (Pierre-François-Paul-Noël), médecin en chef, né à Brest. — 
Étude^ des causes et du traitement du scorbut, observé dans la mer Moire 
pendant la campagne de Crimée. Paris, 1856, thèse in-4**, 56 p. 

— Accidents saturnins déterminés dans plusieurs familles par l'usage d'une 
boisson dite piquette^ préparée dans des vases en terre recouverts d'un 
vernis dii à un composé plombique. (Journal de chim. méd., 1858, p. 
720 ; Gaz. des hôpitaux, 1858, p. 481.) 

— Influence d'un froid subit sur des créoles des Antilles. (Arch. de méd. 
ncrw., 1867,t. VU, p. 152.) 

MAUGUEN (Vincent), chirurgien de la marine, né à Lorient (Morbihan). — 

De la colique végétale. Paris, 1846, thèse in-4", 23 p. 
MAURAN (G), ancien chirurgien navigateur, maitre es arts et en chirurgie. — 

Essai sur les maladies qui attaquent le plus communément les gens de mer. 



[MAUR-MERC] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 185 

On a joint quelques observations sur la méthode la plus sûre de secourir 
les noyés et de traiter les fièvres de Saint-Domingue. Marseille, 1766, 
J. Mossy, in-12. 

MAURAN. — Avis aux gens de mer sur leur santé. Marseille, 1786, Jean 
Mossy père et fils, nouvelle édition in-4" de XXVI, 522 p.; 1" édition: 
Marseille, 1768, avec ce titre : Maladies qui attaquent le plus communé- 
ment les gens de mer. 

MAUREL (Édouard-César-Émile), médecin de 1" classe. — Contributions à 
la pathologie dentaire. De Tinflammation aiguë et chronique de la pulpe 
dentaire ou de la pulpite aiguë et chronique. Paris, 1873, thèse in-4% 
63 p. > 

MAURIN (François), ex-chirurgien de la marine, néauMuv (Var.) —Souve- 
nirs de la climatologie et de la constitution médicale derUruguav,de 1845 
à 1849. Montpellier, 1855, thèse in-4% 35 p. 

HAURIN (François-Marius), médecin de 2" classe, né à Toulon (Var.) — De 
l'amputation du pénis à la partie moyenne. Montpellier, 1870, thèse in-4'*, 
40 p. 

IMAURIN (Marius-Viricent), médecin de 2* classe, né à Toulon (Var.) — De 
la bière. Quelques considérations thérapeutiques et hygiéniques. Mont- 
pellier, 1870, thèse in-.4% 64 p. 

WAURISSET (Augustin), officier de santé de la marine. — Réflexions sur les 
commotions cérébrales. Montpellier, 1813, thèse in-4°, 19 p. 

MAURY (J.-A.-N.). ex-chirurgien-major de la marine, né à Monlreuil-sur- 
Mer (Pas-de-Calais.) — Essai sur les paralysies. Paris, 1814, thèse in-4% 
32 p. 

BIAURY (Pierre-Henri), médecin de la marine, né à Rodez (Aveyron.) — Des 
effets physiologiques du chloral et de son emploi thérapeutique. Mont- 
pellier, 1870, thèse in.4% 59 p. 

MAZÊ (Auguste-René-Marie), chirurgien en chef. — Notice sur la fièvre 
ictérique grave observée sur les côtes orientale et occidentale d'Afrique 
et sur le béribéri, maladie endémique dans Tlnde et dans la mer Rouge. 
Montpellier, 18()2, thèse in-4», 31 p. 

MÈ6E (Paul-Antoine-Victor), chirurgien de 1" classe, né à la VaIlette(Var.) 

— Quelques considérations sur la fièvre typhoïde observée en juillet 1860 
sur le vaisseau le Montéheîlo, école des canonniers de la marine. Mont- 
pellier, 1863, thèse in-4% 52 p. 

MEMOIRE sur les maladies de la Guadeloupe. Guadeloupe, chez Renard, 

1778,in-4% 19 p. 
MÉMOIRE sur une nouvelle maladie épidémique qui règne à Tîle Dourbon. 

(Gazeiie de Vîle Bourbon, 10 août 1816.) 
MÉNARD (F.-L.-Jean), officier de santé de 1" classe, né à Lisieux (Calvados.) 

— Essai sur les lésions faites par cause externe au crâne et aux partier. 
qu'il renferme. Montpellier, an XlI-1804, thèse in -4°. 

MENU-DESSADLES(V.-lj.), chirurgien de 1" classe. — Quelques mots sur 
répidémic de fièvre jaune' qui moissonna plus de la moitié du hrick- 
canonnière la Malouine, vers la fin de Tannée 1857. (AnnaL marit. et 
colon,, 1838, t. LXVII, p. 920.) 

— Rapport k Flnspecteur général du service de santé de la marine sur la 
campagne de la corvette la Triomphante, commandée par M. de Péronne, 
capitaine de vaisseau, pendant les années 1836, 1837 et 1838 sur la côte 
occidentale d'Afrique. (Idem, 1839, t. LXX, p. 5.) 

MERCIER (Jean-Pierre), chirurgien de'2* classe, né à Tursac (Dordogne.) — 
Coup d'iBil sur les connaissances nécessaires à un accoucheur. Montpellier, 
1809, thèse in4«. 



186 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [1IBRC-MEYE( 

MERCURIN (Paul), médecin auxiliaire de 2° classe. — Relation d'un hiver- 
nz^e à l'île Maurice, 1866-67. Montpellior, 1868, thèse in-4% 52 p. 

MEREL (Charles), ex-chirurp:ien de la marine, né à Toulon. — Essai sur les 
fièvres intermittentes du Levant. Montpellier, 1827, thèse in-i", 19 p. 

MERLAUX dit PONTY (Samuel- Anatoli-Mazeppa), médecin de 1" classe.— 
Relation médicale de la campagne de Taviso à vapeur le Swcouf dans le 
golfe Persique. Quelques considérations sur le bouton d'Alep ou ulcère 
d'Orient. Montpellier, 1867, thèse in-4*, 44 p. 

MERLLN (Louis-Baptiste), médecin-professeur, né k Toulon (Var.) — Consi- 
dérations sur le choléra épidémique qui a .sévi au bagne de Toulon en 1865. 
Montpellier, 1866, thèse in-4% 63 p. 

— Analyse et traduction de : « Matériaux pour servir à Thistoire médico- 
chirurgicale de la rébellion (Guerre des États-Unis.) » (Arch, de méd, 
wflv., 1866, t. V, p. 474, et t. VI, p. 23.) 

— Compte rendu de : « Arsenal de la chirurgie'contemporaine, par Gaujot, 
professeur agrégé à l'École de médecine militaire. » Paris, 1867, J.-B. 
Baillière, tome I, in-8- ; t. IL 1872. [Idem, 1867, t. Vin,p. 230 et 1872, 
t. VllI, p. 149.) 

— Compte rendu de : « Statistique médicale de la campagne d'Italie en 1859 
et 1860, par le docteur Chenu. » Paris, V. Massonet fils. (Idem, 1870, 
t. XIU. p. 388.) 

— Compte rendu de : « Clinique chirurgicale de l'hôpital de la Charité, par 
le professeur L. Gosselin. » Paris, 1873, J.-B. Baillière et fils, 2 vol. in-^\ 
— Et de : « Eléments de chirurgie clinique, par Félix Guyon, professeur 
agrégé. » Paris, 1873, J.-B. Baillière, 1 vol. in-8». (Idem, 1873, t. XX, 
p. 378.) 

MERVEILLEUX (Jacques-Alexandre-Constant-Gustave), ex-chirurgien de la 

marine. — De l'extraction des corps étrangers dans les plaies. Montpellier, 

1852, thèse in-4% 40 p. 
MERY (Etienne-Gustave), médecin de 1'* classe. — Note sur la fève du 

Calabar et les poisons végétaux de la côte occidentale d'Afrique. (Arch.de 

méd. nav,, 1866, t. V, p. 328.) 
MESCHINET (Jules-K-A. de), chirurgien de la marine, né à Saint-Etienne- 

la-Cigogne (Deux-Sèvres). — Dissertation sur la fièvre jaune d'après une 

épidémie observée à bord de la frégate la Reine-Blanche, en juin, juillet, 

août, 1841. Montpellier, 1843, thèse in-4% 37 p. 
MESGUEiN (Paul-François), médecin de 2° classe, né à Bodilis. (Finistère). — 

De l'opération de la cataracte par extraction hnéaire modifiée. Montpellier, 

1871, thèse in-4% 48 p. 
MESNARD (Camille), chirurgien de 1" classe. — Quelques réflexions sur les 

fièvres intermittentes. Montpellier, 1829, thèse in-4'*, 28 p. 
MESNARD (Edmond), chirurgien de 1" classe, né àRochefort. — Essai sur le? 

fièvres intermittentes pernicieuses. Montpellier, 1849, thèse in-4", 

59 p. 
MEUNIER (Alcide--Félix), ancien élève des hôpitaux delà marine, né àMarans 

(Charente-Inférieure). — Delà contagion -et de l'infection, spécialement 

étudiées dans le choléra. Paris, 1855, thèse in-4". 
MEUNIER U.-A. -Alexandre), chirurgien de 2* classe, né à Champagné-lcs- 

Marais (Vendée). — Hémorrhagie produite par la lésion des intercostales; 

moyens proposés pour l'arrêter, ligature de cette artère. Paris, 1861, 

thèse in-4'*, 31 p. 

— Traitements chirurgicaux des collections de liquides qui se forment dans 
le thorax. Paris, 1861 , thèse de chirurgie, in-4" de 148 p. 

MEYER (Marie-Joseph-Victor), aide-médecin auxiliaire. — De l'influence ^e 
la grossesse sur la phthisie pulmonaire. Strasbourg, 1867, thèse in-4". 



[MICH-MIRI] DES NÉDECIiNS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 187 

MIGHAUD (F.-R.), ex-chirurgien de la marine, né à Marsais (Charente-Infé- 
rieure). — Quelques considérations générales sur la péritonite à la suite 
des couches. MontpclliLT, 1806, thèse in-4**. 
MICHAUX (Edwards), chirurgien de la marine, né à La Trinidad (Amérique 
du Sud). — La Guyane et ses étahlissements pénitentiaires. Paris, 1860, 
thèse in^", 68 p. 
MICHEL ( ), ancien chirurgien-major des vaisseaux du roi, au dépar- 

tement de Toulon. — Observation sur l'extirpation d'une excroissance 
fongueuse dans le canal de l'urèthre. (Jotim. de méd. de Vandermonde, 
mail760.) 
MICHEL (François-Paulin), chirurgien-major de la marine, né à Toulon. — 
Réflexions sur la question de savoir si, dans les lésions organiques du pied, 
l'amputation sus-malléolaire doit être préférée à Tamputation inédio-tar- 
sienne ou de Ghopart. Montpellier, 1845, thèse in-4% 50 p. — De Tarn- 
putation sus-malléolaire et de l'amputation médio-tarsienne ou de Gho- 
part. (Annal, de la chir. franc, et étrangère , 1845, t. Xlll, p. 480.) 
MICHEL (J.), officier desanté de 1" classe de la marine, né à Aigre (Cha- 
rente). — Réflexions sur l'épidémie dysentérique qui régna en 1811 et 
1812 à bord du vaisseau V Auguste, dans l'escadre de l'Escaut. Paris, 1814, 
thèse in-4*, 20 p. 
MICHEL (Joseph-Alfred), cx-médecin de la marine. — Notes médicales re- 
cueillies à la Côte-d'Or. (Géographie et pathologie exotiques). Paris, 1873, 
thèse in-4', 45 p. 
MICHEL (Louis), chirurgien de 2* classe, né à Toulon. — Relation médico- 
chirurgicale de la campagne de la frégate à vapeur hôpital le Christophe 
Colomb dans la mer Noire : variole, typhus, choléra. Montpellier, 1861, 
thèse in-4**, 46 p. 
MICHEL (Louis-Alfred), chirurgien auxiliaire, né h Mézidon (Calvados). — 

Essai sur les rechutes de la fièvre typhoïde. Paris, 1864, thèse in-4". 
MICHELET (Philippe), médecin entretenu de la marine. — Notes recueillies 
dans un voyage à lîle de Terre-Neuve. (Annal, marit, et colon. j 1830, 
t. XLII, p. 66.) 

— Mémoire sur divers points d'économie et d'hvgiène publique appliqués 
aux îles Saint-Pierre et Miquelon. [Idem, 1832^ t. XLVIH, p. 337.) 

MICHELOT (Jean-Baptiste-Marie), chirurgien de la marine, né à Niort 
(Deux-Sèvres). — Dissertation sur les nydropisies en général et Thydro- 
thorax en particulier. Paris, 1815, thèse in-4**, 20 p. 

MILLET (Jean-Maurice), ex-chirurgien de la marine, né à Scillans (Var). — 
Dissertation sur le scorbut. Montpellier, 1820, thèse in-4% 15 p. 

MIOLLIS ( ), ancien chirurgien des vaisseaux du roi. — Observa- 

tion qui démontre la nécessité d'ouvrir promptement les dépôts, qui sur- 
viennent à la suite de la petite vérole confluente, où Ton indique la meil- 
leure manière de les ouvrir et de les panser, (Journ. de méd. chirurg. 
pharm., 1764, t. XX. p. 66.) 

MIRIEL (Jean-Joseph-Yves-Lcuis), chirurgien de la marine né à Broons 
fCôtes-du-Nord) le 7 mars 1779, mort à Brest le 26 février 1829.— 
Observations sur la luxation en arrière de l'extrémité supérieure du radius. 
(Bull, de la Soc. médic. d'émulat., 1809, t. IV, p. 248.) 

— Réflexions sommaires sur l'importance du diagnostic et sur les difficultés 
qu'il offre dans certains cas. Paris, 1810, thèse in-4", 20 p. 

— néflexions théoriques et pratiques sur Tanévrisme inguinal. Brest, 1819, 
Binard, impr., in-4% 37 p. — Réplique à M. Delaporte faisant suite aux 
c Réflexions théoriques et pratiques sur l'anévrisme inguinal publiées le 
27 août 1812. » Brest, 1812, Michel, in-4»de 31 p. 



i88 RÉPEKTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [MIRMIOND 

MIRIEL. — Notice nécrologique sur M. Duret, ancien chirurgien en chef de la 
marine, membre de la Légion d'honneur, correspondant de plusieurs 
sociétés savantes. Brest, 1825, Lefoumier, in-4', 2^ p. (Annal, marit. d 
colon., 1825, t. XXVI, p. 513). (Voy. p. 83.) 

mSTHE (Antoine-Joseph-Martin), chirurgien de la marine, né à Barjols (Var). 
— Quelques considérations sur la litholritie, de l'emploi du chloroforme 
chez les enfants pendant cette opération. Montpellier, 1848, thèse in-4%47 p. 

MITRAUD (Joseph-Antoine), ex-chirurgien de 2* classe de la marine, né à 
Magnac-La val (Haute-Vienne). — Quelques propositions sur les fractures de 
l'humérus. Paris, 1816, thèse in-4% 13 p. 

MITTRE (llippolyte), chirurgien de la marine. — Notice sur raccouplement 
du Cebrio giaas. (Revue zooL, 1839, p. 53.) 

— Description de quelques coquilles nouvelles. (Rev. zoolog,, 1841, p. 65.) 

— Description de quaire coquilles nouvelles. (Annal, des sciences nalur., 
1842, 2- série, t. XVIIl, p. 188.) 

— Mémoire sur le genre il wa^twe. (Magasin de zoologie^ 1844, p. 1.) 

— Note sur l'organisation du Galeomma. (Annal, des scienc. naiur., 1847, 
3" série, t. Vil, p. 160; Bull, de la Soc. des se. hell. lett. et arts du Yar, 
1848, n° 3, p. 119.) 

— Recherches sur l'habitation et l'appareil respiratoire de VAuriaii^ 
myosole. (Bull, de la Soc. des se. bel. lett. et arts du Var, 1847, n'I, 
p. 77.) 

— Notice sur le genre Cypricarde. (Journ. de Cottchyliologie, 1850, p. 125.) 

— Notice sur les genres Diplodonta et Scacchia. (idem, id., p. 238:) 
MITTRE (Théophile), officier de santé de la marine, né h Marseille. — Du 

choléra asiatique, observations sur les épidémies de 1835, 1849 et 1854. 
Montpellier, 1855, thèse in4% 40 p. 

MOFFAIT (Louis), ex-chirurgien de marine. — Recherches sur la phleg- 
masie des membranes synoviales des articulations. Paris, 1810, thèse in4', 
21 p. 

MOINET (Jean-Charles), médecin de 2° classe, né à Rochefort. — De l'in- 
fluence des climats chauds sur le traumatisme chez l'Européen. Montpellier, 
1866, thèse in-4% 58 p. 

MOINET et Gouet, — Des eaux minérales sulfureuses de Cauterets (Hautes^ 
Pyrénées). Paris, 1872, G. Masson [Rochefort, Triaudet Guy, impr.] 1 vol. 
in-18 deiv-240 p. (Fby. Gouet). 

MOISSON (Louis), chirurgien de 1" classe, né à Brest (Finistère). — Essai 
sur l'ulcère de Cocliinchine. Montpellier, 1864, thèse in-4**, 40 p. 

MOLLET (Armand), chirurgien de la marine, né à Brest (Finistère). — 
Essai sur la fièvre jaune. Montpellier, 1822, thèse in-4", 27, p. 

MOLLET (J.-M.), chirurgien de 1" classe. — Dissertation sur les signes dia- 
gnostiques des différentes tumeurs du scrotum. Paris, an Xl-1803, thèse 
in-8% 58 p. 

MONNARD (Charles), ex-chirurgien de la marine, né à Arinthod (Jura). ^ 
Considérations générales sur les concrétions sanguines qui se forment pen- 
dant la vie dans le cœur et les gros vaisseaux. Montpellier, 1867, thèse 
in- 4% 60 p. 

MONBALON ( ), chirurgien-major de la marine au port de Bayonnc, 

mort le 22 octobre 1779. — Observation sur une plaie d'arme à feu avec 
fracture de l'omoplate et delà clavicule et lésion du poumon. (JourU' 
de méd. de Vandermonde, sept. 1764, t. XXL p. 248.) 

— Réflexions sur les' pincements de l'intestin. (Idem, déc. 1773.) 
MONDEUER ( ), ancien chirurgien en chef de l'hôpital de Saint- 
Domingue. — Note sur les graines de Malambo. (Gazette de santé, 
1" novembre 1807, p. 253.) 



£ MOND MONZ] DES MÉDECINS ET DES PUÂRHÂCIEMS^DE LA HaRINE. 189 

MONDÉSm-LACASCADE (Elienne-lhéodore), médecin de 2« classe, ne à 
Saint-François (Guadeloupe). — Quelques considérations sur le scorbut, au 
point de vue surtout de son étiologie et de ses relations avec quelques 
autres maladies ou antérieures ou intermittentes. Montpellier, 1869, 
thèse in-4% 49 p. 

— Coup de feu à la poitrine. Balle perdue dans le thorax, extraite 14 mois 
après par une contre-ouverture. Leçon clinique faite par le professeur Beau, 
médecm en chef. (Archiv. de méd. navale^ 1872, t. XVIl, p. 298.) 

— Fracture par arrachement du condylc occipital droit, survenue dans une 
chute d'une hauteur d^environ 22 mètres sur le côté droit du corps, sans< 
^utre lésion superficielle ni profonde du crâne ou de la face. Leçon cli- 
nique faite parle profess. Beau, médecin en chef. (Wem, id.y t. XVIII, 
p. 102.) 

— De Torganisation du travail de la terreaux colonies françaises. Paris, 1872, 
Brière, impr., in-8'*, 63 p. 

MONDOT (Jean-Baptiste-Louis), chirurgien de 2* classe, né à Montpellier (Hé- 
rault). — Etude sur la colique sèche dans les nàers de Chine et de Cochin- 
chine. MontpeUier, 1864, ttièse in-4', 68 p. 

MONKSTIER (Louis-Charles-Emile), chirurgien de 2° classe, né à Rochelbrt. 
— Quelques considérations sur une campagne en Océanie, 1856, 1857. 
Montpellier, 1857 , thèse in-4% 45 p. 

— Hôpital deMayotte : Observation de fièvre ictérique. (Gaz. des hôpitaux, 
1862, p. 127.) 

— Note sur le café de Nossi Bé. [Revue maritime et coloniale, 1864, t. XII, 
p. 639.) 

— Observations de clinique médicale recueilHes à l'hôpital de Mayoltc. 
(Arch, de méd. naw., 1867. t. VII. p. 209.) 

— Etude sur l'ulcère dit de Mozambique, observé à Mayotte et à Nossi-Bé. 
(Idem, id.,id.f p. 417.) 

MONGRAND (Jean-Charles-Émile) , chirurgien de 1" cla.sse, né à Rochefbrt 
(Charente Inférieure.) — Typhus des vaisseaux en 1855. (Gaz. des hôpi- 
taux, 1855, p. 583 et 586.) 

— Le bagne de Brest, considéré au point de vue hygiénique et médical. Paris, 
1850, thèse in-4", 64 p. (Nouv. annal, de la mar. et des colon., 1858, 
t. XIX, p. 125 et 190.) 

MONGRAND (Pierre-Alfred), chirurgien de 2« classe, né à Rochefort. — De 
la fièvre jaune (typhus d'Amérique, t. amaril, fièvre ataxo-adynamique.) 
Montpellier, 1865, thèse in-4% 19 p. 

MONIN (Romain), ex-officier de santé de 2* classe. — Considérations sur 
les épanchements dans l'intérieur du crâne par causes externes. Paris, 
1815, thèse in-4% 25 p. 

HONNEREAU (R.-A.), chirurgien auxiUaire de la marine, né à Niort (Deux- 
Sèvres.) — Quelques réflexions sur la contagion. Montpellier, 1818, thèse 
in-4*, 61 p. 

MONOYER (Joseph), ancien élève de l'école de médecine navale de Toulon.— 
Essai sur l'emploi thérapeutique de Teau de mer. Montpellier, 1818, thèse 
in-4% 29 p. 

MONT-BLANC (Jean-Baptiste), olim nosodochii Lugdunensis, nec non Reipu- 
blicse classium chirurgicus. — Tenlamen medicumde Tœnia. Montpellier, 
an XU-1804; thèse in-4% 

MONTET (J.-I-)» ancien chirurgien de marine, né à Bordeaux. — Quelques 
considérations sur les hémorrhagies utérines qui peuvent avoir lieu avant, 
pendant et après l'accouchement. Paris, 1829, thèse in-4'*, 25 p. 

MONZIE-LASSERRE (Jean-Bap liste), chirurgien de la mjirine, né à Carlac 



l'^S 



wvvv. X M' F. nînri.M'.nvrinorE des Trt. 
\ . . .. . 



Mllill I \ : •• . ' .' .^•. :-: ■ < :i- M. Ihiivî. arii'iorm 

!!• ■ •• . •'• ' " ■• ■ « I ••,: »'!. «i"l'«'in'Ur. ron»»...." 
• "î < • •• - : ^•. !>•:"'. 1 • t' iirMp r. in-i-, i^ 
. !n-: • • \\\!. ; . M' . l"//. i. N.".. 

MK!'." \ ! n; '-Vj j t V-. oiirur.'i'inle l;i 

«.' : - • -N • .•:: "H N-;:- '■ \ l.f.i'tritio, 

,■'" N N-.-" "-î . i'"' .'.•■.■:• >tî"îi. Mont» 

MIIi;\î •• ' ^- ■ \ . t\-.hiîTr|:i-ii ik 



y 



nri 



uses. 

wcr. 
■lut Je 

'ébtêe 



i < /»•••. •: . ' . Is3;» 

I «N ••■■>••• • ;•• •' ;•■.«.% x'"^«|r. "'f'ii »' 
I .^■.- ■ t . . : . . ■ ;... . ,. .. j,; i| .< , 

M . •.■<»•'.• ^ •••n* ['!-'.U" 

' N • '. I Ml. p l'"': /»' 

iNiN. •• :>. P. Il*» ^ 

lî, . !• ••.v'-.'i xur Tlial'' 

Il ■ • î ' 
»••••<••• . f»» • • •» • 



nrkco- 
■ • coneik 

.. ••'' oiK lu. 
,-'^''"'t'n Liuzer. 
• '101111858.) 
:}spepsic. Sirasbourj. 

.iers français. (Ca:d/t' dci 



• • 


\ 


N.M.-. 


' ^K'î ' .:."i»v 


\»»'u\ 


■ Nijr 'n*< ;;i'î' 


vinrj 


, l'lu'0|'luli' 


1 ' 


s .•.>:.ilu|' 


M-rl \ 


;-.r. 1- 


Mot K VU 


. l ou 


Ml l\lt* 


iK'x 


-1 r 




MOlM r 


1 * . 


lllIiM'.t 




ISii» 


- 


M0:N' 


XV ' 


l^ 


f 



• «'"i? '^àiM le canon. (Recueil à 
.. .*•■ s» rit», l. Y.) 

•;.::•/>«/•/., l^i»îl>. t. XXXIIl, et te 
-^ . l».»i j'. a\oc juan.) ^ 

^ î>:i. i:». J.-l;. B.ii:ii;ro et ûh 

-v --^^l-e^'v .le 5' classe. ^ Des (ormes 
;■:>: .■•f-.riLV en Cxhindiine. Mont- 

• • • ■ 

.. ;. I...I. en,, a Rresi. - Oueîquos 
^ V .'.> ^râ.t>. Montpellier, 1845, tlièso 

.V .•> :: ic :. chaudière du yi.ht roval k 
• .^. :.. 1..1... .:e chrar-ie ,uvale. hrk 



- • ..^ ;■ •• •^'.--i^' 't^ dfi-ane:iïeni de la Cha- 

^ ^•«>?-. îîô à Pj:i<. -.De lin- 



* •» * 



k • • •! • « 



\ . 



\ \ 



■-". '.. .5 [\îîi.r> • Vienne-. — Cou- 

: : >. lv>. thèse in-i , |ii|,. 

-.. :.- . i-:<>e •l'in-ile-Iiûm?). - 



n' 



N «^ 



\ . 



*"^^ 



• •■ * • _•_ » "^ !i^t»iijner.iie iVen- 
.. ;:. >.'A :..:5: i:i-4\ 17 p. 

":'. ■". .". >.n".-:!îtron 'VonneV — 



- * 



»»^ 



"'.:.:.. 1>75, iî- série. 



^> . ...:.>': ;?•-. 



-.M i:.-i . .0 p. 

■««■> >.r e uîrnî...ii. ...4/v.î. 



•\ ^ 



\ N 



" *ii .0 Je violences 



[M0RY.NI;LL] des médecins et des MIARMAGIENS de U MAHINE. 191 

MORVAN (Yycs), chirurgien de la marine, né à Plogastel-Saint-Gennain 
(Finistère). — Quelques considérations sur les fièvres paludéennes du 
Gabon. Montpellier, 18G5, thèse in-4*, AQ p. 
MOTREF (Jean-Pierre-François), ex chirurgien entretenu, né à Brest (Finis- 
tère). — Dissertation sur le catarrhe aigu à<i la vessie. Paris, 1818, thèse 
iii-4% 24 p. 

MOUFFLET (Alfred-Eugène), médecin en chef, né à Rochefort, mort à Saint- 
Louis (Sénégal), le 1" octobre 1866 *. — Kssai sur les modifications que 
peut apporter à Topération de la kélotomie la présence de Pépiploon dan 
fa tumeur. Montpellier, 18f)5, thèse in-4*, 55 p. 

— Détails sur Tenlomologie de la Guadeloupe. (Ann. de la Soc, eiitomolêgiq . 
de France, 1858, t. VI. p. 14.) 

MOUFFLET (Jean-Louis-Henri), ofBcier de santé de la marine, né à Saintes 
(Charente-Inférieure). — Quelques propositions sur les sangsues. Mont- 
pellier, 1814, thèse in-4% 15 p. 

MOUGEAT (Louis-Marie-Thérèse), chirurgien de 1" classe, né à Quimper 
(Finistère). — De la dysenterie aiguë. Montpellier, 1814, thèse in-i*, 22 p. 

MOUILLARD (Eugène-Auguste), ancien chirurgien de la marine, né à Lorient 
(Morbihan). — Des passions sous le point de vue sémciologique. Paris, 
1841, thèse in-4», 30 p. 

MOULIN (Charles-François-Gonstant), chirurgien de 3' classe. — Introduc- 
tion à la pathologie de la race nègre dans les pays chauds. Paris, 1867, 
thèse in-4*. 

MOULIN (Victor), chirurgien de 1" classe, né à Valognes (Manche). — Essai 
sur la maladie endémique des climats chauds vulgairement appelée fièvre 
jaune. Paris, au Xn-1805, thèse in-4**, 29 p. 
MOULINS (Tiburce), ex-médecin de la marine. — Du croup, son traitement 

médical. Montpellier, 1867, thèse in-4% 114 p. 
MOUNEKOT(Armynthe), médecin de 2' classe. — Considérations générales 
sur les maladies endémiques observées à l'hôpital du Gabon pendant Tannée 
1864-65. Montpellier, 1868, thèse in-4% 15 p. 
MOUNIER (Jacques-Alfred), chirurgien de la marine, né à Saintes (Charente- 
Inférieure). — De la fièvre intermittente à Tile Nossi-Bé de Madagascar. 
Paris, 1849, thèse in-4% 47 p. 
MOURRAILLE (Joseph-Louis), chirurgien de Isolasse. — Essai sur la topo- 
graphie médicale de Saint-Pierre (Martinique), suivi de quelques mots sur 
les maladies observées le plus communément à Thôpital militaire de ce 
port, Montpellier, 1858, thèse in-4''. 
MOURSOU (Joseph), médecin de 2' classe. — De la médication antiseptique 

dans la fièvre typhoïde. Paris, 1869, thèse in-4*'. 
- Observation d'asphyxie locale des extrémités, survenue après un accès de 

fièvre intermittente. (Archiv, de méd. nav., 1873, t. Xl\, p. 364.) 
MOYENS de purifier Tair dans les vaisseaux. Lettre de Brest du 15 juin 

1774. (Gaz. de sanfé, 1774, p. 217, 222, 225.) 
BIULLER (François-l'rosper), chirurgien de 1" classe. — De quelques cas de' 
luxations traumatiques, observés principalement dans le service de clinique 
chirurgicale de l'hôpital maritime du port de Brest. Montpellier, 1862, 
thèse in-4% 36 p. 

MULIOT (Laurent) fils, ex-chirurgien de la marine. -^ Dissertation sur la 
péritonite des femmes en couches. Paris, 1816, thèse in-4% 14 p. 

* Notice nécrologique sur Moufflet [Moniteur du Sénégal du 9 octobre 1866)^ 
et Discours sur ?a tombe, par le professeur Maisonneuve. [Tablettes des Deux- 
Charenles du 28 août 1867.) Autre notice nécrolojçique, par Henri DeyroUe* 
(Annal, de la Soc. d^enlomolog,, 18ô6, t. VI, p. 607.) 



192 RËPEUTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [MURÂ-MEGR] 

MURAT (A.-F.-G.K ancien chirurgien-major du 55* équipage de haut bord. 

— Essai sur la di^ilalc pourprée, traduit de l'anglais de Sanders James, 
président de la Société médicale d'Edimbourg, avec des notes et des ré- 
flexions sur la matière médicale, par le traducteur. Paris et Anvers, 1812, 
in-8% 140 p. 

MURY (Désiré-Narcisse), ancien chirurgien de marine, né à Vire (Calvados). 

— Du cancer de Tutérus et de sa thérapeutique. Paris, 1826, thèse in-4*, 
27 n. 

MUTRU (Égide), chirurgien de la marine, né à Nime^(Gard). — Quelques 
mots sur les maladies de Gayeune. Montpellier, 1855, thèse in-4% 27 p. 

NADEAUD (Jean), médecin de la marine. — Sur le caoutchouc et les arbres 
qui le produisent. (Messaaer de Taïtij 19 juin 1859.) 

— Rapport £ur l'envoi de laïti à Texposition coloniale. (Idem, 4 septembre 
1859.) 

— Plantes usuelles des Taïtiens. Montpellier, 1864 thèse in-4'*. 




(Uenri), 
algidc. Paris 1870, thèse in-4-. 

NAVEL (Charles), ex-chirurgien de la marine, né à Lorient (Morbihan). — De 
lanénhrile. Paris, 1855, thèse in-^", 27 p. 

NÉBOUX (Adolphe-Simon), chirurgien de 1" classe, né à La Châtre (Indre). •— 
Disserlalion sur le scorbut, observé à bord de la frégate la Vénus, pendant 
la campagne qu'elle a faite autour du monde dans les années 1857, 58 et 
59. Paris, 1840, thèse in-4^ (iVoMt;. amial. de la wiar., 1840, t. LXXllI, 
p. 802.) 

— Observation d'une hernie de l'ovaire droit étranglée. Opération. Guérison. 
(Bull, de ihérap,, 1845, t. XXVlll, p. 286.) 

— Luxation de la deuxième phalange du pouce gauche, occasionnée par 
Texplosion d'un canon et qui a nécessité la résection de la télé de la pre- 
mière phalange. (Idem, id., t. XXIX, p. 56.) 

— Plaie d'arme à feu à la main, compliquée d'une fracture complète des os 
de Tavant-bras. Amputation du poignet, conservation de Pavant-bras. 
(Idem, tV/., id.f p. 285.) 

— Observations relatives àPemploi de Piodure de potassium. (Idem, 1840. 
t. XXX, p. 44.) 

-r Note sur une épidémie d'héméralogie. Imporlancc du foie de bœuf pour 
le traitement de cette maladie. (Idem, 1858, t. LV, p. 416.) 

— Observation d'une tumeur abdominale jugée de nature cancéreuse, guérie 
par les mélanges réfrigérants. [Idem. 1859, t. LVI, p. 525.) 

NÉBOUX (^Jcan-Sunon), ex-officier de santé de la marine. — Dissertation sur 
la plithisic en général ou les maladies de consomption, avec une nouvelle 
méthode de classification par ordres, genres et espèces de ces maladies 
Paris, 1804, an XU, thèse in-4% 70 p. ' 

NEDELLEC-DUVEKGEK (Edouard), chirurgien entretenu de la marine. — 
Essai sur la bronchite. Montpellier, 1857, thèse in-4*. 

NÉEL (P.), ex-chirurgien de la marine, né à Lorient (Morbihan). — Consi- 
dérations sur les causes de Paffection scrofuleuse. Paris, 1811, thèse in-4*, 
18 p. 

NEGRE (Antoine-Etienne-Marie-Léopold), médecin de 2* classe. — Des exa- 
gérations que peut offrir Pétai dyspeptique chez les marins, dans les pays 
chauds. Paris, 1871, thèse in-4''. 

NEGRIN (Joseph-Aliès), ancien chirurgien de la marine. — Essai sur la to- 
pographie et le ci'«o do la côte de Coromandel et sur les maladies qui 



[HKiS-mCO) DBS MÉDECINS ET DES PHARMAGIE!iS DE U MARINE, t^ 

régnent le plus communément i Pondîchéry et à Karikal et notamment 
sur le choiera indien. Montpellier, 1854, thèse in-4*, 75 p. 

NÊIS (Ghristiao), médecin de 2* classe, né ï Quimper (Finistère). — De 
Tanesthésie locale par la pulvérisation de Féther. Paris, 1870, thèse in-4*, 
54 p. 

N£IS (Ferdinand-Joseph-Marie), médecin de 2* classe, né h Quimper (Fi- 
nistère). — De la iiè?rc typhoïde et de quelques cas de t>|>hus observés à 
Fambulanoe de Lorient, mois d'avril et mai 1871. Nimès, 1871, impr. 
Clavel-Ballivet, in-4% 50 p. 

— De la prostatite aiguë et de sa terminaison par suppuration. Montpellier, 
i87S, thèse in-4% 40 p. 

MEL (Généreux), Ancien chirurgien de la marine, né au Havre (Seine-Infé- 
Heure). — Dissertation sur la dysenterie simple ou sans complication. 
Paris, 1825, thèse in-4% Ï5 p. 

KELSON-PAUTIER (Théophile), ex-chirurgien de marine. — De la désarti- 
culation fémoro-tihiale. Montpellier, 1865, thèse in-4'*, 28 p. 

NEULLIER (Hector-Hervé), ex-chirurgien de la marine, né à Luçon (Vendée). 
— Les maladies sont-elles toutes précédées des phénomènes qui caracté- 
risent le prodrome des maladies? Quelle est la valeur des accidents du 
prodrome dans le diagnostic? Paris, 1841, thèse in-4*', 2G p. 

NEVIERE (Joseph-Victorj, Chirurgien de 2' classe. — Essai sur les hernies 
abdominales. Montpellier, 1814, thèse in-4% 28 p. 

RIGOLAS (Adolphe-Gharles-Àntoine-Marie), médecin de l'* classe, né à Rian* 
tec (Morbihan). — De la maladie du sommeil. (Gaz* hebdom, de méd, et 
de c^ir., 1861, t. VllI, p. 670.) 

Du service médical dans les débarquements d'équipages de la flotte. 

(Arch. de méd. nav,^ 1865, t. IV, p. 35.) 

— Accidents d'empoisonnement produits par Tusage des conserves de 
bœuf altérées. [Idem, 18G7, t. VlU, p. 468.) 

— Compte rendu de : « Traité d'hygiène générale, par le docteur Ad. Mo- 
tard. .» Paris, 1868, J.-B. Baillière. 2 vol. in-8«. (Wm, 1868, t, X, 
p. 463.) 

— De la désinfection par les absorbants. [Idem, 1869, t. XI, p. 205.) 

— Traduction de : « Des causes de Tinfection palustre ù Pola, par Aug. Ji- 
lek.» [Idem, id,, id. p. 230.) 

— Des cicatrices du tatouage chez les nègres. (Idem, id., t. XII, p. 68.) 

— Analyse et traduction de : « Influence du régime, du climat et des longs 
voyages sur la santé et les maladies des marins, déduite des variations de 
leur poids, d'après les expériences instituées de 1864 à 1866 sur le navire 
H. M. S. Salamander, par Alex. Raltray, D. M. chirurgien-major du Sala- 
mander. » [Idem, id.,id,, p. 321.) 

— Compte rendu de : < Traite de pathologie et de thérapeutique générales, 
par le docteur F.-A. Jaumes, professeur à la Faculté de médecine de 
Montpellier. » Paris, 1869, V. Masson 1 vol. (Idem, id., id., p. 309.) 

^ L'épidémie de Maurice (1866-1868). Revue critique. (Idem, 1870, 

t. XDI, p. 213.) 
-- Traduction et analyse de : « Du régime des matelots, par le docteur Rat- 

tray, de la marine anglaise. » [Idem, id., i. XIV, p.* 364.) 

— Considérations sur la coordination des mouvements d'ensemble. Paris, 

1872, thèse in-4% 67 p. 

— < Carnet du Docteur » dans le journal la Liberté, depuis le mois de mars 

1873. — < Revue scientifique » dans la Liberté ^ depuis le mois de février 
1873. (SoQs le pseudonyme de P. Kuntz.) 

'— Divers travaux politiques ou littéraires dans V Abeille de Lorient, 1870, 

Bei et Bergkb, Report, bibliogr. V5 



i04 RÉPERTOIltE BIBLIOGRAPOIQUE DES TRAVAUX pICO-ROLB] 

1871; L Estafette de Mexico; la Liberté^ 1871; le Monitew delà 

flotte, 1872. 
NICOLAS (Ucnri), aide-médecin de la marine, né h Arles (Bouches-da- 

Rhône). — Considérations sur l'uréthrite. Paris, 1872, thèse in-4*, 41 p. 
NICOUA (Dominique), chirurgien-major à bord des paquebots de TEtat (ser- 
vice de la Méditerranée), né à Baslia (Corse). — Des anévrysmes trau- 

matiques. Paris, 1847. thèse in-4% 21 p. 
NIEGER (Jules), chirurgien auxiliaire, né à Saverne (Bas-Rhin). — De la 

puce pénétrante des pays chauds et des accidents qu'elle peut occasionner. 

Strasbourg, 1858, thèse in-4*. 
MEL, élève en chirurgie àlhôpilal militaire de Brest. — Observation sur un 

coup de bal(onnetlc pénétrant dans la poitrine. (Journal de niéd, thà'ap. 

pharmac, de Vandcrmondc, 1784, t. LXll, p. 36C.) 
NIEL (Joseph-Louis-Adolphe), chirurgien de la marine. — De la peste 

d'Orient. Montpellier, 1855, thèse in-4% 42 p. 
NIELLY (Charles), médecin principal, né au Havre (Seine-Inférieure), morlà 

l'hôpital maritim \ de Brest, le 4 juillet 1869 *. — Etudes sur Tamputatioa. 

Métnodes et procédés. Montpellier, 1856, thèse in-4*, 32 p. 

— Note sur la mortalité de Tile Saint-Pierre (Terre-Neuve) pendant Tannce 
1863. (Arch. deméd. nav., 1864, t. I, p. 99.) 

— Statistique médicale de Saint-Pierre (Terre-Neuve) pendant Tannée 1865. 
(Idem, 1866, t. V, p. 413.) 

— Observations de colique saturnine recueillies à Saint-Pierre (Terre- 
Neuve). (Idem, 1867, t. VII, p. 153.) 

NIELLY (Maurice), chirurgien de 2* classe, né k Brest (Finistère). — Con- 
sidérations relatives à Tétiologie et au traitement de la dysenterie des pays 
chauds. Paris, 1864, thèse in-4*. 

— Installation et fonctionnement d'un hôpital civil à Boston (Massachusetts) ; 
traduit de l'anglais et analysé. {^Arch, de méd. nav., 1871, t. XVI, p. 18.) 

— Céphalématome sous-péricrànien volumineux. Guérlson spontanée excep- 
tionnellement rapide. (Idem, id., id,, p. 224.) 

— Manuel d'obstétrique, ou aide -mémoire de l'élève et du praticien , avec 
57 figures intercalées dans le texte. Paris, 1872, G. Masson, 1 vol. in-18, 
xn-208 p. 

NOËL (L.), ex-chirurgien de 2* classe de la marine, né à Saint-Denis (Seine). 
— Essai sur la dysenterie aiguë simple. Paris, 18'29, thèse in-4**, 29 p. 




janvier 1832. Sur Tétat physique 
lité, les rapports moraux et sociaux. (Annal, marit. et colon., 1832, 
t. XLVllI, p. 594.) 

— Quelques réflexions sur l'hépatite aiguë. Montpellier, 1857, thèse in-4". 

NOGUÈS (Paul-Auî?uste), médecin de 2» classe, né h Thèzo (Basscs-Pyré- 
nces), mort le 18 septembre 1864. — Considérations sur le zona. Mont- 
pellier, 1864, thèse in-4'*, 51 p. avec planche. 

NOIRAULT fPierre-Louis-Mexandre], cx-chirurgien île la marine, né au 
Vanneau (Deux-Sèvres). — Considérations sur quelques procédés de la 
médecine opératoire. Paris, 1 845, thèse in-4", 30 p. 

NOLKT (Joseph), maître chirurgien, chirurgien ordinaire du roi en son hô- 
pital de la marine de Brest, né à Sully-sur-Loire (Loiret), vers 1650 — 
Observations curieuses sur des phénomènes extraordinaires qui regardent 
particulièrement I«i médecine et la chirurgie, avec une manière de faire 

< Notice nécrologique et Discours sur sa tombe, parle directeur Dufour. [Fêuille 
ôffic, de S.'Pierre et Miquelon, 12 août 1869.) 



[NONA-OBET] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 195 

une prétendue médecine universelle. Brest, 1711, Vvc Maiassis, in-12, 

150 p. 
NONAY (Antoine-Adolphe), chirurgien de 2* classe. — Essai sur la cause, la. 

nature et le siège de la fièvre jaune. Montpellier, 1828, thèse in-^**, 

40 p. 
NORMAND (Alexis-Louis), médecin de 1" classe, né à Clermont-en-Vrgonne 

(Meuse). — Hygiène et pathologie de deux convois de condamnés aux 

travaux forcés, transportés de France à la Nouvelle-Calédonie par la fré- . 

gaie la Sibylle en 1866 et 1867. Paris, 1869, thèse in-4^ 
NORMAiSD (Eugène), médecin de la marine, né à Brest (Finistère). — De la 

rectile dysentérique endémique en Cochinchine. Paris, 1872, thèse in-4f". 
NORMAND (F.-M.-P.), ex-chirurgien delà mnrine, né à Rochcfort (Morbihan). 

— Dissertation sur les hémorrhagies cérébrales, considérées comme 
cause d'apoplexie, précédée d'un léger nperçu sur les hémorrhagies en 
général. Paris, 1810, thèse in-4", 30 p. 

NORMAND (Louis-Rosin), ex-chirurgien de 1" classe, né à Laval (Mayenne). 

— Rhumatisme articulaire aigu, statistique et considérations. Montpel- 
lier, 1865. thèse in-4% 88 p. 

NOTE sur l'épidémie de typhus qui a régné cette année au bagne de Tou- 
lon, par un chirurgien de la marine. (Gaz. médic, de Paris, 1853, 
p. 480.) 

NOTE sur le transport des blessés à bord des bâtiments de la marine mili- 
taire. (Conférences internationales à Paris. Société de secours aux bles- 
sés muitaires des armées de terre et de mer, 1867. Paris, publié par la 
commission des délégués, 1867, impr. Paul Dupont, 1 vol. in-S", p. 75.) 

NOTICE sur les observations météorologiques faites dans les hôpitaux colo- 
niaux. (Rev. colon., 1852, t. VIII, p. 67.) 

NOURY (Mathurin-Jean), médecin principal, né à Plcudihen (Côtes-du-Nord). 

— Notes sur le nord de Tîle Nippon, l ile Yesso et les Kouriles japonaises, 
recueillies à bord de la corvetle le Dupleix (septembre-octobre 1868). 
(ArcJùv. de méd. nav., 1870, t. XIV, p. 192.) 

— Du perchlorure de fer à 1 intérieur à haute dose, dans le traitement de la 
diphthérie et spécialement de l'angine pseudo-membraneuse. Paris, 1872, 
thèse in-4% 40 p. 

NOZEILLE (Pierre-Charles-Jean-Baptiste de), pharmacien de 1" classe de la 
marine, né à Rochcfort (Charente-Infér.). — Noie établissant la différence 
qui existe entre l'huile de pistache et les différentes huiles fabriquées dans 
rinde. (Rev, colon., 1817, t. XVH, p. 284 à 286.) 

— Rapport sur l'Exposition de Sierra-Leone en 1865. (Monit. du Sénégal et 
dépendances, 9 et 16 mai 1865.) 

— Synthèses de pharmacie et de chimie présentées et soutenues a l'Ecole su- 
péricuitî de pharmacie de Paris. Paris, 1872, in-4% 8 p. 

NOZERAN (Almn), chirurgien de la marine, né à Montpellier (Hérault). — 
De rhéméralopie des pays chauds. Montpellier, 1865, thèse in-4% 32 p. 

OBET (Arthur), chirurgien de 1" classe, né à Morlaix. — Essai sur la pourri- 
ture d'hôpital. Paris, 1852, thèse in-4% 22 p. 

OBET (Louis-Charles), médecin de 2° classe, né h Morlaix (Finistère). - De 
la leucocythémie. Montpellier, 1868, thèse in-4% 54 p. 

OBET (Louis-Jean-Marie), second médecin en chef, né à Morlaix (Finistère)*. 
-7 Essai sur la nutrition. Paris, 1806, thèse in-4% 37 p. 

* DDFOUR. -— Notice sur M. Obel, ancien médecin en chef de la iraii e 
(mm. de la -Soc. académ. de Cherbourg^ 1850, p. xxvx.) 



19G RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAYAUX [OBET-ORàB] 

OBËT. — Obseryation sur un vice d*organisation du cœur. (Bull, des se. 
méd. de la Soc. méd, d'émulaij 1808, t. II, p. 65.) 

— Obserrations : Résorption complète d'urine. (Mém, de la Soc. acad. de 
Cherbourg, 1865, p. 92.) 

— Notice sur le choléra qui a régné à Cherbourg en 1852. (Idem, 1855, p. 1.) 

— Notice sur Tangine couenneuse qui a régné à Cherbourg pendant le cou« 
rant de Tannée 1841. (Idem, 1845, p. 9.) 

GBIT (J.-E.), officier de santé de la marine. — De Théméralopie endémique 
observée parmi les équipages des navires en station aux Antilles. Montoel- 
lier, 1829, thèse in-4% 14 p. 

OBSERVATION sur une gastrite chronique arec affection du pancréas et du 
foie, dont les traces ont été trouvées à Touverture du cadavre du IK Mar- 
quis (chirurgien de 1" classe), faite en présence des D" Labrousse, Lesar- 
rec et Follet, médecins en chef de la colonie (Bourbon). (JourUy universel 
desscienc. médic, 1826, t. XLIV, p. 517.) 

ODOYER (Stanislas), ex-chirurgien de marine. — Étude sur la chlorose. 
Montpellier, 1855, thèse in-4", 58 p. 

OFFICIERS DE SANTÉ de terre et de mer morts au corps expéditionnaire 
du Mexique; note de M. Coindet, médecin-major. (Recueil de Mémoires de 
médecine militaire, t. XIII, 5* série, p. 545.) 

OLLET (J.), ex-chirurgiende la marine, né à Boule-d' Amont (Pyrénées-Orien- 
tales). — Des accidents produits par les larves de la Lvcilia hominivorax 
à la Guyane française. Montpellier, 1869, thèse in-4'*, 50 p. 

OLLIVIER (Dominique-Jean-Gustave), médecin professeur, né h Toulon (Var). 
— Etudes pratiques surThéméralopie. Blontpellier, 1857, thèse in-4*, 44 p. 
(Nouv. annal, de la mar., 1858, t. IX, p. 249 et 501.) 

— Considérations générales sur le passé, le présent et Tavenir de la matière 
médicale. Discours d'ouverture des cours de matière médicale, prononcé 
le 7 janvier 1861, à TEcole de médecine navale de Toulon. Toulon, E. Au- 
rel,1861,in-8% 55 p. 

— Incendie du bagne flottant le Santi Pétri; étude sur les étals morbides 
présentés par quarante-deux forçais à la suite de cet incendie. (Arch. de 
méd. nav., 1864. t. I, p. 821.) 

— Le médecin de la marine dans les voyages de découvertes autour du 
monde. Discours d'ouverture de l'année scolaire 1 864-65, h l'Ecole de mé- 
decine navale de Toulon. (Idem, id., t. II, p. 489.) 

OLLIVRY (François), ex-chirurgien de la marine. — Du tétanos. Montpellier, 

1840, thèse in-4% 51 p. 
OLLIVRY (Georges), chirurgien de la marine, né à Quintin (Cotes-du-Nordj. 

— Essai sur le croup, considéré comme affection catarrbale. Paris, 1810, 
thèse in^", 18 p. 

OLMETA (Edouard-Louis), médecin de 1" classe, né \k Toulon (Var). — Con- 
tributions à l'histoire de l'hépatite des pays chauds. Montpellier, 1868, 
thèse in-4<>, 85 p. 

O'NEILL (Armand-Aimé) , chirurgien entretenu de la marine, né à Josselin 
(Morbihan). — De la phlébite. Paris, 1852, thèse in-4% 20 p. 

O'NEILL (C.-F.), ex-chirurgien de la marine royale et de la marine mar- 
chande, né à Josselin (Morbihan). — Dissertation sur le choléra- morbus. 
Paris, 1824, thèse in-4% 24 p. 

ONOT dit BIOT (Jean-Louis-Hippolyte), chirur&ien de 2* classe, né à Brest. 

— Considérations sur l'arachnoïaite aiguë. Montpellier, 1851, thèse in-4% 
52 p. 

ORÂBONA (Luc-Jean), médecin de 1" classe, né à Novella (Corse). — nelatiod 
médicale d'une campagne sur la côte orientale d'Afrique et dans la mer 



fOROR^AKA] DBS MSDBQïiS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 107 

Rouge, à bord du brick de guerre U Géme, sonnées 1857, 58, 59. Montpel- 
lier, 1859, tbèse in-A*, 75 p. 

CyRORKK (Cbarle»-4iOuis^, méoean auxiliaire de la marine, né Si Paris. — Du 
suc de eitroo et de son emploi comme agent préTentif et curât if du scor- 
but. (Rewme coUmiaU. 9* série. 1857, t. XVllI, p. ll.| 

— A traduit : De Turine et des dépôts urinaires, pr Goiding Bird. Paris, 
1861, iii-8*, Masson et fils . 

OUI (Jules-Alexandre-Philippe), pharmacien de 3* classe. — Synthèse de phar- 
macie et de chimie. Montpellier, 1864, thèse in4*. 

OUI (Paol), médecin de 2* classe, né à Rochefort ^Charcnte-Infér.), — Con- 
sidérations sur le traitement de la tumeur et de la fistule lacrvmales. Mont- 
pdlier, 1872, thèse in-4*, 43 p. 

OUYRARD (G.-F.), ex-chirurgien auxiliaire, né à Lajaudonnière (Vendée). 

— Quelques remorques sur Théméralopie obserTée à bord du Lavoisier^ 
pendant une campagne en Océanie. Paris, 1858, thèse in-4*, 57 p. 

Y.P.y ex-chirurgien de la marine militaire. — Observation d'une alTection 

soporeuse apparente. (GoieUe de uuUé, 11 mars 1815.) 
TAGE (OscaiJean-William), chirurgien du 5* classe. — Des adhérences du 

placenta à Tutérus comme complication de la délivrance. Montpellier, 1839, 

tbèse iii-4% 93 p. 
TAGËS (L-A.-6.-Jacqucs), chirurgien à bord de la Sirène^ né à Rivesaltcs 

(Pyrénées -Orientais). — De la névralgie du grand sympathique, obserfée 

sous les latitudes intertropicales. Paris, 1852, thèse in-A*, 46 p. 
PAIN (Philippe), médecin Je 2* classe, né à la Désirade (Guadeloupe). » Des 

abcès phiegmoneux de la paroi sterno-costale. chex rhomme. Montpellier, 

1870, thèse in4% 46 p. 
PAI.NTEAUD-LAVIEUVILLE (Pierre-Auguste), ci-devant officier de santé de la 

marine à Rochefort, né à Larochefoucault (Charente). — Dissertation sur 

Tépilepsie, contenant les espèces les plus commîmes et leur traitement. 

Paris, an Xin-i805, thèse in-4% 18 p. 
TALASNE-CHAMPEAUX (Adolphe-Paul), médeciu de l'* classe, né à Brest. 

— Plaie de la protubérance par un fleuret boutonné. (Abeille médicale^ 
29 juin 1863.) 

— Corps étranger resté dans les parties molles. (Idem, 27 juillet 1863.) 

— Corps étranger introduit dans la vessie, devenant le noyau d^un calcul 
volumineux; opération delà taille; mort. (Idem, 24 août 1863.) 

^ Contribution au traitement des fractures à bord. (Arch, de méd, nav*, 
1872, t. XYin,p. 462.) 

— Note sur la pouare antiherpétique d*araro^a. (Idem, 1873, t. XIX. p. 568.) 

— « Le choléra dans les localités insulaires, » par le D' Smart, inspecteur 
général du service de santé de la marine anglaise, traduction, (/(/em, td., 
t.XX, p. 241.) 

— Le Béribéri au Brésil, traduction de : «Ensaio sobra o béribéri no Brazil, 
par J. F. da Silva Lima. > Bahia, 1872. (Idem, id., p. 3*21.) 

PALLÛIS (F.-V.), ex-chirurgien des vaisseaux du roi, membre corrosp. de 
la Société dé médecine de Paris, né à la Roche-Bernard (Morbihan). — 
Essai sur Thygiène navale, ou Thygiène appliquée à préserver du scorbut 
les équipages des vaisseaux pendant les campagnes de longs cours. Paris, 
anIX-1801, Gal)on et C-, 1 vol. in-8% 138 p. 

PALMAN (J.-F.), ex-chirurgien de la marine, né h Bitche (Moselle). —IKlser- 
tation inaugurale sur la gestation et les accouchements contre nature. 
Paris, 1814, thèse in-4% 35 p. 

— Propriétés médicales du charbon de bois. Paris, 1829, Gabon. inS*, 53 p. 

PANAGET (Prosper), chirurgien de 2* cbsse. — Quelques considérations sur 



198 RÉPEnTOlRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX fPARF-PELL] 

la dothinentéric obs( rvce à 1 hôpital maritime de Brest dans Tannée 1855. 
Montpellier, 183(5, thèse in-4% 33 p. 




avantages de Tinoculation, et les succès de la vaccine pour la destruction 
de la variole. Paris, an XlI-1804, thèse in-4", 22 p. 

PARMhNTlER (Paul), ex-chirurgien de la marine. — Essai sur les paralysies 
rhumatismales. Paris, 1844, thèse in-4". 

PASCALET ( ), chirurgien de marine. — Quelques mots sur la fièvre 

jaune. Montpellier, 1842, thèse in-4", 54 p. 

PASCALÏS (Paul-Joseph-Alexandre), médecin de 2* classe, né à Toulon (Var). 
— Quelques considérations sur les abcès sous-cutanés consécutifs à la 
variole. Montpellier, 1871, thèse in-4', 38 p. 

PATOUILLÊT (Jules), médecin delà marine. — Voyage autour du monde. 
Trois ans en Nouvelle-Calédonie (avec gravures). Paris, 1873, E. Dentu, 
1 vol. in-12, 264 p. 

PAYEiN (Charles-Vincent), officier de santé entretenu de l** classe de la ma- 
rine, ne h Paris. — Dissertation sur Théméralopie ou cécité nocturne. Paris, 
1816, thèse in-4% 29 p. 

PAYEiN lEtienne-Charles-Edouard), chirurgien de la marine. — 1* De Tin- 
fanticide par étranglement. 2'' Des phénomènes de la respiration chez les 
végétaux et des parties de la plante qui sont spécialement le siège de cette 
fonction. 3"* Des tuniques qui entrent dans la composition de l'utérus, des 
ligaments de Tutérus. 4** Des différents appareils à extension continue; 
quels sont leurs avantages et leurs inconvénients? Montpellier, 1839, 
thèse in-4% 38 p. 

PAYEN (J.-C.-B.), ex-chirurgien de la marine, né à Rochefort (Charente-In- 
férieure). — Considérations sur quelques positions du fœtus dans le sein 
de sa mère. Doit-on admettre les 3' et 4* positions du tronc? Paris, 1822, 
thèse in-4% 12 p. 

PEAN (Jacques-Louis), officier de santé de 1'* classe de la marine. — Disser- 
tation sur les différentes espèces d*alrétismes congéniaux de Tanus. Mont- 
pellier, 1809, thèse in-4^ 

PEAN (Louis-Jacques), chirurgien de 3* claspe, né à Brest (Finistère). — 
Dissertation sur la fièvre jaune des Antilles. Montpellier, 1822, thèse in-4'', 
22 p. 

PEISK (Louis), chirurgien de 1" classe, né à Toulon (Var). — Note h propos 
d'un mémoire du docteur A. Ollagnier intitulé : a Sur quelques questions 
relatives à la désarticulation de la jamhe. > (Gaz. médic, de Paris, 1849, 
p. 48!î.) 

— Quelques considérations physiologiques sur le cerveau. Montpellier, 1852, 
thèse in-4**, 57 p. 

— Cas do chorée extraordinaire. (Courrier médical, octobre iSb9, p. 275.) 
PELERIN ( ), chirurgien de !'• classe. — Sur la loi d'antagonisme 

de la phthisie. Lettre au professeur Forget. (Gaz, des hôpitaux. 1843, 

n- 81, p. 323.) ^ 

PELISSIER (Edouard), ex-chirurgien auxiliaire. — Considérations sur le 

tétanos trauma tique. Montpellier, 1868, thèse in-4% 77 p. 
PELLARIN (Augustin-Désiré), médecin principal, né à Samt-Alban (Côtes- 

du-Nord). — Aperçu sur la fièvre jaune. Paris, 1848, thèse in-4% 

51 p. 

— Mémoire sur les cas de fièvre jaune épidémique fournis par la frégate 
Vlphigénie, du 5 au 23 janvier 1856, et traités à l'hôpital du Camp-Jacob 
(Guadeloupe), suivi de considérations nosologiques sur cette maladie. 



(l^WiL-PELL] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 199 

{Gaz. méd. de Paris, 1858, p. 186 et 208 ; Gaz,hehd. de méd, elde cAir., 
1858, p. 629.) 

LLARI.N. — Note noiir servir à rinsloir(\ ih la fièvre Mlinisi^ liêrnaluri- 
que. Observation a'un cas de la maladie dite Hèvre rémUtenie bilieuse, 
fièvre hémaiitrique ou fièvre jaune des créoles ; autopsie, réflexionssur 
cette maladie, (l/n. rnédic,, 1862, t. XIII, p. 282.) — Un mot sur b fiè- 
vre bilieuse bématurique ; de Tapoplexie des reins dans celte maladie. 
(Ardi. de méd. nav.y 1865, t. Ili, p. 151.) — Fièvre bilieuse nêpbror- 
rhagiquc. Mort, (hôpital de la Fointe-à-Pitre). (Idem, id., t. IV, p. 475.) 
Considérations sur la topographie médicale de la Guadeloupe, pour servir 
à r histoire de Tépidémie de choléra qui a éclaté dans cette île en 1865. 
(Idem, 1868, t. IX, p. 417, et t. X, p. 5.) 

Considérations sur quelques points ae Tétude pathologique et anatomique 
de la fièvre jaune. (Idem, 1870, t. XIII, p. 19.) 

Origine des épidémies de choléra, lettre à M. le Rédacteur eu chef de la 
Gazette hebdomadaire demédecine etde chirurgie, (Gaz, hebdomad.yl^lï, 
2* série, t. VIII, p. 535.) — Hygiène des pays chauds. GonUigion du cho- 




li( 



contagion du choléra. (Union médicale, 1873, p. 536.) 
ËLLARIN (Constant-Jacques), médecin prmcipal, né à Saint-Alban (Côtes- 
du-Nord). — Aperçu sur le service de santé de la marine. Paris, 1853, 
thèse iii-4*, 26 p. 

Du diabète sucré. Paris, 1853, thèse in-4% 44 p. 

X^ËLLARIN (Esprit-Charles-Victor), ancien chirurgien de la marine, de 1824 
ù 1832, né à Jugon (Côtes-du-Nord). — Du diagnostic de h myélite aigud 
et chronique. Paris, 1840, thèse in-4% 55 p. 

— Mémoire sur le mal de mer. (Annal, d'hyg. publ., 1847, 1" série, 
t.XXXVU, p. 268; Com/?^ rend. deVAcad. des sciences, 1847, t. XXIV, 
). 110.) — Du mal de mer et des diverses opinions auxquelles il a donné 
ieu. (Hevue médicale franc, et étrang., 1850, t. II, p. 515, et 1851, 
1. 1, p. 75 et 136). — Le mal de mer, sa nature et ses causes. Moyens de 
le prévenir et de le soulager. Emploi thérapeutique qu'il peut rece- 
voir dans le traitement de certaines maladies. Paris, 1851, Y. Masson, 
in-8% 50 p. 
"^ Il y a quarante ans. Souvenirs de PÉcole de médecine navale de Brest, 
période de 1823 à 1832. (Gaz. méd. de Paris, 1866, p. 469, 511, 581 et 
609, [feuilleton].) — Souvenirs de médecine navale. (Idem, 1867, p. 101 
et 211), et divers autres feuilletons ont été tirés à part sous le titre de : 
Souvenirs anecdotiques , médecine navale, saint-simonisme, chouannerie. 
Paris, 1868, J.-B. Baillière, 1 vol. in-8% 240 p. 

"De la prophylaxie du choléra. (Journ, desconnaiss. médico-chirurg, iSbO.) 
" De rinfection et de la contagion, h propos du choléra. (Idem, 1851, t. II, 
p. 321.) — Le choléra ou typhus indien. Épidémie de 1865. Prophylaxie 
et traitement. Paris, 1866, J-.-B. Baillière et fils, in-8% 72 p. — Les dé- 
jections cholériques, agent de la transmission du choléra ; question de prio- 
rité. (Acad. des sciences, 15 septembre 1873.) — A propos du choléra. 
L'i mportation et ses conséquences, au point de vue de la pathologie et 
de la thérapeutique du choléra épidémique. (Gaz. hebdomad., 19 sept, 
1875, p. 604.) — Le choléva ; comment il se propage et comment l'évi- 
ter; solution trouvée et publiée en .1849. Paris, J.-B. Baillière et fils. 
1873, iii-8% 32 p. 



200 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [PELL-PENA] 

— Ce qu*il faut entendre par le mot civilisation (BulL de la Soc. d'antrop, 
de Paris, t. il, 2- série, 1867, p. 443.) 

^~ Considérations sur le progrès et la classification des sociétés. {Idem^ 
21 mars 1872, et tirage à part, Paris,1872, Masson, iu-8% 48 p.) 

— A publié plusieurs ouvrages étrangers aux sciences médicales. 
PELLEGItlN (J.-P.-D.), ex-chirurgien en chef du brick le Faune. — Disser- 
tation sur la cataracte. Montpellier, 1816, thèse in-4'', 22 p. 

PELLEGRIN (Lucien-Marius-Denis), médecin principal de la marine, né à 
Draffuignan (Yar). — Les rues et la vidange à Toulon. Étude d'hygiène 
publique. Montpellier, 1872, thèse in'4*, 70 p. 

PELLICOT (André-Martin), ex-chirurgien aide-major de la marine. — Disser- 
tation sur la fièvre d'hôpital. Montpellier, 1815, thèse in-4*, 25 p. 

PELLICOT (J.-B.-pA.), second médecin en chef. — Essai sur la topographie 
médicale de Toulon. Montpellier, an X-1802, thèse in-4*, 27 p. 

— Observations relatives à l'emploi du sumac des corroyeurs (Rhus coriaria 
L. Rhus fol. ulmi T.) dans les fièvres intermittentes. (Journ. gén* deméd, 
ch. pharm. de Sédillot, 1803, t. XVm, p. 403.) 

— Examen de Topinion philosophico-médicale qui attribue exclusivement à 
Forganisation physique du corps humain les divers phénomènes de la vie. 
Toulon, 1826, Duplessis-Ollivault, imprim. in-8%YIII-80 p. 

— Éloge du Bailli de SufTren, en vers. Toulon, 1829, Duples^is-OUivault, 
in-S% 16 p. 

PELIX)11AS (Joseph-Mane-Guillaume), médecin auxiliaire de 3* classe. — 
Du caillot dans Fanévrysme spontané circonscrit. Paris, 1867, thèse in-4*. 

FELON (Ernest), chirurgien de marine. — De la méthode anesthésique appli- 
quée aux luxations traumatiques. Des avantages de la demi-flexion. Mont- 
pellier, 1857, thèse in-4% 34 p. 

PELTIER (M.-E.), ex-chirurgien de la marine, né à Saint-Jean-Froîdmantel 
(Loir-et-Cher). — Dissertation sur la rougeole. Paris, 1820, thèse in4*, 
23 D. 

PÊNARD (Julien), ex-chirurgien de la marine au port de Rochefort, né à 
Saint-Savinien (Charente-Inférieure). — Considérations générales et médi- 
cales sur quelques effets de la peur. Paris, 1818, thèse in-4*. 

PËNARD (Lucien), chirurgien de h marine. — Essai sur la Tariole. Mont- 
pellier, 1836, thèse in-4*, 27 p. 

— Laryngite chronique syphiliti(}ue compliquée de violents acoès de dyspnée 
simulant des accès d'asthme, imminence de suffocation, opération de la 
trachéotomie, guérisoo. (Service de M. Lefèvre, 1" médecin en chef). 
(Unionmédicale, 1853, p. 363.) 

— Considérations physiologiques sur les habitants de la Nouvelle-Calédonie, 
1855. (Gaz. méd. de Paris, 1856, p. 171 et 185, feuilleton.) 

— Note sur Fhistoire naturelle de la Nouvelle-Calédonie. (Rev. colon,. 1856, 
t. XV, p. 335.) 

— Deux appareils destinés à faciliter la natation. {Bull, de la Soc. dEncourag. 
pour VIndustrie nationale, 1857, 2* série, t. IV, p. 291.) 

— Observation de fissure anale. (Gaz.méd. de Paris, 1857, p. 477.) 

— Observations d'étranglement intestinal interne, communiquées à la So- 
ciété médico-pratique de Paris. (Union médicale, 1860, nouvelle série, 
t. VIII, p. 97.) 




tion, Paris, 1874, J.-B. Baillière et fils, in-18, XX, 551 p. avec 142 fig. 
II a été fait deux tirages de la 2* édition ; il n'y a pas eu de 3* édition. 



[PENà-PETI] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 20i 

PENARD. — Note sur deux cas de monstruosité (avec planches). (BtdL 
de la Soc, de chirurg.^ 1863, 2* série, t. III, p. 296.) 

PEINSENS (P.)* ex-chirurgien de la marine, né à Bagnères (Hautes-Pyrénées). 
— Dissertation sur l'avortement. Paris, 1805, thèse in-4*, 58 p. 

PËPION (Pierre-Louis), médecin de la marine, à Cherbourg, né à Locminé 
(Morbihan). — Observations sur deux affections gangreneuses des pau- 
pières. (Journal de méd. chir. pharm. de Corvisart, 1812, t. XXIV, 

p. 50.), 

— Mémoire à la Société médicale d'Émulation sur divers faits de médecine 
et de chirurgie. (Idem., 1814, t. XXIX, p. 167.) 

PËRË (iean), ancien chirurgien-maior ^ Saint-Domingue. — Mémoire sur le 
dragonneau. (Journ. de méd. de Yandermonde, août, 1774, t. XLII, 
p. 121.) 

PÉRINEL (Jean-Alfred), médecin de 2* classe, né à Lorient (Morbihan). — 
De la hernie crurale et de son traitement. Montpellier, 1871, thèse in-4*, 
.52 p. 

PÉRON (PauI-Émile), ex-chirurgien de 2* classe, né à Paris. — Quelques 
réflexions sur la colique sèche. Paris, 1858, thèse in-4*', 24 p. 

PERREAU (L.-A.), ancien chirurgien auxiliaire de la marine, né à La Châtai- 
gneraie (Vendée) . — Recherches et observations sur la phlébite utérine 
puerpérale. Paris, 1852, thèse in-4% 25 p. 

PERRCn (Adolphe-Adrien-Paulin), chirurgien principal, mort h Cherbourg le 
21 novembre 1864. — Conseils hygiéniques et médicaux pour les bâti- 
ments divers qui fréquentent la côte occidentale d'Afrique. Montpellier, 
1851, thèse in-4% 50 p. 

— Note sur la dysenterie. (/îev.co/on., 1855, t. XIV, p. 482.) 
I^ERUSSAULT (Jean), chicurgien-niajor des vaisseaux du roi, né au Me- 

noux, en Berry. — Observation sur une fracture de Tavant-bras compli- 
quée d'écrasement des os, de déchirement des téguments, des ligaments, 
des tendons, et d'hémorrhagie de l'artère cubitale. (Journ. de méde- 
cine, chir. pharm. de Vandermonde, 1789, t. LXXX, p. 415.) 

Hvdropisie ascite compliquée d'anasarque, guérie raaicalement. (Idem, 

17âl,t.LXXXIX, p. 80.) 
I^ëSRON (Henri), chirurgien de 1'* classe, né à La Rochelle (Charenle-Infé- 
ricure). — Essai sur la fracture de la partie moyenne du fémur et sur les 
avantages deTextension permanente. Montpellier 1842, thèse in-4'', 20 p. 
l^ESTRE (Ernest), chirurgien de 2* classe. — Note sur Tobservation de la 
fièvre jaune au camp Jacob, extrait du rapport médical pour Tannée 1855. 
(Rev. colon., 1855, t. XIV, p. 478.) 
— Quelques observations météorologiques recueillies aux Saintes (Guade- 
loupe) en 1867. Tremblement de terre. (Arch. de méd. nav., 1868, t. IX, 
p. 510.) 
TETHIOT (Henri- Auguste), médecin de la marine, né à Brest (Finistère). — 
Des plaies de Tabdomen en général et des plaies pénétrantes suites de 
coup de feu en particulier. Paris, 1870, thèse in-4'' 48 p. 
PETIT (André-Mathieu), chirurgien de 2' classe. — Quelques réflexions gé- 
nérales sur la pneumonie aiguë, considérée dans son état de simplicité. 
Montpellier, 1850, thèse in-4% 26 p. 
PETIT (Désiré-Pierre-Michel), chirurgien de 1" classe, né à Brest (Finis- 
tère). — Considérations hydénitjues et médicales sur la colique sèche des 
pays chauds. Paris, 1855, thèse m-4'', 56 p. 
PETIÎ (Louis-Alexandre), médecin en chef, né à Saintes (Charente-Infé- 
rieure). — Considérations médicales sur la campagne de la frégate VEri- 
gone dans la rivière de la Plata (Amérique du Sud), de 1845 à 1849. Mont- 
.pellier, 18^0, thèse in-4% 39 p. 



Î02 RÉPERTOIRE BIRLIOGR AFRIQUE DES TRAVAUX [PETI-PEYS/ 

PETIT. — Note relative à une épidémie de variole à l'île de la Réunion. 
(Moniteur de Vile de la Réunion, 6 octobre 1858^. 

— Des mesures à prendre par les particuliers pour éviter le choléra-morbus, 
et premiers soins à donner aux malades, avant TaiTivée d'un médecin. 
(Idem, 26 mars 1859.) 

— Rapport sur les causes delà colique sèche. (Rev. marit. et colon. , 1861, 
t. III, p. 175, tiraçe à p. Paris, Challamel aîné, 1861, in-8'' de 19j).) 

— Mémoire sur l'épidémie de choléra-morbus qui a régné à la Réunion en 
1859. (Idem, id., id., p. 541.) 

— Anévrysme de Tarière crurale droite, consécutif à une plaie par piqûre, , 
tumeur considérable avec dilatation manifeste de Tartère au-dessus. Gué— 
rison par une compression de l'artère sur le pubis. (Arch. de méd, navale,^ 
1864, t. Il, p. 122.) 

— Ulcère perforant de l'œsophage non soupçonné pendant la vie. Adhérene 
de l'œsophage à l'aorte thoracique. Nécrose du vaisseau au fond de l'ul- 
cère, hémorrhagie foudroyante. (Jdem, id,, id„ ^. 125.) 

— Des tumeurs lymphatiques. (Bull, de la Soc, de chirurg,, 1865, 2' sé- 
rie, t. V, p. 480.) 

PETIT (Louis-François-Isidore), chirurgien de 1" classe, né à Rochefort. — 
Observations sur le scorbut en général et en particulier sur celui qui a ré — ■ 
gné dans l'escadre du C.-A. Allemand pendant la campagne ae 1806— • 
Montpellier, 180X, thèse in-4% 36 p. 

— Deux cas de chirurgie pratique ; ulcères carcinomateux du nez guéris que: 
moyen de la poudre de Rousselot. (Joum. de méd. chir.pharm., de Cor — 
visart, 1814, t. XXIX, p. 53. 

PETIT-RADEL (Philippe), né à Paris, docteur-régent de la Faculté de méde- 
cine de Paris, ancien chirurgien-major du roi aux Indes orientales. — In- 
troduction méthodique à la théorie et à la pratique de la médecine, par 
David Macbride, ouvrage traduit de l'anglais sur la dernière édition et 
augmenté do beaucoup de notes. Paris, P.-J. Duplain, 1787, 2 vol. in-8". 

— Anatomie des vaisseaux absorbants du corps humain, par Gruikshank, 
ouvrage traduit de l'anglais. Paris, Froullé, 1787, 1 vol. in-8', 402 p. 

— Esi^a.i sur la théorie et la pratique des maladies vénériennes, par "Will. 
Nisbet; traduit de l'anglais et augmenté de notes. Paris, Briand, 1788, 
1 vol. in-8% 359 p.) 

— Dictionnaire de chirurgie. Paris, 1790, 3 vol. in-4'*. 

— Cours de maladies symiilitiques. Paris, 1810, in-8*. 

— Pyretologia medica. Paris, 1815, in-8". 

PETRA (Honoré-Sainte-Thérèse), officier de santé de 2* classe de la marine. 
— Quelques mots sur l'éliologie tt la thérapeutique de l'hydrocèle vagi- 
nale. Montpellier, 1837, thèse in-4\ 

PEYREMOL (Etienne-Joseph-Emile), pharmacien professeur, né à Port-d'En- 
vaux (Charente-Inférieure). — De l'examen des urines. Montpellier, 1854, 
thèse de pharmacie, in-4*, 48 p. 

— Analyse de l'eau de la source Raynal (Martinique). (Moniteur de la Mar^ 
Unique, 1" mai 1859.) 

-- Lettre sur la floraison au jardin do Saint-Mandrier, de Y Eucalyptus glo^ 
bulus, (Bullet. de la Soc. botaniq. de France, 1863, t. X, p. 302). 

PEYRON (L.-F.), chirurgien de la frégate le Rossignol. — Dissertation sur 
le choléra-morbus. Paris, 1806, thèse in-4°, 23 p. 

PEYSSONNEL (Jean- André de), médecin du roi à la Guadeloupe, né à Mar- 
seille*. — Analyse du Traité du corail (extrait des Transactions philoso- 

* Voy. FLOUREKS. — Analyse d'un ouvrage manuscrit intitulent Traité du corail,! 
contenant les nouvelles découvertes qu'on a faites sur le corail, les pores, les nut- 



[PEYS-PICHl DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 205 

phiq. de la Soc, roy. des sciences de Londres pour les années 1751- 
175'2, imprimées en 1755). — Projet proposé à l'Acad. de Marseille, pour 
rétablissement d*un prix pour une dissertation sur Thisloire naturelle de 
la mer, avec la réponse de TAcadémie et une lettre sur celle réponse. — 
Diverses observations sur les courants de la mer, faites en différents en- 
droits. Londres, 1756, in-12, 5i28 p. 

PEYSSONNEL. — Observation sur les effets pernicieux des pommes de 
mancenillier et sur la vertu salutaire des feuilles du médicinier. (Joum. de 
méd. c/iir. p/iarm., de Vandermonde, 1757, t. VII, p. 411.) 

-r- Relation d'un voyaçe sur les côtes de Barbarie, fait par ordre du roi, en 
1724 et 1725 ; publié par M. Dureau de la Malle sous le titre : « Peysson- 
nel et Desfontaines. Voyage dans les régences de Tunis et d'Alger. » Paris, 
1858, 2 vol. in-8", carte et 6 nlanches. 

PHELIPPEAUX (M.-M.-F.-J.-Léon), chirurgien entretenu de la marine, né à 
Rochefort. — Quelques observations de plaies pénétrantes et non péné- 
Irantes de la cavité abdominale. Montpellier, 1837, thèse in-^". 

PHELIPPEAUX (Marie-Victor- Adrien), chirurgien de 2* classe, né à Roche- 
fort. — Essai sur les fractures du crâne. Montpellier, 1859, thèse in-4'*, 
52 p. 

PHILIPPE (Joseph), ex-officier de santé de 2* classe de la marine, né à Leze- 
nel (Morbihan). — Dissertalion sur le scorbut. Paris, 1821, thèse in-4'', 
46 p. 

PIAUD-PLANTY (Pierre-Élie), chirurgien de 1" classe, au port de Toulon, né 
à la Rochelle. — Extrait d'une lettre à M. Keraudren sur un procédé 
pour faire dégorger rapidement les sangsues. (Annal, marit, et c(h 
Ion., 1824, t. XXllI, p. 680.) 

PICAMILH (de), ci-devant médecin de Thôpilal de Fort-Royal (Martinioue) . 

— Lettre sur le tissu muqueux. (Joum. de méd. chir. pharm., 1767, 
t. XXVI, p. 506.) 

PICARD (Henri-Eugène-Marie) , pharmacien de 2* classe de la marine. — Con- 
tribution à rétude des poissons nuisibles. Montpellier, 1870, thèse de 
pharmacie. 

PICARD (Louîs-Uenri-Stanisîas), ancien chirurgien de la marine. — Essai sur 
les maladies inflammatoires de la poitrine. Montpellier, an XII, 1804, 
thèse in-4". 

PICART (Augustin-Lucien), ex-chirurgien delà marine, né à Châlons (Marne). 

— Dissertalion sur la péritonite. Paris, 1811, thèse in-4% 28 p. 
PICHAUD (Joseph-Adolphe), 'médecin en chef. — Plaie du pied droit. Pourri- 
ture d'hôpital. Amputation tibio-tarsienne. Guérison. Déambulation facile. 
(Gaz. des hôpitaux, 1857, p. 136. Bull, de la Soc. de chirwgie, 1858, 
t. Vm, p. 373.) 

— Observations et réflexions sur 36 cas de fièvre intermittente invétérée 
traités par l'acide arsénieux, aux îles du Salut (Guyane française) . Montpel- 
lier, 1864, thèse in-4% 41 p. 

PICHAUSEL (P.), ex-chirurgien de la marine. — Dissertation sur les deux 
méthodes employées pour la curation de la cataracte et ])arallèle entre le 
procédé de Scarpa et celui de Wenzel. Montpellier, 1810, thèse in-4'*, 28 p. 

PIGHËZ (Louis-Marie-Ernest), médecin de 2^ classe. — De la dysenterie en- 
démique en Cochinchiue. Montpellier, 1870, thèse in^". 

PICHON (Claude-Anne-François), 2* médecin en chef, et Droca, pharmac. de 
la marine. — Catalogue raisonné ou tableau analytique et descriptif des 

drépores, escharas, litophitons, éponges, et autres corps et productions que la mer 
fournit, pour servir à 1 histoire naturelle de la mer, par le sieur Peyssonnel. [An^ 
nal. des se. natur., 1838, 2* série, t. IX, Zoologie, p. 334.) 



S04 RÉPERTOIRE RIRLIOGRAPHIQUE DES TRAYAUI [PIGH-PUG] 

plantes cultivées à l'Ecole de botanique du Muséum maritime au port de 

Brest. Brest, 1811, inipr. impér. de la mar., in-8*de xiv-572 p. 
PICHON (J.-B.), chirurgien de marine. — De la puberté chez rhomme. 

Paris, 1815, thèse in-4% 34 p. 
PlCllON (Louis), chirurgien de 2* classe né h Bellesme (Orne). — Etude sur 

les fractures des os du métacarpe. Paris, 1864, thèse in-4', 53 p. 
PIEDALLU (Marie-Amour-Pascal), médecin de 2* classe. — Fractures en Y 

du tibia, complications, traitement. Blois, 1870, thèse de Paris, in4% 

45 p. 
PIERCEAU ( ), chirurgien-major du vaisseau du roi le Bourbon. — 

Observation sur une pierre urinarre dans le scrotum à Toccasion d*un coup 

de pied. (Mém, de VAcad. roy. de chirurg., in-4% 1778, t. III, p. 346.) 
PIFFARD (P.), ancien chirurgien de la marine, né K BrignoUes (Var). — De 

remploi des révulsifs dans quelques maladies de poitrine. Paris, 1835, 

thèse in-4% 41 p. 
PIGNONl (Antoine-Pierre-Fortuné), médecin auxiliaire de 2* classe,' né à 

Bastia (Corse). — Télégraphie hydraulique. Lorient, 1847, imp. Feutray, 

in-4% 4 p. avecfig. 

— De Tavortement. Paris, 1851, thèse in-4% 29 p. 

— Lettre à Nadar sur la locomotion aérienne. Toulon, 1865, imp. Vincent, 
in-8"', 9 p. avecfig. 

— Chaleur électrique employée h diviser les corps. Basse-Terre (Guade- 
loupe), 1867, imp. du Gouvernement, in-8", 4 p. *. 

— Machine thermo-automotrice. Fort-de-France (Martinique), 1868, imp. du 
Gouvernement, in-8% 

— Curiosité arithmologique. Paris, 1868, Lachaud, in-8*, 7 p. 

— Mémoire sur la lithociysmie, nouvelle opération chirurgicale ayant pour 
objet la dissolution intra-vésicale de la pierre. Paris, 1873, Delahaye, in-8*, 
15 p. 

— Note sur une Manche obstétricale, pouvant remplacer le forceps dans la 
pratique des accouchements laborieux. Paris, 1873, in-8'', 2 p. 

PIHAN-DUFEILLAY (François-Nicolas), chirurgien de marine, né à Nantes 
(Loire-Inférieure). — Dissertation sur la fièvre jaune observée dans les 
Antilles. Paris, 1824, thèse in.4% 28 p. 

PIHOREL (L. -Emmanuel), ex-chirurgien de la marine. — Dissertation sur 
le scorbut. Montpellier, 1812, thèse in-4% 26 p. 

PINEL (Louis), chirurgien de 2^ classe. — Quelques considérations sur la 
fièvre intermittente pernicieuse. Montpellier, ls63, thèse in4*', 51 p. 

PINOUL (Ernest), ex-chirurgien auxiliaire. — Du pied bot équin. Montpellier, 
1860, thèse in-4% 37 p. 

PIPY (Félix), chirurgien de 2* classe, né à Rochefort (Charente-Inférieure). 
— l)es coliques sèches et de leur traitement par la belladone, pendant une 
campagne de 2 ans faite à la côte occidentale d'Afrique sur le brick VEn- 
^reprenant Montpellier, 1858, thèse in-4% 33 p. 

PIRIOU (Marie-Jean-Baptisle-Alexandre), chirurgien de 2' classe. —Consi- 
dérations surThéméralopie et sur le scorbut. (Arch, deméd, nav., 1865, 
t. IV, p. 403.} ^ 

PLAGNE (Bernard), 1" pharmacien en chef. — Mémoire sur la culture des 




tenue à Cherbourg. Paris, 1861, t. I, p. 293.) 
* Yoy., plus haut, CAYALIER, p. 44. 



[PLÂN-POIS] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS. DE LÀ MARINE. 205 

PLANCnENAULT (William), chirurgien de marine. — Aperçu sur les frac- 
tures compliquées et leur traitement. Montpellier, 1849, thèse in»4*', 
67 p. 

PLESSIS (Edouard-Henri-Joseph), chirurgien de 2* classe. — 1* Des carac- 
tères anatomiques, des symptômes et de la marche des yarices ; 2*" Des 
voieries au point de vue de Thygiène ; Z" Des ganglions nerveux ; tout 
renflement nerveux est-il un ganglion ? 4* Vibration des membranes, leurs 
lois, application à la membrane du tympan. Montpellier, 1839, thèse in-4*, 
31 p. 

PLOMB (C.-E.-Prosper), ex-élève à VÉcole de Brest, né à Brest (Finislcre). 
— De la pourriture d'hôpital. Paris, 1854, thèse in-4", 30 p. 

PLOMB (Jules), chirurgien de 2* classe, né à Nancy (Meurthe). — Immi- 
gration indienne. Rapport sur un voyage de rapatriement d'Indiens, à bord 
du navire le Nicolas-Fotissin, des Antilles françaises h Pondichéry, (fé- 
vrier-mai 1864). (Rev. marit, et colon,, 1865, t. XIV, p. 474.) 

— Rapport sur un transport d'Indiens effectué par le navire le Nicolas^ 
Poussin j de Pondichéry h Cayenne (septembre-novembre 1864). (Idem, 
id,, id , p. 757.) 

— Du béribéri dans ses rapports avec le scorbut. Étude d'hygiène et de 
pathologie exotique *. Montpellier, 1870, thèse in-4'*, 62 p. 

POCHEBONNE (J.-B.-J), chirurgien auxiliaire, né à Saujon (Charente-Infé- 
rieure). — Quelques propositions de médecine et de chirurgie. Paris, 
1835, thèse in-4% 20 n. 

PÛCHË-LAFOND (Jean), chirurgien-professeur, né à Saint-Genis (Charente- 
Inférieure), le 7 août 1752, mort à Saint-Genis en 1849. — Dissertatio me- 
dkO'Chirurgica de partu, nec non de auociliis erga parturientes ac puer- 
peras. Montpellier, 1775, J. Martel, thèse in-4'. 

— Catalogue des plantes du jardin botanique de Rochefort. Rochefort, an II- 
1793, in-12 de xxix-237 p. ; (llntroduction, de xxix p., est de Bobe-Mo- 
reau.) 

POISSONNIER (Pierre-IsaacJ, inspecteur général du service de santé de la 
marine, docteur-régent de la Faculté de Paris, membre de l'Académie des 
sciences de Paris, né à Dijon le 5 juillet 1720, mort à Paris le 19 sep- 
tembre 1799*. — Mémoire pour servir d'Instruction sur les moyens de 
conserver la santé des troupes pendant les quartiers d*hiver. Halbersladt, 
1757, in-8*. . 

— Discours prononcé devant T Académie impériale des sciences de Saint-Pé- 
tersbourg. Pétersbourg, 1759, in-4'. 

— Formulas générales ad usum nosocomiorum castrensium, 1758, in-8*. 

— Discours prononcé au Collège royal de France à Toccasion de la naissance 
du Dauphin. Paris, 1782, in-4'. 

— Abrégé d'anatomieh Pusage des élèves en chirurgie dans les Ecoles royales 




névrologie, et la splanchnologie, 492 p.) 

POISSONNDSR-DESPERRIERES (Antoine), inspecteur-adjoint, né à Diion le 

27 février 1722. — Traité des fièvres de Tile de Saint-Domingue. Paris, 

1763, Cavelier, 1 vol. petit in-8». — Traité des fièvres de File de Saint- 

* Consoliez : Recherches sur lajnature du béribéri, par le doct. Prœger (L.-E.), 
de la marine néerlandaise. (Arch, de méd. nav., t. XIV, 1870, p, 378.) 

■ Voy. LE ROY DE MÉRICOURT. — Étude biographiauo et littéraire sur Pierre 
Poissonnier et Antoine Polssonnier-Desperrières. [Arch. de méd, nav.^ t. III, 
1865, p. 166.) 



!U 



RËPEnTOIRE DIBUOGnAFIIIQlE DES THATAIX. 



piailles ciilliréfs à l'Fcole de botanique du Muiéum mari' 

Wst. nrrst, \tl I . ininr. iinnér. de la mar., in-H' de i 
WMOy |J.-lt.), cliinir-i.^n ite marine. -- De la pub 

[■^ri». 18i:i. tltrse iit-V. 5-1 p. 
PlCllOS (Louist, diiriirgien de S* clajw né à ^-Wcsip 

li's fmctiiri'silesosila inêlai-urpe. Paris, IStii. th' 
PlKliALLL' |)liirie-Ait)<Hir-l-a«cat). mùdccin dv S* 

ilu lihia, caiii|ili(.-ations, (raiteinenl. Blois, i ' 

ihy. 
l'IEItLEAl' ( ), cbirurgien-major du- 

0)i>eiTatii»n sur une pierre uriuairo dans ' 

de pied. [Mém. de VAcad. roy.dtehif 
PIFFARFi i['.), ancii-n chirurgien de la m- !' 

l'eiiuiliiî des révulsifs dans quelques , 

Uk-soin-i". 11p. ''"'^ 

PIGSi:>:îI lAmoinc-I'ierre-Fortunè), • 11 

Bajtia HjirK). ~ Télégraphie Ht •'_,"•« *»'" \l '"" 

in-V.ip.aT«fi". ^ ■" ■ .rcdureiM'Jn.- 

— Di' l'aïiirlcmenl. Paris, 1851, . , 1, 1 

— Lettre b Sadar sur la locomr ' "';'»" tnphijUum^K 
in-S° 9p avec 6" ■■■ "'"'"'0<n"'«rj., IM, 

— Chaleur éleclriijue eraplt 
loupe), 18t]7, imp.duG' 

- ilachine tbermo-autoir 



Gouvernement, in-S°. 

— Cu^io^ib: arilbnwlog^ 

— Mémoire sur la lil' 
objet la dissolulior 




. son Irsileraent aui Éliils-l'!»!. 

ji. t. V. p. .".os.) 

ihiujie. (Wffli, ("rf., ;./., p. ill.l 
.u de 1" claue, né ii l'aris. — Compte 
.rade, pnifejsri;$ àl'hdpihd Saiul-LouisVir 
j mtj. iiav.. 18US,l..\, ji. Mj.) 
périnée dans raec<)iii:ht' tuent, l'aris, 187i,lliÊ« 



^jj^auslique thermique. [Arch. île uiAl. nae., Wi, 

[-cliirurgien de luarine, né ï Goueiuou (Finisin!) 

w '". T; ,''f i".'"*"."* :'" ">■"'">«! et sur le. anKtions 

j^ris, liis, tliefe in-t', 'H p. 

reut-Frjnijoisj, lué.ioi'in prîm-ipal. né à 

lUicale d'une ciiupagu ' 

thèse îr.-i", 49 p 



! tlans le golfe du Mesique. 



izikir et de Ouiloa. (Annal, maril. 

/-lint-Dciiis (tujeHtf dt fi/e Bouiioii. 
1 de 6;iii:t-Djms Houvein.'iit* do* mihdes qui 
isemenl du la fwi.'r ou -JS dudit. Udeai. 
iiiiiu . iiiirs. [Um, U mars IS-JO.) 
rr de saute de ta marine, ué à Loineut iMuriti- 
Hir les signes qui disltgu.'nt la mort reelleib 



n-l-.4:> 



!ii entretenu de la nrann.,-. nj i Toulon (Vart — 
l'an*. Is55. thisein-i*. 55p. ' 



-rf i*;"^ Tf- ''■■- ''*■ ■* "!?"'"'W"~. ^' ■""l'^i'-* inl. riropiealc5. an 
''Sol*?? "'■■ lunilB nua«uatiqu.'. Pan*, UJ71 Uj^e in-l' 



l)^**'^feCINS ET DES PHAnMACIENS DE LA MARINE. 207 

i?èVvi-Ma^îe), ex-chirurgien de !'• classe. - Essai sur la dy- 
ïi T. »S2, thèse in-4% 19 p. 
^^ ^^.^ P^^^^ un enfant du sexe masculin, le rectum s'ou- 

^ la verge adhérant au scrotum. Opération faite 29 

^^ "V -"i-v- de la Soc, médic, de Brest, 1846. Ch. Le 

^é^*>. «^ 'ïservation. (Idem, id.,]). 57.) 

^S^ '^^ ^^ classe. — De la dyspepsie essentielle. 

«*j *^ -^ '^^ 'rurgien auxiliaire de 5** classe, né h 

«/t ^y^ ^ "ochinchine française. Paris, 1868, 

^^^^^, ^^ A "ine au port de Rocheforl. — 

%V •^'^ ^ \i * .sein-4% 19 p. 

^%t ^ *^- 'Sk '^^ classe, né à Beaulieu (Cha- 

"^^V^-^J?"* les scrofules. Paris, 1807, thèse 

^ '^^> arine, né à Beaulieu (Charente). — Disser- 

^ ^ inflammation de rutcnis. Paris, 1815, thèse 

obablc des fièvres d'accès et de la dysenf crie aiguë 
.on des Antilles, suivi d'une nouvelle méthode de trai- 
ae ces affections. Saint-Martin (Antilles), année 1837. 
., lithographie h Angoulême.) 
.lexandre-François), chirurgien de la marine, né Fontenay^e- 
^ Vendée). — Considérations sur rétablissement d'un camp pendant 
.iiicule pour la garnison de Rochefort, et particulièrement sur Tépi- 
jmie de dysenterie qui, en 1855, en fut le résultat. Montpellier, 1836, 
thèse in-4% 35 p. 
-^ Lettre à M. Lépine, pharmacien de la marine, sur le traitement de la lèpre 
par Vhydrocotyle asiatique. [Moniteur officiel des établissemenis français 
dansVInde, 24 mars 1854.) Voy. Lépine. 
POUPINEL (M.), chirurgien entretenu de la marine. — Considérations sur 
quelques phénomènes essentiels à Tapoplexie, établies sur plusieurs obser- 
vations propres à éclairer le diagnostic cl le pronostic de cette maladie. 
Paris, 1810, thèse in-4% 29 p. 
POUPLIN (Casimir-Pierre), chirurgien-major de r^m&Msca^/c. — Notice mé- 
dicale sur les îles Wallis. (Annal, mar, et colon., iS4^, t. LXXXllI, p. 334; 
Rev. colon., t. L) 
POUPPÉ-DESPORTES (Jean-Baptiste), médecin du roi à Saint-Domingue, 
niemhre correspondant de l'Académie des sciences, né à Vitré en 1704, 
mort & Saint-Domingue, le 15 février 1748. — Quœstio physiologica : An 
vita et mors mechanicè /îan^P^Rheims, 1730? thèse pour le doctorat. 
— ilistoire des maladies de Saint-Domingue. Paris, 1770, Lejay, 3 v. in-12. 
POUSSIN (Louis), ex-chirurgien de la marine, né à Vitré (lUe-et-Vilaine). — 
Dissertation sur la phthisie pulmonaire considérée en général. Paris, 1814, 
thèse in-4% 30 p. 
lOUTlER (Jh-P.), ox-chirurnfien de la marine au port d'Anvers, né a Paris. 

— Essai sur la fièvre jaune des Antilles. Paris, 1825, thèse in-4", 35 p. 
FOUVREAU (Alfred), chirurgien de la marine. — Réflexions sur les accitlents 

qui peuvent suivre les chutes sur la tête. Montpellier, 1852, thèse in-4% 
54 pages. 
PRADEL (Adolphe), cx-médecin de la marine, né à Noirnaoutiers (Vendée). 

— Intoxication paludéenne en général ; de ses manifestations dans quelques 
makdiesi Paris, 1872, thèse in-4% 32 p. 



201> RÉPEUTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [POIS-POBT] 

Domingue, avec un mémoire sur les avantages qu'il y aurait à changer la 
nourriture des gens de mer, suivi des observations sur le discours de 
M. Pringle qui termine la relation du voyage de Cook. i» édition. Paris, 
1780, impr. Roy, 1 vol. in-8' de xvi-5iîi p. — Observations sur le 
discours de M. Pringle uni termine la relation des voyages de M. Cook» 
lues à la Société royale de médecine. (S. 1.), 1799, in-8". 
POISSONNIER-DESPERIUliRES. — Traiié des maladies des gens de mer, 
Paris, i767,Lacombe, 1 vol. in-8% de 436 p.; 2- édition, Paris, 1780, 
impr. roy., 1 vol. in-8'* de xxxix-508 p. avec planche. 

— Mémoire sur les avantages qu'il y aurait à changer absolument la nourri- 
ture des gens de mer. Versailles, 1772, impr. de Tllôtel de la guerre, 
in-8% 87 p. — Second mémoire. Paris, 1774, in-8% 87 p. 

— Observations sur deux maladies convulsives appelées Danse de Saint-Guy. 
(Hist, et mém. de la Soc. roy. de méd., 1782-83, p. 249. J 

•— Rapport des comniissaircs de lu Société royale de médecine sur le ma- 
gnétisme animal. Paris, 1784, in-S". 

— Rapport des commissaires de la Société royale de médecine sur ,1e mal 
Rouge de Cayennc ou Elepliantiasis ; imprimé par ordre du roi; 19 no- 
vembre 1785. Paris, 1785, Impr. roy., in-8'*. 

POITEVIN (A.), ex-chiiurgien de la marine. — De ïai'um iriphyllum dans 
la phthisie pulmonaire. (Journ, des connaiss, médico^hirurg., 1850, 
t. XXXIV, p. 259.) 

— De rivresse, de ses hallucinations et de son traitement aux États-Unis. 
(Rev. de thérap.médico-chirurg.j 1857, t. V, p. 508.) 

— Du borate de soude dans la mclrorrhagie. (Wem, trf., tVi., p. 541.) 
POITOU-DUPLESSY (Paul), médecin de 1" classe, né à Paris. — Compte 

rendu de : « Leçons sur la cataracte, professées à Thôpital Saint-Louis par 
M. Em. Foucher. » (Arch, de méd, nav., 18G8, t. X, p. 305.) 

— Elude sur les ruptures du périnée dans Taccouchement. Paris, 1872, tlièse 
in-4% 45 p. 

— Etude sur la galvano-causlique thermique. (Arch. de méd» nav.y 1872, 
t. XYIir, p. 81.) 

POMMIER (Charles-Félix), ex-chirurgien de marine, né à Goueznou (Finistère). 

— Dissertation sur les vers des intestins de rhonune et sur les afTections 
qulls produisent. Paris, 1818, thèse in-i**, 24 p. 

1*0MM1ER (Charles-Laurent-François), médecin pnncipal, né à Brest (Finis- 
tère). — Relation médicale dune campagne dans le golfe du Mexique. 
Montpellier, 1868, thèse in-4% 49 p. 

POMMIER (Claude -Joseph), chirurgien de 1'* classe entretenu de la marine. 

— Topographie médicale de Tîle de Zanzibar et de Quiloa. (Annal, marit. 
et colon., 18-zO, t. XII, p. 423.) 

— Etat de la maladie régnante à Saint-Denis. [Gazette de Vile Bourbon, 
26 février 1820.) — Lazaret de Saint-Danis Mouvements des malades qui 
ont eu lieu dans cet établissement du 19 février au 28 dudit. {Idem, 
4 mars 1820.) — Du 29 février au 7 mnrs. (Idem, 11 mars 1820.) 

PONIER (François-G.), ex-officier de santé de la marine, né à Lorient (Morbi- 
han). — Essai médico-légal sur les signes qui distigucnl la mort réelle de 
la mort apparente. Paris, 1823, thèse in-4% 45 p. 

PONS (E), ancien chirurgien entretenu de la marine, né h Toubn(Var). — 
Diîl entérite folliculeuse. Paris, 1835, thèse in-4'*, 35 p. 

POPIS (Félix), médecin de la marine. — Les endémies in ter tropicales, au 
point de vue de l'unité miasmatique. Paris, 1871, thèse in-4''. 

PORTEAU (Edouard), ex-chirurgien de marine. — Essai sur le scorbut ob-. 
serve sur la corvette de guerre la Naïade (campagne de Sainl-Domiuffuo, 
1849-50). Montpellier, 1851, thèse in.4% 30 p/ 



IPOTE^RAII] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA IIAUINB. iOI 

TOTEL (Bapliste-Félix-Marie), cx-chirurgicn de !'• classe. — Kswi sur la dy- 
senterie. Montpellier, 1852, thèse in-4% 19 p. 
"-^ Imperforation de Tanus chez un enfant du sexe masculin, lo rootuni s'ou- 
Yrant dans la Tessic, et la verge adhérant au scrotum. Opération fuito ^U 
haires après. [Rec. cTohserv, de la Soc, médic, de lireti, 1840. Cli. Lo 
Biois, p. 50 ) — Deuxième observation. (Idem, i(i., p. 57.) 
POUGET (Louis), chirurgien de 5* classe. — Do la dyspepsie cssontiello. 

Montpellier. 1865, thèse in4*, 52 p. 
POUJADE (Marie-Léonard-Arthur), chirurgien auxiliaire do o* classe, nt^ h 
Castres (Tarn). — Du choléra dans la Cochinchine frnnvaiso. Paris, 1808, 
Dièse in-4'', 40 p. 
POULLET-DLPARC (J.), ex-chirurgien de la marine au port de Hochrforl.— 

Essai sur les dartres. Paris, an XIll-lHOr», Ihèsc in-4% lî) p. 
POUMEAU (A. -Stanislas), cx-chinirgicn de 2" classa, nn a RoauliiMi (<lluw 
rente). — Propositions nuîdicah's sur les scrofuleH. Parin, 1807, tll^NO 
in-4% 15 p. 
POUMEAO (Jean), chirurgien de marine, nà à Heaulieu ((!lia renie) . DJMor- 
tation sur la métrite aiguë ou inflammation de rutrriiM. Parin, iKiN, tll^•(l 
in-4% 19 p, 

Aperçu sur la cause probable des fièvres d'accès et de la dvuenlerienigu'l 

dans la circonscription des Antilles, suivi d'une noiivi'Ilf ini^Ythode df« Imi- 
ter la seconde de ces affections. Saint-Martin (Antillen), anmiit iN37i 
(In-4' de 56 p., lithographie à Angooléme.) 
I^OllPEAU (Alexandre-Fiançois), chirijr;/ien de la marine^ ri<^ Foiil^Miiiy-lo- 
Comte (Vendée). — Considérations sur lV;tabli«iNetnrnt d*uti camp p«ndiint 
la canicule pour la garnison dn Kochefort, et parlieulièremoiit nuv rf'jii- 
demie de dysenterie qui, en iHT/.f, en fut le résultat. Moiitpdlliiu', IMilt), 
thèse in-4*, 55 p. 
— ~~ Lettre à M. Lépine, pharmacien de b marine, sur le tralti'nimit du lu lèpt'tt 
par Vhydrocotyle asiatioue. {Moniteur officiei deê étahliêmMnlê (mnçuiê 
dansflnde, 24 mars i554.) Voy» Lkn%K, 
^H)UPINEL (M.), cbirorgien entretenu de b mmm, -- (UttmlM'itimn uni' 
quelques phénomèoes essentiels à Ta^Kipkxie, élabliei Mtr plfi«irur» iitiMt'i'-< 
valions propres à écbircr le dbgnrMic H le pron^Mlie du t'niiti iiiulNditi. 
Paris, 1810, thèse in-4% ifJ p, 
I^UPLIN (Casimir-Pierre;, chironfien-major de VKmhmrfuU. Nolliu» iiu^~ 
dicale sur les îles Wallb. {Ànml, mar,elcol/m,fiH47ff i, LXXXIIJ, p. Afi4| 
Bin.cohn.f t. i.) 
POUPPÉ-DESPORTES (J^n-Baptiste;, inHnûn du roi b HMint-DoiiihiuilKi 
membre correspondant àtVktsèdhntf^ At^ Ué'MtntMU, ri/f h \M uti l704i 
mort & S^int-iÏMnûïirue, Ut lit îknt'wr I74H, - (jiwfulM phyMiolofiim / An 
vitaet mors mediamcè fianltJitMfm, 1750? iUkkitjumr lit doetoiitl, 
-- Histoire des mabdies de imnlrlMmnaïut. V^m, 1770, Ujuv, 7i s» jfl-ltlr 
POUSSIN (Louis;, ex-thirorzien de b munoa, ii/; û Vitr^ Hll^t^t^VilMiiiK). - 
Dissertation sur b phliiisie pyliUMiaîr^; c/jroiti/i^<U /;n pt/înhid, VmïUf 1M14| 
tiièse în-4*, 30 p, 
INITIER (Jb^.i, 'x-dkirnrritfn d/i; b natm^. »u \t(tfi d'huvttrt, uA h \*arin, 

— Essai sor^ fièvre jaort^; di» Xaitïï^i. VurtM, lKt25, iiiisMH ift^^% îtUti, 
POUVPiEAL' (Alfred;, cbjnir;?^»! de b snurlnf:, - - iUiUttKfua ttur Utk mTÏdémUi 

qui pesreàt snvre le» dikUii smr h ikOt. N/ml(M!llbr, lUfi^i, iSdi^H M»'4''i 
a4 pages. 
PRADEL (Adolphe), tst-m^.mn 4e b uv'*t\f^., ul-, % Hmrtnfmiitiffi {SmuSU), 

— InlosicatoD paUé^nnK ^ iréaérd ; d« ses msoift^bti/ms dsril t{\ydt\fm 



308 REPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TBAf AUl [PRAD-QUAN] 

PRADEL-LABORIE (P.), ancien chirurgien do la marine. — Essai sur les hé- 
morrhagies spontanées. Paris, 1811, thèse in-4*, 14 p. 

PRADINES (Jean-Elienne), ex-officier de santé de la marine. — Essai sur 
l'emploi du rooxa et du cautère actuel dans le traitement des maladies. 
Montpellier, 1816, thèse in-4% 24 p. 

PRAT (Etienne-Jean-Joseph-Marie), cnirurgien de 1'* classe, né à Toulon 
(Var). — Ouragan à Taïti. (Hev. colon., 1856, t. XVI, p. 553.)— Météoro- 
logie de Tile de Talti, diaprés les observations recueillies en 1854, 55 et 
56. (Idem, 1858, t. XX. p. 451.) — Topographie médicale de rîle«de 
Taïti (Océanie). Considérations générales sur les affections dominantes, 
principalement envisagées au double point de vue étiologique et thérapeu- 
tique. Relations sommaires sur quelques cas chirurgicaux, avec déductions 
pathologiques. Toulon, 1869, Robert, in-8% 100 p. 

— Considérations pratiques sur quelques cas chirurgicaux qui se sont pré- 
sentés à nous durant notre séjour à Taïti (OcéanieJ, en qualité de chef du 
service de santé. Montpellier, 1859, thèse in-4', 44 p. 

— La Seyne et son épidémie cholérique en 1865. Toulon, 1866, imp. Lau- 
rent, in-8% 38 p. 

PRELONG ( ), ancien directeur de Thôpital de Corée. — Mémoire 

sur les isles de Corée et du Sénégal. (Annal, de chimie el de physique, 
1793, t. XVIII, p. 240.) 

PRÉPINEL (J.), ex-chirurgien de la marine à Rochefort. — Apoplexie et 

Îneumonie dues à une gastrite aiguë. (Annales de la médec, physiologiq,, 
824, t. VI, p. 376.) 
PREVENCHER (P.-H.), ex-chirurgien de la marine, né à Brest (FintstèreJ. 

— Considérations générales sur les larmes et les pleurs. Paris, 1818, 
thèse in-4% 26 p. 

PRINGUÉ (Pierre-Marie), ex-chirurgien de la marine. — Considérations mé- 
dicales sur quelques accidents qui suivent immédiatement Taccouchement 
et constituent Tclat puerpéral morbide. Montpellier, 1808, thèse in-4*'. 

PROS (E.-J.), chirurgien- major du 15' bataillon de marins, né à Rochefort. 

— Dissertation sur la cataracte. Paris, 1811, thèse in-4'*, 22 p. 

PROS (Eugène), chirurgien de la marine, né à Rochefort. — Essai sur Thé- 
patite. Montpellier, 1845, thèse in-4*', 34 p. 

PROTEAU (E.), chirurgien de 3* classe. — Essai sur Tangine laryngée en 
général. Montpellier, 1832, thèse in-4% 27 p. 

PROUST (Jean-François- Armand), médecin en chef, né à Blois (Loir-et- 
Cher). — Voyage en Océanie; 1848 à 1852. Paris, 1858, thèse in-4% 
50 p. 

PROVENÇAL (J.-Michel), ancien élève de l'hôpital de la marine du port de 
Toulon, né à Gagnes (Var). — Essai sur la fièvre d'hôpital. Montpellier, 
an XI, 1803, thèse in-4». 

PU6NET (J.-Fr.-X.), chargé du service de santé à Sainte-Lucie. — Mémoire 
sur les fièvres de mauvais caractère du Levant et des Antilles, avec un 
aperçu physique et médical du Sayd, et un essai sur la topographie de 
Sainte-Lucie. Lyon et Paris, XII, 1804, in-8% 396 p. (publié en 1802 
sous le titre : Mémoire sur les fièvres pestilentielles et insidieuses du 
Levant, etc, Paris, Périsse.) 

QUANDALLE (Houorc-Ferdinand-René), chirurgien de la marine, né au Brueil- 
Magné (Charente-Inférieure). — Dissertation sur les hémorrhoïdes. Paris, 
1815, thèse in-4% 22 p. 

QUANTJN (Pierre), ex-chirurgien de la marine, né h Celles (Charente-Infé- 
rieure). — De la gangrène du poumon. Paris, 1846, thèse in-4% 56 p. 



[QUEA-QUOY] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 209 - 

QUEAU (Jcan-Baptiste-Timothée), chirurgicn-inajor de la 4* division des 
équipages de ligne, à Rochefort^ ne à Pons (Ghar.-Infér.) — Réflexions 
sommaires sur quelques inconvénients qui résultent des défauts du cos- 
tume chez les femmes. Montpellier, 1811, thèse in-4% 16 p. 

— Observations sur le traitement de la fièvre intermittente par les feuilles 
de houi, communiquées au docteur Rousseau et adressées à TAcadémie 
des sciences en 1850. (In De Tefficacilé des feuilles de houx dans le trai- 

n tement des fièvres intcrmiitentes. Paris, J.-B. Baillière, 1831, in-S", p. 45.) 
QUEMAR (Charlcmagne-Eugène-Séverin), médecin principal, né à Carliaix 
(Finistère). — Considérations sur Théméralopie. Extrait d'un rapport de 
campagne dans l'océan Pacifique en 1854, 1855 et 1856. (Comptes ren- 
dus des séances et Mémoires de la Soc. de biologie ^ 1856, 2' série, t. III; 
Gaz, méd„ de Paris, 1857, p. 183.) 

— Scorbut et liéméralopie scorbutique. Montpellier, 1858, thèse in-i°, 20 p. 

— Etude sur les conditions hygiéniques des bâtiments cuirassés. (Arch. de 
méd. nav., 1865, t. V, p. 449.) 

QUERÉ (François-Marie), médecin de 2* classe, né à Plufur (Côtes-du-Nord). 

— Quelques considérations sur le cancer primitif du foie. Paris, 1872, 
thèse in-4% 46 p. 

QUERMELEUC (U.-H.-René), chirurgien de la marine, ne au Mans (Sarthe). 

— Considérations sur l'hygiène des diverses professions maritimes à bord 
des navires. Paris, 1860, thèse in-i", 35 p. 

QUESNEL (Edmond-Théodore), directeur du service de santé de la marine, 
ne à Brest le 13 novembre 1809, mort à Rochefort, le 27 août 1872. — 
1* Quel est le mode de développement du cœur? 2" Que penser de cette 
méthode opératoire dans laquelle on place plusieurs ligatures sur une ar- 
tère et de celle qui consiste à couper l'artère entre deux ligatures? Déter- 
miner si Ton doit complètement renoncer aux ligatures médiates ; 3' Dé- 
crire le traitement de la rougeole, faire connaître les soins que réclame la 
convalescence ; 4** De la scille, décrire les différentes préparations dont elle 
fait la base, établir une comparaison entre dles. Montpellier, 1842, thèse 
in-4% 42 p. 

— Discours prononcé à Touvcrture du concours pour une place de médecin 
professeur à Rochefort, le 1" avril 1866. (Arch. de méd, îiav.., 1866, 
t. V, p. 385 à 393.) 

QUESNEL (François), ex-chirurgien de marine, né à Blainville (Manche). — 
Essai sur l'épidémie de choléra-morbus qui a désolé l'ile de France en 1819. 
Paris, 1823, thèse in-4% 45 p. 

QUESNEL (Julien-Gabriel-Auguste), pharmacien de la marine, ne a Brest. 

— Rapport fait au conseil de santé de la Guyane sur la suite des expérien- 
ces relatives a la reproduction des sangsues. (Annal, marit. et colon. y 
1831, t. XLV, p. 308.) 

QUETAN (Alfred-Antoine-Ernest), médecin de 1" classe, né à Saint-Jean-dc- 
3Iaurienne (Savoie). — Note sur Tile de Fernando Pô. (Arch. de médi 
i?ai;.,1868, t.IX p. 71h 74.) 

— Topographie médicale de quelques contrées de la côte occidentale d'A- 
frique. Montpellier, 1871, thèse in-4", 64 p. 

QDINTIN (L.-J.), cx-cliirurgiin de la marine. — Contribution à la géogra- 
phie médicale. Extrait d'un voyage dans le Soudan. Paris, 1 869, thèse in-i". 

QUOY (Jean-Renc-Conslant), inspecteur général du service de santé, membre 
correspondant de rAcaaémie des sciences, de l'Académie de médecine, 
né à ISaint-Jean-de-Livcrsay (Charente-lnféiienrc), le 10 novembre 1790, 
mort à Rochefort 1»î 4 juillet 1869*. — Epistola Dominicœ G... de noM- 
ntdlis pavoris effectihus. Montpellier, 1814, thèse in-4'*, 12 p. 

* MAIIER. — Eloge de BI. Quoy (J.-R.-C), inspecteur général du service de 

Rey et Bergeb, Répcrt. bibliogr. 14 



210 RÉPEUTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [QDOV-QUOY] 

QUOY. — Remarques sur quelques poissons de mer et snr leur distribu- 
tion géographique» lues à la société d'histoire naturelle de Paris le 20 
août 1824. (Annal, des sciences naturelles, 1824 t. W, jp. 411; An- 
nal. mariU et colon., 1825, t. XXV, p. 387. Paris, 1825.Testu, in-8'.) 

— Un naufrage aux îles Malouines. (Rev. des Deux Mondes, 1831, t. I.) 

— Ligature de Tarière radiale. (Joum, des connaiss, médic'-chir,, 1845, 
n* 9, p. 209.) 

— Note sur Tanimal de la Panopée, (Annal, franc, et étrang. d'anal, et 
de physiolog., 1838, t. II, p. 225, etinn. des sciencnat., 2' série, 1858, 
t. IX, p. 379.) 

— Description du Lu^rar ta compressa (Lam.). (Magasin de zoolog., 1839, 
cl. V, p. 1.) 

— Description du Ceraslaspis monstruosus. (Mem, id.,c\. XII, crustacés, 
p. 1, et pi. I.) 

— Lettre à TÂcadémie sur la yaccination à Tile Bourbon. (Bull, de VAcad. 
deméd., 1848-49, t. XIV, p. 580.) 

— Discours qui devait être prononcé par Bï. Quoy, à la cérémonie d'inaugura- 
tion du monument de Larrey, au Val -de-Grâce. (în. Compte rendu des 
trav. de la commission de souscription pour le monument de Larrey. 
Paris, J.-B. Baillière, 1850, p. 75.) 

QUOY et Gaimard. — Quelques considérations sur les méduses. (Annal, des 

se. naturelles, 1824, t. l,p. 243.) 
-^ Remarques sur quelques oiseaux de la province de Rio-de-Janeiro et des 

environs de Montevideo, sur leurs mœurs et leur distribution géogra- 

phi(jue. Lues à la Soc. d'hist. natur. de Paris, le 4 juillet, 1823. (Idetn, 

id., p. 474.) 

— Testudo californiana. (Bull, des se. nat. de Férussac, 1824, t. I, 
p. 90. 

*— Description de trois nouvelles espèces de mammifères de la famille des 
Marsupiaux. (Idem.,id., id., p. 2/0.) 

— Zoologie du voyage autour du monde de VUranie et de la Physicienne 
exécuté de 181 7 à 1820 par M. de Freycinet. Paris, 1824-1826, Pilletaîné, 
2 vol. in-4'' avec atlas in-f", 96 p. 

— Remarques sur les oiseaux Pélagiens et sur quelques autres plmipèdes, 
spécialement considérés sous le rapport de leurs mœurs et de leur distri- 
bution géographique dans les grandes mers du globe. (Annal, des se. natur., 
1825, t. V,p. 123.) ^ * 

— * Remarques sur quelques mollusques et zoonhyles envisagés comme causes 
de la phosphorescence de Peau de la mer. [Idem, id., t. IV, p. 5 ; Annal, 
marit. et colon., 1825, t. XKV, p. 379; Bull, des se. naî. de Férussac. 
t. VI, 1825, p. 128, et tirage à part, Paris. 1825, Tastu. in-8^) 

^— Notice sur les mammifères et les oiseaux de la baie des Chiens-Marins et 
de la Nouvelle-Galles du Sud, sur leurs mœurs et leur distribution géogra- 
phique. Luc à la Soc. d'hist. natur., de Paris, le 4 juillet 1823. (Annal, 
des se. natur., 1825, t. V, p. 476.) 

— Observations sur les Bipliores et les Béroés faites pendant le voyage 
autour du monde de la corvette rVranie. Lues à l'Acad. des sciences le 
24 janvier 1825. (Idem, id., t. VI, p. 28.) 

— Description de cinq genres de mollusques et de quatre genres de 200- 
phytes découverts pendant le voyage autour du monde de la corvette 
VUratiie.Lue h l'Académie des sciences, le 25 avril 1825. (/cfew, id., id., 

p. 74.) 

santé. Discours d'ouverture de Tannée scolaire 1809-1870, prononcé le 2 novem- 
bre 1869. Rochclort, 1869, Thèze, in-8« de 28 p. (Arch. de tnéd. nav., 1869, 
i.XII,p. 401.) 



[QUOY-RABEJ DES MÉDECINS ET DES PHAHMACIENS DE LA MARINE. 211 

QUOY et Gaymard. — Notice sur les mammifères et les oiseaux des îles Ti- 
mor, Rawak, Borsi, Vaigiou, Guam, Rota etTinian. Lue à la Soc. d'hist. 
natur. de Paris, juillet 1823. (Idem, id., id., îrf.,p. 138.) 

— Mémoire sur l'accroissement aes polypes lithophyles, considérés géologi- 
quement et description de quatre genres de zoophytes. Lu à TAcad* des 
sciences le 14 juillet 1823. (Idem, id., id., p. 273.) 

— Observations sur ^ la constitution physique des Papous jjui habitent les 
îles Rawak et Yaigfou.Lues à l'Acad. des sciences, le 5 mai 1823. (Idem, 
1826, t. VU, p. 27) 

— Sur les Siphonophores de leur voyage. (Bull, des se. nat. de Férussac, 
1826, t. VII, p. 156.) 

— Sur quelques points de Toriçanisation des Biphores. (Nouv, BuUet. scient.. 
Soc. philom., 1826, p. 123.) 

— Sur quelques genres nouveaux d'animaux marins. (Idem, id., p. 193.) 

— Observations zoologiques faites à bord de V Astrolabe dans le détroit de Gi- 
braltar : — 1" Mémoire sur la famille des Diphides. (Ann. se. na/wr., 1827, 
t. X, p. 6.) — 2" Description des genres Hippopode, Orythie, Rosace, Rhizo- 
physe, Dianée, Equorie, Phorcinie, Campanulaire, Astroïde et Alcyon. 
[Idem, p. 172). — 3" Description des genres Biphores, Carinairc, Hyale, 

lèche, Cléodore, Anatife et Briarée. (Idem, p. 225. ) 
• — Lettres adressées à M. de Freycinet : Port- Jackson, le 4 décembre 1826. 
(Bull, de la Soc. de géographe 1827, 1'* série, t. VII, p. 205.) :— A bord 
de la corvette de S. M. V Astrolabe. Baie des lies à la Nouvelle-Zélande, le 
16 mars 1827. (Idem, id., t. VIIl, p. 294.) — Hobarl-Town, île de 
Van-Diémen, le 25 décembre 1827. (Idem, 1828, t. X, p. 169,) — 
Port-Louis de Pile de France, le 18 octobre 1828. (Idem, 1829, 1. XI, 
p. 201.) 

— Remarques sur les polypes à polypiers pierreux et flexibles. (Annal, des 
scieno, natur., 1828. t. XIV, p. 236.) 

— - Tableau de la distribution géographique des polypiers, recueillis pendant 
le voyage au tour^du monde de M. le capitaine de Freycinet. (Idem, id., id., 
p. 250.) ^ 

— Observations sur quelques crustacés, considérés sous le rapport de leurs 
mœurs et de leur distribution géographique. (Idem, id., id., p. 253.) 

— Nouveaux renseignements sur Panimal de V Argonaute. Lus à PArad. des 
se. en septembre 1 828 . (Bull, des se. natur. cl de géolog. de Férussac, 
1828, t. XV, p. 309.) 

— Description de dessms représentant la Carinaire de la Méditerranée. 
(Annal, des se, natur., 1829, t. XVI, p. 134.) 

— Notice sur Pantilope à cornes déprimées. (Idem,, id., t. XVII, p. 423.) 

— Description d'un fragment de mollusque inconnu présumé être celui du 
nautile flambé (Naulilus pompilius de Linné). (Idem, 1830, t. XX, 
p. 470.) 

— Observations sur des œufs de mollusques. (Idem, id., id , p. 472.) 

— Zoologie du voyage de la corvette V Astrolabe, exécuté pendant les années 
1826, 27, 28, 29, sous le commandement de Dumont d'Ur ville. Paris, 
1830-33, J. Taslu, 4 vol. gr. in-8% et atlas in-fol, de 193 planches. 

R..., Inhalation du chloroforme à Paide du cornet Reynaud. (Abeil. méd.y 
15 juillet 1857.) 

RABKL (Arsène-Pierre-Clémenl), chirurgien auxiliaire de la marine, no à 
Avranches (Manche). — Considérations sur plusieurs maladies graves qui 
ont sévi à bord du Monge, pendant une campagne de cinq années, de 
1859 à 1864, en Chine, Cochinchine et Japon. Montpellier, 1865, thèse 
in-4% 53 p. 



212 RÉPERTOIRE RIBLIOGUAPHIQUE DES TRAVAUX pABU-RAYB] 

RABUAN nu COLORA Y (Eugène), chirurgien de la marine, ne à Rennes. — 

De l'inflaninialion ; de sa valeur clinique et de son traitement. Montpellier, 

1847), thèse in-i", 50 p. 
HACORD (Forluné-César-Joseph), chirurgien de 1" classe, né à Toulon (Var). 

— • Essai sur le scorbut chez les gens de mer. Paris, 1851, thèse m-4'', 

21 p. 

— Observation de fracture comminutivc avec gangrène partielle de la jambe, 
érysipèle phlegmoneux qui envahit toute retendue du membre inférieur 
jusqu'aux limites de l'articulation coxo-fcmorale, accidents géncraut et 
résection d'une portion du tibia. (Bull, de VAcad, de méd., 1845-44, 
t. IX, p. 101.) 

— Observation d'attrition profonde de la main, du poij^et, de Tavant-bras 
droit avec fracture du cubitus, produites par Texplosion du canon ; ampu- 
tation de Tavant-bras, gangrène consécutive, nécrose de rhumcrus, chute 
spontanée de cet os, reproduction d*un os nouveau au milieu du moignon, 
amputation de cet os; guérison. (Idem, id., id.,p. 941.) 

— Épidémie de choléra à Smyrne. (Wcm, 1848-49,t. XIY, p. 550.) 
RAMARD (François), ex-chirurgien de marine. — Dissertation sur la carie en 

général, et sur les dépôts par congestion qui sont la suite de la carie des 
vertèbres. Paris, 1814, thèse in-4'*, 50 p. 

RAMONET (Jean-Pierre-Marie), médecin principal, no à Castelvieilh (Hautes- 
Pyrénées). — Quelques considérations sur la dysenterie. Montpellier, 1868, 
thèse in-4", 45 p. 

RANÇON (Edmond-Henri-Lazare), ex-chirurgien delà marine, né à Surgères 
(Charente-Inférieure). — Dissertation sur Tasphyxie par submersion, et 
les moyens curatifs de cette maladie. Montpellier, 1815, thèse in-4% 
16 p. 

RAOUL (Étienne-Louis), chirurgien-professeur, né ù Brest, le 25 juillet 1815; 
mort à Brest, le 50 avril 1852. — Des rapports des maladies aiguës et 
chroniques du cœur avec les affections dites rhumatismales. Paris, 1844, 
thèse in-4% 50 p. 

— Description d'un choix de plantes de la Nouvelle-Zélande. (Annal, des se. 
natur., 1844, 5* série, t. I, p. 115.) — Choix de plantes delà Nouvelle- 
Zélande, recueiUies et décrites par M. Raoul. Ouvrage publié sous les aus- 
pices du Département de la marine et des colonies. Paris, 1846, Fortin 
Masson, 1 vol. gr. in-4*'. 55 p., avec 50 pi. dess. d'après nature et grav. 
en tuille-douce. 

— Guide hygiénique et médical pour les bâtiments de commerce qui fré- 
quentent la côte occidentale d'Afrique. (^Nouv. Aîinal. de la inar. et des 
colon., 1851, t. V, p. 95 et tirage à p., in-8". Paris, 1851, 50 p.) 

FiAPPORTS sur divers sujets ayant trait à la médecine et à la chirurgie. Ma- 
nuscrit. 1 vol. in-f*. (Biblioth, de V École de médec. nav. de Brest, 
ïï" 5510 bis.) 

RATlllER ( ), ci-devant chirurgien des vaisseaux du roi au 

port de Brest. — Remède contre le ver solitaire et observation sur un dé 
à coudre introduit dans l'œsophaçe d'une petite fille et retiré par M. Ra- 
tliier. (Journ. de méd. chir. et pfiarm., 1768, t. XXVIII, p. 44.) 

RAULT (Jean-Marie-IIenri), chirurgien de 2* classe, né à Saint-Brieuc 
(Côtcs-du-Nord). — Du traitement de la lièvre typhoïde. Paris, 1851, 
thèse in-4*', 26 p. 

BAVENEAU (Edme-Théodore), chirurgien de 1" classe. — Quelques mots 
sur les causes et le traitement de la diarrhée et de la dysenterie, considé- 
rées spécialement chez les marins en station aux Antilles. Montpellier, 
1857, thèse in-4^ 

RAVET-DUVIGNEAUX (J.-C.-Prudence), ancien chirurgien de la marine, né 



[RAYN-REJO] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 21 3 

à Saint-Gauthier (Indre). — Considérations générales sur Faction du froid 
et sur l'asphyxie déterminée par cet agent. Paris, 1810, thèse in-4'*, 
25 p. 

RAYNAUD (Henri-Lucien), médecin de S** classe, né k Cabris (Alpes-Mariti- 
mes). — Quelques cas de colique vermineuse observés à bora de V Adonis, 
(côte de Venezuela), en janvier 1864. Montpellier, 1866, thèse ih-4° 
•32 p. 

RAY^JAUD (Joseph-Marcellin), médecin principal, né à la Ferrière (Alpes- 
Maritimes). — Du purpura feûpmorr^amca idiopathique. Montpellier, 1866, 
thèse in-4% 62 p. 

RAYNAUD (Pierre), chirurgien auxiliaire de la marine, né à Flac (Tarn). — 
Réflexions cliniques sur un choix d'observations médico- chirurgicales. 
Montpellier, 1854, thèse in-4°. 

REBOUL (Charles), cx-cliirurgien de marine, né à Montfort (YarJ. — Des 
qualités physiques, intellectuelles et morales du médecin. Montpelher, 1854, 
thèse in-4% 47 p. 

REGH (Georges-Louis), chirurgien auxiliaire de 3' classe, né a Paris. — De 
la blennorrhagie uréthrale chez l'homme. Montpellier, 1854, thèse in-4'', 
31 p. 

"— Voyage d'exploration dans le Haut-Maroni (Guyane franc.) , septembre a 
novembre 1861. Histoire naturelle. (Feuille delà Guyane franc, ^ 28 mars 
et 18 avril 1863.) 

RECHERCHES auxquelles les officiers de santé de la marine doivent se livrer 
pendant les voyages de long cours pour augmenter les collections des ports 
en objets d'histoire naturelle, et sur les moyens de conservation qu'ils doi- 
vent emplover. {Annal, marit. et colon., 1824, t. XXII, p. 550.) 

RECUEIL ICONOGRAPHIQUE des cas anatomo -pathologiques observés dans 
les hôpitaux de Brest. (Bibliothèque de V École de médecine navale de 
Brest. Manuscrit, 4 vol. grand in-f , le 1" vol. porte ladate : 5 frimaire 
anXlU.) 

BÉGI (Léon-Ëlic- Louis-Jean- Baptiste), médecin de la marine, né à Saint- 
Louis (île de la Réunion). — De TaHmentation des marins, à bord des 
bâtiments de TÉtat. Montpellier, 1872, thèse in-4% 41 p. 

BËGIMBEAU (Jules), médecin auxiliaire, né au Puy (Haute-Loire). — Quel- 
ques considérations sur les plaies par armes à feu. Montpellier, 1866, 
thèse in-4*', 40 p. 

REGNAUDOT (Jean-Marie), médecin à Saint-Dowiingue et à la Guadeloupe, 
né en Bourgogne. — Manière d'administrer les pilules scillitiques dans 
l'qnasarque et dans quelques autres maladies du môme genre. (Histoire et 
mém. de la Soc. roy. de méd., 1777, p. 226.) 

— Observation sur la chirurgie infusoire. avec la forme et le dessin des in- 
struments eniployés a cet usage. (Idem, id., p. 250.) 

REGNAULT (J.-B.-P.), ex-chirurgien en chef de la manne, né à Caen (Calva- 
dos). — Essai sur la fièvre adynamique, suivi d'observations. Paris, 1815, 
thèse in^", 30 p. 

REINAUD (Joseph-Honoré), ex-chirurgien de S* classe de la marine, né à Aix 
(Bouches-du-Rhône). — De quelques effets produits par l'influence de 
certaines passions sur l'économie vivante. Montpellier, 1809, thèse in-4°. 

RËJOU (Léon- Maurice), chirurgien de la marine, né à Rochefort. — Aperçu 
sur les choses appliquées à la surface du corps, comme moyens d'hygiène, 
chez l'homme cfe mer. Montpellier, 1818, thèse in-4°, 25 p. 

RÉJOU (Pierre-Benjamin), pharmacien en chef, né à Rochefort le 15 novem- 
bre 1775, mort k Rochefort le 15 septembre 1836. — Réflexions sur les 

• sécrétions des végétaux et sur quelques-uns des produits sécrétés qu'ils 
fournissent h la médecine. Paris, 1814, Ihèae in-4% VI-42 p. 



214 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [REJO-RETZ] 

RÉJOU (Prosper), chirurgien de S*" classe. — Essai sur Teau considérée 
comme prmcipale boisson de l'homme de mer, ses altérations et les divers 
moyens d'y remédier. Montpellier, 1825, thèse in-i**, 36 p. 

REMONDET (B.), chirurgien auxiliaire de 3* classe. — Lettre adressée à 
l'Académie sur la reproduction des sangsues. (Bull, de VAcad. de méd.^ 
1847-48, t. Xni, p. 845.) 

— Nouveau réflecteur pour le diagnostic de Thydrocèle. (Abeille médicale^ 
15 juin 1853.) 

RENAkD (R.-J.-Bernard). ex-chirurgien de la marine, né à Paris. — Ré- 
flexions sur les précautions à prendre après Taccouchement, tant pour la 
mère que pour l'enfant. Montpellier, 1815, thèse in-4**, 16 p. 

RENAUD (Ferdinand), ex-officier de santé de la marine, né à Épaui (Cha- 
rente-Inférieure). — Quelques considérations sur une colique épidémique 
déclarée à bord d'un navire de TÉtat, en rade de Rio-Janeiro (Brésil), dans 
le mois d'octobre 1S22. Montpellier, 1823, thèse in-4% 27 p. 

RENAUD (J.-P.), ex-prosecteur à TÉcole de médecine de Toulon, né à Voiron 
(Isère). — Propositions générales sur les hydropisies par épanchement. 
Montpellier, an XlI-1804, thèse in-4**. 

RENAULT (Gabriel), ex- chirurgien de la marine, né à Sanxais (Vienne). — 
Dissertation sur la phthisie pulmonaire tuberculeuse. Paris, 1814, thèse 
in-4». 39. p. 

RENAULT (J -F.), chirurgien du paquebot de TÉtat le Minos. — Observation 
de molluscum non contagieux, du scrotum. (Revue médicale française et 
étrangère, 1842, t. III, p. 350.) 

REPëY (Jean-Baptiste), 2" médecin en chef, né à la Guadeloupe, le 25 juin 
1780 ; mort à Rochefort, le 14 août 1837. — Dissertation sur la fièvre jaune 
des Antilles. Montpellier, 1807, thèse in-4'*. — Mémoire sur la fièvre jaune. 
(Annal, marit. et colon. 1 1821, t. XIV, p. 122.) — Examen des principaux 
faits et opinions énoncés par M. Keraudren sur la transmission de la fièvre 
jaune. Saint-Pierre (Martinique), Fleurât* et Turban, 1823, in-8°, 50 p. 

— Mémoire sur le choléra morbus observé à Rochefort, dans la ville et à 
rhôpital de la marine, depuis le 2 août jusqu'au 10 novembre 1832. 
(Annal, marit. et colon., 1833, t. LI, p. 393.) 

— Discours d'ouverture du concours qui a eu lieu pour le grade de médecin 
professeur, à Rochefort, le 4 janvier 1836. Rochefort, 1836, Mercier et 
Devois, in-8". 

RÉPIN (Pierre-Clément), chirurgien de la marine, ne h Jupilles (Sarlhe). — 
De la colique nerveuse endémique des pays chauds, et en particulier du 
diagnostic différentiel de cette affection et de la colique de plomb. Paris, 
1859, thèse in-4% 33 p. 

— Voyage au Dahomey, 1860. (Tour du monde, 1862, t. IV, p. 80.) 
RETZ ( j, ci-devant médecin ordinaire de la marine royale à 

Rochefort, de 1780 à 1788. — Précis d'observations sur la nature, les 
causes, les symptômes et le traitement des maladies épidémiques qui 
régnent tous les ans à Rochefort et qu'on observe de temps en temps dans 
la plupart des provinces de France, avec les conseils sur les moyens de 
s'en préserver. Paris, 1784, Cailleau, in-12, 156 p. 

— Recherches pathologiques, anatomiques et judiciaires sur les signes de 
l'empoisonnement, en réponse à cette question : Quels sont, dans les malades 




juges sur ce délit, Paris, 1 784, Méqui^. 
Précis sur les maladies épidémiques qui sont les sources de la mortalité 
parmi les gens de guerre, les gens do mer et les artisans, avec la concor- 
dance des moyens de prévenir et do guérir ces maladies, selon les résultats 



fftfiTZ-REYJ DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 21 D 

<]eia pratique de Sydenhnm, Chirac, Lind, Monro, Pringlc, Berlin, Strack, 
Clarke, Lucadou et Retz. Paris, 1787, Méquignon, 1 vol. in-i2, 300 p. 

ft^ETZ. — Fragment d'un discours sur Téluoe de la chirurgie, prononcé en 
178â à TouTerture d'un cours de physiologie, dans l'amphithéâtre de Bo- 
chefort, où l'on donne une idée des motifs qui doivent porter à se défier 
des lumières des chirurgiens qui exercent la médecine à Lord des bâ- 
timents. (Nouv. instructives bibliographiques t etc., de Retz, 1788,1. IV, 
p. 364.) 

Idées justes de la seule prééminence remarquable entre la médecine et la 

chirurgie. {Idem, 1789, t. V, p. 429.) 
' — Réponse au docteur de Retz, l'un des médecins ordinaires du roi et de la 
marine, à MM. les médecins du port de Brest, au sujet de la querelle qui 
leur est suscitée par les chirurgiens du même département. (laem, 1791, 
t. VII, p. 568.) 
HëY (Athanase-Magloire), ex-chirurgien de marine, né h Auribeau (Alpes- 
Maritimes). — Delà coxalgie. Montpellier, 1852. thèse in-4'', 42 p. 
HEY (Henri- Joseph- Adolphe-Félix), médecin de 1" classe, né à Auribeau 
(Alpes-Maritimes). — De la période d'incubation du chancre. Note. (Bull, 
des trav. de la Soc. de méa. de Marseille, 1859.) 

— Un mot d'histoire médicale : la syphilis était connue à Rome (Gaz. méd, 
d'Orient, mai, 1859.) 

-*- Lettre sur le climat de Constantinople. (/éf^m, juillet 1860.) 

— Note sur le traitement de la diphthérite par le perchlorure de fer. (Idem, 
novembre 1860.) 

— Névrose des branches' nasales du ganglion sphéno-palatin. (Idem, juin, 
1861.) 

— Les mécaniciens et les chauiTeurs à bord des navires de TÉtat. Montpellier, 
1863, thèse in-4". (iVowr. Annal, de la mar. et des colou-, 1865, t. XXIX 
et XXX.) 

— - Du pansement des plaies atoniques avec les feuilles de laurier-cerise. 
Gaz. des hôpit., 1863, p. 405.) 

— Observation d*un cas de tétanos traumatique suivi de guérison. Remarques 
sur le traitement de cette complication. (Arch. de méd. nav., 1864, t. II, 
p. 127.) 

— Études sur L. Rouppe. Analyse du traité : De morbis navigantium. 
(Idem. 1865, t. IIL p. 520 et 605.) 

— Compte rendu de : « De l'arsenic dans la pathologie du système nerveux, 
par le docteur Ch. Isnard (de Marseille). » Paris, 1865, V. Masson et fils, 
(Idem, id., t. IV, p. 549.) 

— Compte rendu de: « Statistique médicale de l'armée pendant Tannée 1863. » 
Paris, 1865, Imprim. impériale. {Idem, id., id., p. 521.) 

— Une observation de péricardite suppurée, recueillie en 1760. (Gaz. méd. 
d'Orient, (éwrier \Sm.) 

— Etude analytique et critique sur le Traité du scorbut de Lind. (Arch. de 
méd. nav.y 1867, t, VII, p. 55.) 

— Note sur un nouveau projectile. (Idem, id., id., p. 154.) 

— Du service médical des compagnies de débarquement. (Idem, 1868, 
t. IX, p. 124 et 195.) 

— Note sur le service de santé de la marine aux Etats-Unis. (Idem, id., 
id., p. 146.) 

— Etude sur la fièvre courbaturale ou dengue, d'après le docteur William 
Aitken. (Idem, id., id., p. 278 et 582.) 

— Les médecins navigateurs. Etude historique et critique sur Fontana 
(Nicolas) [de Grém(me], 1776-1781. (Idem, k., t. X, p. 568.) 



216 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAYAUX [REY-REYDj 

RE Y. — Prophylaxie de la syphilis. (Congrès médic. internat, de Paris, 
août 1867.) f'aris, 1868, p. 407. 

— Obseryation d'asphyxie locale des extrémités digitales. (Hôpital de la ma- 
rine de Toulon, service de M. Beau, médecin en chef). (Arch. de méd, nav., 
1869, t. XII, p. 211.) 

— Les médecins navigateurs. Etude critique sur Gallisen (Henri), 1 740- 
1824. (Wem, td.,td.,p.283.) 

— Traduction de : « Notice biographique et bibliographique sur le docteur 
don Pedro Maria Gonzalez, médecin de la marine et professeur à TEcole de 
médecine de Cadix, par le docteur Antonio Ruiz de Yaldivia, médecin de 
la marine espagnole. » (Idem, 1870, t. XIV, p. 129.) — Les médecins 
navigateurs. Gonzalez (Pierre-Marie), 1805. Analyse critique de: • Traité 
des maladies des gens de mer, par Gonzalez. » (Idem, id,, p. 157 etâl4, 
et 1871, t. XV, p. 165.f 

— Compte rendu de : « Dictionnaire du Diagnostic médical de Woillez. » 
2»édit., 1 vol. in-8% J.-B. Baillière et fils. Paris, 1870. (Idem, id., 
t. XIV, p. 142.) 

— Note pour servir à l'histoire de la dengue, traduite de l'espagnol. (Idem, id., 
id.,p. 229.) — Compte rendu et analyse critique de: « Lafièvrerouge (dengue) 
observée à Fétat épidémique pendant les années 1865 et 1869, par le 
docteur R.-H. Poggio. » Madrid, 1871. (Idem, 1872, t. XVIf, p. 147.) 

— Empoisonnement par les mangues (Mangifera indica), (Idem. 1872, 
t.XVm,p. 467.) 

— L'He de Pâques (Géograph. médic.) (Idem, 1873, t. XIX, p. 161.) 

— Analyse de : «i Traité théorique et pratique des nialadies de l'oreille, parle 
docteur Bonnafont. » In-8', Paris, 1873, J.-B. Baillière. (Cotinier média., 
2 août 1873.) 

- Analyse de : « Leçons de clinique médicale faites à l'hôpital Lariboisière, 
par S. JaccouJ. » Paris, 1873. A. Delahaye, in-8% 840 p. (Idem, 30 août, 
1873.) 

— Contribution à la dynamométrie médicale. (Rev. marit. et co/on., sept. 
1878, p. 1005 et tirage à part, et Ann. ahyg. pubL et de méd. lég., 
1874, t. XLl.) 

— Une définition du choléra. (Gazette hehdom., nov. 1873, p. 743.) 

— Dans le Nouveau dictionnaire de médecine et de chirurgie pratiques, les 
articles suivants : Géographie médicale (Zone lorride, Z. chaude, Z. tem- 
pérée, Z. froide, Z. polaire.) (t. XVI, 1873, p. 78.) — Mal de mer. (En 
préparation.) ^ 

REYDELLET (Alexandre-Charles-Philippe), chirurgien de 1" classe, né à Bourg 
(Ain), le 15 décembre 1793; mort à la Réunion, le 17 nov. 1859'. — 
Relevé des vaccinations pratiquées à Saint-Denis (ile de la Réunion.) 
(Bull, de VAcad. de méd., 1853-54, t. XIX, p. 753 et 1856-57, t. XXH, 
p. 907.) 

— Tableau des vaccinations opérées depuis l'année 1827 jusqu'au 31 décem- 
bre 1852 inclusivement, à Saint-Denis (île de la Réunion). (Rev. colon., 
1853, t. XI, p. 343.) 

— Aperçu sommaire sur le service de la vaccine à l'ile de la Réunion. (Bull, 
de VAcad. de méd., 1857-58, t. XXIIf, p. 1070.) 

* Notice nécrologique sur Reydellet, par le D' Mazaé Azéma. (Monit. de Vile 
de la Réunion, 4 janvier 1860.) — Notice biographique sur leD' Reydellet, par 
E. Noël (vis^c portrait). [Album de la Réunion, tS vol. in-4«», Saint-Denis (Reu- 
nion), ISbO, t. 1, p. 65.] ^ 

LAUGAUDIN. — Discours sur la tombe de M. Reydellet, mMecin de la marine en 
retraite. [Moniteur de Vile de la Réunion, 19 novembre 1859, n« 768.) 



[REYN-REYN] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE 217 

REYNAUD (Auguste-Adolphe-Marc), inspecteur général du service de santé 
de la marine, né à Toulon. — Dissertation sur la température humaine, 
considérée sous le rapport des âges, des tempéraments, des races et des 
climats. Paris, 1829, thèse in-4% 29 ^. (Annal, des se. nat., 1830, t. XX, 
p. 43.) 

— Extrait du rapport médical de M. Reynaud, chirurgien-major de la cor- 
vette la Chevrette, pendant une campagne de deux ans dans les mers de 
rinde, du 11 décembre 1827 au 11 décembre 1828. (Annal, marit, et 
colon,, 1829, t. XXXVIII, p. 137.) 

— Coup d'œil sur Calcutta et sur le choléra morbus. (Idem, 1830, t. XLII, 
p. 788.) 

— - Notice sur une espèce de poulpe, Octopus (Lam.). Lue à la Soc. d'hist. 
nat. de Paris. (Magazin de zoolog.t 1831, t. I, p. 23.) 

— Note sur le service des vénériens de l'hôpital de la marine à Toulon. 
(Annal, marit. et colon., 1832, t. XLIX. p. 670.) 

— Nouveau traitement des bubons. (Idem, 1834, t. LIV, p. 559 et Journ, 
des connaiss. méd. chiiurg., 1834, p. 33.) 

— Siège de Torchite ou testicule vénérien. (Joum, hebdom, des progr, des 
se, rriéd,, 1854, t. III, p. 356.) 

— De l'emploi de la glace dans les anévrysmes. (Gaz, méd, de Paris, 1837, 
p. 565.) 

-^ Extirpation de la glande parotide, résultats physiologiques de la division 
du nerf facial. (Journ. des connaiss, méd. chirurg., 1837, tirage à part, 
in-8% 8 p.) 

■*- De la présence du mercure dans le cerveau à la suite de l'emploi des pré- 
parations mercurielles. Uistoired'un syphilitique qui, quelques mois avant 
sa mort, avait subi plusieurs traitements raercuriels. Cherbourg, 1839, 
iii-8% i4 p. 

- — Ëpilepsie guérie par Fingcstion dans l'estomac de petits cailloux pris sur 
les bords de la mer. Adressé à l'Acad. de méd., le 30 octobre 1838. 
(Bull, de lAcad, de méd., 1839-40, t. Ill, p. 158.) 

•^ De l'orchite blennorrhagique, de sa nature et de son traitement. (BnlL 
de thérap,, 1844, t. XXYI, p. 31.) 

*- De la luxation du poignet, sans fracture des os de Tavant-bras. (Idem, id., 
iU,p.204.) 

— G)nsidérations pratiques sur les bubons et leur traitement. (Idem, id. , 
»d.,p, 262.) 

— Influence de la paralysie sur la consolidation des fractures ; sièges divers 
des concrétions calcaires qui doivent constituer le cal. (Idem,id., i, XXVIi, 
p. 224.) 

— Traité pratique des maladies vénériennes. Toulon, impr. Monge. [Paris, 
1845, Labé], 1 vol. in-8% 7111-496 p. 

— Observation d'une hernie étranglée réduite par une douche froide. (Gaz. 
des hôpitaux, 1858, p. 594 ; Abeille méd., 3 janvier 1859.) 

— Lettre sur la fièvre jaune. (Académ, deméd., 10 novembre 1863.) 

— Note de l'in^^pecteur général du service de santé de la marine, sur les cer- 
tilications médicales à produire, conformément à Tordonnance royale du 
26 janvier 1832, en exécution delà loi du 18 avril 1831, sur les pensions 

• de Tarmée de mer. (Extrait du Bulletin officiel de la marine. — Instruo- 
lions sur les justifications à produire pour établir les droits à la pension, 
dans les cas de blessures, infirmités et maladies. Paris, impr. de Paul 
DuDont, 1865, p. 14.) 

REYNAUD, AuBAN, et Lëvigaire. — Onguent mercuriel composé, deThôpital 
de la marine, à Toulon. (Bull, dethérap., 1837. t. XI(, p. 325.) 

REYNAUD (Eugène-Ferdinand), chirurgien de 2" classe, né à h ttoquebrus- 



218 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [REYN-RICII] 

sane (Var). — Du traitement des fractures des membres inférieurs à bord 
des bâtiments. Montpellier, 1857, thèse in-4% 32 p. avec pi. 
REYNAUD (Jean-Joseph), 1" chirurgien en chef, né à Toulon h la Roquc- 
brussane (Var). — Essai sur quelques points d'hygiène navale, relatifs aux 
moyens de préserver les gens de mer du scorbut et de la fièvre des 
vaisseaux. Paris, 1810, Didot, thèse in-4% 52 p. 

— Observation sur une lésion de la poitrine, suivie d'accidents graves et 
notpmment d'emphysème considérable. (Bull, de la Soc, méd, d'émul. de 
Paris, 1810, t. VI, p. 90.) 

«^ Fracture des deux clavicules et description d'un bandage propre h les 
maintenir réduites. (Idem, 1811, t. VIII, p. 323.) 

— Observation sur une hernie de Testomac, du grand ^iploon, du côlon 
transverse et d'une partie du duodénum dans la poitrine, présentée à la 
Soc. méd. d'émulation. (Journ. deméd, chir.phaitn. de Corvisart, 1815, 
t. XXVI, p. 361.) 

— Abcès au foie survenus à la suite d'un coup à la tête, ildem, id,, t. XXVII, 
p. 165.) 

— Observation sur une fistule aérienne avec occlusion complète de la partie 
inférieure du larynx, pour servir à l'histoire de la phonation, communiquée 

Car M. Kéraudren, inspecteur général du service de santé de la marine, 
ue à l'Institut, le 6 octobre 1828. {Bull, des se. méd. de Ferussac, 1829, 
t. XVI, p. 399; Journ. universel et hebdom. de méd, et de chir, pratiq., 
1831,t. II, p. 201.) 

— Des obstacles h la circulation du sang dans le tronc de la veine porte. 
{Bullf des se. w^rf. de Férussac, 1829, t. XIX, p. 30. Journ. hehdomad, 
deméd., 1829.) 

— Mémoire sur le choléra morbus asiatique qui a régné à Toulon pendant 
l'année 1855. Paris, 1838, impr. royale, in-8** de 160 p. 

REYNAUD (Joseph-Ferdinand-Alphonse), chirurgien principal de la marine, 
né à II Roquehrussane (Var). — Fièvres paludéennes de la Guyane. 
Montpelher, 1857, thèse in-4% 46 p. 

REYNAuD (Vincent-Pierre-Marius), ex-chirurgien entretenu de la marine, né 
à Toulon (Var.) — 1° Des effets sur l'économie animale des affections 
tristes ; 2** Des dangers des blessures de la substance du foie ; 3* Des prin- 
cipaux caractères anatomiques de l'excavation ou déviation postérieure de 
la colonne vertébrale ; quelles sont les principales variétés de ces difformi- 
tés? 4" De la vapeur d'eau contenue dans l'atmosphère et des causes qui la 
font varier. Montpelher, 1841, thèse in-4% 18 p. 

REYNIER (Biaise-Pierre), médecin en chef de l'hôpital maritime de Saint- 
Pierre (Martinique), né à Ceyreste (Bouches-du-Rhône). — Aperçu sur 
quelques accidents qui surviennent à la suite de l'amputation des membres. 
Montpellier, 1822, thèse in-4% 16 p. 

RICARD (François-Pierre), médecin de 1" classe, né à Trets (Bouches-du- 
Rhône). — Note sur le Gabon. [Rev. colon., 1855, t. XIV, p. 245.) 

— Note sur les bœufs porteurs du Sénégal. (Idem, td., t. XV, pi. 584.) 

— Hygiène des entreprises à la partie intertropicale de la côte occidentale 
d'Afrique, basée sur l'observation des faits hygiéniques les plus communs. 
Paris, 1855, thèse in-4% 27 p. 

— Le Sénégal, étude intime. Paris, 1865, Challamel, 1 vol. in-12, 428 p. 
RICHARD (Alexandre), ancien élève des hôpitaux de la marine, né à Charroux 

(Vienne). — Des moyens d'assurer la réussite des amputations des mem- 
bres. Paris, 1840, thèse in-4% 23 p. 
RICHARD (J.-P.-A.), chirurgien de marine, né à Toulouse. — De l'ëclampsie 
pendant- la grossesse, pendant et après l'accouchement. Montpellier, 1852, 
thèse in-4% 56 p. 



[RICn-RlYA] DES MEDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 219 

RICHARD (L.-J.-J. -M.), ex-chirurgien de la marine, né à Châteauneuf (Finis- 
tère). — Dissertation sur Tanasarque, suite de scarlatine. Paris, 1815, 
thèse in-4°, 24 p. 

RICHAUD (A.ndré-Adolphe-Xavier), médecin en chef, né h Ginasservis (Var.) 

— Essai sur une épidémie de fièvre jaune, observée à Saint-Domingue, sur 
le brick le Hussard; suivi d'un résumé médical de trois années de slation 
dans les mers des Antilles. Paris, 1851, thèse in-4*, 38 p. 

— Essai de topographie médicale de la Gocbinchine française. (Arch.deméd. 
nav„ 1864, t. I, p. 198 et'341.) 

RICHAUD (LouiS'Maximilien-Jules), médecin de 1'" classe. — Épidémie de 
béribéri à bord du navire d'immigration le Jacques-Cosur, Montpellier, 
1867, thèse in-4% 53 p. 

RICHE (Augusle-Charles-Fernand) , médecin de 2* classe, né à Toulon (Var). 

— Observations cliniques sur la thérapeutique du rhumatisme articulaire 
aigu. Montpellier, 1870, thèse in-4", 36 p. 

RICHE (Eugène-Edouard), médecin principal, né à Alger. — De la fracture 
de la jambe. Montpellier, 1864, thèse in-4°, 55 p. 

RICHERAND (Guillaume), ex-chirurgien de la marine. — De Thypertrophie 
ou engorgement chronique des amygdales, au point de vue de ses incon- 
vénients et de son traitement. Montpellier, 1869, thèse in-4", 46 p. 

RICHER DE FORGES (Henri- Joseph-Jean-Marie), chirurgien de 1" classe. 

— Faits principaux observés à bord de la corvette le Rolland, du 1" juin 
1853 au 1" février 185C. Paris, 1858, thèse in-4% 36 p. 

BICQUE (Camille), chirurgien de la marine. — Étude sur File de la Gua- 
deloupe (Antilles françaises). Paris, 1857, in-S", 36 p. 

BIEUMES (A.-A.~J.), ex-chirurf;ien auxiliaire de la marine. — Épisode du 
choléra-morbus de 1832. MontpeMier, 1843, thèse in-4', 50 p. 

RIGUBERT (Félix-Louis), médecin de 2« classe, né à Brest (Finistère). — 
Quelques considérations pratiques sur Turéthrotomie interne. Paris, 1870, 
thèse in-4*', 40 p. 

RÏOfJ DE KERPRIGENT (Edouard), chirurgien de la marine, né a Brest. (Fi- 
nistère). — Essai sur Tavortement. Pans, 1854, thèse in-4'*, 37 p. 

RIOU-KERANGAL (Émile-Yves), médecin en chef, né à Pontivy (Morbihan). 

— De la flèvre jaune et particulièrement de Tépidémie qui a régné sur 
Fort-de-France (Martinique), depuis septembre 1852 jusqu'en janvier 1853. 
Montpellier, 1853, thèse in-4% 69 p. 

— L'ankylostome duodénal observé à Cayenue. (Arch» de méd» nav., 1868, 
t. X, p. 311.) • 

— Rapport présenté au gouverneur de la Martinique par la commission 
française cnargée d'aller étudier à la Havane un moyen de préservation 
de la fièvre jaune, mis en pratique par le docteur de Ilumboldt*. (Moni- 
teur de la Martinique f 28 juin 1855.) 

RIT (Jean-Baptiste- Josepb-LouiS), médecin de 2* classe, né à Toulon (Var). 

— Quelques considérations sur les plaies produites par les scies circulaires 
mues par la vapeur. Montpellier, 1870, thèse in-4% 60 p. 

lUT (Paul), médecin de 2'' classe de la marine, né à Toulon (Var). — Essai 
sur la pourriture d'hôpital. Montpellier, 1869, thèse in-4% 41 p. 

RIVAUD (Jean-François) aine, officier de santé en chef de la marine et des 
colonies. — Dissertation sur une affection rhumatismale aiguë observée 
dans rinde (Barbiers). Paris, 1811, thèse in-4% 14 p. 

RIVAUD SAINT-GERMAIN ( ), chirurgien de 1'* classe. - 

* Avec PICHAUD, pharmacien de 1" classe de la marine, cl LOGUETEAU. 
chirurgien de 2* classe de la marine. 



220 RÉPERTOIRE RIBLIOGRAPniQUE DES TRAVAUX [RIYA-ROCII] 

Notice sur Thistoire naturelle d'une partie Nortl de Terre-Neuve, précédée 
de celle des mers situées sur les côtes de France. 1807. 

RIVAUD SAINT-GERMAIN. — Observations sur les affections fébriles et mt- 
ningo-gaslriques qui régnent depuis Ostende jusqu'à Flessinffue. Mém. 
présenté à la Soc. méd. d'émulation. (BulL desêc, médic.^ puol. au nom 
de la Soc. méd. d'émul., 1808, 1. 1, p. 355.) 

RIVET (Jean-Marie-Désiréj, chirurgien de 1" classe, né à Audicrne (Fi- 
nistère). — Du rhumatisme et de son traitement en général. Montpelher, 
1847, thèse in-4% 38 p. 

RIVIÈRE (Michel), ancien chirurgien de la marine. — Essai sur la fracture 
de la clavicule. Montpellier, an XllI-1805, thèse in-4°. 

RIVIÈRE (J.-L.), ex-chirurgien entretenu, né h Rochefort (Charente-Infé- 
rieure). — Considérations sur quelques-unes des propriétés de Teau douce. 
Paris, 1810, thèse in-4% 33 p. 

RIVIÈRE (Paul), chirurgien de 5* classe, né à Mauzé (Deux-Sèvres). ••— Étude 
sur rhéméralopie à bord de la corvette la Cordelièi^e, Montpellier, 18G4, 
thèse in-4% 48 p. 

RIVOOALLAN (Aimé-Toussaint), chirurgien de 2* classe, né à Lannion 
((]ôlcs-du-Nord). — Essai sur la rétrocession des maladies cutanées consi- 
dérée comme cause de phlegmasie. Blontpellier, 1822, thèse in-4**, 35 p. 

ROBERT (Guillaume-Jules), médecin principal, né à Dijon (Côte-rOr). — 
De la fracture de la jambe. Montpellier, 1865, thèse in-^*", 53 p. 

ROBIN (C. -Armand), chirurgien de la marine, né à Chaix (VendéeV — Con- 
sidérations physiologiques et pathologiques sur lu puberté chez la femme. 
Montpellier, 1847, thèse in-4% 46 p. 

ROBIN (Louis-Victor), ex-officier de santé de la marine militaire, né à An- 
gerville (Seine-Inférieure). — Considérations générales sur Tangine gan- 
eréneuse. Paris, 1817, thèse iu-4", 23 p. 

ROBLNOT DE LA LANDE (\.), chirurgien auxiliaire de la marine, né à Brest 
(Finistère). — Dissert;ition sur les effets avantageux de la musique dans 
les maladies. Paris, 1835, thèse in- 4% 58 p. 

ROCIIARD (Jules-Eugène), directeur du service de santé de la marine, né 5 
Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord). — Moyens employés pour combattre le cho- 
léra asiatique. Extrait de son Rapport au gouverneur de Bourbon. [Annal, 
marit. et colon., 1843, t. LXXXl, p. 352.) 

— De la scrofule. Paris, 1847, thèse in-4% 49 p. 

— Service des blessés pendant le combat, à bord des navires à vapeur. (Mo- 
niteur de la Flotte y du 23 décembre 1855.) 

— De la non-idenlité de la colique sèche et de la colique de plomb. [Un. 
méd., 1856. p. 13 et 17, tirage â part, Paris, 1856, in-8% 20 p.) 

— De rinflucnce de la navigation et des pays chauds sur la marche et le 
développement de la phthisie pulmonaire, Mém. couronné parTAcad. de 
méd. le 11. décembre 1855. (Mém. de VAcad. de méd,., t. XX, p. 75, 
tii^^e à part, in-4". J.-B. Baillière. Annal, d'hyg. puhL et pnv., 1856, 
t. VI, p. 257, et Gaz. hebdom., 1857, t. IV, p. 679.) — De rinfluence 
des climats chauds sur la phthisie. Lettre ù M. Dechambre. (Gaz, hebdom. , 
1860, t. VU, p. 423.) 

— Précis hygiénique, statistique et administratif de la prostitution dans la 
ville de BVest. hi Part'nt-Duchâtelet, De la prostitution dans la ville de 
Paris, 5- édit. Paris, 1857, t. H, p. 417 à 436. 

— Mémoire sur les hématocèles de la tunique vaginale. (Bull, de la Soc. de 
chimrgie, 1859, t. IX, p. 280.) 

— Opérations d'anus artificiel. (Mém. de VAcad.de méd., 1850, t. XXIIl, 
p. 195, avec planche.) — Anus artificiel. Présentation de pièces. [Bull, 
de la Soc. de chinmjie, 1805, 2" série, t. V, p. 595.) 



[BOGH-ROGHJ DES MEDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARIiNE. 221 

ROCUARD. — Compte rendu des métroires de Dulroulau : « 1" fiôvra 
jaune, — 2" lièvre bilieuse grave des pays chauds, — 5" topographie 
médicale des climats intertropicaux » (Un. médic.y 1859, t. III, p. 105.) 

— Du traumatisme produit par l'explosion des mines. (Idem, 1860, t. Yll, 
p. 513.) 

— Observations de clinique recueillies à l'iiôpital de la marine de Brest. 
(Idem,id,, t. YllI, p. 57.) 

— Hernie inguinale ancienne devenue subitement irréductible à la suite 
d'une contusion. Accidents graves. Opération. Tumeur sanguine dans le 
mésentère, réduction après un large dcbridement. Mort. Autopsie . Obser- 
vation présentée à la Société de chirurgie le 3 avril 1861. (Gaz. des hôpi- 
taux, 1861, p. 175; Bull, de la Soc. de chirurgie, 1862, t. Il, p. 224.) 

— Compte rendu de ; « Traité des maladies des Européens dans les pays 
chauds, par Dutroulau, médecin en chef en retraite. » Paris, 1861, J.-d. 
Baillière, 1 vol. in-8% (Gaz. hebd., 1861, t. VIII, p. 485.) 

— Compte rendu de : « Hygiène alimentaire des malades, des convalescents 
et des valétudinaires, ou du régime envisagé comme moyen thérapeutique, 
par Fonssagrives. n Paris, 1861, J.-B. Bjillière, 1 vol. in-8**. (Idem, id., 
irf.,p. 806.) 

-— Compte rendu de : « Climat d'Alger dans les affections chroniques de la 
poitrine, par Pietra Santa. » (Un. médic, 1861, t. X, p. 233.) 

• — Du service chirurgical de la flotte en temps de guerre, dispositions à 
prendre pour le combat à bord des différents navires, soins à donner aux 
blessés dans les batailles navales et dans les débarquements. Paris, 1861, 
J.-B. Ballière et fils, 1 vol. in-8° de 104 p. avec 11 figures intercak'es 
dans le texte. Voir Saurel. 

— De Tulcère de Cochinchine. (Arch. génér. de méd., 1862, t. XIX, p. 667.) 

— Compte rendu de : « Traité de la dysenterie, par Delioux. » Paris, 1863, 
V. Masson, 1 vol. in-8°. (Un. médic, 1863, t. XIX, p. 267 et 347.) 

— Compte rendu de : « Leçons sur le diagnostic et le traitement des prin- 
cipales formes de paralysie des membres inférieurs, par E. Brown-Séquard'.i» 
(Arch. de méd. wav.,1864, t. II, p. 160.) 

— Compte rendu de : « Histoire médicale de la marine française pendant les 
expéditions de Chine et de Cochinchine, par Laure. » Paris, 1861, J.-B. Bail- 
lière, 1 vol. in-8\ (Un. mcrfic, 1804, t. XXIV, p. 17.) 

— Compte rendu de : « Guide pratique de l'accoucheur et de la sage-femme, 
par Pénard. » Paris, 1865, 2" édition, J.-B. Baillière, 1 vol. in-lS". (Idem, 
1865,1. XXVH,p. 27.) 

— Compte rendu de : « De l'influence des climats sur l'homme et des agonis 
physiques sur le moral, par Foissac. » Paris, 1867, J.-B. Baillière, 2 vol. 
i^-8^ (Arch. de méd. n/iv., 1868, t. IX, p. 231 et 302.) 

. Compte rendu de : « Traité d'hygiène publique et privée, par Michel 
Lévy. » Paris, 1869, J.-B. Baillière, 2 vol. in-8°. (Idem, 1869, t. XII, 
p. 221.) ^ 

— Compte rendu de : « Traité d'anatomie topographique, par Paulet et 
Sarrazm. » Paris, 1869, V. Masson. (Idem, id,, frf.,p. 466.) 

— Étude synthétique sur les maladies endémiques. (Idem., 1871, t. XV, 
p. 257, et tirage à part, Paris, J. B. Baillière et fils, in-8'', 88 p.) 

— Histoire de la chirurgie française ou dix-neuvième siècle. Paris, 1874, 
grand in-8" d'environ 800 p. J.-B/^aillièrc et fils. 

— Dans le Nouveau dictionnaire de médecine et de chirurgie pratiques, les 
articles suivants : Acclimatement (acclimat. individuel, acchm. delà race), 
(1864, t. I, p. 183). — Air marin (Idem, p. 474). — Béribéri (t. IV, 1866, 
p. 772). — Climat (climats en général, chm. en particulier fclim. tor- 
rides, clim. chauds, dira, tempérés, dira, froids, chm. polaires]), (t. VIII, 



222 UÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [ ROCH-ROCH 

1868, p. 48). — Denguc (t. XI, 1869, p. 130). — Drainage (Idem, 
p. 686). 
ROCHARD (Félix) , chirurgien de la marine. — Cyanose partielle observée dans 
la dysenterie aiguë, à Foj:t-dc-France. [Annal, marit. et colon., 1834, 
t. LV, p. 506; Journal hehdom. desprogr. des sciences et institutions 
médicales, 1834, t. lll, p. 203.) 

— De la perforation des intestins. Paris, 1858, thèse in-4% 22 p. 

— - Projet de création de bâtiments-hôpitaux mobiles. (Monit. de la flotte, 
8 août 1825, tirage à part, Paris, Schiller aîné, 1855, in-8% 8 p.) 

— Les îles des Saintes. — Des moyens propres à f: voriser, avec une réduc- 
tion dans les dépenses, le prompt rétablissement des malades de Tarmée 
du Mexique et k garantir les soldats valides des atteintes de Tépidéraie. 
(Union médicale, 1862, nouvelle série, t. XV, p. 387 à 392.) 

— Projet de création d'un hôpital sur Feaa. Mémoires lus à la Société de 
chirurgie, 7 février et 26 juin 1872. Paris, 187Î, Renou et Maulde, in-8% 
23 p. avec 2 planches. 

— A écrit divers travaux sur les maladies de la peau. 

ROCHAS (Victor-Henri de), chirurgien de 2' classe, ne à l'île de Ré (Cha- 
rente-Inférieure). — Anthropologie des races noires Océaniennes. (Revue 
alaéi\ et colon., novembre 1859. Gaz. méd. de Paris, 1860.) 

— Iles Loyalty. (Bull, de la Soc. de géogr., 1860, t. XX, p. 5.) 

— Ile Rossel, archipel de la Louisiade. (Idem, id., id,, p. 247.) — Nau- 
frage et scènes d'anthropophagie à Tile Rossel, dans Tarchipel de la Loui- 
siade (Mélanésie) en 1858. (Idem., id., t. IV,. p. 80.) 

— Note sur le délire aigu chez les Néo-Calédoniens. (Bull, de la Soc. de 
biologie, 1860.) — Sur les Néo-Calédoniens. (Bidlet. de la Soc. d'an- 
thropol., 1860, t. I, p. 389.) — La Nouvelle-Calédonie et ses habitanls, 
l»roductions, mœurs, cannibalisme. Paris, Sartorius, 1 vol. in-12** de 322 p. 
— Voyage à la Nouvelle-Calédonie. (Tour du monde, 1862, t. III, p. 
130.) — Essai sur la topographie hygiénique et médicale de la Nouvelle- 
Calédonie. Paris, 1860, thèse in-4'', 36 pages. (Nouvell. annal, de la 
mar. et des colon., 1864, t. XXXI, p. 49 et 97.) — Notice sur Tilc des 
Pins. (Bull, de la Soc. de géograph., 1861, t. I, p. 51.) 

— Iles Pomotou (Archipel dangereux ou des îles Basses). (Nouvell. annal, 
des voyages, 1860, t. III, p. 65.) 

— De la colique ou mal de ventre sec ([h*y hell achc). Extrait de Touvrage 
« Observations on the diseases of the army in Jamatca, de John Ilunter. » 
Londres, 1788. Traduit par M. de Rochas. (Annal, d'hyg. publ. 18G1, 
t. XYI, p. 420.) 

— Les îles Viti ou Fidji. (Nouvell. Annal, des voyages, 1861, t. Il, p. 5.) 

— Journal d'un voyage au détroit de Magellan et dans les canaux de la côte 
occidentale de la Patagonie, 1858-59. (Idem, id., id., p. 209.) 

— Cuba sous la domination espagnole. (Revue contemporaine, 1869^.) 

— Dans le Dictionn. encyclopéd. des sciences médicales, les articles sui- 
vants : Californie (t. XI, 1870, p. 684.) 

Deuxième sé'ie. — Magellaniques (Terres) (t. lit, 1870, p. 656). — Mal de 

mer (t. IV, 1871, p. 217). — Malaisic (4dem, p. 294). — Mélanésie 

(t. yi, 1873, p. 359). — Mer (t. VIF, 1875, p. 1). 
ROGllÉ (Edme-llubert), chirurgien entretenu de la marine, à Brest. — Essai 

sur les solutions de continuité. Strasbourg, an XI, 1803, Lcvrault, in-8* 

de 67 p. 

— « Thérapeutique chirurgicale générale, par A. -F. IIeck(T, » ouvrage tra- 
duit de l'allemand, avec des notes. Paris, 1804, an XIII, Mégui<;non, 
1 vol. in-8'> de 304 p. 



IIOGfl.ROIA] DES MÉDECINS ET DES PIIAHMACIENS DE I.A MARINE. 3^5 

WŒÎ. — Quniqnes lignos *ur la pronriôl»? vorinifu*îo dos racines de 
grenadier. {Nouvelle bihlioth. mHlic., 1Ki):>. t. III, p. '258.) 

— RéâexioDS critiques sur quelques points de ror^'anisatioii nctiioile de la 
médeciDe et de u (pharmacie en France. Auxcrre, 18G'i, in-8^ — Nou- 
TeDes réflexions critiques sur les dispositions iiônulos des articles 35 et 
56 de la loi du 19 Tentôse, an XI (10 mars 1805), sur IVxercice de la 
médedne» disant suite et servant de complément à la première partie des 
tRéfleiioDS critiques. » Âuxerre, 1805, Gallot, imprim., in-8*, 10 p. 

ROCHEFORT (Eugène-Gabriel-Marie ^ médecin de 1'' classe. — Helalion 
mMicalede la traversée do la batterie cuirassée VOmmdmja^ dos Etats-Unis 
en France (Arch. de méd. nav., 1868, t. \, p. '2(\1 à 277.) 

— Traduction de : • Notes sur la topographie et l'histoiro. nalurolle do Tilc 
de Lord-llowe, par le docteur J.-D. .Macdonald. » (Idem, 187^, t. XVII, 
p. 241.) 

— Des fractures sous-trocbanténennes et de leur traitement. Paris, 187^2, 
ibèsc in^*, 45 p. 

— De la propagation du choléra dans l'Inde, d'après les ])lus récentes recher- 
ches étiologiques faites dans ce pays, par le docteur Max de Petenkcfer 
(de Munich.) {Arch. de méd. ;mr., 1875, t. XIX, p. AAb.) 

-~ Les ports de la Chine. Analyse des Rappris médicaux contenus dans le 
n* nn de la Gazette des douanes, de Shanghaï. (Idem, 1875, t. XiX, 
p. 241.) 

-* Correspondance du Board of trade, au sujet du scorbut dans la marine 
marchande anglaise, (/f/cm, ia.,t. XX, p. 71.) 

ROCHETTE (J.-Paul), ancien chirurgien <lc la marine, né à Ghaudesaigues 

i Cantal.) — Des différentes formes de la dvsenteric en Gochinchine. Paris, 
866, thèse in-4% 37 p. 
RODE (Jean), ex-chirurgien de la marine. — Quelques propositions sur le 

scorbut. Montpellier, 1822, thèse iu-i*, 1 1 p 
ROGER (Théodore), ancien chirurgien-major de la marine, né ii Restijçné 

S Indre-et-Loire.) — Disscrtalion sur lesahcôs par congesliou, dôpondancos 
le la carie des os. Paris, I8li), thèse in-4% '2)1 p. 
ROLLAND (Charles Saint-Alhan), chirurgien de 2* classe, né à Niort (l)eu.\- 
ScTres.) — Relation médicale d'une campagne dans la mer des Antilles. 
Monlpellier, 1859, thèse in-4", 65 p. 
ROLLAND (Kmmanuel), chirurgien de 2" classe, né à Brest. — Ouohpu's 
considérations physiologiques et médicales sur la navigation à vapour. 
Montpellier, 1850, thèse m-4% 20 p. 

— Rapport médical d'une station à Haïti, depuis le mois de novond»ro 1857, 
jusqu'en janvier 1859. (Aîitial, marit. et colon. ., 1859, t. LXIX, p. 4*-2.) 

*- Rapport médical adressé à M. Keraudrou sur la campagne de la corvolle 
r Héroïne, dans les mers de l'Inde et de rindo-Chine, 1841-1 8 i5. (Idem, 
l847,t.LXXXV, p.87.) 

Rolland (Etienne), ex-chirurgien de la marine, né à Tréguier (Coles-du- 
Nord.) — De Thémorrhagic utérine considérée avant, pendant et après 
l'accouchement. Paris, 1814, thèse in-4% 17 p. 

ROLLIN ( ), chirurgien-major de la frégate la Boussole, 

(Expédition de la Pérouse.) — Mémoire sur les habitants de l'île de Pâques 
et de Mowéc. (Bibliothèque univers, des voyages, 1854, t. XIII, p. 165.) 

■^ Mémoire sur les Américains, indigènes duChiH et de la Californie. (Idemy 
j'd., id., p. 175.) 

^ Mémoire sur les habitants de Pile de Tchoka et sur les Tari ares orien- 
taux. (Idem, id., îd.,p. 188.) 

ROMAIN (Emile-César), médecin principal, né à Toulon (Yar), — Souvenirs 



\NE W^iO\CKVW\SkV5[ 



224 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [ROMA-ROUG] 

médicaux d'une campagne dans la station navalcdes Antilies et du golfe du 
Mexique. Montpellier, 18G5, thèse in-4", 50 p. 
ROMAIiN (Jean-Baptiste-Augusle-Hippolyte), chirurgien de 1" classe, né à 
Toulon (Var). — Rapport sur raménagèment de la pêche sur les côtes mé- 
ridionales do la Fi-ance*. (Nouv. Annal, delà mar. et des colon., 1850, 
t. m, p. 243.) 

— Essai sur racclimalalion humaine*. Paris, 1805, thèse in-4", 86 p. 
ROMIEUX (Kdrae), ex-chirurgien de 1" classe de la marine, à Brest. — 

Dissertation sur la ménorrhagie en général, et en particulier sur celle qui 
a rapport à la grossesse et à raccouchement. Paris, an XIU1805, Ihèsc 
in-4% 59 p. 

ROMIEUX (E.-E.), ex-chirurgien entretenu de la marine. — De rutilitéde 
la saignée dans la grossesse et du traitement de Tavortement. Montpellier, 
1855, thèse in-4% 57 p. 

ROQUEMAURE (Joseph-Mariusj, cx-chirurgicn entretenu de la marine, né à 
Fréjus(Var). — Relation d'une épidémie de suette miliaire observée à 
bord du vaisseau le Saint-Louis, en rade de Naples et à la mer, en avril 
et mai 1862. Montpellier, 1865, thèse in-4% 60 p. 

ROSIS (J.), chirurg. -major de la goélette la Légh'e, néà Saint-Arailles (Gers). 
— Mémoire sur la fièvre jaune observée à la Vera-Crux (Mexique), à 
Bourbon et à bord des vaisseaux de Tescadre commandée par M. le vice- 
amiral Baudin , après le bombardement et la prise du fort Saint-Jean- 
d'UUoa, pendant les mois de juillet, août et septembre 1858. Montpellier, 
1841, Julien, in-8". 

ROSSELLIN (Joseph-Florent), chirurgien de 1'* classe, né à Toulon. — Essai 
sur les vers intestinaux qu'on rencontre le plus communément dans 
l'homme. Montpellier, 1814, thèse in-i** de 44 p. 

— Instruction sur l'usage des médicaments qui entrent dans les coffres em- 
barqués ^ur les navires du commerce, donnée a MM. les capitaines. Mar- 
seille, 1858, Achard, in-12 de 50 p.; 1855, in-8» de 52 p. (Voy. plus 
haut, p. 45.) 

ROUBAUD (Émile-Âdrien-Maximin), médecin de 1'* classe, mort à Toulon le 
20 septembre 1 875. — Relation médicale d'un voyage d'émigranls indiens, 
effectué de Pondichéry à la Pointe-à-Pitre, sur le navire la Tkérésa. (Arch. 
de médec. 7iavale, 1868, t. IX, p. 556 et 450, et tirage à part, J.-B. 
Baillière et fils, in-8% 50 p.) 

— Contributions à l'anthropologie de Tlnde. (Idem^ 1869, t. XI, p. 5 et 
suiv., et tirage à part J.-B. Baillière et fils, in-S", 75 p.) 

ROUBIN (Louis), médecin en chef, né à Toulon. — Quelques mots sur la 
structure du système nerveux. Montpellier, 1855, thèse in-4" de 50 p. 

BOUCHAS (Josepli-Valhurin-Pierre), pharmacien on chef. — Principe colo- 
rant rouge, obtenu par la déshydrogénation partielle de l'alcool, du sucre, 
de l'amidon, etc. [Journal de pharmacie, 1851, t. XVII, p. 117.) 

— Sur la chromule verte des végétaux et sur la coloration en rouge. (Jour^ 
nal de chimie média. , de pharm. et de toxicol., 1854, t. X, p. 521 .) 

— Observations sur la détérioration des semencps du caféier arabique (Coffea 
arabica de Linné, famille des Rubiacécs ) (Idem, 1830, t. Il, p. 157.) 

* Voyez ALLARD (G.-C). — Du pois?on, considère comme aliment dans les 
temps anciens et modernes, et de ses effets sur l'organisme humain. Thèse de 
Paris, 1853, n« 296. 

* Voyez OLLIVIER (P.-E.). — Observations faites en Algérie, Chine et Cochin- 
chine, ayant rapport à l'acchmalemcnt dans les pays chauds. Thèse de Strasboui^, 
1864. 



[ROUG-ROUS] DES MÉDECINS ET DES PHAUMACIENS DE LA MARINE. 22S 

ROUGEMONT (J.-C.), ancien démonstrateur d'anatomie et de chirurgie k 
1 école de firest. — Traité des liernies, de Aug. Gotlieb Richter, traduit 
de rallcmand. Paris, 1788, Théoph. Barrois, i vol. in-4* de 308 p. 

— Extrait de la seconde édition du Traité des hernies, par Richter, imprimé 
à Bonn, en 1785, pour Tusage du vulgaire et des personnes bienfaisantes; 
suivi de la description des bandages-plastrons, pour hernies inguinales et 
ombilicales, par 59 personnes de famille. Brest, 1809, impr. Gauchet, 
1 vol in-8'. 

ROUGON (Jean-Claude-Coli^y), chirurgien de 2* classe, né h Saint-Pierre 
(Martinique). — De la pisciculture dans. ses rapports avec l'alimentation 
publique. Paris, 1861, thèse in-4°, 35 p. 

— Décollement de Tépiphyse inférieure du fémur, observation recueillie! 
. rhôpital de Saint-Pierre (Martinique). (Gaz. des hôp.j 1866, p. 162. 

Bull, de la soc. de chirurgie, 1867, t. VIT, p; 120.) 

— Observation d'un cas de rage. (Gaz. des hôp., 1868, p. 53.) 

— Compte rendu de : « Traité des maladies des régions mtertropicales,par 
le docteur 0. Saint-Yel. b Paris, 1868, Ad. Delahaye, 1 vol. in-8*. {Idem, 
id., p. 158.) 

— Compte rendu de : « Hygiène des Européens dans les climats tropicaux, 
des créoles et des races colorées dans les pays tempérés, par 0. Saint-Yel, 
ancien médecin civil à la Martinique. » Paris, 1872, Delahaye, in-18** de 
190 p. (Un. m^d., 1872, t. XIV, p. 398.) 

ROIJILLARD (René), chirurgien de 1" classe. — Dissertation phvsique et 
médicale sur l'humidité considérée en général et en particulier à bord des 
vaisseaux dans les régions équaton'ales. Montpellier, 1807, thèse in-4** de 
64 pages . 

ROULLAND (François), ex*<ïhirurgien major de la marine. — Observations 
sur rhydropisie, précédées de quelques réflexions sur cette maladie. Stras- 
bourg, 1815, thèse in-4% 36 p. 

ROULLET (Gaston), médecin de la marine, né à Cravans (Charente-Infé- 
rieure), mort à Rochefort, le 21 septembre 1871. — La rivière Como au 
Gabon et les populations riveraines. (Annal, des voyages, 1866, t. lY, 
p. 273.) 

— Les Pahouins, leur ori<»ine, leurs mœurs, leurs coutlimes. (Idem, 1867, 
t.' 111, p. 145.) — Les Pahouins, les Bakalais, les Boulons et les Gabonais : 
lettre au rédacteur en chef des Annales sur les populations de Testuaire 
du Gabon. (Idem, id., t. IV, p. 279.) 

— Étude sur les principaux caractères de la dysenterie chronique des pays 
chauds et les lésions hépatiques qui raccompagnent, suivie de considéra- 
rations sur remploi thérapeutique des eaux minérales et de rhydrotlié- 
rapie dans cette affection. Paris, 1870, thèse in-4*', 56 p. 

ROULLOIN(lI.), ancien chirurgien de la marine, né à Morlaix. — Extirpation 
d'un testicule renfermant des hydatides qui simulaient un sarcocèle. Gué* 
rison. (Journal des connaiss. médic. chirurg., 1837, n" 6, p. 229. J 

ROUMIEU (Louis-Joseph-Euryale), médecin de la marine, né h Marseille. — 
De la colique sèche observée en Cochinchit e, de ses rapports et de ses 
différences avec la colique de plomb. Montpellier, 1869, thèse in-4*, 62 p. 

ROURË (Louis), ex-chirurgien de la marine, né à Rozièros (Ardèche). — 
Du siège des maladies et de son importance pratique. Montpellier, 1842, 
thèse in-4", 23 p. 

ROUSSE (Auguste), ex-chirurgien de marine, né à Gonfaron (Varl. — Essai 
élémentaire sur Féducation physique et morale des enfants. Montpellier, 
1815, thèse in.4% 19 p. 

ROUSSEAU (Albert) médecin de 2* classe. -^ Des principales indications thé- 
rapeutiques des préparations arsenicales. Paris, 1869, thèse in-4*, 36 p. 
Rey et BmiGEr, RépcH. bibliogr. 15 



226 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [ROUS-tlOUX] 

ROUSSEAU (Edmond-Jules), médecin awliaire de 2* classe. — Des portes 
dans leur rapport avec Télat fongueux de la cavité utérine. Montpellier, 
1866, thèse m-4\ 

ROUSSEAU (Jules-Paul), médecin de 2* classe, né à Brest (Finistère). — De 
Tendocardile ulcéreuse. Paris, 1870, thèse in-4% 57 p. 

ROUSSEL (Charles), médecin de 1'* classe, né à Saintr-Pol-de-Léon (Finistère). 
— L*ataxie locomotrice progressive est-elle une entité morbide ? Mont- 
pellier, 1872, thèse in-4% 52 p, 

ROUSSEL (M.), chirurgien de la marine. — Quelques considérations sur le 
typhus d'Europe, observé au bagne de Brest, pendant les années 1829 et 
1830. Paris, 1831, thèse in-4% 14 p. 

ROUSSEL (Victor), médecin de 2* classe, né à Saint-Pol-de-Léon (Finistère). 

— Des luxations traumatiques de l'extrémité interne de la clavicule, consi- 
dérées surtout au point de vue du pronostic. Paris, 1872, thèse in-i"*, 47 p, 

ROUVIER (Laurent-Alexandre), ex-cmrurgien de la marine. — Dissertation 
sur la fièvre jaune qui a régné en Tan X dans Tile de la Guadeloupe, 
Tune des Antilies françaises. Montpellier, 1807, thèse in-4*'. 

ROUVIER (Paul- Albert), médecin de V* classe, né à Aleyfargues (Bouches- 
du-Rhône). — Observations sur les fièvres du Gabon (côte occidentale 
d'Afrique). Montpellier, 1870, thèse in-4' de 59 p. 

ROUX (Antoine-Gervais), médecin de 1'* classe. — De Temphysème sous- 
cutané généralisé, non traumatique, chez les adultes. Paris, 1872, thèse 
in-4% 46 p. 

ROUX (Charles-Jean-Baptiste), ancien chirurgien de la marine, né h Aix 

SBouches-du-Rhône), en 1789. — Considérations sur quelques points 
l'hygiène navale. P.aris, 1833, thèse in-4% 36 p. 

ROUX (Eustache-Antoine-Benjamin), pharmacien en chef, né k Toulon. — 
1° Comment reconnaître si l'extrait sec de quinquina a été falsifié par du 
mucilage de gomme arabique? 2** De la membrane de Jacob, du li^ment 
ciliaire et de la membrane de l'humeur aqueuse. 5*" Le régime et les ha- 
bitudes de la vie peuvent-ils être considérés comme causes de la pierre ; 
les opinions généralement admises à ce sujet sont^elles fondées ? 4r De la 
nature du croup. Montpellier, 1840, thèse in-4% 42 p. 

*— Examen chimique de l'acétate de cuivre. (Compte rendu de VAcad. des 
sciences, 1846, t. XXII, p. 454 (Note). Revue scientifique et industrielle, 
1846, tiraffe à part, in-8» do 16 p.) 

— Analyse d'un ostéosarcome observé à l'hôpital de la marine à Brest. 

i Compte rendu de VAcad, des sciences, 1847, t. XXIV, p. 570. Journal 
e phai-macie, 1847, t. XI, p. 429.) 
«^ Observations sur l'opium indigène. (Compte rendu de VAcad, des 
sciences, 1855, t. XL, p. 150. Journal de pharmacie, mars 1855, tirage 
à part, Paris, Thunot et Cie, in-8, 8 p.) 
«» Observations sur des canons chinois et cochinchinois. Analyse des alliages 
qui les constituent. (Compte rendu de VAcad. des sciences, 1861, t. LU, 
p. 1046. Arch. de méd. nav., 1864, t. I, p. 464.) 

— Analvse de l'eau de la mer Morte. (Idem, 1865, t. LVII, p. 602. Idem^ 
id., fa., p. 95.) 

— Élude sur l'eau de l'Océan, sa densité et sa composition chimique^ (Idetri, 
1864, t. LIX, p. 579; idem., id., t. II, p. 418.) 

— Examen des échantillons d'eau de TOcéan recueillis à bord du Prophète, 
capitaine Guérin. (Annales hydrographiques, 1864, et tirage à part, Paris, 
Paul Dupont, in-8*» de 18 p.) 

'— Observations sur l'eau des puits du faubourg de Rochefort. (Arch, de méd, 
nav., 1865, t. IV, p. 151.) — Observations sur les eaux de Rochefort. 
(iiiem, idé,idé, p« 509.) 



[EOUX-ROUX] DES MÉDECINS ET OfiS PHARMACIENS DE LA IfARINE. 2^7 

ROUX. — Mémoire sur les appareils destinés à conserver Fesiu à bord des 
navires de la marine de TÉtat. (Compte rendu de VAcad. des sciences^ 
1865, l. LXI, p. 77. Journal de chimie médicale, 1865, p. 644. An- 
nales de chimie et de physiqt^, février 1866.) — Observations sur lé 
conservation do Teau dans les caisses en fer zingué. (Journal de phar- 
macte, 1865, t. I, p. 99.) 

— Observations sur les sels. (Revue ma/rit et colon, ^ 1868, t. XXIV, p. 1005.) 

— Observations sur les sels et les salines de Fouest de la France. (Arch, de 
méd. nav., 1869, t. XI, p. 69 à 71.) 

— Note sur Texistence du cuivre dans certaines eaux. (Idem, 1870, t. XIV, 
p. 37.) 

— Examen de l'eau art'sienne de Rocheforl. (Idem, 1871^ t! XVI, p. 335, 
et Journal de pharmacie et de chimie, 1872, 4" série, t. JCV, p. 105.) 

ROUX (François-Auguste), chirurgien de la marine, né à Saint-Aignan. (Cha- 
rente-Inférieure), mort en mer en 1851. — Opérations de hei*nie crurale, 
difficulté de distinguer le sac de Tintestin, réduction, guérison, fait ana- 
logue. Observation tirée de la clinique de M. Glémot, chirurgien en chef 
à Rochefort. (Lancette française, 1832, t. VI, p. 172.) 

— Études sur la Guyane française. Montpellier, 1837, thèse in-4". 

^ Topographie de la Guyane française'. (Annales marit. et colon,, 1837, 
t. LXIII, p. 949.) 

— De Futilité d'une réorganisation du corps des officiers de santé de la ma- 
rine. Rochefort, 1848, Mercier et Devais, in-4\ 

ROUX (Joseph-Simon), chirurgien de 1'* classe, né à Narbonne (Aude). — 
Relation chirurgicale de la prif.e de File et du fort de Martin Garcia. (Ri- 
vière de la Plata.) (Bull, de VAcad. de m^d., 1839-40, t. IV, p. 476 ) 

— De Fimperforation de l*anus. Montpellier, 1844, thèse in'4*'. 

ROUX (Joseph-Simon) ou ROUX (de Brignolles), fils, ex-chirurgien de 2* 
classe^ né à Saint-Maximin (Var). — Des opérations qui se pratiquent sur 
la mâchoire supérieure, résection et ablation du maxillaire supérieur en 
particulier. Montpellier, 1854, thèse in- 4', 129 p. 

— Lettres sur Madagascar. (Sémaphore de Marseille, 1857.) 

— Des affections lépreuses dans les régions intertropicales. (Bulletin de la 
société de médecine de Marseille, 1858.) 

— Le Bailli de Suffren dans FInde. Ëtude historique. Marseille, 1862, iinpr. 
Barlatier, in-8'. 

— ^ Des conditions organiques et pathologiques qui favorisent la terminaison 
du choléra par asphyxie. Marseille, 1867, impr. Barlatier, in-8% 24 p. 

ROUX (Jules), inspecteur général du service de santé de la marine, membre 
correspondant de F Académie de médecine, né à Aix ( Bouches -du - 
Rhône). — Observation sur une maladie de Fencéphale, recueillie dans 

^ Consultes, sur Fhistoird naturelle de la Guyane : 

!• BARRERE (Pierre), d. m., médecin-botaniste durci dans l'îledeCayennc -«^Es* 
sai sur l'histoire naturelle de la France équinoxiale, on dénombrement des plantes» 
des animaux et des minéraux qui se trouvent dans l'ile de Cayenne, les îles de Re- 
mirc, sur les côtes de la mer, et dans le continent de la Guyane, avec leurs noms 
diiïérents, latins, franc lis et indiens, et quelques observations sur leur usage 
dans la médecine et dans les arts. Paris, chez Piget, 1741, in-12| 1 vol. 

2* FUSÊE-AUBLET (J.-B. -Christ.), botaniste et premier apothicaire-compositeur 
de h Compagnie des Indes à l'Ile-de-France, et, plus ter J, apothicaire-botaniste 
do roi a Cayenne, ne à Salon (Bouchcs-du-»Rhône) le 4 novembre 1723* mort à 
Paris le 6 mai 1778. — Histoire des plantes délai Ûuyane française, rangées sui- 
▼ant la méthode sexuellei avec plusieurs Mémoires sur dilTérents objets ioiéres- 
sanis relatifs à la culture et au commerce de la Guyane française, et une notice 
des plantes de File de-France. Paris, Pierre-François Didol jeune, 1775, 4 voh 
iu-1% arec 392 planches. (J>-B. Baillière.) 



^ RÉPERTOIRE BLBLlOGRAPUlgUE DES TRAVAUX [ROUX-ROUig 

le service du médecin en chef de la marine, au port de Toulon. (Mémorial 
des hôpitaux du Midi et de la cUnique de Montpelliery par le professeur 
Delpecb, 1850, t. II, p. 694.) 
ROUX (J.). —Propositions de physiologie philosophique. Paris, 1833, thèse 
in-4*, 34 pages. 

— Nouvelle méthode de guérir le varicocèle, méthode de feu J.-J. Rcynaud. 
Premier mémoire. (Gaz. médic. de Paris, 1837, p. 821.)— Deuxième 
mémoire. (Journal des connaiss. médic, pratiq.^ 1839, p. 229). 

— Extrait des cahiers de clinique chirurgicale du vaisseau le Montebello. 
(Gaz. médic. de Paris, 1841, p. 20 et 25.) 

— Angéioleucite superficielle. [Idem, 1842, p. 56.) 

— Discours d'ouverture de cours. Généralités sur Tanatomie et la physio- 
log[ie. Toulon, 1842. 

— Diphthérite des voies aériennes. Laryngo-trachéotomie. (Annal, de thé- 
rapeut., 1846, p. 178.) 

— Lettre sur l'amputation tibio^tarsienne. (îdem^ id.<, p. 306.) 

■•^ Du bubon vénérien suppuré et de son traitement par les injections iodées. 
Premier mémoire. (Arch, gén. de méd,, 1846, p. 1.) — 2* Mémoire. 
(/dem.,.1847, p. 297.) 

— Hydrocèle double. Injection iodée d'un côCé, alcoolique de l'autre. (Annal, 
de thérap.,iUl,^. 176.) 

— Trépanation mastoïdienne. Abcès du cerveau ; guéri par cette méthode. 
Présente à TAc demie de médecine le 19 janvier 1847. (Idem., id.) 

— Des tumeurs squirrheuses et enkystées. Observation présentant trente-cinq 
de ces tumeurs. (Mémoires de la Société de chirurgie de Paris, 1. 1, 
1*' fascicule, mars 1847, p. 42.) 

— Luxation de Tépaule, réduction après un mois, dans Téthérisme. Observa- 
tion. (Clinique de Marseille, 1" juillet 1847.) 

•* Dégénérescence fibro-vasculaire du maxillaire inférieur. Résection par- 
tielle. Guérison. (Gaz. des hôpitaux, 16 mars 1847, p. 131.) 

— Élhérisme chez un enfant de trois ans, dans un cas de circoncision et de 
taille. (Idem., 25 mai 1847, p. 263.) 

— Accouchement double dans Fetat d'éthérisme. Application du forceps sur 
la tête du premier enfant et extraction du second par les pieds. (Gaz. méd. 
de Montpellier, 15 sept. 1847, p. 81.) 

-~ Éthérisme à l'aide des appareils mécaniques. (Gaz. méd. de Paris, 
3 avril 1847, p. 256.) — De Téthérisme dans les accouchements. (Idem, 
1847, p. 782 et 803, tirage à part, Paris, 1847, in-8* de 25 p.) — 
Éthérisme pour un cas d'extraction de corps étranger dans Tœsopnage. 
Présenté à TAcad. de méd. le 22 juin 1847. — Note sur remploi de l'é- 
thcr dans les opérations de taille. Présentée îi TAcad. de méd. le 20 juil. 
1847. — Éthérisme à 1 aide du sac à éthérisation. (Un. inédic, 1847, 
p. 326 et 3i5.) — Note sur un moven d'annihiler les douleurs qui sui- 
vent les opérations chirurgicales. Présentée à TAcad. de méd. le 29 no- 
vembre 1848. — Éthérisation directe. Leçon de clinique. (Un. méd., 
1848.) 

— Hydarthroses orbiculaires, de celles de Fépaule en particulier, suivi d'une 
observation d'hydarthrose du genou. Mém. lu à TAcad. de méd. le 30 sept. 
1845. (Idem, 1847, p. 108 et 144, tirage à part, in-S'' de 18 p.) 

-^ Uydarthroso scapulo^humérale traitée par l'injection iodée, note et obser- 
vation pour servir à la pathologie et à la thérapeutique de cette affection. 
(Mém. de VAcad. de méd., 1847, t» XIII, p. 514 *.) 

^ Voyez le Rripport fait à l'Académie de médecine sur ce travail, par YelpeaUi 



fROUl-ROUX) DES MEDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. =8» 

ROUX (J.). — Nouvelle classification des fonctions de l'homme, Mémoire lu en 
séance générale à Marseille, à la i4* section du Congrès scientifique de 
France. (Compt, rend., t. II, p. 295J 

— Corps étranger dans Tœsopbage. Extraction. Éthérisme: Névralgie sus- 
orbi taire, guérison à Taide de Téthérisme répété. Présenté à l'Acad. de 
méd. le 4 mai 1848. (Annal, de thérap., de Rognetta, 1848, p. 98.) 

^— Luxation sous-cotyloïdienne du fémur, réduction après trente-cinq jouri, 
dans l'éthérisme. (Idem, id., p. 157.) 

— De l'amputation dans la gangrène traumatique non limitée. (Idem, id.^ 
p. 249.) 

»— Lettre sur l'épidémie cholérique. (BulL de VAcad. de méd» 1848-49, 
t. XIV, p. 1132.) 

— Résections, de celle de Tépaule en particulier. (Gaz, des hôpit^ 1848, 
p. 148 et 156, tirage à part» in-8** de 24 p.) 

— De l'amputation ti bio-tarsienne. (Idem, id,, p. 559 et 545, et in-8^ de 
29 p.) — Lettre à M. Baudens. Cherbourg, 25 août 1848. (Idem, id., 

' p. 594.) — Envoi d'une pièce d'anatomie pathologique. Lettre sur cette 
opération. (Bull, de la Soc. de chimrg., 1855, t. III, p. 599 et491.) ~ 
Nouvelles observations. (/Jem, 1856, t. VI, p. 457.) — Observation. (Gaz, 
deshôpit., 1856, p. 151.) . 

— Ethérisme hypochloreux, chloroforme. (Un. méd,, 1848, p. 1 et 5.) 

— Luxation desos du métacarpe dans leur articulation carpo-métacarpienne. 
(Idem, id., p. 224 et 227, et tirage à p. Paris, 1848, m-8<* de 11 p.) 

— Trépanation par évulsion. Nouvelle méthode. Présentée à TAcad. de méd., 
1848. (Idem, id., p. 275, 279 et 285.) — Trépanation, leçon de clinique. 
(Gaz. deshôpit,, 1849, in-8- de 52 p.) 

^- De l'amputation et de l'éthérisme dans le tétanos traumatique. (Un, méd,, 
1848, p. 356 et 359 ; Paris, 1848, in-S* de 24 p.) 

— Du débridement dans l'orchite. Note et observation. (Idem, id., p. 429.) 

— Fractures de la colonne vertébrale. Leçon de clinique. (Gaz, des hôpit,, 
1849.) 

— Angeioleucite profonde. Amputation coxo-fémorale. Extrait communiqué 
à l'Acad. des sciences le 29 janvier 1849. (Gaz. médic. de Paris, 1849.) 

— Remarques et observations sur les fractures du fémur, avec la description 
d'un nouvel appareil. (Revue médico-chirurgie, de Paris, 1849, 1. 1, p. 87.) 

— Un accident au port de Cherbourg, fractures diverses et appareil nouveau 
pour celles de la cuisse. (Idem, id., in~8'' de 20 p.) 

— Observation de disjonction de l'os molaire. (Idem, id., id., p. 116.) 

— Lésion delà tibiale postérieure, ligature, leçon de clinique (Un, médic, 



1849, p. 130, 155 et 158, in-S» de 25p.) 
— Inflammation des gaines des tendons, ods( 



)servation présentée à la Société de 
chirurgie. (Bull, àe la Soc. dechirurg., 1851, 1. 1, p. 208.) 

— Observations de chirurgie pratique. Amputation tibio tarsienne. (Un, mé- 
dic, 1851, p. 150 et 147.) — Varicocèle. (Idem, p. 210.) — Uémor- 
rhoïdes internes, cure radicale. (Idem, p. 222J — Tamponnement dans 
• les hémorrhagies., (Idem, p. 514 et 518.) •— Trépanation dans la carie 
des os. (Idem, p. 484, 492, 504 et 508.) — Névralgies faciales, résection 
des nerts, procédés nouveaux. (Iclem, 1852, p. 479, 491, 515 et 518.) 

— . Note sur une exstrophie de la vessie, autoplastie pour masquer la difformité 
et créer un réservoir capable de retenir 1 urine pendant un certain temps. 
Insuccès. Etablissement définitif d'un canal cutané propre à maintenir en 

et la longue et importante discussion i laquelle il a donné lieu. {BulUlin de VA- 
cadémie de médecine^ Paris, 1846, t. XI, p. 289 à 426.) 



230 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRITAUX [ROUX-ROUI] 

place un réservoir en caoutchouc Tulcanisé. (Un, médiCj 1853» p. 449 et 
455; in-8% 1855v<le 24 p ntc figures.) 
ROUX (J.). — Hémorrholides internes. Caustique de Vienne. (ld,Jd., p. 505 ) 

— Ascite^ injection iodée, guérison. Ty{^us trois mois après, mort» autopsie. 
(Francemédic. et pharmaceut,^ 1855, p. 216.) 

Anévrysme spontané de Tartère poplitée droite, rupture du sac, anévi^sme 
diffus, faux consécutif; volume énorme de la jambe, paralysie du senti- 
ment, du mouvement et rétraction des muscles. Ligature de Tartère cru- 
. rak ; plus tard, section du tendon d'Achille. Guérison complète. (Idem, 

id., p.377.) 
-^ Du choléra cutané ou sudoral. Premier mémoire. (Union médic, 1855, 
p. 111 et suiv., tirage à part, Taris, 1855, Félix Malteste, in-8% 39 p.) 
— Deuxième mémoire, (laem^ 1857, p. 553 et suiv.) 

— Empoisonnement et mort de cinq personnes par la teinture de colchique. 
(Idem, 1855, p. 145.) 

— Fistule du larynx, occlusion par substitution. Méthode nouvelle. (Idem^ 
id., p. 515. — Gaz. deshôpit., 1855, p. 533, tirage à part, in-S"*, 15 p.) 

— Traitement des kystes congéniaux du cou, injections iodées. Mém. lu à 
VAcad. de.méd. le 20 août 1856. (Gaz. iesh^it., 1856, p. 409.) 

— Occlusions et rétrécissements du larynx,. Mém. lu à la Soc. de chirurgie 
le 27 août 1856. (Idem, tW., p. 434.) 

— Discours prononce au banquet offert par le corps des médecins civils aux 
médecins des armées et des flottes alliées, 20 août 1856. (Union médicale, 
1*856, p. 406.) 

— Amputation de la verge, nouveau procédé. (Gaz. hebd,, 1857, p. 115.) 

— Appareils à fracture et à compression, classes nouvelles, appareils polydac- 
tylesà chevilles mobiles, àcompressiop élastique et graduée. Leçon. (Un. 
médicale, 1858, p. 530 et suiv. Paris, 1859, in-8« de 76 p.) — Nouvel 
appareil applicable aux fractures et à la compression des artères. (Btdl. 
de la Soc. de chirurg,, 1859, t. IX, p. 113.) 

— Uréthrotomie. (Gaz. de$ hôpit., 1859, p. 75.) 

— Occlusion intestinale concomitante d'une hernie inguinale droite. Diagnos* 
tic. Indication de Tentérotomie. Mort sans opération. Inc^titude sur la 
cause du mal même après Taulopsie. (Mem, id.^ p. 127.) 

— Du Heu où il convient d'appliquer les ligatures aans les plaies artérielles. 
Noté et observations. (Gaz.hebd., 1859, t. VI, p. 213.) 

— Discussion sur les amputations secondaires «iprès les coups de feu. (Bull, 
de VAcad. de méd., 1859-60, t. XXV, p* 65û.) — Des amputations secon- 
daires a la suite des coups de feu. (Bull, de ihérap., 1860, t. LVIU, 
p. 399.] — De Vostéomyélite et des amputations secondaires h la suite des 
plaies aarmes à feu, d'après les observations recueillies à Thôpital de la 
marine de Saint-Mandrier (Toulon, 1859), sur des blessés deTarmée d'Ila- 
lie. Mémoire lu à TAcad. de méd., le 24 avril 1860. (Gaz. médic. de 
Pm-is, 1860 et tirag. à part., in-8* de 82 p. ; reproduit avec additions 
dans Mémoires de VAcad. de médéc.y .1860, t. XXIV, p. 537 et suiv., et 
tirage à p., J.-B. Baillière, in-4" de 120 p. avec 6 pi.) 

— Nouveau procédé de réductioii de la luxation du pouce à Taide des appa- 
reils polydactyles et k compression. (Bull, de thérap.f 1860, t. LVlIt, 
p. 535.) 

— Anévrysme poplité droit spontané. Compression directe et alternante k 
Taîde acs appareils polydactiles et k compression. Guérison. (Gaz. des 
hôpit., 186U, p. 266: Bull, de la Soc. de chirurg., 1861, 2* série, t. I, 
p. 230.) 

— Tumeur abdominale ganglionnaire'^ coiffée par Tintestin et sortie par 
Tanus. (/rfem, trf., p. 233; idem,id.,id.,^. 251.) 



ROUX-SABA] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 251 

ROUX (J.). — Polype naso-phuryngien. Opération préliminaire. Procédé par 
écartement desos maxillaires supérieurs. {Gaz. des hôpit., 1861, p. 354.) 

— Ecole de médecine narale de toulon. Discours prononcé le il scptcnilire 
1865. Toulon, Ê. Aurel, 1863, in-8-de 15 p. 

— Revue de clinique cbîrurgicale (hôpital de Toulon). (Arch. de méd, nav,^ 
1864, 1. 1, p. 389.) 

— Corps étrangers du genou extra el intra-arrtîcnlaires. {Idem^ id., t. Il, 
p. 225.) 

— Compte rendu de : • Traité de chirurgie d'armée, par E.Legouest. • Paris, 
1864, J.-B. Baillière, 1 vol.in-8*. (Wem,irf., id., p. 439.) 

— Leçon de clinique chimrgicate sur rostéomvélite (hôpital de Toulon). 
(Idem, 1865, t. Ilï, p. 156.) 

— Compte rendu de: • Traité de médecine opératoire, bandages et appareils, 
par M. Sédillot. » (Idem, id., t. IV, p. 68, et 1866, t. VT, p. 64.) 

— Compte rendu de : « Guide pratique de raccouchenr et de la ?age-femme, 
par L. Pénard. » Paris, 1865, 2' édh., J.-B. Baillière. (Idem, id., irf., 
p. 74.) 

— Leçon de clinique chirurgicale sur Tamputatiôn tibio-tarsienne (hôpital de 
Toulon). (Idem, id.yid., p. 241.) 

— Leçon de clinique chirurgicale sur la désarticulation du coude (avec photo- 
graphies). (Idem, 1866, t. VI, ç. 42.) 

— Tumeur volumineuse de rcxtrémité mférieure de la cuisfc prise pour \\n 
lipome. Ostéophytes dans le couturier. Résection du quart inférieur de ce 
muscle. Gucrison. (Idem, 1867, t. VU, p 205.) 

— Compte rendu de : « De Tévidement sous-périosté des os, par Ch . Sédillot. » 
Paris, 1866, J.-B. Baillière, 1 vol. in-8». (/<fem, trf., t. Vm,p. 64.) 

— Désarticulation de la cuisse. Présentation de malade. (Bull, de la Soc, de 
c/it>ttrgf., 1867, t. VU, p. 167.) 

— Compte rendu de « Contributions li.la chirurgie, par le docteur Sédillot. » 
Paris, 1869, J.-B. Baillière, 2 vol. in-8». (ArcL de méd. nav., 1869, 
t. XI, p. 63.) 

— Collaboration au • Traité de pathologie externe et de médecine opératoire, 
de Vidal (de Cassis.) » 

ROUX (Léon-Adolphe), médecin de 1" classe, né à Rochefort. — Relation 
d'une épidémie de rougeole maligne. Montpellier, 1869, thèse in^"*, 56 p. 

ROUX (Pierre), ancien chirurgien delà marine, né à Marseille. — Essai mé- 
dico-chirurgical sur la névro-prosopalgie ou le tic douloureux de la face. 
Montpellier, 1817, thèse in-4% 40 p. 

ROY (Jean-Antoine-Nemours), officier de santé 5 bord du navire la Valeur. — 
Extrait d'un Rapport adressé dePondichéry au gouverneur de Tîte Bourbon, 
sous la date du 27 juin 1851, sur la maladie dite le Barbier, (Annal, 
marit. et colon., 1832, t. XLVIIÏ, p. 65.) 

— Dissertation sur une affection rhumatismale aiguë connue sous le nom de 
béribéri, observée dans l'Inde. Montpellier, 1835, thèse in-4', 18 p. 

ROZIËS (Jean-Pierre), aide-médecin auxiliaire. — Quelques considérations 
sur deux observations de fièvre typhoïde. Strasbourg, 1867, thèse in-4'*. 

RUELLE (Paul- François de), chirurgien auxiliaire, né à Aubenas (Ardèche). 
— Du bouton d'Alep. Montpellier, 1862, thèse in-4*, 51 p. 

RULLAND (Henri), chirurgien de 1" classe, né k Rochefort. — Du caïlcédra 
(Khaya Senegalensis, Juss., Swietenia Seneaalensis, Derr.). Observations 
sur remploi des préparations de son écorcc dans le traitement des fièvres 
paludéennes. Montpellier, 1856, thèse in-4', 30 p. 

SABARTHEZ (Henri-Jean-Pierre), médecin de 2* classe, né à Bram(Aude).— 
Etude physiologique du café. Paris, thèse in-4% 46 p. 



332 BËPERTOIAE BIBUOGAAPUIQUE DES TRAVAUX [SABA*SA1N 

SABATTIER (Fi-ançots-Henri), médecin princi[)al, né à Toulon (Var), mort à 
bord de W Magicienne 5 Montevideo, le 20 février i868. — Qudqoes con- 
sidérations sur les maladies observées dans les mers de Chine (1859 à 1863). 




races avec l'unité historique du genre humain. (Nouv, Annal, des voyages, 
1860, t. I, p. 267, et tirage à part, Arth. Bertrand, in-8\) 

— Principes généraux de géographie agricole. (Rev. du monde colonialy 
2« série, t. VIII, 1862,0. 89, 205, 378.) 

— Communication sur les Dois de la Guyane. (BulL de la Soc. botaniq, de 
France, 1860, t. VII, p. 16.) 

— Explication physiologique de la mauvaise végétation des légumes des pays 
tempérés sous Téquateur ; caractère général des produits végétaux des di- 
vers climats. (Idem, 1862, t. IX, p. 147.J 

— De Tétat sauvage, de la culture et de la domestication. Nantes, 1865, 
in-8« de 79 p. 

— Sur le climat et la végétation des iles Canaries. IBidL de h Soc, botaniq,, 
1865, t. XII, p. 23.) 

— De l'application dans les pays chauds du procédé Jauffret, pour la conver- 
sion en engrais des rameaux feuilles d'arbres et d'arbustes et des hautes 
herbes, impropres à la nourriture du bétail. (Idem, 1865, n"* 1.) 

— Exploitation des forêts de la Guyane française. (Revue marit, et coloniale, 
1869, t. XXVI, p. 900, et t. XXVII, p. 221 et 426.) — De quelques opéra- 
tions générales de culture à la Guyane. (Idem, 1870, t. XXIX, p. 22.) — 
Elève du bétail à la Guyane. (Annales de la Société académique de Nantes, 
et tirage à part, Nantes, 1871, veuve Mellinet, imp., in-8'* de 128 p.), — 
Des plantes oléagineuses cultivées à la Guyane française. Paris, 1873, Don- 
naud, imp. in-8% 19 p. 

— Notes sur Tagriculture dans les colonies. (Anntmire de la Nouv. Caléd, 
Nouméa, 1872, imp. du gouvernement, p. 380.) 

SAGOT et Perez. — De la recherche et de Tutilisation agricole des eaux sou- 
terraines dans les terrains très-inclinés aux Canaries. (Journal de VAgri- 
culture des pays chauds, 1865, n" 1.) — De la végétation aux ilcs Canaries, 
des plantes des pays tempérés et des plantes des régions intertropicales et 
physionomie générale de leur agriculture. (Idem, 1865-66 ; Paris, 1867, 
Challamel, in-8» de 59 p.) 

SAGOT-DUVAUBOUX (Ferdinand-Louis-Hipçolyte), officier de santé entretenu 
de la marine. — Essai sur la stomatite régnant épidémiquement parmi les 
militaires nouvellement arrivés au corps. Montpellier, 1832, thèse in-4% 
19 pages. 




à la suite des percussions directes. Montpellier, 1814, thèse in-i"*, 19 i». 
SAINT-JULIEN (Edouard- Arthur de), médecin de 1" classe, ne k Saint-Ni- 

colas-de-Hedon (Loire-Inférieure). — De la néphrite albumineuse causée 

par l'impression du froid (à frigore), avec complication d'anasarque. 

Montpellier, 1869, thèse in-4% 62 p. 
SAINT-MARC (Jean-Sébastien), ancien élève de l'hôpital de la marine à Ro- 

chefort, né à Mérans (Charente-Inférieure). — Dissertation sur Tophthal- 

mie. Paris, 1814, thèse in-4% 32 p. 

i Notice nécrologique sur Saint-Hilaire, par le directeur Maher. (Archives de 
fnéd. nav.t 1»C4, t. I, p. 462.) 



[SAIN'SAMB] DES HÉDEGIiNS ET DES PHARMACIENS DE LA HARINEi 233 

SAINT-PÂIR (Charles-Almire), médecin en chef, né le 20 mars 1810, mort h 
Fort-de-France (Martinique) le 1" octobre 1867 *. — Essai sur la dysen- 
terie. Montpellier, 1845, thèse in-4*, 49 p. 

— Note sur le traitement de la colique nerveuse sèche ou végétale. (Gaz, 
des hôpitaux, 1857, p. 340.) 

— Etude climatérique de la Guadeloupe, au point de vxie de la culture du 
nopal à cochenille et de quelques cultures secondaires. (Revue algér, et 
colon,, 1859, p. 347.) 

— Sources thermales de la Guadeloupe. (Idem, id,, p. 61.) 

SAINTVIS DE LA BONIFARDIÈRE (J.-J.), ex-chirurgien de la marine au port 
de Rochefort, né à Lisle-Jourdain (Vienne). — Essai sur la fracture ae la 
clavicule. Paris, 1817, thèse in-4*, 18 p. 

SALAUN (Alexandre), ex-chirurgien do marine. — Considérations sur les 
corps étrangers en général. Montpellier, 1851, thèse in-4", 58 p. 

SALAUN-PENQUER (Gabriel), officier de santé de 1" classe de la marine, né 
à Saint-Pol-de-Léon (Finistère). — Dissertation sur la teigne. Paris, 1806, 
thèse iu-4", 11p. 

SALET (Jean-Jacques), ancien chirurgien-major sur les vaisseaux de la Répu- 
blique. — Considérations pratiques sur les avantages du bain tiède dans 
plusieurs maladies. Montpellier, brumaire an XII (1804), thèse in-4**. 

SALIS (Phi lippe-Pierre- Edouard), médecin de 1" classe. — Plaie pénétrante 
de Tabdomen avec issue de rmtestin grêle au dehors et trois plaies de cet 
intestin, sutures intestinales. Réduction de Tinlestin. Guérison. (Arch, de 
méd. nav,, 1867, t. VIII, p. 53.) 

SALLAUD (Emile-Alexis), médecin de 1'* classe. — Des oreillons, de leur 
nature, de leurs soi-disant métastases. Montpellier, 1868, thèse in-4'', 
48 pages. 

SÂLOMÉ (Jules), ancien chirurgien de marine, né à Uesdin (Pas-de-Calais). 
— Essai sur le scorbut. Paris, 1830, thèse in-4'', 22 p. 

SALVA (Adolphe), 2" médecin en chef, né à Pont-l'Abbé (Finistère). — Quel- 
ques considérations hygiéniques sur Alger et ses habitants en 1832. Mont- 
pellier, 1832, thèse in-4% 19 p. 

— Ouverture d'un cours d'hygiène à Saint-Louis (Sénégal) ; Discours. (AnnaL 
marit. et colon., 1845, t. XC, p. 641.) 

SALVA (Edouard-Constant), chirurgiim de 1" classe, né à Pont-FAbbé (Fi- 
nistère). — De la dysenterie des Antilles. Montpellier, 1832, thèse in-4'', 
29 pages. 

SAMBUC (Théophile), pharmacien de 1'^ classe, né à Toulon (Var). — De 
Turine et dfe ses principales altérations au point de vue pathologique. 
Montpellier, 1860, thèse in4% 52 p. 

— Rapport sur le « Concretor Fryer, » appareil nouveau destiné à la fabri- 
cation du sucre, avec 1 planche. (Moniteur de la Martinique, 2 juin, 
18 juillet 1867, 13 novembre 1868 et 23 février 1869.) 

— Etude sur les eaux de la Martinique. (Idem, 28 janvier 1868 et suiv., et 
tirage k part. Fort-de-France (Martinique), imprimerie du gouvernement, 

1868, in-8% 78 p.) 

— • Etude sur les eaux thermales de la Martinique. (Arch. de méd. nav., 

1869, t. XI, p. 47 et 125.) 

— Rapport sur Texpérimentation des engrais chimiques, composés d'après 
les formules de Georges Ville. (Moniteur de la Martinique, 2 juillet 18o9.) 

* Notice nécrologique sur le D' Saint-Pair (Gaz, offic, de la Guadeloupe, 8 oc- 
tobre 1867) et Discours sur sa tombe, par Tordonnateur Vérand, [Montl. de la 
Martinique, 6 octobre 1867); — autre notice nécrologique, par Seuelle. (Arch, 
de méd, nav,, 186V, t. VIII, p« 380.) 



554 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [SAMO-SAUR] 

SAMOUILHAN (F.), médecin du négrier VVlysse, né à Bordeaux. — Disserta- 
tion sur une épidémie varioliquc observée à bord d^un vaisseau négrier et 
à Curieuse, l'une des Séchelles. Paris, 1808, Ibèse in-4*, 23 p. 

SAMSON (Louis-François-Tbéodore), chirurgien à bord de la frégate de 
S. M. /a Caroline, né à Cherbourg (Manche). — Considérations générales 
sur les hydropisies, suivies d'observations particulières sur l'anasarque 
sthénique. Pans, 1813, thèse in-4*, 23 p. 

SANQUER (Albert-Marie), médecin de 2* classe, né à Morlaix (Finistère). - 
Quelques mots sur le tétanos. Paris, 1869, thèse in-4". 

SANTELIi (Jean-Antoine), médecin de 1'* classe. — Observation d*un cas de 
maladie du sommeiP. (Arch, de méd, nav., 1868, t. IX, p. 311.) 

SANTY (Justin), chirurgien de marine. — De la nostalgie à bord des navires 
de guerre. (AnnaL marit. et colon. ^ 1837, t. LXIY, p. 171. France nuh- 
rUime, 1851, 5- édit., t. ffl, p. 257.) 

— Des maladies les plus fréquentes à bord des navires baleiniers et de leur 
traitement. Blontpellier, 1838, thèse in-4*, 63 p. 

. — Le médecin des navigateurs ou manuel d*hygiène et de tbcrapeatique à 
Tusage de la marine du commerce. Marseille, 1840, Marius Olive, 1 vol. 
in-12*de410p. (V. p. 45.) 

SAKDA (Frédéric), ex-chirurgien de marine. — Des états spécifiques se loca- 
lisant sur Tuténis. Montpellier, 1852, thèse in-4*, 51 p. 

SAURËL (Louis-Jules), chirui-gien de 2* classe (démissionnaire en 1851), né 
à Montpellier le 28 février 1825, mort dans cette ville le 10 juin 1860'. 
— Note sur les conditions sanitaires des possessions de la France an Gabon 
{Côte occidentale d'Afrique). (Joum. de la soc. de méd. pratique de 
Montpellier, 1847, janvier, et tirage à part, Montpellier, 1847, in-8* de 
38 pages.j 

— Emploi ae Tacide arsénieux dans les fièvres intermittentes. (Gaz. méd, de 
Montpellier, 1847, p. 7.) 

— Note sur une variété de pian. (Ann. de tkérap. et de toancologie, 1818, 
p. 35.) 

— Luxation du coude en arrière et en dehors, réduction sans le secours 
d'aides par un procédé particulier. [Idem, id., p.474.) 

— Quelques mots sur la thérapeutique des fièvres de la cote occidentale 
d'Afrique, d'après la méthode de M. le docteur Bastos, médecns en chef de 
la province d'Angola *. (Gaz. médic. de Montpellier, 1848 ; Gaz. des hô- 
pitaux, 1848.) 

— Essai sur la climatologie de Montevideo et de la République orientale de 
FUniguav (Amérique du Sud). Moirtpellier, 1851, thèse in4* de 164 p.; 
1851, îii^ de 164 p. (J.-B. Baillière.) 

— Recherches d*hydrograpbie médicale. Montpellier, 1851, in-8* de 51 p. 

— Du goitre et -du crélimsme, à l'occasion du rapport de la commission ' 
créée par S. M. le roi de Sardaigne pour étudier le orétinisroe. Montpel- 
lier, 1851, in-8* de 28 p. 

— Notice historique, topograpbique et médicale sur les bains de mer de Pa- 
lavas, près Montpdlier (Uéranlt). Montpellier, 1851, m-8*, 51 p. 

— Observations sur le priapisme et l'impuissance. MontpeDier, 1851, in-S*, 
15 pages. 

^ ùmsuliez: Maladie du sommeil. {Courrier médical, 3 janvier 1874). 

* Notice sur Saurel, par le D' Girbftl, professeur agréée à la Faculté de méde- 
cine de Montpellier, (in Traité de chirurgie navale, p. jl) 

^ Voff. ISOARD (Jo6eph;. — Dissertation sur la fièvre de Guinée, pr&édfe 
d*ane topograf^e medicue de cette contrée. Thèse de Paris, 7 août 1835, n* i9L 



[SAUR-SWA] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 555 

SADKHL. — Expose histori juè et critique de la vaccination sypbililiqne et 
delà sypliilisalion. Montpellier, 1852, in-8*, 32p. 

— Observations de chirurgie pratique, traduites de Tespagnol et accompa* 
gnées de notes. (Gazette médicale de Montpellier^ 4852, et tirage à part, 
in-8* de 58 p. avec fig. 

— Lettre sur ranatomisme et le Titalisme, adressée à M. le docteur A. La- 
tour. Montpellier, 1852, in-8» de 16 p. 

— De la rigidité du col de Tutérus dans les cas d'éclampsie avant ou pendant 
raccouchement, et du traitement qui lui convient. [Union médicale^ 1852, 
p. 389, et tirage à part, Paris, 1852, in-8% 24 p. 

— De la médecine et des médecins en Espagne. (Gaz, médic, de MontpeU 
lier, 1852.) 

— Effets du coït, après une amputation. [Presse méd. belge, 1852, et Rev, 
médic, chirurgie., 1853, t. XIII, p. 47.) 

— Mémoire sur les applications de la méthode anesthésique au traitement 
des maladies internes. [Gaz. méd. de Paris, 1854.) 

'• — Observations cliniques, suivies de réflexions, sur un cas de paralysie mus- 
culaire atrophique, guérie par Tusage de Télectricité et des eaux miné- 
rales de Balaruc. (Bullet. de la soc. de méd. dcGand, t. XXI, p. 58 et 
Montpellier, 1854, in-8% 32 p.) 

— Mémoire sur les luxations des cartilages costaux. [Mém, de VAc. des se, 
de Montpellier, t. II, p. 189, et Montpellier, 1854, in-8', 50 p.) 

— Lettres sur les viandes de la Plata, au point de vue de leur préparation 
et de leurs usages. [Journal de médec, de chirurg. et de pharmacol. de 
Bruxelles, 1854, t. XIX, p. 172.) 

•^ Des fluxions, au point de vue chirurgical. Thèse de concours pour Tagré- 
gation en chirurgie. Montpellier, 1855; Paris, J.rB. Baillière, in-S", 156 p. 

— Du traitement de la pourriture d*hôpital au moyen des applications topi- 
qaes de teinture d'iode. [Revue ihérapeut. du Midi, 1856, et tirage à part, ' 
Montpellier, in-^», 16 p. (Paris, J.-B. Baillière.) 

— Mémoire sur les fractures des membres par armes à feu, suivi d'observa-* 
tiens pour servir à Thistoire des blessures par armes de guerre. [Mém. de 
VAcad. des se. de Montpellier, t. II, p. 327 (Sect. de médecine). Mont- 
pellier, 1856, in-8' de 148 p.) 

— Du microscope, au point de vue de ses applications à la coimaissance et 
au traitement des maladies chirurgicales. Paris, 1857, J.-B. Baillière et 
fils, in-8M48 p. 

— Chirurgie navale ou études cliniques sur les maladies chirurgicales que 
Ton observe le plus communément à bord des bâtiments de guerre. Paris, 
1859, J.-B. Baillière, 1 vol. in-18. 

— Traité de chirurgie navale, suivi d'un résumé de leçons sur le service chi- 
rurgical de la flotte, par M. Jules Rogh/lrd. Paris, 1861, J.-B. Baillière, 
1 vol. in-8' de 600 p. avec 106 fig. pM. Le Roy de Mericourt a revu le ma- 
nuscrit et y a fait des additions nombreuses empruntées aux Rapports do 
fin de campagne des chirurgiens de la marine. Extrait de la Préface, p. vu.] 

— Nombreux articles de bibliographie et de critique médicales dans la Gaz. 
médic. de Montpellier et dans la Revue thérapeutique du Midi. 

— Revue de ihérapeut. du Midi [Gaz. médic. de Montpellier), direction et 
collaboration , de 1 852 à 1 860. 

SAUX (François-Léon), chirurgien auxiliaire, né k Villeneuve-de-Rivière 
(Haute-Garonne). — De 1 hépatite des pays chauds. Paris, 1868, thèse in-4', 
47 pages. 

SAVARY (Jacques), médecin de la marine k Brest, mort en 1768. -- Traité 
du scorbut divisé en trois parties, contenant des recherches sur la nature, 
les causes et la curation de cette maladie, avec une fable chronologique et 



fSê RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [SAVÂ-SECO 



critique de tout ce qui a pai'u sur ce sujets par Jacques Lind, traduit desi 
Tanglais. Paris, Ganeau, i 756, 2 toI. in-12. Le même, nouvelle édition,^. 

. Paris, Ganeau, 1771, 2 vol. in-i2. Nouvelle édition avec des notes et ad — 
ditions considérables, Paris, Méquignon, 1788, 2 vol. in-12. 

SAVARY. — Essai sur Thydropisie et ses différentes espèces, par M. Monrc^ 
le fils, docteur-médecin. Traduit de Tan^lais sur la seconde édition e' - 
augmenté de notes et d'observations. Paris, 1760, Ganeau, i vol. in-12 
563 p. avec plapcbes. 

— Description du diable de mer. {Journal de méd, de Vandermonde, Janv 

1765, t. XXII, p. 51 à 63, avec figures.) 

— Description des bains égyptiens, tirée d*un ouvrage qui a pour titre r 
« Lettres sur TEgypte où 1 on offre le parallèle des mœurs anciennes ^€ 
modernes, etc. Paris, 1785, Onfroy. » {Ùaz. de sarUé^ 1785, p. 45.) 

SAVATIER (Paul-Amédée-Ludovic), cbirurgien de 1" cla.^e, né à Saint— 
Geoi^es (île d'Oléron). — Quelques considérations sur Tenchondrome. 
Strasbourg, 1865, thèse in-4% 32 p. 

— Des noms vulgaires, des propriétés et des usages de quelques plantes du 
canton de Natha (Charente-Inférieure). (BuUet. des trav. de la soc, hist et 
scientifiq. de Saint-^ean-d'Angély, ^1* année, 1864, p. 42.) 

— Sur la fabrication des papiers chinois et japonais et sur les végétaux em- 
ployés à cette fabrication. (Bullet. de la soc, botaniq, de France, 1865, 
t. XII, .p. 303.) 

— Botanique japonaise. Livres Kwa-wi^ traduits du japonais avec l'aide de 
M. Saba. Paris, Savy, 1873, in-8% 155 p. 

SAVIGNY (Jean-Baptiste-Henri), ex-cbirurgien de 2* classe, né à Rocbefort 
(Charente-Inférieure). — Observations sur les effets de la faim et de la 
soif, éprouvés après le naufrage de la frégate du roi la Méduse en 1816. 
Paris, 1818, thèse in-4'» de 35 p. Paris, 1818, Eymery, in-8" de 3 f. i/2. 

. — Naufrage de la frégate la Méduse, faisant partie de Texpédition du Sénégal 
en 1816. Paris, 1821. (En collaboration avec Corréard.) 

SECRETAN (C.-L.-S.), ex-chirurgien de la marine, né à Lausanne (Suisse). 

— Considérations pratiques sur les rétrécissements et les fistules de 
l'urèlhre. Paris, 1839, thèse in4' de 100 p. avec planche. 

SEGOL (Louis), ex-chirurgien de la marine, né à Sauxillanges (Puy-de-Dôme). 

— De rinfluence du climat de la France sur les sujets qui ont séjourné long- 
temps dans les régions intertropicales. Montpellier, 1864, thèse in-4'*, 39 p. 

SECOND (Alexandre), médecin en chef, né à Brest, le 9 janvier 1799, mort 
à Lançon (Gironde), le 10 juillet 1841 *. — Aperçu sur le climat et les 
maladies de Cayenne , suivi de Thygiène à observer à la Guyane. Paris, 
1 831 , thèse in-4% 40 p. ^ 

— De la gastro-enlérite chez les nègres, vulgairement appelée ma/ d'estomac 
ovL mal-cosur. (Transactions médicales, 1833, t. XIli, p. 156; Annal, 
marit. et colon., 1834, t. LIV, p. 82. Paris, 1834, imp. Roy, in-8' de 
50 p. . 

— Notice sur b colique végétale observée à Cayenne. [Gaz. deshôpit., 1834, 
t. VIH, p. 141.) 

— Observation sur une ascite guérie par l'emploi du lait. (Idem, trf., p. 150.) 

— Observation sur un cas d*anévrysme traumatique (faux consécutif) de l'ar- 
tère axillaire, ayant nécessité la ligature de la sous-clavière. (Journ. hebd, 
des progr. des se, médic,, 1835, 1. 1, p. 33). 

* ROUX (Jules). — Notice nécrologique sur la vie, les travaux et les services de 
M. Segond (Alexandre), médecin en chef de la marine à Cayenne. {Annal. marU. 
ef colon., 1841, t. LXXYI, p. 538.) 



[SfiCO-SÉNA] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 237 

SECOND. — Rapport sur les maladies de Gayenne. 3* trimestre de 1855.< 
(Idem, id., ia., p. 65 et 96.) 

— Considérations pratiques sur la nature et le traitement de la dysenterie. 
(Idem, id.y irf., p. 161.) * 

— Compte rendu delà clinique médico-chirurgicale de l'hôpital de Cayenne. 
!•' semestre 4834. [Idem, id., id,, p. 353et 385.\ 

— Lettre à M. le professeur Alibert sur le pian de Cayenne. (Idem, 1836, 
t. Il, p. 293.) 

— Clinique de Thôpital de Cayenne (1834 et 1835). Mémoire lu à la Société 
de médecine du déparlement de la Seine. (Revtie médicale française et 
étrangère, 1856, t. IV, p. 161 et 329; Paris, 1836, Béthune et Pion, 
in-8*» de 70 p,) 

— Documents relatifs à la méthode électrique employée contre la dysenterie. 
Paris, 1836, J.-B. Baillière; în-8- dexii-104 p. 

— Essai sur la nétralgie du grand sympathique, maladie connue sous le nom 
de colique végétale, du Poitou, du Devonshire, de Madrid, de Surinam, 
de barbier, de béribéri, Paris, 1837, imp. royale, 1 vol. in-8* de 214 p. 

— 01)servation de gangrène spontanée du bras. (Revue médicale française 
et étrangère, 1837, t. II, p. 362.) 

•^ Nouvelles observations sur la dysenterie. (AnnaL marit, et colon,, 1838^ 
t. LXVII, p. 393.) 

— Question de Tesclavagc, lettre à M. Jollivet, membre de la Chambra des 
députés. (Idem, 1840, t. LXXllI, p. 1138.) 

SEGUIN (Pierre-Barthélémy), officier de santé de 2* classe de la marine. — 
Réflexions sur la pratique de la médecine. Montpellier, 1813. thèse in-4'', 
20 p. 

SELLIER (Léon), médecin de la marine, né à Mont-Saint-Sulpice (Yonne). — 
De la rupture du ligament rotulien. Paris, 1873, thèse in-4'', 64 p. 

SEMANNE (Constanl-Abel), ex-chirurgien de marine, né à Molun (Seine-et- 
Marne). — Essai d'une topograjphic médicale de Tile de Zanzibar (côte 
orientale d'Afrique). Paris, 1864, thèse in-4**. 

SÉNARD (Charles-Adolphe-Yictor), médecin en chef, né à Brest, le 5 juin 
1808; mort à Paris, le 25 décembre 1868 ^. — Documents officiels deman- 
dés par l'adminisl ration française sur Tinoculation préventive de la fièvre 
jaune (Gazette hebdom. de méd. et de chirurg,, 1855 et tirage à part, 
Paris, 1855, in-8'. 23 p.) 

— Sur remploi des navires hôpitaux (Idem, 7 septembre 1855 et tirage à 
part, in-8% 8 p.) 

— > iNote sur Tinoculation préventive de la fièvre jaune. (Revue coloniale, 
avril 1856, t. XV, p. 372 et tirage à part, in-8% 20 p.) 

— Hygiène et médecine : Renseignements sur les elfets de l'inoculation pré- 
servatrice de la fièvre jaune pratiquée à la Havane, avec une note supplé- 
mentaire de M. Berg, chirurgien major du Méléagre, (Revue coloniale, 
juin 1856 et tirage à part, in-S*", 4 p.) 

— Note sur Thydrocotyle asiatique, observation d'un cas mortel de lèpre 
tuberculeuse. (Union médicale, 1856, p. 173.) 

— Etude sur les épidémies de choléra qui se sont déclarées en 1854 sur les 
escadres française et anglaise dans la Baltique et dans la mer Noire *. (An- 
nal, dhyg, publ., 1857, 2« série, t. VllI, p. 335.) 

* Nécrologie et discours sur la tombe de Sén.-ird, par M. Vincent, inspecteur 
adjoint du corps de santé delà marine. [Archives de méd, iiav., 1869, t. XI, 
p. 66, et Revue marie, et colon., 1869, t. XXV, p. 484.) 

' Comparez avec : « Le choléra sur les flottes anglaise et française dans la mer 
Baltique et la mer Noire en 1854, par Prosper de Pietra- Santa. » [Union médicale, 
18580 



238 RÉPERTOIRE filDLlOGRAPIIIQl'E DES TRAVAUX [SENA>SERG 

SÉNARD. — Discours prononcé au banquet de ï Union médicale, en 1857 
(Revue scieniifiq. et administrative des médecins des armées de terre et de 
mer, 1857, p. 66, et Union médic^ 28 mars 1857.) 

— Rapport à N. le ministre de la marine cl des colonies sur Técorce de 
caïlcédra du Sénégal, et sur la possibilité de son emploi conune fébrifuge 
dansTart de guérir, par M. Caventou. (Rev. colon.y 1858, t. XIX, p. 264 
à 271.) 

— Note sur la durée de Tincubation daas la fièvre paludéenne obsenrce à 
bord du brick-transport la Pintade. (Unionmédic, 1858, p. 14.) 

— Notice biographique sur Tamiral Lemarant. (Rev. marit. et colon,, 1862, 
t. VI, p. 687.) 

— Expédition de Chine. Fait remarquable relatif h Tétiologie de la fièvre 
jaune. (Gaz. hebd., 1865, t. X, p. -49.) 

— La fièvre jaune à bord du paquebot la Floride. (Idem, id,, id., p. 795.) 

— Statistique médicale de la marine anglaise. (Rev. marit. et colon., 1865, 
t. IX, p. 226 ; Annal, d'hyg., 186i, 2* série, t. XXII, p. 156.) 

SÉ.NARD (sous le pseudonyme Sardek). — Notice nécrologique sur M. Kerau- 

dren, ins|>ecteur général du service de santé de la marine. (Moniteur de la 

flotte, du 22 août 1858.) (V. p. 156). 
SbNELLE (Charles-Marie-Adolphe), médecin principal, né k Cayenne (Guyane 

française). — Etudes sur Ambroise Paré. Montpellier, 1863, thèse iih4', 

45 pages. 

— Epidémie circx)nscrite de dysenterie observée au Cump-Jacob (Guadeloupe). 
(Arch. de méd. navale, 1867, t. VII, p. 62.) 

SENELLE (Pierre 'Antoine), chirurgien ae 2* classe. — Dtt TétranglemcDl 
dans les hernies intestinales et épiploïques. Montpellier, 1844, thèse ia-4^ 
20 pagps. 

S EN El (Alphonse), médecin de la marine. — Contribution a Fétude du ré- 
trécissement spasmodique de Poesophage et du vaginisme. Paris, 1875, 
thèse in-4*, 76 p.. 

SENGENSSE (J. -S.), ancien chirurgien major des vaisseaux deTËtat. — Dis- 
sortation sur le choléra morbus. Paris,'an XII, 1804, in-8" de 06 p. 

SENNE (Autoine-Sébastien-Victor), officier de santé entretenu de la marine.— 
Essai sur l'emploi thérapeutique du lait. Montpellier, 1818, thèse in-4', 
15 pages. 

— Du parti que Ton peut tirer de Padministration des clyslères nutritifs pen- 
dant le traitement des affections de l'estomac. (Bull, de tkérap., 1840, 
t. XIX, p. 505.) 

SERANI) (Pierre), chirurgien de 2* classe, né à Saint-Malo (Ule-ct-Yilaine). 
— Dissertation sur quelques vices de conformation congéniale de Panus et 
du rectum, qui, s'opposant à l'évacuation des matières fécales, doivent 
faire recourir à l'opération proposée par Littre. Montpellier, 1814, thèse 
in-4% 56 p. 

— De ma retraite et des motifs qui ont pu y donner lieu. Brest, 1828, Ro- 
zais, imp., in-4** de 12 p. 

SERÈNE (Jean-Jacques), ex-officier de santé de la marine. — Précis surJ'hy 
nochondrie. Montpellier, 1818» thèse in-4*, 27 p. 

SEREZ (Jean-Marie-Edouard), médecin de 1" classe. — De Tafiection palu* 
dôcnno et de la fièvre bilieuse hématurique observée au poste de M^bidgen 
jï^énéffal) en 1865-64. Monlpellier, 1868, thèse in-4* de 60 p. 

SERGENT (Michel-Uaymond), chirurgien de 1'* clas.se, né à Rocheforl (Cha- 
rente-Inférieure). — Topographie du pays d'Oran, dépendance d'Algff* 
(Ajui. marit. et colon.t 18ol, t.XLVI, p. 479.) 
- Ouelques observations pratiques sur la dysenterie. Montpdlier, 185lf 
thèse m-4% 22 p. 



[SERM-SOUL] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 239 

SERMANT (Eugène-André), ex-chirurgien de la marine. — Des différentes 
espèces de rétrécissement de Turèthre et spécialement des rétrécissements 
organiques considérés dans leur formation et leur manière d*étre. Mont* 
peîlier, 1842, thèse in-4% 54 p. 

SERMET (J.-E.-Gélestin), ex-chirurgien de marine. — Essai sur Finfeclicn 
pundente. Montpellier, i85i, thèse in-4% 50 p. 

SKÎILIANO (Antoine), médecin de 2* classe, né à Ajaccio. — Quelques con- 
sidérations sur rinfection palustre à bord des navires. Montpellier, 1870, 
thèse in-4". 

SIGNORET (Hippolyte), chirurgien de la marine. — Etude sur le sarcocèlc 
cancéreux. Montpellier, 1845, thèse in-4'' de 55 p. 

— Efficacité du musc dans un cas de pneumonie ataxique, observée à bord 
du vaisseau VOcéan. (Gaz. médic. de Montpellier, 1845, p. 72.) 

SIGNORET (Léon -Louis-Victor), pharmacien de 2* classe, né à Toulon (Var). 

— Des principanx agents de^désinfection ; leuri application à l'assainisse- 
ment du navire. Montpellier, 1872, thèse depharmac-e in-4% 44 p. 

SIMON (F.-Charles), chirurgien de la marine. — Essai sur la variole et la va- 
rioloïde. Montpellier, 1836, thèse in-4% 20 p. 

SIMONOT (Félix-Paul), chirurgien de 2« classe, né à Tonnay-Charente (Cha- 
rente-Inférieure), mort le 19 septembre 1871 *. — De la dysenterie au 
Sénégal et aux Antilles. Montpellier, 1850, thèse in-4'', 44 p. 

— Quelq^ues mots sur la transmission et la spécificité des maladies, et de la 
fièvre jaune en particulier. (Mém. lu à la Soc. médic. d' émulât. , 1859.) 

— Réflexion sur la nature et le traitement de la diphthérie. (BulL de la 
Soc. m^dic. pratiq.,\Sbd.) 

^-> Essai sur la vie, la maladie et la thérapeutique, au point de vue des études 
médicales. (Journ. des sciences natw\ et médic. de Bj-uxelles, 1861 J 

— Compte rendu de la relation d'un voyage de M. de Rochas aux Terres 
l Magetlaniques et à Pile Rossel. (BulL de la Société d^anthropoL de Paris, 

1862.) 

— Considérations sur la coloration de la peau du nègre. (Idem, id,) 

— Quelaues réflexions à propos des Gniam-gniam et des mfluences de milieu. 
(Idem, 1865.) 

— L*homme a-t-il le droit de s'isoler de Panimalité? (Idem, 1865.) 

— L'acclimatement et l'acclimatalion de Phomme. (Idem, id.) 

SOBAUX (François-Louis), ancien chirurgien major de la marine. — Disserta- 
tion sur les fièvres pernicieuses intermittentes épidémiques. Paris, 1812, 
thèse in-4%59D. 

SOBOUL (Claude-tlasimir), ex-médecin de la marine, néàJoaunas (Ardèche). 

— Considérations sur la colique sèche, ou colique nerveuse endémique des 
pays chauds, suivies de quelques observations. Paris, 1868, thèse in-4'*, 
40 pages. . 

SOULE (Jean-Paul), ex-pharmacien de la marine. --- Dissertation sur le cho- 
léra morbus. Montpellier, an X-1802, thèse in-4'*. 
. SOULERAT (P.-Math.), aide-major de la marine impériale, né à Dasnèrcs-de- 
Luchon (Haute-Garonne). — Propositions chirurgicales sur la délivrance. 
Paris, 1«07, thèse in4% 20 p. 

SOULES (Henri), ex-chirurgien de marine. — Essai d'un examen de la doc- 
trine homœopathique deHahnemann. Montpellier» 1858, thèse, in-4'>^ 72 p. 

SOULEYKT (Louis-François- Auguste)) chirurgien de la marine, naturaliste 
voyageur, né à Besse (Var), le 8 janvier 1811 ; mort à la Martinique, de 

* Notice sur Simonot, par le doct. Collineau. [Union médicale, 7 mars 1872 
et Bulletin des travaux de la Soc* médic. pratiq-. de Paris. Paris, Malteste, 
{875, in-8*, p. 13 et suiv.) 



240 RËPEHTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [SOUL-SOUR] 

la fièvre jaune, le 7 octobre 1852 ^ ^Hetix Mackensiana, u. sp. (Revue 
zoolog., 1841, p. 347.) 
SOULEYET. — Description de quelcjues coquilles terrestres appartenant aux 
genres Cyclosloma, Hélix, etc. {Idem., 1842, p. 101.) 

— Description de cinq nouvelles espèces* de Nérites fluviales, provenant du _ 
voyage de la Bonite. (Idem, id., p. 269.) 

— Observations anatoiniques, physiologiques et zoologiques sur les mollùs-^ 
ques ptéropodes. (Compte rendu de VAcad, des sciences, 1845, t. XYII,«« 
p. 662.) 

— Pholas dilatatUf n. sp. (Revue zool., 1845, p. 176.) 

— Observations sur les mollusques gastéropodes, désignés sous le nom de= 
PhlébentéréSf par N. de Quatrefages*. (Compt. rend, de VAcad, des sc..^ 
1844, t. XIX, p. 355.) 

— Observations analomiques et physiologiques sur les genres i4c<^on,Eo/t(/ev. 
Vénilie, Calliopée, Tergipe, etc. (Idem,iUh,i, XX, p. 75 et 258.] 

— Observations sur les organes delà circulation chez les mollusques. (Idem, 
id , iV/., p. 862.) 

— Considérations sur la circulation dans quelques groupes delà série animale. 
(Arch, d'anatom. gén, et de physiolog,, 1846, p. 105.) 

— Anatomie des genres Glaucus, Phylliroé et Tergipe, et quelques obser- 
vations nouvelles sur le Phlébentérisme (Compt. rend, de VAcad. des 
sciences, 1846, t. XXII, p. 475.) 

— Mémoire sur le genre Actéon, d^Oken. (Journ. de conchyliologie, 1850, 
p. 5; supplément, p. 217.) 

— Observations sur les genres Lophocei'cus et Lohiger. (Idem, id., t. I, 
p. 224.) 

— Description d*un nouveau genre de coquilles univalves, Calcarella, (Idem, 
id., id., p. 246.) 

— Catalogue synonymique des espèces appartenant k Tordre des Ptéro- 
podes. (Idem, 1851, p. 29.) 

— Compte rendu du livre de Vérany : « Mollusques méditerranéens. » (Idem, 
1852, p. 228.) 

— Zoolo<?ie du voyage de la Bonite. Mollusques. (Idem, 1855, t. lY, p. 95.) 
SOULEYET et Eydoux. — Note sur Texistence d'une Coquille dans quelques 

Firoles. {Rev. zooL, 1840, p. 255.) 

— Description sommaire de plusieurs Ptéropodes nouveaux ou imparfaitement 
connus. (Idem, id., p. 255.) (Voy. Eydoox, p. 00.) 

SOULEYET et Rang, cap. de frégate. — Histoire naturelle des mollusques 

Î>téropodes. Paris, 1852, J.-B. Bailiière, 1 vol. gr. in-4" avec 15 pi. co- 
or. Le même, 1 vol. in-fol. — Rang a fait dessiner et colorier, sous sa 
direction, les planches I à XI. Souleyet est Fauteur des planches XII, XIII, 
XIY, XY. Il a de plus rédigé tout le texte, les considérations générales et 
la description de toutes les espèces figurées. 
SOURKOUILLE (Michel), médecm de la marine, né à Rivière (Landes). — 
Empoisonnement par des allumettes chimiques (bouts bleus) dans une in- 
fusion de thé. Traitement par l'essence de térébenthine à Tinlérieur. Gué- 
rison. (Bullet. de thérapeut., 1872, t. LXXXU, p. 459.) 

* Voy. Notice sur Souleyet, par S. Petit. [Journal de conchyliolog., 1855, 
l. IV, p. 107.) 

* A fait en octobre et novembre 1850 des communications à la Société de bio- 
logie pour lesquelles on consultera : Rapport par la Commission cliarjïce d'exa- 
miner Ins comnmnicalions de M. Souleyet, relatives à la question désignée sous le 
nom de Phlébentérisme. Ch. Robin, rapporteur. [Compt. rend, et Mém. de la 
Soc. de Biolog. de Paris, 1851, t. 111, p. 5, et tirage à part. Paris, 1851, J.-B, 
Bailiière, in-8«, 132 p.) 



OUT-SPLA] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE U MARINE. 241 

UTY ( Jean- Jacques- Auguste- ArmandJ, chirurgien de !'• classe, né à San 
Yago de Cuba, le 26 septembre 4804, mort aux Ë^ux-Bonnes, le 28 juil- 
let 1850 '. — Déformation extraordinaire du crâne et de la face observée 
sur une Indienne de la caste paria, âgée de dix-sept ans. Lu à TAcad. 
de médecine le 5 juin 1852. {Arch. génér, de médecine ^ 1832, 1" série, 
t. XXIX, p. 267 ; Gaz. niéd. de Paris, 1832, p. 370, avec une planche.) 
Rapport à M. le vice-amiral comte de Higny, ministre de la marine et des 
colonies, sur le choléra-morbus observé dans l'Inde en 1829 et en 1830, 
et comparé à l'épidémie qui règne en Europe. Paris, 1832, Dezanche,imp., 
iD-8* de 52 p. 

— Lettre sur l'état de la médecine et de la chirurgie dans l'Inde. (Tran- 
mct. médicales, 1833, t. XI, p. 132.) 

— Discours sur la tombe de Delussay, chirurgien de !'• classe de la marine, 
chirurgien-major de la corvette la Thisbé, mort de la fièvre jaune à la 
Martinique, le 29 août 1839. (Journal officiel de la Martinique, 31 août 
1839.) 

— Notice nécrologique sur la vie, les travaux et les services de M. Eydoux, 
second mqdecin en chef de la marine. (Annal, marit. et colon., 1841, 
t. LXXVl, p. 783.) (V. p. 90.) 

— Grossesse extra-utérine. Observation. (Annal, de la chir, franc, etétrang,, 
1842, t. VI, p. 102.) 

— Lettre à M. Bertulus, chirurgien de la marine au port de Toulon, rela- 
tivement à la contagion de la fièvre jaune, et de la possibilité de son im- 
portation en Europe. (Annal, marit. et colon., 1842, t. LXXIX, p. 166.) 
— Lettre tendant à ramener au point de vue pratique sa controverse avec 
M. Bertulus. Motifs qui favaient déterminé à réfuter son mémoire. Inu- 
tilité des quarantaines en ce qui touche la fièvre jaune. Exemple de l'An- 
gleterre. (Idem, id., id., p. 842.) — Note relative à l'épidémie de fièvre 
jaune de la Caravane. {Idem, 1843, t. LXXXI, p. 132.) 

— Observation d'anatomie pathologique congéniale. (Bull, de VAcad, de 
méd., 1843^4, t. VIII, p. 32, et Gaz. médic. de Paris, 1843, p. 30.) 

"^ Considérations générales sur les maladies des Européens dans les climats 

chauds et spécialement sur la dysenterie, l'hépatite et la fièvre jaune. 

Montpellier, 1845, thèse in-4% 46 p. 
•^ La Martinique. (France maritime, 1851, 3* édit., 1. 1, p. 244.) 
SPER (François-Marie), 1" chirurgien en chef, né à Granville, le 7 juillet 

i775, mort à Paris, le 7 août 1844*. — Essai sur le service de santé 

naulique. Paris, 1810, thèse in-4% de 42 p. 
"~- Ligature de l'artère fémorale externe dans l'espace inguinal, pour un 

cas d'anévrysme faux primitif. (Journ, universel des sciences médic,, 1819, 

l. XV, p. 246.) 

""Observations sur un cas d'anévrysme de l'artère crurale. (Idem, 1827, 
t. XLVUI, p. 81 .) 

SPLANCHNOLOGIE, — Rapport des principaux organes des fonctions de 
relation de nutrition et de reproduction. Aide-mémoire à l'usage des mé- 
decins, des chirurgiens et des élèves en médecine. Rochelort, 1873, 
Ch. Thèze, irap., in-8* de 60 p. avec un tableau autographié. 

* Yoy. LEFÈYRE (A.), médecin en chef de la marine. — Notice sur la vie et 
•les travaux de Souty, d. m., chirurgien de 1" classe de la marine, etc., lue à la 
séance du 29 octobre 1851 de la Soc. d'agricuU.j sciences et helles-lett. de Ro- 
chefort. Rochefort, 1851, imp. 11. Loustau, in-S", 22 p. 

* Notice nécrologique sur le doct. Sper, par Levicaire. [Annales marit, et colfl 
1844, t. LXXXVI, p. 795, et tirage à part, in-8», imprim. royale, 18*4.) 

Est et Berger, Répcrt. bibliogr. \^ 



242 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [STAT-TAïl] 

STATISTIQUE COLONIALE. — Morlalilé des troupes aux colonies d€rl819 

ï 1851. (Rev, colon., 1853, t. X, p. 473.) 
SUQUËT (Jean-Baptiste-Etienne), ex-^birurgien de marine, médecin sanitaire 

à Beyrouth, né à Toulon (Var). — Observations sur la fièvre jaune. Paris, 

1843, thèse in-4% 10 p. 

— Sur un cas de lèpre et sur les maladies des vers à soie en Syrie. {Comples 
rend, des èéanc. de la Soc, de biolog. 1850, t. II, p. 97.) 

TABURET (François-Marie), ex-chirurgien de la marine, né à Saint-Renan 

1 Finistère). — Essai sur la fièvre intermittente pernicieuse observée à 
ladagascar. Paris, 1834, thèse in-4*, 30 p. 
TAILLEFER (Hubert-Jules), 2" chirurgien en chef de la marine, né en 1779, 
mort le 25 janvier 1860 ^ — Dissertation sur la dysenterie observée dans 
les pays chauds. Paris, 1807, thèse in-4% 30 p. 
TAILLOTTË (Auguste-Joseph-Yietor), pharmacien de â* classe delà marine, 
né à Die (Drôme). — De Y Eucalyptus globuluSj au point de Yue bota- 
nique, chimique, et de ses principales applications à la médecine, à Thy- 
fiène et à Tagriculture. Montpellier, 1872, thèse de phanyacie, in-4*, 
5 pages. 
TARDlEU (Urbain), ex-chirurgien de marine. — Du rhumatisme chronique 
et de son traitement par la méthode hydrothérapique. Montpellier» 1858, 
thèse in-4", 48 p. 
TARDIF (A.-U.-Anthelme), ex-chirurgien de la marine, né à Estendeuil 

1 Puy-de-Dôme). — Quelques mots sur le diagnostic des étranglements 
lerniaires. Paris, 1860, thèse in-4% 38 p. 
TARDY (Henri-Gaspard), chirurgien de la marine, né à Rochefort (Charente- 
Inférieure). — Essai sur la nature de Tinflammation. Paris, 1814, thèse 
in-4% 26 p. 
TAULIER (Georges-Joseph-Alfred), médecin de la marine, né à Carpentras 

SWcluse). — De l'alimentation du marin. Paris, 1873, thèse in-4'', 72 p. 
PIGNON (Jeaft-Ovide-Fernand), ex-chirurgien de marinç. — Quelques 
considérations sur la dysenterie. Montpellier, 1859, thèse in-4*, 89 p. 
ÏAYERNIER (Alphonse), ex-chirurgien d'artillerie de marine. — Quelques 

considérations sur Tamnésie. Paris, 1825, thèse in-4% 35 p. 
*^ Manuel de clinique chirurgicale. Paris, 1826, Gabon et Oie, 1 vol. in-18f. 

— Manuel de thérapeutique chirurgicale, ou Précis de médecine opératoire, 
contenant le traitement des maladies chirurgicales, la description des pro- 
cédés opératoires, des bandages et des appareils et Panatomie de quelques- 
unes des régions sur lesquelles se pratiquent les principales opérations. 

: Paris, 1828, Gabon, 2 vol. mAS\ 

TAXIL (L.-M.-V.), chirurgien de la marine. — Topographie physique et mé- 
dicale de Brest et de sa banlieue. Paris, 1834, Germer-BailKère (Brest, 

. Come),l vol. in-8* de 108 p. 

•=« Revues analytiques annuelles de la clinique chirurgicale des hôpitaux 
civils de Toulon. Toulon, 1837, Bellue, in-8''. 

-TAXIL SALNT-YINCENT (N.-L.), chirurgien entretenu de la marine. — Dis- 

. sertation sur Tentorse vertébrale. Paris, 181 0> thèse in-4". 25 p. 

— Sur la rétraction longitudinale des grosses artères, lors de leur section 
transversale complète. (Journal univ. des se. médic, 1816, 1. 1, p. 324.) 

. — Observation sur quelques vices d'organisation. (Idem.id., t. lU, p. 182.) 

— Exposé d'un cas pratique d'accouchement» (Journal de médec.y chirurg., 
. pharni. de Corvisart, 1817, t. XXXIX, p. 238.) 

« Voy. Notice nécrologique siur le doct. Taillefer. [Archives de médecine wa».. 
1860, t. V, p. 328.) 



(TAXI-TUAL] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LÀ MARINE. 245 

TAXIL. — Ol)Scrvation sur une rupture de Tarière hépatique. (Journal tmi^ 

verseldessc. méd., 1820, t. XVIII, p. 230.) 
— Observations de ruptures complètes et spontanées du ventricule gauche' 

du cœur, suivies de réflexions sur leurs causes. (Idem, id., i. XIX, p. 257 .) 
TAYEAU (David-IIcnri), chirurgien-major de la marine. — Esquisse de lï 

topographie médicale de l'île de Corée. Montpellier, 1828, thèse in-4", 

38 pages. 
TESSOiN (Charles-Gustave), ex-chirurgien de la marine. — !• Déterminer ai 

le même traitement convient k tous les cas de carie ; 2' Des symptômes 

de rhystérie ; 5° Des muscles qui peuvent imprimer un mouvement à la 

{>eau ; ^*' Des préparations pharmaceutiaues dons lesauelles on fait entrer, 
e soufre et les sulfures alcalins. Montpellier, 1839, thèse in-4*, 37* p. 

TESSONNEAU (Henri-Aubin), ex-chirurgien entretenu de la marine, né k 
Thiviers (Dordogne). — Hygiène des femmes enceintes et prophylaxie de 
Tavortement. Paris, 1862, thèse in-4*, 56 p. 

TESTARD (Jean-Âinié-Paul), chirurgien de 2" classe, né k Plougastel (Fi- 
nistère) . — Quelques considtTations sur les diverses variétés de la fièvre 
jaune, d'après des observations recueillies aux Antilles en 1^25. Paris, 
1827, thèse in-4% 51 p. 

TESTEVUIDE (Louis-Adolphej, médecin auxiliaire de 2* classe, né k Paris, — 

' Sur la dyspepsie. Paris, lo66, th<îse in-4', 20 p. 

TEULIÈRE (Auguste-Jules), ex-chirurgien auxiliaire, né k Tarascon(Ariége). 

— Considérations sur Falimentation des enfants, depuis la naissance jusquà 
l'époque du sevrage. Montpellier, 1867, thèse in-4*, 50 p. 

TEULIERES (Louis), ex-chirurgien de la marine. — Un mot sur les fonctions 
de la paire vague. Montpellier, 1842, thèse in-4°, QG p. 

TEXIER (A.-Alexandre), ex-chirurgien de la marine, né k Béziers. — De la 
pustule maligne. Paris, 1858, thèse in-4*, 64 p. 

TEXIER (Joseph-Hippolyte-Louis), médecin de 2' classe, né k Coulon (Deux- 
Sèvres). — Considérations sur plusieurs cas de mort subite, observes dans 
la mer Rouge, en juillet 1862*. Montpellier, 1866, thèse in-4% 41 p. 

TëXTORIS (Jean-Boni face), second médecin en chef honoraire, membre de 
la Société médic. d'émul. de Paris, né k Toulon le 24 février 1773, mort 
à NéouUes (Var), le 3 septembre 1828*. — Dissertation sur le scorbut. 
Montpellier, an Xl-1803, thèse in-4% 21 p. 

— Aperçus sur la contagion. Article communiqué par M. Kéraùdren. (Jour^ 
nal universel des se. médic., 1817, t. VI, p. 277.) 

'^ Considérations sur la fièvre jaune. (Idem, 1821, t. XXIV, n. 257.) 

— Aperçu sur la lièvre jaune, lu k TAcadémie de médecine ae Marseille le 
19 octobre 1821. (Observateur des sciences médicales, 1821, n* 5.) 

*- Etude des eaux. Marseille, 1826, veuve Roche, impr., in-8* de 268 p. 

ÏHALY (Hilaire-Dosithée), médecin de 2* classe, né au Gros-Morne (Marti- 
nique). — De Tanesthésie locale dans Topération de Tovariotomie* Quel- 
ques considérations sur cette opération. Montpellier, 1870, thèse in4*, 
55 pages. .- 

THALY (Jacques-Henri-Flamel) , médecin de 1" classe, né au Gros-Morne 
(Martinique). — De Tulcère phagédénique des pays chauds, k la Guyane 
française, et de son traitement. Montpellier, 1864, thèse in-4*, 38 p. 

— Note sur une épidémie de fièvre articulaire (Dengue), observée k Gorée, 
. en juin et juillet 1865. (Arch. de méd, nav,, 1866, t, VI, p. 57.) — 

* Consultez : HESTRÈS (P.). — Étude sur le coup de chaleur , mtiladie des 
pays chauds. Thèse de Paris, 1872. 

* Notice nécroloîriquc sur Texlorisj par Roux (P.-Marlin). Marseille, 1829^» 
lï-8» (Extrait du Recueil de la Soc. de médecine de Marêcille.) 



244 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [THAL-TRIE] 

THALY. — Etudes sur les habitants du Haut-Sénégal. (Idem, id,, fd., 
p. 568.) 

— Essai de topographie médicale du Haut-Sénégal. (Idem, 1867 , t. VH, 
p. 461 et 349, et t. VIII, p. 474.) 

— Larves de diptères dans le tissu cellulaire de rhomine, au Sénégal (Note). 
(Idem,id., id., t. VIII, p. 345.) 

THEMOY (Augustin-Dominique), chirurgien de 4" classe. — Coup d*œil sur 
l'angine tonsillaire inflammatoire. Montpellier, 4844, thèse in-4% 22 p. 

THËROND (Isidore), chirurgien de 2* classe, né à Milhaud (Gard). — De 
Topération de la cataracte et des accidents qui peuvent la compliquer. 
Montpellier, 1864, thèse in.4% 37 p. 

THEVENOT (Jean-Pierre-Ferdinand), chirurgien de 4'' classe, membre cor- 
respondant de l'Académie de médecine, né à Rochefort le 14 décembre 
4801, mort à la Pointe-à-Pitre le 13 août 1841. — Esquisse médicale sur 
la ville de Rochefort et considérations sur les fièvres intermittentes. Paris, 
1828, thèse in-4% 58 p. 

— Deux mots sur la médecine en Espagne. (Annal, marit. et colon,, 4828, 
t. XXXV, p. 121.) 

— Observations sur les varioles qui se sont développées dans Thôpital de 
Rochefort, depuis juillet jusquVi octobre 1827. Communiquées par Rérau- 
dren. (Journal universel des se, médic, 1828, t. XLIX, p. 197.) 

— Observations sur les maladies qui ont régné à Rochefort. (Idem, id,, 
t. LU, p. 257.) 

— Voyage pittoresque et médical de Toulon au Brésil, sur la corvette la 
Victorieuse f pendant Tannée 1833. (Ann. marit, et colon., 1834, t. LV, 
p. 653.) 

— Influence de la civilisation sur la santé publique et privée. Discours pro- 
noncé à Touverture d'un cours d'hygiène à Saint- Louis (Sénégal). (Idem, 
1837, t. LXIV, p. 832.) 

— Traité des maladies des Européens dans les pays chauds et spécialement 
au Sénégal, ou Essai statistique médical et hygiénique sur le sol, le climat * 
et les maladies de cette partie de l'Afrique. Paris, 1840, J.-B. Baillière, 

1 vol. in-8» de 400 p. 

THÈZE (Auguste), chirurgien de2* classe, né à Rochefort (Charente-Inférieure). 
— Des causes, des symptômes et du traitement des fièvres intermittentes 
simples. Paris, 1854, thèse in-4'*, 42 p. 

THËZli] (Pierre-Hippolyte-Alfred), médecin de 2* classe, né à Rochefort-sur- 
Mer (Charente-Inférieure). — Quelques considérations sur un cas d'as- 
phyxie locale des extrémités. Paris, 1872, thèse in-4*', 40 p. et 2 tableaux. 

THIBAUT (Louis-Léon), médecin principal de la marine, né à Paris. — De la 
gangrène du poumon. Paris, 1845, thèse in-4*, 34 p. 

— Considérations sur le typhus oui a régné sur quelques bâtiments de l'es- 
cadre de la mer Noire en 185o. (Union médicale, février 1858, et tirage 
à part, Paris, 1858, Félix Malteste, in-8° de 35 p.) 

— Mariages consanguins dans la race noire. (Arch. deméd. nav., 1864, t. I, 
p. 510) 

THIERCELIN, ex-chirurgien du navire la Ville-de-Bordeaux. — De la mé- 
decine à bord des navires de commerce. (Journal des connaiss. médic. 
chirurg.,yx\xi 1845, p. 244.) 

— Médecine navale. Des traversées et des croisières. (îdem, août 1845, 
p. 59.) 

— Etude sur le traitement et la curabilité de la phthisie pulmonaire. Paris, 
Office médicale et pharmaceutique de France, 1859, in-8% 63 p. 

— Journal d'un balemier; Voyages enOcéanie. Paris, 1866, Hachette et C'% 

2 vol. in-18 Jésus, 736 p. 



[THIL-TOUC] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 245 

THIL (Auguste), chirurgien de la marine, né à Toulouse (Haute-Garonne). 

— Quelques remarques sur les principales maladies de la Cochinchine. 
Paris, 1866, thèse in-4% 35 p. 

THINUS (Alfred), chirurgien auxiliaire de 2" classe, né à Mulhouse (Haut- 
Rhin), mort à Paris, le 2 mai 1868. -— De Thydrocèle spermatique. 
Strasbourg, 1865, thèse in-4*. 

THOMAS (Edouard-Félix), médecin-professeur, né à la Garde, près de Toulon. 

— Examen des principaux procédés de la restauration de la lèvre infé- 
rieure. Etude d'un procédé nouveau modifiant celui de Syme. Montpellier, 
1870, thèse in-4', 60 p. avec 1 planche. 

THOMAS (F.-A.-Eugène), ex-chirurgien de marine, néauMuy (Var). — Du 
rhumatisme articulaire aigu. Montpellier, 1861, thèse in-4°, 56 p. 

THOMAS (Joseph), ex-officier de santé de la marine, né à Pignans(Var). — 
Dissertation sur la fièvre bilieuse putride. Montpellier, 1812, thèse in-4", 
14 pages. 

THOMAS (Pierre-Frédéric), ex-chirurgien de la marine, né à Royan (Cha- 
rente-Inférieure). — Considérations sur la maladie connue sous le nom de 
fièvre jaune, Paris, 1834, thèse in-4", 38 p. 

— Recherches sur le panaris. {Ann, de la méd, physiolog,, 1834, t. XXV, 
p. 376.) 

THOREL (C), médecin de la marine, né à Vershébécourt (Somme). — Ex- 
cursion botanique faite dans les forêts qui s'étendent entre Tay-Ninh et 
Relim. (Courrier de Saigon, 10 juillet et 10 sept. 1864; 20 févr. et 
5 mars 1865.) 

— Aperçu sur la faune ichthyologique de la Bass&-Cochinchine. (Rev. marit. 
et colon., 1865, t. XV, p. 652.) 

— Coup d'œil sur la flore de la Basse-Gochinchine. (Idem, 1866, t. XV, p. 832.) 

— Excursion. dans les forêts du haut de la rivière de Saigon et de Tarroyo 
de Ti-iinh. (Bulletin du Comité agricole et industriel de la Cochinchine, 
1866, t. I, n« 2, p. 59.) 

— Notes sur les établissements agricoles et industriels de la province de Bien- 
hoa (Wem, 4866, n» 4, p. 27.) 

— Notes médicales du voyage d'exploration du Mékong et de Cochinchine. 
Paris, 1870, Le François, thèse in-8». 

— Wotes anthropologiques sur Tlndo-Chine, in Voyage d'exploration deTIndo- 
Chine, de Francis Garnier. Paris, Hachette, 1873, 2 vol. grand in-4*, 
t. II, p. 285 etsuiv. 

— Agriculture et horticulture de l'Indo-Chine. (îdem^ id., p. 337 et suiv.) 
THOUMELET (Jean-Marie), ex-chirurgien de la marine. — Dissertation sur 

le scorbut. Montpellier, 1815, thèse in-4% 18 p. 

TIGE (Jean-Mathieu), ex-chirurgien de la marine, né à Oudon (Loire-Infé- 
rieure). — Dissertation sur Térysipèle. Paris, 1815, thèse in-4*, 18 p. 

TIRET (L.-A.), chirurgien de la maiine, né à Lorient (Morbihan). — Essai 
sur la rougeole. Paris, 1832, thèse in-^*", 14 p. 

TISSERANT (Jean-Pierre), chirurgien entretenu de 2* classe de la marine au 
port de Brest, né à Brest (Finistère). — De l'identité qui existe entre l'apo- 
plexie proprement dite et les lésions de la tête avec compression du cer- 
veau. Paris, 1820, thèse in-4*, 15 p. 

TOBEILLE (Pierre-René), ex-chirur^ien de la marine. — Essai sur le scorbut. 
Montpellier, 1820, thèse in-4% 20 p. . 

TOUAILLE-LARABRIE (Charles-Abel-Julien), officier de santé de 1'* da&se. 
né à Nantes. — Quelques considérations sur les amputations, à la suite 
des plaies d'armes à feu. Paris, 1814, thèse in-4'', 37 p. 

TOUCHARD (François), médecin de 1'* classe, né à Angouléme (Charente). 

— Notice surle Gabon. (Rev, marit. et colon., 1861, 1. 111, p. 1.) 



240 RÉPERTOIRE. BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [TOUG-TRU 

TOUCHARD. — Rivière du Gabon et Mg maladies. Montpellier, 1864, thèse 
in-4% 46 p. 

— Quelques observations générales relatives au développement eomparé de la 
face chez le blanc et chez le nègre. {Bull, de la Soc, d'anthropoL de 
Paris, 1866, t. I, 2- série, p. 520.) 

TOUKBIEZ (Âlphonse-JosephJ, ex-médecin de la marine. — Etudes sur 
Tabsorption. Montpellier, 1868, thèse in-4*, 52 p. 

— Synthèses de chimie et de pharmacie. Montpellier/ 1868, thèse in-4*', 8 p. 
TOUnET (Charles), chirurgien de marine. — Considérations hygiéniques sur 

les côtes du Finistère et sur leurs habitants. Montpellier, 1852, thèse in-4% 

18 pages. 
TOURlNAL (H.)> ex-K^hirnrgien de marine.. — Sur les propriétés de Tacétate 

de plomb dans le traitement des plaies, ulcères, tumeurs, etc. Paris, 1818, 

thèse in-4% 34 p. 
TOURNEL (Georges), ex-chirurgien de la marine. — Quelques idées sur la 

néripneumonie. Montpellier, 1814, thèse in-4'', 16 p. 
TOuRHETTE (Léonce-Jean-Baptiste-Victor), ex-chirurgien delaniarine, né à 

Brest (Finistère). — De Tinflammation deTintestin grêle et deses rapports 

avec la fièvre dite typhoïde. Paris, 1844, thèse in-4'', 40 p. 
TOUSSAINT (Gabriel-Marie-Eugène), chirurgien de 2* classe, né à Lannion. 

— Quelques considérations hygiéniques sur les punitions infligées aux 

matelots à bord des bâtiments de guerre français. MontpeUier, 1856, thèse 

in-4%. 25 p. 
TOUTANT (Henri), ancien chirurgien de la marine, né à Marans (Charente- 
. Inférieure). — Considérations sur les grossesses extra-utérines. Paris, 

1851, thèse in-l% 43 p. 

— Essai de classification des tumeurs d*après leur nature intime ou élénoien- 
taire. Des tumeurs épithéliales sous le point de vue clinique. Paris,' 1851 , 

, thèse pour le doctorat en chirurgie, in-4'*, 45 p. 

— Note sur les angines diphthéritic[ues (angines couermeuseê des auteurs). 
Mémoire lii à la Société de médecine et de chirui^ie de la Rochelle, dans 
les séances d'avril et mai 1869. La Rochelle, 1870, imp. M"* Drouineau, 
in-8% 38 p. 

TOUYON (Charles-Alexandre), médecin de 2* classe, né à Tallevende-le-Grand 
[Calvados). — Du traitement prophylactique, curatif et palliatif de la scro- 
fule. Montpellier, 1866, thèse in-4% 45 p. 

TOUZÉ (Constant), ex-chirurgien de la marme, né à Guerbaville (^Seine-Infé- 
rieure). — Des coliques sèches des pays chauds. Paris, 1858, thèse in-4', 
52 pages. 

TOYE (Louis-Marie-Michel), médecin principal, né à Toulon (Yar). — Note 
sur Tart médico-chirurgical chez les Chinois. Montpellier, 1864, thèse in-4?, 
38 pages. 

TREILLE (Georges-Félix), médecin de 2« classe, né à Poitiers (Vienne). -.- 
De la fracture longitudinale du sacrum, considérée au point de vue de son 
mécanisme et de ses symptômes. Paris, 1872, thèse in-4*, 31 p. 

— ObsjBrvation de brûlure au 5« degré. Greffe épidermique, un mois après 
Taccident. Guérison en soixante jours. Pigmentation de la cicatrice. (Arch, 
de méd. nav., 1875, t. XX, p. 149.) 

TRÉMOULET (Marcel), ex-chirurgien de la marine, né à Fleurance (Gers). 

— Des fièvres intermittentes. Paris, 1845, thèse in-4% 39 p. 
TRESVAUX (J.-P.), ex-chirurgien de la marine, né à Loudeac (CMes-du- 

Nord). — Dissertation sur la coqueluche. Paris, 1807, thèse in-4% 15 p. 
TRIAIRE (Paul-Henri), aide-médecin auxiliaire, né à Sumène (Gard). — Des 

irrigations continues dans les lésions traumaliques. Strasbourg, 1867, 

thèse m-4% . ..:.;....- 



[TRU.YACQ] DBS MÉDECINS ET DES PHARKACIENS DE LA UARINE. 247 

TRIAUD (Jean-Baptiste), professeur d'anatomie et de physioIo|?i6 à Rochefort» 
né à Saint-Jean-d'Angély (Char.-lnf.), le 27 déc. 1788. — Quelçpiiîs consi- 
dérations sur la résection des os longs. Montpellier, 1815, thèse in-4', 51 p. 

— Observations de fièvres intermittentes traitées par la décoction de feuilles 
. de houx, — /n • De l'efficacité des feuilles du houx dans le traitement des 

fièvres intermittentes, par le docteur Rousseau. » Paris, J.-B. BailUère, 
1851,in-8-, p. 55; 
TROBERT (Herre-Louis-Marie), chirurgien de 1" classe. — Considérations 
sur la varioloïde. Moutpellier, 1831, thèse in-i"*, 19 p. 

— Note concernant une nouvelle espèce de coléoptère, Cicindella Syriaca, 
{AnruUes de la Soc, entomologiq, de France, 1844, 2* série, t. IT, p. 36.) 

TRUCY (Louis-Cbarles-Victor), médecin de 2^ classe, né à Brignolles(yar). 
— Remarques sur la filaire de Médine, et en particulier sur son traite* 
ment. Montpellier, 1875, thèse in-4% 42 p. 
TDFFET (Pierre-Louis-Agathe), l** chirurgien en chef, membre correspon- 
' dant de l'Académie dé médecine, né k Saint-Maixent, le 22 juillet 1769; 
. mort à Rochefort, le 9 avril 1828 ^ — Essai sur l'étranglement des her* 

nies abdominales. Paris, 1804, an XII, thèse in-4% 38 p. 
— Obturation membraneuse incomplète du rectum. (Bull, de la Soc* méd. 

démulat de Paris, 1811, t. VII, p. 160.) 
r — Mémoire sur Tintroduction de corps étrangers dans le rectum. (Idem, id.y 

fd., p. 318.) 
^*^ Mémonre en forme de Rapport sur des essais faits en 1810etl811 dans 
l'ile de Java, pour remplacer le chanvre dans les usages de la navigation. 
* lu à la Société des lettres, sciences et arts de Rochefort. (Annal, marit. et 

co/on., 1816, t. IV, p, 165.) 
** " ■- Notice sur l'hôpital civil, insérée dans : « Mémoires pour servir à This- 
toire de la ville et du port de Rochefort, par M. Thomas, ancien commissaire 

• de la marine. » Rochefort, 1828, Faye père et fils, p. 205 à 218. 

* IJFFET (Valentin-Hilarion), ex-chirurgien de la manne. — Observations et 
réflexions sur Topénition de h cataracte et de la pupille artificielle. Mont* 
ïellier, 1827, thèse in-4% 19 p. 

bC (L.), médecin de 2* chi&«e, en mission pour Tétude de la question séri- 
cicole en Gochinchine. ^- Rapport sur les industries agricoles du Uujên 
de Kien*hung et particulièrement sur les plantations de riz, de cocotiers 
et d'aréquiers. (Èullet, du Comité agricole et industriel de la Cochinchine^ 
1S65, t. I, p.65.) 

""^ Rapport sur la culture du mûrier dans le Huyên de Kien-dang, province 

de Mitho. (Idem, id., p. 75.] 
''-— Extrait d'un rapport sur l'élevage des vers à soie dans la province de Mitho, 

(Idem, id., p. 82.) 
"— * Lettre relative aux déchets de soie. (Idem, ûf., id., p. 99.) 
--- Aperçu sur les ressources de la partie nord de la province de Gia-Dinh 

(Gochinchine). (Revue marit, et colon., 1866, t. XVI, P. 407.) 
TdnLS (Augustin-Edmond), ex-chirur^ien aid&Honajor de la marine. — Dis- 
sertation sur la coqueluche. Montpellier, 1815, thèse in-4*, 25 p. 
TORREL (Jacques-Laurent), chirurgien de 2" classe de la marine, né k Toulon 
(Var). — Essai sur Tangioleucite. Paris, 1844, thèse in-4**, 40 p. 

— Les résidences d'hiver. Toulon, 1864, E. Aurel, in-16, 100 p. 
^ Divers travaux publiés dans le Bull, de la Soc, acadàniq, du Var, 

VAGQllIËR (Pierre), ancien chirurgien de marine, né à Barbezieux (Charente). 

* LESSON (R.-P.). —Notice nécrologique surP.-L.-A. Tuffet, 1" médecin en 
thef de la marine au port de Rochefort. [Annales marit, et colon., 18'29, 
t. XXXVIlI,p. 51.) 



'ÏT^C 



248 RÉPERTOIRE B1RLI0GRAPH1QUE DES TRAVAUX [YàCQ-VENT] 

YAGQUIER (P.) De Tamputation dans Tarticulation huméro-cubitale (du 
coude) et d'un procédé nouveau pour la pratiquer. Paris, aQXU1802, thèse 
in-8% 43 p. 

VAILLANT (Alfred-Léon-Michel), médecin de 1" classe. — Notes médico- 
chirurgicales recueillies à l'hôpital de la marine de Vera-Gruz, 1864-65. 
Paris, 4869, thèse in-4\ 

VAISSETTE (J.-J. -Gabriel), ex-chirurgien auxiliaire, né à Ghalençon (Ardè- 
che). — Considérations sur Fictère. Montpellier, 1862, thèse in-4*, 64 p. 

VALATpenis-François-Théophile), ex-chirargien de marine. — Essai sur la 
pourriture d'hôpital. Montpellier, 1837, thèse in-4''. 

VALBER (Roch), chirurgien entretenu de la marine, né à Paris. — Essai sur 
quelques propositions médico-chirurgicales. Paris, 1827, thèse in-4'', 23 p. 

VANALLD (Louis-Nicolas), 2* médecin en chef, né à Pithiviers (Loiret), le 
24 août 1778; mort à la Basse-Terre, le 13 août 1845». — Dissertation 
sur la fièvre jaune. Paris, 1808, thèse in^** de 32 p. 

VARRON (René-François-Claude), ex-officier de santé de la marine, né à 
Avranches (Manche). — Dissertation sur certains états de l'atmosphère, 
considérés comme causes de maladies. Paris, 1807, thèse in-4'', 40 p. 

VASTEL-LEMARIË (Antoine-Adolphe), chirurgien de marine, né à Paris. — 
Des coliques sèches. Montpellier, 1851, thèse th-4'', 36 p. 

VATABLE (Henri-Joseph), second médecin en chef à la Guadeloupe (Antilles). 
— Observations sur la fièvre jaune qui a régné à la Guadeloupe pendant 
Tannée 1816. (Annal, marit. et colon., 1820, t. XII, p. 774, et Journal 
universel des se. média., 1820, t. XX, p. 40.) 

— Recherches sur l'état sanitaire de la Pointe-à-Pitre. (AnnaL marit, et 
colon., 1824, t. XXUI, p. 650.) 

— De la gastro-entéro-céphalite et de la fièvre jaune, ou Examen comparatif 
des deux maladies qui ont régné pendant le dernier semestre de l'année 
1826, parmi les troupes en garnison à la Basse-Terre, dans l'île de la Gua- 
deloupe. (Idem, 1828, t. XXXV, p. 353.) 

— De l'mfluence de la navigation sur l'état des malades atteints de dysenterie, 
en réponse à la question de savoir s'il serait utile, pour la guérison des 
malades atteints de dysenterie, de leur faire faire des voyages sur mer dans 
les parages du Nord. (Idem, 1829, t. XXXVllI, p. 208.) 

VAUVRAY (Adolphe-Charles-Edouard), médecin principal, né à Saint-Pierre- 
Eglise (Mancne). — Des accidents choléri formes, vulgairement connus 
sous le nom âeri'Diank au Sénégal. Montpellier, 1866, thèse in-4'', t8 p, 

— La dengue à Port-Saïd et à Aden. (Archives de méd. nav., 1872, t. XVII, 
p. 74.) 

— Contributions à la géographie médicale. Port-Saïd (Egypte). (Idem, 1875, 
t. XX. p. 161. 1 

VEILHERS (P.-A.), chirurgien de 1" classe, né à Quimper (Finistère). — 
Quelques considérations sur le système cutané. Paris, 1813, thèse in-4*, 
21 pages. 

VËNISSAT (Barthélémy), chirurgien-major des vaisseaux du roi, né à Toulon, 
le 3 nov. 1780. — « Des maladies qui attaquent les Européens dans les pays 
chauds et dans les longues navigations, par Nicolas Fontana, de Crémone. » 
Traduction par Venissat, revue et publiée par Keraudren. Paris, 1818, 
Méquignon-Marvis, 1 vol. in-8» de xvi-174p. 

VENTRE (François), ancien chirurgien de 2* classe, né à Toulon. — Ré- 
flexions sur les luxations compliquées. Montpellier, an XlI-1804, thèse 
in-4*. 

CORNUEL. — Discours sur la tombe de Vanauld, 2« médecin en chef de la 
marine. [Gazette offic. de la Gwarfe/ow/^e, 15 août 1845.) 



[VERD-VIEl] DES MÉDECINS ET DES PHiUMiCTENS DE LA MARINE. 249 

VERDO (Benjamin), chirurgien de la marine, né à Monclar (Lot-et-Garonne). 
— De la misère, considérée comme cause de maladie. Montpellier, 1843, 
thèse in-4% 52 p. 

— Précis sur les eaux minérales des Pyrénées et de la Gascogne, sur les 
bains de mer et sur les bains en général. Paris, 1855, Y. Masson, 310 p. 

— Le charlatanisme et les charlatans en médecine. Etude psychologique. 
Paris, 1867, J.-B. Baillière et fils, in-8% 48 p. 

VERGEZ-VIGNAU (Dominique-Léon), aide-médecin auxiliaire, né à Argélès 
(Hautes- Pyrénées), mort à Toulon, le 12 avril 1870. — Quelques considé- 
rations sur la chlorose et son traitement. Montpellier, 1866, thèse in-4'', 
60 pages. 

VERNECIL (F.-M.), ex-chirurgien de marine. — Essai sur Tanévrysme cir- 
soïde ou varices artérielles du cuir chevelu. Montpellier, 1851, thèse in-4", 
31 pages. 

VEYRON-LACROIX (Henri), chirurgien de 1" classe, né à Paris. — Plaies de 
poitrine avec hernie de l'épiploon. Montpellier, 1858, thèse in-4'*, 58 p. 

YIAUD (Louis-Gustave), chirurgien de 2* classe, mort en mer, le 10 mars 
1865. — L'île de roulo-Condore, topographie médicale et rapport sur la 
situation présente. (Arch, de méd. nav.^ 1864, t, I, p. 80 à 88 avec une 
carte.) 

YIADD (Toussaint), ex-chirurgien de la marine, néà Trigalle (Charente-Infé- 
rieure). — Idées sur la manière de sevrer les enfants. Montpellier, 1813, 
thèse in-4% 24 p* 

VIDAILLET (Jacques), médecin de 2* classe, néà Limoux (Aude). — De Thé- 
patitp des pays chauds. Montpellier, 1868, thèse in-4", 64 p. 

— De l'examen des urines comme signe de diagnostic différentiel de la fièvre 
jaune. (Arch. de méd. nav.y 1869, t. XII, p. 57.) 

— Eclampsie pendant la grossesse (cinq mois et demi). Traitement parle 
bromure de potassium à haute dose. Guérison, accouchement d'un fœtus 
mort, trente jours après la fin des accidents. (Bull, de thérapeut., 1870, 
t. LXXIX, p. 135.) 

VIDAL (G. -J. -M.), chirurgien delà marine, né à Toulon (Var). — Considéra- 
tions générales sur les maladies désignées sous le nom de typhus et sur la 
fièvre jaune, ou typhus d'Amérique en particulier. Paris, 1837, thèse 
in-4% 55 p. 

VIDAL (Emile-Léon), médecin de 2" classe, né à Trans (Var). — De la colique 
sèche à la Guyane française et de son étiologie. Montpellier, 1863, thèse 
in-4", viii-104p. 

VIDAL (François), ancien élève de l'école de médecine de Toulon. — De l'in- 
fluence de quelques affections de Pâme sur l'économie animale. Montpel- 
lier, fructidor an XII-1803, thèse in-4'. 

VIDAL (J.-J-A.), chirurgien de 2' classe de la marine, né à Brest. — Observation 
sur un anévrysme de l'artère poplitée gauche, guéri par la ligature de l'ar- 
tère crurale. (Journal universel des se. médicales, 1827, t. XL Vil, p. 233.) 

VIDAL (Marie-François-Albert), ex-chirurgien de 2' classe, né à Draguignan 
(Var). — De l'ascaride lombricoïde, au point de vue des maladies des 
Européens dans les mers de Chine et du Japon. Montpellier, 1865, thèse 
in-4% 87 p. 

VIEILLARD (Eugène), chirurgien auxiliaire, nékPéniers (Manche). — Etudes 
sur les genres Oxera et Deplanchea (Bull, de la Soc. linnéen. de Nor- 
mandiey t. VII, et tirage à part, Caen, 1862, Hardel, in-8% 11 p.) 

— Plantes utiles de la Nouvelle-Calédonie. (Annal, des scienc. natur., 1862. 
t. XVI, p. 28.) 

— De la culture du tabac. (Moniteur de la Nouvelle-Calédonie, 13 novem- 
bre 1864.) 



250 . RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [TIEIL-VILL] 

VIEILLARD. — Note sur le manioc, sa culture et son emploi. (Idem, 9jiiiU 
let 1865.) 

— Plantes de la Nouvelle-Calédonie. (Bull, de la Soc. linn. de Normandie,, 
et tirage à part, Gaen, 1865, Le Blanc-Hardel, in-8'' de 21 p.) ^ 

•^ Notes sur quelques plantes intéressantes de la Nouvelle-Galéaoaie. (Idem^ 
1866, t. X, et tirage à part, Caen, 1866, in-8% 25 p.) 

VIEILLARD et Deplanche. — Essais sur la Nouvelle-Calédonie. (Rev. maril . 
et colon., 1862, l. VI, p. 52 et suiv., et 1863, t. VII, p. 81, tirag. à p. 
in-8- de 150 p.) 

VIEILLARD et Pancher, jardinier-botaniste. — Nouvelle-Calédonie. Aspeo 
général et histoife naturelle. (Rev. colon,, 1858, 2* série, t. XIX, p.479- 

VIGNAL (Noël), ex- chirurgien-major des vaisseaux du roi. — Observation^ 
sur la luxation complète du pied, avec fracture du péroné et sortie du 
tibia. Montpellier, 1806, thèse in-4". 

VIGNON ( ), pharmacien de 2* classe. — Extrait d'une lettre ma 

citoyen Parmentier, sur la meilleure manière de construire les entonnoirs 
à filtrer. (Annal, de chim. etde physiq., an XH802, p. 223.) 

VILLAIN (Isidore-Célestin), chirurgien de 2* classe, né à Venillé (Vienne). 
— Essai d'instruction médicale à l'usage de MM. les capitaines de com- 
merce manquant d*of6ciers de santé à bord de leurs bàtûnents. Montpellier, 
1830, thèse in-4% 42 p. (Voy. plus haut, p. 45.) 

— Affection typhoïde avec accidents pneumoniques, gastriques, encéphaliques; 
impuissance des antiphlogistiques, agonie, guérison. (Gazette des hôpit., 

1832, p. 598.) 

VILLARET (Pierre-Auguste), chirurgien de 1'* classe, né à Beauvoisin (Gard), 
y décédé le 24 mars 1864. — Considérations théoriques et pratiques sur 
Tes fractures de la jambe et sur leur traitement, à Taide ae Tappareil 
amovo-inamovible. Montpellier, 1859, thèse in-4*, 48 p. 

VILLEMEUR (Joseph), ancien officier de santé de la marine, né à Bellegarde 
(Gers) . — Considérations générales sur les maladies des intestins. Mont- 
pellier, 1807, thèse in-4\ 

VILLEPRAND (Ludovic), chirurgien auxiliaire de la marine, né à Forcalquier 
(Basses-Alpes). — Relation d'une épidémie de typhus, observée sur quel- 
ques navires de Tescadre de la mer Noire, en 1856. Paris, 1859, tnèse 
in-4% 64 p. 

VILLERS (F.), chii*urgien de 1'* classe, né à Lyon. — Considérations géné- 
rales sur le scorbut. Paris, 1806, thèse in-4% 64 p. 

VILLERS (Gustave-Adolphe), chirurgien de 1" classe, né à Toulon (Var). — 
Essai historique sur le typhus qui a régné au bagne de Toulon dans Tannée 

1833. Considérations théoriques sur cette affection. Paris, 1834, thèse 
in-4", 43 p. 

"— Rapport sur les faits médicaux et hygiéniques les plus importants, obser- 
vés aans le courant de Tannée 1849, au bagne deioulon. (Gazette médic. 
de Montpellier, 1850, p. 129, et 1851, p. 161 et 177.) 

: — Une amitié intime au bagne de Toulon, suivie d'homicide. (Gaz, de$ hô- 
pitaux, 1850, p. 121.) 

VILLERS (Marins), ex-chirurgien de la marine, né à Toulon (Var). — Ëssa 
sur un nouveau traitement des bubons. Montpellier, 1834» thèse in-i*, 
22 pages. 

VILLETTE (Emile-Jules), médecin en chef, né à Orléans. — Fièvre typhoïde 
sidérante et régulière (endcmo-épidémie observée en Grèce), comparaison 
avec le typhus. Paris, 1857, thèse in-4% 60 p. 

-^ Discours sur la tombe de Prosper Tranchant , chirurgien de 3* classe^ 
mort à la Réunion. (Moniteur de Vile de la Réunion^ 8 janvier 1862.) 



(YllL-VINC) DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 25i 

YILLETTE.-*- De l'identité delà colique de plomb et de la colique sèche, d'a- 
près des documents et des observations recueillis au Sénégal. (Archiv, 
de méd.nav., 1866, t. V, p. 81 et 176, et tirage à part, in-8» de 40 p.) 

VIMOiNT (Y?e8-Thomas-Réné), officier de santé de la marine, né à Rennes 

, (IlIe-et-Vilaine), mort à la Guadeloupe, le 30 novembre 1823. — Consi- 
dérations générales sur les amputations dans la continuité des membres, 
Paris, 1821, thèse in-4% 30 p. 

VINCENT (Calixte), chirurgien de la marine, né à Saint-Brieuc. — Du ca- 
tarrhe uréthral, considéré sous le point de vue de l'identité de son virus 
avec celui de la vérole. Montpellier, 1814, thèse in-4*, 28 p. 

VINCENT (Edmond-Denis), pharmacien principal de la marine, né à Brest 
(Finistère).. — De Thuile de coco, de son extraction, de ses usages. — 
Arachide nypogée ou pistache de terre. (Feuille de la Guyane française y 
iO juin 1854.) 

— » Synthèses do pharmacie et de chimie, pour obtenir le titre de pharmacien 
de 1^» classe. Paris, 10 mai 1856, 8 p. in-4". 

VINCENT (François*Adolphe), inspecteur-adjoint du corps de santé de la ma- 
rine, ne à Brest. — De l'agriculteur sous le rapport de l'hygiène. Paris, 
1838, thèsein-4%36p. 

^- Observations sur les matières textiles employées dans la confection des 
toiles à voiles, (Annal, marit, et colon. ^ 1847, t. CI, p. 749.) 

'— Recherches sur les caiises de la maladie des pommes de terre et sur les 
ravages causés par des insectes dans des blés occupant certains terrains où 
avaient été plantées, Tannée précédente, des pommes de terre qui furent 
atteintes de la maladie. (Compt, rend, de VAcad, des sciences, 1847, 
t.XXY, p.674.) 

— Procédés pour reconnaître la falsification des fibres du lin et du chanvre, 
au moyen de celles du Phormium tenax. (Journal de chimie médicale, 
1847, 3- série, t. m, p. 345.) 

— Nouvelles recherches sur la fibre du Phormium, comparée à celle des 
autres plantes textiles. (Compte rendu de l'Académie des sciences, 1848, 

' t. XXVI, p. 598.) 

.— Procédés pour distinguer les fibres textiles des diverses plantes. (Idem, 
1849, t. XXIX.) 

— Note sur le^ Mylabres point et pustulée (Mylàhris punctum et pustulata 
Bilberg.) (Rev. colon., 1854, t. XIII, p. 168.) 

«-— Note sur les angustures. Brest, Ed. Anner, 1854, in-8% 8 p. (Journal de 
chimie médicale, 1854, t. X, p. 390.) 

— Discours prononcé à l'ouverture du cours de chimie médicale, le dé- 
cembre 1856. Brest, 1856, Ed. Anner, in-8* de 15 p. 

— Note sur un acide tartrique contenant du plomb. Brest, 1857, Ed. Anner, 
in-8" de 6 p. (Extrait de V Armoricain,) 

— Examen chimique de l'acide sulfurique du commerce. (Journal de chimie 
médicale, 1857. 4« série, t. III, p. 522.) 

— Action de la liqueur cupro-ammoniacale sur quelques matières organiques; 
.. examen du chanvre, du lin et de quelques produits textiles de végétaux 

exotiques. (Compt. rend, de VAcad, des sciences, 1859, t. XLVIU, p. 583.) 

— Quelques considérations sur les matières textiles (confection des toiles k 
voiles) de la France, de l'Espagne et de l'Italie. Brest, 1859, Ed. Anner, 
impr., in-8" de 47 p. 

— Recherches sur les poisons de l'Amérique méridionale {Curare des tribus 
indiennes du Brésil). Brest, 1861, in-8" de 30 p. 

— Recherches sur Peau de mer (océan Atlantique et océan Pacifique). (An- 
nal.. de chimie et de physique, 1862, &" série, t. LXIV, p. 345.) 



252 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [YINC-VITAI 

VINCKNT. — Combustion spontanée de la farine de lin. (Jorniml de chimie 

médicale, 4862, p. 627.) 
^- Note sur les recelions qui aident à déceler la présence de Topium ou de la 

morphine. (Compt. rend, de VAcad, des sciences^ 1865, t. LVII, p. 440 ; 

Gaz. des hôpitatix, 1863, p. 419; Journ. de pharmacie, 1863, t. XLIY, 

p. 294.) 

— Note sur Tœnanthe safranée (OEnanthe crocata), (Archives de médecine 
navale, 1864, t. I, p. 88.) 

— Note sur l'établissement thermal de la Preste. (Idem, 1868. t. IX, p. 30.) 
VINCENT (Gilles-Anne), ex-chirurgien de 2* classe, né h Caen (Calvados). — 

Coup d'œil sur les coliques métalliques et sur les coliques végétales, sou- 
vent confondues sous les noms de coliques de Poitou ou de plomb. Paris, 
1818, thèse in-4% 16 p. 

VINCENT (Joseph-Louis), ex-chirurgien de la marine, né à Saint*Brieuc 
(Côtes-du-Nord). — Quelques considérations sur Topîum. Paris, 1816, 
thèse in-4" de 18 p. 

^~ Reproduction des membres des crustacés. Extrait d'une lettre écrite à 
M. r inspecteur général du service de santé, le 18 juin 1817. (Annal, ma- 
rit. et colon,, 1817, t. VI, p. 478,) 

VINCENT (Louis-Alexandre)', médecin de 1" classe, né à Brest. — Recher- 
ches physiologiques sur les eaux de la vallée de Baréges. (Arch, de méd. 
nav,, 1865, t. IV, p. 424.) 

— Des eaux de Baréges et de leur emploi dans le traitement des maladies de 
la peau. Paris, 1867, thèse in-4% 47 p. 

— Note sur les eaux minérales du cap de Bonne-Esperance. (Annales de la 
Société d hydrologie médicale de Paris, t. XV, 1" livraison, 1868-1869, 
p. 43.) 

— - Analyse du : tf Rapport médical sur le voyage autour du monde de la 
frégate autrichienne Donau, par le docteur Henri Wawra. » (Archives de 
méd. nav., 1872, t. XVIII, n. 74.) 

— Sur la fève d'épreuve du (îalabar. (Journal de pharmacie et de chimie^ 
1872,4'série,t. XV, p. 109.) 

— Contributions à Tethnologie de la côte occidentale d'Afrique. Les Boscbi- 
mans. (Rev . d' anthropolog . , 1872, t. I, p. 452.) 

— Sur quatre cas d'albmisme, observés au Gabon, dans une même famille. 
(Bull, de la Soc. d'anthropolog,, 1872, p. 516.) 

— Analyse de : « Etude physiologique sur les effets toxiques de Vinée, poison 
des Pahouins (Gabon), par MM. Polaillon et Carville. » (Arch, de phy- 
sioloaie. 1872, n"'5 et 6. Arch. de méd. nav., 1873, t. XIX, p. 373.) 

— Traduction de : « Description du transport-hôpital de la marine anglaise 
le Victor-Emmanuel. (Arch. de méd. nav., 1874, t. XXI.) 

VINSOiN (L.-P .-Eugène), chirurgien de 2* classe, né à Sainte-Suzanne (Réu- 
nion). — Intoxications par les poissons delà Nouvelle-Calédonie. (Revue 
colon., 1857, t.XVll,p. 414.) 

— Ulcère de Mozambique. (Un. médic, 8 et 10 juin 1857.) 

— Eléments d'une topographie médicale de la Nouvelle-Calédonie et de l'ile 
des Pins. Paris, 1858, thèse in-4% 93 p. 

— Considérations générales sur la médecine au point de vue de la philosophie 
positive. (Bullet. de la Soc. des se. et arts de la Réunion, 1861, p. 199.) 

VlON (Adrien), chirurgien auxiliaire de 3' classe, né à Lyon (Rhône). — Des 
plaies par armes h feu. Montpellier, 1854, thèse in-4", 45 p. 

VITAL-DESPAX, chirurgien de 1" classe, né à Bordeaux; mort à Marie- 
Galante, le 15 septembre 1816. ~ De l'influence des aiïections morales 
sur la santé de l'homme de mer. Paris, 1814, thèse in-4% 35 p. 



[¥lTà-I. ..] DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. 253 

yiTAL-MORY (Pierre), ex-chirurgien de la marine, né à Saint-Anthelme 

(Puy-de-Dôme). — Essai sur les épanchements pleurétiques, considérés au 

point de vue du diagnostic et du traitement. Montpellier, 1860, thèse in-i"*, 

41 pages. 
VIVIEN (Pierre-Hippolyte), chirurgien de marine, né à Paris. — Essai sur 

les fièvres intermittentes pernicieuses, observées à la côte occidentale 

d'Afrique. Montpellier, 1851, thèse in-4", 57 p. 
YOISIN (J.-C), ex-chirurgien des armées de terre et de mer. — Essai sur la 

colique dite de Madrid, considérée comme névralgie splanchnique. Paris, 

1828, thèse in-4% 59 p. 

— De quelques préjugés relatifs à la médecine, dans les départements de la 
Bretagne. Vannes, 1851, Lamarzelle; Paris, J.-B. Baillière, 1851, in-8°. 

— Quelques réflexions sur la maladie dite choléra-morbus ; des moyens gé- 
néraux de s'en préserver, du bandage de corps et des chaussettes prophy- 
lactiques de cette maladie. Vannes, 1852, in-k", 24 p. 

— H\giène du soldat en Espagne, en Portugal et en Afrique (nord), appli- 
cable au soldat dans les parties méridionales de la France ; suivie d'un 
essai sur la colique dite de Madrid, considérée comme névralgie splanch- 
nique. Paris, 1841, GauUier-Laguionie, 1 vol. in-8" de viij-158 p. 

— Réflexions, ou Essai de parallèle entre l'épidémie cholérique du Morbihan 
et celle de même nature du Finistère. Années 1852 et 1854. Vannes, 
....? Lamarzelle. 

VOUVÊ (Joseph-Guerguiçne), ex-chirurgien de la marine, né à Rochechouart 

(llaute-Vienne). — Dissertation sur la dysenterie, observée aux Antilles. 

Paris, 1855, thèse in-4% 28 p. 
VRIGNAL' (Gustave), chirurgien entretenu de la marine. — Essai sur l'ané- 

vrysme ae- Tarière poplitée. Montpellier, 1857, thèse in-4'*. 
VUES MÉDICALES sur la Martmique, communiqués par Keraudren. (Jouf" 

nal deméd. chir. de Corvisart, 1815, t. XKVll, p. 548.) 

WALTHER (Charles), inspecteur-adjoint du corps de santé de la marine, né 
à Hochefort. — Quelques mots sur la fièvre jaune. Montpellier, 1855, thèse 
in-4% 41 p. 

— Notesurle béribéri. Pointe-à-Pitre, 10 juin 1865, 2 p. in-4". 

— lostructions médicales à l'occasion de l'épidémie régnante. (Supplément à 
la Gaz, offic. de la Guadeloupe, 10 novemb. 1865, et tirage à part, 1865, 
in-8', impr. du Gouvernement.) 

~~ Courbes représentant la marche, la durée de l'épidémie cholérique à la 
Guadeloupe (1865-1866), pour les villes de la Basse-Terre, la Pointe-à- 
Pitre, la colonie entière et ses dépendances, comparée à l'épidémie de 
Paris en 1852. Paris, 1866, tableau in-plano, imp. parMoucelot. 

WATTEBLED (A.-L.), ancien officier de santé des hôpitaux de la marine. — 
Dissertation sur les engorgements inflammatoires chroniques externes. 
Paris, 1809, thèse in-4% 17 p. 

WATBIJSD (Antoine), chirurgien de 2* classe, né à Landrethun-les-Ardres 
(Pas-de-Calaiî?) . — Quelques considérations sur les phlegmasies internes 
en général et sur celles de la membrane muqueuse gastro-intestinale en 
particulier. Paris, 1821, thèse in-4% 28 p. 

"EISSENTHANNER (Alphonse), ancien médecin de 2- classe, né ù Belfort 

IHaut-Rhin). — Considéralions générales sur la bronchite chronique. 
ODtpellier, 1867, thèse in-4% 44 p. 

X*** docteur. — Noie sur la géographie physique de la Guyane, extraite d'une 
lettre adressée au rédacteur. (Nouv, AnnaL des voyages, 1858, t. III, 
p. i75.) , 



254 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [YON-BERE ^ 

X... — Recherches sur les poissons venimenx des Indes occidentales. (Gat '^a 

de Bourbon, 30 mars 1822, n» 326 et suiv.) 
X..., médecin delà marine. — De la dengue et de Tépidémie qui règne ac 

tuellement dans l'Inde. (Union médic, 4 sept. 187o, p. 358.) 

YON (Edmond), ex^chirurgien de la marine. — Considérations analytique 
snr la nature de la fièvre jaune. Montpellier, 1817, thèse in-4*, 27 p. 

ZABLOGKI (Gustave), aide-médecin, né h Avignon (Vaucluse). — De Tépk^ 
ploccle traumatique, considérée surtout au point de vue du traitement. 
Paris, 1869, thèse in-4% 38 p. 

ZANDYCK ( ), médecin charjgé du service de la marine à Dunkerque, 

— Observation sur une perturbation aiguë dans les voies digestives, occa- 
sionnée par ringestion des huîtres, communiquée par M. Keraudren. 
(Journ. universel des se. médic, 1819, t. XIV, p. 116.) 

— Histoire météorologique et médicale de Dunkerque [Nord), .^ 1850 à 
1860. Dunkerque, typ. B. Kien. Paris, 1861, Asselin, m-8**. 

^ Observations météorologiques faites à Dunkerque (Nord) pendant Fannée 
1860. Dunkerque, 1862, Benj. Klein, in-8% 25 p. 



SUPPLÉMENT 

ACKËRMANN (Paul) . — Sur un sac chirurgical propre au service des armées 
de terre et de mer. (Compte rendu des se. de VAcad. des science^ 
1858, t. VI, p. 677 ; 1843, t. XVU, p. 48 ; 1844, t. XIX, p. 441.) 

— Sur l'emploi de l'acide prussique pour la pêche de la baleine. (Idem, 1843, 
t. XVI, p. 1375; t. XVII, p. 420; 1849, t. XXIX, p. 387.) 

— Sur les propriétés tliérapeutiques d'une gentianée du Pérou. (Idem, t. XVII, 
p. 1H9.) 

— Projet d'un voyage à Madagascar. (Idem, t. XIX, p. 1455.) 
ALESSANDRI (Pierre-Antoine), médecin de la marine, né à Pietra-Serena 

(Corse). — Quelaues considérations sur le tétanos à la. Guyane française. 
Montpellier, 1874, thèse in-4% 41 p. 
AUGUIOT (Joannes), chirurgien de la marine. — Des crises en médecine. 
Montpellier, 1864, thèse in-4% 80 p. 

BARBET (Eugène). — De l'emploi du lait dans le traitement de la dysen- 

teric chronique. (ArMv. de méd. nav,, 1873, t. XX, p. 570.) 
BARTHELEMY (Charles.) — L'exposition universelle et la Faculté de médecine 

de Vienne. Notes d'un médecin. (Archiv. de méd. nav., 1874, t. XXI. i 
BASSIGNOT (François). — Traduction du hollandais duD' van Leent : « Sur 

l'hydrocèle et son traitement. » (idem., 1875, t. XX, p. 454.) 
BAUDE (Alexandre-Jean-Louis), médecin de la marine. ^ Une épidémie de 

variole en mer. Paris, 1874, thèse in-4*. 




rt Cherbourg. Paris, 1874, thèse in-4*, 49 p. 
BERE.NGEB-FERAUD (Laurent). Des tentatives de conservation dans les cas de 

séparation presque complète de la langue, de séparation accidentelle du nez, 

du pavillon deToreille, des doigts. (Gaz. des hôpit., 1870; p; 210, 223, 

286 et suiv.) 
— De la fièvre bilieuse mélanurique des pays chauds comparée avec la fièvre 

jaune. Etude clinique faite au Sénégal. Paris, 1874, Delahaye, in-8% ïvi- 

442 p 



fBISC-CONS] DES MÉDECINS ET DES PHARSACTEÎIS DE Là MARINE. 255 

BiSCH (Louis-Gustave), chirurgien de la marine, né à Châtellerauît (Vienne). 

— Etude sur l'origine, Timportation et la contagion de la fièvre jaune. 

Montpellier, 1864, thèse in-4% 35 p. 
BOINNAFY (Gabriel), médecin de 1" classe, né à Saint-Priest-Ligoure (Haute- 
Vienne). — Considérations sur Théraéralopie. Paris, 1870, thèse in-4**. 
BOUREL-RONCIERE (Paul). — Prix de médecine navale (médaille d*or) de 

Tannée 1871, pour son Rapport sur la station navale du Brésil etdelaPlata. 

(Foî/. p. 36.) 
BRASSAC. (P.-J.) —Collaboration au : « Guide du médecin-praticien, de Val- 

leix, » 5' édit. Paris, 1866, J.-B. Baillière, in-8°, t. V, art. Eléphantiasis 

des Grecs et des Arabes, p. 689 à 705. 

— Compte rendu de : « De la nostalgie ou mal du pays, par le D' Benoist 
de la Grandière. » Paris, 1875, A. Delahaye, 1. vol. [Archiv. de méd. nav., 
1874, t. XXÏ, p. 53.) 

— Résultais obtenus à l'hospice provisoire de la Basse-Terre (septembre 1870 
à.seplembre 1872), par les essais de la méthode Beauperthuy, appliquée 
au traitement de la lèpre grecque. Basse-Terre (Guadeloupe), 1872, imp. 
du gouvernement, in-S", 80 p. 

CAIRE (Constantm-Paul), médecin de la marine, né à Trets (Bouches-du- 
Rhône). — Etude sur le chlorure de sodium, Paris, 1873, thèse iii-4% 
01 p. 

CARPE>îTlN (Louis). — Etude hygiénique sur leCamp Jacob, thèse reproduite 
dans les Arch. de méd. nav., 1873, t. XX, p. 433. 

CERF-MAYER (Jules). — Contribution à la Géographie médicale. Alexandrie. 
{Arch. de méd. nav., 1869, t. XI, p. 321.) 

CBAMOUSSET (Joseph-Marie-Auguste), médecin de la marine, né à Chambéry 
(Savoie). — Quelques recherches sur h phlegmatia alba dolem des nou- 
velles accouchées. Paris, 1875, thèse in-4'*, 40 p. 

GH.ASSAISIOL (Barthélémy). — Observation sur un nouveau cas de perfora- 
tion du périnée dans F accouchement. (Journ. des conn. médic.-chimrg,, 
1865, p. 401.) 

— Observation d'un corps étranger existant depuis un an au niveau delepi- 
Ihélium de la cornée; erreur de diagnostic, (irfem, frf.,p. 649.) 

— Observation d'entrée de l'air dans les veines pendant l'amputation du 
bras, dans Tarticulation scapulo-humérale. (Union méd., 1869, t. VIII, 
p. 428.) 

*— Observation de dysménorfhée membraneuse. (Journal des conn, médic- 
c/iîVtt^gf.,1872, p. 2^28.) 

CHOPITRE (Emmanuel), ex-chirurgien militaire à Saint- Dominique, 2" chi- 
rurgien en chef à la Guadeloupe, mort le 29 mai 1829» — Aperçu sur le 
Pian et les maladies dont il est suivi. Paris, 1804, an XIII, thèse in-4'', 
22 p. 

CLOUET (Alfred-Charles-Auguste), médecin principal de la marine, né à La- 
chapelle-sur-Erdre (Loire-Infér.) — Relation médicale d'un voyage autour 

. du monde, abord de la frégate Yïsis. Montpellier, 1873, thèse in-4% 
48 pages. 

COLLAS (A.). — Circulaire relative aux congés de convalescence, adressée à 
MM. les officiers de santé de la marine, attachés aux étabhssements fran- 
çais dans rinde. (Moniteur offic. des établiss. franc, dans Vlnde, 
24 mars 1854.) 

CONSEIL DE SANTÉ DE ROCHEFORT. — Instruction spéciale aux chi- 
rurgiens-majors embarqués, rédigée par le Conseil de santé de Hochefort> 



256 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAVAUX [GOQU-ËYDO 



en vertu des dispositions du S 2 de l'article 76 de Tordonnance du i4juii 

4844. Rochefort, 51 janvier 1854. Typ. Ch. Thèze, in-8% 7 p. 
COQUEREL (Ch.). — Note sur les larves et les insectes qui peuvent se dévc- -s 

lopper dans les organes et les tissus de l'homme. (Compte rendu des se "^ 

et Mém. de la Soc. de biolog.y 1849. Paris, 1850, 1. 1, p. 93.) 
CORNUEL. — Notice biographique sur le D' Gornuel (Armand-Louis), pa: _ 

Blanchard, chef de bureau au Ministère de la marine. — Paris, in-8**, 8 p—^ 

(sans date.) (Voy, p. 59.) 
COTTE (Louis), médecin de la marine, né à Cotignac (Var). — Du traiteraei^ M 

de la syphilis par les injections sous-cutanées d'une solution d'un sel hy 

drargyfique. Paris, 1873, thèse in-4% 70 p. 
COUP D'OEIL sur l'organisation du service de santé de la marine. BresT, 

Ed. Anner, 1848, in-4% 15 p. 
COUTANCE (Eugène-Marie), pharmacien de 2* classe. — Synthèses de chimie 

et de pharmacie. Montpellier, 1869, thèse de pharmacie, in-4**, 12 p. 

DELAVAUD (Ch.-Ed.). — Recherches sur les variations de l'acidité de Turine 
aux différentes émissions du jour. (Compt. rend, des se. et Mém. de la 
Soc. de biolog., 1852, t. III, p. 118.) 

DELIOUX DE SAVIGNAC (J.-F.). — Notice nécrologique sur le D' Charruau 
(Adolphe). (Union mcdic. 19 janv. 1869.) (Voy. p. 48.) 

— De la préférence k accorder aux préparations opiacées pour les injections 
hypodermiques destinées à combattre la douleur. (Courrier médic,^ 1875, 
p. 379.) 

DESCHAMPS (Emile), médecin de 2" classe de la marine, né à DouUens 
(Somme). — Quelques considérations sur Teraploi de la compression mé- 
canique comme moyen hémostatique. Paris, 1873, thèse in-4°, 47 p. 

DES MODIFICATIONS à apporter à l'ordonnance du 17 juillet 1835, consti- 
tutive du corps des officiers de santé de la marine. Rochefort, imprim. 
Thèze, in-8% de 16 p. (sans date). 

DOURNAY (Joseph-Marie), pharmacien auxiliaire, né à Lobsanne (Bas-Rhin) . 
— Etudes sur le climat de la Nouvelle-Calédonie. (Annuaire de la Nouv.- 
Caléd, pour Vannée \S12. Nouméa, 1872, imprim. du Gouvernement, 
p. 367.) 

DUPLOUY (Ch.-J.). Mémoire sur une tumeur adénoïde occupant la totalité du 
sein gauche, d'un volume énorme ; ablation. (Travaux de la Soc. d*agric., 
belles-lettres, etc., de Rochefort, 1862-63; tirage à part, Rochefort, 
1864, Ch. Thèze, in-8% 7 p.) 

— Mémoire sur rophthalmoscopie. (Idem, Mi.,tirageàpart, Rochefort, 1864, 
Ch. Thèse, in-8, 11 P-) . . 

— Application d'un nouvel appareil prothëtique, dans un cas d'amputation 
tibio-tarsienne, faite pour un cancer encéphaloïde des os du pied. (Bullet. 
génér. de thérap. 1874, t. LXXXVI, p. 32.) (Figures.) 

ESQUIVE (Martial- Anatole), médecin de 2* classe. — Observations de forme 
continue des fièvres palustres. Paris, 1873, thèse in-4", 42 p. 

ESTIENNE (Joseph). — Mémoire sur la peste observée à Alexandrie vers la 
findel'année 1834 et pendant les premiers mois de l'année 1835. (Journal 
des conn. médic. et chirurg., février 1837, p. 55.) 

EYDOUX (Fortuné). — Gelasimus Tangeri, F. Eyd. n. sp. (Magas. de zool. 

1835, 5« année, cl. VII, pi. 17, [4 p.]) 
EYDOUX et Gervais. — Sur quelques particularités anatomiques du Phyto^ 

toma rara de Molina. (Idem, 1858, cl. II, pi. 86, [5 pag.]) 
EYDOUX et Laurent. — Mémoire sur la région sterno-périnéale des inar- 



[EYDO-JEâU] des médecins et des pharmaciens de là marine. 257 

supiaux et sur celle des yertébrés en général. (Idem, 1838, p. 104, 
pi. 26.) 

ËYDOUX et Laurent. — Recherches anatomiques et zoologiques sur les mam- 
mifères marsupiaux. Extraits de plusieurs Mémoires insérés dans la zoolog. 
du voyage de la Favorite, par M. Laurent. (Ann, franc: et étrang, d'anat, 
1839, t. m, p. 231.) 

EYDOUX et Souleyet. — Description sommaire de coléoptères nouveaux pro» 
venant de Manille. (Rev. zoolog, 1839, p. 264.) 

F... — Les médecins de la marine. {Vnion médic, 11 et 13 mai 1848, 
p. 224 et 223.) 

FLEURY (Charles). — Un voyage au Caucase et le « Traité des airs, des eaux 
et des lieux. » (Courrier médical, décembre 1873 et suiv.) 

FONSSAGRIVES (J.-B.). — Influence du mariage sur la mortalité moyenne 
des deux sexes en Ecosse. (Ann, d'*hyg., 1868, t. XXIX, p. 34.) 

— Mortalité des villes et des campagnes en Ecosse, traduit de J. Stark. (Idem, 
1870, t. XXXIV, p. 117.) 

FOULLIOY (L.-M.). — Instruction pour le service de santé de la marine, sur 
la visite des officiers militaires et civils, susceptibles d'être mis en non- 
activité pour infirmités temporaires ou d'être rappelés à l'activité. (Annal, 
marit.et colon., partie offic, 1846, p. 898.) 

FRANC (Alexandre), médecin de la marme, né à Flayosc (Var). — De la ca- 
chexie saturnine. Montpellier, 1874, thèse in-4'*, 35 p. 

GOURBEIL (Jean). — Héméralopie endémique des pays chauds, à bord des 
navires. Etiologie ; traitement par l'huile de foie de morue à l'intérieur. 
(Travaux de la Soc. d'agric, belles-lettres, etc., de Roche fort, 1862-63; 
tirage à part, Rochefort, 1864, Ch. Thèse, in-8*, li p.) 

GRAVIER (Pierre-François-Victor), chef du service médical à Pondichéry, né 
à Marseille. — Dissertation sur le choléra-morbus de l'Inde. Strasbourg, 
1 823, thèse in-4% 20 p. 

GRIMAUD (Léon), médecin de 2' classe, aide-major k l'artillerie de marine, 
né à Luçon (Vendée). — Considérations sur l'insolation et la chaleur so- 
laire. Nantes, 1872, thèse de Paris, in-4% 64 p. 

HECKËL (Edmond). — Essai sur la moule commune, au point de vue zoolo- 
gique et toxicologique. Montpellier, 1864, thèse pour le doctorat en méde- 
^ciue, in-4'*, 54 p. 

HÉTET (Fr.). —Discours prononcé à l'ouverture de l'année scolaire 1866-67 
et du cours de chimie médicale et de toxicologie. Brest, 1866, Lefournier, 
in-8° de 8 p. à deux colon. 

HUGUET (A.), ex-médecin de la marine. — Les eaux de Çhatel-Guyon (Puy- 
de-Dôme). Paris, 1873, Asselin, in-18, 155 p. 

INSTRUCTIONS pour les chirurgiens de la marine, délégués du gouverne- 
ment sur les navires affectés au transport d'immigrants dans les colonies 
françaises*. Imprimerie impériale, avril 1865, 5 p. in-8°. 

INSTRUCTION svLv les observations météorologiques à faire dans les hôpitaux 
des colonies. (Revue coloniale, février \Sb2,eiRev, marit. et colon,, iSld, 
t. XL, p. 51.) 

JEAIIGEON (Joseph-Nicolas-Jules), médecin de 2** classe. — De l'établissement 

* VINSON (Auguste], d. m. — Instructions médicales concernant les immi- 
grations africaines. Saint-Denis (île de la Réunion), 1858, imprim. A. RiarrotC/ 
in-S", 28 p. 

Ret et Berger, Report, bibliogr. 17 



258 RÉPERTOIRE DIBUOGRÂPUIQUE DES TRAVAUX [JOUB-LERO] 

maritime d'Indret et de ses environs, au point de vue de la pathologie et de 
l'hygiène, pendant une période de cinq années, du !•' avril 1868 au 1*' avril 
1873. Paris, 1873, thèse in-4'. 
JOUBbiRT (Eugène). -- Minéralogie et géologie du voyage d'exploration de 
rindo-Chine. Paris, 1873, Hachette, 2 vol. gr. in--4< (t. II, p. 75 et suiv.) 

KERAUDREN (P.-F.). — Notice nécrologique sur le D' Amie, médecin en 
chef à la Guadeloupe, mort le 15 janv. 1819. (Voy. la note de la p. 2'). 
(Annales marit. et colon, 1819, t. X, p. 491.) 

*- Instruction sur les conditions d'admission et sur les cas de réforme dans 
la marine royale. Paris, 1826, imprim. royale. in-4°, 22- p. 

LAGARDE (de Verdun). — De l'herpès produit par la névrite du nerf ophthal- 
mique, plus communément désigné sous le nom de zona frontal ou 
ophthaimique. (Gaz. des hôpit.^ fév. 1874, p. 147.) 

LAURANS (Gustave-Frédéric) , médecin de la marine du commerce, né à 
Orange (Vaucluse). — Dû mal de mer; ses causes, sa nature, son traitement, 
son action thérapeutique et morbide. Montpellier, 1864, thèse in-4*, 
62 p. 

LE DAINTEG (Jean-Marie), pharmacien de la marine, né à PIounévez-Moêdec 

iCôtes-du-Nord). — ue Tinflammation du caecum et dé son appendice. 
>aris, 1865, thèse in-4% 36 p. 

LEFEBYRE (Ferdinand), ancien chirurgien de marine, né à Saint-Martin-des- 
Champs (Finistère). — Quelques considérations sur la spermatorrhée, 
Paris, 1865, in-4% 49 p. 

LEFÊVBE (Auguste). — Compte rendu de : « Guide de l'accoucheur, de Pe- 
nard. p Paris, J.-B. Baillière, 1874, 1 vol. in-18, xx-551 p. avec 142 fig. 
(Archiv, de méd, nav., 1874, t. XXI.) 

L*EGUILLON (Nicolas-François), chirurgien de 2* classe, né à Cherbourg. — 
Dissertation sur la carie. Strasbourg, 1823, thèse in-4*', 29 p. 

LE GUILLOU (Elie). — Description de huit espèces de Lépidoptères découver- 
tes pendant le voyage delà Zélée. (Revue zooîog., 18il, p. 257.) 

— Description des Hémiptères nouveaux, recueillis pendant son voyage de 
circumnavigation sur la corvette la Zélée. (Idem, id,, p. 260.) 

•^ Description des Orthoptères nouveaux, recueillis pendant son voyage sur 

h Zélée. (Idem, id., p. 292.) 
-=- Description de vingt espèces nouvelles appartenant à diverses familles 

d^Hyménoptères. (Idem, id. p. 322.) 
-^ Description de quatorze Nérites nouvelles. (Idem^ id. p. 343.) 

— Synopsis des espèces nouvelles de Myriapodes et d'insectes. (Idem, id.^ 
p. 394.) . 

-*- Description de quelques espèces nouvelles des genres Natia, Sigaret et 
AmpuUaire. (/dem, 1842, p. 104.) 

— D.'scription de vingt-sept espèces d^Hélices nouvelles, (/rfem, îrf.,p. 156.) 

— Description de sept Diptères nouveaux* (Idem, id.jf* 314.) 

-^ Description de vingt insectes Coléoptères recueiUis pendant le voyage 
de YAstrolabe et de la Zélée, (Iderti, 1844, p. 220.) 

— Description de six Hélices nouvelles. (Idem, 1845, p. 187.) 

LE ROY DE MÉHICUURT (Alfred). — Collaboration au « Gui'de du médecin 
praticien, de Valleix, » 5" édit., Paris, 1866, J.-B. Baillière. (A fourni : 
t. 1, art. Scorbut et Beriberi,.p. 550-569; art. Tétanos, p. 788 à 801 ; 
art. Mal de mer, p. 977 à 983; art. Colique nerveuse, t. lV,p. 84; a revu 
le livre des Intoxications, dans lequel ont été insérés un grand nombre d'ar- 
ticles nouveaux^ t. V, p. 915 à 1032 et 1042 à 1062,) 



(LESS-LBSS] DBS HËbECLNS ET DES PUARMACIËNS DE LA MARINE. 259 

LES MÉDECINS DE LA MARINE K Rocheforl, 1863, Proust-Branday, 

iii-8" de 44 p. 
LESSON (A.). — Catalogne d'une Faune du département de la Gharente-Tnfé- 

rieure (Mammifères, Oiseaux, Reptiles). (Act. de la Soc. Linn, de Bor-^ 

deaux, 1841, t. XI[, p. 5.) 
*-^ Catalogue des Mollusques, rares ou nouveaux, recueillis dans la mer du 

Sud, décrits par P. Lesson. (Ideniy id., id., p. 198.) 
LESSQN (R.-P.)* — Centropus ateralbus n. sp. (Bullt. se. naL de Feruss., 

1826, t. Vlll, p. Mo.) 

— Etablissement du sous>genre A/ed/te/ta, damle genre Megapodius. (Idenif 
id., td., p. 114.) 

-^ Catalogue des Reptiles qui font partie d'une collection zoologique recueillie 
dans rinde continentale ou en Afrique par Lamare-Piquot. (Idem, 1831, 
t. XXV, p. 119.) 

— Monographie du genre Diphyes. (Idem, id., id., p. 244.) 

— Sur quelques oiseaux du Chili. (UInstituty 1834, t. II, n° 72, p. 316.) 

— Feîis êenegalensis n. sp. (Idem, id., td., p. 319.) 

— Tableau des Acalèphes. (Idem, 1835, t. III, n» 122,p. 293.) 

— Description faite sur nature du grand Harle ou Merganser : Mergus mer- 
ganser. (Revue zoolog., 1838, p. 8.) 

— Mémoire descriptif d espèces ou de genres d'Oiseaux nouveaux ou impar- 
faitement décrits. (Ann, scienc. naty tî* série, zool.,1838, t. IX, p. 166.) 

— Oiseaux rares ou nouveaux de la collection du D' Abeille. (Rev. zoolog., 
1839, p. 40, 156, 167.) — Oiseaux inédits. (Idem, id., p. 43.) — Des- 
cription de treize Oiseaux nouveaux, suivie de rectifications sur quelques 
espèces déjà publiées. (Idem, td., p. 100.) 

— Tableau de la famille des Oiseaux Accipilres. (Idem, id., p. 132.) 

— Description d'une nouvelle espèce de Pie-grièche, Lanius algeriensis. 
(Idem, id., p. 134.) — Cadre spéciflque Jes oiseaux de la famille des La- 
niadées. (Idem, id., p. 197.) 

— Révision de la famille des Fourmiliers, Myiothe rideœ. (Idem, id., p. 135.) 
~ Cadre spéciûque des oiseaux de la famille des Myiothères. (Idem, id., 
p. 22d,) 

^ Description du Coluber personatus. (Idem, id., p. 168.) 

— Salamandra eîegans, n. sp. (Idem, id., p. 199. J 

"- Description d'une nouvelle espèce de Symium (ocellatum). (Idem, id., 

p. 289.) 
-* Note sur le genre Cygntis. (Idem, td., p. 521 .) 
■^ Oiseaux nouveaux et notices ornilhologiques. (Idem, 1840, p. 1, 98, 261 

et 353.) 

— Oiseaux-Mouches, rares ou nouveaux. (Idem, id., p. 71.) 

— Tableau des L^mMrten«. (Idem, td.,p. 97.) 

■^ Sur les genres Jacapa, ïnchas et Caloramphe. (Idem, id,i p. 132.) 
•^ Note sur le genre Zosterops Vig. et Horsf., Sylvia Sw. (Idem, id. p. 155.) 
"^ Note sur le genre Micropus Sw. (Idem, td., p. 136,) 
~~ Note sur le genre Brachypus Sw. (Idem, id., p. 137.) 
*^ Notes sur les genres Phyllornis et Peirocossyphus. (Idem, td., p. 164.) 
"^Description d'un genre nouveau d'oiseau : Anaïs. (Idem,id., p. 210.) 
•^ Cassiaaria Lamarkii n. sp. (Idem, id., p. 212.) 
*^ MoHuscorum species novœ. (Idem, id., p. 355.) 




médecine navale et le doctorat. Paris, 1805. Denlu, in-8<* de 51 p. — 4*Rf' 
ganisation du service de santé de la marine. Paris, 1864. Denlu, in-8" do 11 



360 RÉPERTOIRE BIBLIOGRAPHIQUE DES TRAYAUX [LESS-ORHO] 

LESSON. — Cancellaria multiplicata, n. sp.; Buccinum triton, u. sp. [Re- 
vue 200/.; 1841, p. 57.) 

— Paludina aigas, n. sp. (Idem, id., p. 548.) 

— Révision des espèces d'oiseaux du genre Megalonyx et description des 
oiseaux du genre Momot Briss. (Actes *oc. Linn. de Bordeaux ; 1841, 
t. XII, p. 187.) 

— Hiruao manillenm, n. sp. (Revue zool., 1842, p. 8.) 

— Description du Crapaud des vignes, Bufo vinearum, sp. n. {Idem, id., 
p. 55.) 

-» Notes sur quelques Coquilles marines rapportées de la mer du Sud. (Idem, 
id., p. 102.) 

— Notes sur les Oiseaux nouveaux ou peu connus, rapportés de la mer du 
Sud. (IdemM-, V: ^55, 174, 209 ; 1844, p. 455.) 

— Mollusques recueillis dans la mer du Sud par Adolphe Lesson. (Idem, id., 
p. 141, 184, 210 et 257.) 

— Neriiina (neriptera) gigas, n. sp. (Idem, id., p. 187.) 

— Note sur le genre nouveau d^oiseau Ramphocinclus. (Idem, 1843, p. 525.) 

— Sur un Phoque de rAinérique du Nord. (Idem, 1848, pi.) 

— Etudes sur les mammifères Primates. (Idem, id., p. 159 et suiv.) 

— Nouveau manuel complet d'ornithologie domestique, ou guide de Tamatenr 
des oiseaux de volière, etc. Nouv. édit. Paris, Roret, 1849, in-18. 

LESSON etGARxoT. — Cypselus mystaceus. (Bullet. des se. nat. deFéruss., 
1817, t. XI, p. 115.) 

— Eurylaimus Blainvillii, n. sp. {Idem. id.,id., p. 502.) 

— Cinnyriseques, n. sp. (Idem, ia., id., p. 586.) 

— Mammifères nouveaux du voyage de la Coquille. (Bull, des Se, natur. de 
Férussac, 1826, t. VIII, d. OS.j 

— Megapodius Duperrii. uarn. (Idem, id., p. 115.) 

MAllÉ (J.-B.). — Compte rendu de : « Traité d'histologie pathologique, par 
Ed. Rindfleisch, traduction de Frédéric Gross. » Paris, 1875, J.-B. Baillière 
et lils, in-8% 759 p. (Arch. de méd. nav., 1874, t. XXI.) 

MAISONNEUVE (Auguste). — De l'emploi comparatif des eaux de sources et 
des eaux de rivières. (Travaux de la Société d'agric., belles-lettres, etc., 
de Rochefort, 1865-64; tir. à part, Rochefort, 1864, Thèze, in-8% 12 p.) 

MARÉCHAL (Jules). — Kyste ovarien. Ovariotomie. Leçons de M. le profes- 
seur Gallerand, recueillies par M. Maréchal, chef de clinique chirurgicale. 
(Arch. deméd. nav., 1868, t. X, p. 97, 178, 277.) 

MAUPIOU (Léon), médecin de la marine, né k Léméré (Indre-et-Loire). — 
Relation médicale de la campagne du Curieux. (Mer des Indes et mer 
Rouge 1861-1864.) Montpellier, 1864, thèse in-4». 

MÉDECINE NAVALE (de la). (Gaz. des hôpitaux, 5 sept. 1848, p. 407.) 

MONDIËRE (Alfred-Théophile), médecin de 2* classe. — Observation de cica- 
trisation ou de réparation des cartilages articulaires. (Bull, de la Soc. ana- 
tomiq., 1850, p. 546,) 

NADEAUD (Jean). — Ënumération des plantes indigènes de File de Tahïti, 
recueillies et classées. Angoulème, 1875, imp. Lugeol; Paris, Savy, iii-8*, 
88 pag. 

ORHOND (Adolphe-Gustave), médecin de la marine, né à Brest. — Quelques 
considérations sur Thydrocèle de la tunique vaginale, spécialement sur la 
translucidilé complète de la tumeur dans certaines circonstances. Paris, 
1874, thèse in-4% 46 p. 



[PEUr-ROUXJ DES MÉDECINS ET DES PHARMACIENS DE LA MARINE. SOI 

P£LLARIN (Chsries). — Noie siir le combat et sur les blessés de la place du 
Padais-Ropl au 24 février. (Union médic.^ 4 mars 1848, p. 108). 

— Sur la Yaccination préTentÎTe. ( Idem, 1 855. p. 502. ) — Sur les précaution s 
h prendre dans la Taccination contre les risques de transmission d*un autre 
-rirus. (Idem^ 1865, p. 568.) — Sur la durée de Tincubation vnriolique. 

Sïdem^ i869, p. 697.) — Le vaccin dénoncé comme l'auxiliaire de Tepi- 
témie variolique. (Idem 1870. p. 872 ) — La vaccinophobie. (Idem,id,j 
jp. 887.) — A propos des épidémies de variole. (Idem, id., 23 juin.) 
PETITION adressée au citoyen ministre de la marine et des colonies par les 
officiers de santé de la marine au port de Toulon. (Organisation du service 
ck santé de la marine.) Toulon. 1X48, Monge etcomp., in-4*. (Gaz, médic. 
de Montpellier^ i5 septembre 1848, p. 94 ; Union médic. , 1848, p. 405.) 

QUOY (J.-R.). — Note de l'inspecteur général du service de santé de la ma-, 
rine, relative aux états de statistique médicale ^ fournir par les colonies. 
Faris, 15 septembre 1853. (Bulletin officiel, 1854, n*5.) 
— Instructions pour b rédaction des rap|»orts que les officiers du service de 
santé doivent adresser, en exécution du décret du 15 août 1851. Paris, 
9déc. 1857, in-8% 9 p. (Idem, 1858.) 
— Instruction pour la rédaction des rapports que doivent établir les chirur- 
giens des corps de troupe de la marine. Paris, le 13 juillet 1858. (Idem, id.) 
QtOT et Gaivard. — Mémoire sur 1rs 6i{>hores et les Béroés. (Bull, des Se, 
nat. dcFérussac, 1825, t. VI, p. 125.) 

KEY (H.). — Compte rendu de : • De la nostalgie ou mal du pays, par le doc- 
teur fl.fienoit de la Grandière. » Paris, 1873, A. Delahave. (Courrier méd,^ 
31 janvier 1874.) 

RIOp (Ange-Jean-Desiré), chirurgien de 2* classe. — Promenades dans le Fi- 
nistère (Argenton, Laber et Kersaint, Plougastel et Daoulas, le Folgoët, à 
travers le Finistère, Humeogal). Brest, 1871, J. -fi. Lefoumier, 1 vol. in-18, 
de 150 p. 

ROBERT (Guillaume). — Note sur remploi de VAildnie glanduleuse, dans le 




Meaox, y est mort en 1835. — Programme d'un cours de maladies épidé- 
niques, avec une observation relative k l'insoluble question de la oui ou non 
contagion delà fièvre jaune. Paris, 1828, imp. Marchand-Dubreuil, 4* édit., 
m-12,60p. 
ttOCIIAKD (J.). — Compte rendu de : « Élude sur les maladies éteintes et 
les maladies nouvelles, pour senir à l'histoire des évolution séculaires de 
la pathologie par Charles Anglada, professeur à la Faculté do Montpellier.» 
P^is, 1869, J.-fi. Baillière et fils, in-8^ (Antiales d'hygiène publique, 
Wi, deuxième série, t. XXXV. p. 446.) 

r- Voy. D0VAL,'R0CHARD et PEnT, p. 87. 

nOGHEFORT (Eugène). — Traduction de : « De l'influence des changements 
de climats sur les fonctions, par Baltrav. » (Archiv. de méd. nav,, 1874, 
t. XXI.) 

«OUBaI'D (Emile). — Prix de médecine navale (médaille d'or) de Tannée 
1868 et prix Godard de Tannée 1809, po«>r son étude sur V Anthropologie de 
l'Inde. (Voy. p. 224.) 

ROUX (Benjamin). — 6)mpte rendu de : « Traité de Chimie hydrologiquo 
par Jules Lefort. » Paris, 1874, J.-B. Baillière et fils, 1 vol. in-8» avec fi- 
gures. (Archiv, de méd, nav,, 1874. t. XXI p. 49.) 

ROl'X (Jules). — Compte rendu du travail du docteur Ândcrson sur les lé- 



262 



TABLE MÉTHODIQUE DES MATIÈRES. 



preux des établissements des détroits (Singapore, Penang, Malacca, etc. 
(Rectieil des travavx du comité consultatif d'hygiène de France, Paris, 
i874, t. m, J.-B. Baillière et ûh^ 

SÂGOT (Paul). — De la patate. (Journal de la Soc. cent, d'hortic, de France, 
187l,t. V, p.450.) 

— Des Tayes ou Tayoves et de TArrowroot. (/dem, m/., td!., p. 506.) 

— Remarques générales sur les plantes alimentaires à la Guyane. (Idem, 
1873, t. VU, p. 271 , 560, 503 et tirage à part, Paris, imp. Donnaud, in-8», 
22 p.) 

SIMONOT (F .-P.). — De raccliroatalion des races Européennes dans les pays 
chauds. (Congrès médic. internat, de Paris, 1867, p. 632.) 

TOUSSAINT (G.). — Confection et application des appareils dits amovo-inarao- 
vibles, dans le traitement des fractures. Lannion, 1871, A. Anger, lib., 
in-8%28p. 

X. — Notice nécrologiaue sur Branallec (Charles-Marie), aide-chirurgien sur 
le vaisseau de S. M., VArthésien, né à Landerneau (Finistère), mort à 
Saint^Denis (Réunion), le 6 septemb. 1826. — (Gazette de Bourbon, 23 
septemb. 1826.) 



Un trait ( — 



TABLE MÉTHODIQUE DES MATIÈRES 

) indique que tous les ouvrages dont les noms d*auteur8 suivent 
sont compris dans le Supplément. 



Abcès. Ârdilouze, Clémot, Courbon , 
Hergn, Jouon, Keraudren, Langlade, 
Pascal is. 

= par congestion. Bcmifanti, Duret, 
Gautier, Ramard, Roger. 

Abdomen. Bérengor-Féraud , Bodélio, 
Carpentier, Duplouy, Guiol, Kerau- 
dren, Lucadou, Petniot, Salis. (Voy. 
Plaies, Hernies.) 

Absorption. Delioux, Tourbiez. 

Abstinence. Egron. 

Abijssinie, Mer Bouge. Courbon, Gas- 
perini. Le Roy de Méricourt, Orabona, 
Maupiou. 

Acclimatation. Collas, Coquerel, Cou- 
tance, Jouvin, Lépine, Romain, — Si- 
monot. 

Acclimatement. Chevalier, Coural, Du- 
nioutier, Le Roy de Méricourt, Lis- 
sençon, Marquiseau, Rochard, Romain, 
Simonot , ( Voy. Climatologie.) 

Accouchements. Avrard, Barraud, Éaud, 
Chrestien, Cochon-Dupuy, Délace, De- 
lattre, Gardrat, Garnot, Giniès, Joyand, 
Lacour, Laugier, Lebihan, Legris, Le- 
vesque, Maubert, Kielly, Page, Pal- 
m:in, Pénard, Poché-Lilond, Poitou- 
Duplessy, Pringué, Renard, Roux, 
Soulerat, Taxil Saint-Vincent. — Chas- 
saniol. 



Acide phénique . Béreqger - Féraud , 
Henry. 

Aconit. Delioux, Guigou, Marbot. 

Acrodynie. Le Roy de Méricouit. 

Adénisation. Berchon. 

Ad